Archive for the cantique (chant de l’âme) Category

Baruch 2,1-35

Posted in alliance, cantique (chant de l'âme), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), Dieu écoute, exauce, ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), gloire de Dieu, honte (humiliation), impiété, jugement, justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance, joug), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prière de louange, pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 19 février 2014 by JL

01 Le Seigneur a donc accompli la parole qu’il avait prononcée contre nous, contre nos juges, qui gouvernèrent Israël, contre nos rois et nos chefs, contre les gens d’Israël et de Juda.

02 Sous l’immensité du ciel, il ne se produisit jamais rien de semblable à ce que le Seigneur fit advenir à Jérusalem, conformément à ce qui est écrit dans la Loi de Moïse,

03 à savoir que nous mangerions l’un la chair de son fils, l’autre la chair de sa fille !

04 Et le Seigneur a livré nos pères aux mains de tous les royaumes d’alentour, à l’outrage et à la désolation parmi tous les peuples d’alentour, où il les a dispersés.

05 Ils ont été soumis, au lieu de dominer, car nous avons péché contre le Seigneur notre Dieu en n’écoutant pas sa voix.

06 Au Seigneur notre Dieu appartient la justice, mais à nous et à nos pères la honte sur le visage, comme on le voit aujourd’hui.

07 Ces malheurs que le Seigneur avait prononcés contre nous se sont tous abattus sur nous.

08 Nous n’avons pas apaisé la face du Seigneur, nous ne nous sommes pas détournés chacun des pensées de son cœur mauvais.

09 Aussi, dans sa vigilance, le Seigneur a déclenché contre nous ces malheurs. Oui, il est juste, le Seigneur, en tout ce qu’il nous a commandé de faire.

10 Mais nous n’avons pas écouté sa voix qui nous disait de suivre les préceptes que le Seigneur nous avait mis sous les yeux.

11 Et maintenant, Seigneur Dieu d’Israël, écoute, toi qui as fait sortir ton peuple du pays d’Égypte, par la force de ta main, avec signes et prodiges, par ta grande puissance et la vigueur de ton bras, toi qui t’es fait un nom, comme on le voit aujourd’hui.

12 Nous avons péché, nous avons été impies, nous avons été injustes, Seigneur notre Dieu. En raison de tous tes jugements,

13 que ta fureur se détourne de nous, car nous ne sommes plus qu’un petit nombre parmi les nations où tu nous as dispersés.

14 Entends, Seigneur, notre prière et notre supplication ; délivre-nous à cause de toi-même ; fais-nous trouver grâce devant ceux qui nous ont déportés,

15 afin que la terre entière sache que tu es le Seigneur notre Dieu, puisque ton nom a été invoqué sur Israël et sa descendance.

16 Regarde, Seigneur, du haut de ta demeure sainte, et pense à nous. Incline ton oreille, Seigneur, écoute.

17 Ouvre les yeux, Seigneur, et vois. Car ce ne sont pas les défunts dans le séjour des morts, eux dont le souffle est enlevé des entrailles, qui rendront gloire et justice au Seigneur,

18 mais l’âme comblée de tristesse, l’homme qui marche courbé et sans force, les yeux défaillants et l’âme affamée, ceux-là te rendront gloire et justice, Seigneur.

19 Non, ce n’est pas à cause des actions justes de nos pères et de nos rois, que nous déposons notre supplique devant ta face, Seigneur notre Dieu.

20 Car tu as déchaîné sur nous ta fureur et ta colère, comme tu l’avais déclaré par tes serviteurs les prophètes, en disant :

21 « Ainsi parle le Seigneur : Courbez les épaules et servez le roi de Babylone. Alors, vous resterez dans le pays que j’ai donné à vos pères.

22 Mais si vous n’écoutez pas l’appel du Seigneur à servir le roi de Babylone,

23 je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem le chant d’allégresse et le chant de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épouse. Tout le pays sera désolé, vidé de ses habitants. »

24 Or, nous n’avons pas écouté ton appel à servir le roi de Babylone, et tu as accompli les paroles que tu avais prononcées par tes serviteurs les prophètes, à savoir que les ossements de nos rois et de nos pères seraient arrachés à leur tombeau.

25 Et voici qu’ils furent jetés dehors, à la brûlure du jour et au gel de la nuit. Nos rois et nos pères sont morts dans de cruelles souffrances, par la famine, l’épée et l’exil.

26 Tu as établi la maison sur laquelle a été invoqué ton nom, comme elle est en ce jour, à cause de la méchanceté de la maison d’Israël et de la maison de Juda.

27 Tu as agi envers nous selon ton entière bienveillance et ton immense tendresse, Seigneur notre Dieu,

28 comme tu l’avais déclaré par ton serviteur Moïse, le jour où tu lui ordonnas de mettre par écrit ta Loi en présence des fils d’Israël, en disant :

29 « Vraiment, si vous n’écoutez pas ma voix, cette grande, cette immense multitude elle-même sera réduite à un petit nombre parmi les nations où je les disperserai !

30 Oui, je sais bien qu’ils ne m’écouteront pas, car c’est un peuple à la nuque raide. Mais dans le pays de leur exil, ils rentreront en eux-mêmes,

31 et ils sauront que moi, je suis le Seigneur leur Dieu. Je leur donnerai un cœur et des oreilles qui entendent.

32 Et là, dans le pays de leur exil, ils me loueront, ils se souviendront de mon nom,

33 ils se repentiront de leur obstination et de leurs actions mauvaises, au souvenir du destin de leurs pères, qui avaient péché devant le Seigneur.

34 Alors, je les ferai revenir dans le pays que j’ai promis par serment à leurs pères Abraham, Isaac et Jacob, et ils y seront maîtres. Je les multiplierai, ils ne diminueront plus !

35 J’établirai pour eux une alliance éternelle : je serai leur Dieu et eux, ils seront mon peuple. Jamais plus, je ne déplacerai mon peuple Israël loin du pays que je leur ai donné. »


Publicités

Jérémie 33,1-26

Posted in allégorie et référence christique, alliance, bonté divine (amour de Dieu), cantique (chant de l'âme), ciel (cieux), colère de Dieu, crainte de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, offrande (prémisse et autres), paix, pardon (miséricorde, pitié), pasteur, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, purification, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sacrifice d'holocauste et communion, salut (rachat, rédemption) with tags on 15 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jérémie, alors qu’il était encore détenu dans la cour de garde.

02 Ainsi parle le Seigneur, qui a fait et façonné ce qui est stable, lui dont le nom est « Le Seigneur » :

03 Invoque-moi, et je te répondrai, je te révélerai des choses grandes et inaccessibles que tu ne connais pas.

04 Oui, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, à propos des maisons de cette ville et des maisons des rois de Juda, qui seront renversées face aux remblais et à l’épée.

05 On viendra combattre les Chaldéens et remplir les maisons avec les cadavres des gens que j’ai frappés dans ma colère et ma fureur, car j’avais caché mon visage à cette ville à cause de toute leur méchanceté.

06 Je vais cicatriser sa plaie et la guérir, je les guérirai. Je leur ferai voir à profusion la paix et la stabilité.

07 Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d’Israël, je les rétablirai comme autrefois.

08 Je les purifierai de toute la faute qu’ils ont commise envers moi ; je pardonnerai toutes les fautes qu’ils ont commises envers moi, en se révoltant contre moi.

09 Cette ville fera ma joyeuse renommée, elle sera ma louange et ma parure, devant toutes les nations de la terre, quand elles apprendront tout le bonheur que je lui donne. Elles frémiront de crainte en voyant tout le bonheur et toute la paix que je lui donne.

10 Ainsi parle le Seigneur : Dans ce lieu dont vous dites : « C’est un désert sans hommes ni bétail ! », dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem dévastées, sans habitants, ni hommes ni bétail, on entendra de nouveau

11 les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, le chant de ceux qui présentent le sacrifice d’action de grâce dans la maison du Seigneur, en disant : « Rendez grâce au Seigneur de l’univers ! Oui, le Seigneur est bon : éternel est son amour ! » Car je ramènerai les captifs du pays ; ce sera comme autrefois, dit le Seigneur.

12 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Dans ce lieu déserté tant par les hommes que par le bétail, et dans toutes les villes de la contrée, il y aura encore un enclos où les bergers feront reposer leurs brebis.

13 Dans les villes de la Montagne, du Bas-Pays et du Néguev, dans le pays de Benjamin, aux alentours de Jérusalem et dans les villes de Juda, les brebis passeront encore sous les mains de celui qui les compte, dit le Seigneur.

14 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où j’accomplirai la parole de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda :

15 En ces jours-là, en ce temps-là, je ferai germer pour David un Germe de Justice, et il exercera dans le pays le droit et la justice.

16 En ces jours-là, Juda sera sauvé, Jérusalem habitera en sécurité, et voici comment on la nommera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

17 Oui, ainsi parle le Seigneur : Il ne manquera jamais à David un homme qui siège sur le trône de la maison d’Israël ;

18 et aux prêtres lévites, ne manquera jamais en ma présence un homme qui fasse monter l’holocauste, qui brûle l’offrande et présente chaque jour le sacrifice.

19 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

20 Ainsi parle le Seigneur : Si vous pouviez rompre mon alliance avec le jour et mon alliance avec la nuit, de sorte que jour et nuit ne viennent plus en leur temps,

21 alors serait aussi rompue mon alliance avec mon serviteur David : il n’aurait plus de fils régnant sur son trône. Et il en serait de même pour les prêtres lévites qui me servent.

22 Autant que l’armée du ciel impossible à dénombrer, autant que le sable de la mer impossible à compter, ainsi multiplierai-je la descendance de mon serviteur David et les lévites qui me servent.

23 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

24 N’as-tu pas remarqué ce que disent les gens de ce peuple : « Le Seigneur a rejeté les deux familles qu’il avait choisies » ? En parlant ainsi, ils méprisent mon peuple qui n’est plus pour eux une nation.

25 Ainsi parle le Seigneur : Si je n’avais pas établi mon alliance avec le jour et la nuit, ni les lois du ciel et de la terre,

26 alors je pourrais aussi rejeter la descendance de Jacob et de mon serviteur David, et ne pas prendre en elle ceux qui gouvernent la descendance d’Abraham, d’Isaac, et de Jacob. Mais non ! Je ramènerai leurs captifs, pour eux j’aurai de la compassion.

Jérémie 31,1-40

Posted in alliance, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), consacré (consécration), consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), désert (ascèse, dépouillement), détresse (désespoir), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), lamentation (deuil), libération (délivrance, joug), loi, moissonner (semer, cultiver), pardon (miséricorde, pitié), pasteur, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prière de louange, prophétie (oracle), pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), unité divine (union) with tags on 15 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple.

02 Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple qui a échappé au massacre ; Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.

03 Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité.

04 De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël. De nouveau tu prendras tes tambourins de fête pour te mêler aux danses joyeuses.

05 De nouveau tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie, et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit.

06 Un jour viendra où les veilleurs crieront dans la montagne d’Éphraïm : « Debout, montons à Sion, vers le Seigneur notre Dieu ! »

07 Car ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

08 Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient.

09 Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas. Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné.

10 Écoutez, nations, la parole du Seigneur ! Annoncez dans les îles lointaines : « Celui qui dispersa Israël le rassemble, il le garde, comme un berger son troupeau.

11 Le Seigneur a libéré Jacob, l’a racheté des mains d’un plus fort.

12 Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion : ils affluent vers les biens du Seigneur, le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, les génisses et les brebis du troupeau. Ils auront l’âme comme un jardin tout irrigué ; ils verront la fin de leur détresse.

13 La jeune fille se réjouit, elle danse ; jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble ! Je change leur deuil en joie, les réjouis, les console après la peine.

14 Je nourris mes prêtres de festins ; mon peuple se rassasie de mes biens » – oracle du Seigneur.

15 Ainsi parle le Seigneur : Un cri s’élève dans Rama, une plainte et des pleurs d’amertume. C’est Rachel qui pleure ses fils ; elle refuse d’être consolée, car ses fils ne sont plus.

16 Ainsi parle le Seigneur : Retiens le cri de tes pleurs et les larmes de tes yeux. Car il y a un salaire pour ta peine, – oracle du Seigneur : ils reviendront du pays de l’ennemi.

17 Il y a un espoir pour ton avenir, – oracle du Seigneur : tes fils reviendront sur leur territoire.

18 J’entends bien Éphraïm se plaindre : « Tu m’as corrigé, et je suis corrigé, comme un jeune taureau non dressé. Fais-moi revenir, et je reviendrai, car c’est toi qui es le Seigneur mon Dieu.

19 Oui, je me repens après être revenu ; après avoir reconnu qui je suis, je me frappe la poitrine. Je rougis et je suis confus, car je porte la honte de ma jeunesse. »

20 Éphraïm n’est-il pas pour moi un fils précieux, n’est-il pas un enfant de délices, puisque son souvenir ne me quitte plus chaque fois que j’ai parlé de lui ? Voilà pourquoi, à cause de lui, mes entrailles frémissent ; oui, je lui ferai miséricorde – oracle du Seigneur.

21 Dresse pour toi des signaux, pose pour toi des jalons ; sois attentive à la route, au chemin sur lequel tu as marché ! Reviens, vierge d’Israël, reviens ici, vers tes villes !

22 Combien de temps, fille rebelle, vas-tu encore vagabonder ? Le Seigneur crée du nouveau dans le pays : la femme entourera l’homme !

23 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : On dira encore cette parole au pays de Juda et dans ses villes, quand je ramènerai leurs captifs : « Que le Seigneur te bénisse, demeure de justice, montagne de sainteté ! »

24 Là, habiteront ensemble les gens de Juda et de toutes ses villes, les laboureurs et les nomades.

25 Car je vais désaltérer l’âme qui défaille ; toute âme en détresse, je la comblerai.

26 Là-dessus, je me suis réveillé et j’ai compris. Que mon sommeil avait été agréable !

27 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où j’ensemencerai la maison d’Israël et la maison de Juda d’une semence d’homme et d’une semence de bétail.

28 Et, de même que j’ai veillé sur eux pour arracher et renverser, pour démolir et détruire, pour provoquer le malheur, de même je veillerai sur eux pour bâtir et planter – oracle du Seigneur.

29 En ces jours-là, on ne dira plus : « Les pères ont mangé du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées. »

30 Mais chacun mourra pour sa propre faute ; tout homme qui mangera du raisin vert, ses propres dents en seront irritées.

31 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle.

32 Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur maître – oracle du Seigneur.

33 Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

34 Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés.

35 Ainsi parle le Seigneur, lui qui a fait le soleil pour éclairer pendant le jour, qui a établi les lois de la lune et des étoiles pour éclairer pendant la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots. Son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

36 Si jamais ces lois disparaissent devant ma face – oracle du Seigneur –, alors la descendance d’Israël cessera, elle aussi, pour toujours d’être une nation devant ma face.

37 Ainsi parle le Seigneur : Si jamais on peut mesurer le ciel, là-haut, et sonder les fondations de la terre, en bas, alors moi aussi, je rejetterai toute la descendance d’Israël pour tout ce qu’elle aura fait – oracle du Seigneur.

38 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où la ville sera reconstruite pour le Seigneur, depuis la tour de Hananéel jusqu’à la porte de l’Angle.

39 On sortira de nouveau le cordeau à mesurer, pour le tendre sur la colline de Gareb ; ensuite, on le tournera vers Goa.

40 Et toute la vallée des cadavres et des cendres, tous les cimetières, jusqu’au torrent du Cédron, jusqu’à l’angle de la porte des Chevaux, à l’est, tout sera consacré au Seigneur. On n’arrachera plus, on ne démolira plus jamais.

Jérémie 20,1-18

Posted in buter (pierre d’achoppement), butin de guerre (trésor), calomnie, médisance (langue), cantique (chant de l'âme), déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), honte (humiliation), libération (délivrance, joug), noces spirituelles, nuit de l'esprit, omniscience divine, parole de Dieu (vivante), pauvre (faible) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le prêtre Pashehour, fils d’Immer, responsable de l’ordre dans la maison du Seigneur, entendit ce que prophétisait Jérémie.

02 Alors Pashehour frappa le prophète Jérémie et le fit attacher au pilori qui est à la porte Haute de Benjamin, celle de la maison du Seigneur.

03 Le lendemain, comme Pashehour le faisait détacher du pilori, Jérémie lui dit : Le Seigneur ne t’appelle plus « Pashehour », mais « Épouvante-de-tous-côtés »

04 car, ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais faire de toi un épouvantail, pour toi-même et tous tes amis. Ils tomberont sous l’épée de leurs ennemis : tu le verras de tes yeux. Je vais livrer tous les gens de Juda aux mains du roi de Babylone. Il les déportera à Babylone ; il les frappera de l’épée.

05 Je livrerai toutes les réserves de cette ville, tout le fruit de son labeur et tout ce qu’elle a de précieux. Je livrerai tous les trésors des rois de Juda aux mains de leurs ennemis qui les pilleront, les prendront et les emporteront à Babylone.

06 Toi, Pashehour, et tous les habitants de ta maison, vous partirez en captivité. Tu iras à Babylone ; là, tu mourras ; là, tu seras enterré, toi et tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge.

07 Seigneur, tu m’as séduit, et j’ai été séduit ; tu m’as saisi, et tu as réussi. À longueur de journée je suis exposé à la raillerie, tout le monde se moque de moi.

08 Chaque fois que j’ai à dire la parole, je dois crier, je dois proclamer : « Violence et dévastation ! » À longueur de journée, la parole du Seigneur attire sur moi l’insulte et la moquerie.

09 Je me disais : « Je ne penserai plus à lui, je ne parlerai plus en son nom. » Mais elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à la maîtriser, sans y réussir.

10 J’entends les calomnies de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. » Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire… Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! »

11 Mais le Seigneur est avec moi, tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront, ils ne réussiront pas. Leur défaite les couvrira de honte, d’une confusion éternelle, inoubliable.

12 Seigneur de l’univers, toi qui scrutes l’homme juste, toi qui vois les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause.

13 Chantez le Seigneur, louez le Seigneur : il a délivré le malheureux de la main des méchants.

14 Maudit soit le jour où je suis né ! Le jour où ma mère m’a enfanté, qu’il ne soit pas béni !

15 Maudit soit l’homme qui annonça à mon père cette nouvelle qui le combla de joie : « Il t’est né un fils, un garçon ! »

16 Cet homme deviendra pareil aux villes que le Seigneur a renversées sans pitié. Il entendra la clameur au matin, et le cri de guerre en plein midi.

17 Maudit soit le jour qui ne m’a pas fait mourir dès le ventre : ma mère serait devenue mon tombeau, et son ventre me porterait toujours.

18 Pourquoi donc suis-je sorti du ventre ? Pour voir peine et tourments, et mes jours s’achever dans la honte ?

Jérémie 16,1-21

Posted in abomination, cantique (chant de l'âme), consolation (solidarité), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), lamentation (deuil), loi, mensonge, noces spirituelles, omniscience divine, paix, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), serment (vœux), terre promise (terre sainte), vanité (néant) with tags on 14 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 Tu ne prendras pas de femme et tu n’auras ni fils ni fille en ce lieu.

03 Car ainsi parle le Seigneur au sujet des fils et des filles qui vont naître en ce lieu, des mères qui leur donneront naissance et des pères qui les engendreront dans ce pays :

04 ils mourront de maladies mortelles ; ils ne seront ni pleurés ni enterrés ; ils deviendront du fumier à la surface du sol ; par l’épée, par la famine, ils seront exterminés et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

05 Oui, ainsi parle le Seigneur : N’entre pas à la maison du deuil ; ne va pas les pleurer, n’aie pour eux aucun geste de pitié, car j’ai retiré de ce peuple ma paix, et la fidélité et la tendresse – oracle du Seigneur.

06 Grands et petits mourront dans ce pays sans être enterrés. On ne les pleurera pas, pour eux on ne se fera pas d’incision, on ne se tondra pas.

07 Avec celui qui est dans le deuil, on ne rompra pas le pain afin de le consoler du mort ; on ne lui fera pas boire la coupe de consolation pour son père ou sa mère.

08 Tu n’entreras pas non plus à la maison du festin pour t’asseoir avec les convives, pour manger et boire.

09 Car ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici qu’en ce lieu, de vos jours et sous vos yeux, je ferai cesser chants d’allégresse et chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée.

10 Lorsque tu annonceras au peuple toutes ces choses, ils te demanderont : « Pourquoi donc le Seigneur a-t-il proféré contre nous ce grand malheur ? Quelle est notre faute et quels péchés avons-nous commis contre le Seigneur notre Dieu ? »

11 Alors tu leur répondras : « C’est que vos pères m’ont abandonné – oracle du Seigneur – pour suivre d’autres dieux, les servir et se prosterner devant eux. Ils m’ont abandonné, ils n’ont pas gardé ma Loi.

12 Et vous, vous avez agi plus mal encore que vos pères. Voici que chacun de vous, pour ne pas m’écouter, suit les penchants mauvais de son cœur endurci.

13 Je vous jetterai hors de ce pays, dans un pays inconnu de vous et de vos pères, et vous y servirez jour et nuit d’autres dieux, car je ne vous ferai plus grâce. »

14 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël »,

15 mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter les fils d’Israël du pays du nord et de tous les pays où il les avait chassés. » Car je les ferai revenir sur leur sol, celui que j’ai donné à leurs pères.

16 Voici que j’envoie en grand nombre – oracle du Seigneur – des pêcheurs qui les pêcheront. Après cela, j’enverrai en grand nombre des chasseurs qui les chasseront de toute montagne et de toute colline, jusque dans les fentes des rochers.

17 Oui, j’ai les yeux sur tous leurs chemins, pour moi ils ne sont pas cachés ; et leurs fautes ne peuvent se dérober à mes yeux.

18 Avant tout, je leur revaudrai le double de leurs fautes et de leurs péchés, car ils ont profané mon pays : comme des cadavres, leurs horreurs et leurs abominations ont rempli mon héritage.

19 Seigneur, ma force et mon abri, mon refuge au jour d’angoisse, vers toi viendront les nations depuis les lointains de la terre ; elles diront : « Nos pères ont eu pour seul héritage mensonge et vanité qui ne servent à rien. »

20 Un être humain se fabrique-t-il des dieux ? – Et ce ne sont même pas des dieux !

21 C’est pourquoi, je vais donner aux nations la connaissance ; cette fois-ci, je leur ferai connaître ma main et ma puissance : elles reconnaîtront que mon nom est « Le Seigneur ».

Jérémie 7,1-34

Posted in abomination, béatitude (bonheur), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 Tiens-toi à la porte de la maison du Seigneur, et là, tu proclameras cette parole, tu diras : Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant le Seigneur.

03 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Rendez meilleurs vos chemins et vos actes : je vous ferai demeurer dans ce lieu.

04 Ne faites pas confiance à des paroles de mensonge, en disant : « Temple du Seigneur ! Temple du Seigneur ! C’est ici le temple du Seigneur ! »

05 Si vraiment vous rendez meilleurs vos chemins et vos actes, si vraiment vous maintenez le droit entre un homme et son prochain,

06 si vous n’opprimez pas l’immigré, l’orphelin ou la veuve, si vous ne versez pas, dans ce lieu, le sang de l’innocent, si vous ne suivez pas, pour votre malheur, d’autres dieux,

07 alors, je vous ferai demeurer dans ce lieu, dans le pays que j’ai donné à vos pères, depuis toujours et pour toujours.

08 Mais voici, vous faites confiance à des paroles de mensonge qui ne servent à rien.

09 Quoi ! Vous pouvez voler, tuer, commettre l’adultère, faire des faux serments, brûler de l’encens pour le dieu Baal, suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas ;

10 et ensuite, dans cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué, vous pouvez vous présenter devant moi, en disant : « Nous sommes sauvés » ; et vous faites toutes ces abominations !

11 Est-elle à vos yeux une caverne de bandits, cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué ? Pour moi, c’est ainsi que je la vois – oracle du Seigneur.

12 Allez donc à Silo, ce lieu qui était le mien, où j’avais fait autrefois demeurer mon nom, et voyez ce que j’en ai fait à cause de la méchanceté de mon peuple Israël !

13 Or maintenant – oracle du Seigneur –, puisque vous avez commis tous ces actes – inlassablement je vous ai parlé sans que vous écoutiez, et je vous ai appelés sans que vous répondiez –,

14 ce que j’ai fait de Silo, je le ferai de cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué et dans laquelle vous mettez votre confiance, ce lieu que je vous ai donné, à vous et à vos pères.

15 Et je vous rejetterai loin de ma face, comme j’ai rejeté tous vos frères, toute la race d’Éphraïm.

16 Toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour eux ni supplication, ni prière, n’insiste pas auprès de moi : je ne t’écouterai pas !

17 Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

18 Les fils ramassent le bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte : ils font des gâteaux pour la Reine du ciel, ils versent des libations à d’autres dieux ; c’est ainsi qu’ils m’offensent.

19 Mais est-ce bien moi qu’ils offensent ? – oracle du Seigneur. N’est-ce pas plutôt eux-mêmes, pour leur propre honte ?

20 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur mon Dieu : Voici que mon ardente colère se déverse sur ce lieu, sur l’homme et le bétail, sur l’arbre des champs et le fruit du sol. Elle brûle et ne s’éteindra pas.

21 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices et mangez-en la viande,

22 car je n’ai rien dit à vos pères, ni rien ordonné, à propos des holocaustes et des sacrifices, le jour où je les fis sortir du pays d’Égypte.

23 Mais voici l’ordre que je leur ai donné : « Écoutez ma voix : je serai votre Dieu, et vous, vous serez mon peuple ; vous suivrez tous les chemins que je vous prescris, afin que vous soyez heureux. »

24 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi les mauvais penchants de leur cœur endurci ; ils ont tourné leur dos et non leur visage.

25 Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Égypte jusqu’à ce jour, j’ai envoyé vers vous, inlassablement, tous mes serviteurs les prophètes.

26 Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque, ils ont été pires que leurs pères.

27 Tu leur diras toutes ces paroles, et ils ne t’écouteront pas. Tu les appelleras, et ils ne te répondront pas.

28 Alors, tu leur diras : Voilà bien la nation qui n’a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et n’a pas accepté de leçon ! La vérité s’est perdue, elle a disparu de leur bouche.

29 Rase ta chevelure de consacrée, Jérusalem, et jette-la ! Sur les hauteurs, entonne une lamentation, car le Seigneur a rejeté et délaissé la génération qui provoque sa fureur.

30 Oui – oracle du Seigneur –, les fils de Juda ont fait ce qui est mal à mes yeux. Dans la Maison sur laquelle mon nom est invoqué, ils ont installé leurs horreurs pour la souiller.

31 Ils ont édifié les lieux sacrés du Tofeth au Val-de-la-Géhenne pour consumer par le feu leurs fils et leurs filles ; cela, je ne l’avais pas ordonné, cela n’était pas venu à mon esprit !

32 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où l’on ne dira plus « le Tofeth » ni « le Val-de-la-Géhenne », mais « le Val-du-Massacre », et où l’on enterrera, faute de place, même au Tofeth.

33 Les cadavres de ce peuple serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans que personne les dérange.

34 Je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, car le pays ne sera plus qu’une ruine.

Isaïe 51,1-23

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), allégorie et référence christique, bénédiction, cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), chercher Dieu, ciel (cieux), colère de Dieu, consolation (solidarité), courage (force), désert (ascèse, dépouillement), diable (démons, serpent), droiture, eaux innombrables (négatives), ecouter (voix du Seigneur), eden (jardin d'Eden), espérance, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), foi (adhérance), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), loi, lumière (lampe), opprimé (oppression), pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption), souffrance (douleur) with tags on 11 février 2014 by JL

01 Écoutez-moi, vous qui tendez vers la justice, vous qui recherchez le Seigneur : regardez le rocher dans lequel vous avez été taillés, la carrière d’où vous avez été tirés.

02 Regardez Abraham votre père, et Sara qui vous a enfantés ; car il était seul quand je l’ai appelé, mais je l’ai béni et multiplié.

03 Oui, le Seigneur console Sion, il la console de toutes ses ruines, il va faire de son désert un Éden, de sa steppe un jardin du Seigneur. On y retrouvera l’allégresse et la joie, l’action de grâce et le son de la musique.

04 Soyez attentifs, vous qui êtes mon peuple ; et vous, les nations, prêtez-moi l’oreille ! Car de moi sortira la loi, mon droit sera la lumière des peuples ! Soudain,

05 je rendrai proche ma justice, mon salut va paraître, et mon bras gouvernera les peuples. Les îles mettront en moi leur espoir, elles comptent sur mon bras.

06 Levez les yeux vers le ciel, regardez en bas vers la terre. Les cieux se dissiperont comme la fumée, la terre s’usera comme un vêtement, et ses habitants tomberont comme des mouches. Mais mon salut est pour toujours, ma justice ne sera jamais abattue.

07 Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, peuple de ceux qui ont ma loi dans le cœur ! Ne craignez pas l’insulte des hommes, ne soyez pas abattus par leurs sarcasmes,

08 car la teigne les dévorera comme un vêtement, les mites les dévoreront comme de la laine. Mais ma justice est pour toujours, et mon salut, de génération en génération.

09 Éveille-toi, éveille-toi, revêts-toi de force, bras du Seigneur ! Éveille-toi comme aux jours anciens, au temps des générations d’autrefois. N’est-ce pas toi qui taillas en pièces Rahab, qui transperças le Monstre marin ?

10 N’est-ce pas toi qui desséchas la mer, les eaux du grand Abîme, qui fis des profondeurs de la mer un chemin pour que passent les rachetés ?

11 Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, ils entrent dans Sion avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie. Allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s’enfuient.

12 C’est moi, c’est moi qui vous console. Qui es-tu pour craindre l’homme qui doit mourir, un fils d’homme périssable comme l’herbe,

13 au point d’oublier le Seigneur qui t’a fait, qui a tendu les cieux et fondé la terre, et qui es-tu pour frémir tout au long des jours devant la fureur de l’oppresseur quand il s’apprête à détruire ? Où donc est-elle, la fureur de l’oppresseur ?

14 Bientôt, le prostré sera libéré, il ne mourra pas dans un cachot, et le pain ne lui manquera pas !

15 Moi, je suis le Seigneur, ton Dieu, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, – son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

16 J’ai mis dans ta bouche mes paroles, je t’ai couvert de l’ombre de ma main, quand je plantais les cieux et fondais la terre, quand j’ai dit à Sion : « Tu es mon peuple. »

17 Réveille-toi, réveille-toi, debout, Jérusalem ! Tu as bu de la main du Seigneur la coupe de sa fureur, tu as bu jusqu’à la lie la coupe du vertige !

18 Personne qui la guide, parmi les fils qu’elle a enfantés ; pas un qui lui prenne la main, de tous les fils qu’elle a élevés !

19 Ce double malheur t’a frappée, – qui t’en plaindra ? Le ravage et la ruine, la famine et l’épée, – qui t’en consolera ?

20 Tes fils, épuisés, gisent à tous les coins de rue, comme l’antilope prise au piège, submergés par la fureur du Seigneur, la menace de ton Dieu.

21 Écoute alors ceci, malheureuse, ivre, mais pas de vin :

22 Ainsi parle ton Maître, le Seigneur, ton Dieu, qui défend la cause de son peuple : Voici que je retire de ta main la coupe du vertige ; à la coupe de ma fureur, désormais tu ne boiras plus.

23 Je la mettrai dans la main de ceux qui t’affligeaient et te disaient : « Courbe-toi, que nous passions ! » Et tu faisais de ton dos comme un sol, comme une rue pour les passants !