Archive for the porter du fruit Category

Malachie 3,1-24

Posted in abondance, adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, alliance, anathème, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), impiété, inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), loi, lumière (lampe), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), miracle (guérison, signe), offrande (prémisse et autres), opprimé (oppression), passage de la mort, Père et Fils, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), purgatoire, purification, rendre grâce (dîme), serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), témoignage (témoin), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers.

02 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs.

03 Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice.

04 Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.

05 Je m’approcherai de vous pour le jugement ; sans attendre, je témoignerai contre les magiciens, contre les adultères, contre ceux qui font de faux serments, contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin, qui excluent l’immigré et qui ne me craignent pas, – dit le Seigneur de l’univers.

06 Moi, le Seigneur, je n’ai pas changé, mais vous, fils de Jacob, vous n’en finissez pas de changer :

07 depuis les jours de vos pères, vous vous écartez de mes décrets et ne les gardez pas. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, – dit le Seigneur de l’univers. Vous demandez : « En quoi devrons-nous revenir ? »

08 – Un homme peut-il tromper Dieu ? Et vous me trompez ! Vous dites : « En quoi t’avons-nous trompé ? » – Pour la dîme et les redevances.

09 Vous êtes maudits de malédiction, vous me trompez, vous, la nation entière !

10 Apportez toute la dîme à la maison du trésor, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma Maison. Soumettez-moi donc ainsi à l’épreuve, – dit le Seigneur de l’univers –, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses du ciel si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance !

11 Pour vous, je menacerai l’insecte vorace : qu’il ne détruise plus les fruits de votre sol, et que la vigne de vos campagnes ne soit plus stérile, – dit le Seigneur de l’univers.

12 Toutes les nations vous diront bienheureux, car vous serez alors une terre de délices, – dit le Seigneur de l’univers.

13 Vous avez contre moi des paroles dures, – dit le Seigneur. Et vous osez demander : « Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ? »

14 Voici ce que vous avez dit : « Servir Dieu n’a pas de sens. À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ?

15 Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent ! »

16 Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement. Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom.

17 Le Seigneur de l’univers déclara : Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare. Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement.

18 Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir.

19 Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche.

20 Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. Vous sortirez en bondissant comme de jeunes veaux à la pâture.

21 Vous foulerez les méchants, car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, – dit le Seigneur de l’univers.

22 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui j’ai prescrit, sur l’Horeb, décrets et ordonnances pour tout Israël.

23 Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable.

24 Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, et le cœur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !

 

Zacharie 8,1-23

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), courage (force), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fondations (pieux sacré), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, montagne du Seigneur (théophanie), paix, passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prochain (amour du), prophète, prophétie (oracle), restauration (rebâtir), salut (rachat, rédemption), temple (sanctuaire), vérité with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Parole du Seigneur de l’univers :

02 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : J’éprouve pour Sion un amour jaloux, j’ai pour elle une ardeur passionnée.

03 Ainsi parle le Seigneur : Je suis revenu vers Sion, et je fixerai ma demeure au milieu de Jérusalem. Jérusalem s’appellera : « Ville de la loyauté », et la montagne du Seigneur de l’univers : « Montagne sainte ».

04 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Les vieux et les vieilles reviendront s’asseoir sur les places de Jérusalem, le bâton à la main, à cause de leur grand âge ;

05 les places de la ville seront pleines de petits garçons et de petites filles qui viendront y jouer.

06 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Si tout cela paraît une merveille aux yeux des survivants de ce temps-là, ce sera aussi une merveille à mes yeux – oracle du Seigneur de l’univers.

07 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que je sauve mon peuple, en le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident.

08 Je les ferai venir pour qu’ils demeurent au milieu de Jérusalem. Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu, dans la loyauté et dans la justice.

09 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Que vos mains se fortifient, vous qui entendez en ces jours ces paroles sorties de la bouche des prophètes le jour où furent posées les fondations de la Maison du Seigneur pour rebâtir son Temple.

10 Car, avant ces jours-ci, il n’y avait pas de profit pour les hommes, pas de profit pour les bêtes. On ne pouvait aller et venir en paix, à cause de l’adversaire : j’avais dressé tous les hommes les uns contre les autres.

11 Mais maintenant, moi, je n’agis plus comme aux jours passés pour le reste de ce peuple – oracle du Seigneur de l’univers.

12 Oui, il y aura une semence de paix : la vigne donnera son fruit, la terre donnera son produit, le ciel donnera sa rosée. J’accorderai tout cela en partage au reste de ce peuple.

13 Comme vous étiez une malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, ainsi je vous sauverai et vous serez une bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient !

14 Car, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Comme j’avais résolu de vous faire du mal parce que vos pères m’avaient irrité, et je n’ai pas fléchi – déclare le Seigneur de l’univers –,

15 ainsi, en ces jours, je me suis ravisé et j’ai résolu de faire du bien à Jérusalem et à la maison de Juda. Ne craignez pas !

16 Voici les paroles que vous mettrez en pratique : chacun dira la vérité à son prochain ; au tribunal vous rendrez des jugements de paix dans la vérité.

17 Ne méditez pas en votre cœur du mal contre votre prochain, n’aimez pas le faux serment, car tout cela, je le hais – oracle du Seigneur.

18 La parole du Seigneur de l’univers me fut adressée :

19 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, du septième et du dixième mois deviendront pour la maison de Juda allégresse, réjouissance et belles fêtes. Aimez la vérité et la paix !

20 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que, de nouveau, des peuples afflueront, des habitants de nombreuses villes.

21 Les habitants d’une ville iront dans une autre ville et diront : « Allons apaiser la face du Seigneur, allons chercher le Seigneur de l’univers ! Quant à moi, j’y vais. »

22 Des peuples nombreux et des nations puissantes viendront à Jérusalem chercher le Seigneur de l’univers et apaiser sa face.

23 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : En ces jours-là, dix hommes de toute langue et de toute nation saisiront un Juif par son vêtement et lui diront : « Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. »


Aggée 2,1-23

Posted in butin de guerre (trésor), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), courage (force), désolation (dévastation, ruine), election divine, Esprit-Saint, fondations (pieux sacré), gloire de Dieu, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), maison (demeures) du Seigneur, moissonner (semer, cultiver), paix, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, temple (sanctuaire) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Le vingt et unième jour du septième mois, la parole du Seigneur se fit entendre par l’intermédiaire du prophète Aggée :

02 Va parler à Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et au reste du peuple. Tu leur diras :

03 Reste-t-il encore parmi vous quelqu’un qui ait vu cette Maison dans sa gloire première ? Eh bien ! Qu’est-ce que vous voyez maintenant ? N’est-elle pas devant vous réduite à rien ?

04 Mais à présent, courage, Zorobabel ! – oracle du Seigneur. Courage, Josué fils de Josédeq, grand prêtre ! Courage, tout le peuple du pays ! – oracle du Seigneur. Au travail ! Je suis avec vous – oracle du Seigneur de l’univers –,

05 selon l’engagement que j’ai pris envers vous à votre sortie d’Égypte. Mon esprit se tient au milieu de vous : Ne craignez pas !

06 Encore un peu de temps – déclare le Seigneur de l’univers –, et je vais ébranler le ciel et la terre, la mer et la terre ferme.

07 Je vais mettre en branle toutes les nations, leurs trésors afflueront ici, et j’emplirai de gloire cette Maison – déclare le Seigneur de l’univers.

08 L’argent est à moi, l’or est à moi – oracle du Seigneur de l’univers.

09 La gloire future de cette Maison surpassera la première – déclare le Seigneur de l’univers –, et dans ce lieu, je vous ferai don de la paix, – oracle du Seigneur de l’univers.

10 La deuxième année de Darius, le vingt-quatrième jour du neuvième mois, la parole du Seigneur fut adressée à Aggée, le prophète :

11 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Demande donc aux prêtres une directive, en ces termes :

12 « Si quelqu’un porte, dans le pan de son vêtement, de la viande sanctifiée et qu’avec ce vêtement il touche du pain, des légumes, du vin, de l’huile ou n’importe quel aliment, cela en sera-t-il sanctifié ? » Les prêtres répondirent : « Non ».

13 Aggée dit alors : « Si quelqu’un, devenu impur par le contact d’un mort, touche l’une de ces choses, devient-elle impure ? » Les prêtres répondirent : « Elle sera impure ».

14 Aggée répliqua : « Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi – oracle du Seigneur –, ainsi que tout le travail de leurs mains : ce qu’ils offrent là est impur ! »

15 Et maintenant, rendez donc votre cœur attentif, à partir d’aujourd’hui et pour l’avenir ! Avant d’avoir posé pierre sur pierre dans le temple du Seigneur,

16 qui étiez-vous ? On venait à un tas de grain de vingt mesures, il n’y en avait que dix ; on venait à une cuve puiser cinquante mesures, il n’y en avait que vingt.

17 Je vous ai frappés par la rouille, par la nielle et par la grêle, vous et tout le travail de vos mains, et vous n’êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.

18 Rendez donc votre cœur attentif, à partir d’aujourd’hui et pour l’avenir, depuis le vingt-quatrième jour du neuvième mois, depuis le jour où l’on posa les fondations du temple du Seigneur. Rendez votre cœur attentif :

19 Y a-t-il encore de la semence dans le grenier ? Même la vigne et le figuier, le grenadier et l’olivier n’ont porté aucun fruit. À partir d’aujourd’hui, je vais bénir.

20 La parole du Seigneur fut adressée une deuxième fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois :

21 Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis-lui : J’ébranlerai le ciel et la terre.

22 Je renverserai les trônes des royaumes, j’exterminerai la force des royaumes des nations ; je renverserai chars et conducteurs ; chevaux et cavaliers tomberont, chacun sous l’épée de son frère.

23 Ce jour-là – oracle du Seigneur de l’univers –, je te prendrai, Zorobabel, fils de Salathiel, mon serviteur, – oracle du Seigneur –, et je t’appliquerai comme un sceau, car c’est toi que j’ai choisi – oracle du Seigneur de l’univers.

Aggée 1,1-15

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), gloire de Dieu, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), inhabitation (présence divine), intendant (partenaire), maison (demeures) du Seigneur, moissonner (semer, cultiver), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pureté du coeur, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 LA DEUXIEME ANNEE du règne de Darius, le premier jour du sixième mois, la parole du Seigneur fut adressée, par l’intermédiaire d’Aggée, le prophète, à Zorobabel fils de Salathiel, gouverneur de Juda, et à Josué fils de Josédeq, le grand prêtre :

02 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Ces gens-là disent : « Le temps n’est pas encore venu de rebâtir la Maison du Seigneur ! »

03 Or, voilà ce que dit le Seigneur par l’intermédiaire d’Aggée, le prophète :

04 Et pour vous, est-ce bien le temps d’être installés dans vos maisons luxueuses, alors que ma Maison est en ruine ?

05 Et maintenant, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Rendez votre cœur attentif à vos chemins :

06 Vous avez semé beaucoup, mais récolté peu ; vous mangez, mais sans être rassasiés ; vous buvez, mais sans être désaltérés ; vous vous habillez, mais sans vous réchauffer ; et le salarié met son salaire dans une bourse trouée.

07 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Rendez votre cœur attentif à vos chemins :

08 Allez dans la montagne, rapportez du bois pour rebâtir la maison de Dieu. Je prendrai plaisir à y demeurer, et j’y serai glorifié – déclare le Seigneur.

09 On attendait beaucoup, et voici qu’il y a peu ; ce que vous avez rapporté à la maison, j’ai soufflé dessus. À cause de quoi ? – oracle du Seigneur de l’univers. À cause de ma Maison qui est en ruine, quand chacun de vous s’agite pour sa propre maison.

10 C’est pourquoi, à cause de vous, les cieux ont retenu la rosée, et la terre a retenu son fruit.

11 J’ai appelé la sécheresse sur la terre et sur les montagnes, sur le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, sur tout ce que produit le sol, sur l’homme, sur le bétail, et sur tout le travail de vos mains.

12 Alors Zorobabel, fils de Salathiel, et Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et tout le reste du peuple écoutèrent la voix du Seigneur leur Dieu, et les paroles d’Aggée, le prophète, envoyé pour cela par le Seigneur leur Dieu. Et le peuple éprouva de la crainte devant le Seigneur.

13 Aggée, le messager du Seigneur, parla ainsi au peuple, selon le message du Seigneur : « Je suis avec vous – oracle du Seigneur. »

14 Le Seigneur réveilla l’esprit de Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, et l’esprit de Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et l’esprit de tout le reste du peuple : ils vinrent exécuter le travail dans la Maison du Seigneur de l’univers, leur Dieu,

15 le vingt-quatrième jour du sixième mois, la deuxième année du règne de Darius.

Habaquc 3,1-19

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), allégorie et référence christique, applanir les montagnes (collines), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), colère de Dieu, courage (force), crainte de Dieu, eaux innombrables (négatives), iles lointaines (nations éloignées), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), lumière (lampe), messie, nudité, porter du fruit, prière de louange, puissance divine, royaume de Dieu, sauveur (rédempteur) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Prière du prophète Habacuc sur le mode des complaintes.

02 Seigneur, j’ai entendu parler de toi ; devant ton œuvre, Seigneur, j’ai craint ! Dans le cours des années, fais-la revivre, dans le cours des années, fais-la connaître ! Quand tu frémis de colère, tu te souviens d’avoir pitié.

03 Dieu vient de Témane et le saint, du Mont de Parane ; sa majesté couvre les cieux, sa louange emplit la terre.

04 Son éclat est pareil à la lumière ; deux rayons sortent de ses mains : là se tient cachée sa puissance. [

05 Devant lui marche la peste, et la fièvre met ses pas dans les siens.

06 Il s’arrête, et la terre tremble, il regarde et fait sursauter les nations. Les montagnes de toujours se disloquent, les collines d’autrefois s’effondrent, qui furent autrefois des routes pour lui.

07 J’ai vu les tentes de Koushane dans la misère ; les abris du pays de Madiane chancellent !

08 Est-ce contre les fleuves, Seigneur, que flambe ta colère, contre les fleuves, contre la mer, ta fureur, pour que tu montes sur tes chevaux, sur tes chars de victoire ?

09 Tu sors ton arc, tu le tiens en éveil, tu le rassasies des traits de ta parole. Par des fleuves, tu ravines la terre.

10 Les montagnes t’ont vu : elles tremblent. Une trombe d’eau a passé, l’Abîme a donné de la voix. Le soleil, là-haut, a élevé ses mains,

11 la lune s’est arrêtée en sa demeure, à la lueur de tes flèches qui volent, à la clarté des éclairs de ta lance.

12 Dans ton indignation, tu parcours la terre ; dans ta colère, tu piétines des nations.]

13 Tu es sorti pour sauver ton peuple, pour sauver ton messie. [Tu as décapité la maison du méchant, tu l’as dénudée de fond en comble.

14 Tu as percé de ses traits le chef de ses guerriers ; ils se déchaînaient pour me disperser, joyeusement, comme pour dévorer dans leur repaire un malheureux.]

15 Tu as foulé, de tes chevaux, la mer et le remous des eaux profondes.

16 J’ai entendu et mes entrailles ont frémi ; à cette voix, mes lèvres tremblent, la carie pénètre mes os. Et moi je frémis d’être là, d’attendre en silence le jour d’angoisse qui se lèvera sur le peuple dressé contre nous.

17 Le figuier n’a pas fleuri ; pas de récolte dans les vignes. Le fruit de l’olivier a déçu ; dans les champs, plus de nourriture. L’enclos s’est vidé de ses brebis, et l’étable, de son bétail.

18 Et moi, je bondis de joie dans le Seigneur, j’exulte en Dieu, mon Sauveur !

19 Le Seigneur mon Dieu est ma force ; il me donne l’agilité du chamois, il me fait marcher dans les hauteurs. Au maître de chant. Sur les instruments à cordes.

 

Joël 2,1-27

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), eden (jardin d'Eden), festin (paradis), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), kénose (abaissement, cœur brisé), montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), pureté du coeur, purgatoire, rétribution (mérite), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Sonnez du cor dans Sion, faites retentir la clameur sur ma montagne sainte ! Qu’ils tremblent, tous les habitants du pays, car voici venir le jour du Seigneur, il est tout proche.

02 Jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuages et de sombres nuées. Comme la nuit qui envahit les montagnes, voici un peuple nombreux et fort ; il n’y en a jamais eu de pareil et il n’y en aura plus dans les générations à venir.

03 Devant lui, un feu dévore ; derrière lui, une flamme consume. Devant lui, le pays, comme un jardin d’Éden ; derrière lui, un désert désolé. Il n’y a rien qui lui échappe.

04 Son aspect est l’aspect des chevaux ; comme des coursiers, ils s’élancent.

05 C’est comme le bruit des chars bondissant aux sommets des montagnes ; comme le bruit des flammes, un feu qui dévore le chaume ; comme un peuple puissant rangé en bataille.

06 Devant lui frémissent des peuples, tous les visages ont perdu leur éclat.

07 Comme des braves ils courent ; tels des guerriers, ils escaladent le rempart. Chacun va son chemin, ils ne quittent pas leur voie.

08 Ils ne se bousculent pas l’un l’autre, chaque homme va sa route. Ils foncent à travers les projectiles, sans rompre les rangs.

09 Ils se ruent dans la ville, ils courent sur le rempart, ils escaladent les maisons, ils pénètrent par les fenêtres comme des voleurs.

10 Devant lui, la terre tremble, le ciel est ébranlé ; le soleil et la lune se sont obscurcis et les étoiles ont retiré leur clarté.

11 Le Seigneur a donné de la voix devant son armée : ils sont nombreux, ses bataillons ; il est puissant, l’exécuteur de sa parole ; il est grand, le jour du Seigneur, et très redoutable : qui peut l’affronter ?

12 Et maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !

13 Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.

14 Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu.

15 Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,

16 réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !

17 Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »

18 Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

19 Le Seigneur a répondu à son peuple, en disant : « Voici que je vous envoie le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche. Vous en serez rassasiés, jamais plus je ne ferai de vous l’opprobre des nations.

20 Celui qui vient du nord, je l’éloignerai de chez vous, je le chasserai vers un pays aride et désolé : son avant-garde vers la mer orientale, son arrière-garde vers la mer occidentale ; sa puanteur s’élève, son infection s’élèvera. » Oui, il a fait de grandes choses !

21 Ô terre, ne crains plus ! exulte et réjouis-toi ! Car le Seigneur a fait de grandes choses.

22 Ne craignez plus, bêtes des champs : les pâturages du désert ont reverdi, les arbres ont produit leurs fruits, la vigne et le figuier ont donné leurs richesses.

23 Fils de Sion, exultez, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu ! Car il vous a donné la pluie avec générosité, il a fait tomber pour vous les averses, celles de l’automne et celles du printemps, dès qu’il le fallait.

24 Les granges seront pleines de blé, les cuves déborderont de vin nouveau et d’huile fraîche.

25 Je vous rétribuerai pour les années dévorées par la sauterelle, par le criquet, le grillon, la chenille, ma grande armée envoyée contre vous.

26 Vous mangerez à votre faim, vous serez rassasiés, et vous célébrerez le nom du Seigneur votre Dieu car il a fait pour vous des merveilles. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

27 Et vous saurez que moi, je suis au milieu d’Israël, que Je suis le Seigneur votre Dieu, il n’y en a pas d’autre. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

 

Osée 14,1-10

Posted in bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), Dieu écoute, exauce, droiture, encens (odeur agréable à Dieu), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), porter du fruit, sacrifice pour les péchés (expiation), source d'eau vive (rosée, pluie), veuve, orphelin, indigent with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Elle s’est rendue coupable, Samarie, car elle s’est rebellée contre son Dieu. Ils tomberont par l’épée, leurs nourrissons seront écrasés, et leurs femmes enceintes, éventrées.

02 Reviens, Israël, au Seigneur ton Dieu ; car tu t’es effondré par suite de tes fautes.

03 Revenez au Seigneur en lui présentant ces paroles : « Enlève toutes les fautes, et accepte ce qui est bon. Au lieu de taureaux, nous t’offrons en sacrifice les paroles de nos lèvres.

04 Puisque les Assyriens ne peuvent pas nous sauver, nous ne monterons plus sur des chevaux, et nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains : “Tu es notre Dieu”, car de toi seul l’orphelin reçoit de la tendresse. »

05 Voici la réponse du Seigneur : Je les guérirai de leur infidélité, je les aimerai d’un amour gratuit, car ma colère s’est détournée d’Israël.

06 Je serai pour Israël comme la rosée, il fleurira comme le lis, il étendra ses racines comme les arbres du Liban.

07 Ses jeunes pousses vont grandir, sa parure sera comme celle de l’olivier, son parfum, comme celui de la forêt du Liban.

08 Ils reviendront s’asseoir à son ombre, ils feront revivre le froment, ils fleuriront comme la vigne, ils seront renommés comme le vin du Liban.

09 Éphraïm ! Peux-tu me confondre avec les idoles ? C’est moi qui te réponds et qui te regarde. Je suis comme le cyprès toujours vert, c’est moi qui te donne ton fruit.

10 Qui donc est assez sage pour comprendre ces choses, assez pénétrant pour les saisir ? Oui, les chemins du Seigneur sont droits : les justes y avancent, mais les pécheurs y trébuchent.

Osée 10,1-15

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), hauts lieux, honte (humiliation), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, royauté en Israel, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 28 février 2014 by JL

01Israël était une vigne luxuriante, qui portait beaucoup de fruit. Mais plus ses fruits se multipliaient, plus Israël multipliait les autels ; plus sa terre devenait belle, plus il embellissait les stèles des faux dieux.

02 Son cœur est partagé ; maintenant il va expier : le Seigneur renversera ses autels ; les stèles, il les détruira.

03 Maintenant Israël va dire : « Nous sommes privés de roi, car nous n’avons pas craint le Seigneur. Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

04 On parle, on parle, on fait de faux serments, on conclut des alliances ; le jugement fleurit comme l’herbe vénéneuse sur les sillons des champs.

05 Les habitants de Samarie tremblent pour le veau de Beth-Awen : pour lui son peuple est en deuil, avec ses desservants qui pour lui exultaient, car sa gloire a été déportée au loin.

06 Lui-même sera transporté en Assour comme offrande au Grand Roi ; Éphraïm en aura de la honte, et Israël rougira de son idole.

07 Ils ont disparu, Samarie et son roi, comme de l’écume à la surface de l’eau.

08 Les lieux sacrés seront détruits, ils sont le crime, le péché d’Israël ; épines et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : « Cachez-nous ! » et aux collines : « Tombez sur nous ! »

09 Depuis les jours de Guibéa, tu as péché, Israël ! C’est là qu’ils en sont restés ! Et le combat contre les fils du crime ne les atteindrait pas à Guibéa ?

10 Au gré de mes désirs, je vais les corriger : les peuples se ligueront contre eux et les corrigeront de leur double faute.

11 Éphraïm était une génisse bien dressée, qui aimait fouler le grain. Et moi, j’ai passé le joug sur la beauté de son encolure, j’attellerai Éphraïm, Juda labourera et Jacob hersera.

12 Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de fidélité, défrichez vos terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice.

13 Vous avez labouré la méchanceté, vous avez moissonné la perfidie, vous avez mangé le fruit du mensonge. Parce que tu as mis ta confiance dans tes chars, dans tes nombreux guerriers,

14 il s’élèvera du vacarme parmi ton peuple, et toutes tes villes fortes seront dévastées, comme Shalmane dévasta Beth-Arbel au jour du combat, quand la mère fut écrasée sur ses enfants.

15 Ainsi vous fera Béthel, face à votre abominable méfait ; à l’aurore, il sera vraiment perdu, le roi d’Israël.

 

Osée 9,1-17

Posted in adultère (luxure, prostitution), châtiment, désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), jour du Seigneur (déluge), maison (demeures) du Seigneur, péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), porter du fruit, pur et impur (souillure), rétribution (mérite), sacrifice d'holocauste et communion, tentation (filet), terre promise (terre sainte) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Ne te réjouis pas, Israël, ne jubile pas comme les peuples, car tu as pratiqué la prostitution loin de ton Dieu, et tu en aimes le salaire sur toutes les aires à blé.

02 L’aire à blé et le pressoir ne nourriront pas tes fils, et le vin nouveau les décevra.

03 Ils n’habiteront plus le pays du Seigneur : Éphraïm retournera en Égypte, et en Assour ils mangeront des aliments impurs.

04 Ils ne verseront plus de vin en libation pour le Seigneur, leurs sacrifices ne lui plairont plus ; ce sera pour eux comme un pain de deuil : tous ceux qui le mangent deviendront impurs ; ce pain-là ne sera que pour eux, il n’entrera pas dans la Maison du Seigneur.

05 Que ferez-vous alors au jour de la Rencontre, au jour de la fête du Seigneur ?

06 Car voilà qu’ils ont fui devant la destruction ; l’Égypte les rassemble, Memphis les enterre ; l’ortie héritera de leurs trésors d’argent, les ronces envahiront leurs tentes.

07 Ils sont arrivés, les jours du châtiment, ils sont arrivés, les jours de la rétribution : qu’Israël le sache ! Le prophète devient fou, l’homme inspiré délire ; à cause de la grandeur de ta faute, grande est l’hostilité contre toi.

08 La sentinelle d’Éphraïm, le prophète, est avec mon Dieu ; un filet d’oiseleur est sur tous ses chemins, l’hostilité atteint la maison de Dieu.

09 Ils ont touché le fond de la corruption, comme aux jours de Guibéa. Dieu se souviendra de leur crime, il fera le compte de leurs péchés.

10 Comme des raisins au désert, j’avais trouvé Israël ; comme un premier fruit sur un jeune figuier, j’avais vu vos pères. Mais eux, arrivés à Baal-Péor, ils se sont voués à la Honte, ils sont devenus aussi horribles que l’objet de leur amour.

11 Éphraïm ! Comme un oiseau s’envolera ta gloire, dès la naissance, dès la grossesse et la conception.

12 Même s’ils élèvent des fils, je les en priverai avant qu’ils aient l’âge d’homme. Oui, malheur à eux, quand je m’en éloignerai !

13 Éphraïm, je le vois comme une autre Tyr plantée dans un pâturage, mais il fait partir ses fils au-devant du tueur.

14 Donne-leur, Seigneur, – et que vas-tu donner ? – donne-leur ventre stérile et seins desséchés.

15 Toute leur malice est à Guilgal : c’est là que je les ai pris en haine. À cause de la méchanceté de leurs actes, je les chasserai de ma maison, je cesserai de les aimer : ils sont rebelles, tous leurs princes.

16 Éphraïm a été frappé, leur racine s’est desséchée, ils ne feront pas de fruit ! Même s’ils enfantent, je ferai mourir les trésors de leur ventre.

17 Mon Dieu les rejettera, car ils ne l’ont pas écouté : ils s’en iront, errant parmi les nations.

Ezéchiel 47,1-23

Posted in etranger (terre étrangère), fécondité (prospérité, postérité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), maison (demeures) du Seigneur, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, source d'eau vive (rosée, pluie), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 25 février 2014 by JL

01 L’homme me fit revenir à l’entrée de la Maison, et voici : sous le seuil de la Maison, de l’eau jaillissait vers l’orient, puisque la façade de la Maison était du côté de l’orient. L’eau descendait de dessous le côté droit de la Maison, au sud de l’autel.

02 L’homme me fit sortir par la porte du nord et me fit faire le tour par l’extérieur, jusqu’à la porte qui fait face à l’orient, et là encore l’eau coulait du côté droit.

03 L’homme s’éloigna vers l’orient, un cordeau à la main, et il mesura une distance de mille coudées ; alors il me fit traverser l’eau : j’en avais jusqu’aux chevilles.

04 Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau : j’en avais jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser : j’en avais jusqu’aux reins.

05 Il en mesura encore mille : c’était un torrent que je ne pouvais traverser ; l’eau avait grossi, il aurait fallu nager : c’était un torrent infranchissable.

06 Alors il me dit : « As-tu vu, fils d’homme ? » Puis il me ramena au bord du torrent.

07 Quand il m’eut ramené, voici qu’il y avait au bord du torrent, de chaque côté, des arbres en grand nombre.

08 Il me dit : « Cette eau coule vers la région de l’orient, elle descend dans la vallée du Jourdain, et se déverse dans la mer Morte, dont elle assainit les eaux.

09 En tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner. Le poisson sera très abondant, car cette eau assainit tout ce qu’elle pénètre, et la vie apparaît en tout lieu où arrive le torrent.

10 Alors des pêcheurs se tiendront sur la rive depuis Enn-Guèdi jusqu’à Enn-Églaïm ; on y fera sécher les filets. Les espèces de poissons seront aussi nombreuses que celles de la Méditerranée.

11 Mais ses marais et ses bassins ne seront pas assainis : ils seront réservés au sel.

12 Au bord du torrent, sur les deux rives, toutes sortes d’arbres fruitiers pousseront ; leur feuillage ne se flétrira pas et leurs fruits ne manqueront pas. Chaque mois ils porteront des fruits nouveaux, car cette eau vient du sanctuaire. Les fruits seront une nourriture, et les feuilles un remède. »

13 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici les frontières d’après lesquelles vous partagerez le pays entre les douze tribus d’Israël, avec deux parts pour Joseph.

14 Vous l’aurez comme héritage, chacun à part égale, car j’ai juré, la main levée, de le donner à vos pères ; ce pays vous revient en héritage.

15 Voici la frontière du pays. Du côté nord, depuis la Méditerranée : la route de Hètlone – celle qui va à Cedâd –,

16 Hamath, Bérotaï, Sibraïm, qui est entre le territoire de Damas et le territoire de Hamath, Hacer-hat-Tikone qui est vers le territoire de Haurane.

17 Ainsi la frontière ira de la mer jusqu’à Haçar-Einane, le territoire de Damas étant au nord ainsi que le territoire de Hamath. Tel est le côté nord.

18 Du côté oriental : entre le Haurane et Damas, entre le Galaad et la terre d’Israël, le Jourdain servira de frontière, jusqu’à la mer orientale, vers Tamar. Tel est le côté de l’orient.

19 Du côté méridional, au midi : de Tamar jusqu’aux eaux de Mériba de Cadès, jusqu’au Torrent d’Égypte vers la Méditerranée. Tel est le côté du midi, vers le Néguev.

20 Et du côté occidental : la Méditerranée, depuis la frontière sud jusqu’en face de l’Entrée-de-Hamath. Tel est le côté occidental.

21 Vous partagerez le pays entre vous – entre les tribus d’Israël.

22 Cela vous reviendra en héritage. Vous le ferez pour vous et pour les immigrés résidant parmi vous, qui ont engendré des fils parmi vous ; ils seront pour vous comme un Israélite de souche au milieu des fils d’Israël ; avec vous ils recevront une part d’héritage, au milieu des tribus d’Israël.

23 C’est dans la tribu où réside l’immigré, c’est là que vous lui donnerez sa part d’héritage – oracle du Seigneur Dieu.

Ezéchiel 36,1-38

Posted in abomination, colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), consacré (consécration), conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), eden (jardin d'Eden), Esprit-Saint, faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), initiative divine, Jérusalem (Sion), moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, purification, sainteté (saint), sang, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 24 février 2014 by JL

01 « Et toi, fils d’homme, prophétise contre les montagnes d’Israël. Tu diras : Montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur.

02 Ainsi parle le Seigneur Dieu : L’ennemi a dit de vous : “Ha ! Ha ! Ces antiques lieux sacrés sont devenus notre possession !”

03 Eh bien, prophétise. Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : On vous a dévastées, on vous a convoitées de tous côtés, et vous êtes devenues la possession des autres nations, vous avez alimenté les propos et les rumeurs des gens.

04 Eh bien, montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur Dieu. Ainsi parle le Seigneur Dieu aux montagnes, aux collines, aux ravins, aux vallées, aux ruines désertes, aux villes abandonnées, livrés au pillage et aux moqueries des autres nations alentour ;

05 – ainsi parle le Seigneur Dieu : Je le jure, dans le feu de ma jalousie je parlerai contre les autres nations et contre Édom tout entier parce que, la joie au cœur et le mépris dans l’âme, ils se sont attribué mon pays pour en piller les pâturages.

06 C’est pourquoi, prophétise sur le pays d’Israël, dis aux montagnes, aux collines, aux ravins, aux vallées : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici ! Je parle dans ma jalousie et ma fureur, parce que les nations vous font subir le déshonneur.

07 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Je le jure, la main levée : les nations qui vous entourent, ce sont elles qui subiront le déshonneur.

08 Vous, montagnes d’Israël, vous produirez vos rameaux et vous porterez votre fruit pour mon peuple Israël, car il va bientôt revenir.

09 Oui, je viens vers vous, je me tourne vers vous : vous serez cultivées, vous serez ensemencées.

10 Sur vous, je multiplierai la population, la maison d’Israël tout entière ; les villes seront habitées, et les ruines rebâties.

11 Sur vous, je multiplierai population et bétail ; ils se multiplieront et seront féconds. Je vous rendrai aussi peuplées qu’auparavant, je vous ferai plus de bien qu’autrefois. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

12 Sur vous, je ferai circuler des hommes, mon peuple Israël. Ils prendront possession de toi. Tu seras leur héritage et tu ne les priveras plus de leurs enfants.

13 Ainsi parle le Seigneur Dieu : On dit de toi : “Tu dévores les hommes, et tu prives ta nation de ses enfants.”

14 Eh bien, tu ne dévoreras plus d’hommes, tu ne priveras plus ta nation de ses enfants – oracle du Seigneur Dieu.

15 Je ne te ferai plus entendre les propos déshonorants des nations, et tu n’auras plus à subir les humiliations des peuples. Tu ne priveras plus ta nation de ses enfants – oracle du Seigneur Dieu. »

16 La parole du Seigneur me fut adressée :

17 « Fils d’homme, lorsque les gens d’Israël habitaient leur pays, ils le rendaient impur par leur conduite et leurs actes. Leur conduite a été devant moi comme la souillure d’une femme pendant son impureté.

18 Alors j’ai déversé sur eux ma fureur, à cause du sang qu’ils avaient versé dans le pays, à cause des idoles immondes qui l’avaient rendu impur.

19 Je les ai dispersés parmi les nations, ils ont été disséminés dans les pays étrangers. Selon leur conduite et leurs actes, je les ai jugés.

20 Dans les nations où ils sont allés, ils ont profané mon saint nom, car on disait : “C’est le peuple du Seigneur, et ils sont sortis de son pays !”

21 Mais j’ai voulu épargner mon saint nom, que les gens d’Israël avaient profané dans les nations où ils sont allés.

22 Eh bien ! tu diras à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ce n’est pas pour vous que je vais agir, maison d’Israël, mais c’est pour mon saint nom que vous avez profané dans les nations où vous êtes allés.

23 Je sanctifierai mon grand nom, profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté à leurs yeux.

24 Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre.

25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai.

26 Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair.

27 Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles.

28 Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

29 Je vous délivrerai de toutes vos souillures, je convoquerai le froment, je le multiplierai, je ne vous soumettrai plus à la famine.

30 Je multiplierai le fruit de l’arbre, le produit des champs, afin que vous n’ayez plus à supporter l’humiliation de la famine parmi les nations.

31 Vous vous souviendrez de votre mauvaise conduite, de vos actes qui n’étaient pas bons. Le dégoût vous montera au visage, à cause de vos péchés et de vos abominations.

32 Ce n’est pas à cause de vous que je vais agir – oracle du Seigneur Dieu –, sachez-le bien. Soyez honteux et confus de votre conduite, maison d’Israël.

33 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le jour où je vous purifierai de tous vos péchés, je peuplerai les villes, et les ruines seront rebâties.

34 Le pays qui était désolé sera cultivé, alors qu’il était une désolation aux yeux de tous les passants.

35 On dira : “Ce pays qui était désolé est devenu comme un jardin d’Éden ; les villes qui étaient en ruines, désolées, démolies, sont fortifiées et peuplées.”

36 Alors les nations qui subsisteront autour de vous sauront que Je suis le Seigneur : je reconstruis ce qui était démoli, je replante ce qui était désolé. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai.

37 Ainsi parle le Seigneur Dieu : En outre, je me laisserai chercher par la maison d’Israël afin d’agir en sa faveur ; les hommes, je les multiplierai comme un troupeau.

38 Comme un troupeau de bêtes consacrées, le troupeau qui remplit Jérusalem lors de ses solennités, les hommes rempliront, tels un troupeau, les villes en ruines. Alors on saura que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 34,1-31

Posted in allégorie et référence christique, applanir les montagnes (collines), bénédiction, diable (démons, serpent), droiture, festin (paradis), inhabitation (présence divine), initiative divine, jugement, libération (délivrance, joug), paix, pasteur, porter du fruit, prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 24 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, prophétise contre les bergers d’Israël, prophétise. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Quel malheur pour les bergers d’Israël qui sont bergers pour eux-mêmes ! N’est-ce pas pour les brebis qu’ils sont bergers ?

03 Vous, au contraire, vous buvez leur lait, vous vous êtes habillés avec leur laine, vous égorgez les brebis grasses, vous n’êtes pas bergers pour le troupeau.

04 Vous n’avez pas rendu des forces à la brebis chétive, soigné celle qui était malade, pansé celle qui était blessée. Vous n’avez pas ramené la brebis égarée, cherché celle qui était perdue. Mais vous les avez gouvernées avec violence et dureté.

05 Elles se sont dispersées, faute de berger, pour devenir la proie de toutes les bêtes sauvages.

06 Mon troupeau s’égare sur toutes les montagnes et toutes les collines élevées ; mes brebis sont dispersées dans tout le pays, personne ne les cherche, personne ne part à leur recherche.

07 C’est pourquoi, bergers, écoutez la parole du Seigneur :

08 Par ma vie – oracle du Seigneur Dieu –, puisque mon troupeau est mis au pillage et devient la proie des bêtes sauvages, faute de berger, parce que mes bergers ne s’occupent pas de mon troupeau, parce qu’ils sont bergers pour eux-mêmes au lieu de l’être pour mon troupeau,

09 eh bien, bergers, écoutez la parole du Seigneur :

10 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici contre les bergers. Je m’occuperai de mon troupeau à leur place, je les empêcherai de le faire paître, et ainsi ils ne seront plus mes bergers ; j’arracherai mes brebis de leur bouche et elles ne seront plus leur proie.

11 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même, je m’occuperai de mes brebis, et je veillerai sur elles.

12 Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de nuages et de sombres nuées.

13 Je les ferai sortir d’entre les peuples, je les rassemblerai des différents pays et je les ramènerai sur leur terre ; je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, dans les vallées, dans les endroits les meilleurs.

14 Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leurs prairies seront sur les hauteurs d’Israël. Là, mes brebis se reposeront dans de belles prairies, elles brouteront dans de gras pâturages, sur les monts d’Israël.

15 C’est moi qui ferai paître mon troupeau, et c’est moi qui le ferai reposer, – oracle du Seigneur Dieu.

16 La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la panserai. Celle qui est malade, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître selon le droit.

17 Et toi, mon troupeau – ainsi parle le Seigneur Dieu –, voici que je vais juger entre brebis et brebis, entre les béliers et les boucs.

18 Ne vous suffit-il pas de paître dans un bon pâturage ? Faut-il encore que vous fouliez aux pieds ce qui reste du pâturage ? Ne vous suffit-il pas de boire une eau limpide ? Faut-il que vous troubliez le reste avec vos pieds ?

19 Ainsi mes brebis doivent paître dans ce que vos pieds ont foulé, et boire l’eau que vos pieds ont troublée.

20 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que moi-même je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre.

21 Parce que vous avez bousculé du flanc et de l’épaule toutes celles qui étaient malades, et que vous leur avez donné des coups de corne jusqu’à les disperser hors du pâturage,

22 je viendrai au secours de mes brebis et elles ne seront plus une proie ; je jugerai entre brebis et brebis.

23 Je susciterai à leur tête un seul berger ; lui les fera paître : ce sera mon serviteur David. Lui les fera paître, il sera leur berger.

24 Alors moi, le Seigneur, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’elles. Je suis le Seigneur, j’ai parlé.

25 Je conclurai avec mes brebis une alliance de paix, je supprimerai du pays les animaux féroces, elles habiteront en sécurité dans le désert et dormiront dans les forêts.

26 Je ferai d’elles une bénédiction aux alentours de ma colline. Je ferai tomber la pluie en sa saison, et ce seront des pluies de bénédiction.

27 L’arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses produits. Tous seront en sécurité sur leur sol ; et ils sauront que Je suis le Seigneur, quand je briserai les barres de leurs jougs et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient.

28 Ils ne seront plus la proie des nations, et les bêtes de la terre ne les dévoreront plus. Ils habiteront en sécurité, sans personne pour les faire trembler.

29 Je ferai croître pour eux une plantation renommée. Il n’y aura plus dans le pays de gens emportés par la famine ; les nations ne leur feront plus subir de déshonneur.

30 Alors ils sauront que Je suis le Seigneur leur Dieu avec eux, et qu’ils sont mon peuple, la maison d’Israël – oracle du Seigneur Dieu.

31 Vous, mes brebis, les brebis de mon pâturage, vous êtes des humains ; moi, je suis votre Dieu – oracle du Seigneur Dieu. »


Jérémie 31,1-40

Posted in alliance, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), consacré (consécration), consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), désert (ascèse, dépouillement), détresse (désespoir), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), lamentation (deuil), libération (délivrance, joug), loi, moissonner (semer, cultiver), pardon (miséricorde, pitié), pasteur, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prière de louange, prophétie (oracle), pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), unité divine (union) with tags on 15 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple.

02 Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple qui a échappé au massacre ; Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.

03 Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité.

04 De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël. De nouveau tu prendras tes tambourins de fête pour te mêler aux danses joyeuses.

05 De nouveau tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie, et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit.

06 Un jour viendra où les veilleurs crieront dans la montagne d’Éphraïm : « Debout, montons à Sion, vers le Seigneur notre Dieu ! »

07 Car ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

08 Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient.

09 Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas. Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné.

10 Écoutez, nations, la parole du Seigneur ! Annoncez dans les îles lointaines : « Celui qui dispersa Israël le rassemble, il le garde, comme un berger son troupeau.

11 Le Seigneur a libéré Jacob, l’a racheté des mains d’un plus fort.

12 Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion : ils affluent vers les biens du Seigneur, le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, les génisses et les brebis du troupeau. Ils auront l’âme comme un jardin tout irrigué ; ils verront la fin de leur détresse.

13 La jeune fille se réjouit, elle danse ; jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble ! Je change leur deuil en joie, les réjouis, les console après la peine.

14 Je nourris mes prêtres de festins ; mon peuple se rassasie de mes biens » – oracle du Seigneur.

15 Ainsi parle le Seigneur : Un cri s’élève dans Rama, une plainte et des pleurs d’amertume. C’est Rachel qui pleure ses fils ; elle refuse d’être consolée, car ses fils ne sont plus.

16 Ainsi parle le Seigneur : Retiens le cri de tes pleurs et les larmes de tes yeux. Car il y a un salaire pour ta peine, – oracle du Seigneur : ils reviendront du pays de l’ennemi.

17 Il y a un espoir pour ton avenir, – oracle du Seigneur : tes fils reviendront sur leur territoire.

18 J’entends bien Éphraïm se plaindre : « Tu m’as corrigé, et je suis corrigé, comme un jeune taureau non dressé. Fais-moi revenir, et je reviendrai, car c’est toi qui es le Seigneur mon Dieu.

19 Oui, je me repens après être revenu ; après avoir reconnu qui je suis, je me frappe la poitrine. Je rougis et je suis confus, car je porte la honte de ma jeunesse. »

20 Éphraïm n’est-il pas pour moi un fils précieux, n’est-il pas un enfant de délices, puisque son souvenir ne me quitte plus chaque fois que j’ai parlé de lui ? Voilà pourquoi, à cause de lui, mes entrailles frémissent ; oui, je lui ferai miséricorde – oracle du Seigneur.

21 Dresse pour toi des signaux, pose pour toi des jalons ; sois attentive à la route, au chemin sur lequel tu as marché ! Reviens, vierge d’Israël, reviens ici, vers tes villes !

22 Combien de temps, fille rebelle, vas-tu encore vagabonder ? Le Seigneur crée du nouveau dans le pays : la femme entourera l’homme !

23 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : On dira encore cette parole au pays de Juda et dans ses villes, quand je ramènerai leurs captifs : « Que le Seigneur te bénisse, demeure de justice, montagne de sainteté ! »

24 Là, habiteront ensemble les gens de Juda et de toutes ses villes, les laboureurs et les nomades.

25 Car je vais désaltérer l’âme qui défaille ; toute âme en détresse, je la comblerai.

26 Là-dessus, je me suis réveillé et j’ai compris. Que mon sommeil avait été agréable !

27 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où j’ensemencerai la maison d’Israël et la maison de Juda d’une semence d’homme et d’une semence de bétail.

28 Et, de même que j’ai veillé sur eux pour arracher et renverser, pour démolir et détruire, pour provoquer le malheur, de même je veillerai sur eux pour bâtir et planter – oracle du Seigneur.

29 En ces jours-là, on ne dira plus : « Les pères ont mangé du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées. »

30 Mais chacun mourra pour sa propre faute ; tout homme qui mangera du raisin vert, ses propres dents en seront irritées.

31 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle.

32 Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur maître – oracle du Seigneur.

33 Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

34 Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés.

35 Ainsi parle le Seigneur, lui qui a fait le soleil pour éclairer pendant le jour, qui a établi les lois de la lune et des étoiles pour éclairer pendant la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots. Son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

36 Si jamais ces lois disparaissent devant ma face – oracle du Seigneur –, alors la descendance d’Israël cessera, elle aussi, pour toujours d’être une nation devant ma face.

37 Ainsi parle le Seigneur : Si jamais on peut mesurer le ciel, là-haut, et sonder les fondations de la terre, en bas, alors moi aussi, je rejetterai toute la descendance d’Israël pour tout ce qu’elle aura fait – oracle du Seigneur.

38 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où la ville sera reconstruite pour le Seigneur, depuis la tour de Hananéel jusqu’à la porte de l’Angle.

39 On sortira de nouveau le cordeau à mesurer, pour le tendre sur la colline de Gareb ; ensuite, on le tournera vers Goa.

40 Et toute la vallée des cadavres et des cendres, tous les cimetières, jusqu’au torrent du Cédron, jusqu’à l’angle de la porte des Chevaux, à l’est, tout sera consacré au Seigneur. On n’arrachera plus, on ne démolira plus jamais.

Jérémie 17,1-27

Posted in applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, butin de guerre (trésor), colère de Dieu, confiance en Dieu, déportation (captif, exil), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), enfer (géhenne, vallée du Cédron), espérance, eternité (vie éternel), famine (sécheresse spirituelle), foi (adhérance), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), maison (demeures) du Seigneur, malédiction, miracle (guérison, signe), nudité, offrande (prémisse et autres), omniscience divine, parole de Dieu (vivante), péché (faute), péché originel, porter du fruit, prière de louange, protection divine (refuge, abri), rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, sabbat, salut (rachat, rédemption), sanctifier, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le péché de Juda est inscrit avec un burin de fer, avec une pointe de diamant ; il est gravé sur la tablette de leur cœur et aux cornes de leurs autels.

02 Ainsi leurs fils en font-ils mémoire sur leurs autels et leurs poteaux sacrés, près des arbres verts, sur les collines élevées.

03 Ô ma montagne au milieu des champs, je livrerai en butin ta richesse, tous tes trésors, à cause du péché de tes lieux sacrés, sur l’ensemble de ton territoire.

04 Tu abandonneras toi-même l’héritage que je t’ai donné, et je t’asservirai à tes ennemis, dans un pays que tu ne connais pas, car vous avez allumé le feu de ma colère qui brûlera pour toujours.

05 Ainsi parle le Seigneur : Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur.

06 Il sera comme un buisson sur une terre désolée, il ne verra pas venir le bonheur. Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable.

07 Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance.

08 Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines. Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit.

09 Rien n’est plus faux que le cœur de l’homme, il est incurable. Qui peut le connaître ?

10 Moi, le Seigneur, qui pénètre les cœurs et qui scrute les reins, afin de rendre à chacun selon sa conduite, selon le fruit de ses actes.

11 La perdrix couve des œufs qu’elle n’a pas pondus, tel est celui qui s’enrichit injustement ; au milieu de ses jours, la richesse l’abandonne, en fin de compte, il n’est qu’un sot.

12 Trône de la gloire, élevé dès l’origine, tel est notre lieu saint !

13 Seigneur, espoir d’Israël, tous ceux qui t’abandonnent seront couverts de honte ; ils seront inscrits dans la terre, ceux qui se détournent de toi, car ils ont abandonné le Seigneur, la source d’eau vive.

14 Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri, sauve-moi, et je serai sauvé, car tu es ma louange.

15 Voici qu’ils me disent : « Où donc est la parole du Seigneur ? Qu’elle vienne ! »

16 Moi, pourtant, je ne me suis pas hâté derrière toi pour annoncer le malheur ; je n’ai pas désiré le jour fatal, tu le sais bien : ce qui sort de mes lèvres est à découvert devant toi.

17 Ne deviens pas pour moi une cause d’effroi, toi, mon refuge au jour du malheur.

18 Qu’ils aient honte, mes persécuteurs, et que moi, je n’aie pas honte ! Qu’ils soient effrayés, et non pas moi ! Fais venir sur eux le jour du malheur, et brise-les d’une double brisure !

19 Ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, et tiens-toi à la porte des Fils du Peuple, par où entrent et sortent les rois de Juda, et à toutes les portes de Jérusalem.

20 Tu leur diras : Écoutez la parole du Seigneur, rois de Juda, tout Juda et tous les habitants de Jérusalem, vous qui entrez par ces portes !

21 Ainsi parle le Seigneur : Prenez garde à vous-mêmes et ne transportez aucun fardeau le jour du sabbat, n’en faites pas entrer par les portes de Jérusalem.

22 Le jour du sabbat, ne faites sortir aucun fardeau de vos maisons et ne faites aucun travail. Sanctifiez le jour du sabbat, comme je l’ai ordonné à vos pères.

23 Mais ils n’ont pas écouté ni prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque pour ne pas accepter ni recevoir de leçon.

24 Si vous m’écoutez bien – oracle du Seigneur – en ne faisant entrer aucun fardeau par les portes de cette ville le jour du sabbat, en sanctifiant le jour du sabbat sans faire aucun travail, alors voici :

25 par les portes de cette ville entreront des rois et des princes siégeant sur le trône de David ; ils entreront sur un char attelé de plusieurs chevaux, eux et leurs princes, puis les gens de Juda et les habitants de Jérusalem ; et cette ville sera habitée pour toujours.

26 Ils viendront des villes de Juda et des alentours de Jérusalem, du pays de Benjamin, du Bas-Pays, de la Montagne et du Néguev, pour présenter holocaustes et sacrifices, offrandes et encens, pour présenter l’action de grâce dans la maison du Seigneur.

27 Mais si vous ne m’écoutez pas, si vous refusez de sanctifier le jour du sabbat, en portant des fardeaux et en franchissant les portes de Jérusalem le jour du sabbat, alors je mettrai le feu à ses portes ; il dévorera les fortifications de Jérusalem et ne s’éteindra pas.

 

Jérémie 8,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), kénose (abaissement, cœur brisé), loi, mal (méchanceté), mensonge, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), purgatoire, refuge (ville fortifié) with tags on 13 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.

02 On les étalera devant le soleil, la lune et toute l’armée du ciel, qu’ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.

03 Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurai chassés – oracle du Seigneur de l’univers.

04 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur : Ceux qui tombent ne se relèvent-ils pas ? Celui qui se détourne ne retourne-t-il pas ?

05 Pourquoi Jérusalem, cette ville infidèle, s’est-elle détournée pour toujours ? Ils se cramponnent à ce qui est trompeur et refusent de retourner.

06 J’ai fait attention et j’ai entendu : ce qu’ils disent ne tient pas. Pas un qui regretterait sa méchanceté en disant : « Qu’ai-je fait ? » Tous, ils retournent à leur course, comme un cheval qui se rue à la guerre.

07 Même la cigogne, dans le ciel, connaît la saison de ses migrations ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue respectent le temps de leur venue ; mais mon peuple ne connaît pas l’ordre fixé par le Seigneur.

08 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous », alors que le stylet mensonger des scribes l’a falsifiée ?

09 Les sages sont couverts de honte, consternés, pris au piège, pour avoir méprisé la parole du Seigneur ; quelle est donc leur sagesse ?

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers et leurs champs à de nouveaux maîtres. Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

11 Ils traitent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

12 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où ils seront visités, dit le Seigneur.

13 Avec eux, je vais en finir – oracle du Seigneur – : pas de raisins dans la vigne, pas de figues sur le figuier, le feuillage est flétri. Eux, je les donnerai aux passants.

14 Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! Et là, faisons silence puisque le Seigneur notre Dieu nous réduit au silence ; il nous abreuve d’eaux empoisonnées, car nous avons péché contre lui.

15 Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

16 Depuis Dane on entend le souffle des chevaux ; à leur hennissement, au bruit des puissants coursiers, toute la terre tremble. Ils arrivent, ils dévorent le pays et ce qu’il contient, la ville et ses habitants.

17 Oui, voici que je lâche parmi vous des serpents venimeux, contre lesquels il n’est pas de charmeur, et ils vous mordront – oracle du Seigneur.

18 Pas de remède pour mon chagrin, mon cœur gémit sur moi !

19 J’entends la plainte de la fille de mon peuple depuis un pays lointain : Le Seigneur n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus en elle ? « Pourquoi m’ont-ils offensé avec leurs idoles, ces vanités étrangères ? »

20 La moisson est passée, l’été est fini, et nous, nous ne sommes pas sauvés !

21 Par la blessure de la fille de mon peuple, je suis blessé, je suis assombri, et la stupeur me saisit.

22 N’y a-t-il pas de baume en Galaad ? N’y a-t-il pas de médecin là-bas ? Pourquoi donc n’est-elle pas guérie, la fille de mon peuple ?

23 Qui changera ma tête en source d’eau et mes yeux en fontaine de larmes, pour que je pleure, jour et nuit, les victimes de la fille de mon peuple ?

Isaïe 44,1-28

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), abomination, alpha et omega, attributs et noms divins, ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), créateur (création), divination (incantation), Esprit-Saint, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), pardon (miséricorde, pitié), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), restauration (rebâtir), rocher (forteresse), royaume de Dieu, sauveur (rédempteur), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, temple (sanctuaire), vanité (néant) with tags on 9 février 2014 by JL

01 Et maintenant, écoute-moi, Jacob mon serviteur, Israël que j’ai choisi.

02 Ainsi parle le Seigneur qui t’a fait, qui t’a façonné dès le sein maternel et reste ton appui : Sois sans crainte, Jacob mon serviteur, Israël que j’ai choisi.

03 Je répandrai l’eau sur ce qui est assoiffé, des ruisseaux sur la terre desséchée. Je répandrai mon esprit sur ta postérité, ma bénédiction sur tes descendants.

04 Ils grandiront comme en un pré verdoyant, comme les peupliers au bord des eaux courantes.

05 « Moi, je suis au Seigneur », dira celui-ci, et celui-là se réclamera du nom de Jacob. Un autre encore écrira sur sa main : « Je suis au Seigneur ! » et il prendra le nom d’Israël.

06 Ainsi parle le Seigneur, le roi d’Israël, son rédempteur, le Seigneur de l’univers : Je suis le premier et je suis le dernier, hors moi, pas de Dieu.

07 Qui est comme moi ? Qu’il prenne la parole, qu’il annonce et m’expose ce qu’il en est ! Qui, d’avance, a fait entendre les choses à venir ? Que l’on nous prédise ce qui doit arriver !

08 Ne tremblez pas, ne craignez pas ! Depuis longtemps, ne te l’ai-je pas fait entendre, ne te l’ai-je pas annoncé ? Vous êtes mes témoins ! Y a-t-il un Dieu en dehors de moi ? Il n’est pas d’autre Rocher ; je n’en connais pas.

09 Ceux qui façonnent des idoles ne sont tous que néant : leurs œuvres préférées ne servent à rien ; ce sont des témoins aveugles et sans intelligence ; aussi seront-ils couverts de honte.

10 Quelqu’un va-t-il façonner un dieu ou fondre une idole qui ne sert à rien ?

11 Voici tous ses adeptes couverts de honte : les artisans ne sont que des humains ! Qu’ils se rassemblent tous, qu’ils comparaissent : ensemble ils trembleront, ils seront couverts de honte.

12 Le forgeron fabrique un ciseau sur les braises et le façonne à coups de marteau. Il le fabrique à la force du bras. Puis il a faim, le voilà sans force ; il ne boit pas d’eau, il est épuisé.

13 Le menuisier prend des mesures, il esquisse une idole à la craie, il la travaille à la gouge, il l’esquisse au compas, il la travaille en prenant pour modèle un homme, la beauté d’un être humain, afin qu’elle habite une maison.

14 Il a débité des cèdres, il a pris du rouvre et du chêne, qu’il a laissé croître parmi les arbres de la forêt ; il a planté un pin que la pluie fait grandir.

15 Pour l’homme, c’est du bois à brûler : il le prend pour se chauffer, il le brûle aussi pour cuire son pain ; il en fabrique aussi un dieu, et il se prosterne ; il en fait une idole et s’incline devant elle.

16 Il en brûle la moitié au feu : avec cette moitié il fait rôtir la viande, la mange et se rassasie. Il se chauffe aussi et dit : « Ah ! Je me chauffe et je vois la flamme ! »

17 Avec le reste il fait un dieu, son idole, il s’incline et se prosterne devant elle, il l’implore, il dit : « Délivre-moi, car tu es mon dieu ! »

18 Ils ne savent pas et ne discernent pas. Leurs yeux sont empêchés de voir, et leurs cœurs, de réfléchir.

19 Nul ne rentre en soi-même, nul n’a de savoir ni de discernement pour se dire : « J’en ai brûlé la moitié au feu, j’ai aussi fait cuire du pain sur les braises, j’ai rôti de la viande, je l’ai mangée. Et, du bois qui reste, je ferais une abomination ? Je m’inclinerais devant un morceau de bois ! »

20 Celui qui se repaît de cendre, son cœur abusé l’égare. Il ne se délivrera pas lui-même, et ne dira pas : « N’est-ce pas un leurre que j’ai en main ? »

21 Souviens-toi de ceci, Jacob : toi, Israël, tu es mon serviteur. Je t’ai façonné, tu es pour moi un serviteur, Israël, je ne t’oublierai pas !

22 J’efface tes révoltes comme des nuages, tes péchés comme des nuées. Reviens à moi, car je t’ai racheté.

23 Cieux, criez de joie pour l’action du Seigneur. Acclamez, profondeurs de la terre ! Montagnes, éclatez en cris de joie, vous, forêts, et tous vos arbres ! Car le Seigneur a racheté Jacob, en Israël il manifeste sa splendeur.

24 Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, celui qui t’a façonné dès le sein maternel : C’est moi, le Seigneur, qui fais toute chose. Seul, j’ai déployé les cieux, j’ai affermi la terre : qui était avec moi ?

25 J’annule les signes des augures, je fais divaguer les devins, je fais reculer les sages et délirer leur savoir.

26 J’accomplis la parole de mon serviteur, je réalise le projet de mes messagers quand je dis de Jérusalem : « Elle sera habitée ! » et des villes de Juda : « Elles seront rebâties ! J’en relèverai les ruines ! »,

27 et quand je dis à l’abîme : « Dessèche-toi ! Je vais tarir tes fleuves » ;

28 de même, quand je dis à Cyrus : « Mon berger », il accomplira tout mon désir ; il dira de Jérusalem : « Elle sera rebâtie ! » et au Temple : « Tu seras rétabli ! »

 

Isaïe 37,1-38

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), créateur (création), Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, orgueil (se glorifier), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), petit reste (rescapé), porter du fruit, Uncategorized with tags on 8 février 2014 by JL

01 Quand le roi Ézékias entendit cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d’une toile à sac et se rendit à la Maison du Seigneur.

02 Et il envoya le maître du palais Éliakim, le secrétaire Shebna et les plus anciens des prêtres, couverts de toile à sac, vers Isaïe le prophète, fils d’Amots.

03 Ils lui dirent : « Ainsi parle Ézékias : Jour d’angoisse, de châtiment et de honte, que ce jour-ci ! Car des fils arrivent à terme, et la force manque pour enfanter.

04 Peut-être le Seigneur ton Dieu entendra-t-il les paroles du grand échanson, lui que le roi d’Assour, son seigneur, a envoyé pour insulter le Dieu vivant. Peut-être le punira-t-il pour les paroles que le Seigneur ton Dieu aura entendues. Fais monter une prière en faveur du reste qui subsiste. »

05 Les serviteurs du roi Ézékias se rendirent auprès d’Isaïe,

06 qui leur dit : « Vous parlerez ainsi à votre maître : Ainsi parle le Seigneur : Ne crains pas les paroles que tu as entendues, les insultes proférées contre moi par les valets du roi d’Assour.

07 Voici que, sur une nouvelle qu’il apprendra, je vais lui inspirer de retourner dans son pays et, dans son pays, je le ferai tomber par l’épée. »

08 Le grand échanson s’en retourna. Ayant appris que le roi d’Assour avait quitté la ville de Lakish, il le trouva qui attaquait la ville de Libna.

09 Le roi d’Assour avait appris cette nouvelle, au sujet de Tirhaqa, roi d’Éthiopie : « Il s’est mis en campagne pour passer à l’attaque contre toi. » Quand le roi d’Assour l’apprit, il envoya des messagers dire à Ézékias :

10 « Vous parlerez à Ézékias, roi de Juda, en ces termes : Ne te laisse pas tromper par ton Dieu, en qui tu mets ta confiance, et ne dis pas : “Jérusalem ne sera pas livrée aux mains du roi d’Assour !”

11 Tu sais bien ce que les rois d’Assour ont fait à tous les pays : ils les ont voués à l’anathème. Et toi seul, tu serais délivré ?

12 Les dieux des nations les ont-ils délivrées, elles que mes pères ont fait détruire : Gozane, Harrane, Récef, et les gens d’Éden qui sont à Telassar ?

13 Où sont le roi de Hamath, le roi d’Arpad, le roi de Lahir, de Sefarwaïm, de Héna et de Iwwa ? »

14 Ézékias prit la lettre de la main des messagers ; il la lut. Puis il monta à la Maison du Seigneur, déplia la lettre devant le Seigneur,

15 et le pria en disant :

16 « Seigneur de l’univers, Dieu d’Israël, toi qui sièges sur les Kéroubim, tu es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c’est toi qui as fait le ciel et la terre.

17 Prête l’oreille, Seigneur, et entends, ouvre les yeux, Seigneur, et vois ! Écoute le message envoyé par Sennakérib pour insulter le Dieu vivant.

18 Il est vrai, Seigneur, que les rois d’Assour ont ravagé tous les pays et leur territoire,

19 et brûlé leurs dieux : en réalité, ce n’étaient pas des dieux, mais un ouvrage de mains d’hommes, fait avec du bois et de la pierre ; c’est pourquoi ils ont pu les faire disparaître.

20 Maintenant, Seigneur notre Dieu, sauve-nous de la main de Sennakérib, et tous les royaumes de la terre sauront que tu es Seigneur, toi le seul ! »

21 Alors le prophète Isaïe, fils d’Amots, envoya dire à Ézékias : « Ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Tu m’as adressé une prière au sujet de Sennakérib, roi d’Assour.

22 Voici la parole que le Seigneur a prononcée contre lui : Elle te méprise, elle te nargue, la vierge, la fille de Sion. Elle hoche la tête pour se moquer de toi, la fille de Jérusalem.

23 Qui as-tu insulté, outragé, contre qui as-tu élevé la voix ? Sur qui, avec hauteur, as-tu porté les yeux ? Sur le Saint d’Israël !

24 Par tes serviteurs tu as insulté mon Seigneur. Tu as dit : “Avec mes nombreux chars, moi, j’ai gravi le sommet des montagnes, les cimes du Liban ; j’ai abattu ses cèdres les plus fiers, ses cyprès les plus beaux ; j’ai atteint sa plus lointaine hauteur, son parc forestier.

25 Moi, j’ai creusé, et j’ai bu des eaux étrangères, j’ai asséché sous mes pas tous les canaux de l’Égypte.”

26 N’entends-tu pas ? Depuis longtemps j’avais fait ce projet, depuis les temps anciens je l’ai formé ; maintenant je le réalise. Toi, tu étais destiné à réduire en tas de ruines les villes fortifiées.

27 Leurs habitants ont la main trop courte, ils sont effrayés, confondus ; ils ressemblent à l’herbe des champs, à la verdure des prés, à l’herbe des toits, et aux cultures avant qu’elles aient levé.

28 Mais je sais quand tu t’assieds, quand tu sors et quand tu rentres, quand tu t’emportes contre moi.

29 Parce que tu t’es emporté contre moi, que tes insolences sont montées à mes oreilles, je passerai un crochet à ton nez, un mors à ta bouche ; je te ferai retourner par le chemin par lequel tu es venu.

30 Voici pour toi un signe, Ézékias : Cette année on mangera le grain tombé, l’an prochain, ce qui aura poussé tout seul ; mais la troisième année, semez et moissonnez, plantez des vignes et mangez-en le fruit.

31 Le reste, survivant de la maison de Juda, fera de nouveau des racines par en bas, et par en haut donnera des fruits.

32 Oui, un reste sortira de Jérusalem, et des survivants, de la montagne de Sion. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !

33 Et voici ce que dit le Seigneur au sujet du roi d’Assour : Il n’entrera pas dans cette ville, il ne lui lancera pas une seule flèche, il ne lui opposera pas un seul bouclier, il n’élèvera pas un seul remblai :

34 il retournera par le chemin par lequel il est venu. Non, il n’entrera pas dans cette ville, – oracle du Seigneur.

35 Je protégerai cette ville, je la sauverai à cause de moi-même et de David mon serviteur. »

36 L’ange du Seigneur sortit et frappa cent quatre-vingt-cinq mille hommes dans le camp assyrien. Le matin, quand on se leva, ce n’était que des cadavres.

37 Sennakérib, roi d’Assour, plia bagage et s’en alla. Il revint à Ninive et y demeura.

38 Or, comme il se prosternait dans la maison de Nisrok, son dieu, ses fils Adrammélek et Sarécèr le frappèrent de l’épée et s’enfuirent au pays d’Ararat. Son fils Asarhaddone régna à sa place.

Isaïe 27,1-13

Posted in châtiment, déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, protection divine (refuge, abri), purgatoire, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 6 février 2014 by JL

01 Ce jour-là, le Seigneur châtiera de son épée dure et grande et forte, Léviathan, le serpent fuyard, Léviathan, le serpent tortueux ; il tuera le dragon de la mer.

02 Ce jour-là, chantez la vigne exquise !

03 Moi, le Seigneur, j’en suis le gardien ; je l’arrose en temps voulu. De peur qu’on ne la visite, je la garde nuit et jour.

04 Je ne suis plus en fureur, mais si je trouve des épines et des ronces, je leur ferai la guerre, je les brûlerai toutes,

05 à moins que l’on cherche ma protection, que l’on fasse la paix avec moi, oui, qu’avec moi on fasse la paix.

06 À l’avenir, Jacob s’enracinera, Israël fleurira et poussera ses bourgeons, la face du monde sera couverte de fruits.

07 Israël a-t-il été frappé, comme le Seigneur avait frappé ceux qui le frappaient ? A-t-il été égorgé, comme il avait égorgé ses égorgeurs ?

08 Il l’a condamné au bannissement, à la déportation, il l’a chassé par le souffle violent d’un jour de vent d’est.

09 C’est ainsi que sera expiée la faute de Jacob ; et tel sera le fruit de la rémission de son péché : il traitera toutes les pierres des autels comme les pierres à chaux que l’on pulvérise, poteaux sacrés et colonnes à encens ne se dresseront plus.

10 La ville fortifiée, à l’écart, est un lieu dépeuplé, abandonné comme un désert. Le veau y viendra paître ; là, il se couchera, il saccagera ses arbustes.

11 Ses rameaux qui ont séché seront brisés : des femmes viennent qui les brûlent. Oui, ce peuple est sans discernement, voilà pourquoi Celui qui l’a fait n’en a pas compassion : Celui qui l’a façonné ne lui fera pas grâce.

12 Il arrivera, en ce jour-là, que le Seigneur fera le battage des épis depuis l’Euphrate jusqu’au Torrent d’Égypte ; quant à vous, fils d’Israël, vous serez glanés un par un.

13 Il arrivera, en ce jour-là, que l’on sonnera de la grande trompe ; ils viendront, ceux qui étaient perdus au pays d’Assour, et ceux qui étaient dispersés au pays d’Égypte ; ils se prosterneront devant le Seigneur, sur sa montagne sainte, à Jérusalem.

Isaïe 5,1-30

Posted in attributs et noms divins, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), oeuvre du Seigneur, orgueil (se glorifier), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, purgatoire, remparts (murailles), serment (vœux), ténèbre, vices (passions) with tags on 4 février 2014 by JL

01Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile.

02 Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, mais elle en donna de mauvais.

03 Et maintenant, habitants de Jérusalem, hommes de Juda, soyez donc juges entre moi et ma vigne !

04 Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n’ai fait ? J’attendais de beaux raisins, pourquoi en a-t-elle donné de mauvais ?

05 Eh bien, je vais vous apprendre ce que je ferai de ma vigne : enlever sa clôture pour qu’elle soit dévorée par les animaux, ouvrir une brèche dans son mur pour qu’elle soit piétinée.

06 J’en ferai une pente désolée ; elle ne sera ni taillée ni sarclée, il y poussera des épines et des ronces ; j’interdirai aux nuages d’y faire tomber la pluie.

07 La vigne du Seigneur de l’univers, c’est la maison d’Israël. Le plant qu’il chérissait, ce sont les hommes de Juda. Il en attendait le droit, et voici le crime ; il en attendait la justice, et voici les cris.

08 Malheureux, vous qui ajoutez maison à maison, qui joignez champ à champ, jusqu’à occuper toute la place et habiter, seuls, au milieu du pays !

09 J’ai entendu le serment du Seigneur de l’univers : De nombreuses maisons seront ruinées, belles ou grandes, elles seront inhabitées.

10 Dix arpents de vignes produiront un seul tonneau, et dix boisseaux de semence, un seul boisseau.

11 Malheureux, ceux qui, dès le petit matin, courent après la boisson forte et que le vin échauffe encore, tard dans la soirée !

12 Ce ne sont que cithares et harpes, tambourins et flûtes, et vin pour leurs beuveries. Mais sur l’œuvre du Seigneur ils n’ont pas un regard ; ce qu’il fait de ses mains, ils ne le voient pas.

13 Voilà pourquoi mon peuple est en exil, faute de n’avoir rien compris ; son élite meurt de faim, ses foules sont dévorées de soif.

14 Voilà pourquoi la Mort dilate sa gorge et ouvre démesurément la gueule : la noblesse et la foule y descendent dans le vacarme de la fête.

15 L’être humain devra plier, l’homme sera abaissé, les arrogants baisseront les yeux.

16 Le Seigneur de l’univers est exalté par ce jugement, et le Dieu saint, sanctifié par cet acte de justice.

17 Des agneaux viendront brouter comme à leur pâturage et, au milieu des ruines, des chevreaux s’engraisseront.

18 Malheureux, ceux qui traînent le péché avec la corde du mensonge, et la faute comme avec des rênes de chariot !

19 Ils disent : « Que Dieu se dépêche ! Qu’il fasse vite son œuvre, que nous puissions voir ! Le projet du Saint d’Israël, qu’il avance et se réalise, alors nous comprendrons ! »

20 Malheureux, ces gens qui déclarent bien ce qui est mal, et mal ce qui est bien, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui rendent amer ce qui est doux et doux ce qui est amer !

21 Malheureux, ceux qui se prennent pour des sages, ceux qui se croient intelligents !

22 Malheureux, ceux qui sont champions pour boire du vin, experts en mélange des boissons fortes :

23 ils acquittent le coupable contre un cadeau, ils privent les innocents de leur justice !

24 Voilà pourquoi, comme la paille est dévorée par le feu, et le foin disparaît dans les flammes, leurs racines ne seront plus que puanteur, et leurs fleurs partiront en poussière : oui, ils ont rejeté la loi du Seigneur de l’univers, méprisé la parole du Saint d’Israël.

25 Voilà pourquoi la colère du Seigneur s’est enflammée contre son peuple : sa main s’est levée contre lui, et il l’a frappé, et les montagnes ont tremblé, et ses cadavres sont comme des ordures au milieu des rues. Et avec tout cela, sa colère ne s’est pas détournée, sa main reste levée.

26 Il dresse l’étendard vers une nation lointaine, il siffle pour l’appeler des extrémités de la terre, et la voici, rapide et alerte, qui vient.

27 Aucun ne flanche, aucun ne trébuche, aucun ne somnole, aucun ne s’endort ; pas une ceinture qui tombe des reins, pas une courroie de sandale qui se rompe.

28 Ses flèches sont aiguisées, tous ses arcs, tendus ; les sabots de ses chevaux, comme du silex, et les roues de ses chars, un cyclone.

29 Elle rugit comme une lionne, elle rugit comme les fauves, elle gronde et saisit sa proie, elle l’emporte, et personne qui délivre.

30 Ce jour-là, Dieu grondera contre son peuple comme gronde la mer. Il regardera la terre : ténèbres de détresse, lumière que la brume obscurcit.

Isaïe 4,1-6

Posted in colonne de nuée et de feu, eaux innombrables (négatives), Esprit-Saint, gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, petit reste (rescapé), porter du fruit, protection divine (refuge, abri), pur et impur (souillure), purification, sang with tags on 4 février 2014 by JL

01 Sept femmes saisiront un même homme, ce jour-là, et lui diront : « Nous mangerons de notre pain, nous mettrons nos propres habits ; laisse-nous seulement porter ton nom : enlève notre déshonneur. »

02 Ce jour-là, le Germe que fera grandir le Seigneur sera l’honneur et la gloire des rescapés d’Israël, le Fruit de la terre sera leur fierté et leur splendeur.

03 Alors, ceux qui seront restés dans Sion, les survivants de Jérusalem, seront appelés saints : tous seront inscrits à Jérusalem pour y vivre.

04 Quand le Seigneur aura lavé la souillure des filles de Sion, purifié Jérusalem du sang répandu, en y faisant passer le souffle du jugement, un souffle d’incendie,

05 alors, sur toute la montagne de Sion, sur les assemblées qui s’y tiennent, le Seigneur créera une nuée pendant le jour et, pendant la nuit, une fumée avec un feu de flammes éclatantes. Et au-dessus de tout, comme un dais, la gloire du Seigneur :

06 elle sera, contre la chaleur du jour, l’ombre d’une hutte, un refuge, un abri contre l’orage et la pluie.

Isaïe 3,1-26

Posted in attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), orgueil (se glorifier), pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit with tags on 4 février 2014 by JL

01 Voici que le Maître et Seigneur de l’univers va retirer de Jérusalem et de Juda réserves et ressources, toute réserve de pain, toute réserve d’eau,

02 le héros et l’homme de guerre, le juge et le prophète, le devin et l’ancien,

03 l’officier, le notable, le conseiller, l’expert en magie, et le charmeur habile.

04 Je leur donne pour princes des gamins dont le caprice les gouvernera.

05 Les gens seront des tyrans les uns pour les autres, chacun pour son prochain ; le gamin s’en prendra à l’ancien, et le vaurien, au vénérable.

06 Un individu se saisira de son frère dans la maison paternelle, en disant : « Tu as un manteau : tu seras notre chef ! Ce pays en ruines, gouverne-le ! » ;

07 ce jour-là, l’autre répliquera : « Je ne suis pas un guérisseur ! Il n’y a, dans ma maison, ni pain ni manteau, ne me faites pas chef du peuple ! »

08 Oui, Jérusalem trébuche et Juda s’écroule, parce que leurs paroles et leurs actes envers le Seigneur sont des insultes au regard de sa gloire.

09 Leur partialité témoigne contre eux ; comme Sodome, ils étalent leur péché, ils n’en cachent rien. Hélas pour eux ! Ils font leur propre malheur.

10 Dites : « Qu’il est bon pour le juste de se nourrir du fruit de ses actes !

11 Quel malheur, hélas, pour le méchant d’être traité selon l’œuvre de ses mains ! »

12 Ô mon peuple ! Un nourrisson le tyrannise ! Des femmes le gouvernent ! Ô mon peuple, tes guides te fourvoient ; ils brouillent le tracé de tes chemins.

13 Le Seigneur s’est levé pour accuser, il est debout pour juger les peuples.

14 Le Seigneur entre en jugement avec les anciens du peuple et ses princes : « C’est vous qui dévastez la vigne ; les biens volés au pauvre emplissent vos maisons.

15 De quel droit écrasez-vous mon peuple, piétinez-vous le visage du pauvre ? » – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers.

16 Le Seigneur le déclare : Parce que les filles de Sion sont orgueilleuses, qu’elles marchent la poitrine haute et les yeux provocants, qu’elles avancent à petits pas en faisant sonner les anneaux de leurs pieds,

17 le Seigneur rendra chauve le crâne des filles de Sion, le Seigneur dénudera leur front.

18 Ce jour-là, le Seigneur ôtera leurs parures : grelots et médaillons, pendentifs

19 et boucles d’oreilles, bracelets et voilettes,

20 diadèmes et chaînes de chevilles, cordelières, porte-bonheur et amulettes,

21 bagues et anneaux de narines,

22 robes de fête et mantilles, châles et petits sacs,

23 miroirs, linges fins, turbans et capes légères.

24 Au lieu de parfum, la puanteur ; au lieu de ceinture, une corde ; au lieu de coiffure bouclée, un crâne tondu ; au lieu d’une robe d’apparat, un pagne en toile à sac ; une marque au fer rouge au lieu de la beauté.

25 Tes hommes tomberont sous l’épée, et ton élite, dans le combat.

26 Elles gémiront, elles se lamenteront, les portes de la ville, qui sera désertée, assise par terre.

 

Ecclésiastique 27,1-30

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), crainte de Dieu, justice (justification, juste), orgueil (se glorifier), péché (faute), porter du fruit, sang, vérité with tags on 2 février 2014 by JL

01Beaucoup pèchent par amour du profit ; qui cherche à s’enrichir ferme les yeux sur le mal.

02 Un clou s’enfonce dans la jointure des pierres, entre la vente et l’achat s’insinue le péché.

03 Qui ne s’attache vivement à la crainte du Seigneur, sa maison ne tardera pas à tomber en ruine.

04 Quand on secoue le tamis, il reste les déchets ; de même, les petits côtés d’un homme apparaissent dans ses propos.

05 Le four éprouve les vases du potier ; on juge l’homme en le faisant parler.

06 C’est le fruit qui manifeste la qualité de l’arbre ; ainsi la parole fait connaître les sentiments.

07 Ne fais pas l’éloge de quelqu’un avant qu’il ait parlé, c’est alors qu’on pourra le juger.

08 Si tu poursuis la justice, tu l’atteindras et t’en revêtiras comme d’un manteau de gloire.

09 Les oiseaux vont nicher auprès de leurs semblables, la vérité revient toujours vers ceux qui la pratiquent.

10 Le lion traque sa proie ; ainsi le péché traque ceux qui pratiquent l’injustice.

11 La conversation de qui est religieux, toujours, est sagesse, mais l’insensé change comme la lune.

12 Sois sur tes gardes avec des gens stupides, mais attarde-toi en compagnie de gens réfléchis.

13 La conversation des sots est agaçante : seuls débauche et péché les font rire.

14 Celui qui multiplie les jurons fait dresser les cheveux sur la tête ; quand il cherche querelle, on se bouche les oreilles.

15 La querelle des orgueilleux fera couler le sang : leurs invectives sont pénibles à entendre.

16 Qui trahit les secrets détruit la confiance, il ne trouvera plus d’ami selon son cœur.

17 Montre de l’affection à ton ami et sois-lui fidèle, mais, si tu trahis ses secrets, ne cours pas après lui :

18 aussi vrai que l’on perd un des siens quand il meurt, tu as perdu l’amitié de ton prochain.

19 Comme on laisse échapper un oiseau de sa main, tu as laissé partir ton prochain : tu ne le rattraperas jamais.

20 Ne le poursuis pas : il est déjà loin, il s’est enfui comme une gazelle s’échappe du filet.

21 Car une blessure se soigne, on se réconcilie après l’injure, mais pour qui trahit un secret, plus d’espoir !

22 Qui fait des clins d’œil prépare un mauvais coup, nul ne pourra l’en détourner.

23 En ta présence, il est tout miel, il s’extasie devant tes propos, mais par-derrière il change de langage et utilise tes paroles pour te faire chuter.

24 Je déteste bien des choses, mais rien autant que lui, et le Seigneur aussi le déteste.

25 Qui jette une pierre en l’air la jette sur sa tête, qui frappe en traître recevra le contrecoup.

26 Qui creuse une fosse y tombera, qui tend un piège y sera pris.

27 Qui fait le mal le verra se retourner contre lui, sans savoir d’où cela lui vient.

28 L’orgueilleux insulte et se moque, mais la vengeance, comme un lion, le traque.

29 Ils seront pris au piège, ceux que réjouit la chute des gens religieux, et la douleur les consumera dès avant leur mort.

30 Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur est passé maître.

Sagesse 3,1-19

Posted in béatitude (bonheur), bonté divine (amour de Dieu), châtiment, confiance en Dieu, election divine, espérance, fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), immortalité de l'âme (souffle de vie), impiété, jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, malédiction, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), oeuvres (notre contribution), pardon (miséricorde, pitié), passage de la mort, porter du fruit, sacrifice d'holocauste et communion, sagesse, sainteté (saint), temple (sanctuaire), vérité with tags on 28 janvier 2014 by JL

Les âmes des justes sont dans la main de Dieu. Et nul tourment ne les atteindra.2 Aux yeux des insensés ils ont paru mourir, leur départ a été tenu pour un malheur3 et leur voyage loin de nous pour un anéantissement, mais eux sont en paix.4 S’ils ont, aux yeux des hommes, subi des châtiments, leur espérance était pleine d’immortalité ;5 pour une légère correction ils recevront de grands bienfaits. Dieu en effet les a mis à l’épreuve et il les a trouvés dignes de lui ;6 comme l’or au creuset, il les a éprouvés, comme un parfait holocauste, il les a agréés.7 Au temps de leur visite, ils resplendiront, et comme des étincelles à travers le chaume ils courront.8 Ils jugeront les nations et domineront sur les peuples, et le Seigneur régnera sur eux à jamais.9 Ceux qui mettent en lui leur confiance comprendront la vérité et ceux qui sont fidèles demeureront auprès de lui dans l’amour, car la grâce et la miséricorde sont pour ses saints et sa visite est pour ses élus.10 Mais les impies auront un châtiment conforme à leurs pensées, eux qui ont négligé le juste et se sont écartés du Seigneur.11 Car malheur à qui méprise sagesse et discipline : vaine est leur espérance, sans utilité leurs fatigues, sans profit leurs oeuvres ;12 leurs femmes sont insensées, pervers leurs enfants, maudite leur postérité !13 Heureuse la femme stérile qui est sans tache, celle qui n’a pas connu d’union coupable ; car elle aura du fruit à la visite des âmes.14 Heureux encore l’eunuque dont la main ne commet pas de forfait et qui ne nourrit pas de pensées perverses contre le Seigneur : il lui sera donné pour sa fidélité une grâce de choix, un lot très délicieux dans le Temple du Seigneur.15 Car le fruit de labeurs honnêtes est plein de gloire, impérissable est la racine de l’intelligence.16 Mais les enfants d’adultères n’atteindront pas leur maturité, la postérité issue d’une union illégitime disparaîtra.17 Même si leur vie se prolonge, ils seront comptés pour rien et, à la fin, leur vieillesse sera sans honneur,18 s’ils meurent tôt, ils n’auront pas d’espérance ni de consolation au jour de la Décision,19 car la fin d’une race injuste est cruelle !

Cantique 7,1-14

Posted in grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), oeuvre du Seigneur, porter du fruit, sainteté (saint) with tags on 27 janvier 2014 by JL

Reviens, reviens, Sulamite ; reviens, reviens, que nous te regardions ! Pourquoi regardez-vous la Sulamite, dansant comme en un double choeur ?2 Que tes pieds sont beaux dans tes sandales, fille de prince ! La courbe de tes flancs est comme un collier, oeuvre des mains d’un artiste.3 Ton nombril forme une coupe, que les vins n’y manquent pas ! Ton ventre, un monceau de froment, de lis environné.4 Tes deux seins ressemblent à deux faons, jumeaux d’une gazelle.5 Ton cou, une tour d’ivoire. Tes yeux, les piscines de Heshbôn, près de la porte de Bat-Rabbim. Ton nez, la tour du Liban, sentinelle tournée vers Damas.6 Ton chef se dresse, semblable au Carmel, et ses nattes sont comme la pourpre ; un roi est pris à tes boucles.7 Que tu es belle, que tu es charmante, ô amour, ô délices !8 Dans ton élan tu ressembles au palmier, tes seins en sont les grappes.9 J’ai dit : Je monterai au palmier, j’en saisirai les régimes. Tes seins, qu’ils soient des grappes de raisin, le parfum de ton souffle, celui des pommes ;10 tes discours, un vin exquis ! Il va droit à mon bien-aimé, comme il coule sur les lèvres de ceux qui sommeillent.11 Je suis à mon bien-aimé, et vers moi se porte son désir.12 Viens, mon bien-aimé, allons aux champs ! Nous passerons la nuit dans les villages,13 dès le matin nous irons aux vignobles. Nous verrons si la vigne bourgeonne, si ses pampres fleurissent, si les grenadiers sont en fleur. Alors je te ferai le don de mes amours.14 Les mandragores exhalent leur parfum, à nos portes sont tous les meilleurs fruits. Les nouveaux comme les anciens, je les ai réservés pour toi, mon bien-aimé.

Proverbes 11,1-31

Posted in abomination, arbre de vie, bénédiction, calomnie, médisance (langue), convoitise (envie), droiture, humilité (humble), impiété, jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pardon (miséricorde, pitié), porter du fruit, prochain (amour du), sagesse, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 22 janvier 2014 by JL

La balance fausse est une abomination pour Yahvé, mais le poids juste a sa faveur.2 Vienne l'insolence, viendra le mépris, mais chez les humbles se trouve la sagesse.3 Leur honnêteté conduit les hommes droits, leur perversité mène les traîtres à la ruine.4 Au jour de la fureur, la richesse sera inutile, mais la justice délivre de la mort.5 La justice de l'homme honnête rend droit son chemin, le méchant succombe dans sa méchanceté.6 Leur justice sauve les hommes droits, dans leur convoitise les traîtres sont pris.7 L'espérance du méchant périt à sa mort, l'espoir mis dans les richesses est anéanti.8 Le juste échappe à l'angoisse, le méchant y vient à sa place.9 Par sa bouche l'impie ruine son prochain, par le savoir les justes se tirent d'affaire.10 Au bonheur des justes, la cité exulte, à la perte des méchants, c'est un cri de joie.11 Par la bénédiction des hommes droits s'élève une ville, par la bouche des méchants, elle est démolie.12 Qui méprise son prochain est privé de sens ; l'homme intelligent se tait.13 C'est un colporteur de médisance, celui qui révèle les secrets, c'est un esprit sûr, celui qui cache l'affaire.14 Faute de direction un peuple succombe, le succès tient au grand nombre de conseillers.15 Celui qui cautionne l'étranger se fait du tort, qui répugne à toper est en sécurité.16 Une femme gracieuse acquiert de l'honneur, les violents acquièrent la richesse.17 L'homme miséricordieux fait du bien à soi-même, mais un homme intraitable afflige sa propre chair.18 Le méchant accomplit un travail décevant, à qui sème la justice, la récompense est assurée.19 Qui établit la justice va à la vie, qui poursuit le mal, à la mort.20 Abomination pour Yahvé : les coeurs tortueux ; il aime ceux dont la conduite est honnête.21 A coup sûr, le méchant ne restera pas impuni, mais la race des justes sera sauve.22 Un anneau d'or au groin d'un pourceau : une femme belle mais dépourvue de sens.23 Le souhait des justes, ce n'est que le bien, l'espoir des méchants, c'est la colère.24 Tel est prodigue et sa richesse s'accroît, tel amasse sans mesure et ne fait que s'appauvrir.25 L'âme qui bénit prospérera, et qui abreuve sera abreuvé.26 Le peuple maudit l'accapareur de blé, bénédiction sur la tête de celui qui le vend.27 Qui vise le bien obtient la faveur, qui poursuit le mal, celui-ci l'atteindra.28 Qui se fie en la richesse tombera, mais les justes pousseront comme le feuillage.29 Qui laisse sa maison en désordre hérite le vent, et le fou devient esclave du sage.30 Le fruit du juste est un arbre de vie ; le sage captive les âmes.31 Si le juste ici-bas reçoit son salaire, combien plus le méchant et le pécheur.

Psaumes 144,1-15

Posted in attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, cantique (chant de l'âme), ciel (cieux), conquérir (combat spirituel), eaux innombrables (négatives), fécondité (prospérité, postérité), futilité de notre vie (fragilité), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, protection divine (refuge, abri), rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption) with tags on 21 janvier 2014 by JL

De David. Béni soit Yahvé mon rocher, qui instruit mes mains au combat et mes doigts pour la bataille,2 mon amour et ma forteresse, ma citadelle et mon libérateur, mon bouclier, en lui je m'abrite, il range les peuples sous moi.3 Yahvé, qu'est donc l'homme, que tu le connaisses, l'être humain, que tu penses à lui ?4 L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe.5 Yahvé, incline tes cieux et descends, touche les montagnes et qu'elles fument ;6 fais éclater l'éclair, et les disloque, décoche tes flèches, et les ébranle.7 D'en haut tends la main, sauve-moi, tire-moi des grandes eaux, de la main des fils d'étrangers8 dont la bouche parle de riens, et la droite est une droite de parjure.9 O Dieu, je te chante un chant nouveau, sur la lyre à dix cordes je joue pour toi,10 toi qui donnes aux rois la victoire, qui sauves David ton serviteur. De l'épée de malheur11 sauve-moi, tire-moi de la main des étrangers dont la bouche parle de riens, et la droite est une droite de parjure.12 Voici nos fils comme des plants grandis dès le jeune âge, nos filles, des figures d'angle, image de palais.13 Nos greniers remplis, débordants, de fruits de toute espèce, nos brebis, des milliers, des myriades, parmi nos campagnes,14 nos bestiaux bien pesants, point de brèche ni de fuite, et point de gémissement sur nos places.15 Heureux le peuple où c'est ainsi, heureux le peuple dont Yahvé est le Dieu !

Psaumes 126,1-6

Posted in déportation (captif, exil), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), moissonner (semer, cultiver), porter du fruit, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 19 janvier 2014 by JL

Cantique des montées. Quand Yahvé ramena les captifs de Sion, nous étions comme en rêve ;2 alors notre bouche s'emplit de rire et nos lèvres de chansons. Alors on disait chez les païens : Merveilles que fit pour eux Yahvé !3 Merveilles que fit pour nous Yahvé, nous étions dans la joie.4 Ramène, Yahvé, nos captifs comme torrents au Négeb !5 Ceux qui sèment dans les larmes moissonnent en chantant.6 Il s'en va, il s'en va en pleurant, il porte la semence ; il s'en vient, il s'en vient en chantant, il rapporte ses gerbes.

Psaumes 107,1-43

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), allégorie (analogie), allégorie et référence christique, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), déportation (captif, exil), détresse (désespoir), diable (démons, serpent), droiture, eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), libération (délivrance, joug), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), oeuvre du Seigneur, pauvre (faible), péché originel, porter du fruit, sacrifice d'holocauste et communion, sagesse, salut (rachat, rédemption), shéol (hades, séjour des morts), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 18 janvier 2014 by JL

Alleluia Rendez grâce à Yahvé, car il est bon, car éternel est son amour !2 Ils le diront, les rachetés de Yahvé, qu’il racheta de la main de l’oppresseur,3 qu’il rassembla du milieu des pays, orient et occident, nord et midi.4 Ils erraient au désert, dans les solitudes, sans trouver le chemin d’une ville habitée ;5 ils avaient faim, surtout ils avaient soif, leur âme en eux défaillait.6 Et ils criaient vers Yahvé dans la détresse, de leur angoisse il les a délivrés,7 acheminés par un droit chemin pour aller vers la ville habitée.8 Qu’ils rendent grâce à Yahvé de son amour, de ses merveilles pour les fils d’Adam !9 Il rassasia l’âme avide, l’âme affamée, il la combla de biens.10 Habitants d’ombre et de ténèbre, captifs de la misère et des fers,11 pour avoir bravé l’ordre de Dieu et méprisé le projet du Très-Haut,12 il ploya leur coeur sous la peine, ils succombaient, et pas un pour les aider.13 Et ils criaient vers Yahvé dans la détresse, de leur angoisse il les a délivrés,14 il les tira de l’ombre et la ténèbre et il rompit leurs entraves.15 Qu’ils rendent grâce à Yahvé de son amour, de ses merveilles pour les fils d’Adam !16 Car il brisa les portes d’airain, les barres de fer, il les fracassa.17 Insensés, sur les chemins du péché, misérables à cause de leurs fautes,18 tout aliment les dégoûtait, ils touchaient aux portes de la mort.19 Et ils criaient vers Yahvé dans la détresse, de leur angoisse il les a délivrés.20 Il envoya sa parole, il les guérit, à la fosse il arracha leur vie.21 Qu’ils rendent grâce à Yahvé de son amour, de ses merveilles pour les fils d’Adam !22 Qu’ils sacrifient des sacrifices d’action de grâces, qu’ils répètent ses oeuvres en chants de joie !23 Descendus en mer sur des navires, ils faisaient négoce parmi les grandes eaux ;24 ceux-là ont vu les oeuvres de Yahvé, ses merveilles parmi les abîmes.25 Il dit et fit lever un vent de bourrasque qui souleva les flots ;26 montant aux cieux, descendant aux gouffres, sous le mal leur âme fondait ;27 tournoyant, titubant comme un ivrogne, leur sagesse était toute engloutie.28 Et ils criaient vers Yahvé dans la détresse, de leur angoisse il les a délivrés.29 Il ramena la bourrasque au silence et les flots se turent.30 Ils se réjouirent de les voir s’apaiser, il les mena jusqu’au port de leur désir.31 Qu’ils rendent grâce à Yahvé de son amour, de ses merveilles pour les fils d’Adam !32 Qu’ils l’exaltent dans l’assemblée du peuple, au conseil des anciens qu’ils le louent !33 Il changeait les fleuves en désert, et les sources d’eau en soif,34 un pays de fruits en saline, à cause de la malice des habitants.35 Mais il changea le désert en nappe d’eau, une terre sèche en source d’eau ;36 là il fit habiter les affamés, et ils fondèrent une ville habitée.37 Ils ensemencent des champs, plantent des vignes, et font du fruit à récolter.38 Il les bénit et ils croissent beaucoup, il ne laisse pas diminuer leur bétail.39 Ils étaient diminués, défaillants, sous l’étreinte des maux et des peines ;40 déversant le mépris sur les princes, il les perdait en un chaos sans chemin.41 Mais il relève le pauvre de sa misère, il multiplie comme un troupeau les familles ;42 les coeurs droits voient et se réjouissent, tout ce qui ment a la bouche fermée.43 Est-il un sage ? Qu’il observe ces choses et comprenne l’amour de Yahvé !

Psaumes 92,1-16

Posted in allégorie et référence christique, cantique (chant de l'âme), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), impiété, joie divine (jubilation), maison (demeures) du Seigneur, oeuvre du Seigneur, porter du fruit, rocher (forteresse) with tags on 16 janvier 2014 by JL

Psaume. Cantique. Pour le jour du sabbat.2 Il est bon de rendre grâce à Yahvé, de jouer pour ton nom, Très-Haut,3 de publier au matin ton amour, ta fidélité au long des nuits,4 sur la lyre à dix cordes et la cithare, avec un murmure de harpe.5 Tu m’as réjoui, Yahvé, par tes oeuvres, devant l’ouvrage de tes mains je m’écrie :6 "Que tes oeuvres sont grandes, Yahvé, combien profonds tes pensers ! "7 L’homme stupide ne sait pas, cela, l’insensé n’y comprends rien.8 S’ils poussent comme l’herbe, les impies, s’ils fleurissent, tous les malfaisants, c’est pour être abattus à jamais,9 mais toi, tu es élevé pour toujours, Yahvé.10 Voici : tes ennemis périssent, tous les malfaisants se dispersent ;11 tu me donnes la vigueur du taureau, tu répands sur moi l’huile fraîche ;12 mon oeil a vu ceux qui m’épiaient, mes oreilles ont entendu les méchants.13 Le juste poussera comme un palmier, il grandira comme un cèdre du Liban.14 Plantés dans la maison de Yahvé, ils pousseront dans les parvis de notre Dieu.15 Dans la vieillesse encore ils portent fruit, ils restent frais et florissants,16 pour publier que Yahvé est droit : mon Rocher, en lui rien de faux.

Psaumes 85,1-14

Posted in chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, déportation (captif, exil), ecouter (voix du Seigneur), gloire de Dieu, justice (justification, juste), paix, pardon (miséricorde, pitié), porter du fruit, salut (rachat, rédemption), vérité with tags on 15 janvier 2014 by JL

Du maître de chant. Des fils de Coré.2 Ta complaisance, Yahvé, est pour ta terre, tu fais revenir les captifs de Jacob ;3 tu lèves les torts de ton peuple, tu couvres toute sa faute ;4 tu retires tout ton emportement, tu reviens de l'ardeur de ta colère.5 Fais-nous revenir, Dieu de notre salut, apaise ton ressentiment contre nous !6 Seras-tu pour toujours irrité contre nous, garderas-tu ta colère d'âge en âge ?7 Ne reviendras-tu pas nous vivifier, et ton peuple en toi se réjouira ?8 Fais-nous voir, Yahvé, ton amour, que nous soit donné ton salut !9 J'écoute. Que dit Dieu ? Ce que dit Yahvé, c'est la paix pour son peuple et ses amis, pourvu qu'ils ne reviennent à leur folie.10 Proche est son salut pour qui le craint, et la Gloire habitera notre terre.11 Amour et Vérité se rencontrent, Justice et Paix s'embrassent ;12 Vérité germera de la terre, et des cieux se penchera la Justice ;13 Yahvé lui-même donnera le bonheur et notre terre donnera son fruit ;14 Justice marchera devant lui et de ses pas tracera un chemin.

Psaumes 72,1-20

Posted in allégorie et référence christique, bénédiction, diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), jugement, justice (justification, juste), paix, pauvre (faible), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), sang, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 14 janvier 2014 by JL

De Salomon. O Dieu, donne au roi ton jugement, au fils de roi ta justice,2 qu'il rende à ton peuple sentence juste et jugement à tes petits.3 Montagnes, apportez, et vous collines, la paix au peuple. Avec justice4 il jugera le petit peuple, il sauvera les fils de pauvres, il écrasera leurs bourreaux.5 Il durera sous le soleil et la lune siècle après siècle ;6 il descendra comme la pluie sur le regain, comme la bruine mouillant la terre.7 En ses jours justice fleurira et grande paix jusqu'à la fin des lunes ;8 il dominera de la mer à la mer, du Fleuve jusqu'aux bouts de la terre.9 Devant lui se courbera la Bête, ses ennemis lécheront la poussière ;10 les rois de Tarsis et des îles rendront tribut. Les rois de Saba et de Seba feront offrande ;11 tous les rois se prosterneront devant lui, tous les païens le serviront.12 Car il délivre le pauvre qui appelle et le petit qui est sans aide ;13 compatissant au faible et au pauvre, il sauve l'âme des pauvres.14 De l'oppression, de la violence, il rachète leur âme, leur sang est précieux à ses yeux.15 (Qu'il vive et que lui soit donné l'or de Saba ! ) On priera pour lui sans relâche, tout le jour, on le bénira.16 Foisonne le froment sur la terre, qu'il ondule au sommet des montagnes, comme le Liban quand il éveille ses fruits et ses fleurs, comme l'herbe de la terre !17 Soit béni son nom à jamais, qu'il dure sous le soleil ! Bénies seront en lui toutes les races de la terre, que tous les païens le disent bienheureux !18 Béni soit Yahvé, le Dieu d'Israël, qui seul a fait des merveilles ;19 béni soit à jamais son nom de gloire, toute la terre soit remplie de sa gloire ! Amen ! Amen !20 Fin des prières de David, fils de Jessé.

Psaumes 1,1-6

Posted in béatitude (bonheur), chemin (voie du Seigneur), impiété, jugement, loi, porter du fruit, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 28 décembre 2013 by JL

Heureux l’homme qui ne suit pas le conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s’arrête, ni au siège des rieurs ne s’assied,2 mais se plaît dans la loi de Yahvé, mais murmure sa loi jour et nuit !3 Il est comme un arbre planté auprès des cours d’eau ; celui-là portera fruit en son temps et jamais son feuillage ne sèche ; tout ce qu’il fait réussit :4 rien de tel pour les impies, rien de tel ! Mais ils sont comme la bale qu’emporte le vent.5 Ainsi, les impies ne tiendront pas au Jugement, ni les égarés, à l’assemblée des justes.6 Car Yahvé connaît la voie des justes, mais la voie des impies se perd.

1 Maccabées 14,1-15

Posted in humilité (humble), impiété, joie divine (jubilation), loi, paix, porter du fruit, pur et impur (souillure), temple (sanctuaire) with tags on 23 décembre 2013 by JL

En l’année 172, le roi Démétrius réunit son armée et s’en alla en Médie se procurer des secours afin de combattre Tryphon.2 Arsace, roi de Perse et de Médie, ayant appris que Démétrius était rentré sur son territoire, envoya un de ses généraux le capturer vivant.3 Celui-ci partit et défit l’armée de Démétrius, dont il se saisit ; il l’amena à Arsace, qui le mit en prison.4 Le pays de Juda fut en repos durant tous les jours du règne de Simon. Il chercha le bien de sa nation et son autorité fut agréée des siens, comme sa magnificence, durant toute sa vie.5 En plus de ses titres de gloire, il prit Joppé, en fit son port, et s’ouvrit un accès aux îles de la mer.6 Il recula les frontières de sa nation, tout en gardant le pays en main,7 et regroupa la foule des captifs. Il maîtrisa Gazara, Bethsour et la Citadelle, il en extirpa les impuretés et nul ne se trouva pour lui résister.8 Les gens cultivaient leur terre en paix, la terre donnait ses produits et les arbres de la plaine leurs fruits.9 Les vieillards sur les places étaient assis, tous s’entretenaient de la prospérité, les jeunes revêtaient de magnifiques armures.10 Aux villes il fournit des vivres, il les munit de fortifications, si bien que sa gloire parvint au bout du monde.11 Il fit la paix dans le pays et Israël éprouva une grande allégresse.12 Chacun s’assit sous sa vigne et son figuier et il n’y avait personne pour l’inquiéter.13 Quiconque le combattait dans le pays disparut et, en ces jours-là, les rois furent écrasés.14 Il affermit tous les humbles de son peuple et supprima tout impie et tout méchant. Il observa la Loi,15 couvrit de gloire le sanctuaire et l’enrichit de vases nombreux.

Esdras 9,1-15

Posted in abomination, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), esclavage (du péché), fidélité (infidélité), Jérusalem (Sion), passage de la mort, péché (faute), péché originel, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prière d'invocation, pur et impur (souillure), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 22 novembre 2013 by JL

Cela réglé, les chefs m'abordèrent en disant : "Le peuple d'Israël, les prêtres et les lévites n'ont point rompu avec les peuples des pays plongés dans leurs abominations — Cananéens, Hittites, Perizzites, Jébuséens, Ammonites, Moabites, Egyptiens et Amorites ! –2 mais, pour eux et pour leurs fils, ils ont pris femmes parmi leurs filles : la race sainte s'est mêlée aux peuples des pays : chefs et magistrats, les premiers, ont participé à cette infidélité ! "3 A cette nouvelle, je déchirai mon vêtement et mon manteau, m'arrachai les cheveux et les poils de barbe et m'assis accablé.4 Tous ceux qui tremblaient aux paroles du Dieu d'Israël se rassemblèrent autour de moi, devant cette infidélité des exilés. Quant à moi, je restai assis, accablé, jusqu'à l'oblation du soir.5 A l'oblation du soir, je sortis de ma prostration ; vêtement et manteau déchirés, je tombai à genoux, étendis les mains vers Yahvé, mon Dieu,6 et dis : "Mon Dieu, j'ai honte et je rougis de lever mon visage vers toi, mon Dieu. Car nos iniquités se sont multipliées jusqu'à dépasser nos têtes, et nos fautes se sont amoncelées jusqu'au ciel.7 Depuis les jours de nos pères jusqu'à ce jour, nous sommes grandement coupables : pour nos iniquités nous fûmes livrés, nous, nos rois et nos prêtres, aux mains des rois des pays, à l'épée, à la captivité, au pillage et à la honte, comme c'est le cas aujourd'hui.8 Mais à présent, pour un bref moment, Yahvé notre Dieu nous a fait une grâce en nous conservant des rescapés et en nous accordant de nous fixer dans son lieu saint : ainsi notre Dieu a-t-il illuminé nos yeux et nous a-t-il donné quelque répit en notre servitude.9 Car nous sommes esclaves ; mais dans notre servitude notre Dieu ne nous a point abandonnés : il nous a concilié la faveur des rois de Perse, nous accordant un répit pour que nous puissions relever le Temple de notre Dieu et restaurer ses ruines, et nous procurant un abri sûr en Juda et à Jérusalem.10 Mais maintenant, notre Dieu, que pourrons-nous dire, après cela ? Car nous avons abandonné tes commandements,11 que, par tes serviteurs les prophètes, tu avais prescrits en ces termes : Le pays où vous entrez pour en prendre possession est un pays souillé par la souillure des peuples des pays, par les abominations dont ils l'ont infesté d'un bout à l'autre avec leurs impuretés.12 Eh bien ! ne donnez pas vos filles à leurs fils et ne prenez pas leurs filles pour vos fils ; ne vous souciez jamais de leur paix ni de leur bonheur, afin que vous deveniez forts, que vous mangiez les meilleurs fruits du pays et le laissiez en patrimoine à vos fils pour toujours.13 Or après tout ce qui nous est advenu par nos actions mauvaises et notre grande faute — bien que, ô notre Dieu, tu aies réduit le poids de nos iniquités et nous aies laissé les rescapés que voici ! –14 pourrions-nous encore violer tes commandements et nous allier à ces gens abominables ? Ne t'irriterais-tu pas jusqu'à nous détruire, sans que subsiste un reste et des rescapés ?15 Yahvé, Dieu d'Israël, tu es juste car nous sommes restés un groupe de rescapés, comme c'est le cas aujourd'hui. Nous voici devant toi avec notre faute ! Oui, il est impossible à cause de cela de subsister en ta présence ! "

2 Rois 19,1-37

Posted in allégorie (analogie), ange (chérubins), attributs et noms divins, créateur (création), découragement, diable (démons, serpent), Jérusalem (Sion), orgueil (se glorifier), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), petit reste (rescapé), porter du fruit, prière de libération, prophétie (oracle), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 12 juillet 2013 by JL

A ce récit, le roi Ezéchias déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac et se rendit au Temple de Yahvé.2 Il envoya le maître du palais Elyaqim, le secrétaire Shebna et les anciens des prêtres, couverts de sacs, auprès du prophète Isaïe fils d’Amoç.3 Ceux-ci lui dirent : "Ainsi parle Ezéchias : Ce jour-ci est un jour d’angoisse, de châtiment et d’opprobre. Les enfants sont à terme et la force manque pour enfanter.4 Puisse Yahvé, ton Dieu, entendre les paroles du grand échanson, que le roi d’Assyrie, son maître, a envoyé insulter le Dieu vivant, et puisse Yahvé, ton Dieu, punir les paroles qu’il a entendues ! Adresse une prière en faveur du reste qui subsiste encore."5 Lorsque les ministres du roi Ezéchias furent arrivés auprès d’Isaïe,6 celui-ci leur dit : "Vous direz à votre maître : Ainsi parle Yahvé. N’aie pas peur des paroles que tu as entendues, des blasphèmes que les valets du roi d’Assyrie ont lancés contre moi.7 Voici que je vais mettre en lui un esprit et, sur une nouvelle qu’il entendra, il retournera dans son pays et, dans son pays, je le ferai tomber sous l’épée."8 Le grand échanson s’en retourna et retrouva le roi d’Assyrie en train de combattre contre Libna. Le grand échanson avait appris en effet que le roi avait décampé de Lakish,9 car il avait reçu cette nouvelle au sujet de Tirhaqa, roi de Kush : "Voici qu’il est parti en guerre contre toi." De nouveau, Sennachérib envoya des messagers à Ezéchias pour lui dire :10 "Vous parlerez ainsi à Ezéchias, roi de Juda : Que ton Dieu en qui tu te confies, ne t’abuse pas en disant : Jérusalem ne sera pas livrée aux mains du roi d’Assyrie !11 Tu as appris ce que les rois d’Assyrie ont fait à tous les pays, les vouant à l’anathème, et toi, tu serais délivré !12 Les ont-ils délivrées les dieux des nations que mes pères ont dévastées, Gozân, Harân, Réçeph, et les Edénites qui étaient à Tell Basar ?13 Où sont le roi de Hamat, le roi d’Arpad, le roi de Laïr, de Sepharvayim, de Héna et de Ivva ? "14 Ezéchias prit la lettre des mains des messagers et la lut. Puis il monta au Temple de Yahvé et la déplia devant Yahvé.15 Et Ezéchias fit cette prière en présence de Yahvé : "Yahvé, Dieu d’Israël, qui sièges sur les chérubins, c’est toi qui es seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c’est toi qui as fait le ciel et la terre.16 Prête l’oreille, Yahvé, et entends, ouvre les yeux, Yahvé, et vois ! Entends les paroles de Sennachérib, qui a envoyé dire des insultes au Dieu vivant.17 Il est vrai, Yahvé, les rois d’Assyrie ont exterminé les nations,18 ils ont jeté au feu leurs dieux, car ce n’étaient pas des dieux, mais l’ouvrage de mains d’hommes, du bois et de la pierre, alors ils les ont anéantis.19 Mais maintenant, Yahvé, notre Dieu, sauve-nous de sa main, je t’en supplie, et que tous les royaumes de la terre sachent que toi seul es Dieu, Yahvé ! "20 Alors Isaïe, fils d’Amoç, envoya dire à Ezéchias : "Ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël. J’ai entendu la prière que tu m’as adressée au sujet de Sennachérib, roi d’Assyrie.21 Voici l’oracle que Yahvé a prononcé contre lui : Elle te méprise, elle te raille, la vierge, fille de Sion. Elle hoche la tête après toi, la fille de Jérusalem.22 Qui donc as-tu insulté, blasphémé ? Contre qui as-tu parlé haut et levé ton regard altier ? Contre le Saint d’Israël !23 Par tes messagers, tu as insulté le Seigneur. Tu as dit : Avec mes nombreux chars, j’ai gravi le sommet des monts, les dernières cimes du Liban. J’ai coupé sa haute futaie de cèdres et ses plus beaux cyprès. J’ai atteint son ultime retraite, son parc forestier.24 Moi, j’ai creusé et j’ai bu des eaux étrangères, j’ai asséché sous la plante de mes pieds tous les fleuves d’Egypte.25 Entends-tu bien ? De longue date, j’ai préparé cela, aux jours antiques j’en fis le dessein, maintenant je le réalise. Ton destin fut de réduire en tas de ruines des villes fortifiées.26 Leurs habitants, les mains débiles, épouvantés et confondus, furent comme plantes des champs, verdure du gazon, herbes des toits et guérets sous le vent d’orient.27 Quand tu te lèves et quand tu t’assieds, quand tu sors ou tu entres, je le sais.28 Parce que tu t’es emporté contre moi, que ton insolence est montée à mes oreilles, je passerai mon anneau à ta narine et mon mors à tes lèvres, je te ramènerai sur la route par laquelle tu es venu.29 Ceci te servira de signe ; On mangera cette année du grain tombé, et l’an prochain du grain de jachère, mais, le troisième an, semez et moissonnez, plantez des vignes et mangez de leur fruit.30 Le reste survivant de la maison de Juda produira de nouvelles racines en bas et des fruits en haut.31 Car de Jérusalem sortira un reste, et des réchappés, du mont Sion. L’amour jaloux de Yahvé Sabaot fera cela !32 Voici donc ce que dit Yahvé sur le roi d’Assyrie : Il n’entrera pas dans cette ville, il n’y lancera pas de flèche, il ne tendra pas de bouclier contre elle, il n’y entassera pas de remblai.33 Par la route qui l’amena, il s’en retournera, il n’entrera pas dans cette ville, oracle de Yahvé.34 Je protégerai cette ville et la sauverai à cause de moi et de mon serviteur David."35 Cette même nuit, l’Ange de Yahvé sortit et frappa dans le camp assyrien 185.000 hommes. Le matin, au réveil, ce n’étaient plus que des cadavres.36 Sennachérib roi d’Assyrie leva le camp et partit. Il s’en retourna et resta à Ninive.37 Un jour qu’il était prosterné dans le temple de Nisrok, son dieu, ses fils Adrammélek et Saréçer le frappèrent avec l’épée et se sauvèrent au pays d’Ararat. Asarhaddon, son fils, devint roi à sa place.

2 Samuel 23,1-7

Posted in allégorie (analogie), alliance, béatitude (bonheur), crainte de Dieu, Esprit-Saint, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), ferment (levain), justice (justification, juste), lumière (lampe), parole de Dieu (vivante), porter du fruit, prophétie (oracle), rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption) with tags on 17 mai 2013 by JL
Voici les dernières paroles de David : Oracle de David, fils de Jessé, oracle de l’homme haut placé, de l’oint du Dieu de Jacob, du chantre des cantiques d’Israël.2 L’esprit de Yahvé s’est exprimé par moi, sa parole est sur ma langue.3 Le Dieu de Jacob a parlé, le Rocher d’Israël m’a dit : Qui gouverne les hommes avec justice et qui gouverne dans la crainte de Dieu4 est comme la lumière du matin au lever du soleil, (un matin sans nuages) faisant étinceler après la pluie le gazon de la terre.5 Oui, ma maison est stable auprès de Dieu : il a fait avec moi une alliance éternelle, réglée en tout et bien assurée ; ne fait-il pas germer tout mon salut et tout mon plaisir ?6 Mais les gens de Bélial sont tous comme l’épine qu’on rejette, car on ne les prend pas avec la main :7 personne ne les touche, sinon avec un fer ou le bois d’une lance, et ils sont brûlés au feu.

Deutéronome 30,1-20

Posted in bénédiction, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), circoncision, commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, joie divine (jubilation), loi, malédiction, nudité, pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, pensée du monde (mondanité), porter du fruit, pureté du coeur with tags on 19 mars 2013 by JL
Lorsque toutes ces paroles se seront réalisées pour toi, cette bénédiction et cette malédiction que je t’ai proposées, si tu les médites en ton coeur, parmi toutes les nations où Yahvé ton Dieu t’aura fait errer,2 si tu reviens à Yahvé ton Dieu, si tu écoutes sa voix en tout ce que je t’ordonne aujourd’hui, de tout ton coeur et de toute ton âme, toi et tes fils,3 Yahvé ton Dieu ramènera tes captifs, il aura pitié de toi, il te rassemblera à nouveau du milieu de tous les peuples où Yahvé ton Dieu t’a dispersé.4 Serais-tu banni à l’extrémité des cieux, de là même Yahvé ton Dieu te rassemblerait et il viendrait t’y prendre,5 pour te ramener au pays que tes pères ont possédé, afin que tu le possèdes à ton tour, que tu y sois heureux et que tu y multiplies plus que tes pères.6 Yahvé ton Dieu circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité pour que tu aimes Yahvé ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives.7 Yahvé ton Dieu fera retomber toutes ces imprécations sur tes ennemis et sur tes adversaires qui t’ont persécuté.8 Toi, tu obéiras de nouveau à la voix de Yahvé ton Dieu et tu mettras en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui.9 Yahvé ton Dieu te rendra prospère en toutes tes entreprises, dans le fruit de tes entrailles, dans le fruit de ton bétail et dans le fruit de ton sol. Car de nouveau Yahvé prendra plaisir à ton bonheur, comme il avait pris plaisir au bonheur de tes pères,10 si tu obéis à la voix de Yahvé ton Dieu en gardant ses commandements et ses décrets, inscrits dans le livre de cette Loi, si tu reviens à Yahvé ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme.11 Car cette Loi que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-delà de tes moyens ni hors de ton atteinte.12 Elle n’est pas dans les cieux, qu’il te faille dire : "Qui montera pour nous aux cieux nous la chercher, que nous l’entendions pour la mettre en pratique ? "13 Elle n’est pas au-delà des mers, qu’il te faille dire : "Qui ira pour nous au-delà des mers nous la chercher, que nous l’entendions pour la mettre en pratique ? "14 Car la parole est tout près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur pour que tu la mettes en pratique.15 Vois, je te propose aujourd’hui vie et bonheur, mort et malheur.16 Si tu écoutes les commandements de Yahvé ton Dieu que je te prescris aujourd’hui, et que tu aimes Yahvé ton Dieu, que tu marches dans ses voies, que tu gardes ses commandements, ses lois et ses coutumes, tu vivras et tu multiplieras, Yahvé ton Dieu te bénira dans le pays où tu entres pour en prendre possession.17 Mais si ton coeur se détourne, si tu n’écoutes point et si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir,18 je vous déclare aujourd’hui que vous périrez certainement et que vous ne vivrez pas de longs jours sur la terre où vous pénétrerez pour en prendre possession en passant le Jourdain.19 Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je te propose la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que toi et ta postérité vous viviez,20 aimant Yahvé ton Dieu, écoutant sa voix, t’attachant à lui ; car là est ta vie, ainsi que la longue durée de ton séjour sur la terre que Yahvé a juré à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob, de leur donner.

Deutéronome 28,1-69

Posted in abondance, alliance, bénédiction, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conquérir (combat spirituel), consacré (consécration), détresse (désespoir), droiture, ecouter (voix du Seigneur), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, malédiction, oeuvres (notre contribution), passage de la mort, pensée du monde (mondanité), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, remparts (murailles), terre promise (terre sainte) with tags on 19 mars 2013 by JL
Or donc, si tu obéis vraiment à la voix de Yahvé ton Dieu, en gardant et pratiquant tous ces commandements que je te prescris aujourd’hui, Yahvé ton Dieu t’élèvera au-dessus de toutes les nations de la terre.2 Toutes les bénédictions que voici t’adviendront et t’atteindront ; car tu auras obéi à la voix de Yahvé ton Dieu.3 Béni seras-tu à la ville et béni seras-tu à la campagne.4 Bénis seront le fruit de tes entrailles, le produit de ton sol, le fruit de ton bétail, la portée de tes vaches et le croît de tes brebis.5 Bénies seront ta hotte et ta huche.6 Bénies seront tes entrées et bénies seront tes sorties.7 Des ennemis qui se dresseraient contre toi, Yahvé fera tes vaincus : sortis par un chemin à ta rencontre, par sept chemins ils fuiront devant toi.8 Yahvé commandera à la bénédiction d’être avec toi, en tes greniers comme en tes travaux, et il te bénira dans le pays que te donne Yahvé ton Dieu.9 Yahvé fera de toi le peuple qui lui est consacré, ainsi qu’il te l’a juré, si tu gardes les commandements de Yahvé ton Dieu et si tu marches dans ses voies.10 Tous les peuples de la terre verront que tu portes le nom de Yahvé et ils te craindront.11 Yahvé te fera surabonder de biens : fruit de tes entrailles, fruit de ton bétail et fruit de ton sol, sur cette terre qu’il a juré à tes pères de te donner.12 Yahvé ouvrira pour toi les cieux, son trésor excellent, pour donner en son temps la pluie à ton pays, et pour bénir toutes tes oeuvres. Tu annexeras des nations nombreuses et toi, tu ne seras pas annexé.13 Yahvé te mettra à la tête et non à la queue, tu ne seras jamais qu’au-dessus et non point au-dessous, si tu écoutes les commandements de Yahvé ton Dieu, que je te prescris aujourd’hui, pour les garder et les mettre en pratique,14 sans dévier à droite ni à gauche d’aucune de ces paroles que je vous prescris aujourd’hui, en allant suivre d’autres dieux et les servir.15 Mais si tu n’obéis pas à la voix de Yahvé ton Dieu, ne gardant pas ses commandements et ses lois que je te prescris aujourd’hui, toutes les malédictions que voici t’adviendront et t’atteindront.16 Maudit seras-tu à la ville et maudit seras-tu à la campagne.17 Maudites seront ta hotte et ta huche.18 Maudits seront le fruit de tes entrailles et le fruit de ton sol, la portée de tes vaches et le croît de tes brebis.19 Maudites seront tes entrées et maudites tes sorties.20 Yahvé enverra contre toi la malédiction, le maléfice et l’imprécation dans tous tes travaux, de sorte que tu sois détruit et que tu périsses rapidement, pour la perversité de tes actions, pour m’avoir abandonné.21 Yahvé attachera à toi la peste, jusqu’à ce qu’elle t’ait consumé sur cette terre où tu vas entrer pour en prendre possession.22 Yahvé te frappera de consomption, de fièvre, d’inflammation, de fièvre chaude, de sécheresse, de rouille et de nielle, qui te poursuivront jusqu’à ta perte.23 Les cieux au-dessus de toi seront d’airain et la terre sous toi sera de fer.24 La pluie de ton pays, Yahvé en fera de la poussière et du sable ; il en tombera du ciel sur toi jusqu’à ta destruction.25 Yahvé fera de toi un vaincu en face de tes ennemis : sorti à leur rencontre par un chemin, par sept chemins tu fuiras devant eux, et tu deviendras un objet d’épouvante pour tous les royaumes de la terre.26 Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et de toutes les bêtes de la terre, sans que personne leur fasse peur.27 Yahvé te frappera d’ulcères d’Egypte, de bubons, de croûtes, de plaques rouges dont tu ne pourras guérir.28 Yahvé te frappera de délire, d’aveuglement et d’égarement des sens,29 au point que tu iras à tâtons en plein midi comme l’aveugle va à tâtons dans les ténèbres, et tes démarches n’aboutiront pas. Tu ne seras jamais qu’exploité et spolié, sans personne pour te sauver.30 Tu prendras une femme comme fiancée, mais un autre homme la possédera ; tu bâtiras une maison, mais tu ne pourras l’habiter ; tu planteras une vigne, mais tu n’en pourras cueillir les premiers fruits.31 Ton boeuf sera égorgé sous tes yeux, et tu n’en pourras manger ; ton âne te sera enlevé en ta présence, et il ne te reviendra pas ; tes brebis seront livrées à tes ennemis, et personne ne prendra ta défense.32 Tes fils et tes filles seront livrés à un autre peuple ; chaque jour tes yeux se consumeront à regarder vers eux, et tes mains n’y pourront rien.33 Le fruit de ton sol et le fruit de ta peine, un peuple que tu ne connais pas les mangera. Tu ne seras jamais qu’exploité et écrasé.34 Ce que verront tes yeux te rendra fou.35 Yahvé te frappera de mauvais ulcères aux genoux et aux jambes et tu n’en pourras guérir, de la plante des pieds au sommet de la tête.36 Toi et le roi que tu auras mis à ta tête, Yahvé vous mènera en une nation que tes pères ni toi n’avez connue, et tu y serviras d’autres dieux, de bois et de pierre.37 Tu seras la stupéfaction, la fable et la risée de tous les peuples où Yahvé te conduira.38 Tu jetteras aux champs beaucoup de semence pour récolter peu, car la sauterelle la pillera.39 Tu planteras et travailleras ta vigne pour ne pas boire de vin ni rien recueillir, car le ver la dévorera.40 Tu auras des oliviers sur tout ton territoire, pour ne pas t’oindre d’huile, car tes oliviers seront abattus.41 Tu engendreras des fils et des filles, mais ils ne t’appartiendront pas, car ils iront en captivité.42 De tous tes arbres et de tous les fruits de ton sol l’insecte fera sa proie.43 L’étranger qui est chez toi s’élèvera à tes dépens de plus en plus haut, et toi tu descendras de plus en plus bas.44 C’est lui qui t’annexera, et tu ne pourras l’annexer ; c’est lui qui sera à la tête, et toi à la queue.45 Toutes ces malédictions t’adviendront, te poursuivront et t’atteindront jusqu’à te détruire, quand tu n’auras pas obéi à la voix de Yahvé ton Dieu en gardant ses commandements et ses lois qu’il t’a prescrits.46 Elles seront un signe et un prodige sur toi et sur ta postérité à jamais.47 Puisque tu n’auras pas servi Yahvé ton Dieu dans la joie et le bonheur que donne l’abondance de toutes choses,48 tu serviras l’ennemi que Yahvé enverra contre toi, dans la faim, la soif, la nudité, la privation totale. Il imposera à ta nuque un joug de fer, jusqu’à ce qu’il t’ait détruit.49 Yahvé suscitera contre toi une nation lointaine, des extrémités de la terre ; comme l’aigle qui prend son essor. Ce sera une nation dont la langue te sera inconnue,50 une nation au visage dur, sans égard pour la vieillesse et sans pitié pour la jeunesse.51 Elle mangera le fruit de ton bétail et le fruit de ton sol, jusqu’à te détruire, sans te laisser ni froment, ni vin, ni huile, ni portée de vache ou croît de brebis, jusqu’à ce qu’elle t’ait fait périr.52 Elle t’assiégera dans toutes tes villes, jusqu’à ce que soient tombées tes murailles les plus hautes et les mieux fortifiées, toutes celles où tu chercheras la sécurité dans ton pays. Elle t’assiégera dans toutes les villes, dans tout le pays que t’aura donné Yahvé ton Dieu.53 Tu mangeras le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles que t’aura donnés Yahvé ton Dieu, pendant ce siège et dans cette détresse où ton ennemi te réduira.54 Le plus délicat et le plus amolli d’entre les tiens jettera des regards malveillants sur son frère, et même sur la femme qu’il étreint et ceux de ses enfants qui lui resteront,55 ne voulant partager avec aucun d’eux la chair de ses fils qu’il mange : car il ne lui restera rien, à cause du siège et de la détresse où ton ennemi te réduira dans toutes tes villes.56 La plus délicate et la plus amollie des femmes de ton peuple, si délicate et amollie qu’elle n’aurait pas essayé de poser à terre la plante de son pied, celle-là jettera des regards malveillants sur l’homme qu’elle étreint, et même sur son fils ou sa fille,57 sur l’arrière-faix sorti de ses flancs et sur l’enfant qu’elle met au monde, et elle se cachera pour les manger, dans la privation de tout, à cause du siège et de la détresse où ton ennemi te réduira dans toutes tes villes.58 Si tu ne gardes pas pour les mettre en pratique toutes les paroles de cette Loi écrites en ce livre, dans la crainte de ce nom glorieux et redoutable : Yahvé ton Dieu,59 Yahvé te frappera de ces fléaux étonnants, toi et ta descendance : fléaux grands et persistants, maladies pernicieuses et tenaces.60 Il fera revenir chez toi ces maux d’Egypte qui furent ta terreur, et ils s’attacheront à toi.61 Bien plus, tous les fléaux et maladies que ne mentionne pas le livre de cette Loi, Yahvé les suscitera contre toi, jusqu’à te détruire.62 Vous ne resterez que peu d’hommes, vous qui étiez aussi nombreux que les étoiles du ciel. Parce que tu n’auras pas obéi à la voix de Yahvé ton Dieu,63 autant Yahvé avait pris plaisir à vous rendre heureux et à vous multiplier, autant il prendra plaisir à vous perdre et à vous détruire. Vous serez arrachés à la terre où tu vas entrer pour en prendre possession.64 Yahvé te dispersera parmi tous les peuples, d’un bout du monde à l’autre ; là tu serviras d’autres dieux, que tes pères ni toi n’avez connus, du bois et de la pierre.65 Parmi ces nations, tu n’auras pas de tranquillité et il n’y aura pas de repos pour la plante de tes pieds, mais là Yahvé te donnera un coeur tremblant, des yeux éteints, un souffle court.66 D’avance la vie te sera une fatigue, tu seras dans l’effroi jour et nuit, sans pouvoir croire en ta vie.67 Le matin tu diras : "Qui me donnerait d’être au soir ? " Et le soir tu diras : "Qui me donnerait d’être au matin ? " A cause de l’effroi qui étreindra ton coeur et du spectacle que verront tes yeux !68 Yahvé te renverra en Egypte dans des vaisseaux ou par un chemin dont je t’avais dit : "Tu ne le verras plus ! " Et là vous irez vous vendre à tes ennemis comme serviteurs et servantes, sans trouver d’acheteur.69 Voici les paroles de l’alliance que Yahvé ordonna à Moïse de conclure avec les Israélites au pays de Moab, outre l’alliance qu’il avait conclue avec eux à l’Horeb.

Deutéronome 20,10-20

Posted in abomination, adversité (épreuve), anathème, butin de guerre (trésor), conquérir (combat spirituel), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, initiative divine, péché (faute), pensée du monde (mondanité), porter du fruit, vertus, vices (passions) with tags on 16 mars 2013 by JL
Lorsque tu t’approcheras d’une ville pour la combattre, tu lui proposeras la paix.11 Si elle l’accepte et t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouve te devra la corvée et le travail.12 Mais si elle refuse la paix et te livre combat, tu l’assiégeras.13 Yahvé ton Dieu la livrera en ton pouvoir, et tu en passeras tous les mâles au fil de l’épée.14 Toutefois les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui se trouve dans la ville, toutes ses dépouilles, tu les prendras comme butin. Tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que Yahvé ton Dieu t’aura livrés.15 C’est ainsi que tu traiteras les villes très éloignées de toi, qui n’appartiennent pas à ces nations-ci.16 Quant aux villes de ces peuples que Yahvé ton Dieu te donne en héritage, tu n’en laisseras rien subsister de vivant.17 Oui, tu les dévoueras à l’anathème, ces Hittites, ces Amorites, ces Cananéens, ces Perizzites, ces Hivvites, ces Jébuséens, ainsi que te l’a commandé Yahvé ton Dieu,18 afin qu’ils ne vous apprennent pas à pratiquer toutes ces abominations qu’ils pratiquent envers leurs dieux : vous pécheriez contre Yahvé votre Dieu !19 Si, en attaquant une ville, tu dois l’assiéger longtemps pour la prendre, tu ne mutileras pas ses arbres en y portant la hache ; tu t’en nourriras sans les abattre. Est-il homme, l’arbre des champs, pour que tu le traites en assiégé ?20 Cependant, les arbres que tu sais n’être pas des arbres fruitiers, tu pourras les mutiler, les abattre, et en faire des ouvrages de siège contre cette ville en guerre contre toi, jusqu’à ce qu’elle succombe.

Lévitique 26,3-46

Posted in alliance, châtiment, commandements (préceptes, décrets), conquérir (combat spirituel), désert (ascèse, dépouillement), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), encens (odeur agréable à Dieu), esclavage (du péché), hauts lieux, idolâtrie, inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), kénose (abaissement, cœur brisé), moissonner (semer, cultiver), paix, passage de la mort, porter du fruit, purgatoire, sacrifice pour les péchés (expiation) with tags on 9 février 2013 by JL
Si vous vous conduisez selon mes lois, si vous gardez mes commandements et les mettez en pratique,4 je vous donnerai en leur saison les pluies qu’il vous faut, la terre donnera ses produits et l’arbre de la campagne ses fruits,5 vous battrez jusqu’aux vendanges et vous vendangerez jusqu’aux semailles. Vous mangerez votre pain à satiété et vous habiterez dans votre pays en sécurité.6 Je mettrai la paix dans le pays et vous dormirez sans que nul vous effraie. Je ferai disparaître du pays les bêtes néfastes. L’épée ne traversera pas votre pays.7 Vous poursuivrez vos ennemis qui succomberont devant votre épée.8 Cinq d’entre vous en poursuivront cent, cent en poursuivront 10.000, et vos ennemis succomberont devant votre épée.9 Je me tournerai vers vous, je vous ferai croître et multiplier, et je maintiendrai avec vous mon alliance.10 Après vous être nourris de la précédente récolte, vous aurez encore à mettre dehors du vieux grain pour faire place au nouveau.11 J’établirai ma demeure au milieu de vous et je ne vous rejetterai pas.12 Je vivrai au milieu de vous, je serai votre Dieu et vous serez mon peuple.13 C’est moi Yahvé votre Dieu qui vous ai fait sortir du pays d’Egypte pour que vous n’en fussiez plus les serviteurs ; j’ai brisé les barres de votre joug et je vous ai fait marcher la tête haute.14 Mais si vous ne m’écoutez pas et ne mettez pas en pratique tous ces commandements,15 si vous rejetez mes lois, prenez mes coutumes en dégoût et rompez mon alliance en ne mettant pas en pratique tous mes commandements,16 j’agirai de même, moi aussi, envers vous. Je vous assujettirai au tremblement, ainsi qu’à la consomption et à la fièvre qui usent les yeux et épuisent le souffle. Vous ferez de vaines semailles dont se nourriront vos ennemis.17 Je me tournerai contre vous et vous serez battus par vos ennemis. Vos adversaires domineront sur vous et vous fuirez alors même que personne ne vous poursuivra.18 Et si malgré cela vous ne m’écoutez point, je continuerai à vous châtier au septuple pour vos péchés.19 Je briserai votre orgueilleuse puissance, je vous ferai un ciel de fer et une terre d’airain ;20 votre force se consumera vainement, votre terre ne donnera plus ses produits et l’arbre de la campagne ne donnera plus ses fruits.21 Si vous vous opposez à moi et ne consentez pas à m’écouter, j’accumulerai sur vous ces plaies au septuple pour vos péchés.22 Je lâcherai contre vous les bêtes sauvages qui vous raviront vos enfants, anéantiront votre bétail et vous décimeront au point que vos chemins deviendront déserts.23 Et si cela ne vous corrige point, et si vous vous opposez toujours à moi,24 je m’opposerai, moi aussi, à vous, et de plus je vous frapperai, moi, au septuple pour vos péchés.25 Je ferai venir contre vous l’épée qui vengera l’Alliance. Vous vous grouperez alors dans vos villes, mais j’enverrai la peste au milieu de vous et vous serez livrés au pouvoir de l’ennemi.26 Quand je vous retirerai la baguette de pain, dix femmes pourront vous cuire ce pain dans un seul four, c’est à poids compté qu’elles vous rapporteront ce pain, et vous mangerez sans vous rassasier.27 Et si malgré cela vous ne m’écoutez point et que vous vous opposiez à moi,28 je m’opposerai à vous avec fureur, je vous châtierai, moi, au septuple pour vos péchés.29 Vous mangerez la chair de vos fils et vous mangerez la chair de vos filles.30 Je détruirai vos hauts lieux, j’anéantirai vos autels à encens, j’entasserai vos cadavres sur les cadavres de vos idoles et je vous rejetterai.31 Je ferai de vos villes une ruine, je dévasterai vos sanctuaires et ne respirerai plus vos parfums d’apaisement.32 C’est moi qui dévasterai le pays et ils en seront stupéfaits, vos ennemis venus l’habiter !33 Vous, je vous disperserai parmi les nations. Je dégainerai contre vous l’épée pour faire de votre pays un désert et de vos villes une ruine.34 C’est alors que le pays acquittera ses sabbats, pendant tous ces jours de désolation, alors que vous serez dans le pays de vos ennemis. C’est alors que le pays chômera et pourra acquitter ses sabbats.35 Il chômera durant tous les jours de la désolation, ce qu’il n’avait pas fait à vos jours de sabbat quand vous y habitiez.36 Chez ceux d’entre vous qui survivront, je ferai venir la peur dans leur coeur ; quand ils se trouveront dans le pays de leurs ennemis, poursuivis par le bruit d’une feuille morte, ils fuiront comme on fuit devant l’épée et ils tomberont alors que nul ne les poursuivait.37 Ils trébucheront l’un sur l’autre comme devant une épée, et nul ne les poursuit ! Vous ne pourrez tenir devant vos ennemis,38 vous périrez parmi les nations et le pays de vos ennemis vous dévorera.39 Ceux qui parmi vous survivront dépériront dans les pays de leurs ennemis à cause de leurs fautes ; c’est aussi à cause des fautes de leurs pères, jointes aux leurs, qu’ils dépériront.40 Ils confesseront alors leurs fautes et celles de leurs pères, fautes commises par infidélité envers moi, mieux, par opposition contre moi.41 Moi aussi je m’opposerai à eux et je les mènerai au pays de leurs ennemis. Alors leur coeur incirconcis s’humiliera, alors ils expieront leurs fautes.42 Je me rappellerai mon alliance avec Jacob ainsi que mon alliance avec Isaac et mon alliance avec Abraham, je me souviendrai du pays.43 Abandonné d’eux, le pays acquittera ses sabbats lorsqu’il restera désolé, eux partis. Mais ils devront, eux, expier leur faute, puisqu’ils ont rejeté mes coutumes et pris mes lois en dégoût.44 Cependant ce ne sera pas tout : quand ils seront dans le pays de leurs ennemis, je ne les rejetterai pas et ne les prendrai pas en dégoût au point d’en finir avec eux et de rompre mon alliance avec eux, car je suis Yahvé leur Dieu.45 Je me souviendrai en leur faveur de l’alliance conclue avec les premières générations que j’ai fait sortir du pays d’Egypte, sous les yeux des nations, afin d’être leur Dieu, moi, Yahvé.46 Tels sont les décrets, les coutumes et les lois qu’établit Yahvé, entre lui et les Israélites, sur le mont Sinaï, par l’intermédiaire de Moïse.

Lévitique 19,3-37

Posted in adultère (luxure, prostitution), commandements (préceptes, décrets), divination (incantation), etranger (terre étrangère), idolâtrie, justice (justification, juste), loi, moissonner (semer, cultiver), pauvre (faible), péché (faute), porter du fruit, prochain (amour du), pur et impur (souillure), sabbat, sacrifice d'holocauste et communion, sang, tente du rendez-vous with tags on 7 février 2013 by JL
Chacun de vous craindra sa mère et son père. Et vous garderez mes sabbats. Je suis Yahvé votre Dieu.4 Ne vous tournez pas vers les idoles et ne vous faites pas fondre des dieux de métal. Je suis Yahvé votre Dieu.5 Si vous faites pour Yahvé un sacrifice de communion, offrez-le de manière à être agréés.6 On en mangera le jour du sacrifice ou le lendemain ; ce qui en restera le surlendemain sera brûlé au feu.7 Si on en mangeait le surlendemain ce serait un mets avarié qui ne serait point agréé.8 Celui qui en mangera portera le poids de sa faute, car il aura profané la sainteté de Yahvé : cet être sera retranché des siens.9 Lorsque vous récolterez la moisson de votre pays, vous ne moissonnerez pas jusqu'à l'extrême bout du champ. Tu ne glaneras pas ta moisson,10 tu ne grappilleras pas ta vigne et tu ne ramasseras pas les fruits tombés dans ton verger. Tu les abandonneras au pauvre et à l'étranger. Je suis Yahvé votre Dieu ;11 Nul d'entre vous ne commettra vol, dissimulation ou fraude envers son compatriote.12 Vous ne commettrez point de fraude en jurant par mon nom ; tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis Yahvé.13 Tu n'exploiteras pas ton prochain et ne le spolieras pas : le salaire de l'ouvrier ne demeurera pas avec toi jusqu'au lendemain matin.14 Tu ne maudiras pas un muet et tu ne mettras pas d'obstacle devant un aveugle, mais tu craindras ton Dieu. Je suis Yahvé.15 Vous ne commettrez point d'injustice en jugeant. Tu ne feras pas acception de personnes avec le pauvre ni ne te laisseras éblouir par le grand : c'est selon la justice que tu jugeras ton compatriote.16 Tu n'iras pas diffamer les tiens et tu ne mettras pas en cause le sang de ton prochain. Je suis Yahvé.17 Tu n'auras pas dans ton coeur de haine pour ton frère. Tu dois réprimander ton compatriote et ainsi tu n'auras pas la charge d'un péché.18 Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis Yahvé.19 Vous garderez mes lois. Tu n'accoupleras pas dans ton bétail deux bêtes d'espèce différente, tu ne sèmeras pas dans ton champ deux espèces différentes de graine, tu ne porteras pas sur toi un vêtement en deux espèces de tissu.20 Si un homme couche maritalement avec une femme, si celle-ci est la servante concubine d'un homme auquel elle n'a pas été rachetée et qui ne lui a pas donné sa liberté, le premier sera passible d'un droit mais ils ne mourront pas, car elle n'était pas libre.21 Il apportera pour Yahvé un sacrifice de réparation à l'entrée de la Tente du Rendez-vous. Ce sera un bélier de réparation.22 Avec ce bélier de réparation le prêtre fera sur l'homme le rite d'expiation devant Yahvé pour le péché commis ; et le péché qu'il a commis lui sera pardonné.23 Lorsque vous serez entrés en ce pays et que vous aurez planté quelque arbre fruitier, vous considérerez ses fruits comme si c'était son prépuce. Pendant trois ans ils seront pour vous une chose incirconcise, on n'en mangera pas.24 La quatrième année tous les fruits en seront consacrés dans une fête de louange à Yahvé.25 C'est la cinquième année que vous en pourrez manger les fruits et récolter pour vous-mêmes les produits. Je suis Yahvé votre Dieu.26 Vous ne mangerez rien avec du sang ; vous ne pratiquerez ni divination ni incantation.27 Vous n'arrondirez pas le bord de votre chevelure et tu ne couperas pas le bord de ta barbe.28 Vous ne vous ferez pas d'incisions dans le corps pour un mort et vous ne vous ferez pas de tatouage. Je suis Yahvé.29 Ne profane pas ta fille en la prostituant ; ainsi le pays ne sera pas prostitué et rendu tout entier incestueux.30 Vous garderez mes sabbats et révérerez mon sanctuaire. Je suis Yahvé.31 Ne vous tournez pas vers les spectres et ne recherchez pas les devins, ils vous souilleraient. Je suis Yahvé votre Dieu.32 Tu te lèveras devant une tête chenue, tu honoreras la personne du vieillard et tu craindras ton Dieu. Je suis Yahvé.33 Si un étranger réside avec vous dans votre pays, vous ne le molesterez pas.34 L'étranger qui réside avec vous sera pour vous comme un compatriote et tu l'aimeras comme toi-même, car vous avez été étrangers au pays d'Egypte. Je suis Yahvé votre Dieu.35 Vous ne commettrez point d'injustice en jugeant, qu'il s'agisse de mesures de longueur, de poids ou de capacité.36 Vous aurez des balances justes, des poids justes, une mesure juste, un setier juste. Je suis Yahvé votre Dieu qui vous ai fait sortir du pays d'Egypte.37 Gardez toutes mes lois et toutes mes coutumes, mettez-les en pratique. Je suis Yahvé.

Exode 34,1-35

Posted in alliance, attributs et noms divins, châtiment, colonne de nuée et de feu, commandements (préceptes, décrets), conquérir (combat spirituel), Emmanuel (Dieu avec nous), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, inhabitation (présence divine), initiative divine, libération (délivrance, joug), loi, montagne du Seigneur (théophanie), oeuvre du Seigneur, parole de Dieu (vivante), péché (faute), pensée du monde (mondanité), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, premier-né (prémisse), sabbat, sainteté (saint), sang, terre promise (terre sainte) with tags on 9 janvier 2013 by JL
Yahvé dit à Moïse : "Taille deux tables de pierre semblables aux premières, monte vers moi sur la montagne, et j’écrirai sur les tables les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.2 Sois prêt au matin, monte dès le matin sur le mont Sinaï et attends-moi là, au sommet de la montagne.3 Que personne ne monte avec toi ; que personne même ne paraisse sur toute la montagne. Que même le bétail, petit et gros, ne paisse pas devant cette montagne."4 Il tailla donc deux tables de pierre, semblables aux premières, et, s’étant levé de bon matin, Moïse monta sur le mont Sinaï, comme Yahvé le lui avait ordonné, et il prit dans sa main les deux tables de pierre.5 Yahvé descendit dans une nuée et il se tint là avec lui. Il invoqua le nom de Yahvé.6 Yahvé passa devant lui et il cria : "Yahvé, Yahvé, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité ;7 qui garde sa grâce à des milliers, tolère faute, transgression et péché mais ne laisse rien impuni et châtie les fautes des pères sur les enfants et les petits-enfants, jusqu’à la troisième et la quatrième génération."8 Aussitôt Moïse tomba à genoux sur le sol et se prosterna,9 puis il dit : "Si vraiment, Seigneur, j’ai trouvé grâce à tes yeux, que mon Seigneur veuille bien aller au milieu de nous, bien que ce soit un peuple à la nuque raide, pardonne nos fautes et nos péchés et fais de nous ton héritage."10 Il dit : "Voici que je vais conclure une alliance : devant tout ton peuple je ferai des merveilles telles qu’il n’en a été accompli dans aucun pays ni aucune nation. Le peuple au milieu duquel tu te trouves verra l’oeuvre de Yahvé, car c’est chose redoutable, ce que je vais faire avec toi.11 Observe donc ce que je te commande aujourd’hui. Je vais chasser devant toi les Amorites, les Cananéens, les Hittites, les Perizzites, les Hivvites et les Jébuséens.12 Garde-toi de faire alliance avec les habitants du pays où tu vas entrer, de peur qu’ils ne constituent un piège au milieu de toi.13 Vous démolirez leurs autels, vous mettrez leurs stèles en pièces et vous couperez leurs pieux sacrés.14 Tu ne te prosterneras pas devant un autre dieu, car Yahvé a pour nom Jaloux : c’est un Dieu jaloux.15 Ne fais pas alliance avec les habitants du pays, car lorsqu’ils se prostituent à leurs dieux et leur offrent des sacrifices, ils t’inviteraient et tu mangerais de leur sacrifice,16 tu prendrais de leurs filles pour tes fils, leurs filles se prostitueraient à leurs dieux et feraient se prostituer tes fils à leurs dieux.17 Tu ne te feras pas de dieu de métal fondu.18 Tu observeras la fête des Azymes. Pendant sept jours tu mangeras des azymes, comme je te l’ai ordonné, au temps fixé du mois d’Abib, car c’est au mois d’Abib que tu es sorti d’Egypte.19 Tout être sorti le premier du sein maternel est à moi : tout mâle, tout premier-né de ton petit ou de ton gros bétail.20 Les premiers ânons mis bas tu les rachèteras par une tête de petit bétail et si tu ne les rachètes pas, tu leur briseras la nuque. Tous les premiers-nés de tes fils, tu les rachèteras, et l’on ne se présentera pas devant moi les mains vides.21 Pendant six jours tu travailleras, mais le septième jour, tu chômeras, que ce soient les labours ou la moisson, tu chômeras.22 Tu célébreras la fête des Semaines, prémices de la moisson des blés, et la fête de la récolte au retour de l’année.23 Trois fois l’an, toute ta population mâle se présentera devant le Seigneur Yahvé, Dieu d’Israël.24 Je déposséderai les nations devant toi et j’élargirai tes frontières, et nul ne convoitera ta terre quand tu monteras te présenter devant Yahvé ton Dieu, trois fois l’an.25 Tu n’offriras pas avec du pain levé le sang de ma victime, et la victime de la fête de Pâque ne sera pas gardée jusqu’au lendemain.26 Le meilleur des prémices de ton terroir, tu l’apporteras à la maison de Yahvé ton Dieu et tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère."27 Yahvé dit à Moïse : "Mets par écrit ces paroles car selon ces clauses, j’ai conclu mon alliance avec toi et avec Israël."28 Moïse demeura là, avec Yahvé, 40 jours et 40 nuits. Il ne mangea ni ne but, et il écrivit sur les tables les paroles de l’alliance, les dix paroles.29 Lorsque Moïse redescendit de la montagne du Sinaï, les deux tables du Témoignage étaient dans la main de Moïse quand il descendit de la montagne, et Moïse ne savait pas que la peau de son visage rayonnait parce qu’il avait parlé avec lui.30 Aaron et tous les Israélites virent Moïse, et voici que la peau de son visage rayonnait, et ils avaient peur de l’approcher.31 Moïse les appela ; Aaron et tous les chefs de la communauté revinrent alors vers lui, et Moïse leur parla.32 Ensuite tous les Israélites s’approchèrent, et il leur ordonna tout ce dont Yahvé avait parlé sur le mont Sinaï.33 Quand Moïse eut fini de leur parler, il mit un voile sur son visage.34 Lorsque Moïse entrait devant Yahvé pour parler avec lui, il ôtait le voile jusqu’à sa sortie. En sortant, il disait aux Israélites ce qui lui avait été ordonné,35 et les Israélites voyaient le visage de Moïse rayonner. Puis Moïse remettait le voile sur son visage, jusqu’à ce qu’il entrât pour parler avec lui.

Exode 23,20-33

Posted in ange (chérubins), conquérir (combat spirituel), idolâtrie, initiative divine, porter du fruit, terre promise (terre sainte) with tags on 21 décembre 2012 by JL
"Voici que je vais envoyer un ange devant toi, pour qu'il veille sur toi en chemin et te mène au lieu que je t'ai fixé.21 Révère-le et écoute sa voix, ne lui sois pas rebelle, il ne pardonnerait pas vos transgressions car mon Nom est en lui.22 Mais si tu écoutes bien sa voix et fais ce que je dis, je serai l'ennemi de tes ennemis et l'adversaire de tes adversaires.23 Mon ange ira devant toi et te mènera chez les Amorites, les Hittites, les Perizzites, les Cananéens, les Hivvites, les Jébuséens, et je les exterminerai.24 Tu ne te prosterneras pas devant leurs dieux ni ne les serviras ; tu ne feras pas ce qu'ils font, mais tu détruiras leurs dieux et tu briseras leurs stèles.25 Vous servirez Yahvé votre Dieu, alors je bénirai ton pain et ton eau et je détournerai de toi la maladie.26 Nulle femme dans ton pays n'avortera ou ne sera stérile et je laisserai s'achever le nombre de tes jours.27 Je sèmerai devant toi ma terreur, je jetterai la confusion chez tous les peuples où tu pénétreras, et je ferai détaler tous tes ennemis.28 J'enverrai devant toi des frelons qui chasseront les Hivvites, les Cananéens et les Hittites devant toi.29 Je ne les chasserai pas devant toi en une seule année, de peur que le pays ne devienne un désert où se multiplieraient à tes dépens les bêtes des champs.30 Je les chasserai devant toi peu à peu, jusqu'à ce que tu aies assez fructifié pour hériter du pays.31 Je fixerai tes frontières de la mer des Roseaux à la mer des Philistins, et du désert au Fleuve, car je livrerai entre vos mains les habitants du pays, et tu les chasseras devant toi.32 Tu ne feras pas alliance avec eux ni avec leurs dieux.33 Ils n'habiteront pas ton pays, de peur qu'ils ne te fassent pécher contre moi, car tu servirais leurs dieux et ce serait pour toi un piège."

Genèse 41,1-57

Posted in abondance, adversité (épreuve), cheminement spirituel, conquérir (combat spirituel), etranger (terre étrangère), fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), porter du fruit, sagesse, vertus, vigilance (prévoyance), vision (songe, extase) with tags on 5 décembre 2012 by JL
Deux ans après, il advint que Pharaon eut un songe : il se tenait près du Nil2 et il vit monter du Nil sept vaches de belle apparence et grasses de chair, qui pâturèrent dans les joncs.3 Mais voici que sept autres vaches montèrent du Nil derrière elles, laides d'apparence et maigres de chair, et elles se rangèrent à côté des premières, sur la rive du Nil.4 Et les vaches laides d'apparence et maigres de chair dévorèrent les sept vaches grasses et belles d'apparence. Alors Pharaon s'éveilla.5 Il se rendormit et eut un second songe : sept épis montaient d'une même tige, gros et beaux.6 Mais voici que sept épis grêles et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.7 Et les épis grêles engloutirent les sept épis gros et pleins. Alors Pharaon s'éveilla : voilà que c'était un songe !8 Au matin, l'esprit troublé, Pharaon fit appeler tous les magiciens et tous les sages d'Egypte et il leur raconta le songe qu'il avait eu, mais personne ne put l'expliquer à Pharaon.9 Alors, le grand échanson adressa la parole à Pharaon et dit : "Je dois confesser aujourd'hui mes fautes !10 Pharaon s'était irrité contre ses serviteurs et les avait mis aux arrêts chez le commandant des gardes, moi et le grand panetier.11 Nous eûmes un songe, la même nuit, lui et moi, mais la signification du songe était différente pour chacun.12 Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, un esclave du commandant des gardes. Nous lui avons raconté nos songes et il nous les a interprétés : il a interprété le songe de chacun.13 Et juste comme il nous l'avait expliqué, ainsi arriva-t-il : je fus rétabli dans mon emploi et l'autre fut pendu."14 Alors Pharaon fit appeler Joseph, et on l'amena en hâte de la prison. Il se rasa, changea de vêtements et se présenta devant Pharaon.15 Pharaon dit à Joseph : "J'ai eu un songe et personne ne peut l'interpréter. Mais j'ai entendu dire de toi qu'il te suffit d'entendre un songe pour savoir l'interpréter."16 Joseph répondit à Pharaon : "Je ne compte pas ! C'est Dieu qui donnera à Pharaon une réponse favorable."17 Alors Pharaon parla ainsi à Joseph : "Dans mon songe, il me semblait que je me tenais sur la rive du Nil.18 Voici que montèrent du Nil sept vaches grasses de chair et belles d'aspect, qui pâturèrent dans les joncs.19 Mais voici que sept autres vaches montèrent après elles, efflanquées, très laides d'aspect et maigres de chair, je n'en ai jamais vu d'aussi laides dans tout le pays d'Egypte.20 Les vaches maigres et laides dévorèrent les sept premières, les vaches grasses.21 Et lorsqu'elles les eurent avalées, on ne s'aperçut pas qu'elles les avaient avalées, car leur apparence était aussi laide qu'au début. Là-dessus, je m'éveillai.22 Puis j'ai vu en songe sept épis monter d'une même tige, pleins et beaux.23 Mais voici que sept épis desséchés, grêles et brûlés par le vent d'est poussèrent après eux.24 Et les épis grêles engloutirent les sept beaux épis. J'ai dit cela aux magiciens mais il n'y a personne qui me donne la réponse."25 Joseph dit à Pharaon : "Le Pharaon n'a fait qu'un seul songe : Dieu a annoncé à Pharaon ce qu'il va accomplir.26 Les sept belles vaches représentent sept années, et les sept beaux épis représentent sept années, c'est un seul et même songe.27 Les sept vaches maigres et laides qui montent ensuite représentent sept années et aussi les sept épis grêles et brûlés par le vent d'est : c'est qu'il y aura sept années de famine.28 C'est ce que j'ai dit à Pharaon ; Dieu a montré à Pharaon ce qu'il va accomplir :29 voici que viennent sept années où il y aura grande abondance dans tout le pays d'Egypte,30 puis leur succéderont sept années de famine et on oubliera toute l'abondance dans le pays d'Egypte ; la famine épuisera le pays31 et l'on ne saura plus ce qu'était l'abondance dans le pays, en face de cette famine qui suivra, car elle sera très dure.32 Et si le songe de Pharaon s'est renouvelé deux fois, c'est que la chose est bien décidée de la part de Dieu et que Dieu a hâte de l'accomplir.33 "Maintenant, que Pharaon discerne un homme intelligent et sage et qu'il l'établisse sur le pays d'Egypte.34 Que Pharaon agisse et qu'il institue des fonctionnaires sur le pays ; il imposera au cinquième le pays d'Egypte pendant les sept années d'abondance,35 ils ramasseront tous les vivres de ces bonnes années qui viennent, ils emmagasineront le blé sous l'autorité de Pharaon, ils mettront les vivres dans les villes et les y garderont.36 Ces vivres serviront de réserve au pays pour les sept années de famine qui s'abattront sur le pays d'Egypte, et le pays ne sera pas exterminé par la famine."37 Le discours plut à Pharaon et à tous ses officiers38 et Pharaon dit à ses officiers : "Trouverons-nous un homme comme celui-ci, en qui soit l'esprit de Dieu ? "39 Alors Pharaon dit à Joseph : "Après que Dieu t'a fait connaître tout cela, il n'y a personne d'intelligent et de sage comme toi.40 C'est toi qui seras mon maître du palais et tout mon peuple se conformera à tes ordres, je ne te dépasserai que par le trône."41 Pharaon dit à Joseph : "Vois : je t'établis sur tout le pays d'Egypte"42 et Pharaon ôta son anneau de sa main et le mit à la main de Joseph, il le revêtit d'habits de lin fin et lui passa au coule collier d'or.43 Il le fit monter sur le meilleur char qu'il avait après le sien et on criait devant lui "Abrek." Ainsi fut-il établi sur tout le pays d'Egypte.44 Pharaon dit à Joseph : "Je suis Pharaon, mais sans ta permission personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Egypte."45 Et Pharaon imposa à Joseph le nom de Cophnat-Panéah et il lui donna pour femme Asnat, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On. Et Joseph partit pour le pays d'Egypte.46 Joseph avait 30 ans lorsqu'il se présenta devant Pharaon, roi d'Egypte, et Joseph quitta la présence de Pharaon et parcourut tout le pays d'Egypte.47 Pendant les sept années d'abondance, la terre produisit à profusion48 et il ramassa tous les vivres des sept années où il y eut abondance au pays d'Egypte et déposa les vivres dans les villes, mettant dans chaque ville les vivres de la campagne environnante.49 Joseph emmagasina le blé comme le sable de la mer, en telle quantité qu'on renonça à en faire le compte, car cela dépassait toute mesure.50 Avant que vînt l'année de la famine, il naquit à Joseph deux fils que lui donna Asnat, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On.51 Joseph donna à l'aîné le nom de Manassé, "car, dit-il, Dieu m'a fait oublier toute ma peine et toute la famille de mon père."52 Quant au second, il l'appela Ephraïm, "car, dit-il, Dieu m'a rendu fécond au pays de mon malheur."53 Alors prirent fin les sept années d'abondance qu'il y eut au pays d'Egypte54 et commencèrent à venir les sept années de famine, comme l'avait dit Joseph. Il y avait famine dans tous les pays, mais il y avait du pain dans tout le pays d'Egypte.55 Puis tout le pays d'Egypte souffrit de la faim et le peuple demanda à grands cris du pain à Pharaon, mais Pharaon dit à tous les Egyptiens : "Allez à Joseph et faites ce qu'il vous dira" –56 La famine sévissait par toute la terre. — Alors Joseph ouvrit tous les magasins à blé et vendit du grain aux Egyptiens. La famine s'aggrava encore au pays d'Egypte.57 De toute la terre on vint en Egypte pour acheter du grain à Joseph, car la famine s'aggravait par toute la terre.
 

Genèse 26,1-34

Posted in alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, commandements (préceptes, décrets), etranger (terre étrangère), fécondité (prospérité, postérité), jalousie, moissonner (semer, cultiver), obéissance (désobéissance), porter du fruit, prière d'invocation, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), vision (songe, extase) with tags on 29 novembre 2012 by JL
Il y eut une famine dans le pays — en plus de la première famine qui eut lieu du temps d’Abraham — et Isaac se rendit à Gérar chez Abimélek, roi des Philistins.2 Yahvé lui apparut et dit : "Ne descends pas en Egypte ; demeure au pays que je te dirai.3 Séjourne dans ce pays-ci, je serai avec toi et te bénirai. Car c’est à toi et à ta race que je donnerai tous ces pays-ci et je tiendrai le serment que j’ai fait à ton père Abraham.4 Je rendrai ta postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, je lui donnerai tous ces pays et par ta postérité se béniront toutes les nations de la terre,5 en retour de l’obéissance d’Abraham, qui a gardé mes observances, mes commandements, mes règles et mes lois."6 Ainsi Isaac demeura à Gérar.7 Les gens du lieu l’interrogèrent sur sa femme et il répondit : "C’est ma soeur." Il eut peur de dire : "Ma femme", pensant : "Les gens du lieu me feront mourir à cause de Rébecca, car elle est belle."8 Il était là depuis longtemps quand Abimélek, le roi des Philistins, regardant une fois par la fenêtre, vit Isaac qui caressait Rébecca, sa femme.9 Abimélek appela Isaac et dit : "Pour sûr, c’est ta femme ! Comment as-tu pu dire : C’est ma soeur ? " Isaac lui répondit : "Je me disais : je risque de mourir à cause d’elle."10 Abimélek reprit : "Qu’est-ce que tu nous as fait là ? Un peu plus, quelqu’un du peuple couchait avec ta femme et tu nous chargeais d’une faute ! "11 Alors Abimélek donna cet ordre à tout le peuple : "Quiconque touchera à cet homme et à sa femme sera mis à mort."12 Isaac fit des semailles dans ce pays et, cette année-là, il moissonna le centuple. Yahvé le bénit13 et l’homme s’enrichit, il s’enrichit de plus en plus, jusqu’à devenir extrêmement riche.14 Il avait des troupeaux de gros et de petit bétail et de nombreux serviteurs. Les Philistins en devinrent jaloux.15 Tous les puits que les serviteurs de son père avaient creusés, — du temps de son père Abraham, — les Philistins le savaient bouchés et comblés de terre.16 Abimélek dit à Isaac : "Pars de chez nous, car tu es devenu beaucoup plus puissant que nous."17 Isaac partit donc de là et campa dans la vallée de Gérar, où il s’établit.18 Isaac creusa de nouveau les puits qu’avaient creusés les serviteurs de son père Abraham et que les Philistins avaient bouchés après la mort d’Abraham, et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés.19 Les serviteurs d’Isaac creusèrent dans la vallée et ils trouvèrent là un puits d’eaux vives.20 Mais les bergers de Gérar entrèrent en dispute avec les bergers d’Isaac, disant : "L’eau est à nous ! " Isaac nomma ce puits Eseq, parce qu’ils s’étaient querellés avec lui.21 Ils creusèrent un autre puits et il y eut encore une dispute à son propos ; il le nomma Sitna.22 Alors il partit de là et creusa un autre puits, et il n’y eut pas de dispute à son propos ; il le nomma Rehobot et dit : "Maintenant Yahvé nous a donné le champ libre pour que nous prospérions dans le pays."23 De là il monta à Bersabée.24 Yahvé lui apparut cette nuit-là et dit : "Je suis le Dieu de ton père Abraham. Ne crains rien, car je suis avec toi. Je te bénirai, je multiplierai ta postérité, en considération de mon serviteur Abraham."25 Il bâtit là un autel et invoqua le nom de Yahvé. Il dressa là sa tente. Les serviteurs d’Isaac forèrent un puits.26 Abimélek vint le voir de Gérar, avec Ahuzzat son familier et Pikol le chef de son armée.27 Isaac leur dit : "Pourquoi venez-vous à moi, puisque vous me haïssez et que vous m’avez renvoyé de chez vous ? "28 Ils répondirent : "Nous avons eu l’évidence que Yahvé était avec toi et nous avons dit : Qu’il y ait un serment entre nous et toi et concluons une alliance avec toi :29 jure de ne nous faire aucun mal, puisque nous ne t’avons pas molesté, que nous ne t’avons fait que du bien et t’avons laissé partir en paix. Maintenant, tu es un béni de Yahvé."30 Il leur prépara un festin, et ils mangèrent et burent.31 Levés de bon matin, ils se firent un serment mutuel. Puis Isaac les congédia et ils le quittèrent en paix.32 Or ce fut ce jour-là que les serviteurs d’Isaac lui apportèrent des nouvelles du puits qu’ils creusaient et ils lui dirent : "Nous avons trouvé l’eau ! "33 Il appela le puits Sabée, d’où le nom de la ville, Bersabée, jusqu’à maintenant.34 Quand Esaü eut 40 ans, il prit pour femmes Yehudit, fille de Bééri le Hittite, et Basmat, fille d’Elôn le Hittite.35 Elles furent un sujet d’amertume pour Isaac et pour Rébecca.

Genèse 2,4-25

Posted in allégorie (analogie), altérité, arbre de vie, arbre du bien et du mal, attributs et noms divins, commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), convoitise (envie), créateur (création), dépendance ontologique, eden (jardin d'Eden), Esprit-Saint, honte (humiliation), intendant (partenaire), mariage, nudité, porter du fruit, poussière (cendre, glaise), source d'eau vive (rosée, pluie), unité divine (union) with tags on 22 novembre 2012 by JL
Telle fut l’histoire du ciel et de la terre, quand ils furent créés. Au temps où Yahvé Dieu fit la terre et le ciel,5 il n’y avait encore aucun arbuste des champs sur la terre et aucune herbe des champs n’avait encore poussé, car Yahvé Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol.6 Toutefois, un flot montait de terre et arrosait toute la surface du sol.7 Alors Yahvé Dieu modela l’homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l’homme devint un être vivant.8 Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait modelé.9 Yahvé Dieu fit pousser du sol toute espèce d’arbres séduisants à voir et bons à manger, et l’arbre de vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.10 Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin et de là il se divisait pour former quatre bras.11 Le premier s’appelle le Pishôn : il contourne tout le pays de Havila, où il y a l’or ;12 l’or de ce pays est pur et là se trouvent le bdellium et la pierre de cornaline.13 Le deuxième fleuve s’appelle le Gihôn : il contourne tout le pays de Kush.14 Le troisième fleuve s’appelle le Tigre : il coule à l’orient d’Assur. Le quatrième fleuve est l’Euphrate.15 Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder.16 Et Yahvé Dieu fit à l’homme ce commandement : "Tu peux manger de tous les arbres du jardin.17 Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort."18 Yahvé Dieu dit : "Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie."19 Yahvé Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les amena à l’homme pour voir comment celui-ci les appellerait : chacun devait porter le nom que l’homme lui aurait donné.20 L’homme donna des noms à tous les bestiaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes sauvages, mais, pour un homme, il ne trouva pas l’aide qui lui fût assortie.21 Alors Yahvé Dieu fit tomber une torpeur sur l’homme, qui s’endormit. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place.22 Puis, de la côte qu’il avait tirée de l’homme, Yahvé Dieu façonna une femme et l’amena à l’homme.23 Alors celui-ci s’écria : "Pour le coup, c’est l’os de mes os et la chair de ma chair ! Celle-ci sera appelée "femme", car elle fut tirée de l’homme, celle-ci ! "24 C’est pourquoi l’homme quitte son père et sa mère et s’attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair.25 Or tous deux étaient nus, l’homme et sa femme, et ils n’avaient pas honte l’un devant l’autre.
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.