Jérémie 46,1-28

01 La parole du Seigneur fut adressée au prophète Jérémie contre les nations.

02 Sur l’Égypte. Contre l’armée du pharaon Néko, roi d’Égypte, qui se trouvait près de l’Euphrate, à Karkémish, et qui fut battue par Nabucodonosor, roi de Babylone, la quatrième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda.

03 Préparez boucliers et rondaches, en avant pour la bataille !

04 Harnachez les chevaux, montez sur les chars ! Alignez-vous, avec vos casques, fourbissez les lances, revêtez les cuirasses !

05 Pourquoi ce spectacle ? Ils sont pris de panique, ils battent en retraite ; leurs guerriers sont écrasés, ils s’enfuient éperdument, ne se retournent pas : de tous côtés, c’est l’épouvante ! – oracle du Seigneur.

06 Que le plus agile ne s’enfuie pas ! Que le guerrier ne s’échappe ! Au nord, sur la rive de l’Euphrate, ils trébuchent, ils tombent !

07 Qui est-ce qui monte comme le Nil, et dont les eaux bouillonnent comme les eaux des fleuves ?

08 C’est l’Égypte qui monte comme le Nil, et ses eaux bouillonnent comme les eaux des fleuves. Elle disait : « Je monterai, je submergerai la terre, je ferai périr toute ville avec ses habitants. »

09 Les chevaux, chargez ! Les chars, foncez ! Et que sortent les guerriers, ceux de Koush et de Pouth qui manient le bouclier, ceux de Loud qui manient et tendent l’arc.

10 Pour le Seigneur, Dieu de l’univers, ce jour est un jour de revanche où il prendra sa revanche sur ses adversaires : l’épée dévore et se rassasie, elle s’abreuve de leur sang. Oui, quel sacrifice pour le Seigneur, Dieu de l’univers, dans le pays du nord, près de l’Euphrate !

11 Vierge, fille d’Égypte, monte en Galaad et prends du baume ! En vain tu multiplies les remèdes : rien ne peut cicatriser ta plaie.

12 Les nations apprennent ta honte, et la terre est remplie de ta clameur, car le guerrier a trébuché sur le guerrier, et tous deux sont tombés ensemble.

13 Parole que le Seigneur adressa au prophète Jérémie, quand Nabucodonosor, roi de Babylone, arriva pour frapper le pays d’Égypte.

14 Annoncez-le en Égypte, faites-le entendre à Migdol, faites-le entendre à Noph et à Tapanès, dites : Dresse-toi, tiens-toi prêt, car autour de toi l’épée dévore !

15 Pourquoi donc Apis, ton dieu, a-t-il fui ? Ce taureau, pourquoi n’a-t-il pas résisté ? C’est que le Seigneur l’a renversé !

16 Il en fait trébucher un grand nombre, chacun tombe sur son compagnon. Ils se disent : « Debout ! Retournons vers notre peuple, dans notre pays natal, loin de l’épée impitoyable. »

17 À Pharaon, roi d’Égypte, donnez ce nom : « Vacarme et Rendez-vous manqué » !

18 Je suis vivant, – oracle du Roi qui a pour nom « Le Seigneur de l’univers ». Oui, comme le Thabor domine les monts, et comme le Carmel domine la mer, il vient !

19 Prépare ton bagage de déportée, habitante et fille d’Égypte, car Noph sera livrée à la désolation, elle sera brûlée, vidée de ses habitants.

20 L’Égypte était une génisse de belle allure, mais du nord un frelon est venu sur elle.

21 Même ses mercenaires au milieu d’elle comme des veaux à l’engrais, même eux se sont détournés ; ensemble ils ont fui, ils n’ont pas résisté, car le jour de leur débâcle est venu, le temps de leur châtiment.

22 Son bruit est celui d’un serpent qui s’en va, car on marche avec une armée, on vient sur elle avec des haches, comme ceux qui abattent les arbres.

23 Ils coupent sa forêt – oracle du Seigneur –, car elle est impénétrable ; oui, ils sont plus nombreux que des sauterelles, et personne ne peut les compter.

24 La fille d’Égypte est couverte de honte, livrée aux mains du peuple du nord.

25 Le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël, parle : « Je vais châtier Amon, dieu de Thèbes, Pharaon, l’Égypte, ses dieux et ses rois, Pharaon et ceux qui mettent leur confiance en lui.

26 Je les livrerai aux mains de ceux qui en veulent à leur vie, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, et aux mains de ses serviteurs. Et après cela, l’Égypte sera habitée comme aux jours d’autrefois » – oracle du Seigneur.

27 Mais toi, Jacob mon serviteur, ne crains pas, ne tremble pas, Israël, car je vais te sauver des terres lointaines, sauver ta descendance de la terre où elle est captive. Jacob reviendra, il sera en sécurité, tranquille, sans personne qui l’inquiète.

28 Toi, Jacob mon serviteur, ne crains pas – oracle du Seigneur –, car je suis avec toi. Oui, j’exterminerai toutes les nations parmi lesquelles je t’ai chassé, et toi, je ne t’exterminerai pas ; mais je te corrigerai selon le droit et ne te laisserai pas impuni.


Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :