Ezéchiel 17,1-24

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, propose une énigme et raconte une parabole à la maison d’Israël.

03 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le grand aigle, aux grandes ailes, à l’envergure immense, au plumage épais et chamarré, vint au Liban. Il s’empara de la cime du cèdre,

04 cueillit le sommet de sa ramure ; il l’emporta au pays des marchands, et dans une ville de trafiquants le déposa.

05 Puis il prit une des semences du pays, la mit dans un champ prêt aux semailles : au bord des eaux abondantes, telle une pousse de saule, il la planta.

06 La semence germa, devint une vigne florissante, à la taille basse, tournant ses pampres vers l’aigle, étendant ses racines sous lui. C’était une vigne, elle donna des sarments et lança ses branches.

07 Il y eut encore un grand aigle, aux grandes ailes, au plumage abondant. Et voici que cette vigne dirigea vers lui ses racines, et vers lui tendit ses pampres pour qu’il l’arrose, loin des terrasses où elle était plantée.

08 C’est dans un champ fertile, au bord des eaux abondantes, qu’elle était plantée, pour produire des rameaux, porter du fruit, devenir une vigne magnifique.

09 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Réussira-t-elle ? L’aigle ne va-t-il pas arracher ses racines, ôter son fruit pour qu’il sèche ? Ses pousses cueillies sécheront toutes. Nul besoin d’un bras puissant ni d’un peuple nombreux pour la déraciner !

10 La voici plantée : réussira-t-elle ? Dès que l’atteindra le vent d’est, ne va-t-elle pas se dessécher ? Sur la terrasse même où elle poussait, elle séchera ! »

11 La parole du Seigneur me fut adressée :

12 « Parle donc à l’engeance de rebelles : Ne savez-vous pas ce que cela signifie ? Tu diras : Voici que le roi de Babylone est venu à Jérusalem ; il a enlevé son roi et ses princes ; il les a amenés chez lui, à Babylone.

13 Il a pris quelqu’un de souche royale et a conclu une alliance avec lui ; il lui a fait prêter serment, après avoir enlevé les puissants du pays

14 pour que le royaume reste modeste, sans s’élever, qu’il garde son alliance et qu’elle subsiste.

15 Mais ce prince s’est révolté contre lui : il a envoyé des messagers en Égypte pour se faire donner des chevaux et un grand nombre de soldats. Réussira-t-il ? En réchappera-t-il, celui qui a fait cela ? Il a rompu l’alliance, et il en réchapperait ?

16 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu –, là où réside le roi qui l’a fait régner, dont il a méprisé le serment et rompu l’alliance, c’est là, en plein milieu de Babylone, qu’il mourra.

17 Avec sa grande armée, avec ses troupes nombreuses, Pharaon ne pourra agir en sa faveur lors de la guerre, quand on élèvera un remblai et que l’on bâtira des retranchements, pour retrancher tant de vies humaines.

18 Il a méprisé le serment et rompu l’alliance ! Pourtant, il lui avait donné la main, et il a fait tout cela : il n’en réchappera pas !

19 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Par ma vie ! mon serment qu’il a méprisé, mon alliance qu’il a rompue, je les ferai retomber sur sa tête.

20 J’étendrai sur lui mon filet, et il sera pris au piège. Je l’amènerai à Babylone ; là-bas, j’entrerai en jugement contre lui à cause de son infidélité envers moi.

21 Et toute son élite, celle de tous ses bataillons, elle tombera par l’épée ; ceux qui resteront seront éparpillés à tous les vents. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, j’ai parlé. »

22 Ainsi parle le Seigneur Dieu : « À la cime du grand cèdre, je prendrai une tige ; au sommet de sa ramure, j’en cueillerai une toute jeune, et je la planterai moi-même sur une montagne très élevée.

23 Sur la haute montagne d’Israël je la planterai. Elle portera des rameaux, et produira du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique. En dessous d’elle habiteront tous les passereaux et toutes sortes d’oiseaux, à l’ombre de ses branches ils habiteront.

24 Alors tous les arbres des champs sauront que Je suis le Seigneur : je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai. »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :