Jérémie 24,1-10

01 Voici ce que le Seigneur me fit voir : Deux corbeilles de figues étaient disposées devant le Temple du Seigneur. C’était après que Nabucodonosor, roi de Babylone, eut déporté loin de Jérusalem Jékonias, fils de Joakim, roi de Juda, ainsi que les princes de Juda, les artisans et forgerons, et qu’il les eut emmenés à Babylone.

02 L’une des corbeilles contenait de très bonnes figues, comme le sont les figues précoces. L’autre, de très mauvaises figues, si mauvaises qu’elles étaient immangeables.

03 Le Seigneur me dit : « Que vois-tu, Jérémie ? » Je répondis : « Des figues ! Les bonnes figues sont très bonnes, et les mauvaises, si mauvaises qu’elles sont immangeables. »

04 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

05 Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Comme on apprécie ces bonnes figues, j’apprécierai les déportés de Juda que j’ai expulsés de ce lieu au pays des Chaldéens.

06 Pour leur bien, je poserai sur eux mon regard et les ramènerai sur cette terre. Je les bâtirai, je ne démolirai pas ; je les planterai, je n’arracherai pas.

07 Je leur donnerai un cœur qui me connaisse, car je suis le Seigneur ; ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu, car ils reviendront à moi de tout leur cœur.

08 Comme on traite les mauvaises figues, si mauvaises qu’elles sont immangeables – ainsi parle le Seigneur – je traiterai Sédécias roi de Juda, ses princes et le reste de Jérusalem, ceux qui sont restés dans ce pays et ceux qui habitent au pays d’Égypte :

09 je ferai d’eux un objet de stupeur, une calamité pour tous les royaumes de la terre, une insulte et une fable, un objet de raillerie et de malédiction en tous lieux où je les chasserai.

10 Et j’enverrai contre eux l’épée, la famine et la peste, jusqu’à ce qu’ils disparaissent de la terre que je leur ai donnée, à eux comme à leurs pères.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :