Archive pour Jérémie

Jérémie 52,1-34

Posted in butin de guerre (trésor), colère de Dieu, déportation (captif, exil), face de Dieu (visage), famine (sécheresse spirituelle), Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur with tags on 17 février 2014 by JL

01 Sédécias avait vingt et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hamoutal, fille de Jérémie ; elle était de Libna.

02 Il fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur, tout comme avait fait Joakim.

03 C’est à cause de la colère du Seigneur qu’il en fut ainsi à Jérusalem et en Juda, jusqu’à ce qu’il les rejette loin de sa face. Mais Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

04 La neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nabucodonosor, roi de Babylone, vint attaquer Jérusalem avec toute son armée. Les Chaldéens établirent leur camp devant la ville qu’ils entourèrent d’un retranchement.

05 La ville fut assiégée jusqu’à la onzième année du règne de Sédécias.

06 Le neuvième jour du quatrième mois, comme la famine était devenue terrible dans la ville et que les gens du pays n’avaient plus de pain,

07 une brèche fut ouverte dans le rempart de la ville. Mais tous les hommes de guerre prirent la fuite ; ils sortirent de la ville, la nuit, par la porte du double rempart, près du jardin du roi, dans la direction de la plaine du Jourdain, pendant que les Chaldéens cernaient la ville.

08 Les troupes chaldéennes poursuivirent le roi et le rattrapèrent dans la plaine de Jéricho ; toute son armée en débandade l’avait abandonné.

09 Les Chaldéens s’emparèrent du roi, ils le menèrent à Ribla, au pays de Hamath, auprès du roi de Babylone qui prononça la sentence contre lui.

10 Le roi de Babylone égorgea les fils de Sédécias, sous les yeux de leur père. De même, tous les princes de Juda, il les égorgea à Ribla.

11 Puis il creva les yeux de Sédécias et le fit attacher avec une double chaîne de bronze. Alors, le roi de Babylone l’emmena à Babylone où il le fit mettre en prison jusqu’au jour de sa mort.

12 Le dixième jour du cinquième mois, la dix-neuvième année du règne de Nabucodonosor, roi de Babylone, Nabouzardane, commandant de la garde, celui qui se tient en présence du roi de Babylone, fit son entrée à Jérusalem.

13 Il incendia la maison du Seigneur et la maison du roi ; il incendia toutes les maisons de Jérusalem – toutes les maisons des notables.

14 Toutes les troupes chaldéennes qui étaient avec lui abattirent tous les remparts de Jérusalem.

15 Nabouzardane déporta une partie du petit peuple, ceux qui étaient restés dans la ville, les déserteurs qui s’étaient ralliés au roi de Babylone, ainsi que le reste des artisans.

16 Il laissa seulement une partie du petit peuple de la campagne, pour avoir des vignerons et des laboureurs.

17 Les colonnes de bronze qui se trouvaient dans la maison du Seigneur, les bases et la Mer de bronze qui se trouvaient dans la maison du Seigneur, les Chaldéens les brisèrent et ils en emportèrent tout le bronze à Babylone.

18 Ils prirent également les vases, les pelles, les ciseaux, les bols pour l’aspersion, les gobelets et tous les objets de bronze qui servaient au culte.

19 Le commandant de la garde prit les récipients, les brûle-parfums, les bols pour l’aspersion, les chaudrons, les chandeliers, les gobelets et les timbales, tout ce qui était en or et tout ce qui était en argent.

20 Les deux colonnes, la Mer – qui était unique –, les douze bœufs en bronze qui étaient au-dessous, les bases que le roi Salomon avait faites pour la maison du Seigneur, tous ces objets étaient d’un poids de bronze qu’on ne pouvait évaluer.

21 Les colonnes avaient chacune dix-huit coudées de hauteur ; un cordon de douze coudées en faisait le tour. Chacune était creuse, d’une épaisseur de quatre doigts ;

22 elle était surmontée d’un chapiteau de bronze, et la hauteur du chapiteau était de cinq coudées. Il y avait un filet et des grenades tout autour du chapiteau. Le tout était en bronze. La deuxième colonne, avec ses grenades, était semblable à la première.

23 Il y avait quatre-vingt-seize grenades, en relief. Sur le filet tout autour, le total des grenades était de cent.

24 Le commandant de la garde prit Seraya, chef des prêtres, Sophonie, prêtre en second, et les trois gardiens du seuil.

25 Dans la ville, il prit un dignitaire, celui qui était préposé aux hommes de guerre, sept hommes parmi les familiers du roi qui furent trouvés dans la ville, puis le secrétaire du chef de l’armée, chargé d’enrôler les gens du pays, et soixante hommes parmi les gens du pays, qui se trouvaient au milieu de la ville.

26 Nabouzardane, commandant de la garde, les ayant pris, les amena au roi de Babylone, à Ribla.

27 Le roi de Babylone les frappa et les mit à mort, à Ribla, au pays de Hamath. Et Juda fut déporté loin de sa terre.

28 Voici le nombre des gens que Nabucodonosor déporta la septième année : 3 023 Judéens ;

29 la dix-huitième année de Nabucodonosor : 832 personnes de Jérusalem ;

30 la vingt-troisième année de Nabucodonosor, Nabouzardane, commandant de la garde, déporta 745 Judéens. Au total : 4 600 personnes.

31 La trente-septième année de la déportation de Jékonias, roi de Juda, le douzième mois, le vingt-cinq du mois, Évil-Mérodak, roi de Babylone, l’année même où il devint roi, fit grâce à Jékonias, roi de Juda, et le fit sortir de prison.

32 Il lui parla avec bonté et lui accorda un rang plus élevé que celui des rois qui étaient avec lui à Babylone.

33 Il lui fit quitter ses vêtements de prisonnier, et Jékonias prit désormais ses repas en présence du roi, tous les jours de sa vie.

34 Sa subsistance fut assurée en permanence par le roi de Babylone, jour après jour, jusqu’au jour de sa mort, tous les jours de sa vie.

Jérémie 51,1-64

Posted in anathème, attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, connaissance (intelligence de la foi), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, Jérusalem (Sion), oeuvre du Seigneur, orgueil (se glorifier), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), puissance divine, rétribution (mérite), sang, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), vanité (néant), veuve, orphelin, indigent with tags on 17 février 2014 by JL

01 Ainsi parle le Seigneur : Je vais éveiller contre Babylone et contre les habitants de la Chaldée un vent destructeur.

02 J’enverrai à Babylone des étrangers qui la vanneront et feront le vide sur sa terre quand ils l’auront cernée au jour du malheur.

03 Que les archers tirent sur les archers adverses et sur ceux qui se pavanent dans leurs cuirasses ! N’épargnez pas ses jeunes gens, vouez à l’anathème toute son armée.

04 Au pays des Chaldéens, les victimes tomberont, les blessés graves, dans les rues de Babylone.

05 Non, Israël, pas plus que Juda, n’est veuf de son Dieu, le Seigneur de l’univers, alors même que leur pays est rempli d’offenses envers le Saint d’Israël.

06 Fuyez du milieu de Babylone, sauvez chacun votre vie ! Ne soyez pas anéantis par sa faute : pour le Seigneur, c’est le temps de la revanche, il va lui rendre son dû.

07 Babylone était une coupe d’or dans la main du Seigneur, elle enivrait toute la terre ; les nations ont bu de son vin, c’est pourquoi elles sont devenues folles.

08 Soudain, Babylone est tombée, elle s’est brisée. Lamentez-vous sur elle, prenez du baume pour sa douleur : peut-être guérira-t-elle ?

09 Nous voulions guérir Babylone, mais elle n’est pas guérie. Abandonnez-la, et repartons chacun dans notre pays ; sa condamnation atteint les cieux et s’élève jusqu’aux nues.

10 Le Seigneur a manifesté sa justice envers nous. Venez ! Allons raconter dans Sion l’œuvre du Seigneur notre Dieu.

11 Aiguisez les flèches, emplissez les carquois. Le Seigneur éveille l’esprit des rois des Mèdes, car il forme contre Babylone le projet de la détruire. Oui, c’est la revanche du Seigneur, la revanche de son temple.

12 Contre les remparts de Babylone, levez l’étendard ! Renforcez la garde, postez des gardiens et dressez les embuscades ! Oui, selon son projet, le Seigneur accomplira ce qu’il a dit contre les habitants de Babylone.

13 Toi qui demeures auprès des grandes eaux, toi qui regorges de trésors, ta fin est arrivée, le terme de tes profits.

14 Le Seigneur de l’univers l’a juré par lui-même : « Je te remplirai d’hommes nombreux comme les sauterelles ; ils pousseront contre toi des cris de fouleurs. »

15 Il fait la terre par sa puissance, il établit le monde par sa sagesse, et par son intelligence il a déployé les cieux.

16 Quand il donne de la voix, et que les eaux grondent dans les cieux, des extrémités de la terre il fait monter les nuages, il lance les éclairs pour la pluie, il libère le vent qu’il tenait en réserve.

17 Tout homme est stupide, faute de connaissance, tout orfèvre, méprisable à cause de son idole ; ce qu’il a coulé est un mensonge : pas de souffle en elle !

18 Ce n’est que vanité, œuvre dérisoire ; au temps du châtiment, tout disparaîtra.

19 Il n’est pas ainsi, Celui qui est la part de Jacob, car il a façonné toute chose ; Israël est la tribu de son héritage, son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

20 Tu étais pour moi une massue qui écrase, une arme de guerre : par toi, j’ai écrasé des nations ; par toi, j’ai détruit des royaumes ;

21 par toi, j’ai écrasé le cheval et celui qui le monte ; par toi, j’ai écrasé le char et celui qui le monte ;

22 par toi, j’ai écrasé l’homme et la femme ; par toi, j’ai écrasé le vieillard et l’enfant ; par toi, j’ai écrasé le jeune homme et la jeune fille ;

23 par toi, j’ai écrasé le berger et son troupeau ; par toi, j’ai écrasé le laboureur et son attelage ; par toi, j’ai écrasé gouverneurs et préfets.

24 Mais je ferai payer à Babylone et à tous les habitants de la Chaldée tout le mal qu’ils ont fait à Sion, sous vos yeux – oracle du Seigneur.

25 Me voici contre toi, Montagne-qui-Détruit, – oracle du Seigneur – toi qui détruisais toute la terre. J’étendrai la main contre toi, je te ferai rouler du haut des rochers et je te changerai en Montagne-qui-Brûle.

26 On n’extraira plus de chez toi ni pierre d’angle ni pierre de fondation, car tu seras un lieu à jamais désolé. – oracle du Seigneur.

27 Levez l’étendard dans le pays, sonnez du cor parmi les nations ! Contre Babylone mobilisez des nations, alertez contre elle des royaumes : Ararat, Minni, Ashkenaz. Nommez contre elle un chef de guerre, faites charger la cavalerie comme des sauterelles cuirassées !

28 Mobilisez contre elle des nations, les rois des Mèdes, leurs gouverneurs et tous leurs préfets, tout leur empire.

29 La terre tremble et frémit, quand se réalisent les projets du Seigneur contre Babylone : réduire le pays de Babylone en un lieu désolé, vidé de ses habitants.

30 Les braves de Babylone ont cessé le combat, ils sont assis dans les places fortes ; leur bravoure est épuisée, ce sont des femmelettes. On a mis le feu à ses demeures, les barres de ses portes sont brisées.

31 Le courrier court à la rencontre du courrier, et le messager, à la rencontre du messager, pour porter au roi de Babylone ce message : sa ville tout entière est prise.

32 Les passages sont occupés, les redoutes, incendiées, les hommes de guerre, pris de panique.

33 Oui, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : La fille de Babylone est comme une aire à grain au temps où elle est aplanie ; encore un peu, et pour elle viendra le temps de la moisson.

34 Jérusalem dit : Il m’a dévorée, avalée, Nabucodonosor, le roi de Babylone ; il m’a laissée telle un plat vide. Comme un dragon, il m’a engloutie, il a rempli son ventre de mes délices ; il m’a rejetée.

35 « Que retombe sur Babylone, la violence faite à ma chair ! », dit l’habitante de Sion. « Et mon sang, sur les habitants de la Chaldée ! », dit Jérusalem.

36 Voilà pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Je vais défendre ta cause, assurer ta revanche. Je dessécherai la mer de Babylone et tarirai sa source.

37 Babylone deviendra un tas de pierres, un repaire de chacals, une désolation, une dérision, sans aucun habitant.

38 Ensemble, ils rugissent comme des lionceaux, ils grondent comme des petits de lionne.

39 Quand ils auront chaud, je leur donnerai de quoi boire, je les enivrerai pour les mettre en joie : ils s’endormiront d’un sommeil éternel et ne se réveilleront pas, – oracle du Seigneur.

40 Je les ferai descendre à l’abattoir comme des agneaux, comme des béliers et des boucs.

41 Comment ! Elle est prise, Babylone, elle est conquise, la fierté de toute la terre. Comment ! Elle est devenue un lieu désolé, Babylone, parmi les nations.

42 La mer submerge Babylone, ses vagues tumultueuses la recouvrent.

43 Ses villes sont changées en lieux désolés, en terre sèche et aride, une terre où plus personne n’habite, où ne passe plus aucun être humain.

44 Dans Babylone je sévirai contre le dieu Bel, je ferai sortir de sa bouche ce qu’il avait englouti, et les nations cesseront d’affluer vers lui ; même le rempart de Babylone tombera.

45 Sortez du milieu d’elle, vous, mon peuple ; sauvez chacun votre vie, loin de l’ardente colère du Seigneur !

46 Que votre cœur ne faiblisse pas, ne craignez pas la rumeur qui circule dans le pays : une année, celle-ci ; l’autre année, celle-là ; violence dans le pays, tyran contre tyran !

47 C’est pourquoi, voici venir des jours où je sévirai contre les idoles de Babylone ; tout son pays rougira de honte et toutes ses victimes tomberont au milieu d’elle.

48 Alors le ciel et la terre et tout ce qu’ils contiennent pousseront des cris de joie au sujet de Babylone, car, depuis le nord, viendront sur elle les dévastateurs – oracle du Seigneur.

49 Ô victimes d’Israël, Babylone, elle aussi, doit tomber, comme Babylone a fait tomber des victimes sur toute la terre.

50 Vous qui avez échappé à l’épée, allez, ne vous arrêtez pas. Là-bas, souvenez-vous du Seigneur, et que Jérusalem vous revienne en mémoire !

51 À entendre l’insulte, nous avons rougi de honte, et la confusion a couvert notre visage, quand des étrangers ont envahi les lieux saints de la maison du Seigneur.

52 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où je sévirai contre les idoles de Babylone, et des victimes gémiront dans tout son pays.

53 Même si Babylone montait jusqu’au ciel et rendait inaccessible sa haute forteresse, je ferais venir sur elle des dévastateurs – oracle du Seigneur.

54 Clameur et cri depuis Babylone, grand désastre au pays des Chaldéens !

55 Oui, le Seigneur dévaste Babylone, il en fait taire la grande clameur. Les vagues de dévastateurs mugissent comme les grandes eaux quand s’élève le vacarme de leurs clameurs.

56 Oui, le dévastateur arrive sur elle, sur Babylone : les guerriers sont capturés, leurs arcs sont brisés, car le Seigneur est un Dieu qui rétribue, qui rend à chacun son dû.

57 J’enivrerai ses princes et ses sages, ses gouverneurs, ses préfets et ses guerriers : ils s’endormiront d’un sommeil éternel et ne se réveilleront pas – oracle du Roi qui a pour nom « Le Seigneur de l’univers ».

58 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Les remparts de Babylone, la spacieuse, seront complètement rasés, et ses portes monumentales, consumées par le feu. C’est ainsi que les peuples peinent pour le néant, et les nations, pour le feu : ils s’épuisent !

59 Voici l’ordre que le prophète Jérémie donna à Seraya, fils de Nériya, fils de Mahséya, quand il partit pour Babylone avec Sédécias roi de Juda, alors que ce dernier était dans la quatrième année de son règne. Seraya était grand chambellan.

60 Jérémie avait mis par écrit dans un seul livre tout le malheur qui allait venir sur Babylone : toutes les paroles contre Babylone écrites ci-dessus.

61 Jérémie dit à Seraya : « Dès que tu arriveras à Babylone, tu auras soin de lire toutes ces paroles.

62 Et tu diras : “C’est toi, Seigneur, qui as dit de ce lieu qu’il serait supprimé, de sorte qu’il n’y ait plus en lui d’habitants, ni homme ni bétail, et qu’il soit un lieu à jamais désolé.”

63 Dès que tu auras achevé la lecture de ce livre, tu lui attacheras une pierre et tu le jetteras au milieu de l’Euphrate.

64 Et tu diras : “Ainsi sombrera Babylone. Elle ne se relèvera pas du malheur que je fais venir sur elle.” » Ils s’épuisent ! Jusqu’ici les paroles de Jérémie.

Jérémie 50,1-46

Posted in alliance, anathème, applanir les montagnes (collines), attributs et noms divins, châtiment, chemin (voie du Seigneur), chercher Dieu, désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), espérance, eternité (vie éternel), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), opprimé (oppression), paix, pasteur, péché (faute), petit reste (rescapé), prophétie (oracle), purgatoire, sauveur (rédempteur), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 17 février 2014 by JL

01 Parole que le Seigneur a prononcée sur Babylone, le pays des Chaldéens, par l’intermédiaire du prophète Jérémie :

02 Annoncez-le parmi les nations, faites-le entendre et levez l’étendard, faites-le entendre, ne le cachez pas, dites-le : Babylone est prise, le dieu Bel est couvert de honte, Mardouk, terrorisé ; ses faux dieux sont couverts de honte, ses idoles immondes, terrorisées ;

03 car depuis le nord une nation monte contre elle, pour livrer son pays à la dévastation ; nul n’y habitera plus : depuis l’homme jusqu’au bétail, ils ont fui, ils sont partis.

04 En ces jours-là, en ce temps-là, – oracle du Seigneur – les fils d’Israël et les fils de Juda viendront tous ensemble ; ils marcheront en pleurant, ils chercheront le Seigneur leur Dieu.

05 Ils demanderont le chemin de Sion et tourneront vers elle leur visage : « Venez, attachons-nous au Seigneur par une alliance éternelle, inoubliable. »

06 Les gens de mon peuple étaient des brebis perdues : ceux qui étaient leurs bergers les avaient égarées, ils les avaient laissées errer dans les montagnes ; elles allaient de montagne en colline, elles avaient oublié leur bercail.

07 Tous ceux qui les rencontraient les dévoraient, et leurs adversaires disaient : « Nous ne sommes pas en faute, car ces gens ont péché contre le Seigneur, la demeure de justice, contre le Seigneur, l’espoir de leurs pères. »

08 Fuyez du milieu de Babylone, du pays des Chaldéens, sortez, et soyez comme des béliers à la tête des brebis !

09 Car voici que je suscite pour monter à l’assaut de Babylone un rassemblement de grandes nations venant des pays du nord ; elles prendront position contre elle et s’en empareront. Leurs flèches seront comme celles d’un habile guerrier qui ne revient pas les mains vides.

10 La Chaldée sera mise au pillage : tous ceux qui la pilleront seront rassasiés – oracle du Seigneur.

11 Oui, vous vous réjouissez, oui, vous bondissez de joie, vous qui dépouillez mon héritage ; oui, vous gambadez comme génisses dans les prés, vous hennissez comme des étalons ;

12 mais votre mère est accablée de honte, celle qui vous a enfantés est couverte de confusion. La voici à la traîne des nations : un désert, une terre sèche et aride.

13 À cause de l’irritation du Seigneur, elle ne sera plus habitée mais sera tout entière un lieu désolé ; quiconque passera près de Babylone se désolera et fera entendre un sifflement de stupeur à la vue de toutes ses plaies.

14 Prenez position autour de Babylone, vous tous qui tendez l’arc ; tirez sur elle, n’épargnez pas les flèches, car elle a péché contre le Seigneur.

15 Faites retentir autour d’elle le cri de guerre, elle se rend. Ses défenses tombent, ses remparts sont démolis. Oui, c’est la revanche du Seigneur ! Vengez-vous d’elle, faites-lui ce qu’elle a fait.

16 De Babylone retranchez celui qui sème et celui qui manie la faucille au temps de la moisson. Devant l’épée impitoyable, que chacun se tourne vers son peuple, que chacun s’enfuie dans son pays !

17 Israël était une brebis égarée, pourchassée par des lions : le premier qui la dévora fut le roi d’Assour ; le dernier, qui l’acheva jusqu’aux os, ce fut Nabucodonosor, roi de Babylone.

18 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici que je vais châtier le roi de Babylone et son pays, comme j’ai châtié le roi d’Assour.

19 Je ramènerai Israël à son enclos pour le faire paître sur le Carmel et le Bashane ; sur les montagnes d’Éphraïm et de Galaad, il sera rassasié.

20 En ces jours-là, en ce temps-là, – oracle du Seigneur – on cherchera la faute d’Israël, mais il n’y en aura plus ; on cherchera les péchés de Juda, mais on n’en trouvera plus, car je pardonnerai à ce reste que j’aurai préservé.

21 Monte, peuple du nord, au pays de « Double révolte », monte contre lui et contre les habitants de « Châtiment » ! Massacre, et voue à l’anathème les derniers d’entre eux – oracle du Seigneur – et agis en tout comme je te l’ai ordonné.

22 Bruit de guerre dans le pays, et grand désastre !

23 Comment est-il abattu et brisé, le Marteau de toute la terre ? Comment est-elle devenue un lieu désolé, Babylone, parmi les nations ?

24 Je t’ai tendu un piège, et tu as été attrapée, Babylone, mais toi, tu ne l’as pas su ; tu as été trouvée, et tu as été empoignée, pour avoir provoqué le Seigneur.

25 Le Seigneur a ouvert ses réserves, il en a tiré les armes de son indignation. Oui, telle est l’œuvre du Seigneur, Dieu de l’univers, sur la terre des Chaldéens.

26 De partout, venez vers elle, ouvrez ses granges ! Faites-en des tas comme des tas de gerbes et vouez-la à l’anathème : qu’il n’en reste rien !

27 Massacrez tous ses taurillons, qu’ils descendent à l’abattoir ! Malheur à eux, car leur jour est arrivé, le temps de leur châtiment !

28 Voix des fuyards et des rescapés sortis du pays de Babylone pour annoncer dans Sion la revanche du Seigneur notre Dieu, la revanche de son temple !

29 Convoquez à Babylone les archers, tous ceux qui tendent l’arc. Dressez le camp contre elle, tout autour ; que personne n’en réchappe ! Rendez-lui selon sa conduite, faites-lui tout ce qu’elle a fait, elle qui s’est dressée avec arrogance contre le Seigneur, contre le Saint d’Israël.

30 Voilà pourquoi ses jeunes gens tomberont sur ses places, et tous ses hommes de guerre seront réduits au silence en ce jour-là – oracle du Seigneur.

31 Me voici contre toi, Arrogance – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers –, car ton jour est arrivé, le temps où je vais te châtier.

32 Alors, Arrogance trébuchera, elle tombera : et personne pour la relever. Je mettrai le feu à ses villes : il dévorera tout ce qui l’entoure.

33 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Les fils d’Israël sont opprimés, ainsi que les fils de Juda. Tous ceux qui les ont déportés les retiennent de force et ne veulent pas les relâcher.

34 Mais il est fort, leur rédempteur qui a pour nom « Le Seigneur de l’univers ». Il les défendra, il défendra leur cause, pour donner au pays le repos et faire trembler les habitants de Babylone.

35 Guerre aux Chaldéens – oracle du Seigneur – et aux habitants de Babylone, à ses princes et à ses sages !

36 Guerre aux devins : qu’ils perdent la tête ! Guerre à ses soldats : qu’ils soient terrorisés !

37 Guerre à ses chevaux et à ses chars, à tout ce mélange de peuples qu’elle abrite : qu’ils soient des femmelettes ! Guerre à tous ses trésors : qu’ils soient pillés !

38 Sécheresse dans ses cours d’eaux : qu’ils tarissent, car c’est une terre à idoles, où l’on délire devant des horreurs !

39 C’est pourquoi les chats sauvages s’y installeront avec les hyènes, les autruches s’y installeront ; elle ne sera plus jamais habitée : on n’y demeurera plus, de génération en génération.

40 Comme il en fut lorsque Dieu provoqua la catastrophe de Sodome et Gomorrhe et des villes voisines – oracle du Seigneur –, plus personne n’y habitera, aucun être humain n’y séjournera.

41 Voici qu’un peuple arrive du nord ; aux confins de la terre, s’éveille une grande nation avec des rois nombreux.

42 Ils empoignent arc et javelot, ils sont cruels, sans aucune compassion ; leur voix gronde comme la mer. Sur des chevaux ils sont montés, rangés comme un seul homme pour la bataille, contre toi, fille de Babylone.

43 Le roi de Babylone a entendu la rumeur ; ses mains faiblissent, l’angoisse le saisit, comme les douleurs d’une femme qui accouche.

44 Le peuple du nord, voici qu’il monte comme un lion, des maquis du Jourdain vers les enclos prospères. Oui, en un clin d’œil, de là je ferai déguerpir les Chaldéens, et sur eux j’établirai celui qui est choisi. En effet, qui est semblable à moi ? Qui m’assignera en justice ? Et quel pasteur tiendra devant moi ?

45 Écoutez donc le plan que le Seigneur a conçu pour Babylone, et les projets qu’il a formés pour le pays des Chaldéens : vraiment, les petits du troupeau les entraîneront, vraiment, à cause d’eux, les enclos seront désolés.

46 Au bruit de la prise de Babylone, la terre est ébranlée : on entend son cri chez les nations.

Jérémie 49,1-39

Posted in attributs et noms divins, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), nudité, plan de Dieu (secret, intention), prophétie (oracle) with tags on 17 février 2014 by JL

01 Sur les fils d’Ammone. Ainsi parle le Seigneur : Israël n’a-t-il pas de fils ? N’a-t-il pas d’héritier ? Pourquoi le dieu Milcom a-t-il pris possession de Gad, et son peuple en occupe-t-il les villes ?

02 Eh bien, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où je ferai retentir le cri de guerre contre Rabba, la ville des fils d’Ammone : elle deviendra un tas de ruines, une désolation ; ses filles, les autres villes, seront incendiées, et Israël reprendra possession de son héritage, dit le Seigneur.

03 Tu peux gémir, Heshbone, sur la dévastation de Aï. Filles de Rabba, poussez des cris, revêtez-vous de toile à sac, lamentez-vous, errez sur les murailles, car Milcom s’en va en exil, avec ses prêtres et ses princes, tous ensemble.

04 Pourquoi te glorifier dans les vallées ? Ta vallée est fertile, fille rebelle, toi qui te fies à tes réserves, et dis : « Qui viendra vers moi ? »

05 Voici que je fais venir contre toi la Terreur – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers –, elle viendra de tous ceux d’alentour. Vous serez chassés, chacun devant soi, et personne ne rassemblera les fuyards.

06 Mais après cela, je ramènerai les captifs des fils d’Ammone – oracle du Seigneur.

07 Sur Édom. Ainsi parle le Seigneur de l’univers : N’y a-t-il plus de sagesse à Témane ? L’art du conseil fait-il défaut aux intelligents ? Leur sagesse s’est-elle évanouie ?

08 Fuyez ! Détournez-vous ! Creusez des trous pour y habiter, habitants de Dédane, car je fais venir la débacle sur Ésaü le temps où je le châtierai.

09 Si des vendangeurs viennent chez toi, ils ne laisseront pas de quoi grappiller ; si des voleurs viennent de nuit, ils saccageront à leur guise.

10 C’est moi qui ai dénudé Ésaü, qui ai découvert ses cachettes ; il ne peut plus se dissimuler. Sa descendance est anéantie, ainsi que ses frères et ses voisins ; il n’existe plus.

11 Abandonne tes orphelins : c’est moi qui fais vivre ; et tes veuves, elles peuvent compter sur moi.

12 Oui, ainsi parle le Seigneur : Alors qu’ils ont dû boire la coupe, ceux qui n’étaient pas condamnés à la boire, toi, tu en serais quitte ? Non ! Tu n’en seras pas quitte, et tu devras boire.

13 Oui, j’en fais serment par moi-même – oracle du Seigneur –, Bosra deviendra un lieu désolé, une ruine, un objet d’insulte et de malédiction, et toutes ses villes deviendront des ruines pour toujours.

14 J’ai entendu, de la part du Seigneur, une nouvelle ; un messager a été envoyé parmi les nations : « Rassemblez-vous, marchez contre elle ! Debout pour le combat ! »

15 Voici : je t’abaisse parmi les nations, je te livre au mépris parmi les hommes.

16 L’effroi que tu inspires t’a trompé, ainsi que l’arrogance de ton cœur, toi qui demeures dans les creux du rocher, toi qui occupes le sommet de la colline. Comme l’aigle, tu fais ton nid dans les hauteurs, mais je t’en ferai descendre ! – oracle du Seigneur.

17 Édom deviendra un lieu désolé ; quiconque passera près de lui se désolera et fera entendre un sifflement de stupeur à la vue de toutes ses plaies.

18 Comme il en fut lors de la catastrophe de Sodome et Gomorrhe et des villes voisines – dit le Seigneur –, plus personne n’y habitera, aucun être humain n’y séjournera.

19 Le dévastateur, voici qu’il monte comme un lion des maquis du Jourdain vers les enclos prospères. Oui, en un clin d’œil, de là je ferai déguerpir Édom, et sur lui j’établirai celui qui est choisi. En effet, qui est semblable à moi ? Qui m’assignera en justice ? Et quel pasteur tiendra devant moi ?

20 Écoutez donc le plan que le Seigneur a conçu pour Édom, et les projets qu’il a formés pour les habitants de Témane : vraiment, les petits du troupeau les entraîneront, vraiment, à cause d’eux, leurs enclos seront désolés.

21 Au bruit de leur chute, la terre tremble ; c’est un cri dont l’écho se fait entendre jusqu’à la mer des Roseaux.

22 Le dévastateur, voici qu’il monte comme un aigle, il plane, il étend ses ailes sur Bosra. En ce jour-là, le cœur des guerriers d’Édom sera comme celui d’une femme en travail.

23 Sur Damas. Hamath et Arpad sont couvertes de honte, car elles ont appris une mauvaise nouvelle, elles sont agitées : tourmente sur la mer que rien ne peut calmer.

24 Damas, découragée, se prépare à fuir. Un frisson l’étreint ; elle est saisie d’angoisse et de douleurs telle une femme qui accouche.

25 Comment ! Ne serait-elle pas abandonnée, la ville célèbre, la cité joyeuse ?

26 De fait, ses jeunes gens tomberont sur ses places, et tous les hommes de guerre seront réduits au silence, en ce jour-là – oracle du Seigneur de l’univers.

27 Alors, je mettrai le feu aux remparts de Damas, il dévorera les palais de Ben-Hadad.

28 Sur Qédar et les royaumes de Haçor qui furent battus par Nabucodonosor, roi de Babylone. Ainsi parle le Seigneur : Debout ! Montez à l’assaut de Qédar et dévastez les fils de l’Orient !

29 On s’empare de leurs tentes et de leurs troupeaux, de leurs abris et de toutes leurs affaires ; on enlève leurs chameaux, et on leur crie : « Épouvante de tous côtés ! »

30 Fuyez ! Vite, sauvez-vous ! Creusez des trous pour y habiter, habitants de Haçor – oracle du Seigneur –, car Nabucodonosor, roi de Babylone, a conçu un plan contre vous, il a formé contre vous un projet.

31 Debout ! Montez à l’assaut de la nation paisible qui habite en sécurité – oracle du Seigneur. Ils n’ont ni portes ni verrous, ils demeurent à l’écart.

32 Leurs chameaux deviendront une proie, et leurs nombreux troupeaux, du butin. Je disperserai à tout vent les hommes aux tempes rasées ; de tous côtés, je leur apporterai la débacle, – oracle du Seigneur.

33 Haçor deviendra un repaire de chacals, un lieu à jamais désolé. Plus personne n’y habitera, aucun être humain n’y séjournera.

34 Parole du Seigneur qui fut adressée au prophète Jérémie, sur Élam, au début du règne de Sédécias, roi de Juda :

35 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Je vais briser l’arc d’Élam, d’où lui vient sa puissance.

36 Je ferai venir sur Élam quatre vents des quatre extrémités du ciel, je le disperserai à tous ces vents : il n’y aura pas une nation où ne viendront des fugitifs d’Élam.

37 Je ferai trembler Élam devant ses ennemis, devant ceux qui en veulent à sa vie ; je ferai venir sur Élam le malheur : mon ardente colère ! – oracle du Seigneur. J’enverrai l’épée à leur poursuite jusqu’à en finir avec eux !

38 J’établirai mon trône sur Élam et j’en ferai disparaître roi et princes – oracle du Seigneur.

39 Mais dans les derniers jours je ramènerai les captifs d’Élam – oracle du Seigneur.

Jérémie 48,1-47

Posted in attributs et noms divins, châtiment, désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), encens (odeur agréable à Dieu), jugement, orgueil (se glorifier), prophétie (oracle), sacrifice d'holocauste et communion with tags on 17 février 2014 by JL

01 Sur Moab. Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Malheur à Nébo : elle est dévastée ! Dans la honte, Qiryataïm a été prise ; dans la honte, la citadelle s’est effondrée.

02 Plus de louange pour Moab. À Heshbone, on a tramé contre elle un malheur : « Allons, retranchons-la des nations ! » Et toi aussi, Madmène, tu seras réduite au silence, l’épée te suivra de près.

03 Clameur et cri, depuis Horonaïm : « Dévastation et grand désastre ! »

04 C’est le désastre en Moab : vers Sohar faites entendre un cri.

05 Oui, pleurs sur pleurs, en montant la montée de Louhith ; oui, à la descente de Horonaïm, on entend les adversaires crier au désastre.

06 Fuyez donc, sauvez votre vie, devenez comme Aroër dans le désert !

07 Puisque tu as mis ta confiance dans tes ouvrages et tes réserves, toi aussi, tu seras pris ; Camosh, ton dieu, partira en exil, avec ses prêtres et ses princes, tous ensemble.

08 Un dévastateur vient sur chaque ville, aucune ville ne lui échappe. La Vallée disparaîtra, le Plateau sera saccagé, ainsi que le Seigneur l’a dit.

09 Donnez donc des ailes à Moab : qu’il vole, qu’il s’envole ! Ses villes seront réduites à la désolation, sans aucun habitant.

10 Maudit soit celui qui fait l’œuvre du Seigneur avec indolence, et maudit, celui qui retient son épée de verser le sang !

11 Moab était tranquille depuis sa jeunesse, il reposait comme un vin sur sa lie ; n’étant pas versé d’un vase dans un autre – n’étant pas allé en exil –, tout son goût lui restait et son parfum n’était pas altéré.

12 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je lui enverrai des transvaseurs qui le transvaseront ; ils renverseront ses vases et casseront ses cruches.

13 Alors Moab rougira de Camosh, comme la maison d’Israël a rougi de Béthel, en qui elle avait mis sa confiance.

14 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes des héros, des soldats faits pour la guerre » ?

15 Moab est dévasté, on monte à l’assaut de ses villes, et la fleur de sa jeunesse descend à l’abattoir – oracle du Roi qui a pour nom « Le Seigneur de l’univers ».

16 Elle est proche, la débâcle de Moab, et son malheur arrive en grande hâte.

17 Faites pour lui les gestes du deuil, vous tous qui l’entourez, vous tous qui connaissez son nom. Dites : Comment ! Il est brisé, le sceptre fort, le bâton magnifique !

18 Habitante et fille de Dibone, descends de la gloire, habite au pays de la soif, car le dévastateur de Moab monte à l’assaut contre toi, il détruit tes forteresses.

19 Habitante d’Aroër, tiens-toi sur le chemin et observe ; interroge le fuyard et la fugitive, et demande : « Que s’est-il passé ? »

20 Moab est dans la honte, il s’est effondré. Hurlez, poussez des cris ! Au ravin de l’Arnon proclamez : « Moab est dévasté ! »

21 Le jugement arrive pour le pays du Plateau, pour Holone et pour Yahasa ; il arrive sur Méfaath,

22 sur Dibone, Nébo, Beth-Diblatayim,

23 sur Qiryataïm, Beth-Gamoul, Beth-Méone,

24 sur Qeriyoth et sur Bosra, sur toutes les villes du pays de Moab, proches ou lointaines.

25 Elle est abattue, la puissance de Moab, elle est brisée, la force de son bras, – oracle du Seigneur.

26 Enivrez-le, puisqu’il s’est fait plus grand que le Seigneur ! Que Moab se débatte dans ses vomissures, qu’il devienne, lui aussi, un objet de risée !

27 Pour toi, Moab, Israël n’a-t-il pas été un objet de risée ? A-t-il été trouvé au milieu des voleurs, pour que tu hoches la tête chaque fois que tu parles de lui ?

28 Quittez les villes, demeurez dans les rochers, habitants de Moab ! Soyez comme la colombe qui niche dans les parois du gouffre.

29 Nous avons appris l’orgueil de Moab, son immense orgueil, sa morgue, son orgueil arrogant, son cœur hautain.

30 Moi, je connais sa présomption – oracle du Seigneur ; ses bavardages ne sont rien, ses actes ne sont rien.

31 C’est pourquoi sur Moab je gémis, sur Moab tout entier j’élève mon cri ; pour les hommes de Qir-Hérès on soupire.

32 Plus que l’on pleure sur Yazèr, je pleure sur toi, vigne de Sibma ; tes sarments passaient la mer, ils atteignaient la mer de Yazèr ; mais le dévastateur s’est jeté sur ta récolte et sur ta vendange.

33 Allégresse et jubilation se sont retirées des vergers et de la terre de Moab. J’ai tari le vin des cuves ; on ne foule plus en criant, le cri du fouleur a disparu.

34 La clameur de Heshbone parvient jusqu’à Élalé ; jusqu’à Yahaç, on donne de la voix, depuis Soar jusqu’à Horonaïm, Églath-Shelishiya, car même les eaux de Nimrim ne sont plus que désolation.

35 Je ferai disparaître de Moab – oracle du Seigneur – celui qui offre des holocaustes sur les lieux sacrés et celui qui brûle de l’encens pour ses dieux.

36 Voilà pourquoi sur Moab mon cœur se plaint comme une flûte ; sur les hommes de Qir-Hérès mon cœur se plaint comme une flûte ; voilà qu’ils ont perdu ce qu’ils avaient gagné.

37 Oui, tous les crânes sont rasés, toutes les barbes sont coupées ; sur toutes les mains, des incisions, et sur les reins, de la toile à sac.

38 Sur toutes les terrasses de Moab et sur ses places, ce n’est plus que lamentation, car j’ai brisé Moab comme un objet dont personne ne veut – oracle du Seigneur.

39 Comment ! Il s’est effondré. Poussez des gémissements. Comment ! Moab tourne le dos, plein de honte. Moab est devenu objet de risée et d’effroi pour tous ceux qui l’entourent.

40 Oui, ainsi parle le Seigneur : Voici qu’il plane comme un aigle, le dévastateur, il étend ses ailes sur Moab.

41 Les cités sont prises, les places fortes, occupées. En ce jour-là, le cœur des guerriers de Moab sera comme celui d’une femme en travail.

42 Moab, saccagé, cessera d’être un peuple, lui qui s’est fait plus grand que le Seigneur.

43 La frayeur, la fosse et le filet sont pour toi, habitant de Moab, – oracle du Seigneur.

44 Celui qui fuit devant la frayeur tombe dans la fosse ; celui qui remonte de la fosse est pris dans le filet ! Oui, je fais venir sur lui, sur Moab, l’année de son châtiment – oracle du Seigneur.

45 À l’ombre de Heshbone se sont arrêtés les fuyards à bout de forces, mais un feu a jailli de Heshbone et une flamme du milieu de Séhone, pour dévorer la frontière de Moab et le centre des fauteurs de tumulte.

46 Malheur à toi, Moab ! Il est perdu, le peuple du dieu Camosh : tes fils sont emmenés captifs, et tes filles, captives.

47 Mais dans les derniers jours je ramènerai les captifs de Moab – oracle du Seigneur. Là, s’arrête le jugement de Moab.


Jérémie 47,1-7

Posted in colère de Dieu, eaux innombrables (négatives) with tags on 17 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur fut adressée au prophète Jérémie au sujet des Philistins, avant que Pharaon n’ait frappé Gaza.

02 Ainsi parle le Seigneur : Voici que les eaux montent du nord, elles deviennent un torrent débordant, elles débordent sur le pays et ce qu’il contient, sur la ville et ses habitants. Les hommes crient, tous les habitants du pays gémissent.

03 Au bruit des coursiers, au martèlement de leurs sabots, au tumulte des chars qui s’ébranlent dans un grondement de roues, les pères ne se soucient plus de leurs fils, tant leurs mains sont défaillantes.

04 Puisque le jour est venu de la dévastation de tous les Philistins et de la suppression du moindre secours à Tyr et à Sidon, le Seigneur dévaste les Philistins, ce qui reste de l’île de Crète.

05 On impose à Gaza d’être tondue, Ascalon est réduite au silence. Vous, les rescapés de leur vallée, combien de temps encore vous ferez-vous des incisions ?

06 Hélas ! Épée du Seigneur, jusqu’où iras-tu sans te reposer ? Retire-toi dans ton fourreau, fais relâche et reste calme !

07 Comment pourrais-tu te reposer ? – Le Seigneur lui a donné des ordres. Près d’Ascalon, sur le rivage de la mer, il lui a fixé un rendez-vous.

 

Jérémie 46,1-28

Posted in déportation (captif, exil), droiture, eaux innombrables (négatives), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), purgatoire with tags on 16 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur fut adressée au prophète Jérémie contre les nations.

02 Sur l’Égypte. Contre l’armée du pharaon Néko, roi d’Égypte, qui se trouvait près de l’Euphrate, à Karkémish, et qui fut battue par Nabucodonosor, roi de Babylone, la quatrième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda.

03 Préparez boucliers et rondaches, en avant pour la bataille !

04 Harnachez les chevaux, montez sur les chars ! Alignez-vous, avec vos casques, fourbissez les lances, revêtez les cuirasses !

05 Pourquoi ce spectacle ? Ils sont pris de panique, ils battent en retraite ; leurs guerriers sont écrasés, ils s’enfuient éperdument, ne se retournent pas : de tous côtés, c’est l’épouvante ! – oracle du Seigneur.

06 Que le plus agile ne s’enfuie pas ! Que le guerrier ne s’échappe ! Au nord, sur la rive de l’Euphrate, ils trébuchent, ils tombent !

07 Qui est-ce qui monte comme le Nil, et dont les eaux bouillonnent comme les eaux des fleuves ?

08 C’est l’Égypte qui monte comme le Nil, et ses eaux bouillonnent comme les eaux des fleuves. Elle disait : « Je monterai, je submergerai la terre, je ferai périr toute ville avec ses habitants. »

09 Les chevaux, chargez ! Les chars, foncez ! Et que sortent les guerriers, ceux de Koush et de Pouth qui manient le bouclier, ceux de Loud qui manient et tendent l’arc.

10 Pour le Seigneur, Dieu de l’univers, ce jour est un jour de revanche où il prendra sa revanche sur ses adversaires : l’épée dévore et se rassasie, elle s’abreuve de leur sang. Oui, quel sacrifice pour le Seigneur, Dieu de l’univers, dans le pays du nord, près de l’Euphrate !

11 Vierge, fille d’Égypte, monte en Galaad et prends du baume ! En vain tu multiplies les remèdes : rien ne peut cicatriser ta plaie.

12 Les nations apprennent ta honte, et la terre est remplie de ta clameur, car le guerrier a trébuché sur le guerrier, et tous deux sont tombés ensemble.

13 Parole que le Seigneur adressa au prophète Jérémie, quand Nabucodonosor, roi de Babylone, arriva pour frapper le pays d’Égypte.

14 Annoncez-le en Égypte, faites-le entendre à Migdol, faites-le entendre à Noph et à Tapanès, dites : Dresse-toi, tiens-toi prêt, car autour de toi l’épée dévore !

15 Pourquoi donc Apis, ton dieu, a-t-il fui ? Ce taureau, pourquoi n’a-t-il pas résisté ? C’est que le Seigneur l’a renversé !

16 Il en fait trébucher un grand nombre, chacun tombe sur son compagnon. Ils se disent : « Debout ! Retournons vers notre peuple, dans notre pays natal, loin de l’épée impitoyable. »

17 À Pharaon, roi d’Égypte, donnez ce nom : « Vacarme et Rendez-vous manqué » !

18 Je suis vivant, – oracle du Roi qui a pour nom « Le Seigneur de l’univers ». Oui, comme le Thabor domine les monts, et comme le Carmel domine la mer, il vient !

19 Prépare ton bagage de déportée, habitante et fille d’Égypte, car Noph sera livrée à la désolation, elle sera brûlée, vidée de ses habitants.

20 L’Égypte était une génisse de belle allure, mais du nord un frelon est venu sur elle.

21 Même ses mercenaires au milieu d’elle comme des veaux à l’engrais, même eux se sont détournés ; ensemble ils ont fui, ils n’ont pas résisté, car le jour de leur débâcle est venu, le temps de leur châtiment.

22 Son bruit est celui d’un serpent qui s’en va, car on marche avec une armée, on vient sur elle avec des haches, comme ceux qui abattent les arbres.

23 Ils coupent sa forêt – oracle du Seigneur –, car elle est impénétrable ; oui, ils sont plus nombreux que des sauterelles, et personne ne peut les compter.

24 La fille d’Égypte est couverte de honte, livrée aux mains du peuple du nord.

25 Le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël, parle : « Je vais châtier Amon, dieu de Thèbes, Pharaon, l’Égypte, ses dieux et ses rois, Pharaon et ceux qui mettent leur confiance en lui.

26 Je les livrerai aux mains de ceux qui en veulent à leur vie, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, et aux mains de ses serviteurs. Et après cela, l’Égypte sera habitée comme aux jours d’autrefois » – oracle du Seigneur.

27 Mais toi, Jacob mon serviteur, ne crains pas, ne tremble pas, Israël, car je vais te sauver des terres lointaines, sauver ta descendance de la terre où elle est captive. Jacob reviendra, il sera en sécurité, tranquille, sans personne qui l’inquiète.

28 Toi, Jacob mon serviteur, ne crains pas – oracle du Seigneur –, car je suis avec toi. Oui, j’exterminerai toutes les nations parmi lesquelles je t’ai chassé, et toi, je ne t’exterminerai pas ; mais je te corrigerai selon le droit et ne te laisserai pas impuni.


Jérémie 45,1-5

Posted in butin de guerre (trésor), nuit de l'esprit, prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Parole que le prophète Jérémie adressa à Baruc fils de Nériya, quand celui-ci écrivait sous la dictée de Jérémie ces paroles dans un livre, la quatrième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda.

02 « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, à ton sujet, Baruc,

03 toi qui as dit : “Malheur à moi ! Le Seigneur ajoute le tourment à ma douleur ; je m’épuise à force de gémir, sans trouver de repos.”

04 Voici ce que tu diras à Baruc : Ainsi parle le Seigneur : Ce que j’ai bâti, je vais le démolir ; ce que j’ai planté, je vais l’arracher, c’est-à-dire tout ce pays.

05 Et toi, tu demandes pour toi de grandes choses ! Ne demande rien, car je vais faire venir le malheur sur tout être de chair – oracle du Seigneur –, mais en tous lieux où tu iras, comme part de butin, je t’accorderai la vie sauve. »

Jérémie 44,1-30

Posted in abomination, châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, Jérusalem (Sion), loi, mal (méchanceté), malédiction, petit reste (rescapé), prophète, serment (vœux) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Parole qui fut adressée à Jérémie pour tous les Judéens habitant au pays d’Égypte, ceux qui habitent à Migdol, Tapanès, Noph et au pays de Patros.

02 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous avez vu tout le malheur que j’ai fait venir sur Jérusalem et sur toutes les villes de Juda ; aujourd’hui, les voici en ruines, et sans habitants.

03 C’est à cause du mal qu’ils ont fait pour m’offenser, en allant encenser et servir d’autres dieux, qui leur étaient inconnus, comme à vous et à vos pères.

04 Je vous ai envoyé inlassablement tous mes serviteurs les prophètes, pour dire : “Ne faites donc pas cette chose abominable que je déteste !”

05 Mais ils n’ont pas écouté ni prêté l’oreille, pour se détourner de leur mal et cesser de brûler de l’encens à d’autres dieux.

06 Alors mon ardente colère s’est déversée, elle a embrasé les villes de Juda et les rues de Jérusalem, les réduisant en ruines et en désolation, comme on le voit aujourd’hui.

07 Et maintenant, ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers, le Dieu d’Israël : Pourquoi vous faire à vous-mêmes ce grand mal, retrancher du milieu de Juda homme et femme, petit enfant et nourrisson, et ne pas laisser subsister un reste ?

08 Pourquoi m’offenser par les œuvres de vos mains, en brûlant de l’encens à d’autres dieux, dans le pays d’Égypte, là où vous êtes venus séjourner ? Pourquoi être retranchés de toutes les nations de la terre et devenir pour elles un objet de malédiction et d’insulte ?

09 Avez-vous oublié les méfaits de vos pères, les méfaits des rois de Juda et ceux de leurs femmes, vos propres méfaits et ceux de vos femmes, commis au pays de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

10 Jusqu’à ce jour, ils n’ont éprouvé ni contrition ni crainte ; ils n’ont pas marché selon ma loi et mes décrets que j’avais placés devant vous et devant vos pères.

11 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais tourner mon visage contre vous, pour votre malheur, et retrancher tout Juda.

12 Je prendrai le reste de Juda, ceux qui ont tourné leur visage vers l’Égypte pour aller y séjourner, et ils périront tous, ils tomberont au pays d’Égypte, ils périront par l’épée et la famine, du plus petit jusqu’au plus grand. Par l’épée et la famine ils mourront et ils deviendront un objet d’imprécation et de désolation, de malédiction et d’insulte.

13 Je châtierai ceux qui habitent au pays d’Égypte, comme j’ai châtié Jérusalem, par l’épée, la famine et la peste.

14 Il n’y aura ni rescapé ni survivant parmi le reste de Juda, ceux qui sont venus séjourner au pays d’Égypte. Quant au pays de Juda où ils désirent ardemment revenir pour y habiter, ils n’y reviendront pas, sauf quelques rescapés. »

15 Tous les hommes qui savaient que leurs femmes brûlaient de l’encens à d’autres dieux et toutes les femmes présentes – donc une grande assemblée –, c’est-à-dire le peuple habitant au pays d’Égypte à Patros, tous firent à Jérémie cette réponse :

16 « Pour ce qui est de la parole que tu nous as dite au nom du Seigneur, nous ne t’écouterons pas.

17 Mais nous voulons agir selon toute la parole qui est sortie de notre bouche : brûler de l’encens à la Reine du ciel et lui verser des libations comme nous le faisions dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem, nous et nos pères, nos rois et nos princes ; car alors, rassasiés de pain, nous étions heureux et ne connaissions pas le malheur.

18 Depuis que nous avons cessé de brûler de l’encens à la Reine du ciel et de lui verser des libations, nous manquons de tout et nous périssons par l’épée et la famine. »

19 Les femmes ajoutèrent : « Lorsque nous brûlons de l’encens à la Reine du ciel et lui versons des libations, est-ce à l’insu de nos maris que nous lui faisons des gâteaux qui la représentent et lui versons des libations ? »

20 Alors Jérémie s’adressa à tout le peuple, aux hommes et aux femmes, à tous ceux qui lui avaient ainsi répondu. Il leur dit :

21 « Cet encens que vous avez brûlé dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et vos princes, avec les gens du pays, est-ce que le Seigneur ne s’en est pas souvenu ? N’en a-t-il pas gardé mémoire ?

22 Le Seigneur ne pouvait plus supporter la malice de vos actes et les abominations que vous avez commises. Alors votre pays est devenu une ruine, un objet de désolation et de malédiction, sans aucun habitant, comme on le voit aujourd’hui.

23 Vous avez brûlé de l’encens, vous avez péché contre le Seigneur, vous n’avez pas écouté la voix du Seigneur, vous n’avez pas marché selon sa loi, ses décrets et ses exigences : voilà pourquoi ce malheur vous est arrivé, comme on le voit aujourd’hui. »

24 Puis Jérémie dit à tout le peuple, hommes et femmes : « Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui êtes au pays d’Égypte !

25 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous et vos femmes, vous avez dit de votre bouche et vous avez accompli de vos mains, vous qui déclariez : “Nous réaliserons les vœux que nous avons faits de brûler de l’encens à la Reine du ciel et de lui verser des libations.” Eh bien, acquittez-vous donc de vos vœux ! Réalisez-les complètement !

26 Cependant, écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui habitez au pays d’Égypte : Voici que j’en ai fait le serment par mon grand nom, dit le Seigneur. Plus personne en Juda n’invoquera mon nom, aucun de ceux qui disent, par tout le pays d’Égypte : “Vive le Seigneur mon Dieu !”

27 Voici que je veille sur eux pour le malheur et non pour le bonheur ; ils périront, tous les hommes de Juda qui sont au pays d’Égypte, par l’épée et la famine, jusqu’à leur anéantissement.

28 Mais quelques-uns, peu nombreux, échappant à l’épée, s’en retourneront du pays d’Égypte au pays de Juda. Alors, tout le reste de Juda, ceux qui sont venus séjourner au pays d’Égypte, ceux-là sauront quelle parole se réalise : la mienne ou la leur !

29 Et voici pour vous – oracle du Seigneur – le signe que je vais vous châtier en ce lieu, afin que vous sachiez que mes paroles de malheur contre vous se réalisent vraiment :

30 – ainsi parle le Seigneur – je vais livrer le pharaon Hophra, roi d’Égypte, aux mains de ses ennemis, aux mains de ceux qui en veulent à sa vie, comme j’ai livré Sédécias, roi de Juda, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, son ennemi, celui qui en voulait à sa vie. »

Jérémie 43,1-13

Posted in ecouter (voix du Seigneur), petit reste (rescapé), prophétie (oracle) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Quand Jérémie eut achevé de prononcer devant tout le peuple toutes les paroles du Seigneur leur Dieu, ces paroles pour lesquelles le Seigneur leur Dieu l’avait envoyé,

02 alors Azarya fils de Hoshaya, Yohanane fils de Qaréah, et tous ces gens pleins d’arrogance répondirent à Jérémie : « C’est un mensonge que tu dis ! Le Seigneur notre Dieu ne t’a pas envoyé nous dire : “N’allez pas en Égypte pour y séjourner !”,

03 mais c’est Baruc, fils de Nériya, qui t’excite contre nous, afin de nous livrer aux mains des Chaldéens qui vont nous faire mourir ou nous déporter à Babylone. »

04 Ainsi, ni Yohanane fils de Qaréah, ni aucun des officiers de l’armée, ni personne dans le peuple n’écouta la voix du Seigneur, en demeurant au pays de Juda.

05 Yohanane fils de Qaréah et tous les officiers de l’armée emmenèrent tout le reste de Juda, ceux qui étaient revenus séjourner au pays de Juda, depuis toutes les nations où ils avaient été chassés :

06 hommes, femmes et enfants, ainsi que les filles du roi et tous ceux que Nabouzardane, commandant de la garde, avait confiés à Godolias, fils d’Ahiqam, fils de Shafane, notamment le prophète Jérémie et Baruc, fils de Nériya.

07 Refusant d’écouter la voix du Seigneur, ils allèrent donc au pays d’Égypte et arrivèrent à Tapanès.

08 Or, à Tapanès, la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

09 « De tes mains, prends de grosses pierres et, aux yeux des Judéens, enfouis-les dans l’argile, près du four à briques, à l’entrée de la maison de Pharaon, à Tapanès.

10 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici que j’envoie chercher mon serviteur Nabucodonosor, roi de Babylone ; je placerai son trône sur les pierres que j’ai enfouies, et il étendra son baldaquin au-dessus d’elles.

11 Il viendra et frappera le pays d’Égypte. Qui est pour la mort, qu’il aille à la mort ! Qui est pour la captivité, à la captivité ! Qui est pour l’épée, qu’il aille à l’épée !

12 Je mettrai le feu aux maisons des dieux de l’Égypte. Nabucodonosor les brûlera, il emmènera les dieux en captivité ; comme un berger s’enveloppe de son manteau, il s’enveloppera du pays d’Égypte, et de là repartira en paix.

13 Il brisera les stèles de Beth-Shèmesh au pays d’Égypte et il incendiera les maisons des dieux de l’Égypte. »


Jérémie 42,1-22

Posted in châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), esclavage (du péché), famine (sécheresse spirituelle), inhabitation (présence divine), libération (délivrance, joug), malédiction, moissonner (semer, cultiver), parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), prière d'intercession, salut (rachat, rédemption), terre promise (terre sainte) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Alors tous les officiers de l’armée, notamment Yohanane, fils de Qaréah, et Azarya, fils de Hoshaya, avec tous ceux du peuple, des plus petits jusqu’aux plus grands, s’avancèrent

02 et dirent au prophète Jérémie : « Laisse-toi toucher par notre supplication ! Intercède pour nous auprès du Seigneur ton Dieu, pour tout ce reste, car nous restons peu du grand nombre que nous étions, comme tu le vois de tes yeux !

03 Que le Seigneur ton Dieu nous indique la route que nous devons suivre et ce que nous devons faire ! »

04 Le prophète Jérémie leur dit : « C’est entendu ! Selon votre demande, je vais intercéder auprès du Seigneur votre Dieu. Toute parole que le Seigneur vous donnera en réponse, je vous l’annoncerai, sans rien vous cacher. »

05 De leur côté, ils dirent à Jérémie : « Que le Seigneur soit contre nous un témoin fidèle et sûr, si nous n’agissons pas conformément à toute parole que le Seigneur ton Dieu t’adressera pour nous !

06 Que cela semble bon ou mauvais, nous écouterons la voix du Seigneur notre Dieu auprès de qui nous t’envoyons. Et ainsi, tout ira bien pour nous, puisque nous écouterons la voix du Seigneur notre Dieu. »

07 Au bout de dix jours, la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie.

08 Alors il convoqua Yohanane, fils de Qaréah, tous les officiers de l’armée qui étaient avec lui, et tout le peuple, des plus petits jusqu’aux plus grands.

09 Il leur dit : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, auprès de qui vous m’avez envoyé pour qu’il se laisse toucher par votre supplication :

10 Si vous revenez habiter dans ce pays, je vous bâtirai, je ne démolirai pas, je vous planterai, je n’arracherai pas, car je me repens du mal que je vous ai fait.

11 N’ayez pas peur du roi de Babylone, devant qui vous avez peur ! N’ayez pas peur de lui – oracle du Seigneur – car je suis avec vous pour vous sauver et vous délivrer de sa main.

12 Je vous ferai prendre en compassion, et il aura de la compassion pour vous : il vous laissera revenir sur votre sol.

13 Mais si vous dites : “Nous n’habiterons plus dans ce pays”, refusant ainsi d’écouter la voix du Seigneur votre Dieu,

14 si vous dites : “Non ! C’est au pays d’Égypte que nous irons pour ne plus voir la guerre, ni entendre l’appel du cor, ni souffrir la faim ; c’est là-bas que nous habiterons”,

15 alors, reste de Juda, écoutez maintenant la parole du Seigneur ! Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Si vous persistez à tourner votre visage vers l’Égypte pour y aller, si vous allez séjourner là-bas,

16 l’épée dont vous avez peur, c’est là-bas qu’elle vous atteindra, au pays d’Égypte ; la famine qui fait votre inquiétude, c’est là-bas qu’elle vous poursuivra, en Égypte, et c’est là-bas que vous mourrez.

17 Et tous les hommes qui auront tourné leur visage vers l’Égypte pour aller séjourner là-bas, ils mourront par l’épée, la famine et la peste. Il n’y aura ni survivant ni rescapé face au malheur que je ferai venir contre eux.

18 Oui, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : De même que mon ardente colère s’est déversée sur les habitants de Jérusalem, de même se déversera sur vous ma colère lorsque vous irez en Égypte. Alors vous deviendrez un objet d’imprécation, de désolation, de malédiction et d’insulte, et vous ne reverrez plus ce lieu.

19 Reste de Juda, le Seigneur vous a parlé. N’allez pas en Égypte ! Sachez-le bien : aujourd’hui, je suis témoin contre vous.

20 Vous avez perdu la tête quand vous m’avez envoyé auprès du Seigneur votre Dieu, en me disant : “Intercède pour nous auprès du Seigneur notre Dieu ! Tout ce que dira le Seigneur notre Dieu, tu nous l’annonceras, et nous le ferons.”

21 Or, aujourd’hui, je vous l’annonce, mais vous n’écoutez pas la voix du Seigneur votre Dieu, ni rien de ce qu’il m’envoie vous dire !

22 Maintenant, sachez-le bien : vous mourrez par l’épée, la famine et la peste dans le lieu où vous désirez aller pour y séjourner. »

Jérémie 41,1-18

Posted in Uncategorized with tags on 16 février 2014 by JL

01 Mais le septième mois, Ismaël, fils de Netanya, fils d’Élishama, qui était de sang royal, se rendit, avec les grands officiers du roi et dix hommes, auprès de Godolias, fils d’Ahiqam, à Mispa. Et là, à Mispa, ils prirent un repas ensemble.

02 Alors Ismaël, fils de Netanya, se leva avec les dix hommes qui l’accompagnaient, et ils frappèrent de l’épée Godolias, fils d’Ahiqam, fils de Shafane. Ils firent mourir celui que le roi de Babylone avait établi gouverneur du pays.

03 Et Ismaël frappa à mort tous les Judéens qui étaient avec Godolias à Mispa, et les Chaldéens qui se trouvaient là – des hommes de guerre.

04 Le deuxième jour après le meurtre de Godolias, alors que personne encore ne savait rien,

05 arrivèrent des hommes venant de Sichem, de Silo et de Samarie. Au nombre de quatre-vingts, la barbe rasée, les vêtements déchirés, le corps marqué d’incisions, ils portaient des offrandes et de l’encens pour la maison du Seigneur.

06 Ismaël, fils de Netanya, sortit de Mispa à leur rencontre. Il avançait en pleurant et leur dit au moment où il les rejoignait : « Venez chez Godolias, fils d’Ahiqam ! »

07 Mais quand ils arrivèrent au milieu de la ville, Ismaël, fils de Netanya, les égorgea, aidé de ses hommes, et les jeta au fond de la citerne.

08 Il se trouva cependant, parmi eux, dix hommes qui dirent à Ismaël : « Ne nous fais pas mourir ! Nous avons dans les champs des provisions cachées : du blé, de l’orge, de l’huile et du miel. » Alors, Ismaël renonça à les faire mourir avec leurs frères.

09 La citerne, où Ismaël avait jeté tous les cadavres des hommes qu’il avait frappés à mort, était la grande citerne faite par le roi Asa quand il luttait contre Basha, roi d’Israël. Celle-là, Ismaël, fils de Netanyahou, la remplit de ses victimes.

10 Puis Ismaël emmena captif tout le reste du peuple qui était à Mispa : les filles du roi avec tous ceux du peuple qui restaient à Mispa et que Nabouzardane, commandant de la garde, avait confiés à Godolias fils d’Ahiqam. Ismaël fils de Netanya, les emmenant captifs, se mit en route pour passer chez les fils d’Ammone.

11 Lorsque Yohanane, fils de Qaréah, et tous les officiers de l’armée qui se trouvaient avec lui apprirent tout le mal qu’avait fait Ismaël fils de Netanya,

12 ils rassemblèrent tous leurs hommes et partirent en guerre contre Ismaël fils de Netanya. Ils le trouvèrent aux Grandes-Eaux de Gabaon.

13 À la vue de Yohanane, fils de Qaréah, et de tous les officiers qui l’accompagnaient, tous ceux du peuple qui étaient avec Ismaël furent saisis de joie.

14 Faisant volte-face, tous ceux qu’Ismaël avait emmenés captifs depuis Mispa se retournèrent et s’en allèrent vers Yohanane fils de Qaréah.

15 Quant à Ismaël fils de Netanya, il échappa à Yohanane avec huit de ses hommes et s’en alla chez les fils d’Ammone.

16 Alors Yohanane, fils de Qaréah, et tous les officiers de l’armée qui l’accompagnaient, rassemblèrent tout le reste du peuple ramené de Mispa d’auprès d’Ismaël fils de Netanya, après que celui-ci eut frappé à mort Godolias fils d’Ahiqam ; ils rassemblèrent hommes de guerre, femmes, enfants et dignitaires, ramenés de Gabaon.

17 Ils se mirent en route et s’arrêtèrent au campement de Kimham, à côté de Bethléem, pour gagner ensuite l’Égypte.

18 En effet, ils avaient peur des Chaldéens, depuis qu’Ismaël, fils de Netanya, avait frappé à mort Godolias fils d’Ahiqam, établi gouverneur du pays par le roi de Babylone.

 

Jérémie 40,1-16

Posted in déportation (captif, exil), ecouter (voix du Seigneur), péché (faute), petit reste (rescapé) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, après que Nabouzardane, commandant de la garde, l’eut renvoyé de Rama. C’est là qu’il l’avait pris, quand il était enchaîné au milieu de tous les déportés de Jérusalem et de Juda sur le point d’être exilés à Babylone.

02 Le commandant de la garde prit donc Jérémie et lui dit : « C’est le Seigneur ton Dieu qui avait annoncé un tel malheur contre ce lieu

03 et qui l’a fait venir. Le Seigneur a réalisé ce qu’il avait annoncé. Cela vous est arrivé parce que vous avez péché contre le Seigneur et n’avez pas écouté sa voix.

04 Mais maintenant, je délie en ce jour les chaînes de tes mains. S’il est bon à tes yeux de venir avec moi à Babylone, viens ! Je veillerai sur toi. Mais s’il est mauvais à tes yeux de venir avec moi, ne viens pas ! Regarde : toute la terre est devant toi ; là où tu jugeras bon d’aller, va ! »

05 Et comme Jérémie tardait à s’en retourner, il ajouta : « Retourne auprès de Godolias, fils d’Ahiqam, fils de Shafane, que le roi de Babylone a établi gouverneur des villes de Juda, et demeure avec lui au milieu du peuple, ou bien va partout où tu jugeras bon d’aller. » Puis le commandant de la garde lui remit des vivres, avec un cadeau, et il le renvoya.

06 Jérémie se rendit auprès de Godolias, fils d’Ahiqam, à Mispa, et demeura avec lui, au milieu du peuple, parmi ceux qui étaient restés dans le pays.

07 Tous les officiers de l’armée, qui étaient dans la campagne, apprirent, eux et leurs hommes, que le roi de Babylone avait établi gouverneur du pays Godolias, fils d’Ahiqam, et qu’il lui avait confié hommes, femmes et enfants, le petit peuple qui n’était pas déporté à Babylone.

08 Alors, ils se rendirent, eux et leurs hommes, auprès de Godolias à Mispa. C’étaient Ismaël, fils de Netanyahou, Yohanane et Jonathan, fils de Qaréah, Seraya, fils de Tanhoumeth, les fils d’Éfaï, de Netofa, et Jézanyahou, fils du Maakatite.

09 Godolias, fils d’Ahiqam, fils de Shafane, leur fit un serment, à eux et à leurs hommes. Il leur dit : « N’ayez pas peur de servir les Chaldéens, demeurez dans le pays, servez le roi de Babylone, et tout ira bien pour vous.

10 Quant à moi, je vais demeurer à Mispa, pour me tenir à la disposition des Chaldéens qui viennent chez nous. Mais vous, faites la récolte du vin, des fruits et de l’huile, emplissez vos jarres et demeurez dans les villes que vous occupez. »

11 Tous les Judéens qui se trouvaient en Moab, chez les fils d’Ammone, en Édom et dans tout autre pays, apprirent aussi que le roi de Babylone avait laissé subsister un reste en Juda et qu’il avait établi gouverneur Godolias, fils d’Ahiqam, fils de Shafane.

12 Tous les Judéens revinrent donc de tous les lieux où ils avaient été chassés. Ils se rendirent au pays de Juda, auprès de Godolias à Mispa. Et ils firent une très abondante récolte de vin et de fruits.

13 Yohanane, fils de Qaréah, et tous les officiers de l’armée qui étaient dans la campagne se rendirent auprès de Godolias à Mispa.

14 Ils lui dirent : « Ne sais-tu pas que Baalis, roi des fils d’Ammone, a envoyé Ismaël, fils de Netanya, pour attenter à ta vie ? » Mais Godolias, fils d’Ahiqam, refusa de les croire.

15 Alors Yohanane, fils de Qaréah, dit en secret à Godolias à Mispa : « J’irai abattre Ismaël, fils de Netanya, sans que personne le sache ! Pourquoi le laisser attenter à ta vie ? Pourquoi tous les Judéens rassemblés autour de toi devraient-ils se disperser, et le reste de Juda périr ? »

16 Mais Godolias, fils d’Ahiqam, répondit à Yohanane, fils de Qaréah : « Ne fais-pas cela ! Car c’est faux, ce que tu dis au sujet d’Ismaël. »

Jérémie 39,1-18

Posted in déportation (captif, exil), prophétie (oracle), remparts (murailles) with tags on 15 février 2014 by JL

01 La neuvième année du règne de Sédécias, roi de Juda, au dixième mois, Nabucodonosor, roi de Babylone, arriva devant Jérusalem avec toute son armée, et il en fit le siège.

02 La onzième année de Sédécias, le neuvième jour du quatrième mois, une brèche fut ouverte dans le rempart de la ville.

03 Alors entrèrent tous les officiers du roi de Babylone et ils siégèrent à la porte du Milieu ; il y avait Nergal-Sarécer, Samgar-Nebou, Sarsekim, grand dignitaire, Nergal-Sarécer, grand mage, et tout le reste des officiers du roi de Babylone.

04 En les voyant, Sédécias, roi de Juda, et tous les hommes de guerre prirent la fuite ; ils sortirent de la ville, la nuit, vers le jardin du roi, par la porte du double rempart ; et ils s’éloignèrent en direction de la Araba.

05 Mais l’armée des Chaldéens les poursuivit et rattrapa Sédécias dans la plaine de Jéricho. Il fut capturé et mené à Ribla, au pays de Hamath, auprès de Nabucodonosor, roi de Babylone, qui prononça la sentence contre lui.

06 Le roi de Babylone égorgea les fils de Sédécias, sous les yeux de leur père, à Ribla. Le roi de Babylone égorgea tous les notables de Juda.

07 Puis il creva les yeux de Sédécias et le fit attacher avec une double chaîne de bronze pour l’emmener à Babylone.

08 Les Chaldéens incendièrent la maison du roi et les maisons du peuple, et ils abattirent les remparts de Jérusalem.

09 Ensuite, Nabouzardane, commandant de la garde, déporta à Babylone ceux du peuple qui restaient encore dans la ville, ainsi que les déserteurs qui s’étaient rendus à lui, bref, le reste du peuple.

10 Nabouzardane, commandant de la garde, laissa au pays de Juda ceux qui étaient pauvres, qui ne possédaient rien, et il leur donna, ce jour-là, des vignes et des cultures.

11 Au sujet de Jérémie, Nabucodonosor, roi de Babylone, avait donné ses ordres à Nabouzardane, commandant de la garde, en lui disant :

12 « Prends-le et veille sur lui, ne lui fais aucun mal, mais traite-le comme il te le demandera. »

13 Nabouzardane, commandant de la garde, Naboushazbane, grand dignitaire, et Nergal-Sarécer, grand mage, ainsi que tous les grands officiers du roi de Babylone étaient chargés de cette mission.

14 Ils envoyèrent prendre Jérémie dans la cour de garde et le confièrent à Godolias, fils d’Ahiqam, fils de Shafane, pour le conduire chez lui. Et il demeura au milieu du peuple.

15 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie, alors qu’il était détenu dans la cour de garde :

16 « Va dire à Ébed-Mélek l’Éthiopien : “Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais faire venir sur cette ville mes paroles de malheur et non de bonheur. Ce jour-là, elles se réaliseront devant toi.

17 Mais, ce jour-là, je te délivrerai – oracle du Seigneur –, et tu ne seras pas livré aux mains des hommes qui t’épouvantent.

18 Oui, je te ferai échapper, à coup sûr, et tu ne tomberas pas sous l’épée ; tu auras la vie sauve, comme part de butin, puisque tu as mis ta confiance en moi – oracle du Seigneur.” »

Jérémie 38,1-28

Posted in Uncategorized with tags on 15 février 2014 by JL

01 Shefatya, fils de Mattane, Guedalyahou, fils de Pashehour, Youkal, fils de Shèlèmyahou, et Pashehour, fils de Malkiya, entendirent les paroles que Jérémie adressait à tout le peuple :

02 « Ainsi parle le Seigneur : Qui restera dans cette ville mourra par l’épée, la famine ou la peste. Mais qui en sortira pour se rendre aux Chaldéens, celui-là vivra : il aura la vie sauve, comme part de butin ; il vivra.

03 Ainsi parle le Seigneur : Cette ville sera bel et bien livrée aux mains de l’armée du roi de Babylone, qui la prendra. »

04 Alors les princes dirent au roi Sédécias : « Que cet homme soit mis à mort : en parlant comme il le fait, il démoralise tout ce qui reste de combattant dans la ville, et toute la population. Ce n’est pas le bonheur du peuple qu’il cherche, mais son malheur. »

05 Le roi Sédécias répondit : « Il est entre vos mains, et le roi ne peut rien contre vous ! »

06 Alors ils se saisirent de Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Melkias, fils du roi, dans la cour de garde. On le descendit avec des cordes. Dans cette citerne il n’y avait pas d’eau, mais de la boue, et Jérémie enfonça dans la boue.

07 Ébed-Mélek l’Éthiopien, dignitaire de la maison du roi, apprit qu’on avait mis Jérémie dans la citerne. Comme le roi siégeait à la porte de Benjamin,

08 Ébed-Mélek sortit de la maison du roi et vint lui dire :

09 « Monseigneur le roi, ce que ces gens-là ont fait au prophète Jérémie, c’est mal ! Ils l’ont jeté dans la citerne, il va y mourir de faim car on n’a plus de pain dans la ville ! »

10 Alors le roi donna cet ordre à Ébed-Mélek l’Éthiopien : « Prends trente hommes avec toi, et fais remonter de la citerne le prophète Jérémie avant qu’il ne meure. »

11 Ébed-Mélek prit les hommes avec lui et entra dans la maison du roi, au sous-sol de la réserve. Il s’y procura de vieux chiffons usés et déchirés qu’il fit passer à Jérémie, dans la citerne, au moyen de cordes.

12 Ébed-Mélek l’Éthiopien dit à Jérémie : « Mets donc ces vieux chiffons sous tes aisselles, par-dessous les cordes ! » C’est ce que fit Jérémie.

13 Alors, ils tirèrent Jérémie avec les cordes et le firent remonter de la citerne. Et Jérémie demeura dans la cour de garde.

14 Le roi Sédécias envoya chercher le prophète Jérémie et le fit venir auprès de lui, à la troisième entrée de la maison du Seigneur. Le roi dit à Jérémie : « J’ai à te demander une parole ; ne me la cache pas ! »

15 Jérémie répondit à Sédécias : « Si je te révèle quelque chose, ne me feras-tu pas mourir ? Et si je te donne un conseil, tu ne m’écouteras pas ! »

16 Alors le roi Sédécias fit en secret ce serment à Jérémie : « Par le Seigneur vivant qui nous a donné cette vie, je ne te ferai pas mourir, et je ne te livrerai pas aux mains de ces gens qui en veulent à ta vie. »

17 Jérémie dit à Sédécias : « Ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers, Dieu d’Israël : Si tu sors pour te rendre aux officiers du roi de Babylone, tu auras la vie sauve, et cette ville ne sera pas incendiée. Vous vivrez, toi et ceux de ta maison.

18 Mais si tu ne sors pas pour te rendre aux officiers du roi de Babylone, cette ville sera livrée aux mains des Chaldéens qui l’incendieront ; et toi, tu n’échapperas pas à leurs mains. »

19 Le roi Sédécias dit à Jérémie : « Moi, je redoute les Judéens qui sont passés aux Chaldéens. Ils pourraient me livrer à eux et se jouer de moi. »

20 Jérémie répondit : « Ils ne te livreront pas. Écoute donc la voix du Seigneur qui s’adresse à toi quand je te parle, et tout ira bien pour toi, tu auras la vie sauve.

21 Mais si tu refuses de te rendre, voici ce que le Seigneur m’a montré :

22 Toutes les femmes qui sont restées dans la maison du roi de Juda, on les conduit aux officiers du roi de Babylone. Et elles te disent : “Ils t’ont séduit, ils ont gagné, tes bons amis ! Ton pied enfonce dans le bourbier, eux sont partis !”

23 Toutes tes femmes et tes fils, on les conduit aux Chaldéens, et toi, tu n’échappes pas à leurs mains : tu es saisi par les mains du roi de Babylone, et cette ville est incendiée. »

24 Sédécias dit à Jérémie : « Que personne ne sache rien de ces paroles, sinon tu en mourrais.

25 Mais si les princes apprennent que j’ai parlé avec toi, s’ils viennent te trouver en disant : “Rapporte-nous les paroles échangées entre toi et le roi, ne nous cache rien, sinon nous te ferons mourir !”,

26 tu leur diras : “J’ai adressé au roi cette supplication : Ne me fais pas retourner chez Jonathan pour y mourir !” »

27 De fait, tous les princes vinrent trouver Jérémie pour le questionner. Et il leur rapporta l’entretien dans les termes mêmes que le roi lui avait indiqués. Alors, sans insister ils le laissèrent, et la parole de l’oracle ne fut pas divulguée.

28 Et Jérémie demeura dans la cour de garde jusqu’au jour où Jérusalem fut prise ; il y était encore quand Jérusalem fut prise.

Jérémie 37,1-21

Posted in Uncategorized with tags on 15 février 2014 by JL

01 Le roi Sédécias, fils de Josias, régna à la place de Konias, fils de Joakim ; c’est lui, en effet, que Nabucodonosor, roi de Babylone, avait établi roi sur le pays de Juda.

02 Cependant, ni lui, ni ses serviteurs, ni les gens du pays n’écoutaient les paroles que le Seigneur leur adressait par l’intermédiaire du prophète Jérémie.

03 Le roi Sédécias envoya Yehoucal, fils de Shèlèmya, et le prêtre Sophonie, fils de Maaséya, dire au prophète Jérémie : « De grâce, intercède pour nous auprès du Seigneur notre Dieu ! »

04 Jérémie allait et venait au milieu du peuple : on ne l’avait pas encore mis en prison.

05 L’armée de Pharaon était sortie d’Égypte et les Chaldéens qui assiégeaient Jérusalem, en apprenant cette nouvelle, avaient levé le siège de Jérusalem.

06 Alors la parole du Seigneur fut adressée au prophète Jérémie :

07 « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Voici ce que vous direz au roi de Juda qui vous envoie vers moi pour me consulter : L’armée de Pharaon, qui est sortie pour vous porter secours, va retourner dans son pays d’Égypte.

08 Les Chaldéens reviendront attaquer cette ville, ils la prendront et l’incendieront.

09 Ainsi parle le Seigneur : Ne vous abusez pas vous-mêmes en disant : “Les Chaldéens vont s’en aller de chez nous, pour de bon !” Car ils ne s’en iront pas.

10 Et même si vous battiez toute l’armée des Chaldéens en guerre contre vous, au point qu’il n’en reste plus que des blessés graves, chacun d’eux se redresserait dans sa tente et viendrait incendier cette ville. »

11 Or, tandis que l’armée des Chaldéens levait le siège de Jérusalem à cause de l’armée de Pharaon,

12 Jérémie sortait de Jérusalem pour aller au pays de Benjamin toucher sa part d’héritage au milieu des siens.

13 Comme il était à la porte de Benjamin, il y rencontra un certain Yiriyah, fils de Shèlèmya, fils de Hananya, chef du poste de garde, qui se saisit du prophète Jérémie en lui disant : « Voilà que tu te rends chez les Chaldéens ! »

14 Jérémie lui répondit : « C’est faux ! Je ne me rends pas aux Chaldéens ! » Mais Yiriyah ne l’écouta pas, il se saisit de Jérémie et le conduisit auprès des princes.

15 Les princes s’emportèrent contre Jérémie, le frappèrent et le mirent en détention dans la maison du scribe Jonathan, transformée en prison.

16 Ainsi Jérémie se retrouva-t-il dans un cachot, sous les voûtes. Et Jérémie demeura là, de nombreux jours.

17 C’est alors que le roi Sédécias l’envoya chercher ; il le questionna en cachette dans sa maison et lui demanda : « Y a-t-il une parole venant du Seigneur ? » Jérémie lui répondit : « Il y en a une ! » Et il lui dit : « Tu seras livré aux mains du roi de Babylone. »

18 Puis Jérémie dit au roi Sédécias : « En quoi ai-je péché contre toi, contre tes serviteurs et contre ce peuple, pour que vous m’ayez mis en prison ?

19 Où sont-ils vos prophètes qui prophétisaient : “Le roi de Babylone ne viendra pas contre vous ni contre ce pays” ?

20 Mais maintenant, écoute, je t’en prie, monseigneur le roi ! Laisse-toi toucher par ma supplication : ne me fais pas retourner à la maison du scribe Jonathan ; que je n’y meure pas ! »

21 Alors le roi Sédécias ordonna que Jérémie soit consigné dans la cour de garde et qu’on lui donne chaque jour une couronne de pain, de la rue des Boulangers, jusqu’à ce que tout le pain de la ville soit épuisé. Et Jérémie demeura dans la cour de garde.

 

Jérémie 36,1-32

Posted in châtiment, colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), maison (demeures) du Seigneur, pardon (miséricorde, pitié), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac) with tags on 15 février 2014 by JL

01 La quatrième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

02 « Procure-toi un rouleau ; tu écriras dessus toutes les paroles que je t’ai dites concernant Israël, Juda et toutes les nations, depuis le jour où j’ai commencé à te parler, au temps de Josias, jusqu’aujourd’hui.

03 Peut-être qu’en apprenant tout le mal que je projette de leur faire, les gens de la maison de Juda reviendront chacun de son mauvais chemin, et je pardonnerai leurs fautes et leurs péchés. »

04 Jérémie appela Baruc, fils de Nériya. Baruc écrivit dans le rouleau, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles que le Seigneur lui avait dites.

05 Alors Jérémie donna cet ordre à Baruc : « Je suis empêché, je ne peux entrer à la maison du Seigneur.

06 Mais toi, tu y entreras, et les paroles du Seigneur que tu as écrites dans le rouleau sous ma dictée, tu les proclameras aux oreilles du peuple, dans la maison du Seigneur, le jour du jeûne. Et tu les proclameras aussi aux oreilles de tous les gens de Juda qui viennent de leurs villes.

07 Peut-être leur supplication atteindra-t-elle le Seigneur. Peut-être chacun d’eux reviendra-t-il de son mauvais chemin. Car elle est grande, la colère du Seigneur, la fureur qu’il a exprimée envers ce peuple. »

08 Baruc, fils de Nériya, se conforma en tout à l’ordre du prophète Jérémie : à la maison du Seigneur, il lut dans le livre les paroles du Seigneur.

09 La cinquième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, au neuvième mois, on proclama un jeûne devant le Seigneur pour tout le peuple de Jérusalem et pour tout le peuple qui venait des villes de Juda, à Jérusalem.

10 Alors, à la maison du Seigneur, Baruc lut dans le livre les paroles de Jérémie ; c’était dans la salle de Guemaryahou, fils du scribe Shafane, dans la cour d’en haut, à l’entrée de la Porte Neuve de la maison du Seigneur ; il les proclama aux oreilles de tout le peuple.

11 Or, Michée, fils de Guemaryahou, fils de Shafane, entendit toutes les paroles du Seigneur écrites dans le livre.

12 Il descendit à la maison du roi, dans la salle du scribe, et là, tous les princes tenaient séance. Il y avait le scribe Élishama, Delayahou, fils de Shemayahou, Elnathane, fils d’Akbor, Guemaryahou, fils de Shafane, Sédécias, fils de Hananyahou, et tous les autres princes.

13 Michée leur rapporta toutes les paroles qu’il avait entendues quand Baruc les avait lues dans le livre aux oreilles du peuple.

14 Alors, tous les princes dépêchèrent vers Baruc Yehoudi, fils de Netanyahou, fils de Shèlèmyahou, fils de Koushi, pour lui dire : « Ce rouleau dont tu as fait la lecture aux oreilles du peuple, prends-le et viens ! » Baruc, fils de Nériya, prit donc le rouleau et s’en vint vers eux.

15 Ils lui dirent : « Assieds-toi et fais-nous la lecture ! » Et Baruc leur en fit la lecture.

16 Or, tandis qu’ils écoutaient toutes les paroles, ils se tournèrent l’un vers l’autre, pris de frayeur, et ils dirent à Baruc : « Il nous faut absolument rapporter au roi toute cette affaire ! »

17 Puis ils interrogèrent Baruc : « Raconte-nous comment tu as écrit toutes ces paroles venant de sa bouche ! »

18 Baruc leur répondit : « De sa bouche, il me dictait toutes ces paroles et moi, je les écrivais dans le livre avec de l’encre. »

19 Les princes dirent alors à Baruc : « Va-t’en, cache-toi, ainsi que Jérémie ! Que personne ne sache où vous êtes ! »

20 Puis ils se rendirent chez le roi, dans la cour du palais, après avoir déposé le rouleau dans la salle du scribe Élishama. Et ils rapportèrent aux oreilles du roi toute l’affaire.

21 Alors le roi envoya Yehoudi chercher le rouleau. Celui-ci alla le chercher dans la salle du scribe Élishama et en fit la lecture au roi ainsi qu’à tous les princes qui se tenaient debout auprès de lui.

22 Le roi était assis dans la maison d’hiver – on était au neuvième mois – et un brasero était allumé devant lui.

23 Chaque fois que Yehoudi avait lu trois ou quatre colonnes, le roi, avec le canif du scribe, les déchirait et les jetait dans le feu du brasero, jusqu’à ce que le rouleau eût entièrement disparu dans le feu du brasero.

24 Mais ni le roi ni aucun de ses serviteurs, entendant toutes ces paroles, ne furent effrayés et ne déchirèrent leurs vêtements.

25 Pourtant Elnathane, Delayahou et Guemaryahou avaient supplié le roi de ne pas brûler le rouleau, mais lui ne les avait pas écoutés.

26 Ensuite, le roi ordonna à Yerahméel, fils du roi, à Serayahou, fils d’Azriel, et à Shèlèmyahou, fils d’Abdéel, de se saisir du scribe Baruc et du prophète Jérémie. Mais le Seigneur les avait cachés.

27 Alors la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie, après que le roi eut brûlé le rouleau et les paroles que Baruc avait écrites sous la dictée de Jérémie :

28 « Retourne te procurer un autre rouleau et écris dessus toutes les paroles qui étaient déjà dans le premier rouleau, celui qu’a brûlé Joakim, roi de Juda.

29 Et contre Joakim, roi de Juda, tu diras : Ainsi parle le Seigneur : Toi, tu as brûlé ce rouleau en disant : “Pourquoi y avoir écrit : Le roi de Babylone viendra certainement, il détruira ce pays et en fera disparaître hommes et bétail ?”

30 À cause de cela, ainsi parle le Seigneur contre Joakim, roi de Juda : Il n’aura personne pour lui succéder sur le trône de David. Son cadavre sera exposé à la chaleur du jour et au froid de la nuit.

31 Je les châtierai de leurs fautes, lui, sa descendance et ceux qui le servent. Je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem et sur les gens de Juda, tout le malheur que j’ai proféré contre eux sans qu’ils n’écoutent. »

32 Jérémie se procura un autre rouleau et le donna au scribe Baruc, fils de Nériya, lequel y écrivit sous la dictée de Jérémie toutes les paroles du livre que Joakim, roi de Juda, avait brûlé dans le feu. Beaucoup d’autres paroles semblables y furent ajoutées.

Jérémie 35,1-19

Posted in attributs et noms divins, conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), idolâtrie, obéissance (désobéissance) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, au temps de Joakim, fils de Josias, roi de Juda :

02 « Va trouver la famille des Récabites ; tu leur parleras et tu les amèneras à la maison du Seigneur, dans l’une des salles, et tu leur feras boire du vin. »

03 Je pris donc Yaazanya, fils de Yirmeyahou, fils de Habacinya, ainsi que ses frères et tous ses fils, toute la famille des Récabites.

04 Je les amenai à la maison du Seigneur, dans la salle des fils de Hanane, fils de Yigdaliahou, l’homme de Dieu – salle qui était à côté de celle des princes, au-dessus de la salle de Maaséyahou, fils de Shalloum, le gardien du seuil.

05 Puis, devant les fils de la famille des Récabites, je plaçai des amphores pleines de vin ainsi que des coupes, et je leur dis : « Buvez du vin ! »

06 Mais ils répondirent : « Nous ne boirons pas de vin, car Yonadab, fils de Récab, notre père, nous a donné cet ordre : “Vous ne boirez pas de vin, ni vous, ni vos fils, à jamais.

07 Vous ne bâtirez pas de maisons, vous ne ferez pas de semailles, vous ne planterez pas de vignes, vous ne posséderez rien de tout cela. Car vous habiterez sous la tente, tout au long de vos jours, afin de vivre de nombreux jours sur le sol où vous êtes comme des étrangers.”

08 Nous avons obéi à Yonadab, fils de Récab, notre père, en tout ce qu’il nous a ordonné : ne pas boire de vin tout au long de nos jours, nous, nos femmes, nos fils et nos filles ;

09 ne pas bâtir de maisons pour y habiter. Nous ne possédons ni vignes, ni champs, ni semailles,

10 nous habitons sous la tente. Nous obéissons et nous faisons en tous points ce que Yonadab notre père nous a ordonné.

11 Mais lorsque Nabucodonosor, roi de Babylone, a envahi le pays, nous nous sommes dit : “Venez ! Entrons à Jérusalem pour échapper à l’armée des Chaldéens et à l’armée d’Aram !” Et depuis, nous habitons dans Jérusalem. »

12 Alors la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie.

13 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Va dire aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem : N’accepterez-vous pas la leçon en écoutant mes paroles ? – oracle du Seigneur.

14 On a observé les paroles de Yonadab, fils de Récab : il avait défendu à ses fils de boire du vin, et ils n’en ont pas bu jusqu’à ce jour, car ils ont obéi à l’ordre de leur père. Et moi, qui vous ai parlé inlassablement, vous ne m’avez pas obéi !

15 Inlassablement je vous ai envoyé tous mes serviteurs les prophètes, pour dire : “Revenez chacun de votre mauvais chemin, rendez meilleurs vos actes et n’allez pas suivre d’autres dieux pour les servir ; vous habiterez sur le sol que je vous ai donné, à vous et à vos pères.” Mais vous n’avez pas prêté l’oreille, vous ne m’avez pas écouté.

16 Ainsi, les fils de Yonadab, fils de Récab, ont observé l’ordre reçu de leur père, alors que ce peuple ne m’a pas obéi !

17 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers, Dieu d’Israël : Je vais faire venir sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem tout le malheur que j’ai proféré contre eux ; parce que je leur ai parlé et ils n’ont pas écouté, je les ai appelés et ils n’ont pas répondu. »

18 Puis Jérémie dit à la famille des Récabites : « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous avez obéi à l’ordre de Yonadab votre père, vous avez gardé tous ses commandements, vous avez fait en tous points ce qu’il vous a ordonné ;

19 c’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël – il ne manquera jamais à Yonadab, fils de Récab, un homme de sa descendance qui se tienne tous les jours devant moi. »


Jérémie 34,1-22

Posted in alliance, désolation (dévastation, ruine), esclavage (du péché), Jérusalem (Sion), prophétie (oracle), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, alors que Nabucodonosor, roi de Babylone, toute son armée, tous les royaumes de la terre soumis à son pouvoir et tous les peuples, étaient en guerre contre Jérusalem et contre toutes les villes qui en dépendent :

02 Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Va dire à Sédécias, roi de Juda, va lui dire : « Ainsi parle le Seigneur : Je vais livrer cette ville aux mains du roi de Babylone qui l’incendiera.

03 Et toi, tu n’échapperas pas à ses mains, mais tu seras bel et bien capturé, livré entre ses mains. Tes yeux verront les yeux du roi de Babylone, il te parlera face à face, et tu iras à Babylone.

04 Cependant, écoute la parole du Seigneur, Sédécias, roi de Juda. Ainsi parle le Seigneur à ton sujet : Ce n’est pas par l’épée que tu mourras ;

05 tu mourras en paix. Comme on a brûlé des parfums pour tes pères, les rois d’autrefois qui t’ont précédé, ainsi, on en brûlera pour toi, et l’on fera cette lamentation : “Quel malheur, monseigneur !” Telle est la parole que j’ai dite, moi – oracle du Seigneur. »

06 Le prophète Jérémie adressa toutes ces paroles à Sédécias, roi de Juda, dans Jérusalem.

07 L’armée du roi de Babylone était alors en guerre contre Jérusalem et contre les villes de Juda qui tenaient encore : Lakish et Azéqa ; c’étaient, en effet, les seules villes fortifiées qui restaient parmi les villes de Juda.

08 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, après que le roi Sédécias eut conclu avec tout le peuple de Jérusalem une alliance qui proclamait l’affranchissement des esclaves.

09 Chacun devait renvoyer libre son esclave hébreu, homme ou femme, de sorte que personne ne soit asservi à son frère judéen.

10 Tous ceux qui étaient entrés dans l’alliance, les princes et tous les gens du peuple, acceptèrent de renvoyer libres leurs esclaves, hommes et femmes, de sorte qu’ils ne leur soient plus asservis. Ils obéirent donc et les renvoyèrent.

11 Mais après cela, s’étant ravisés, ils firent revenir leurs esclaves, hommes et femmes, qu’ils avaient renvoyés libres, et les réduisirent à nouveau en servitude.

12 Alors, la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

13 Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Moi, j’ai conclu une alliance avec vos pères, le jour où je les ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude, en déclarant :

14 « Au bout de sept ans, chacun renverra son frère hébreu qui se sera vendu à lui. Il te servira durant six ans ; puis tu le renverras libre, de chez toi. » Mais vos pères ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille.

15 Vous, en ces jours-ci, vous vous étiez convertis, vous aviez fait ce qui est juste à mes yeux en proclamant chacun l’affranchissement de son prochain ; vous aviez conclu devant moi une alliance dans la Maison sur laquelle mon nom est invoqué.

16 Mais vous vous êtes ravisés et vous avez profané mon nom : vous avez fait revenir les esclaves, hommes et femmes, que vous aviez renvoyés pleinement libres, et vous les avez réduits de nouveau à être vos esclaves.

17 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Vous, en fait, vous ne m’avez pas obéi quand chacun de vous proclamait l’affranchissement de son frère, de son prochain ; alors moi, je vais proclamer contre vous – oracle du Seigneur – l’affranchissement de l’épée, de la peste et de la famine, et je ferai de vous un objet de stupeur pour tous les royaumes de la terre.

18 Je livrerai les hommes qui ont transgressé mon alliance, qui n’ont pas accompli les paroles de l’alliance conclue devant moi, quand ils avaient coupé en deux un veau, et qu’ils étaient passés entre ses morceaux ;

19 je livrerai les princes de Juda et les princes de Jérusalem, les dignitaires et les prêtres et tous les gens du pays, ceux qui sont passés entre les morceaux du veau,

20 je les livrerai aux mains de leurs ennemis et aux mains de ceux qui en veulent à leur vie. Leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

21 Quant à Sédécias, roi de Juda, et à ses princes, je les livrerai aux mains de leurs ennemis, aux mains de ceux qui en veulent à leur vie, aux mains de l’armée du roi de Babylone, qui a levé le siège de Jérusalem.

22 Voici que je donne un ordre – oracle du Seigneur : Je les fais revenir vers cette ville pour qu’ils l’attaquent, la prennent et l’incendient. Et je ferai des villes de Juda une désolation ; plus personne n’y habitera.

Jérémie 33,1-26

Posted in allégorie et référence christique, alliance, bonté divine (amour de Dieu), cantique (chant de l'âme), ciel (cieux), colère de Dieu, crainte de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, offrande (prémisse et autres), paix, pardon (miséricorde, pitié), pasteur, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, purification, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sacrifice d'holocauste et communion, salut (rachat, rédemption) with tags on 15 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jérémie, alors qu’il était encore détenu dans la cour de garde.

02 Ainsi parle le Seigneur, qui a fait et façonné ce qui est stable, lui dont le nom est « Le Seigneur » :

03 Invoque-moi, et je te répondrai, je te révélerai des choses grandes et inaccessibles que tu ne connais pas.

04 Oui, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, à propos des maisons de cette ville et des maisons des rois de Juda, qui seront renversées face aux remblais et à l’épée.

05 On viendra combattre les Chaldéens et remplir les maisons avec les cadavres des gens que j’ai frappés dans ma colère et ma fureur, car j’avais caché mon visage à cette ville à cause de toute leur méchanceté.

06 Je vais cicatriser sa plaie et la guérir, je les guérirai. Je leur ferai voir à profusion la paix et la stabilité.

07 Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d’Israël, je les rétablirai comme autrefois.

08 Je les purifierai de toute la faute qu’ils ont commise envers moi ; je pardonnerai toutes les fautes qu’ils ont commises envers moi, en se révoltant contre moi.

09 Cette ville fera ma joyeuse renommée, elle sera ma louange et ma parure, devant toutes les nations de la terre, quand elles apprendront tout le bonheur que je lui donne. Elles frémiront de crainte en voyant tout le bonheur et toute la paix que je lui donne.

10 Ainsi parle le Seigneur : Dans ce lieu dont vous dites : « C’est un désert sans hommes ni bétail ! », dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem dévastées, sans habitants, ni hommes ni bétail, on entendra de nouveau

11 les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, le chant de ceux qui présentent le sacrifice d’action de grâce dans la maison du Seigneur, en disant : « Rendez grâce au Seigneur de l’univers ! Oui, le Seigneur est bon : éternel est son amour ! » Car je ramènerai les captifs du pays ; ce sera comme autrefois, dit le Seigneur.

12 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Dans ce lieu déserté tant par les hommes que par le bétail, et dans toutes les villes de la contrée, il y aura encore un enclos où les bergers feront reposer leurs brebis.

13 Dans les villes de la Montagne, du Bas-Pays et du Néguev, dans le pays de Benjamin, aux alentours de Jérusalem et dans les villes de Juda, les brebis passeront encore sous les mains de celui qui les compte, dit le Seigneur.

14 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où j’accomplirai la parole de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda :

15 En ces jours-là, en ce temps-là, je ferai germer pour David un Germe de Justice, et il exercera dans le pays le droit et la justice.

16 En ces jours-là, Juda sera sauvé, Jérusalem habitera en sécurité, et voici comment on la nommera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

17 Oui, ainsi parle le Seigneur : Il ne manquera jamais à David un homme qui siège sur le trône de la maison d’Israël ;

18 et aux prêtres lévites, ne manquera jamais en ma présence un homme qui fasse monter l’holocauste, qui brûle l’offrande et présente chaque jour le sacrifice.

19 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

20 Ainsi parle le Seigneur : Si vous pouviez rompre mon alliance avec le jour et mon alliance avec la nuit, de sorte que jour et nuit ne viennent plus en leur temps,

21 alors serait aussi rompue mon alliance avec mon serviteur David : il n’aurait plus de fils régnant sur son trône. Et il en serait de même pour les prêtres lévites qui me servent.

22 Autant que l’armée du ciel impossible à dénombrer, autant que le sable de la mer impossible à compter, ainsi multiplierai-je la descendance de mon serviteur David et les lévites qui me servent.

23 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

24 N’as-tu pas remarqué ce que disent les gens de ce peuple : « Le Seigneur a rejeté les deux familles qu’il avait choisies » ? En parlant ainsi, ils méprisent mon peuple qui n’est plus pour eux une nation.

25 Ainsi parle le Seigneur : Si je n’avais pas établi mon alliance avec le jour et la nuit, ni les lois du ciel et de la terre,

26 alors je pourrais aussi rejeter la descendance de Jacob et de mon serviteur David, et ne pas prendre en elle ceux qui gouvernent la descendance d’Abraham, d’Isaac, et de Jacob. Mais non ! Je ramènerai leurs captifs, pour eux j’aurai de la compassion.

Jérémie 32,1-44

Posted in abomination, alliance, attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, crainte de Dieu, créateur (création), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), loi, mal (méchanceté), péché mortel, péché originel, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, rétribution (mérite), restauration (rebâtir), terre promise (terre sainte), vices (passions), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, la dixième année du règne de Sédécias, roi de Juda ; c’était la dix-huitième année du règne de Nabucodonosor.

02 L’armée du roi de Babylone assiégeait alors Jérusalem, et le prophète Jérémie était retenu prisonnier dans la cour de garde, celle de la maison du roi de Juda.

03 C’est là que Sédécias, roi de Juda, l’avait enfermé en lui disant : « Pourquoi fais-tu cette prophétie ? Tu as dit : “Ainsi parle le Seigneur : Je vais livrer cette ville aux mains du roi de Babylone qui la prendra.

04 Et Sédécias, roi de Juda, n’échappera pas aux mains des Chaldéens, mais il sera bel et bien livré aux mains du roi de Babylone ; il lui parlera face à face et ses yeux verront ses yeux.

05 À Babylone, il emmènera Sédécias, qui y restera jusqu’à ce que je le visite – oracle du Seigneur. Si vous faites la guerre aux Chaldéens, vous ne réussirez pas !” ».

06 Or, voici ce que dit Jérémie : Cette parole du Seigneur m’a été adressée :

07 « Hanaméel, le fils de ton oncle Shalloum, va venir te trouver pour te dire : “Achète-toi mon champ d’Anatoth, c’est toi qui as droit de rachat pour l’acquérir !” »

08 Hanaméel, le fils de mon oncle, vint me trouver dans la cour de garde, selon la parole du Seigneur, et il me dit : « Achète donc mon champ d’Anatoth, au pays de Benjamin, car tu as droit de propriété et droit de rachat. Achète-le ! » Je compris que c’était là une parole du Seigneur

09 et j’achetai le champ d’Anatoth à Hanaméel, le fils de mon oncle, et je lui pesai l’argent : dix-sept pièces d’argent.

10 Je rédigeai un acte, le scellai devant ceux que j’avais pris comme témoins, et je pesai l’argent dans une balance.

11 Puis, je pris l’acte d’acquisition, la partie scellée – avec l’ordre et les clauses – et la partie ouverte.

12 Et je remis l’acte d’acquisition à Baruc, fils de Nériya, fils de Mahséya, sous les yeux de Hanaméel, fils de mon oncle, sous les yeux des témoins signataires de l’acte et sous les yeux de tous les Judéens qui se trouvaient dans la cour de garde.

13 Sous leurs yeux, j’ordonnai ceci à Baruc :

14 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Prends ces documents, cet acte d’acquisition, la partie scellée et la partie ouverte, et dépose-les dans un vase en terre cuite, pour qu’ils se conservent longtemps ;

15 car, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Dans ce pays, on achètera encore des maisons, des champs et des vignes. »

16 Après avoir remis l’acte d’acquisition à Baruc, fils de Nériya, j’adressai au Seigneur cette prière :

17 « Ah ! Seigneur mon Dieu, c’est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande force et ton bras étendu, et rien n’est impossible pour toi.

18 Tu montres ta fidélité à des milliers, mais la faute des pères, tu la fais payer à leurs fils après eux. Le Dieu grand, le valeureux, son nom est “Le Seigneur de l’univers”.

19 Grand par tes desseins et riche en exploits, toi dont les yeux sont ouverts sur tous les chemins des hommes afin de rendre à chacun selon sa conduite et selon le fruit de ses actes,

20 toi qui as opéré des signes et des prodiges jusqu’à ce jour, au pays d’Égypte, en Israël et dans l’humanité, tu t’es fait le nom que tu portes en ce jour.

21 Tu fis sortir ton peuple Israël du pays d’Égypte par des signes et des prodiges, à main forte et à bras étendu, dans une grande crainte.

22 Tu leur donnas ce pays que tu avais promis par serment à leurs pères, pays ruisselant de lait et de miel.

23 Ils y sont entrés, ils en ont pris possession, mais ils n’ont pas écouté ta voix, ils n’ont pas marché selon tes lois, ils n’ont rien fait de tout ce que tu leur avais ordonné ; et tu as provoqué contre eux tout ce malheur.

24 Voici que les remblais s’élèvent pour prendre la ville ; par l’épée, la famine et la peste, la ville est livrée aux mains des Chaldéens qui lui font la guerre. Ce que tu as dit se réalise : toi-même, tu le vois.

25 Et toi, Seigneur mon Dieu, tu me dis, alors que la ville est livrée aux mains des Chaldéens : “Achète-toi ce champ à prix d’argent et prends des témoins !” »

26 Alors la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

27 « Moi, je suis le Seigneur, le Dieu de tout être de chair. Y a-t-il quelque chose qui me soit impossible ?

28 C’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur – je vais livrer cette ville aux mains des Chaldéens, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, et il la prendra.

29 Les Chaldéens qui font la guerre à cette ville entreront dans cette ville et y mettront le feu, incendiant les maisons où l’on brûle sur les terrasses de l’encens au dieu Baal, où l’on verse des libations à d’autres dieux ; ce qui m’offense.

30 Oui, depuis leur jeunesse, les fils d’Israël et les fils de Juda ne font que ce qui est mal à mes yeux ; les fils d’Israël ne font que m’offenser par les œuvres de leurs mains – oracle du Seigneur.

31 Oui, cette ville excite en moi colère et fureur depuis le jour de sa fondation jusqu’à aujourd’hui, au point que je l’écarte de ma présence,

32 à cause de tout le mal que les fils d’Israël et les fils de Juda ont fait pour m’offenser, eux, leurs rois et leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, les gens de Juda et les habitants de Jérusalem !

33 Ils ont tourné vers moi leur dos, et non leur visage. Inlassablement, je les instruisais, mais aucun d’eux n’écoutait pour accepter la leçon.

34 Ils ont installé leurs horreurs pour souiller la Maison sur laquelle mon nom est invoqué.

35 Ils ont édifié, au Val-de-la-Géhenne, les lieux sacrés de Baal pour y faire passer par le feu leurs fils et leurs filles en l’honneur de Moloch. Cela, je ne l’ai pas ordonné, ce n’est pas venu à mon esprit. Commettre une telle abomination, c’est faire pécher Juda ! »

36 Mais maintenant, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, au sujet de cette ville dont vous dites qu’elle est livrée aux mains du roi de Babylone par l’épée, la famine et la peste :

37 « Je vais les rassembler de tous les pays où je les ai chassés dans ma colère, ma fureur, ma grande irritation ; je les ramènerai en ce lieu et les ferai habiter en sécurité.

38 Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu.

39 Je leur donnerai un seul cœur, un seul chemin, afin qu’ils me craignent chaque jour, pour leur bonheur et celui de leurs fils après eux.

40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle : je ne cesserai pas de les suivre pour les rendre heureux et je mettrai ma crainte en leur cœur pour qu’ils ne s’écartent pas de moi.

41 J’aurai de la joie à les rendre heureux ; en vérité, je les planterai dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme. »

42 Oui, ainsi parle le Seigneur : « De même que j’ai fait venir sur ce peuple tout ce grand malheur, de même, je fais venir sur eux tout le bonheur dont je parle.

43 On achètera des champs dans ce pays dont vous dites : « C’est une terre désolée, sans hommes ni bétail, livrée aux mains des Chaldéens ! »

44 On achètera des champs à prix d’argent, on rédigera des actes, on les scellera devant ceux qu’on aura pris comme témoins, au pays de Benjamin, aux alentours de Jérusalem, dans les villes de Juda, les villes de la Montagne, les villes du Bas-Pays et les villes du Néguev, quand je ramènerai leurs captifs – oracle du Seigneur. »

 

Jérémie 31,1-40

Posted in alliance, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), consacré (consécration), consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), désert (ascèse, dépouillement), détresse (désespoir), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), lamentation (deuil), libération (délivrance, joug), loi, moissonner (semer, cultiver), pardon (miséricorde, pitié), pasteur, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prière de louange, prophétie (oracle), pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), unité divine (union) with tags on 15 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple.

02 Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple qui a échappé au massacre ; Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.

03 Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité.

04 De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël. De nouveau tu prendras tes tambourins de fête pour te mêler aux danses joyeuses.

05 De nouveau tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie, et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit.

06 Un jour viendra où les veilleurs crieront dans la montagne d’Éphraïm : « Debout, montons à Sion, vers le Seigneur notre Dieu ! »

07 Car ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

08 Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient.

09 Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas. Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné.

10 Écoutez, nations, la parole du Seigneur ! Annoncez dans les îles lointaines : « Celui qui dispersa Israël le rassemble, il le garde, comme un berger son troupeau.

11 Le Seigneur a libéré Jacob, l’a racheté des mains d’un plus fort.

12 Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion : ils affluent vers les biens du Seigneur, le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, les génisses et les brebis du troupeau. Ils auront l’âme comme un jardin tout irrigué ; ils verront la fin de leur détresse.

13 La jeune fille se réjouit, elle danse ; jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble ! Je change leur deuil en joie, les réjouis, les console après la peine.

14 Je nourris mes prêtres de festins ; mon peuple se rassasie de mes biens » – oracle du Seigneur.

15 Ainsi parle le Seigneur : Un cri s’élève dans Rama, une plainte et des pleurs d’amertume. C’est Rachel qui pleure ses fils ; elle refuse d’être consolée, car ses fils ne sont plus.

16 Ainsi parle le Seigneur : Retiens le cri de tes pleurs et les larmes de tes yeux. Car il y a un salaire pour ta peine, – oracle du Seigneur : ils reviendront du pays de l’ennemi.

17 Il y a un espoir pour ton avenir, – oracle du Seigneur : tes fils reviendront sur leur territoire.

18 J’entends bien Éphraïm se plaindre : « Tu m’as corrigé, et je suis corrigé, comme un jeune taureau non dressé. Fais-moi revenir, et je reviendrai, car c’est toi qui es le Seigneur mon Dieu.

19 Oui, je me repens après être revenu ; après avoir reconnu qui je suis, je me frappe la poitrine. Je rougis et je suis confus, car je porte la honte de ma jeunesse. »

20 Éphraïm n’est-il pas pour moi un fils précieux, n’est-il pas un enfant de délices, puisque son souvenir ne me quitte plus chaque fois que j’ai parlé de lui ? Voilà pourquoi, à cause de lui, mes entrailles frémissent ; oui, je lui ferai miséricorde – oracle du Seigneur.

21 Dresse pour toi des signaux, pose pour toi des jalons ; sois attentive à la route, au chemin sur lequel tu as marché ! Reviens, vierge d’Israël, reviens ici, vers tes villes !

22 Combien de temps, fille rebelle, vas-tu encore vagabonder ? Le Seigneur crée du nouveau dans le pays : la femme entourera l’homme !

23 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : On dira encore cette parole au pays de Juda et dans ses villes, quand je ramènerai leurs captifs : « Que le Seigneur te bénisse, demeure de justice, montagne de sainteté ! »

24 Là, habiteront ensemble les gens de Juda et de toutes ses villes, les laboureurs et les nomades.

25 Car je vais désaltérer l’âme qui défaille ; toute âme en détresse, je la comblerai.

26 Là-dessus, je me suis réveillé et j’ai compris. Que mon sommeil avait été agréable !

27 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où j’ensemencerai la maison d’Israël et la maison de Juda d’une semence d’homme et d’une semence de bétail.

28 Et, de même que j’ai veillé sur eux pour arracher et renverser, pour démolir et détruire, pour provoquer le malheur, de même je veillerai sur eux pour bâtir et planter – oracle du Seigneur.

29 En ces jours-là, on ne dira plus : « Les pères ont mangé du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées. »

30 Mais chacun mourra pour sa propre faute ; tout homme qui mangera du raisin vert, ses propres dents en seront irritées.

31 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle.

32 Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur maître – oracle du Seigneur.

33 Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

34 Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés.

35 Ainsi parle le Seigneur, lui qui a fait le soleil pour éclairer pendant le jour, qui a établi les lois de la lune et des étoiles pour éclairer pendant la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots. Son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

36 Si jamais ces lois disparaissent devant ma face – oracle du Seigneur –, alors la descendance d’Israël cessera, elle aussi, pour toujours d’être une nation devant ma face.

37 Ainsi parle le Seigneur : Si jamais on peut mesurer le ciel, là-haut, et sonder les fondations de la terre, en bas, alors moi aussi, je rejetterai toute la descendance d’Israël pour tout ce qu’elle aura fait – oracle du Seigneur.

38 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où la ville sera reconstruite pour le Seigneur, depuis la tour de Hananéel jusqu’à la porte de l’Angle.

39 On sortira de nouveau le cordeau à mesurer, pour le tendre sur la colline de Gareb ; ensuite, on le tournera vers Goa.

40 Et toute la vallée des cadavres et des cendres, tous les cimetières, jusqu’au torrent du Cédron, jusqu’à l’angle de la porte des Chevaux, à l’est, tout sera consacré au Seigneur. On n’arrachera plus, on ne démolira plus jamais.

Jérémie 30,1-24

Posted in allégorie et référence christique, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), droiture, esclavage (du péché), fécondité (prospérité, postérité), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), paix, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, prophétie (oracle), purgatoire, restauration (rebâtir), salut (rachat, rédemption), terre promise (terre sainte), unité divine (union) with tags on 15 février 2014 by JL

01Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Écris dans un livre toutes les paroles que je t’ai dites.

03 Car voici venir des jours – oracle du Seigneur – où je ramènerai les captifs de mon peuple Israël et Juda, dit le Seigneur ; je les ramènerai dans le pays que j’ai donné à leurs pères, et ils en prendront possession. »

04 Voici donc les paroles que le Seigneur a dites à Israël et à Juda :

05 Ainsi parle le Seigneur : Nous avons entendu un cri d’effroi, c’est la terreur et non la paix.

06 Interrogez donc et voyez : un mâle peut-il enfanter ? Pourquoi tout homme que je vois a-t-il les mains sur les hanches comme une femme qui enfante ? Pourquoi tous les visages sont-ils soudain livides ?

07 Malheur ! Il est grand, ce jour-là, à nul autre semblable ! C’est le temps de l’angoisse pour Jacob, mais il en sera sauvé.

08 Il arrivera en ce jour-là – oracle du Seigneur de l’univers – que je briserai le joug qui est sur ta nuque et je romprai tes liens. Alors, ils ne seront plus asservis à des étrangers.

09 Ils serviront le Seigneur leur Dieu et David, leur roi que je susciterai pour eux.

10 Mais toi, Jacob mon serviteur, ne crains pas – oracle du Seigneur –, ne tremble pas, Israël, car je vais te sauver des terres lointaines, sauver ta descendance de la terre où elle est captive. Jacob reviendra, il sera en sécurité, tranquille, sans personne qui l’inquiète,

11 car je suis avec toi pour te sauver – oracle du Seigneur. Oui, j’exterminerai toutes les nations parmi lesquelles je t’ai dispersé ; et toi, je ne t’exterminerai pas, mais je te corrigerai selon le droit et ne te laisserai pas impuni.

12 Ainsi parle le Seigneur : Sion, incurable est ta blessure, et profonde, ta plaie.

13 Nul ne défend ta cause pour qu’on soigne ton ulcère ; pas de remède pour le cicatriser.

14 Tous tes amants t’ont oubliée, aucun ne te recherche. Oui, comme un ennemi je t’ai blessée – sévère correction ! Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître.

15 Qu’as-tu à crier à cause de ta blessure ? Ta peine est incurable. Sur la masse de tes fautes, tes péchés n’ont cessé de s’accroître : c’est pourquoi je t’ai infligé cela.

16 Mais tous ceux qui te dévorent seront dévorés ; tous tes adversaires, oui tous, iront en captivité. Ceux qui te dépouillent seront dépouillés, et tous ceux qui te pillent, je les livrerai au pillage.

17 Oui, je vais cicatriser et guérir ta plaie – oracle du Seigneur –, Sion, toi qu’on appelle « Expulsée », « Celle que nul ne recherche ».

18 Ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais restaurer les tentes de Jacob, pour ses demeures j’aurai de la compassion ; la ville sera rebâtie sur ses ruines, la citadelle sera rétablie en sa juste place.

19 Les actions de grâce en jailliront avec des cris de joie. Bien loin de diminuer ses fils, je les multiplierai ; bien loin de les abaisser, je les glorifierai.

20 Ils seront comme autrefois, leur communauté se maintiendra devant moi, car je punirai tous ses oppresseurs.

21 Jacob aura pour maître l’un des siens, un chef qui sera issu de lui. Je lui permettrai d’approcher et il aura accès auprès de moi. Qui donc, en effet, a jamais osé de lui-même s’approcher de moi ? – oracle du Seigneur.

22 Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

23 Voici la tempête du Seigneur ; sa fureur éclate, la tempête s’installe, elle tournoie sur la tête des méchants.

24 L’ardente colère du Seigneur ne se détournera pas avant d’avoir agi et réalisé les desseins de son cœur. Dans les derniers jours, vous le comprendrez.

 

Jérémie 29,1-32

Posted in adultère (luxure, prostitution), chercher Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), espérance, faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), malédiction, mensonge, paix, parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prophétie (oracle), pureté du coeur, purgatoire, révolte (trahison, nuque raide), vision (songe, extase) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Voici les termes de la lettre que le prophète Jérémie envoya de Jérusalem à ceux des anciens qui survivaient en exil, aux prêtres, aux prophètes et à tout le peuple, que Nabucodonosor avait déportés de Jérusalem à Babylone.

02 C’était après que le roi Jékonias eut quitté Jérusalem avec la reine mère, les dignitaires, les princes de Juda et de Jérusalem, les artisans et forgerons.

03 Cette lettre fut confiée à Élasa, fils de Shafane, et à Guemarya, fils de Hilqiya, que Sédécias, roi de Juda, avait envoyés à Babylone auprès de Nabucodonosor, roi de Babylone. Elle disait :

04 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël, à tous les exilés que j’ai déportés de Jérusalem à Babylone :

05 Bâtissez des maisons et habitez-les, plantez des jardins et mangez de leurs fruits.

06 Prenez des femmes et engendrez des fils et des filles, prenez des femmes pour vos fils ; donnez vos filles en mariage, et qu’elles enfantent des fils et des filles ; multipliez-vous là-bas, et ne diminuez pas !

07 Recherchez la paix en faveur de la ville où je vous ai déportés, et intercédez pour elle auprès du Seigneur, car de sa paix dépend votre paix.

08 Oui, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Ne vous laissez abuser ni par les prophètes qui sont au milieu de vous, ni par vos devins ! N’écoutez pas vos songes, les songes que vous provoquez !

09 Car c’est le mensonge qu’ils prophétisent en mon nom. Je ne les ai pas envoyés – oracle du Seigneur.

10 Oui, ainsi parle le Seigneur : Dès que les soixante-dix ans seront révolus pour Babylone, je vous visiterai, j’accomplirai pour vous ma parole de bonheur, en vous ramenant en ce lieu.

11 Car moi, je connais les pensées que je forme à votre sujet – oracle du Seigneur –, pensées de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance.

12 Vous m’invoquerez, vous approcherez, vous me prierez, et je vous écouterai.

13 Vous me chercherez et vous me trouverez ; oui, recherchez-moi de tout votre cœur.

14 Je me laisserai trouver par vous – oracle du Seigneur et je ramènerai vos captifs. Je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous avais chassés – oracle du Seigneur –, et je vous ramènerai au lieu dont je vous avais exilés.

15 Puisque vous dites : “Le Seigneur a suscité pour nous des prophètes à Babylone”,

16 ainsi parle le Seigneur au roi qui siège sur le trône de David et à tout le peuple qui habite cette ville, à vos frères qui ne sont pas partis en exil avec vous,

17 ainsi parle le Seigneur de l’univers : Je vais envoyer chez eux l’épée, la famine et la peste ; je les traiterai comme des figues pourries, si mauvaises qu’elles sont immangeables.

18 Je les persécuterai avec l’épée, la famine et la peste ; je ferai d’eux un objet de stupeur pour tous les royaumes de la terre, un objet d’imprécation et de désolation, de dérision et d’insulte, parmi toutes les nations où je les aurai chassés,

19 car ils n’ont pas écouté mes paroles – oracle du Seigneur –, ils n’ont pas écouté mes serviteurs les prophètes que je leur ai envoyés inlassablement – oracle du Seigneur.

20 Quant à vous, écoutez la parole du Seigneur, vous, tous les déportés que j’ai envoyés de Jérusalem à Babylone :

21 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël, à Acab, fils de Kolaya, et à Sédécias, fils de Maaséya, qui, en mon nom, vous prophétisent le mensonge. Je vais les livrer aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, qui les frappera sous vos yeux.

22 Et désormais on formulera cette malédiction chez tous les déportés de Juda qui se trouvent à Babylone : “Que le Seigneur te traite comme Sédécias et Acab, grillés au feu par le roi de Babylone !”

23 C’est qu’ils ont commis une infamie en Israël et se sont livrés à l’adultère avec les femmes de leur prochain. Et ils ont dit, en mon nom, une parole de mensonge, alors que je ne leur avais rien ordonné. Moi, je le sais, j’en suis témoin – oracle du Seigneur. »

24 À Shemayahou, le Néhélamite, tu diras :

25 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Tu as envoyé des lettres en ton nom à tout le peuple qui se trouve à Jérusalem, au prêtre Sophonie, fils de Maaséya, et à tous les prêtres, pour dire ceci :

26 « Le Seigneur a fait de toi un prêtre à la place du prêtre Joad, pour surveiller dans la maison du Seigneur tout homme qui délire ou fait le prophète, afin de l’attacher au pilori ou au carcan.

27 Alors, pourquoi ne corriges-tu pas Jérémie d’Anatoth qui fait le prophète parmi vous ?

28 Car il nous a envoyé à Babylone le message suivant : “Ce sera long ! Bâtissez des maisons et habitez-les, plantez des jardins et mangez de leurs fruits.” »

29 Or le prêtre Sophonie avait lu cette lettre au prophète Jérémie.

30 Alors la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

31 Envoie ce message à tous les exilés : « Ainsi parle le Seigneur au sujet de Shemayahou, le Néhélamite : Parce que Shemayahou a prophétisé parmi vous, sans que je l’envoie, afin de vous rassurer par un mensonge,

32 à cause de cela – ainsi parle le Seigneur – je vais sévir contre Shemayahou, le Néhélamite, et contre sa descendance. Aucun d’entre eux n’aura sa place au milieu de ce peuple, aucun ne verra le bien que je vais faire à mon peuple – oracle du Seigneur –, car c’est la révolte qu’il a prêchée contre le Seigneur. »

Jérémie 28,1-17

Posted in butin de guerre (trésor), déportation (captif, exil), faux prêtre et faux prophète, mensonge, révolte (trahison, nuque raide) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Cette année-là, au début du règne de Sédécias, roi de Juda, la quatrième année, au cinquième mois, le prophète Ananie, fils d’Azzour, originaire de Gabaon, me dit dans la maison du Seigneur, en présence des prêtres et de tout le peuple :

02 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : J’ai brisé le joug du roi de Babylone !

03 Dans deux ans, jour pour jour, je ferai revenir en ce lieu tous les objets de la maison du Seigneur que Nabucodonosor, roi de Babylone, a enlevés pour les emporter à Babylone.

04 Je ramènerai ici Jékonias, fils de Joakim, roi de Juda, avec tous les déportés de Juda qui sont partis à Babylone – oracle du Seigneur –, car je vais briser le joug du roi de Babylone ! »

05 Le prophète Jérémie répondit au prophète Ananie en présence des prêtres et de tout le peuple, qui se tenaient dans la maison du Seigneur.

06 Il lui dit : « Amen ! Que le Seigneur agisse ainsi, que le Seigneur accomplisse ta prophétie : qu’il fasse revenir de Babylone les objets de la maison du Seigneur et tous les déportés.

07 Cependant, écoute bien cette parole que je vais te faire entendre, à toi et à tout le peuple :

08 Les prophètes qui nous ont précédés, toi et moi, depuis bien longtemps, ont prophétisé contre de nombreux pays et de grands royaumes la guerre, le malheur et la peste.

09 Le prophète qui annonce la paix n’est reconnu comme prophète vraiment envoyé par le Seigneur, que si sa parole s’accomplit. »

10 Alors le prophète Ananie enleva le joug que le prophète Jérémie s’étais mis sur la nuque, et il le brisa.

11 Et Ananie déclara en présence de tout le peuple : « Ainsi parle le Seigneur : De la même manière, dans deux ans, jour pour jour, je briserai le joug de Nabucodonosor, roi de Babylone, pour en délivrer toutes les nations. » Alors le prophète Jérémie alla son chemin.

12 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie après que le prophète Ananie eut brisé le joug qui était sur sa nuque.

13 « Va dire à Ananie : Ainsi parle le Seigneur : Tu as brisé un joug de bois, mais à sa place tu feras un joug de fer.

14 Car ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : C’est un joug de fer que je mets sur la nuque de toutes ces nations, pour qu’elles servent Nabucodonosor, roi de Babylone. Et elles le serviront. Je lui ai donné même les bêtes sauvages. »

15 Le prophète Jérémie dit alors au prophète Ananie : « Écoute bien, Ananie : le Seigneur ne t’a pas envoyé, et toi, tu rassures ce peuple par un mensonge.

16 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Je te renvoie de la surface de la terre ; tu mourras cette année, car c’est la révolte que tu as prêchée contre le Seigneur. »

17 Le prophète Ananie mourut cette même année, au septième mois.

Jérémie 27,1-22

Posted in attributs et noms divins, butin de guerre (trésor), créateur (création), déportation (captif, exil), faux prêtre et faux prophète, maison (demeures) du Seigneur, mensonge, prophétie (oracle) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Au début du règne de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut adressée à Jérémie de la part du Seigneur.

02 Ainsi m’a parlé le Seigneur : Fais-toi des liens et des jougs, place-les sur ta nuque.

03 Puis, envoie-les au roi d’Édom, au roi de Moab et au roi des Ammonites, au roi de Tyr et au roi de Sidon, par les messagers venus à Jérusalem auprès de Sédécias, roi de Juda.

04 Et tu leur ordonneras de dire à leurs maîtres : Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous parlerez ainsi à vos maîtres :

05 C’est moi qui ai fait la terre, l’homme et le bétail sur la face de la terre, par ma grande force et mon bras étendu, et je les donne à qui bon me semble.

06 Et moi, maintenant, je livre tous ces pays aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, mon serviteur ; je lui donne même les bêtes sauvages, pour qu’elles le servent ;

07 toutes les nations le serviront, lui, son fils et son petit-fils, jusqu’à ce que vienne pour son pays le temps où il sera lui-même asservi à des nations nombreuses et à de grands rois.

08 Quant à la nation ou au royaume qui ne servira pas Nabucodonosor, roi de Babylone, qui ne livrera pas sa nuque au joug du roi de Babylone, cette nation, je la châtierai par l’épée, la famine et la peste – oracle du Seigneur – avant de la faire achever par sa main.

09 Et vous, n’écoutez pas vos prophètes ni vos devins, ni vos songes, ni vos astrologues, ni vos mages, eux qui vous disent : « Non, vous ne servirez pas le roi de Babylone ! »

10 C’est le mensonge qu’ils vous prophétisent ! Et à cause de cela, vous serez bannis de votre terre : je vous chasserai, et vous périrez.

11 Mais la nation qui mettra sa nuque sous le joug du roi de Babylone et qui le servira, je lui donnerai le repos sur sa terre – oracle du Seigneur ; elle pourra la cultiver et l’habiter.

12 À Sédécias, roi de Juda, je parlai dans les mêmes termes ; je lui dis : Mettez votre nuque sous le joug du roi de Babylone, servez-le, lui et son peuple, et vous vivrez.

13 Pourquoi devriez-vous mourir, toi et ton peuple, par l’épée, la famine et la peste, comme le Seigneur l’a dit à la nation qui ne servirait pas le roi de Babylone ?

14 N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous disent : « Non, vous ne servirez pas le roi de Babylone ! » C’est le mensonge qu’ils vous prophétisent !

15 Je ne les ai pas envoyés – oracle du Seigneur –, mais ils prophétisent en mon nom le mensonge ! À cause de cela, je vais vous chasser, et vous périrez, vous et vos prophètes.

16 Quant aux prêtres et à tout ce peuple, je leur déclarai : Ainsi parle le Seigneur. N’écoutez pas les paroles de vos prophètes qui prophétisent pour vous dire : « Maintenant et sans tarder, les objets de la maison du Seigneur vont être ramenés de Babylone ! », car c’est le mensonge qu’ils vous prophétisent.

17 Ne les écoutez pas ! Servez le roi de Babylone, et vous vivrez. Pourquoi cette ville serait-elle une ruine ?

18 S’ils sont prophètes, si la parole du Seigneur est avec eux, qu’ils supplient donc le Seigneur de l’univers pour que les objets qui sont encore dans la maison du Seigneur, dans la maison du roi de Juda et dans Jérusalem, ne s’en aillent pas à Babylone !

19 Car ainsi parle le Seigneur de l’univers au sujet des colonnes, de la Mer et des bases, ainsi que des autres objets qui sont encore dans cette ville,

20 ce que n’a pas enlevé Nabucodonosor, roi de Babylone, quand il déporta de Jérusalem à Babylone Jékonias, fils de Joakim, roi de Juda, avec tous les notables de Juda et de Jérusalem.

21 Oui, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël, à propos des objets qui sont encore dans la maison du Seigneur, dans la maison du roi de Juda et dans Jérusalem :

22 ils seront emportés à Babylone et ils y resteront jusqu’au jour où je m’en occuperai – oracle du Seigneur. Alors, je les ferai remonter et revenir en ce lieu.

 

Jérémie 26,1-24

Posted in chemin (voie du Seigneur), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, ecouter (voix du Seigneur), face de Dieu (visage), Jérusalem (Sion), loi, sang, temple (sanctuaire) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Au début du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, il y eut cette parole venant du Seigneur :

02 Ainsi parle le Seigneur : Tiens-toi dans la cour de la maison du Seigneur. Aux gens de toutes les villes de Juda qui viennent se prosterner dans la maison du Seigneur, tu diras toutes les paroles que je t’ai ordonné de leur dire ; n’en retranche pas un mot.

03 Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de son mauvais chemin ? Alors je renoncerai au mal que je projette de leur faire à cause de la malice de leurs actes.

04 Tu leur diras donc : Ainsi parle le Seigneur : Si vous ne m’écoutez pas, si vous ne marchez pas selon ma Loi, celle que j’ai mise sous vos yeux,

05 si vous n’écoutez pas les paroles de mes serviteurs les prophètes, que je vous envoie inlassablement, et que vous n’avez pas écoutés,

06 je traiterai cette Maison comme celle de Silo, et ferai de cette ville un exemple de malédiction pour toutes les nations de la terre.

07 Les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendirent Jérémie proclamer ces paroles dans la maison du Seigneur.

08 Et quand Jérémie eut fini de dire à tout le peuple tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de dire, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui en disant : « Tu vas mourir !

09 Pourquoi prophétises-tu, au nom du Seigneur, que cette Maison deviendra comme celle de Silo, que cette ville sera dévastée et vidée de ses habitants ? » Et tout le peuple se rassembla autour de Jérémie dans la maison du Seigneur.

10 Lorsque les princes de Juda apprirent ces événements, ils montèrent de la maison du roi à la maison du Seigneur et siégèrent à l’entrée de la Porte-Neuve-du-Seigneur.

11 Alors les prêtres et les prophètes dirent aux princes et à tout le peuple : « Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville ; vous l’avez entendu de vos oreilles. »

12 À son tour Jérémie s’adressa à tous les princes et à tout le peuple : « C’est le Seigneur qui m’a envoyé prophétiser contre cette Maison et contre cette ville, et dire toutes les paroles que vous avez entendues.

13 Et maintenant, rendez meilleurs vos chemins et vos actes, écoutez la voix du Seigneur votre Dieu ; alors il renoncera au malheur qu’il a proféré contre vous.

14 Quant à moi, me voici entre vos mains, faites de moi ce qui vous semblera bon et juste.

15 Mais sachez-le bien : si vous me faites mourir, vous allez vous charger d’un sang innocent, vous-mêmes et cette ville et tous ses habitants. Car c’est vraiment le Seigneur qui m’a envoyé vers vous proclamer toutes ces paroles pour que vous les entendiez. »

16 Alors les princes et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes : « Cet homme ne mérite pas la mort, car c’est au nom du Seigneur notre Dieu qu’il nous a parlé. »

17 Quelques-uns des anciens du pays se levèrent pour dire à toute l’assemblée du peuple :

18 « Michée de Morésheth, qui était prophète au temps d’Ézékias, roi de Juda, a déclaré à tout le peuple de Juda : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Sion sera un champ qu’on laboure, Jérusalem, un monceau de décombres, et la montagne du Temple, des lieux sacrés envahis par la forêt.

19 Est-ce que le roi de Juda, Ézékias, et tous les gens de Juda l’ont fait mourir ? Le roi n’a-t-il pas craint le Seigneur, n’a-t-il pas apaisé le visage du Seigneur, si bien que le Seigneur a renoncé au malheur qu’il avait proféré contre eux ? Et nous, nous irions faire ce grand mal à nous-mêmes ? »

20 Il y eut aussi un homme qui prophétisait au nom du Seigneur. C’était Ourias, fils de Shemayahou, originaire de Qiryath-Yearim ; il prophétisait contre cette ville et contre ce pays dans les mêmes termes que Jérémie.

21 Le roi Joakim, avec tous ses guerriers et ses princes, en fut informé et chercha à le faire mourir. Ourias, en l’apprenant, prit peur, s’enfuit et parvint en Égypte.

22 Alors le roi Joakim envoya des hommes en Égypte : Elnatane, fils d’Akbor, et quelques autres avec lui.

23 Ils firent sortir Ourias d’Égypte et l’amenèrent au roi Joakim qui le frappa de l’épée et fit jeter son cadavre dans la fosse commune.

24 Mais comme la protection d’Ahiqam, fils de Shafane, était acquise à Jérémie, il échappa aux mains de ceux qui voulaient le faire mourir.

Jérémie 25,1-38

Posted in anathème, attributs et noms divins, colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), idolâtrie, maison (demeures) du Seigneur, prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole adressée à Jérémie pour tout le peuple de Juda, la quatrième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda ; c’était la première année de Nabucodonosor, roi de Babylone.

02 Le prophète Jérémie la prononça pour tout le peuple de Juda et pour tous les habitants de Jérusalem ; il dit :

03 Depuis la treizième année de Josias, fils d’Amone, roi de Juda, jusqu’à ce jour, cela fait vingt-trois ans que la parole du Seigneur m’est adressée, et qu’inlassablement je vous parle sans que vous n’écoutiez.

04 Inlassablement, le Seigneur vous a envoyé tous ses serviteurs les prophètes ; mais vous n’avez pas écouté ni prêté l’oreille pour entendre,

05 lorsqu’ils disaient : Que chacun de vous revienne de son mauvais chemin et de la malice de ses actes ! Alors, vous habiterez sur la terre que le Seigneur vous a donnée, à vous et à vos pères, depuis toujours et pour toujours.

06 N’allez pas suivre d’autres dieux pour les servir et vous prosterner devant eux ! Cessez de m’offenser par les œuvres de vos mains, et je ne vous ferai aucun mal.

07 Mais vous ne m’avez pas écouté – oracle du Seigneur –, de sorte que vous m’avez offensé par les œuvres de vos mains, pour votre malheur.

08 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Puisque vous n’avez pas écouté mes paroles,

09 voici que j’envoie chercher tous les peuples du nord – oracle du Seigneur –, et je les amènerai à mon serviteur Nabucodonosor, roi de Babylone, contre ce pays, contre ses habitants, et contre toutes les nations d’alentour. Je les vouerai à l’anathème, je les livrerai à la désolation, à la dérision et à la ruine pour toujours.

10 Je ferai disparaître de chez eux chants d’allégresse et chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, le chant des deux meules et la clarté de la lampe.

11 Tout ce pays ne sera que ruines et désolation, et ces nations serviront le roi de Babylone pendant soixante-dix ans.

12 Mais lorsque les soixante-dix ans seront accomplis, je sévirai contre le roi de Babylone et contre cette nation – oracle du Seigneur – à cause de leur faute, et contre le pays des Chaldéens ; je le livrerai à la désolation pour toujours.

13 Je ferai venir sur ce pays tout ce que mes paroles ont annoncé contre lui, tout ce qui est écrit dans ce livre, ce que Jérémie a prophétisé contre toutes les nations.

14 Des nations nombreuses et des grands rois les asserviront, eux aussi ; je les rétribuerai selon leur conduite et les œuvres de leurs mains.

15 Oui, ainsi m’a parlé le Seigneur, le Dieu d’Israël : « Prends de ma main cette coupe d’un vin de colère et fais-la boire à toutes les nations auxquelles je t’envoie.

16 Elles boiront, tituberont, s’affoleront à cause de l’épée que j’envoie au milieu d’elles. »

17 Je pris la coupe de la main du Seigneur et je fis boire toutes les nations auxquelles le Seigneur m’avait envoyé :

18 Jérusalem et les villes de Juda, ses rois et ses princes, pour en faire une ruine, un lieu désolé, un objet de dérision et de malédiction, comme on le voit aujourd’hui ;

19 Pharaon, roi d’Égypte, ses serviteurs, ses princes et tout son peuple ;

20 tout un mélange de peuples et tous les rois du pays de Ouç ; tous les rois du pays des Philistins, Ascalon, Gaza, Éqrone et ce qui reste d’Ashdod ;

21 Édom, Moab et les fils d’Ammone ;

22 tous les rois de Tyr et tous les rois de Sidon, tous les rois de l’Ile qui est au-delà de la Mer ;

23 Dedane, Téma, Bouz, et tous les hommes aux tempes rasées ;

24 tous les rois d’Arabie et tous les rois d’un mélange de peuples qui demeurent au désert ;

25 tous les rois de Zimri, tous les rois d’Élam et tous les rois de Médie ;

26 tous les rois du nord, proches ou lointains, les uns après les autres, et tous les royaumes qui sont à la surface de la terre. Et après eux, boira le roi de Babylone.

27 Tu leur diras : « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Buvez, enivrez-vous et vomissez ! Tombez et ne vous relevez pas, à cause de l’épée que j’envoie au milieu de vous. »

28 Et s’ils refusent de prendre la coupe de ta main et de boire, tu leur diras : « Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Vous devez boire !

29 Oui, c’est dans la ville sur laquelle mon nom est invoqué que j’inaugure le malheur ; alors, comment seriez-vous quittes, vous ? Non, vous ne serez pas quittes, car j’appelle l’épée contre tous les habitants de la terre – oracle du Seigneur de l’univers. »

30 Toi, tu proclameras contre eux toutes ces prophéties ; tu leur diras : D’en haut, le Seigneur rugit, de sa demeure sainte, il donne de la voix, il pousse des rugissements contre son domaine, il entonne le cri des fouleurs de raisins contre tous les habitants de la terre.

31 Un tumulte parvient jusqu’aux extrémités de la terre, car le Seigneur entre en procès avec les nations, en jugement avec tout être de chair. Les méchants, il les livre à l’épée, – oracle du Seigneur.

32 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Le malheur va se propager de nation en nation, une grande tempête se lève aux confins de la terre.

33 Il arrivera, en ce jour-là, que les victimes du Seigneur, d’une extrémité à l’autre de la terre, ne seront ni pleurées, ni recueillies, ni enterrées ; elles deviendront du fumier à la surface du sol.

34 Gémissez, pasteurs, et criez ! Roulez-vous par terre, maîtres du troupeau, car ils sont accomplis, vos jours, pour l’abattage ; vous serez dispersés et comme un vase précieux vous tomberez.

35 Pour les pasteurs, plus de refuge, et plus d’issue pour les maîtres du troupeau.

36 Clameur et cri des pasteurs, gémissement des maîtres du troupeau ! Le Seigneur a dévasté leurs pâturages.

37 Les enclos prospères sont réduits au silence sous l’effet de l’ardente colère du Seigneur.

38 Comme un jeune lion, il a quitté sa tanière ; leur pays est devenu un lieu désolé, sous l’effet de son ardeur impitoyable, sous l’effet de son ardente colère.


 

Jérémie 24,1-10

Posted in allégorie (analogie), face de Dieu (visage), malédiction, pureté du coeur, terre promise (terre sainte) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Voici ce que le Seigneur me fit voir : Deux corbeilles de figues étaient disposées devant le Temple du Seigneur. C’était après que Nabucodonosor, roi de Babylone, eut déporté loin de Jérusalem Jékonias, fils de Joakim, roi de Juda, ainsi que les princes de Juda, les artisans et forgerons, et qu’il les eut emmenés à Babylone.

02 L’une des corbeilles contenait de très bonnes figues, comme le sont les figues précoces. L’autre, de très mauvaises figues, si mauvaises qu’elles étaient immangeables.

03 Le Seigneur me dit : « Que vois-tu, Jérémie ? » Je répondis : « Des figues ! Les bonnes figues sont très bonnes, et les mauvaises, si mauvaises qu’elles sont immangeables. »

04 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

05 Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Comme on apprécie ces bonnes figues, j’apprécierai les déportés de Juda que j’ai expulsés de ce lieu au pays des Chaldéens.

06 Pour leur bien, je poserai sur eux mon regard et les ramènerai sur cette terre. Je les bâtirai, je ne démolirai pas ; je les planterai, je n’arracherai pas.

07 Je leur donnerai un cœur qui me connaisse, car je suis le Seigneur ; ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu, car ils reviendront à moi de tout leur cœur.

08 Comme on traite les mauvaises figues, si mauvaises qu’elles sont immangeables – ainsi parle le Seigneur – je traiterai Sédécias roi de Juda, ses princes et le reste de Jérusalem, ceux qui sont restés dans ce pays et ceux qui habitent au pays d’Égypte :

09 je ferai d’eux un objet de stupeur, une calamité pour tous les royaumes de la terre, une insulte et une fable, un objet de raillerie et de malédiction en tous lieux où je les chasserai.

10 Et j’enverrai contre eux l’épée, la famine et la peste, jusqu’à ce qu’ils disparaissent de la terre que je leur ai donnée, à eux comme à leurs pères.

Jérémie 23,1-40

Posted in adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, attributs et noms divins, châtiment, colère de Dieu, droiture, enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lamentation (deuil), mal (méchanceté), malédiction, mensonge, omniscience divine, parole de Dieu (vivante), pasteur, plan de Dieu (secret, intention), prophétie (oracle), royauté du Christ, serment (vœux), ténèbre, vision (songe, extase) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Quel malheur pour vous, pasteurs ! Vous laissez périr et vous dispersez les brebis de mon pâturage – oracle du Seigneur !

02 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, contre les pasteurs qui conduisent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, et vous ne vous êtes pas occupés d’elles. Eh bien ! Je vais m’occuper de vous, à cause de la malice de vos actes – oracle du Seigneur.

03 Puis, je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai chassées. Je les ramènerai dans leur enclos, elles seront fécondes et se multiplieront.

04 Je susciterai pour elles des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées ni effrayées, et aucune ne sera perdue – oracle du Seigneur.

05 Voici venir des jours – oracle du Seigneur–, où je susciterai pour David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice.

06 En ces jours-là, Juda sera sauvé, et Israël habitera en sécurité. Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

07 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël »,

08 mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays du nord les gens de la maison d’Israël, qui les a ramenés de tous les pays où il les avait chassés. » Car ils demeureront sur leur sol.

09 Sur les prophètes. Mon cœur en moi s’est brisé, tous mes os frémissent. Je suis comme un ivrogne, comme un homme pris de vin, à cause du Seigneur, à cause de ses paroles de sainteté.

10 Car le pays est rempli d’adultères, à cause de la malédiction le pays est en deuil, les pâturages du désert sont desséchés. La course de ces gens est tendue vers le mal, et leur force, vers ce qui n’est pas juste.

11 Oui, même le prophète, même le prêtre sont corrompus, et jusqu’en ma maison, j’ai découvert leur malice, – oracle du Seigneur.

12 C’est pourquoi leur chemin sera pour eux comme un sentier glissant en pleine obscurité : ils y seront poussés, ils tomberont, car je ferai venir sur eux le malheur, l’année de leur châtiment, – oracle du Seigneur.

13 Chez les prophètes de Samarie, j’ai vu des extravagances : ils prophétisaient par le dieu Baal et ils égaraient mon peuple Israël.

14 Mais chez les prophètes de Jérusalem, j’ai vu des choses monstrueuses : ils sont adultères et familiers du mensonge, ils prêtent main-forte aux malfaiteurs, et nul ne revient de sa malice. Tous, ils sont devenus pour moi pareils à Sodome, et les habitants de Jérusalem, pareils à Gomorrhe.

15 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers contre les prophètes : Je vais les nourrir d’absinthe et les abreuver d’eau empoisonnée, car, à partir des prophètes de Jérusalem, la corruption s’est répandue dans tout le pays.

16 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : N’écoutez pas les paroles de ces prophètes qui prophétisent pour vous et font de vous des êtres de rien. Ils disent les visions de leur cœur et non ce qui sort de la bouche du Seigneur.

17 Ils ne cessent de dire à ceux qui me méprisent : « Le Seigneur a parlé, vous aurez la paix ! » Et tous disent, en suivant les penchants de leur cœur endurci : « Le malheur ne viendra pas sur vous ! »

18 Mais qui donc s’est tenu au conseil du Seigneur ? Qui a vu et entendu sa parole ? Qui a fait attention à sa parole et l’a entendue ?

19 Voici la tempête du Seigneur : sa fureur éclate, la tempête tourbillonne, elle tournoie sur la tête des méchants.

20 La colère du Seigneur ne se détournera pas avant d’avoir agi et réalisé les desseins de son cœur. Dans les derniers jours, vous le comprendrez vraiment.

21 Je n’ai pas envoyé ces prophètes, et pourtant ils courent ! Je ne leur ai pas parlé, et pourtant ils prophétisent !

22 S’ils s’étaient tenus à mon conseil, ils auraient fait entendre mes paroles à mon peuple, ils l’auraient fait revenir de sa conduite mauvaise et de la malice de ses actes.

23 Suis-je Dieu de près – oracle du Seigneur –, et non Dieu de loin ?

24 Si un homme se dissimule dans des lieux cachés, ne le verrais-je pas ? – oracle du Seigneur. Ne suis-je pas celui qui remplit ciel et terre ? – oracle du Seigneur.

25 J’ai entendu ce que disent les prophètes, ceux qui prophétisent en mon nom le mensonge, et qui disent : « J’ai eu un songe ! J’ai eu un songe ! »

26 Combien de temps y aura-t-il encore parmi les prophètes des gens qui prophétisent le mensonge, qui prophétisent la tromperie de leur cœur ?

27 Avec les songes qu’ils se racontent l’un à l’autre, pensent-ils faire oublier mon nom à mon peuple comme leurs pères avaient oublié mon nom avec le dieu Baal ?

28 Le prophète qui a un songe, qu’il raconte le songe ; celui qui tient de moi une parole, qu’il dise ma parole en vérité. Qu’y a-t-il de commun entre la paille et le grain ? – oracle du Seigneur.

29 Ma parole n’est-elle pas comme un feu – oracle du Seigneur –, comme un marteau qui fracasse le roc ?

30 C’est pourquoi, me voici contre les prophètes – oracle du Seigneur –, ceux qui se volent l’un à l’autre mes paroles.

31 Me voici contre les prophètes – oracle du Seigneur –, ceux qui agitent leur langue pour proférer un oracle.

32 Me voici contre ceux qui prophétisent des rêves mensongers – oracle du Seigneur. En les racontant, ils égarent mon peuple par leurs mensonges et par leurs vantardises, alors que moi je ne les ai pas envoyés et ne leur ai pas donné d’ordre ; ils ne sont d’aucune utilité à ce peuple – oracle du Seigneur.

33 Quand ce peuple, le prophète ou un prêtre te demandera : « De quelle proclamation le Seigneur t’a chargé ? », tu leur répondras : « Pour ce qui est d’une charge, je vais me débarrasser de vous ! – oracle du Seigneur. »

34 Et le prophète, le prêtre ou celui du peuple qui dira : « Proclamation du Seigneur ! », cet homme-là, je le châtierai, lui et sa maison.

35 Vous allez parler ainsi, chacun à son prochain, chacun à son frère : « Que répond le Seigneur ? », « Que déclare le Seigneur ? »

36 Vous ne prononcerez plus : « Proclamation du Seigneur », car, pour chacun, la proclamation n’est que sa propre parole. Vous avez perverti les paroles du Dieu vivant, le Seigneur de l’univers, notre Dieu.

37 Va plutôt demander au prophète : « Que te répond le Seigneur ? », « Que déclare le Seigneur ? »

38 Si, au contraire, vous dites : « Proclamation du Seigneur », alors ainsi parle le Seigneur : Puisque vous dites les mots « Proclamation du Seigneur », alors que je vous ai fait avertir de ne plus le dire,

39 à cause de cela, je vais vous soulever comme une charge et me débarrasser de vous et de la ville que je vous ai donnée, à vous et à vos pères.

40 Et je mettrai sur vous un éternel reproche, une confusion éternelle, qui ne s’oublieront pas.

Jérémie 22,1-30

Posted in alliance, déportation (captif, exil), droiture, ecouter (voix du Seigneur), honte (humiliation), idolâtrie, justice (justification, juste), opprimé (oppression), pauvre (faible), prophétie (oracle), sang, serment (vœux), veuve, orphelin, indigent with tags on 14 février 2014 by JL

01 Ainsi parle le Seigneur : Descends à la maison du roi de Juda, et là, tu prononceras cette parole.

02 Tu diras : Écoute la parole du Seigneur, roi de Juda qui sièges sur le trône de David, toi, tes serviteurs et ton peuple, vous tous qui entrez par ces portes.

03 Ainsi parle le Seigneur : Pratiquez le droit et la justice, délivrez l’exploité des mains de l’oppresseur, ne maltraitez pas l’immigré, l’orphelin et la veuve, ne leur faites pas violence ; et ne versez pas en ce lieu le sang de l’innocent.

04 Si vous accomplissez cette parole, alors des rois siégeant sur le trône de David entreront par les portes de cette maison, montés sur un char attelé de plusieurs chevaux, chacun avec ses serviteurs et son peuple.

05 Mais si vous n’écoutez pas ces paroles, j’en fais serment par moi-même – oracle du Seigneur –, cette maison ne sera plus qu’une ruine.

06 Oui, ainsi parle le Seigneur au sujet de la maison royale de Juda : Pour moi, tu es Galaad, tu es le sommet du Liban ! Pourtant, je te changerai en désert, en villes inhabitées.

07 Je voue des hommes à ta destruction, chacun d’eux avec ses armes ; ils abattront tes cèdres de choix et les feront tomber dans le feu.

08 Alors, des gens de nombreuses nations passeront près de cette ville ; ils se diront l’un à l’autre : « Pourquoi le Seigneur a-t-il ainsi traité cette grande ville ? »

09 Et l’on dira : « C’est qu’ils ont abandonné l’alliance du Seigneur leur Dieu, pour se prosterner devant d’autres dieux et les servir. »

10 Ne pleurez pas sur un mort, n’ayez pour lui aucun geste de deuil. Pleurez plutôt celui qui s’en va, car il ne reviendra plus, il ne verra plus son pays natal.

11 Oui, ainsi parle le Seigneur, au sujet de Shalloum, fils de Josias, roi de Juda, qui régna à la place de Josias son père, et qui est sorti de ce lieu : il ne reviendra plus ici,

12 car il mourra dans le lieu où on l’a déporté ; et ce pays, il ne le verra plus.

13 Malheur à qui bâtit sa maison au mépris de la justice, et ses chambres hautes au mépris du droit, qui fait travailler gratuitement son prochain et ne lui verse pas de salaire,

14 lui qui se dit : « Je vais me bâtir une maison bien vaste et de spacieuses chambres hautes. » Il perce des ouvertures, il recouvre de cèdre, il enduit de vermillon.

15 Règnes-tu pour ta passion du cèdre ? Ton père n’a-t-il pas mangé et bu ? Il pratiquait aussi le droit et la justice ; alors, pour lui, tout allait bien.

16 Il défendait la cause du pauvre et du malheureux ; alors, tout allait bien. N’est-ce pas cela, me connaître ? – oracle du Seigneur.

17 Mais toi, tu n’as des yeux et un cœur que pour ton profit, pour verser le sang de l’innocent, et agir dans l’oppression et la brutalité.

18 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur au sujet de Joakim, fils de Josias, roi de Juda : On ne fera pas sur lui cette lamentation : « Mon frère, quel malheur ! Ma sœur, quel malheur ! » On ne fera pas sur lui cette lamentation : « Quel malheur, monseigneur ! Quel malheur, majesté ! »

19 On l’enterrera comme on enterre un âne : traîné et jeté loin des portes de Jérusalem.

20 Monte au Liban et crie, dans le Bashane donne de la voix, crie du haut des Abarim, car tous tes amants sont brisés.

21 Je t’ai parlé quand tu étais tranquille ; tu as dit : « Je n’écouterai pas ! » Telle fut ta conduite depuis ta jeunesse : tu n’as pas écouté ma voix.

22 Tous tes pasteurs, le vent les mènera paître, et tes amants s’en iront captifs. Alors, tu seras honteuse et confuse à cause de toute ta malice.

23 Toi qui sièges au Liban, qui es nichée dans les cèdres, combien gémiras-tu, quand douleurs et frissons viendront sur toi, comme sur la femme qui accouche !

24 Par ma vie – oracle du Seigneur –, Konias, fils de Joakim, roi de Juda, si tu étais un anneau à ma main droite, je t’en arracherais.

25 Je vais te livrer aux mains de ceux qui en veulent à ta vie, aux mains de ceux qui t’épouvantent, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, et aux mains des Chaldéens.

26 Et je te jetterai, toi et ta mère qui t’a enfanté, sur une autre terre où vous n’êtes pas nés ; et là, vous mourrez.

27 – Sur la terre où ils désirent ardemment revenir, ils ne reviendront pas.

28 Est-il un ustensile méprisable et cassé, cet homme, ce Konias, est-il un objet dont personne ne veut plus ? Pourquoi, lui et sa descendance, ont-ils été enlevés, et jetés sur une terre qu’ils ne connaissaient pas ?

29 Terre, terre, terre, écoute la parole du Seigneur !

30 Ainsi parle le Seigneur : Au sujet de cet homme, inscrivez : « Sans postérité ; individu qui n’a pas réussi dans sa vie » car aucun de ses descendants ne réussira à siéger sur le trône de David et à dominer encore en Juda.

Jérémie 21,1-14

Posted in châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, droiture, opprimé (oppression), prophétie (oracle), tentation (filet) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, lorsque le roi Sédécias envoya Pashehour, fils de Malkiya, et le prêtre Sophonie, fils de Maaséya, pour lui dire :

02 « Consulte donc pour nous le Seigneur, car Nabucodonosor, roi de Babylone, nous fait la guerre. Peut-être le Seigneur va-t-il faire en notre faveur un de ses miracles, pour que s’en aille celui qui nous assiège ? »

03 Jérémie leur dit : « Vous parlerez ainsi à Sédécias :

04 Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Les armes qui sont entre vos mains, avec lesquelles vous faites la guerre au roi de Babylone et aux Chaldéens, vos assiégeants, je vais les retourner de l’extérieur des remparts et les diriger vers l’intérieur de cette ville.

05 Et moi-même, je vous ferai la guerre, par ma main puissante et la force de mon bras, avec colère, avec fureur, avec une grande irritation.

06 Je frapperai les habitants de cette ville, l’homme et le bétail ; ils mourront d’une grande peste.

07 Après cela – oracle du Seigneur – je livrerai Sédécias, roi de Juda, ses serviteurs, le peuple, ceux qui dans cette ville auront échappé à la peste, à l’épée et à la famine, je les livrerai aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, aux mains de leurs ennemis, aux mains de ceux qui en veulent à leur vie. On les passera au tranchant de l’épée sans merci ni pitié, sans compassion.

08 Et tu diras à ce peuple : Ainsi parle le Seigneur : Voici que je mets devant vous le chemin de la vie et le chemin de la mort.

09 Qui restera dans cette ville mourra par l’épée, la famine ou la peste. Mais qui en sortira pour se rendre aux Chaldéens, vos assiégeants, celui-là vivra : il aura la vie sauve, comme part de butin.

10 Oui, je tournerai mon visage contre cette ville, pour son malheur et non pour son bonheur – oracle du Seigneur. Elle sera livrée aux mains du roi de Babylone qui l’incendiera. »

11 Sur la maison royale de Juda. Écoutez la parole du Seigneur,

12 Maison de David ! Ainsi parle le Seigneur : Dès le matin, jugez selon le droit, délivrez l’exploité des mains de l’oppresseur, de peur que ma colère n’éclate comme un feu à cause de la malice de vos actes, et ne brûle, sans personne pour l’éteindre.

13 Me voici contre toi qui sièges dans la vallée, toi, Rocher-dans-la-plaine – oracle du Seigneur. Ils disent : « Qui nous attaquera ? Qui entrera dans nos demeures ? »

14 Je sévirai contre vous selon le fruit de vos actes – oracle du Seigneur. À la maison de la Forêt je mettrai le feu : il dévorera tout ce qui l’entoure.

Jérémie 20,1-18

Posted in buter (pierre d’achoppement), butin de guerre (trésor), calomnie, médisance (langue), cantique (chant de l'âme), déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), honte (humiliation), libération (délivrance, joug), noces spirituelles, nuit de l'esprit, omniscience divine, parole de Dieu (vivante), pauvre (faible) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le prêtre Pashehour, fils d’Immer, responsable de l’ordre dans la maison du Seigneur, entendit ce que prophétisait Jérémie.

02 Alors Pashehour frappa le prophète Jérémie et le fit attacher au pilori qui est à la porte Haute de Benjamin, celle de la maison du Seigneur.

03 Le lendemain, comme Pashehour le faisait détacher du pilori, Jérémie lui dit : Le Seigneur ne t’appelle plus « Pashehour », mais « Épouvante-de-tous-côtés »

04 car, ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais faire de toi un épouvantail, pour toi-même et tous tes amis. Ils tomberont sous l’épée de leurs ennemis : tu le verras de tes yeux. Je vais livrer tous les gens de Juda aux mains du roi de Babylone. Il les déportera à Babylone ; il les frappera de l’épée.

05 Je livrerai toutes les réserves de cette ville, tout le fruit de son labeur et tout ce qu’elle a de précieux. Je livrerai tous les trésors des rois de Juda aux mains de leurs ennemis qui les pilleront, les prendront et les emporteront à Babylone.

06 Toi, Pashehour, et tous les habitants de ta maison, vous partirez en captivité. Tu iras à Babylone ; là, tu mourras ; là, tu seras enterré, toi et tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge.

07 Seigneur, tu m’as séduit, et j’ai été séduit ; tu m’as saisi, et tu as réussi. À longueur de journée je suis exposé à la raillerie, tout le monde se moque de moi.

08 Chaque fois que j’ai à dire la parole, je dois crier, je dois proclamer : « Violence et dévastation ! » À longueur de journée, la parole du Seigneur attire sur moi l’insulte et la moquerie.

09 Je me disais : « Je ne penserai plus à lui, je ne parlerai plus en son nom. » Mais elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à la maîtriser, sans y réussir.

10 J’entends les calomnies de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. » Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire… Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! »

11 Mais le Seigneur est avec moi, tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront, ils ne réussiront pas. Leur défaite les couvrira de honte, d’une confusion éternelle, inoubliable.

12 Seigneur de l’univers, toi qui scrutes l’homme juste, toi qui vois les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause.

13 Chantez le Seigneur, louez le Seigneur : il a délivré le malheureux de la main des méchants.

14 Maudit soit le jour où je suis né ! Le jour où ma mère m’a enfanté, qu’il ne soit pas béni !

15 Maudit soit l’homme qui annonça à mon père cette nouvelle qui le combla de joie : « Il t’est né un fils, un garçon ! »

16 Cet homme deviendra pareil aux villes que le Seigneur a renversées sans pitié. Il entendra la clameur au matin, et le cri de guerre en plein midi.

17 Maudit soit le jour qui ne m’a pas fait mourir dès le ventre : ma mère serait devenue mon tombeau, et son ventre me porterait toujours.

18 Pourquoi donc suis-je sorti du ventre ? Pour voir peine et tourments, et mes jours s’achever dans la honte ?

Jérémie 19,1-15

Posted in allégorie (analogie), attributs et noms divins, désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), enfer (géhenne, vallée du Cédron), idolâtrie, Jérusalem (Sion), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang with tags on 14 février 2014 by JL

01 Ainsi parle le Seigneur : Va, et achète une cruche en terre cuite. Prends quelques anciens parmi le peuple et les prêtres,

02 et sors vers le Val-de-la-Géhenne, à l’entrée de la porte des Tessons. Là, tu proclameras les paroles que je te dirai.

03 Tu parleras ainsi : Écoutez la parole du Seigneur, rois de Juda et habitants de Jérusalem. Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici que je fais venir en ce lieu un malheur ; à qui l’apprendra, les oreilles vont tinter.

04 Car ils m’ont abandonné ; ils ont rendu ce lieu méconnaissable ; ils y ont brûlé de l’encens pour d’autres dieux que ni eux, ni leurs pères, ni les rois de Juda n’avaient connus ; ils l’ont rempli du sang des innocents.

05 Ils ont édifié les lieux sacrés du dieu Baal, pour consumer par le feu leurs fils en holocauste à Baal : cela, je ne l’avais pas ordonné, je ne l’avais pas dit, ce n’était pas venu à mon esprit !

06 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où l’on n’appellera plus ce lieu « le Tofeth » ni « le Val-de-la-Géhenne », mais « le Val-du-Massacre ».

07 En ce lieu, je briserai les conseillers de Juda et de Jérusalem. Devant leurs ennemis, je les abattrai par l’épée, par la main de ceux qui en veulent à leur vie, et je donnerai leurs cadavres en pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

08 Je réduirai cette ville en lieu désolé, en objet de dérision ; quiconque passera près d’elle se désolera et fera entendre un sifflement de stupeur à la vue de toutes ses plaies.

09 Je leur ferai manger la chair de leurs fils et la chair de leurs filles ; chacun mangera la chair de son prochain pendant le siège, dans la détresse où les auront plongés leurs ennemis et ceux qui en veulent à leur vie.

10 Tu briseras la cruche sous les yeux des hommes qui t’auront accompagné,

11 et tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Je briserai ce peuple et cette ville, comme on brise une poterie qui ne peut plus être réparée. Faute de place pour enterrer, on enterrera même au Tofeth.

12 Ainsi ferai-je de ce lieu – oracle du Seigneur – et de ses habitants : Je rendrai cette ville pareille au Tofeth.

13 Les maisons de Jérusalem et celles des rois de Juda seront pareilles à ce lieu du Tofeth, impures. Ainsi ferai-je de toutes ces maisons, où l’on brûle de l’encens sur les terrasses à toute l’armée du ciel, où l’on verse des libations à d’autres dieux.

14 Jérémie revint du Tofeth où le Seigneur l’avait envoyé prophétiser, et il se tenait dans la cour de la maison du Seigneur. Alors il dit à tout le peuple :

15 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici que je fais venir sur cette ville et toutes celles qui en dépendent, tout le malheur que j’ai proféré contre elles, car ils ont raidi leur nuque pour ne pas écouter mes paroles.

Jérémie 18,1-23

Posted in allégorie (analogie), buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), Dieu écoute, exauce, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), face de Dieu (visage), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, mal (méchanceté), omniscience divine, peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'intercession with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 « Lève-toi, descends à la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. »

03 Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour.

04 Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile fut manqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier.

05 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

06 « Maison d’Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? – oracle du Seigneur. Oui, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël !

07 Parfois, je parle d’arracher, de renverser et de détruire une nation ou un royaume.

08 Mais cette nation contre laquelle j’ai parlé se détourne du mal, alors je renonce au mal que j’avais projeté de lui faire.

09 Parfois, je parle de bâtir et de planter une nation ou un royaume.

10 Mais ils font ce qui est mal à mes yeux et ils n’écoutent pas ma voix ; alors je renonce au bien que j’avais décidé de leur faire.

11 Maintenant, parle donc aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ainsi parle le Seigneur : Voici que moi, comme un potier, je façonne contre vous un malheur, je médite contre vous un projet. Revenez chacun de votre mauvais chemin ; rendez meilleurs vos chemins et vos actes !

12 Mais ils disent : Rien à faire ! Nous suivrons nos propres projets ; nous agirons chacun selon les penchants mauvais de son cœur endurci. »

13 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Interrogez donc les nations : Qui a entendu rien de pareil ? Elle a commis tant de choses monstrueuses, la vierge d’Israël !

14 Disparaît-elle du rocher, vers la campagne, la neige du Liban ? Peuvent-elles se tarir, les eaux toujours fraîches qui jaillissent des montagnes ?

15 Or mon peuple m’a oublié, aux vaines idoles ils brûlent de l’encens ; on les fait trébucher sur leurs chemins, sur leurs voies de toujours, pour les faire marcher sur des sentiers, sur des chemins non frayés,

16 et réduire leur pays en lieu désolé, en dérision pour toujours. Quiconque passera par là se désolera et hochera la tête.

17 Comme le vent d’est, je les disperserai face à l’ennemi ; je les verrai de dos et non de face, au jour de leur débâcle.

18 Mes ennemis ont dit : « Allons, montons un complot contre Jérémie. La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre, ni le conseil, par manque de sage, ni la parole, par manque de prophète. Allons, attaquons-le par notre langue, ne faisons pas attention à toutes ses paroles. »

19 Mais toi, Seigneur, fais attention à moi, écoute ce que disent mes adversaires.

20 Comment peut-on rendre le mal pour le bien ? Ils ont creusé une fosse pour me perdre. Souviens-toi que je me suis tenu en ta présence pour te parler en leur faveur, pour détourner d’eux ta colère.

21 C’est pourquoi, livre leurs fils à la famine ; passe-les au fil de l’épée ! Que leurs femmes soient privées d’enfants et de maris ; que leurs hommes soient emportés par la mort, et leurs jeunes gens, frappés de l’épée à la guerre !

22 On entendra crier dans leurs maisons, quand soudain tu feras venir contre eux des bandits, car ils ont creusé une fosse pour me prendre, et dissimulé des pièges sous mes pas.

23 Mais toi, Seigneur, tu connais tout leur dessein de mort contre moi. Ne recouvre pas leur faute, et n’efface pas leur péché devant toi ! Fais-les trébucher en ta présence ; agis contre eux, au temps de ta colère !

Jérémie 17,1-27

Posted in applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, butin de guerre (trésor), colère de Dieu, confiance en Dieu, déportation (captif, exil), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), enfer (géhenne, vallée du Cédron), espérance, eternité (vie éternel), famine (sécheresse spirituelle), foi (adhérance), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), maison (demeures) du Seigneur, malédiction, miracle (guérison, signe), nudité, offrande (prémisse et autres), omniscience divine, parole de Dieu (vivante), péché (faute), péché originel, porter du fruit, prière de louange, protection divine (refuge, abri), rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, sabbat, salut (rachat, rédemption), sanctifier, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le péché de Juda est inscrit avec un burin de fer, avec une pointe de diamant ; il est gravé sur la tablette de leur cœur et aux cornes de leurs autels.

02 Ainsi leurs fils en font-ils mémoire sur leurs autels et leurs poteaux sacrés, près des arbres verts, sur les collines élevées.

03 Ô ma montagne au milieu des champs, je livrerai en butin ta richesse, tous tes trésors, à cause du péché de tes lieux sacrés, sur l’ensemble de ton territoire.

04 Tu abandonneras toi-même l’héritage que je t’ai donné, et je t’asservirai à tes ennemis, dans un pays que tu ne connais pas, car vous avez allumé le feu de ma colère qui brûlera pour toujours.

05 Ainsi parle le Seigneur : Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur.

06 Il sera comme un buisson sur une terre désolée, il ne verra pas venir le bonheur. Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable.

07 Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance.

08 Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines. Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit.

09 Rien n’est plus faux que le cœur de l’homme, il est incurable. Qui peut le connaître ?

10 Moi, le Seigneur, qui pénètre les cœurs et qui scrute les reins, afin de rendre à chacun selon sa conduite, selon le fruit de ses actes.

11 La perdrix couve des œufs qu’elle n’a pas pondus, tel est celui qui s’enrichit injustement ; au milieu de ses jours, la richesse l’abandonne, en fin de compte, il n’est qu’un sot.

12 Trône de la gloire, élevé dès l’origine, tel est notre lieu saint !

13 Seigneur, espoir d’Israël, tous ceux qui t’abandonnent seront couverts de honte ; ils seront inscrits dans la terre, ceux qui se détournent de toi, car ils ont abandonné le Seigneur, la source d’eau vive.

14 Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri, sauve-moi, et je serai sauvé, car tu es ma louange.

15 Voici qu’ils me disent : « Où donc est la parole du Seigneur ? Qu’elle vienne ! »

16 Moi, pourtant, je ne me suis pas hâté derrière toi pour annoncer le malheur ; je n’ai pas désiré le jour fatal, tu le sais bien : ce qui sort de mes lèvres est à découvert devant toi.

17 Ne deviens pas pour moi une cause d’effroi, toi, mon refuge au jour du malheur.

18 Qu’ils aient honte, mes persécuteurs, et que moi, je n’aie pas honte ! Qu’ils soient effrayés, et non pas moi ! Fais venir sur eux le jour du malheur, et brise-les d’une double brisure !

19 Ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, et tiens-toi à la porte des Fils du Peuple, par où entrent et sortent les rois de Juda, et à toutes les portes de Jérusalem.

20 Tu leur diras : Écoutez la parole du Seigneur, rois de Juda, tout Juda et tous les habitants de Jérusalem, vous qui entrez par ces portes !

21 Ainsi parle le Seigneur : Prenez garde à vous-mêmes et ne transportez aucun fardeau le jour du sabbat, n’en faites pas entrer par les portes de Jérusalem.

22 Le jour du sabbat, ne faites sortir aucun fardeau de vos maisons et ne faites aucun travail. Sanctifiez le jour du sabbat, comme je l’ai ordonné à vos pères.

23 Mais ils n’ont pas écouté ni prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque pour ne pas accepter ni recevoir de leçon.

24 Si vous m’écoutez bien – oracle du Seigneur – en ne faisant entrer aucun fardeau par les portes de cette ville le jour du sabbat, en sanctifiant le jour du sabbat sans faire aucun travail, alors voici :

25 par les portes de cette ville entreront des rois et des princes siégeant sur le trône de David ; ils entreront sur un char attelé de plusieurs chevaux, eux et leurs princes, puis les gens de Juda et les habitants de Jérusalem ; et cette ville sera habitée pour toujours.

26 Ils viendront des villes de Juda et des alentours de Jérusalem, du pays de Benjamin, du Bas-Pays, de la Montagne et du Néguev, pour présenter holocaustes et sacrifices, offrandes et encens, pour présenter l’action de grâce dans la maison du Seigneur.

27 Mais si vous ne m’écoutez pas, si vous refusez de sanctifier le jour du sabbat, en portant des fardeaux et en franchissant les portes de Jérusalem le jour du sabbat, alors je mettrai le feu à ses portes ; il dévorera les fortifications de Jérusalem et ne s’éteindra pas.

 

Jérémie 16,1-21

Posted in abomination, cantique (chant de l'âme), consolation (solidarité), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), lamentation (deuil), loi, mensonge, noces spirituelles, omniscience divine, paix, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), serment (vœux), terre promise (terre sainte), vanité (néant) with tags on 14 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 Tu ne prendras pas de femme et tu n’auras ni fils ni fille en ce lieu.

03 Car ainsi parle le Seigneur au sujet des fils et des filles qui vont naître en ce lieu, des mères qui leur donneront naissance et des pères qui les engendreront dans ce pays :

04 ils mourront de maladies mortelles ; ils ne seront ni pleurés ni enterrés ; ils deviendront du fumier à la surface du sol ; par l’épée, par la famine, ils seront exterminés et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

05 Oui, ainsi parle le Seigneur : N’entre pas à la maison du deuil ; ne va pas les pleurer, n’aie pour eux aucun geste de pitié, car j’ai retiré de ce peuple ma paix, et la fidélité et la tendresse – oracle du Seigneur.

06 Grands et petits mourront dans ce pays sans être enterrés. On ne les pleurera pas, pour eux on ne se fera pas d’incision, on ne se tondra pas.

07 Avec celui qui est dans le deuil, on ne rompra pas le pain afin de le consoler du mort ; on ne lui fera pas boire la coupe de consolation pour son père ou sa mère.

08 Tu n’entreras pas non plus à la maison du festin pour t’asseoir avec les convives, pour manger et boire.

09 Car ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici qu’en ce lieu, de vos jours et sous vos yeux, je ferai cesser chants d’allégresse et chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée.

10 Lorsque tu annonceras au peuple toutes ces choses, ils te demanderont : « Pourquoi donc le Seigneur a-t-il proféré contre nous ce grand malheur ? Quelle est notre faute et quels péchés avons-nous commis contre le Seigneur notre Dieu ? »

11 Alors tu leur répondras : « C’est que vos pères m’ont abandonné – oracle du Seigneur – pour suivre d’autres dieux, les servir et se prosterner devant eux. Ils m’ont abandonné, ils n’ont pas gardé ma Loi.

12 Et vous, vous avez agi plus mal encore que vos pères. Voici que chacun de vous, pour ne pas m’écouter, suit les penchants mauvais de son cœur endurci.

13 Je vous jetterai hors de ce pays, dans un pays inconnu de vous et de vos pères, et vous y servirez jour et nuit d’autres dieux, car je ne vous ferai plus grâce. »

14 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël »,

15 mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter les fils d’Israël du pays du nord et de tous les pays où il les avait chassés. » Car je les ferai revenir sur leur sol, celui que j’ai donné à leurs pères.

16 Voici que j’envoie en grand nombre – oracle du Seigneur – des pêcheurs qui les pêcheront. Après cela, j’enverrai en grand nombre des chasseurs qui les chasseront de toute montagne et de toute colline, jusque dans les fentes des rochers.

17 Oui, j’ai les yeux sur tous leurs chemins, pour moi ils ne sont pas cachés ; et leurs fautes ne peuvent se dérober à mes yeux.

18 Avant tout, je leur revaudrai le double de leurs fautes et de leurs péchés, car ils ont profané mon pays : comme des cadavres, leurs horreurs et leurs abominations ont rempli mon héritage.

19 Seigneur, ma force et mon abri, mon refuge au jour d’angoisse, vers toi viendront les nations depuis les lointains de la terre ; elles diront : « Nos pères ont eu pour seul héritage mensonge et vanité qui ne servent à rien. »

20 Un être humain se fabrique-t-il des dieux ? – Et ce ne sont même pas des dieux !

21 C’est pourquoi, je vais donner aux nations la connaissance ; cette fois-ci, je leur ferai connaître ma main et ma puissance : elles reconnaîtront que mon nom est « Le Seigneur ».

Jérémie 15,1-21

Posted in attributs et noms divins, butin de guerre (trésor), colère de Dieu, déportation (captif, exil), esclavage (du péché), face de Dieu (visage), faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), libération (délivrance, joug), nuit de l'esprit, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), salut (rachat, rédemption), souffrance (douleur), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le Seigneur me dit : Même si Moïse et Samuel se tenaient devant moi, je n’aurais pas d’égard pour ce peuple. Renvoie-les loin de moi : qu’ils s’en aillent !

02 Et quand ils te diront : « Où irons-nous ? », tu leur répondras : Ainsi parle le Seigneur : Qui est pour la mort, qu’il aille à la mort ! Qui est pour l’épée, qu’il aille à l’épée ! Qui est pour la famine, à la famine ! Qui est pour la captivité, à la captivité !

03 Je leur imposerai quatre fléaux – oracle du Seigneur : l’épée pour tuer, les chiens pour déchirer, les oiseaux du ciel et les bêtes de la terre pour dévorer et pour détruire.

04 Et je ferai d’eux un objet de stupeur pour tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d’Ézékias, roi de Juda, et de ce qu’il a fait à Jérusalem.

05 Qui donc aura compassion de toi, Jérusalem ? Qui aura pour toi un geste de pitié ? Qui fera un détour pour demander de tes nouvelles ?

06 Toi, tu m’as délaissé – oracle du Seigneur. Tu t’en vas en me tournant le dos. Alors, j’ai étendu la main contre toi pour te détruire, je suis las de t’épargner !

07 Je les ai vannés avec un van aux portes du pays, j’ai fait périr mon peuple, je l’ai privé d’enfants ; mais ils ne sont pas revenus de leurs chemins.

08 J’ai fait que leurs veuves soient nombreuses, plus que le sable au bord des mers. J’ai fait venir le dévastateur, en plein midi, sur la mère du jeune guerrier. J’ai fait tomber sur elle, à l’improviste, la panique et la peur.

09 Elle dépérit, celle qui enfanta sept fois, elle est à bout de souffle ; son soleil s’est couché avant la fin du jour, elle pâlit de honte. Et ceux qui restent, je vais les livrer à l’épée devant leurs ennemis – oracle du Seigneur.

10 C’est pour mon malheur, ô ma mère, que tu m’as enfanté, homme de querelle et de dispute pour tout le pays. Je ne suis le créancier ni le débiteur de personne, et pourtant tout le monde me maudit !

11 Le Seigneur dit : Ne t’ai-je pas libéré pour ton bien ? N’ai-je pas fait que l’ennemi te supplie au temps du malheur, au temps de l’angoisse ?

12 Le fer brisera-t-il le fer qui vient du nord, et le bronze… ?

13 Ta richesse, tes trésors, je les livrerai en butin, sans contrepartie, à cause de tous les péchés que tu commets sur l’ensemble de ton territoire.

14 Je t’asservirai à tes ennemis dans un pays que tu ne connais pas, car le feu de ma colère s’est allumé, il brûlera contre vous.

15 Seigneur, toi qui sais, souviens-toi de moi et visite-moi ! Venge-moi de mes persécuteurs, ne me rends pas victime de la lenteur de ta colère ! Tu le sais : à cause de toi je supporte l’insulte.

16 Quand je rencontrais tes paroles, je les dévorais ; elles faisaient ma joie, les délices de mon cœur, parce que ton nom était invoqué sur moi, Seigneur, Dieu de l’univers.

17 Jamais je ne me suis assis dans le cercle des moqueurs pour m’y divertir ; sous le poids de ta main, je me suis assis à l’écart, parce que tu m’as rempli d’indignation.

18 Pourquoi ma souffrance est-elle sans fin, ma blessure, incurable, refusant la guérison ? Serais-tu pour moi un mirage, comme une eau incertaine ?

19 Voilà pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Si tu reviens, si je te fais revenir, tu reprendras ton service devant moi. Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est méprisable, tu seras comme ma propre bouche. C’est eux qui reviendront vers toi, et non pas toi qui reviendras vers eux.

20 Je fais de toi pour ce peuple un rempart de bronze infranchissable ; ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer – oracle du Seigneur.

21 Je te délivrerai de la main des méchants, je t’affranchirai de la poigne des puissants.

Jérémie 14,1-22

Posted in alliance, châtiment, ciel (cieux), confession, désolation (dévastation, ruine), espérance, faux prêtre et faux prophète, fidélité (infidélité), gloire de Dieu, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), lamentation (deuil), offrande (prémisse et autres), péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, sacrifice d'holocauste et communion, silence de Dieu, source d'eau vive (rosée, pluie), transcendance de Dieu, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur qui fut adressée à Jérémie à propos de la grande sécheresse :

02 Juda est en deuil ; aux portes de ses villes, on dépérit, assombri et atterré, tandis que monte la clameur de Jérusalem.

03 Les puissants envoient les petites gens chercher de l’eau : arrivés aux réservoirs, ils n’y trouvent pas d’eau ! Alors, ils reviennent avec leurs récipients vides ; honteux et confus, ils se voilent la tête.

04 À cause du sol crevassé, faute de pluie sur la terre, les laboureurs, honteux, se voilent la tête.

05 Oui, dans la campagne, même la biche qui met bas abandonne son petit, faute de verdure.

06 Les ânes sauvages se tiennent sur les hauteurs, ils aspirent le vent comme des chacals, et leurs yeux s’épuisent à chercher une herbe absente.

07 Si nos fautes parlent contre nous, agis, Seigneur, à cause de ton nom. Oui, nos infidélités se sont multipliées : contre toi, nous avons péché.

08 Espoir d’Israël, toi qui le sauves au temps de l’angoisse, pourquoi serais-tu comme un immigré dans le pays, comme un voyageur qui fait un détour pour la nuit ?

09 Pourquoi serais-tu comme un homme abasourdi, comme un guerrier qui ne peut sauver ? Toi, Seigneur, tu es au milieu de nous, ton nom est invoqué sur nous ; ne nous délaisse pas !

10 Ainsi parle le Seigneur au sujet de ce peuple : « Assurément, ils aiment s’agiter, sans ménager leurs pas. » Mais le Seigneur ne se complaît pas en eux ; à présent il se souvient de leur faute et va châtier leurs péchés.

11 Le Seigneur me dit : « N’intercède pas pour le bien de ce peuple.

12 S’ils jeûnent, je n’écouterai pas leur supplication ; s’ils font monter vers moi holocaustes et offrandes, je ne me complairai pas en eux ; oui, je vais les exterminer par l’épée, la famine et la peste. »

13 Et je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, voici pourtant que les prophètes leur disent : “Non, vous ne verrez pas l’épée, et pour vous il n’y aura pas de famine ! Mais je vous donnerai en ce lieu une paix véritable.” »

14 Alors le Seigneur me dit : « C’est le mensonge que ces prophètes prophétisent en mon nom ! Je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai pas donné d’ordre, je ne leur ai pas parlé. Vision mensongère, divination, ineptie et tromperie de leur cœur, voilà ce qu’ils vous prophétisent ! »

15 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : « Les prophètes qui prophétisent en mon nom, alors que moi, je ne les ai pas envoyés, eux qui disent : “Il n’y aura ni épée ni famine dans ce pays”, ces prophètes-là périront par l’épée et la famine !

16 Quant aux gens du peuple à qui ils prophétisent, ils seront jetés dans les rues de Jérusalem, victimes de la famine et de l’épée, et ils n’auront personne pour les enterrer, eux et leurs femmes, leurs fils et leurs filles. Je déverserai sur eux leur méchanceté. »

17 Tu leur diras cette parole : Que mes yeux ruissellent de larmes nuit et jour, sans s’arrêter ! Elle est blessée d’une grande blessure, la vierge, la fille de mon peuple, meurtrie d’une plaie profonde.

18 Si je sors dans la campagne, voici les victimes de l’épée ; si j’entre dans la ville, voici les souffrants de la faim. Même le prophète, même le prêtre parcourent le pays sans comprendre.

19 As-tu donc rejeté Juda ? Es-tu pris de dégoût pour Sion ? Pourquoi nous frapper sans remède ? Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

20 Seigneur, nous connaissons notre révolte, la faute de nos pères : oui, nous avons péché contre toi !

21 À cause de ton nom, ne méprise pas, n’humilie pas le trône de ta gloire ! Rappelle-toi : ne romps pas ton alliance avec nous !

22 Parmi les idoles des nations, en est-il qui fassent pleuvoir ? Est-ce le ciel qui nous donnera les pluies ? N’est-ce pas toi, Seigneur notre Dieu ? Nous espérons en toi, car c’est toi qui as fait tout cela.


Jérémie 13,1-27

Posted in adultère (luxure, prostitution), buter (pierre d’achoppement), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), gloire de Dieu, honte (humiliation), humilité (humble), idolâtrie, Jérusalem (Sion), lumière (lampe), mal (méchanceté), mensonge, nudité, orgueil (se glorifier), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), shéol (hades, séjour des morts), ténèbre with tags on 14 février 2014 by JL

01 Ainsi m’a parlé le Seigneur : « Va, tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins. Évite de la tremper dans l’eau. »

02 Selon la parole du Seigneur, j’ai acheté une ceinture et je l’ai mise sur mes reins.

03 De nouveau, la parole du Seigneur me fut adressée :

04 « Avec la ceinture que tu as achetée et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et là-bas cache-la dans la fente d’un rocher. »

05 Je suis donc allé la cacher près de l’Euphrate, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

06 Longtemps après, le Seigneur m’a dit : « Lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et reprends la ceinture que je t’ai ordonné de cacher là-bas. »

07 Je suis donc allé jusqu’à l’Euphrate, j’ai creusé, et j’ai repris la ceinture de l’endroit où je l’avais cachée. Et voici : la ceinture était pourrie, hors d’usage !

08 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

09 « Ainsi parle le Seigneur : Voilà comment je ferai pourrir l’immense orgueil de Juda et de Jérusalem.

10 Ce peuple mauvais, qui suit les penchants de son cœur endurci et qui marche à la suite d’autres dieux, pour les servir et se prosterner devant eux, il deviendra pareil à cette ceinture qui est hors d’usage.

11 En effet, de même qu’un homme s’attache une ceinture autour des reins, de même je m’étais attaché toute la maison d’Israël et toute la maison de Juda – oracle du Seigneur, pour qu’elles soient mon peuple, mon renom, ma louange et ma parure. Mais elles n’ont pas écouté ! »

12 Tu leur diras cette parole : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Toute cruche peut être remplie de vin ». Ils te diront : « Ne savons-nous pas que toute cruche peut être remplie de vin ? »

13 Alors tu leur répondras : « Ainsi parle le Seigneur : Tous les habitants de ce pays, les rois qui siègent sur le trône de David, les prêtres, les prophètes et les habitants de Jérusalem, je vais les remplir d’ivresse.

14 Puis, je les briserai chacun contre son frère, les pères et les fils tous ensemble – oracle du Seigneur. Je serai sans pitié, sans merci, sans compassion pour les détruire. »

15 Écoutez ! Tendez l’oreille ! Ne vous pavanez pas, car le Seigneur parle.

16 Rendez gloire au Seigneur votre Dieu, avant qu’il ne fasse venir les ténèbres, avant que vos pieds ne s’entrechoquent dans les montagnes du crépuscule. Vous attendrez la lumière : il la changera en ombre de mort, la transformera en sombre nuée.

17 Si vous n’écoutez pas, mon âme pleurera en secret sur votre orgueil, mes yeux tout en pleurs ruisselleront de larmes, car le troupeau du Seigneur est emmené captif.

18 Dis au roi et à la reine mère : Abaissez-vous jusqu’à terre, car elle est tombée de votre tête, la couronne qui faisait votre splendeur !

19 Les villes du Néguev sont fermées, et personne qui les ouvre. Tout Juda a été déporté, entièrement déporté.

20 Lève les yeux et vois ceux qui viennent du nord ! Où est-il le troupeau qui te fut confié, les brebis de ta splendeur ?

21 Que diras-tu quand on t’imposera ceux que tu avais instruits, des disciples qui deviendront tes chefs ? Ne seras-tu pas saisie de douleurs, comme une femme qui accouche ?

22 Alors, si tu dis en ton cœur : « Pourquoi tout cela m’arrive-t-il ? » – C’est à cause de l’immensité de ta faute ; les pans de ta robe ont été retroussés, et tu as subi violence.

23 Un Éthiopien peut-il changer de peau, une panthère, changer de pelage ? Et vous pourriez faire le bien, vous, les habitués du mal ?

24 Je vous disperserai comme la paille qui s’en va au souffle du désert.

25 Tel sera ton sort, la part que je mesurerai pour toi, – oracle du Seigneur –, toi qui m’as oublié, pour faire confiance au mensonge.

26 Moi aussi, je relèverai les pans de ta robe sur ton visage, et ta honte sera vue.

27 Tes adultères, tes hennissements de plaisir, tes ignobles prostitutions, sur les collines, dans la campagne, tes horreurs, je les ai vues. Malheur à toi, Jérusalem, tu es impure ! Et pour combien de temps encore ?

Jérémie 12,1-17

Posted in bonté divine (amour de Dieu), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), lamentation (deuil), moissonner (semer, cultiver), omniscience divine, prophétie (oracle) with tags on 13 février 2014 by JL

01 Tu es trop juste, Seigneur, pour que je te fasse un procès ; pourtant, je parlerai contre toi de jugement : Pourquoi le chemin des méchants est-il prospère ? Pourquoi sont-ils paisibles, tous les traîtres ?

02 Tu les plantes, et ils s’enracinent ; ils vont bien, et ils portent du fruit. Tu es près de leur bouche et loin de leur cœur !

03 Mais toi, Seigneur, tu me connais, tu me vois, tu scrutes mon cœur : il est avec toi. Traîne-les à l’abattoir comme des moutons, réserve-les pour le jour du massacre !

04 Combien de temps encore la terre sera-t-elle en deuil, et toute l’herbe des champs, desséchée ? Les bêtes et les oiseaux ont disparu à cause de la malice de ses habitants qui disaient : « Dieu ne voit pas notre avenir. »

05 Si la course avec des coureurs te fatigue, comment rivaliseras-tu avec des chevaux ? S’il te faut un pays en paix pour être confiant, comment feras-tu dans les maquis du Jourdain ?

06 Oui, même tes frères et la maison de ton père, même eux te trahissent, même eux parlent sans retenue derrière toi. Ne les crois pas quand ils te diront de bonnes paroles.

07 J’ai abandonné ma maison, délaissé mon héritage, livré ma bien-aimée à la poigne de ses ennemis.

08 Mon héritage a été pour moi comme un lion dans la forêt : contre moi il a donné de la voix, aussi l’ai-je détesté.

09 Mon héritage est pour moi un étrange rapace, et contre lui font cercle les rapaces. Allez, rassemblez toutes les bêtes sauvages : qu’elles viennent le dévorer !

10 De nombreux pasteurs ont saccagé ma vigne, piétiné la part qui me revient ; ils ont changé ma part délicieuse en solitude désolée.

11 Ils l’ont réduite en lieu désolé : la voici devant moi en deuil et désolée ; tout le pays est désolé, et personne ne prend cela à cœur.

12 Sur toutes les hauteurs du désert, s’avancent les dévastateurs : c’est l’épée du Seigneur qui dévore, d’une extrémité à l’autre de la terre. Plus de paix pour aucun être de chair !

13 Ils ont semé du blé, ils moissonnent des ronces ; ils se sont fatigués, ils n’en profitent pas. Ils sont confus de leurs récoltes, à cause de l’ardente colère du Seigneur.

14 Ainsi parle le Seigneur : Tous mes mauvais voisins, qui ont touché à l’héritage dont j’ai fait hériter mon peuple Israël, je vais les arracher de leur sol, j’arracherai du milieu d’eux la maison de Juda.

15 Mais après les avoir arrachés, je reviendrai à ma tendresse pour eux et je les ferai revenir, chacun dans son héritage, chacun dans son pays.

16 Et s’ils apprennent bien les chemins de mon peuple, jurant par mon nom : « Le Seigneur est vivant ! », comme ils ont appris à mon peuple à jurer par le dieu Baal, alors, ils seront établis au milieu de mon peuple.

17 Mais s’ils n’écoutent pas, j’arracherai cette nation-là pour la faire périr, – oracle du Seigneur.

Jérémie 11,1-23

Posted in allégorie et référence christique, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), châtiment, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), fécondité (prospérité, postérité), honte (humiliation), idolâtrie, mal (méchanceté), malédiction, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), serment (vœux), terre promise (terre sainte) with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 Écoutez les paroles de cette alliance ; dites-les aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem.

03 Tu leur diras : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Maudit soit l’homme qui n’écoute pas les paroles de cette alliance,

04 paroles que j’ai prescrites à vos pères, le jour où je les fis sortir de la terre d’Égypte, cette fournaise à fondre le fer. Je leur ai dit : “Écoutez ma voix et mettez en pratique tout ce que je vous prescris : vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.”

05 Et ainsi je tiendrai le serment juré à vos pères de leur donner un pays ruisselant de lait et de miel, comme vous le voyez aujourd’hui. » Et je répondis : « Amen, Seigneur » !

06 Alors, le Seigneur me dit : « Proclame toutes ces paroles dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ! Tu leur diras : “Écoutez les paroles de cette alliance et mettez-les en pratique.”

07 Car j’ai instamment averti vos pères, au jour où je les fis monter du pays d’Égypte, et jusqu’à ce jour. Sans cesse, je les ai avertis en disant : “Écoutez ma voix !”

08 Mais ils n’ont pas écouté, ni prêté l’oreille ; chacun a suivi les penchants de son cœur endurci. Alors, je leur ai appliqué toutes les paroles de cette alliance, que je leur avais prescrit de mettre en pratique, et qu’ils n’ont pas mises en pratique. »

09 Et le Seigneur me dit : « Un complot a été découvert chez les gens de Juda et les habitants de Jérusalem.

10 Ils sont retournés aux fautes de leurs pères d’autrefois qui refusaient d’écouter mes paroles, et ils ont suivi d’autres dieux pour les servir. La maison d’Israël et la maison de Juda ont rompu l’alliance que j’avais conclue avec leurs pères.

11 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je fais venir sur eux un malheur auquel ils ne pourront échapper. Ils crieront vers moi, et je ne les écouterai pas.

12 Alors les villes de Juda et les habitants de Jérusalem iront crier vers les dieux pour lesquels ils ont brûlé de l’encens, mais ceux-là ne les sauveront pas au temps de leur malheur.

13 Oui, Juda, tes dieux sont aussi nombreux que tes villes, et les autels, aussi nombreux que les rues de Jérusalem, ces autels que vous avez édifiés pour la Honte, où l’on brûle de l’encens au dieu Baal.

14 Et toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour lui ni supplication ni prière, car je n’écouterai pas quand ils m’invoqueront à cause de leur malheur. »

15 Pourquoi vient-elle dans ma maison, ma bien-aimée, elle qui mène tant d’intrigues ? Arrête de sacrifier de la viande ; alors, quand le malheur t’atteindra, tu pourras bien jubiler !

16 « Olivier toujours vert, orné de fruits superbes », ainsi t’avait nommée le Seigneur ; au bruit d’un grand fracas, il met le feu à ton feuillage, et tes rameaux sont mis à mal.

17 Et le Seigneur de l’univers, celui qui t’a plantée, a proféré contre toi le malheur, à cause du mal que la maison d’Israël et la maison de Juda se sont fait à elles-mêmes, en brûlant, pour m’offenser, de l’encens au dieu Baal.

18 Seigneur, tu m’as fait savoir, et maintenant je sais, tu m’as fait voir leurs manœuvres.

19 Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir, et je ne savais pas qu’ils montaient un complot contre moi. Ils disaient : « Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on oublie jusqu’à son nom. »

20 Seigneur de l’univers, toi qui juges avec justice, qui scrutes les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause.

21 Oui, ainsi parle le Seigneur contre les gens d’Anatoth qui en veulent à ta vie et qui disent : « Ne prophétise pas au nom du Seigneur, sinon tu mourras de notre main ! »

22 Oui, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Je vais les châtier, leurs jeunes gens mourront par l’épée, leurs fils et leurs filles mourront par la famine.

23 Il ne leur restera plus personne, car je ferai venir le malheur sur les gens d’Anatoth, l’année de leur châtiment.

Jérémie 10,1-25

Posted in attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, créateur (création), désolation (dévastation, ruine), eternité (vie éternel), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, justice (justification, juste), mensonge, puissance divine, royaume de Dieu, vanité (néant) with tags on 13 février 2014 by JL

01 Écoutez, maison d’Israël, la parole que le Seigneur a prononcée sur vous.

02 Ainsi parle le Seigneur : N’apprenez pas la conduite des nations ; ne soyez pas terrifiés par les signes du ciel, du fait que les nations en sont terrifiées :

03 les décrets des peuples ne sont que vanité. Voici du bois coupé dans la forêt, travaillé au ciseau par la main de l’artisan,

04 enjolivé d’argent et d’or ; on les fixe avec des clous et des marteaux pour qu’ils ne vacillent pas.

05 Ils sont comme un épouvantail dans un champ, ils ne parlent pas. On doit les porter, car ils ne marchent pas. N’en ayez pas peur : ils ne peuvent faire du mal, et du bien, pas davantage !

06 Nul n’est comme toi, Seigneur ; tu es grand, ton nom est grand et puissant.

07 Qui ne te craindrait, roi des nations, comme cela te revient ? Oui, parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, nul n’est comme toi.

08 Tous, sans exception, ils sont stupides et fous : le bois montre leur vanité.

09 L’argent qui le recouvre est importé de Tarsis, et l’or, d’Oufaz. C’est l’œuvre d’un artisan, façonnée par un orfèvre, revêtue de pourpre violette ou écarlate, tout entière œuvre d’artistes.

10 Mais le Seigneur est le Dieu véritable, c’est lui le Dieu vivant, le roi pour toujours. Dès qu’il s’emporte, la terre tremble, et les nations ne peuvent soutenir son courroux.

11 – Vous leur parlerez ainsi : les dieux qui n’ont pas fait le ciel et la terre, qu’ils disparaissent de la terre et de dessous le ciel !

12 Il fait la terre par sa puissance, il établit le monde par sa sagesse, et par son intelligence il a déployé les cieux.

13 Quand il donne de la voix, et que les eaux grondent dans les cieux, des extrémités de la terre il fait monter les nuages, il lance les éclairs pour la pluie, il libère le vent qu’il tenait en réserve.

14 Tout homme est stupide, faute de connaissance, tout orfèvre, méprisable à cause de son idole ; ce qu’il a coulé est un mensonge : pas de souffle en elle !

15 Ce n’est que vanité, œuvre dérisoire ; au temps du châtiment, tout disparaîtra.

16 Il n’est pas ainsi, Celui qui est la part de Jacob, car il a façonné toute chose ; Israël est la tribu de son héritage, son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

17 Ramasse à terre ton bagage, toi, la ville en état de siège ;

18 car ainsi parle le Seigneur : Cette fois-ci, je vais poursuivre à la fronde les habitants du pays, je les regrouperai pour qu’on les atteigne.

19 Malheur à moi ! Quelle blessure ! Quelle plaie profonde ! Et moi, j’ai dit : Si telle est ma souffrance, je la supporterai.

20 Ma tente est dévastée, toutes mes cordes sont rompues ; mes fils m’ont quittée, ils ne sont plus : personne pour dresser encore ma tente, pour monter mes abris.

21 En effet, les pasteurs sont stupides, ils n’ont pas consulté le Seigneur. C’est pourquoi ils manquent d’intelligence, et tout leur troupeau s’est dispersé.

22 On entend une rumeur, la voici : elle approche ! C’est un énorme ébranlement qui vient du pays du nord, pour réduire les villes de Juda en lieu désolé, en repaire de chacals.

23 Seigneur, je le sais : l’homme n’est pas maître de son chemin ; à celui qui marche il n’est pas donné d’assurer son pas.

24 Corrige-moi, Seigneur, avec justice, mais sans colère, sinon tu me réduirais à rien.

25 Déverse ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, sur les tribus qui n’invoquent pas ton nom, car elles ont dévoré Jacob, dévoré et anéanti, elles ont ravagé son territoire.

Jérémie 9,1-25

Posted in adultère (luxure, prostitution), calomnie, médisance (langue), châtiment, chemin (voie du Seigneur), circoncision, connaissance (intelligence de la foi), désolation (dévastation, ruine), droiture, dureté du coeur (impénitence), fidélité (infidélité), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), lamentation (deuil), loi, mensonge, passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), purgatoire, sagesse, vérité with tags on 13 février 2014 by JL

01 Qui me donnera un gîte au désert ? Je veux abandonner mon peuple et m’en aller loin d’eux, car ils sont tous adultères, une bande de traîtres.

02 Avec le mensonge, ils arment leur langue comme un arc ; par la déloyauté, ils sont devenus forts dans le pays, car ils vont de méfait en méfait ; mais moi, ils ne me connaissent pas – oracle du Seigneur.

03 Gardez-vous chacun de votre compagnon, défiez-vous de tout frère, car tout frère ne pense qu’à supplanter, et tout compagnon sème la calomnie.

04 Ils se jouent chacun de son compagnon, ils ne disent pas la vérité ; ils exercent leur langue à mentir et à pécher, ils n’ont plus la force

05 de revenir ; violence sur violence, tromperie sur tromperie, ils refusent de me connaître – oracle du Seigneur.

06 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que je vais les épurer, les éprouver. Que faire d’autre avec la fille de mon peuple ?

07 Leur langue est une flèche meurtrière : elle parle pour tromper ; des lèvres, chacun parle de paix à son compagnon, mais en lui-même il prépare une embuscade.

08 Et je pourrais ne pas sévir contre eux – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d’une telle nation ?

09 Sur les montagnes, je fais retentir des pleurs et des plaintes, et dans les enclos du désert, une lamentation, car ils sont incendiés, plus personne n’y passe, on n’y entend plus la rumeur des troupeaux ; des oiseaux du ciel jusqu’au bétail, tous ont fui et disparu.

10 Je ferai de Jérusalem un tas de pierres, un repaire de chacals ; et des villes de Juda, un lieu désolé : plus personne n’y habitera.

11 Quel est l’homme assez sage pour comprendre cela, l’homme à qui le Seigneur a parlé pour qu’il l’annonce ? Pourquoi le pays est-il perdu, brûlé comme un désert où ne passe personne ?

12 Le Seigneur dit : Ils ont abandonné ma Loi, celle que j’avais mise sous leurs yeux ; ils n’ont pas écouté ma voix, ils n’ont pas marché selon ma Loi ;

13 ils ont marché suivant les penchants de leur cœur endurci, à la suite des Baals que leur ont fait connaître leurs pères.

14 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais nourrir ce peuple d’absinthe et l’abreuver d’eau empoisonnée ;

15 je les disperserai parmi des nations qu’ils n’ont pas connues, ni eux ni leurs pères, et je les poursuivrai de l’épée jusqu’à en finir avec eux !

16 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Réfléchissez. Appelez les pleureuses : qu’elles viennent ; allez chercher les plus habiles : qu’elles viennent.

17 Qu’elles se hâtent et entonnent sur nous une plainte ! Que nos yeux ruissellent de larmes, que nos paupières soient noyées de pleurs !

18 Oui, on entend depuis Sion les accents d’une plainte : « Comment ! Nous sommes dévastés, accablés de honte, car nous avons abandonné le pays, et ils ont abattu nos demeures ! »

19 Femmes, écoutez donc la parole du Seigneur ; que vos oreilles saisissent la parole de sa bouche. Apprenez à vos filles cette plainte, et cette lamentation, chacune à sa compagne,

20 car elle monte par nos fenêtres, la Mort, elle pénètre dans nos citadelles, elle fauche l’enfant dans la rue et les jeunes gens sur les places.

21 Parle ! Voici l’oracle du Seigneur : Des cadavres d’hommes tombent comme du fumier à la surface des champs, comme des gerbes derrière un moissonneur, et personne qui les ramasse.

22 Ainsi parle le Seigneur : Que le sage ne se vante pas de sa sagesse, que le fort ne se vante pas de sa force, que le riche ne se vante pas de sa richesse.

23 Mais celui qui se vante, qu’il se vante plutôt de ceci : avoir de l’intelligence pour me connaître, moi, le Seigneur qui exerce sur la terre la fidélité, le droit et la justice. Oui, en cela je me plais – oracle du Seigneur.

24 Voici venir des jours – oracle du Seigneur où je châtierai tout homme circoncis dans sa chair,

25 en Égypte et en Juda, en Édom et chez les fils d’Ammone, en Moab et chez les hommes aux tempes rasées qui habitent le désert, car toutes ces nations sont des incirconcis comme toute la maison d’Israël : des incirconcis de cœur.

Jérémie 8,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), kénose (abaissement, cœur brisé), loi, mal (méchanceté), mensonge, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), purgatoire, refuge (ville fortifié) with tags on 13 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.

02 On les étalera devant le soleil, la lune et toute l’armée du ciel, qu’ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.

03 Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurai chassés – oracle du Seigneur de l’univers.

04 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur : Ceux qui tombent ne se relèvent-ils pas ? Celui qui se détourne ne retourne-t-il pas ?

05 Pourquoi Jérusalem, cette ville infidèle, s’est-elle détournée pour toujours ? Ils se cramponnent à ce qui est trompeur et refusent de retourner.

06 J’ai fait attention et j’ai entendu : ce qu’ils disent ne tient pas. Pas un qui regretterait sa méchanceté en disant : « Qu’ai-je fait ? » Tous, ils retournent à leur course, comme un cheval qui se rue à la guerre.

07 Même la cigogne, dans le ciel, connaît la saison de ses migrations ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue respectent le temps de leur venue ; mais mon peuple ne connaît pas l’ordre fixé par le Seigneur.

08 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous », alors que le stylet mensonger des scribes l’a falsifiée ?

09 Les sages sont couverts de honte, consternés, pris au piège, pour avoir méprisé la parole du Seigneur ; quelle est donc leur sagesse ?

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers et leurs champs à de nouveaux maîtres. Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

11 Ils traitent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

12 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où ils seront visités, dit le Seigneur.

13 Avec eux, je vais en finir – oracle du Seigneur – : pas de raisins dans la vigne, pas de figues sur le figuier, le feuillage est flétri. Eux, je les donnerai aux passants.

14 Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! Et là, faisons silence puisque le Seigneur notre Dieu nous réduit au silence ; il nous abreuve d’eaux empoisonnées, car nous avons péché contre lui.

15 Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

16 Depuis Dane on entend le souffle des chevaux ; à leur hennissement, au bruit des puissants coursiers, toute la terre tremble. Ils arrivent, ils dévorent le pays et ce qu’il contient, la ville et ses habitants.

17 Oui, voici que je lâche parmi vous des serpents venimeux, contre lesquels il n’est pas de charmeur, et ils vous mordront – oracle du Seigneur.

18 Pas de remède pour mon chagrin, mon cœur gémit sur moi !

19 J’entends la plainte de la fille de mon peuple depuis un pays lointain : Le Seigneur n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus en elle ? « Pourquoi m’ont-ils offensé avec leurs idoles, ces vanités étrangères ? »

20 La moisson est passée, l’été est fini, et nous, nous ne sommes pas sauvés !

21 Par la blessure de la fille de mon peuple, je suis blessé, je suis assombri, et la stupeur me saisit.

22 N’y a-t-il pas de baume en Galaad ? N’y a-t-il pas de médecin là-bas ? Pourquoi donc n’est-elle pas guérie, la fille de mon peuple ?

23 Qui changera ma tête en source d’eau et mes yeux en fontaine de larmes, pour que je pleure, jour et nuit, les victimes de la fille de mon peuple ?

Jérémie 7,1-34

Posted in abomination, béatitude (bonheur), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 Tiens-toi à la porte de la maison du Seigneur, et là, tu proclameras cette parole, tu diras : Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant le Seigneur.

03 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Rendez meilleurs vos chemins et vos actes : je vous ferai demeurer dans ce lieu.

04 Ne faites pas confiance à des paroles de mensonge, en disant : « Temple du Seigneur ! Temple du Seigneur ! C’est ici le temple du Seigneur ! »

05 Si vraiment vous rendez meilleurs vos chemins et vos actes, si vraiment vous maintenez le droit entre un homme et son prochain,

06 si vous n’opprimez pas l’immigré, l’orphelin ou la veuve, si vous ne versez pas, dans ce lieu, le sang de l’innocent, si vous ne suivez pas, pour votre malheur, d’autres dieux,

07 alors, je vous ferai demeurer dans ce lieu, dans le pays que j’ai donné à vos pères, depuis toujours et pour toujours.

08 Mais voici, vous faites confiance à des paroles de mensonge qui ne servent à rien.

09 Quoi ! Vous pouvez voler, tuer, commettre l’adultère, faire des faux serments, brûler de l’encens pour le dieu Baal, suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas ;

10 et ensuite, dans cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué, vous pouvez vous présenter devant moi, en disant : « Nous sommes sauvés » ; et vous faites toutes ces abominations !

11 Est-elle à vos yeux une caverne de bandits, cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué ? Pour moi, c’est ainsi que je la vois – oracle du Seigneur.

12 Allez donc à Silo, ce lieu qui était le mien, où j’avais fait autrefois demeurer mon nom, et voyez ce que j’en ai fait à cause de la méchanceté de mon peuple Israël !

13 Or maintenant – oracle du Seigneur –, puisque vous avez commis tous ces actes – inlassablement je vous ai parlé sans que vous écoutiez, et je vous ai appelés sans que vous répondiez –,

14 ce que j’ai fait de Silo, je le ferai de cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué et dans laquelle vous mettez votre confiance, ce lieu que je vous ai donné, à vous et à vos pères.

15 Et je vous rejetterai loin de ma face, comme j’ai rejeté tous vos frères, toute la race d’Éphraïm.

16 Toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour eux ni supplication, ni prière, n’insiste pas auprès de moi : je ne t’écouterai pas !

17 Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

18 Les fils ramassent le bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte : ils font des gâteaux pour la Reine du ciel, ils versent des libations à d’autres dieux ; c’est ainsi qu’ils m’offensent.

19 Mais est-ce bien moi qu’ils offensent ? – oracle du Seigneur. N’est-ce pas plutôt eux-mêmes, pour leur propre honte ?

20 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur mon Dieu : Voici que mon ardente colère se déverse sur ce lieu, sur l’homme et le bétail, sur l’arbre des champs et le fruit du sol. Elle brûle et ne s’éteindra pas.

21 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices et mangez-en la viande,

22 car je n’ai rien dit à vos pères, ni rien ordonné, à propos des holocaustes et des sacrifices, le jour où je les fis sortir du pays d’Égypte.

23 Mais voici l’ordre que je leur ai donné : « Écoutez ma voix : je serai votre Dieu, et vous, vous serez mon peuple ; vous suivrez tous les chemins que je vous prescris, afin que vous soyez heureux. »

24 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi les mauvais penchants de leur cœur endurci ; ils ont tourné leur dos et non leur visage.

25 Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Égypte jusqu’à ce jour, j’ai envoyé vers vous, inlassablement, tous mes serviteurs les prophètes.

26 Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque, ils ont été pires que leurs pères.

27 Tu leur diras toutes ces paroles, et ils ne t’écouteront pas. Tu les appelleras, et ils ne te répondront pas.

28 Alors, tu leur diras : Voilà bien la nation qui n’a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et n’a pas accepté de leçon ! La vérité s’est perdue, elle a disparu de leur bouche.

29 Rase ta chevelure de consacrée, Jérusalem, et jette-la ! Sur les hauteurs, entonne une lamentation, car le Seigneur a rejeté et délaissé la génération qui provoque sa fureur.

30 Oui – oracle du Seigneur –, les fils de Juda ont fait ce qui est mal à mes yeux. Dans la Maison sur laquelle mon nom est invoqué, ils ont installé leurs horreurs pour la souiller.

31 Ils ont édifié les lieux sacrés du Tofeth au Val-de-la-Géhenne pour consumer par le feu leurs fils et leurs filles ; cela, je ne l’avais pas ordonné, cela n’était pas venu à mon esprit !

32 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où l’on ne dira plus « le Tofeth » ni « le Val-de-la-Géhenne », mais « le Val-du-Massacre », et où l’on enterrera, faute de place, même au Tofeth.

33 Les cadavres de ce peuple serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans que personne les dérange.

34 Je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, car le pays ne sera plus qu’une ruine.

Jérémie 6,1-30

Posted in abomination, attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), circoncision, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), mensonge, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), paix, parole de Dieu (vivante), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), sacrifice d'holocauste et communion with tags on 13 février 2014 by JL

01 Fils de Benjamin, cherchez refuge hors de Jérusalem ! Sonnez du cor à Teqoa, sur Beth-ha-Kérem, dressez un signal, car un malheur survient depuis le nord, un grand désastre.

02 La toute belle, la délicate, la fille de Sion, je l’ai réduite au silence.

03 Vers elle se dirigent des bergers et leurs troupeaux ; contre elle, tout autour, ils ont planté leurs tentes, et chacun fait brouter sa part.

04 Sanctifiez-vous pour lui faire la guerre. Debout ! Montons à l’assaut en plein midi. Malheur à nous, le jour décline et les ombres du soir s’allongent !

05 Debout ! Montons à l’assaut en pleine nuit, détruisons ses citadelles.

06 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Coupez du bois, amoncelez un remblai contre Jérusalem, la ville qui sera punie ; tout en elle est oppression.

07 Comme une citerne garde son eau, elle garde sa malice. On entend chez elle violence et dévastation ; mes yeux ne voient que blessure et maladie.

08 Corrige-toi, Jérusalem, de peur que je me détache de toi, que je te réduise en lieu désolé, en terre inhabitée !

09 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : On va grappiller à fond, comme la vigne, ce qui reste d’Israël. Que ta main repasse comme celle du vendangeur sur les sarments !

10 Devant qui parlerai-je, devant qui témoigner pour qu’ils entendent ? Voici que leur oreille est incirconcise : ils ne peuvent pas être attentifs. Voici que la parole du Seigneur est devenue pour eux une insulte : ils n’en veulent pas.

11 Je suis rempli de la colère du Seigneur et fatigué de la contenir ! Déverse-la tout à la fois sur le petit enfant dans la rue et sur le groupe des jeunes gens. Oui, l’homme et la femme seront pris, le vieillard et celui qui est comblé de jours.

12 Leurs maisons passeront à des étrangers, ainsi que leurs champs et leurs femmes, car j’étendrai la main contre les habitants du pays, – oracle du Seigneur.

13 Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

14 Ils traitent à la légère la blessure de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

15 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent même plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où je les visiterai, dit le Seigneur.

16 Ainsi parle le Seigneur : Arrêtez-vous en chemin et voyez, interrogez les sentiers de toujours. Où donc est le chemin du bien ? Suivez-le, et trouvez pour vous-mêmes le repos. Mais ils disent : « Nous ne le suivrons pas ! »

17 J’ai suscité pour vous des guetteurs : « Faites attention au son du cor ! » Mais ils disent : « Nous ne ferons pas attention. »

18 C’est pourquoi, nations, écoutez ; et toi, assemblée du peuple, apprends ce qui va leur arriver.

19 Terre, écoute ! Voici que je fais venir sur ce peuple un malheur, le fruit de leurs projets, car ils n’ont pas fait attention à mes paroles, ils ont méprisé ma loi.

20 Que m’importe l’encens de Saba, ou les aromates d’une terre lointaine ? Vos holocaustes ne me plaisent pas, vos sacrifices ne me sont pas agréables.

21 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je place devant ce peuple des embûches sur lesquelles pères et fils trébucheront ensemble, le voisin et son ami périront.

22 Ainsi parle le Seigneur : Voici qu’un peuple arrive du pays du nord ; aux confins de la terre, s’éveille une grande nation.

23 Ils empoignent arc et javelot, ils sont cruels, sans aucune compassion ; leur voix gronde comme la mer. Sur des chevaux ils sont montés, rangés comme un seul homme pour la bataille, contre toi, fille de Sion.

24 Nous en avons entendu la rumeur ; nos mains faiblissent, l’angoisse nous saisit, comme les douleurs d’une femme qui accouche.

25 Ne sortez pas dans les champs, n’allez pas sur la route : l’épée de l’ennemi est là, de tous côtés c’est l’épouvante.

26 Ô fille de mon peuple, revêts-toi de sac et roule-toi dans la cendre ! Prends le deuil comme pour un fils unique : amertume et complainte ; car le dévastateur, soudain, arrive sur nous.

27 Je t’ai établi comme une forteresse, pour soumettre mon peuple à l’épreuve, afin que tu connaisses et éprouves sa conduite.

28 Ils sont tous des rebelles invétérés, des semeurs de calomnies, du bronze et du fer ; ce sont tous des destructeurs.

29 Le soufflet gronde, pour que le plomb soit éliminé par le feu. Mais c’est en vain que l’on s’efforce d’épurer, ce qui est mauvais ne se détache pas.

30 « Argent de rebut » : voilà comment on les appelle. Oui, le Seigneur les a mis au rebut.


Jérémie 5,1-31

Posted in adultère (luxure, prostitution), chemin (voie du Seigneur), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), droiture, eaux innombrables (négatives), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), idolâtrie, Jérusalem (Sion), mal (méchanceté), moissonner (semer, cultiver), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, pauvre (faible), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parcourez les rues de Jérusalem, regardez donc et renseignez-vous ! Cherchez sur ses places : si vous trouvez un homme, un seul, qui pratique le droit et recherche la vérité, alors je pardonnerai à la ville.

02 Lorsqu’ils déclarent : « Le Seigneur est vivant ! » c’est pour faire un faux serment.

03 Ton regard, Seigneur, n’est-il pas tourné vers la vérité ? Tu les as frappés, et ils n’ont pas frémi ; tu les as exterminés, ils ont refusé la leçon. Ils ont rendu leur visage plus dur que le roc, ils ont refusé de se convertir.

04 Et moi, je me disais : « Ce sont des misérables, ils agissent comme des sots, parce qu’ils ne connaissent pas le chemin du Seigneur, ni le droit de leur Dieu.

05 Alors, j’irai chez les grands et je leur parlerai, car ceux-là connaissent le chemin du Seigneur et le droit de leur Dieu. » Mais eux aussi, ils ont brisé le joug, ils ont rompu les liens.

06 Voilà pourquoi le lion les attaque depuis la forêt, le loup des steppes les dévaste ; le léopard est aux aguets devant leurs villes : tous ceux qui en sortent sont mis en pièces ; car leurs révoltes se sont multipliées et leurs infidélités n’ont cessé de grandir.

07 Comment te pardonnerais-je ? Tes fils m’ont abandonné, ils ont juré par des dieux qui n’en sont pas. Je les avais comblés, ils ont commis l’adultère, ils se précipitent à la maison de la prostituée.

08 Ils sont comme des étalons en rut, chacun hennissant vers la femme de son prochain.

09 Et je pourrais ne pas sévir contre eux, – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d’une telle nation ?

10 Escaladez ses terrasses et saccagez, mais n’en faites pas l’extermination. Enlevez ses sarments, car ils ne sont pas au Seigneur.

11 Oui, la maison d’Israël et la maison de Juda m’ont vraiment trahi – oracle du Seigneur.

12 Ils ont renié le Seigneur et ils ont dit : « Non, pas lui ! Le malheur ne viendra pas sur nous ; nous ne verrons ni l’épée ni la famine.

13 Quant aux prophètes, ils ne sont que du vent ; la parole n’est pas en eux. Qu’il leur soit fait selon ce qu’ils disent ! »

14 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers : Parce que vous avez dit cette parole, voici que je fais de mes paroles un feu dans ta bouche, et de ce peuple, du bois que le feu dévorera.

15 Contre vous, maison d’Israël, voici que je fais venir de loin une nation – oracle du Seigneur ; c’est une nation impétueuse, une nation très ancienne, une nation dont tu ne connais pas la langue, dont tu ne comprends pas ce qu’elle dit.

16 Leur carquois est un sépulcre béant, ils sont tous des héros !

17 Ils dévoreront ta moisson et ton pain, ils dévoreront tes fils et tes filles, ils dévoreront ton petit et ton gros bétail, ils dévoreront ta vigne et ton figuier ; par l’épée, ils réduiront à rien tes villes fortifiées dans lesquelles tu mets ta confiance.

18 Pourtant, même en ces jours-là – oracle du Seigneur –, je ne vous exterminerai pas.

19 Et quand vous demanderez : « Pourquoi le Seigneur notre Dieu nous a-t-il fait tout cela ? », tu leur répondras : « De même que vous m’avez abandonné pour servir dans votre pays les dieux de l’étranger, de même vous servirez des étrangers dans un pays qui n’est pas le vôtre. »

20 Annoncez-le dans la maison de Jacob, faites-le entendre en Juda :

21 Écoutez donc ceci, peuple stupide et sans intelligence ! – Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas !

22 Et moi, ne me craindrez-vous pas ? – oracle du Seigneur. Ne tremblerez-vous pas devant moi ? J’ai posé le sable pour limite à la mer, pour frontière à jamais infranchissable ; ses vagues s’agitent, elles ne peuvent rien, elles mugissent, mais ne la franchiront pas.

23 Or le cœur de ce peuple est indocile et rebelle ; ils se sont détournés, ils s’en vont.

24 Ils n’ont pas dit en leur cœur : « Craignons le Seigneur notre Dieu, lui qui nous donne la pluie en sa saison, celle du printemps et celle de l’automne, lui qui assure les semaines prévues pour la moisson. »

25 Vos fautes ont dérangé tout cela, vos péchés vous ont privés de ces bienfaits.

26 Oui, dans mon peuple on trouve des méchants : ils guettent comme des oiseleurs à l’affût, ils dressent des pièges et ils attrapent des hommes.

27 Comme une cage remplie d’oiseaux, leur maison est remplie de rapines : c’est ainsi qu’ils ont grandi et se sont enrichis.

28 Gras et repus, ils ont même franchi les limites du mal ; ils n’ont pas jugé selon le droit la cause de l’orphelin, et ils en tirent profit. Ils n’ont pas rendu justice aux malheureux.

29 Et je pourrais ne pas sévir contre eux, – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d’une telle nation ?

30 Des infamies, des choses monstrueuses se commettent dans le pays :

31 les prophètes prophétisent le mensonge, les prêtres se remplissent les mains – et mon peuple aime cela ! Mais que ferez-vous quand viendra la fin ?

Jérémie 4,1-31

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), attributs et noms divins, bénédiction, châtiment, ciel (cieux), circoncision, colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, face de Dieu (visage), gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), Marie, moissonner (semer, cultiver), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), pureté du coeur, salut (rachat, rédemption), vérité, vices (passions) with tags on 13 février 2014 by JL

01Si tu reviens Israël – oracle du Seigneur –, c’est à moi que tu reviendras. Si tu fais disparaître tes horreurs loin de ma face, tu n’auras plus à errer.

02 Alors tu jureras par le Seigneur vivant, dans la vérité, le droit et la justice ; et les nations se béniront en lui, en lui, elles se glorifieront.

03 Ainsi parle le Seigneur aux gens de Juda et à Jérusalem : Défrichez pour vous ce qui est en friche, ne semez pas dans les ronces !

04 Soyez circoncis pour le Seigneur, enlevez le prépuce de votre cœur, gens de Juda et habitants de Jérusalem, de peur que ma colère n’éclate comme un feu et ne brûle, sans personne pour l’éteindre, à cause de la malice de vos actes.

05 Annoncez-le en Juda, dans Jérusalem faites-le entendre, dites : « Sonnez du cor dans le pays ! » Criez à pleine voix, dites : « Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! »

06 Vers Sion levez l’étendard, cherchez un refuge, ne vous arrêtez pas, car c’est le malheur que je fais venir du nord, et un grand désastre.

07 Le lion monte de son fourré, le destructeur des nations se met en route ; il sort de chez lui pour réduire ton pays en un lieu désolé : tes villes seront ruinées, vidées de leurs habitants.

08 À cause de cela, revêtez-vous de toile à sac, lamentez-vous et gémissez, car l’ardente colère du Seigneur ne s’est pas détournée de nous !

09 Il arrivera en ce jour-là – oracle du Seigneur que le cœur du roi et le cœur des princes défailliront. Les prêtres seront consternés, et les prophètes, stupéfaits.

10 Alors je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, vraiment, tu as bien trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : “Vous aurez la paix”, tandis que l’épée nous atteint à la gorge. »

11 En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : Au désert, un vent brûlant des hauteurs est en route vers la fille de mon peuple, non pour vanner, non pour épurer ;

12 un vent plein de violence me vient de là-bas. Et moi, maintenant, je prononce contre eux des jugements.

13 Le voici qui monte comme les nuages ; ses chars sont pareils à l’ouragan, et ses chevaux, plus vifs que les aigles. Malheur à nous, car nous sommes dévastés !

14 Lave ton cœur de tout mal, Jérusalem, afin d’être sauvée ! Combien de temps encore accueilleras-tu en toi des pensées malfaisantes ?

15 Oui, une voix l’annonce depuis Dane ; depuis la montagne d’Éphraïm, elle publie le malheur.

16 Répétez-le aux nations, publiez-le contre Jérusalem : des assaillants arrivent d’un pays lointain, ils élèvent la voix contre les villes de Juda.

17 Comme les gardiens d’un champ, ils sont là, tout autour de Jérusalem, car elle s’est révoltée contre moi – oracle du Seigneur.

18 Ta conduite et tes actes t’ont valu cela : Voilà ton malheur. Ah, quelle amertume ! Elle te frappe en plein cœur.

19 Oh ! Mes entrailles ! Mes entrailles ! Au fond de moi, je me tords de douleur. Mon cœur gémit en moi, je ne peux pas me taire. Ô mon âme, tu as entendu l’appel du cor, le cri de guerre.

20 On proclame désastre sur désastre, car tout le pays est dévasté. Soudain, mes tentes sont dévastées, ainsi que mes abris, en un instant.

21 Combien de temps verrai-je l’étendard, entendrai-je l’appel du cor ?

22 Oui, mon peuple est fou : ils ne me connaissent pas. Ce sont des enfants stupides : ils n’ont pas de discernement. Ils sont sages pour faire le mal, mais ne savent pas faire le bien.

23 Je regarde la terre, et voici : c’est un chaos ; le ciel : il a perdu sa lumière.

24 Je regarde les montagnes, et voici : elles tremblent, toutes les collines sont secouées.

25 Je regarde, et voici qu’il n’y a plus d’hommes, tous les oiseaux du ciel ont fui.

26 Je regarde, et voici que le verger est un désert, toutes les villes sont détruites devant le Seigneur, devant l’ardeur de sa colère.

27 Ainsi parle le Seigneur : Toute la terre sera désolée, mais je n’en ferai pas l’extermination.

28 Aussi la terre sera-t-elle en deuil, et là-haut, le ciel s’obscurcira. Puisque je l’ai dit et décidé, je n’y renoncerai pas, je ne reviendrai pas en arrière.

29 À la clameur du cavalier et de l’archer, toute ville prend la fuite ; on s’enfonce dans les broussailles, on escalade les rochers ; toute ville est abandonnée, plus personne n’y habite.

30 Et toi, dévastée, que vas-tu faire ? Tu te revêts d’écarlate et te pares d’une parure d’or, tu te fardes les yeux pour les agrandir ! C’est en vain que tu te fais belle ! Ceux qui te convoitaient te méprisent, ils en veulent à ton âme.

31 J’entends une voix, comme celle d’une femme en travail, comme l’angoisse d’une jeune accouchée. C’est la voix de la fille de Sion ; elle suffoque, elle étend les mains : « Malheur à moi ! Mon âme défaille devant les tueurs. »

Jérémie 3,1-25

Posted in applanir les montagnes (collines), arche d'alliance, colère de Dieu, connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), mal (méchanceté), pasteur, péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte) with tags on 13 février 2014 by JL

01 Si un homme renvoie sa femme et qu’elle s’en aille de chez lui pour appartenir à un autre, peut-il encore revenir à elle ? N’en serait-elle pas profanée, cette terre-là ? Et toi, qui t’es prostituée à de nombreux amants, tu reviendrais à moi ! – oracle du Seigneur.

02 Lève les yeux vers les hauteurs et vois : en quel endroit ne t’es-tu pas livrée ? Pour eux, tu étais assise sur les chemins, comme un Arabe dans le désert, et tu as profané le pays par tes prostitutions et ta malice.

03 Aussi les averses ont-elles été retenues et la pluie de printemps a-t-elle manqué. Mais tu avais un front de prostituée et tu refusais d’en rougir.

04 Encore maintenant, ne m’appelles-tu pas : « Mon père, toi le guide de ma jeunesse !

05 Gardera-t-il rancune à jamais ? Tiendra-t-il rigueur jusqu’à la fin ? » Voilà ce que tu dis, puis tu commets le mal, et tu y réussis !

06 Le Seigneur me dit, au temps du roi Josias : As-tu vu ce qu’a fait l’infidèle Israël ? Elle allait sur toute montagne élevée, sous tout arbre vert, pour s’y prostituer.

07 Je me disais : « Après avoir fait tout cela, elle reviendra vers moi. » Mais elle n’est pas revenue ! Sa sœur, Juda la perfide, a vu.

08 Et moi j’ai vu : quand j’avais renvoyé l’infidèle Israël, à cause de tous ses adultères, et lui avais donné sa lettre de répudiation, Juda, la sœur perfide, n’en a éprouvé aucune crainte ; elle aussi, elle est allée se prostituer.

09 Par sa prostitution volage, elle a profané le pays. Avec la pierre et le bois, elle a commis l’adultère.

10 Et même après tout cela, Juda, la sœur perfide, n’est pas revenue à moi de tout son cœur ! Ce n’était que mensonge ! – oracle du Seigneur.

11 Le Seigneur me dit : Au fond d’elle-même, l’infidèle Israël est juste, comparée à Juda la perfide !

12 Va proclamer au nord ces paroles. Tu diras : Reviens, infidèle Israël ! – oracle du Seigneur. Je ne ferai pas tomber sur vous ma colère, car je suis bon – oracle du Seigneur et je ne garde pas rancune à jamais.

13 Reconnais seulement ta faute : contre le Seigneur ton Dieu, tu t’es révoltée ; tu as couru en tous sens vers les étrangers, sous tout arbre vert. Et vous n’avez pas écouté ma voix, – oracle du Seigneur. »

14 Revenez, fils renégats – oracle du Seigneur ; c’est moi qui suis votre maître. Je vais vous prendre, un par ville, deux par clan, et vous faire venir à Sion.

15 Je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur : ils vous conduiront avec savoir et intelligence.

16 Quand vous vous serez multipliés, quand vous aurez fructifié dans le pays, en ces jours-là – oracle du Seigneur –, on ne dira plus « Arche de l’Alliance du Seigneur », on ne gardera plus mémoire de l’Arche, on ne s’en souviendra plus, on ne s’en occupera plus, on n’en fera pas une autre.

17 En ce temps-là, on appellera Jérusalem « Trône du Seigneur ». Toutes les nations convergeront vers elle, vers le nom du Seigneur, à Jérusalem ; elles ne suivront plus les penchants mauvais de leur cœur endurci.

18 En ces jours-là, la maison de Juda ira vers la maison d’Israël ; ensemble, elles viendront du pays du nord vers le pays que j’ai donné en héritage à vos pères.

19 Or moi, je m’étais dit : « Comment te placer au rang des fils et te donner une terre désirable, un splendide héritage, toute la splendeur des nations ? » Je disais : « Tu m’appelleras “Mon père”, tu ne te détourneras plus de moi.

20 Mais comme une femme qui trahit son compagnon, ainsi m’avez-vous trahi, maison d’Israël, – oracle du Seigneur. »

21 Sur les hauteurs, une voix se fait entendre, pleurs et supplications des fils d’Israël ; car ils se sont dévoyés, ils ont oublié le Seigneur leur Dieu.

22 « Revenez, fils renégats ! Je guérirai vos infidélités. » – « Nous voici, nous venons à toi, car tu es le Seigneur notre Dieu.

23 Oui, mensonge, ce qui vient des collines, tumulte, ce qui vient des montagnes ! Oui, le salut d’Israël est dans le Seigneur notre Dieu !

24 La Honte a dévoré le travail de nos pères depuis notre jeunesse, leur petit et leur gros bétail, leurs fils et leurs filles.

25 Couchons-nous dans notre honte, que notre confusion nous couvre, car nous avons péché, nous et nos pères, contre le Seigneur notre Dieu, depuis notre jeunesse jusqu’à ce jour, et nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu. »