Ecclésiastique 36,1-31

01 Prends pitié de nous, Maître et Dieu de tout ;

02 répands la crainte sur toutes les nations.

03 Lève la main sur les pays étrangers, et qu’ils voient ta puissance !

04 À nos dépens, tu leur montras ta sainteté ; à leurs dépens, montre-nous ta grandeur.

05 Qu’ils l’apprennent, comme nous l’avons appris : il n’est pas de dieu hors de toi, Seigneur.

06 Renouvelle les prodiges, recommence les merveilles,

07 glorifie ta main et ton bras droit.

08 [Réveille ta colère, déverse ta fureur,

09 détruis l’adversaire, arrache l’ennemi.

10 Hâte le temps, rappelle-toi le terme, et que soient racontées tes merveilles !

11 Qu’un feu vengeur dévore le survivant, et que périssent les bourreaux de ton peuple !

12 Brise les têtes des princes ennemis qui disent : « Il n’est rien hors de nous ! »]

13 Rassemble les tribus de Jacob ;

16 comme aux premiers jours, donne-leur ton héritage.

17 Prends pitié du peuple porteur de ton nom, Israël qui est pour toi un premier-né.

18 Prends compassion de ta ville sainte, Jérusalem, le lieu de ton repos.

19 Remplis Sion de ta louange, et ton sanctuaire, de ta gloire.

20 Rends témoignage à tes créatures des premiers jours ; réveille les prophéties faites en ton nom.

21 Donne la récompense à ceux qui t’attendent ; que tes prophètes soient reconnus dignes de foi.

22 Écoute la prière de tes serviteurs, selon ta bienveillance à l’égard de ton peuple. Et tous, sur la terre, le sauront : tu es « Le Seigneur », le Dieu des siècles !

23 L’estomac absorbe toute sorte d’aliments, mais tel aliment est meilleur que l’autre.

24 Comme le palais reconnaît une viande faisandée, le cœur avisé reconnaît les paroles mensongères.

25 Un cœur pervers cause du chagrin, mais l’homme d’expérience saura lui rendre la pareille.

26 Une femme doit accepter n’importe quel mari, mais telle fille est préférable à telle autre.

27 La beauté d’une femme est joie pour les yeux ; il n’y a rien de plus désirable pour un homme.

28 Si elle a sur les lèvres douceur et bonté, son mari n’appartient plus au commun des mortels !

29 Pour qui prend femme, c’est déjà la fortune : elle est une aide semblable à lui, une colonne où s’appuyer.

30 Faute de clôture, un domaine est livré aux pillards ; faute d’avoir une femme, on erre à l’aventure en gémissant.

31 Qui ferait confiance à un agile escroc passant de ville en ville ? Il en va de même pour l’homme qui n’a pas de nid et qui s’arrête là où le soir le surprend.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :