Nombres 21,10-35

Les Israélites partirent et campèrent à Obot.11 Puis ils partirent d’Obot et campèrent à Iyyé-ha-Abarim, dans le désert qui confine à Moab, du côté du soleil levant.12 Ils partirent de là et campèrent dans le torrent de Zéred.13 Ils partirent de là et campèrent au-delà de l’Arnon. Ce torrent sortait, dans le désert, du pays des Amorites. Car l’Arnon était à la frontière de Moab, entre les Moabites et les Amorites.14 Aussi est-il dit dans le livre des Guerres de Yahvé : Vaheb… près de Supha et le torrent d’Arnon15 et la pente du ravin qui s’incline vers le site d’Ar et s’appuie à la frontière de Moab.16 Et de là ils allèrent à Béer — C’est au sujet de ce puits que Yahvé avait dit à Moïse : « Rassemble le peuple et je leur donnerai de l’eau. »17 Alors Israël chanta ce cantique : Sur le Puits. Chantez-le,18 le Puits qu’ont creusé des princes, qu’ont foré les chefs du peuple, avec le sceptre, avec leurs bâtons. — et du désert à Mattana,19 Malheur Mattana à Nahaliel, de Nahaliel à Bamot,20 et de Bamot à la vallée qui s’ouvre dans la campagne de Moab, vers les hauteurs du Pisga, qui fait face au désert et le domine.21 Israël envoya des messagers dire à Sihôn, roi des Amorites :22 « Je voudrais traverser ton pays. Nous ne nous écarterons pas à travers les champs ni les vignes ; nous ne boirons pas l’eau des puits ; nous suivrons la route royale, jusqu’à ce que nous ayons traversé ton territoire. »23 Mais Sihôn ne laissa pas Israël traverser son pays. Il rassembla tout son peuple, marcha dans le désert à la rencontre d’Israël et atteignit Yahaç, où il livra bataille à Israël.24 Israël le frappa du tranchant de l’épée et conquit son pays, depuis l’Arnon jusqu’au Yabboq, jusqu’aux fils d’Ammon, car Yazèr se trouvait à la frontière ammonite.25 Israël s’empara de toutes ces villes. Il occupa toutes les villes des Amorites, Heshbôn et toutes ses dépendances.26 Heshbôn était en effet la capitale de Sihôn, roi des Amorites. C’est Sihôn qui avait fait la guerre au premier roi de Moab et lui avait enlevé tout son pays jusqu’à l’Arnon.27 C’est pourquoi les poètes disent : Venez à Heshbôn, qu’elle soit rebâtie, qu’elle soit bien fondée la ville de Sihôn !28 Un feu est sorti de Heshbôn, une flamme de la cité de Sihôn, elle a dévoré Ar-Moab, englouti les hauteurs de l’Arnon.29 Malheur à toi, Moab ! Tu es perdu, peuple de Kemosh ! Il fait de ses fils des fuyards et de ses filles des captives du roi des Amorites, de Sihôn.30 Mais leur postérité a été détruite depuis Heshbôn jusqu’à Dibôn, et nous avons mis le feu depuis Nophah et jusqu’à Médba.31 Israël s’établit dans le pays des Amorites.32 Moïse envoya espionner Yazèr, et Israël la prit ainsi que ses dépendances ; il déposséda les Amorites qui y habitaient.33 Puis ils prirent la direction du Bashân et ils y montèrent. Le roi du Bashân, Og, marcha à leur rencontre avec tout son peuple pour livrer bataille à Edréï.34 Yahvé dit à Moïse : « Ne crains pas, car j’ai livré en ton pouvoir, lui, tout son peuple et son pays. Tu le traiteras comme tu as traité Sihôn, roi des Amorites, qui habitait à Heshbôn. »35 Ils le battirent, lui, ses fils et son peuple, sans que personne en réchappât. Ils prirent possession de son pays.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :