Archive pour Ecclésiastique

Ecclésiastique 51,1-30

Posted in allégorie et référence christique, attributs et noms divins, cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), détresse (désespoir), ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), joie divine (jubilation), libération (délivrance, joug), loi, oeuvres (notre contribution), pardon (miséricorde, pitié), prière de louange, rétribution (mérite), sagesse, salut (rachat, rédemption), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 4 février 2014 by JL

01Je veux te rendre grâce, Seigneur mon roi, je te louerai, Dieu mon sauveur. Je rends grâce à ton nom :

02 tu as été pour moi un défenseur et un soutien. Tu as délivré mon corps de la perdition, du piège de la calomnie et des lèvres menteuses. Face à mes adversaires, tu as été mon soutien.

03 Par la grandeur de ta miséricorde et de ton nom, tu m’as délivré des mâchoires qui allaient me dévorer, des mains qui menaçaient ma vie, de tourments innombrables,

04 du bûcher qui me suffoquait de toutes parts ; tu m’as délivré d’un feu que je n’avais pas allumé,

05 du gouffre profond de la Mort, de la langue impure et de la parole mensongère,

06 lorsqu’une langue injuste me calomniait auprès du roi. J’étais arrivé tout près de la mort, ma vie était descendue au seuil du séjour des morts.

07 On m’assiégeait de tous côtés : aucun homme pour me secourir. Je regardais si quelqu’un me viendrait en aide, mais il n’y avait personne.

08 Alors je me suis rappelé ta miséricorde, Seigneur, et ta bienfaisance éternelle : tu retires de la peine ceux qui t’attendent, tu les sauves de la main des ennemis.

09 De la terre j’ai fait monter ma supplication, j’ai prié pour être arraché à la mort.

10 J’ai invoqué le Seigneur, Père de mon Seigneur, pour qu’au jour de détresse il ne m’abandonne pas, livré sans défense au pouvoir des orgueilleux.

11 Sans me lasser, je louerai ton nom, je te chanterai dans l’action de grâce. Ma prière a été exaucée :

12 tu m’as sauvé de la perdition, tu m’as tiré du malheur. C’est pourquoi je veux te rendre grâce et te louer, je bénirai le nom du Seigneur.

13 Quand j’étais encore jeune et que je n’avais pas erré çà et là, aux yeux de tous j’ai cherché la Sagesse dans ma prière.

14 Devant le Temple, je priais pour la recevoir, et jusqu’au bout je la rechercherai.

15 Depuis la fleur jusqu’à la maturité de la grappe, elle a été la joie de mon cœur. Mon pied s’est avancé sur le droit chemin ; depuis ma jeunesse, je marchais sur ses traces.

16 Il m’a suffi de tendre un peu l’oreille pour la recevoir, et j’y ai trouvé de grandes leçons.

17 Grâce à elle, j’ai progressé ; je rendrai gloire à celui qui me donne la Sagesse.

18 J’ai résolu de la mettre en pratique, ardemment j’ai désiré le bien, et jamais je n’aurai à le regretter.

19 Pour elle, j’ai vaillamment combattu, j’ai mis, à pratiquer la Loi, beaucoup d’exactitude. J’ai levé mes mains vers le ciel, j’ai déploré de la connaître si mal.

20 J’ai dirigé mon âme vers elle, c’est dans la pureté que je l’ai trouvée. Avec elle, dès le commencement, j’ai trouvé l’intelligence, c’est pourquoi je ne serai jamais abandonné.

21 Bouleversé jusqu’au fond de moi-même, je l’ai recherchée ; c’est pourquoi j’ai obtenu un bien excellent.

22 En récompense, le Seigneur m’a donné une langue avec laquelle je le louerai.

23 Approchez-vous de moi, vous qui n’avez pas d’instruction, prenez place dans mon école.

24 Pourquoi dire que vous manquez de sagesse, pourquoi vos âmes ont-elles si grande soif ?

25 J’ouvre la bouche et déclare : « Faites-en l’acquisition sans rien payer ;

26 placez votre cou sous le joug, et recevez l’instruction. » On la trouve tout près de soi.

27 Constatez-le de vos yeux : en prenant peu de peine, j’ai trouvé beaucoup de repos.

28 Accédez à l’instruction à grand prix d’argent : vous en retirerez beaucoup d’or.

29 Que votre âme trouve sa joie dans la miséricorde du Seigneur, n’ayez pas de honte à le louer.

30 Accomplissez votre œuvre avant le temps fixé, et il vous donnera la récompense en son temps.

Publicités

Ecclésiastique 50,1-29

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), joie divine (jubilation), offrande (prémisse et autres), paix, pardon (miséricorde, pitié), sacrifice d'holocauste et communion, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 4 février 2014 by JL

01 C’est le grand prêtre Simon, fils d’Onias, qui, pendant sa vie, répara la Maison de Dieu et, de son temps, consolida le sanctuaire.

02 C’est lui qui posa les fondations du double mur pour servir de soubassement à l’enceinte du Temple.

03 De son temps fut creusé le réservoir des eaux, un bassin large comme une mer.

04 Soucieux de préserver son peuple de la destruction, il fortifia la ville en prévision d’un siège.

05 Qu’il était glorieux, entouré de son peuple, quand il sortait de derrière le voile du Sanctuaire !

06 Il était comme l’étoile du matin au milieu des nuages, comme la lune au moment de son plein,

07 comme le soleil resplendissant sur le temple du Très-Haut, comme l’arc-en-ciel qui illumine de gloire les nuages,

08 comme la rose en fleur aux jours du printemps, comme le lis près des sources d’eaux, comme les jeunes pousses du Liban aux jours de l’été,

09 comme l’encens qui brûle sur l’encensoir, comme un vase d’or massif tout orné de pierres précieuses,

10 comme l’olivier qui se couvre de fruits, comme le cyprès qui s’élève jusqu’aux nuages.

11 Quand il prenait sa robe de gloire et revêtait sa superbe parure, quand il montait au saint autel, il remplissait de gloire l’enceinte du sanctuaire.

12 Et quand, debout près du foyer de l’autel, il recevait, de la main des prêtres, les viandes immolées, ses frères autour de lui formaient une couronne, pareils à la ramure des cèdres du Liban ; ils l’entouraient comme des tiges de palmiers.

13 Tous les fils d’Aaron, dans leur gloire, tenaient en mains l’offrande du Seigneur devant toute l’assemblée d’Israël.

14 Le grand prêtre accomplissait à l’autel les fonctions liturgiques et disposait l’offrande du Très-Haut, souverain de l’univers.

15 Il étendait la main sur la coupe et versait la libation du sang de la grappe, il la répandait à la base de l’autel, comme un parfum d’agréable odeur pour le Très-Haut, le Roi suprême.

16 Alors les fils d’Aaron poussaient des acclamations, ils sonnaient de leurs trompettes d’argent, ils faisaient entendre un son puissant en mémorial devant le Très-Haut.

17 Alors tout le peuple, d’un même élan, se jetait aussitôt face contre terre pour se prosterner devant son Seigneur, devant le Souverain de l’univers, le Dieu Très-Haut.

18 Et les chantres le louaient de toute leur voix, harmonieuse mélodie dans la clameur immense.

19 Le peuple suppliait le Seigneur Très-Haut, il se tenait en prière devant le Miséricordieux, jusqu’à ce que soit terminé le service du Seigneur et que s’achève la liturgie.

20 Alors le grand prêtre redescendait, il levait les mains sur toute l’assemblée des fils d’Israël pour donner lui-même la bénédiction du Seigneur et avoir l’honneur de prononcer son nom.

21 Une seconde fois, le peuple se prosternait pour recevoir la bénédiction du Très-Haut.

22 Et maintenant, bénissez le Dieu de l’univers : partout il fait de grandes choses, il nous fait croître dès le sein maternel, il agit envers nous selon sa miséricorde.

23 Qu’il nous accorde la joie du cœur, que la paix règne en Israël, aujourd’hui et pour toujours.

24 Que sa miséricorde nous soit fidèle et qu’il nous délivre tout au long de notre vie.

25 Il y a deux nations que mon âme déteste, et la troisième n’est pas une nation :

26 les habitants de la montagne de Séïr, les Philistins, et le peuple fou qui habite à Sichem.

27 Cet enseignement, plein d’intelligence et de savoir, a été gravé dans ce livre par Jésus, fils de Sira, fils d’Éléazar, de Jérusalem, qui a répandu comme une ondée la sagesse de son cœur.

28 Heureux qui reviendra toujours à ces paroles ! Celui qui les place en son cœur deviendra sage.

29 S’il les met en pratique, il sera fort en toute circonstance, car la lumière du Seigneur sera son sentier : Dieu donne la sagesse à qui est religieux. Béni soit le Seigneur pour toujours ! Amen ! Amen !

Ecclésiastique 49,1-16

Posted in abomination, attributs et noms divins, créateur (création), eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), gloire de Dieu, idolâtrie, Jérusalem (Sion), loi, péché originel, remparts (murailles), temple (sanctuaire) with tags on 4 février 2014 by JL

01Le souvenir de Josias est comme un mélange aromatique, préparé par les soins du parfumeur. Il est doux comme le miel dans la bouche, il est une musique dans un banquet bien arrosé.

02 C’est lui qui réussit à convertir le peuple, il supprima le culte abominable des idoles.

03 Il tourna son cœur vers le Seigneur et, dans ces temps d’abandon de la Loi, il raffermit la religion.

04 Hormis David, Ézékias et Josias, tous ne firent que faute sur faute. Ayant abandonné la loi du Très-Haut, les rois de Juda furent eux-mêmes abandonnés.

05 Ils durent céder leur pouvoir à d’autres, et leur gloire à une nation étrangère.

06 La ville élue, la ville du sanctuaire, fut incendiée, ses rues furent désertées,

07 selon la parole de Jérémie, qu’ils avaient maltraité, lui, le prophète consacré dès le sein de sa mère pour arracher, démolir et détruire, comme aussi pour bâtir et planter.

08 Ézékiel eut une vision de la Gloire : elle lui fut montrée sur le char des Kéroubim.

09 Il a prophétisé l’anéantissement des ennemis par des pluies torrentielles ; il a encouragé ceux qui suivent le droit chemin.

10 Quant aux douze prophètes, que refleurissent leurs ossements, depuis le lieu où ils reposent ! Ils ont consolé Jacob et l’ont racheté par leur fidélité à l’espérance.

11 Comment dire la grandeur de Zorobabel, lui qui fut comme l’anneau à cacheter, le sceau que l’on porte à la main droite ?

12 Ou encore Josué, fils de Josédeq ? En leur temps, ils rebâtirent la Maison de Dieu, ils relevèrent le Temple consacré au Seigneur et destiné à une gloire éternelle.

13 De même, Néhémie a laissé un souvenir éclatant, lui qui redressa nos murailles en ruines, rétablit portes et verrous et reconstruisit nos habitations.

14 Nul sur terre n’a été créé l’égal d’Hénok, lui qui fut enlevé de ce monde.

15 Et l’on n’a pas vu naître d’homme semblable à Joseph, chef de ses frères, soutien de son peuple ; ses ossements furent entourés d’honneurs.

16 Sem et Seth furent glorieux parmi les hommes, mais, dans la création, Adam surpasse tout être vivant.


Ecclésiastique 48,1-25

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), déportation (captif, exil), dernier temps (fin du monde), Esprit-Saint, Jérusalem (Sion), libération (délivrance, joug), onction (oindre), parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), plan de Dieu (secret, intention), prière d'invocation, prophétie (oracle), résurrection, révolte (trahison, nuque raide), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 3 février 2014 by JL

01 Le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche.

02 Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre.

03 Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu.

04 Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ?

05 Toi qui as réveillé un mort et, par la parole du Très-Haut, l’as fait revenir du séjour des morts ;

06 toi qui as précipité des rois vers leur perte, et jeté à bas de leur lit de glorieux personnages ;

07 toi qui as entendu au Sinaï des reproches, au mont Horeb des décrets de châtiment ;

08 toi qui as donné l’onction à des rois pour exercer la vengeance, et à des prophètes pour prendre ta succession ;

09 toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ;

10 toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob…

11 heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.

12 Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon, Élisée fut rempli de son esprit, et pendant toute sa vie aucun prince ne l’a intimidé, personne n’a pu le faire fléchir.

13 Rien ne lui résista, et, jusque dans la tombe, son corps manifesta son pouvoir de prophète.

14 Pendant sa vie, il a fait des prodiges ; après sa mort, des œuvres merveilleuses.

15 Malgré tout cela, le peuple ne se repentit pas et ne renonça pas à ses péchés, jusqu’à ce qu’il soit emmené captif hors de son pays et dispersé par toute la terre. Il ne resta qu’un peuple très peu nombreux, avec un prince de la maison de David.

16 Quelques-uns d’entre eux firent ce qui plaît au Seigneur, d’autres multiplièrent les péchés.

17 Ézékias fortifia sa capitale, il amena l’eau à l’intérieur de la ville ; il fit creuser à coups de pic un tunnel dans le roc et construire des réservoirs pour les eaux.

18 De son temps, Sennakérib monta l’attaquer et envoya contre lui Rabsakès, qui leva la main contre Sion et se montra d’une grande arrogance.

19 Alors le cœur et les mains des assiégés tremblèrent, ils souffraient les douleurs d’une femme en travail.

20 Ils invoquèrent le Seigneur, le Miséricordieux, et tendirent les mains vers lui ; et le Saint, du haut des cieux, les exauça aussitôt, il les délivra selon la parole d’Isaïe.

21 Il frappa le camp des Assyriens, son ange les extermina.

22 Car Ézékias avait fait ce qui plaît au Seigneur, il était resté ferme dans les voies de son père David, comme l’avait ordonné le grand prophète Isaïe, digne de foi dans ses visions.

23 En ses jours, le soleil recula pour prolonger la vie du roi.

24 Par la puissance de l’esprit, Isaïe vit les derniers temps et consola les affligés de Sion.

25 Il révéla ce qui arriverait jusqu’à la fin des temps et les choses cachées avant qu’elles n’adviennent.

Ecclésiastique 46,1-20

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), communion des saints, conquérir (combat spirituel), ecouter (voix du Seigneur), election divine, eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), onction (oindre), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prophète, prophétie (oracle), royauté en Israel, sauveur (rédempteur), terre promise (terre sainte), vision (songe, extase) with tags on 3 février 2014 by JL

01 Josué, fils de Noun, fut un vaillant guerrier et succéda, comme prophète, à Moïse. Justifiant le nom qu’il portait, il se montra grand sauveur des élus du Seigneur : châtiant les ennemis dressés contre lui, il fit entrer Israël dans son héritage.

02 Qu’il était glorieux quand il levait les bras pour brandir l’épée contre les villes !

03 Qui donc, avant lui, avait eu cette fermeté ? Il mena lui-même les combats du Seigneur.

04 N’est-ce pas sa main qui arrêta le soleil et fit qu’un seul jour en devint deux ?

05 Il invoqua le Très-Haut, le Puissant, quand les ennemis le pressaient de toute part, et le souverain Seigneur l’exauça en lançant des grêlons d’une force terrible.

06 Il se précipita sur la nation ennemie et fit périr les adversaires dans la descente de Beth-Horone, pour faire connaître aux nations la force de ses armes et qu’il se battait au nom du Seigneur, car il marchait à la suite du Puissant.

07 Aux jours de Moïse déjà, il avait montré sa fidélité, – avec Caleb, fils de Yefounnè –, en tenant tête à l’assemblée, en détournant le peuple du péché et en apaisant les récriminations malveillantes.

08 Aussi, furent-ils épargnés tous les deux, seuls sur six cent mille hommes, pour faire entrer Israël dans son héritage, dans un pays ruisselant de lait et de miel.

09 Et le Seigneur donna à Caleb une vigueur qui lui resta jusque dans sa vieillesse, pour lui faire gravir les hauteurs d’un pays dont sa descendance conserva l’héritage.

10 C’est ainsi que tous les fils d’Israël virent combien il est bon de marcher à la suite du Seigneur.

11 Les Juges aussi ont laissé chacun leur nom : aucun n’a eu le cœur idolâtre, aucun ne s’est détourné du Seigneur. Que leur souvenir soit en bénédiction !

12 Du lieu où ils reposent, que leurs ossements refleurissent et que leur nom se renouvelle dans les fils de ces gens illustres !

13 Samuel fut aimé de son Seigneur. Comme prophète du Seigneur, il établit la royauté et donna l’onction aux chefs de son peuple.

14 Il fut juge dans l’assemblée selon la loi du Très-Haut, et le Seigneur a visité Jacob.

15 Par sa fidélité il s’est montré vrai prophète et, par ses oracles, il fut reconnu digne de foi dans ses visions.

16 Il invoqua le Seigneur, le Puissant, quand les ennemis le pressaient de toute part et il offrit un agneau de lait.

17 Le Seigneur tonna du haut du ciel et, dans un grand fracas, fit entendre sa voix ;

18 il extermina les chefs ennemis et tous les princes des Philistins.

19 Avant le moment du repos éternel, Samuel prit à témoin le Seigneur et celui à qui il avait donné l’onction ; il déclara : « Je n’ai jamais pris le bien de qui que ce soit, pas même une paire de sandales », et personne ne l’accusa.

20 Même après s’être endormi, il prophétisa encore pour annoncer au roi sa fin prochaine ; du sein de la terre, il éleva une voix prophétique afin que soit effacée la faute du peuple.

Ecclésiastique 45,1-26

Posted in alliance, ange (chérubins), bénédiction, colère de Dieu, colonne de nuée et de feu, commandements (préceptes, décrets), consacré (consécration), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), offrande (prémisse et autres), onction (oindre), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation) with tags on 3 février 2014 by JL

01 et fut aimé de Dieu et des hommes : Moïse, dont la mémoire est en bénédiction.

02 Dieu lui a donné une gloire pareille à celle des anges, il l’a rendu grand, redouté de ses ennemis.

03 Par la parole de Moïse, il fit s’abattre des fléaux ; Dieu l’a glorifié à la face des rois, il lui a donné des commandements pour son peuple et lui a montré quelque chose de sa gloire.

04 Il l’a consacré pour sa fidélité et sa douceur et l’a choisi entre tous les vivants.

05 Il lui a fait entendre sa voix et l’a introduit dans la nuée obscure ; face à face, il lui a donné ses commandements, loi de vie et de savoir, pour enseigner l’Alliance à Jacob et ses décrets à Israël.

06 Aaron, Dieu l’a exalté, il en fit un saint comme Moïse, son frère, de la tribu de Lévi.

07 Il l’établit dans une alliance perpétuelle, faisant de lui le prêtre de son peuple ; il l’honora de splendides ornements et l’enveloppa d’une robe de gloire.

08 Il le revêtit d’une parure superbe et lui remit les insignes du pouvoir : longue tunique, éphod et caleçon de lin.

09 Il fixa au bord de son manteau grenades et clochettes d’or en grand nombre, qui devaient tinter quand il marchait et résonner dans le Temple, servant de mémorial pour les fils de son peuple.

10 Il l’entoura d’un vêtement sacré d’or, de pourpre violette et de pourpre rouge, œuvre d’un artisan brocheur ; il le revêtit du pectoral du jugement, oracle de vérité,

11 tissé de fils cramoisis, ouvrage d’un artiste, avec des pierres précieuses ciselées à la manière d’un sceau, serties dans une monture d’or, œuvre de lapidaire, et une inscription gravée pour servir de mémorial, selon le nombre des tribus d’Israël.

12 Il lui mit, par-dessus le turban, une couronne d’or gravée d’un sceau, marque de sa consécration ; insigne d’honneur, vrai chef-d’œuvre, cette parure attirait tous les regards.

13 Avant lui on n’avait rien vu d’aussi beau, et jamais un étranger ne pourrait revêtir ces ornements : ils sont réservés à ses fils et à ses descendants pour toujours.

14 Ses sacrifices se consumeront entièrement, deux fois par jour, à perpétuité.

15 Moïse lui a conféré l’investiture et donné l’onction avec l’huile sainte : c’est une alliance éternelle pour Aaron et pour sa descendance, tous les jours que durera le ciel, de servir Dieu, d’exercer le sacerdoce et de bénir le peuple par son nom.

16 Il a été choisi parmi tous les vivants pour présenter l’offrande au Seigneur, l’encens et le parfum en mémorial, et pour obtenir le pardon en faveur du peuple.

17 Le Seigneur lui a donné, dans ses commandements, autorité sur ses prescriptions et ses préceptes, pour enseigner à Jacob ses exigences et, par sa Loi, éclairer Israël.

18 Des étrangers à sa famille se soulevèrent contre Aaron et furent jaloux de lui au désert : les hommes de Datane et d’Abiram, et la bande de Coré, dans une colère furieuse.

19 Le Seigneur vit, et cela lui déplut ; il les extermina dans la fureur de sa colère ; il fit contre eux des prodiges, les dévorant par les flammes de son feu.

20 Il ajouta encore à la gloire d’Aaron et lui donna un héritage : il lui attribua comme part les prémices des récoltes et lui assura, en premier, le pain à satiété.

21 Les fils d’Aaron, en effet, ont pour nourriture les sacrifices offerts : le Seigneur les lui a donnés, ainsi qu’à sa descendance.

22 Par contre, il n’a pas d’héritage sur la terre de son peuple : dans son peuple, il n’y a aucune part pour lui, car le Seigneur lui a dit : « C’est moi, ta part et ton héritage »

23 Pinhas, fils d’Éléazar, est le troisième en gloire pour son zèle dans la crainte du Seigneur et parce qu’il a tenu bon, lors de la révolte du peuple, avec un noble courage ; c’est ainsi qu’il obtint le pardon pour Israël.

24 C’est pourquoi le Seigneur conclut avec lui une alliance de paix : il l’établit chef du sanctuaire et du peuple pour qu’à lui et à sa descendance appartienne à jamais la dignité de grand prêtre.

25 Certes, il y eut aussi une alliance avec David, fils de Jessé, de la tribu de Juda. Mais l’héritage d’un roi passe à un seul de ses fils, tandis que l’héritage d’Aaron est pour toute sa descendance.

26 Que le Seigneur mette la sagesse en votre cœur, fils d’Aaron, pour juger son peuple avec justice, afin que les vertus de vos ancêtres ne disparaissent pas et que leur gloire se maintienne d’âge en âge.


Ecclésiastique 44,1-23

Posted in alliance, attributs et noms divins, bénédiction, circoncision, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), jour du Seigneur (déluge), loi, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), oeuvres (notre contribution), pardon (miséricorde, pitié), petit reste (rescapé), serment (vœux) with tags on 3 février 2014 by JL

01Faisons l’éloge de ces hommes glorieux qui sont nos ancêtres.

02 Le Seigneur a créé la gloire à profusion ; il manifeste sa grandeur depuis toujours.

03 C’étaient des souverains de royaumes, des hommes renommés pour leur puissance, des conseillers clairvoyants, des messagers de prophéties,

04 des guides du peuple par leurs conseils, leur compétence à l’instruire et les sages paroles de leur enseignement.

05 Ils inventaient des chants mélodieux et mettaient par écrit des récits poétiques.

06 C’étaient des hommes riches et influents, qui vivaient, paisibles, dans leurs domaines.

07 Tous ceux-là ont connu la gloire en leur temps et, de leur vivant, ils ont été à l’honneur.

08 Il y en a, parmi eux, qui ont laissé un nom ; ainsi peut-on faire leur éloge.

09 Il y en a d’autres dont le souvenir s’est perdu ; ils sont morts, et c’est comme s’ils n’avaient jamais existé, c’est comme s’ils n’étaient jamais nés, et de même leurs enfants après eux.

10 Il n’en est pas ainsi des hommes de miséricorde, leurs œuvres de justice n’ont pas été oubliées.

11 Avec leur postérité se maintiendra le bel héritage que sont leurs descendants.

12 Leur postérité a persévéré dans les lois de l’Alliance, leurs enfants y sont restés fidèles grâce à eux.

13 Leur descendance subsistera toujours, jamais leur gloire ne sera effacée.

14 Leurs corps ont été ensevelis dans la paix, et leur nom reste vivant pour toutes les générations.

15 Les peuples raconteront leur sagesse, l’assemblée proclamera leurs louanges.

16 Hénok fut agréable au Seigneur qui l’a retiré de ce monde ; c’est un exemple pour que se convertissent toutes les générations.

17 Noé fut trouvé juste, parfait ; au temps de la colère, il a été l’instrument de la réconciliation. Grâce à lui, un reste fut épargné sur la terre, lorsque le déluge arriva.

18 Le Seigneur fit une alliance avec lui pour toujours : les vivants ne seraient plus anéantis par un déluge.

19 Abraham fut grand, d’une multitude de peuples il est le père, personne n’a jamais égalé sa gloire.

20 Il observa la loi du Très-Haut et entra dans son alliance. Il inscrivit cette alliance dans sa chair et, jusque dans l’épreuve, il a été trouvé fidèle.

21 Aussi Dieu lui a-t-il assuré par serment que les nations seraient bénies en sa descendance, qu’il le multiplierait autant que la poussière sur la terre, qu’il exalterait ses descendants comme les étoiles ; il leur donnerait un héritage allant de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu’à l’extrémité de la terre.

22 À Isaac il donna la même assurance à cause de son père Abraham. La bénédiction pour tous les hommes et l’Alliance,

23 Dieu les a fait reposer sur la tête de Jacob ; il l’a confirmé dans ses bénédictions et lui a donné un héritage, qu’il a divisé en lots et partagé entre les douze tribus. De Jacob, Dieu fit sortir un homme de miséricorde, qui trouva grâce aux yeux de tous