Ezéchiel 10,1-22

01 J’ai vu : sur le firmament qui était au-dessus de la tête des Kéroubim, on voyait, apparaissant sur eux, comme une pierre de saphir dont la forme ressemblait à celle d’un trône.

02 Le Seigneur dit à l’homme vêtu de lin : « Entre par les espaces du cercle sous le Kéroub ; prends à pleines mains des braises ardentes par les espaces entre les Kéroubim, et répands-les sur la ville. » L’homme y entra sous mes yeux.

03 Les Kéroubim se tenaient à droite de la Maison lorsque l’homme entra, et la nuée remplissait la cour intérieure.

04 La gloire du Seigneur s’éleva de dessus le Kéroub vers le seuil de la Maison ; la Maison fut remplie de la nuée tandis que la cour était remplie par l’éclat de la gloire du Seigneur.

05 Le bruit des ailes des Kéroubim s’entendait jusque dans la cour extérieure, comme la voix du Dieu-Puissant lorsqu’il parle.

06 Quand il ordonna à l’homme vêtu de lin : « Prends du feu par les espaces du cercle, par les espaces entre les Kéroubim », l’homme y entra, il se tint près de la roue.

07 Le Kéroub étendit la main, par les espaces entre les Kéroubim, vers le feu qui est dans les espaces entre les Kéroubim ; il en préleva et le mit dans la main de l’homme vêtu de lin. Celui-ci le saisit et sortit.

08 Alors apparut sous les ailes des Kéroubim comme une main humaine.

09 J’ai vu : quatre roues près des Kéroubim, une roue près de chaque Kéroub. Les roues scintillaient comme une pierre de chrysolithe.

10 Toutes les quatre paraissaient avoir même forme ; elles étaient comme imbriquées l’une dans l’autre.

11 Quand ils avançaient, ils allaient dans les quatre directions. Ils avançaient sans s’écarter, car ils avançaient du côté où était dirigée la tête. Ils avançaient sans s’écarter.

12 Tout leur corps, leur dos, leurs mains, leurs ailes, ainsi que les roues, étaient remplis de scintillements, autour des quatre roues.

13 À ces roues fut donné le nom de Galgal (c’est-à-dire : cercle) ; je l’ai entendu.

14 Ils avaient chacun quatre faces : la première était une face de Kéroub ; la deuxième, une face d’homme ; la troisième, une face de lion ; la quatrième, une face d’aigle.

15 Les Kéroubim s’élevèrent – c’était le Vivant que j’avais vu près du fleuve Kebar.

16 Quand les Kéroubim avançaient, les roues avançaient à côté d’eux ; quand les Kéroubim déployaient leurs ailes pour s’élever de terre, les roues ne s’écartaient pas mais demeuraient à côté d’eux.

17 Quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; quand ils s’élevaient, elles s’élevaient avec eux : l’esprit du Vivant était en elles !

18 La gloire du Seigneur quitta le seuil de la Maison et s’arrêta au-dessus des Kéroubim.

19 Ceux-ci déployèrent leurs ailes ; je les vis partir en s’élevant de terre, et les roues avec eux. Ils s’arrêtèrent à l’entrée de la porte orientale de la Maison du Seigneur ; la gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux.

20 C’étaient les Vivants que j’avais vus au-dessous du Dieu d’Israël, près du fleuve Kebar, et je reconnus que c’étaient des Kéroubim.

21 Chacun avait quatre faces et quatre ailes, et une forme de mains humaines sous ses ailes.

22 Leurs faces étaient semblables aux faces que j’avais vues près du fleuve Kebar ; tel était leur aspect. Chacun allait droit devant lui.

 

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :