Deutéronome 21,10-23

Lorsque tu partiras en guerre contre tes ennemis, que Yahvé ton Dieu les aura livrés en ton pouvoir et que tu leur auras fait des prisonniers,11 si tu vois parmi eux une femme bien faite et que tu t’en éprennes, tu pourras la prendre pour femme12 et l’amener en ta maison. Elle se rasera la tête, se coupera les ongles13 et quittera son vêtement de captive ; elle demeurera dans ta maison et pleurera tout un mois son père et sa mère. Ensuite tu pourras t’approcher d’elle, agir en mari, et elle sera ta femme.14 S’il arrive qu’elle cesse de te plaire, tu la laisseras partir à son gré, sans la vendre à prix d’argent : tu ne dois pas en tirer profit, puisque tu as usé d’elle.15 Si un homme a deux femmes, l’une qu’il aime et l’autre qu’il n’aime pas, et que la femme aimée et l’autre lui donnent des fils, s’il arrive que l’aîné soit de la femme qu’il n’aime pas,16 cet homme ne pourra pas le jour où il attribuera ses biens à ses fils, traiter en aîné le fils de la femme qu’il aime, au détriment du fils de la femme qu’il n’aime pas, l’aîné véritable.17 Mais il reconnaîtra l’aîné dans le fils de celle-ci, en lui donnant double part de tout ce qu’il possède : car ce fils, prémices de sa vigueur, détient le droit d’aînesse.18 Si un homme a un fils dévoyé et indocile, qui ne veut écouter ni la voix de son père ni la voix de sa mère, et qui, châtié par eux, ne les écoute pas davantage,19 son père et sa mère se saisiront de lui et l’amèneront dehors aux anciens de la ville, à la porte du lieu.20 Ils diront aux anciens de sa ville : « Notre fils que voici se dévoie, il est indocile et ne nous écoute pas, il est débauché et buveur. »21 Alors tous ses citoyens le lapideront jusqu’à ce que mort s’ensuive. Tu feras disparaître le mal du milieu de toi, tout Israël l’entendra dire et craindra.22 Si un homme, coupable d’un crime capital, a été mis à mort et que tu l’aies pendu à un arbre,23 son cadavre ne pourra être laissé la nuit sur l’arbre ; tu l’enterreras le jour même, car un pendu est une malédiction de Dieu, et tu ne rendras pas impur le sol que Yahvé ton Dieu te donne en héritage.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :