Isaïe 31,1-9

01 Malheur ! Ceux qui descendent en Égypte pour y trouver secours : ils comptent sur des chevaux, ils s’appuient sur le nombre des chars, sur la grande puissance d’une cavalerie, mais ils ne regardent pas vers le Saint d’Israël : le Seigneur, ils ne le consultent pas.

02 Pourtant c’est lui, le sage : quand il fait venir le malheur, il ne reprend pas sa parole ; il se dresse contre le parti des malfaisants contre le secours venant des ouvriers du mal.

03 Les Égyptiens sont des hommes, pas des dieux : leurs chevaux sont de chair, pas d’esprit ! Quand le Seigneur étend la main, celui qui secourt trébuche, qui est secouru s’écroule : tous deux disparaîtront.

04 Car le Seigneur m’a dit ceci : Quand rugit vers sa proie le lion, le jeune lion, et que la foule des bergers est appelée contre lui, il n’a pas peur de leurs cris, ne répond pas à leur tapage. Ainsi le Seigneur de l’univers descendra pour combattre sur la montagne de Sion, sur sa colline.

05 Comme les oiseaux qui étendent leurs ailes, ainsi le Seigneur de l’univers protégera Jérusalem : il protégera et libérera, il épargnera et délivrera.

06 Revenez donc, fils d’Israël, vers celui que vous avez gravement trahi.

07 Ce jour-là, chacun de vous rejettera ses idoles d’argent, ses idoles d’or, celles que vous vous êtes fabriquées de vos mains – c’est un péché !

08 Assour tombera sous une épée qui n’est pas celle d’un homme, une épée surhumaine qui le dévorera : il fuira devant cette épée ; ses jeunes gens seront soumis à la corvée.

09 Celui qui est son rocher, s’en ira, pris de terreur, et ses princes, effrayés, abandonneront l’étendard, – oracle du Seigneur dont le feu brûle à Sion, et la fournaise, à Jérusalem.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :