Archive for the conquérir (combat spirituel) Category

Michée 4,1-14

Posted in allégorie et référence christique, anathème, attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), conquérir (combat spirituel), dernier temps (fin du monde), eternité (vie éternel), festin (paradis), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), libération (délivrance, joug), loi, maison (demeures) du Seigneur, montagne du Seigneur (théophanie), paix, parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), royaume de Dieu, salut (rachat, rédemption), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 4 mars 2014 by JL

01Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la Maison du Seigneur se tiendra plus haut que les monts, elle s’élèvera au-dessus des collines. Vers elle afflueront des peuples

02 et viendront des nations nombreuses. Elles diront : « Venez ! montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob ! Qu’il nous enseigne ses chemins, et nous irons par ses sentiers. » Oui, la loi sortira de Sion, et de Jérusalem, la parole du Seigneur.

03 Il sera le juge entre des peuples nombreux et, jusqu’aux lointains, l’arbitre de nations puissantes. De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l’épée ; ils n’apprendront plus la guerre.

04 Chacun pourra s’asseoir sous sa vigne et son figuier, et personne pour l’inquiéter. La bouche du Seigneur de l’univers a parlé !

05 Oui, tous les peuples marchent, chacun au nom de son dieu ; mais nous, nous marchons au nom du Seigneur, notre Dieu, pour toujours et à jamais.

06 Ce jour-là – oracle du Seigneur –, je rassemblerai les brebis boiteuses, je réunirai les égarées, et celles que j’avais maltraitées.

07 Des boiteuses je ferai le reste d’Israël, de celles qui sont mises à l’écart, une nation puissante. Le Seigneur régnera sur eux à la montagne de Sion, dès maintenant et à jamais.

08 Et toi, Tour du Troupeau, Ophel de la fille de Sion, à toi va revenir la souveraineté d’antan, la royauté de la fille de Jérusalem.

09 Maintenant pourquoi pousses-tu de tels cris ? N’y a-t-il donc pas de Roi chez toi ? A-t-il péri, ton Conseiller, pour que les douleurs t’aient saisie comme la femme qui enfante ?

10 Oui, tords-toi de douleur, fille de Sion, et mets-toi en travail comme celle qui enfante, car maintenant il te faut sortir de la cité, camper dans les champs. Puis, tu iras jusqu’à Babel, c’est là que tu seras délivrée ; c’est là que le Seigneur te rachètera de la main de tes ennemis.

11 Maintenant se sont rassemblées contre toi des nations nombreuses, et elles disent : « Qu’on profane Sion ! Que nos yeux se repaissent d’un tel spectacle ! »

12 Mais elles ne connaissent pas les pensées du Seigneur ; elles ne comprennent pas son projet : il les a rassemblées comme les gerbes sur l’aire à grain.

13 Lève-toi, fille de Sion, piétine-les ! Je te ferai des cornes de fer, je te ferai des sabots de bronze. Tu vas broyer des peuples nombreux. Le fruit de leurs rapines, tu le voueras par anathème au Seigneur, et leurs richesses, au Maître de toute la terre.

14 Maintenant, rassemble tes troupes. Contre nous on a mis le siège. À coups de bâton, on frappe à la joue le juge d’Israël.

Publicités

Michée 2,1-13

Posted in allégorie et référence christique, conquérir (combat spirituel), convoitise (envie), désolation (dévastation, ruine), droiture, fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), initiative divine, jour du Seigneur (déluge), lamentation (deuil), mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), royauté du Christ with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Malheur à ceux qui préparent leur mauvais coup et, du fond de leur lit, élaborent le mal ! Au point du jour, ils l’exécutent car c’est en leur pouvoir.

02 S’ils convoitent des champs, ils s’en emparent ; des maisons, ils les prennent ; ils saisissent le maître et sa maison, l’homme et son héritage.

03 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Moi, je prépare contre cette engeance un malheur où ils enfonceront jusqu’au cou ; vous ne marcherez plus la tête haute, car ce sera un temps de malheur.

04 Ce jour-là, on proférera sur vous une satire, et l’on entonnera une lamentation ; on dira : « Nous sommes entièrement dévastés ! On livre à d’autres la part de mon peuple ! Hélas ! Elle m’échappe ! Nos champs sont partagés entre des infidèles ! »

05 Plus personne, en effet, ne t’assurera une part dans l’assemblée du Seigneur.

06 Mes ennemis déblatèrent contre moi. Ils disent : « Ne déblatérez pas. Cessez de déblatérer en répétant : “Jamais le déshonneur ne s’éloignera.”

07 Peut-on dire cela, maison de Jacob ? La patience du Seigneur est-elle à bout ? Est-ce là sa manière d’agir ? Ses paroles ne sont-elles pas bienveillantes ? N’accompagnent-elles pas celui qui marche droit ? »

08 Hier, mon peuple faisait face à l’ennemi ; mais vous, vous arrachez leur manteau à ceux qui avancent avec confiance, au retour du combat.

09 Les femmes de mon peuple, vous les chassez des maisons qu’elles aimaient ; à leurs enfants, vous enlevez pour toujours la gloire de m’appartenir.

10 Levez-vous, allez ! Ce n’est plus le temps du repos ! À cause de votre impureté, vous serez détruits et la destruction sera cruelle.

11 Qu’un homme coure après le vent et que par son mensonge il vous dupe en disant : « En échange de vin et de boisson forte, je vais déblatérer à ton profit », celui-là sera un homme qui déblatère pour ce peuple !

12 Mais moi, je veux te rassembler tout entier, Jacob, je veux réunir le reste d’Israël ! Je les mettrai ensemble comme des brebis de Bosra, comme un troupeau au milieu de son pâturage ; et de cette foule humaine s’élèvera une rumeur.

13 Celui qui ouvre les brèches est monté ; devant eux il a ouvert la brèche. Ils ont passé la porte, ils sont sortis par elle ; leur roi, devant eux, est passé : le Seigneur est à leur tête.

Joël 4,1-21

Posted in ciel (cieux), conquérir (combat spirituel), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), etranger (terre étrangère), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), montagne du Seigneur (théophanie), passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), protection divine (refuge, abri), rocher (forteresse), sanctifier, sang, source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Oui, voici qu’en ces jours et en ce temps, où je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem,

02 j’assemblerai toutes les nations et je les ferai descendre vers la Vallée de Josaphat (dont le nom signifie « Le Seigneur juge »). Là-bas, j’entrerai en jugement avec elles au sujet d’Israël, mon peuple et mon héritage, car elles l’ont dispersé parmi les nations, elles ont partagé ma terre.

03 Elles ont tiré au sort mon peuple, troqué le garçon contre la prostituée, vendu la fille pour du vin qu’elles ont bu.

04 Et vous aussi, qu’êtes-vous pour moi, Tyr et Sidon, et tous les districts de Philistie ? Useriez-vous de représailles envers moi ? Mais si vous usez de représailles envers moi, bien vite, je retournerai sur vos têtes vos représailles.

05 Mon argent et mon or, c’est vous qui les avez pris ; mes trésors les plus beaux, vous les avez emportés dans vos temples.

06 Les fils de Juda et ceux de Jérusalem, vous les avez vendus aux fils de Yavane (c’est-à-dire aux Grecs) pour les éloigner de leur territoire :

07 voici que moi je vais les éveiller du lieu où vous les avez vendus, et je retournerai sur vos têtes vos représailles.

08 Je vendrai vos fils et vos filles, par la main des fils de Juda ; ils les vendront aux Sabéens, nation lointaine. Oui, le Seigneur a parlé.

09 Criez ceci parmi les nations, sanctifiez-vous pour faire la guerre, éveillez les guerriers ; qu’ils s’avancent, qu’ils montent, tous les hommes de guerre !

10 De vos socs, forgez des épées, et de vos serpes, des javelots ; que le faible dise : « Je suis un brave ! »

11 Hâtez-vous et venez, toutes les nations d’alentour, assemblez-vous ici. Seigneur, fais descendre tes braves !

12 Que les nations se réveillent, qu’elles montent jusqu’à la vallée de Josaphat (dont le nom signifie « Le Seigneur juge »), car c’est là que je vais siéger pour juger tous les peuples qui vous entourent.

13 Lancez la faucille : la moisson est mûre ; venez fouler la vendange : le pressoir est rempli et les cuves débordent de tout le mal qu’ils ont fait !

14 Voici des multitudes et encore des multitudes dans la vallée du Jugement ; il est tout proche, le jour du Seigneur dans la vallée du Jugement !

15 Le soleil et la lune se sont obscurcis, les étoiles ont retiré leur clarté.

16 De Sion, le Seigneur fait entendre un rugissement, de Jérusalem, il donne de la voix. Le ciel et la terre sont ébranlés, mais le Seigneur est un refuge pour son peuple, une forteresse pour les fils d’Israël.

17 Vous saurez que je suis le Seigneur votre Dieu, qui demeure à Sion, sa montagne sainte. Jérusalem sera un lieu saint, les étrangers n’y passeront plus.

18 Ce jour-là, le vin nouveau ruissellera sur les montagnes, le lait coulera sur les collines. Tous les torrents de Juda seront pleins d’eau, une source jaillira de la Maison du Seigneur et arrosera le ravin des Acacias.

19 L’Égypte sera vouée à la désolation, Édom sera un désert désolé, car ils ont multiplié les violences contre les fils de Juda, ils ont répandu leur sang innocent dans le pays.

20 Mais il y aura toujours des habitants en Juda, ainsi qu’à Jérusalem, de génération en génération.

21 Je vengerai leur sang, que je n’avais pas encore vengé. Et le Seigneur aura sa demeure à Sion.

Ecclésiastique 46,1-20

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), communion des saints, conquérir (combat spirituel), ecouter (voix du Seigneur), election divine, eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), onction (oindre), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prophète, prophétie (oracle), royauté en Israel, sauveur (rédempteur), terre promise (terre sainte), vision (songe, extase) with tags on 3 février 2014 by JL

01 Josué, fils de Noun, fut un vaillant guerrier et succéda, comme prophète, à Moïse. Justifiant le nom qu’il portait, il se montra grand sauveur des élus du Seigneur : châtiant les ennemis dressés contre lui, il fit entrer Israël dans son héritage.

02 Qu’il était glorieux quand il levait les bras pour brandir l’épée contre les villes !

03 Qui donc, avant lui, avait eu cette fermeté ? Il mena lui-même les combats du Seigneur.

04 N’est-ce pas sa main qui arrêta le soleil et fit qu’un seul jour en devint deux ?

05 Il invoqua le Très-Haut, le Puissant, quand les ennemis le pressaient de toute part, et le souverain Seigneur l’exauça en lançant des grêlons d’une force terrible.

06 Il se précipita sur la nation ennemie et fit périr les adversaires dans la descente de Beth-Horone, pour faire connaître aux nations la force de ses armes et qu’il se battait au nom du Seigneur, car il marchait à la suite du Puissant.

07 Aux jours de Moïse déjà, il avait montré sa fidélité, – avec Caleb, fils de Yefounnè –, en tenant tête à l’assemblée, en détournant le peuple du péché et en apaisant les récriminations malveillantes.

08 Aussi, furent-ils épargnés tous les deux, seuls sur six cent mille hommes, pour faire entrer Israël dans son héritage, dans un pays ruisselant de lait et de miel.

09 Et le Seigneur donna à Caleb une vigueur qui lui resta jusque dans sa vieillesse, pour lui faire gravir les hauteurs d’un pays dont sa descendance conserva l’héritage.

10 C’est ainsi que tous les fils d’Israël virent combien il est bon de marcher à la suite du Seigneur.

11 Les Juges aussi ont laissé chacun leur nom : aucun n’a eu le cœur idolâtre, aucun ne s’est détourné du Seigneur. Que leur souvenir soit en bénédiction !

12 Du lieu où ils reposent, que leurs ossements refleurissent et que leur nom se renouvelle dans les fils de ces gens illustres !

13 Samuel fut aimé de son Seigneur. Comme prophète du Seigneur, il établit la royauté et donna l’onction aux chefs de son peuple.

14 Il fut juge dans l’assemblée selon la loi du Très-Haut, et le Seigneur a visité Jacob.

15 Par sa fidélité il s’est montré vrai prophète et, par ses oracles, il fut reconnu digne de foi dans ses visions.

16 Il invoqua le Seigneur, le Puissant, quand les ennemis le pressaient de toute part et il offrit un agneau de lait.

17 Le Seigneur tonna du haut du ciel et, dans un grand fracas, fit entendre sa voix ;

18 il extermina les chefs ennemis et tous les princes des Philistins.

19 Avant le moment du repos éternel, Samuel prit à témoin le Seigneur et celui à qui il avait donné l’onction ; il déclara : « Je n’ai jamais pris le bien de qui que ce soit, pas même une paire de sandales », et personne ne l’accusa.

20 Même après s’être endormi, il prophétisa encore pour annoncer au roi sa fin prochaine ; du sein de la terre, il éleva une voix prophétique afin que soit effacée la faute du peuple.

Sagesse 11,1-26

Posted in attributs et noms divins, châtiment, colère de Dieu, conquérir (combat spirituel), créateur (création), désert (ascèse, dépouillement), diable (démons, serpent), idolâtrie, impiété, justice (justification, juste), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), puissance divine, source d'eau vive (rosée, pluie), transcendance de Dieu with tags on 28 janvier 2014 by JL

Elle fit prospérer leurs entreprises par la main d'un saint prophète.2 Ils traversèrent un désert inhabité et plantèrent leurs tentes en des lieux inaccessibles.3 Ils tinrent tête à leurs ennemis et repoussèrent leurs adversaires.4 Dans leur soif, ils t'invoquèrent : de l'eau leur fut donnée d'un rocher escarpé et, d'une pierre dure, un remède à leur soif.5 Ainsi ce par quoi avaient été châtiés leurs ennemis devint un bienfait pour eux dans leurs difficultés.6 Tandis que les premiers n'avaient que la source intarissable d'un fleuve que troublait un sang mêlé de boue,7 en punition d'un décret infanticide. Tu donnas aux tiens, contre tout espoir, une eau abondante,8 montrant par la soif qu'alors ils ressentirent comment tu avais châtié leurs adversaires.9 Par leurs épreuves, qui n'étaient pourtant qu'une correction de miséricorde, ils comprirent comment un jugement de colère torturait les impies ;10 car eux, tu les avais éprouvés en père qui avertit, mais ceux-là, tu les avais punis en roi inexorable qui condamne,11 et de loin comme de près, ils se consumaient pareillement.12 Car une double tristesse les saisit, et un gémissement, au souvenir du passé ;13 lorsqu'ils apprirent, en effet, que cela même qui les châtiait était un bienfait pour les autres, ils reconnurent le Seigneur,14 car celui que jadis ils avaient fait exposer, puis repoussé avec dérision, ils l'admirèrent au terme des événements, ayant souffert d'une soif bien différente de celle des justes.15 Pour leurs sottes et coupables pensées, qui les égaraient en leur faisant rendre un culte à des reptiles sans raison et à de misérables bestioles, tu leur envoyas en punition une multitude d'animaux sans raison ;16 afin qu'ils sachent qu'on est châtié par où l'on pèche.17 Ta main toute puissante, certes, n'était pas embarrassée, — elle qui a créé le monde d'une matière informe — pour envoyer contre eux une multitude d'ours ou de lions intrépides,18 ou bien des bêtes féroces inconnues, nouvellement créées, pleines de fureur, exhalant un souffle enflammé, émettant une fumée infecte, ou faisant jaillir de leurs yeux de terribles étincelles,19 des bêtes capables, non seulement de les anéantir par leur malfaisance, mais encore de les faire périr par leur aspect terrifiant.20 Sans cela même, d'un seul souffle ils pouvaient tomber, poursuivis par la Justice, balayés par le souffle de ta puissance. Mais tu as tout réglé avec mesure, nombre et poids.21 Car ta grande puissance est toujours à ton service, et qui peut résister à la force de ton bras ?22 Le monde entier est devant toi comme ce qui fait pencher la balance, comme la goutte de rosée matinale qui descend sur la terre.23 Mais tu as pitié de tous, parce que tu peux tout, tu fermes les yeux sur les péchés des hommes, pour qu'ils se repentent.24 Tu aimes en effet tout ce qui existe, et tu n'as de dégoût pour rien de ce que tu as fait ; car si tu avais haï quelque chose, tu ne l'aurais pas formé.25 Et comment une chose aurait-elle subsisté, si tu ne l'avais voulue ? Ou comment ce que tu n'aurais pas appelé aurait-il été conservé ?26 Mais tu épargnes tout, parce que tout est à toi, Maître ami de la vie !

Psaumes 144,1-15

Posted in attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, cantique (chant de l'âme), ciel (cieux), conquérir (combat spirituel), eaux innombrables (négatives), fécondité (prospérité, postérité), futilité de notre vie (fragilité), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, protection divine (refuge, abri), rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption) with tags on 21 janvier 2014 by JL

De David. Béni soit Yahvé mon rocher, qui instruit mes mains au combat et mes doigts pour la bataille,2 mon amour et ma forteresse, ma citadelle et mon libérateur, mon bouclier, en lui je m'abrite, il range les peuples sous moi.3 Yahvé, qu'est donc l'homme, que tu le connaisses, l'être humain, que tu penses à lui ?4 L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe.5 Yahvé, incline tes cieux et descends, touche les montagnes et qu'elles fument ;6 fais éclater l'éclair, et les disloque, décoche tes flèches, et les ébranle.7 D'en haut tends la main, sauve-moi, tire-moi des grandes eaux, de la main des fils d'étrangers8 dont la bouche parle de riens, et la droite est une droite de parjure.9 O Dieu, je te chante un chant nouveau, sur la lyre à dix cordes je joue pour toi,10 toi qui donnes aux rois la victoire, qui sauves David ton serviteur. De l'épée de malheur11 sauve-moi, tire-moi de la main des étrangers dont la bouche parle de riens, et la droite est une droite de parjure.12 Voici nos fils comme des plants grandis dès le jeune âge, nos filles, des figures d'angle, image de palais.13 Nos greniers remplis, débordants, de fruits de toute espèce, nos brebis, des milliers, des myriades, parmi nos campagnes,14 nos bestiaux bien pesants, point de brèche ni de fuite, et point de gémissement sur nos places.15 Heureux le peuple où c'est ainsi, heureux le peuple dont Yahvé est le Dieu !

Psaumes 136,1-26

Posted in attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), ciel (cieux), conquérir (combat spirituel), créateur (création), désert (ascèse, dépouillement), eternité (vie éternel), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), initiative divine, peuple de Dieu (Israel, Juda), sagesse, salut (rachat, rédemption) with tags on 20 janvier 2014 by JL

Alleluia ! Rendez grâce à Yahvé, car il est bon, car éternel est son amour !2 Rendez grâce au Dieu des dieux, car éternel est son amour !3 Rendez grâce au Seigneur des seigneurs, car éternel est son amour !4 Lui seul a fait des merveilles, car éternel est son amour !5 Il fit les cieux avec sagesse car éternel est son amour !6 Il affermit la terre sur les eaux, car éternel est son amour !7 Il a fait les grands luminaires, car éternel est son amour !8 Le soleil pour gouverner sur le jour, car éternel est son amour !9 La lune et les étoiles pour gouverner sur la nuit, car éternel est son amour !10 Il frappa l'Egypte en ses premiers-nés, car éternel est son amour !11 Et de là fit sortir Israël, car éternel est son amour !12 A main forte et à bras étendu, car éternel est son amour !13 Il sépara en deux parts la mer des Joncs, car éternel est son amour !14 Et fit passer Israël en son milieu, car éternel est son amour !15 Y culbutant Pharaon et son armée, car éternel est son amour !16 Il mena son peuple au désert, car éternel est son amour !17 Il frappa des rois puissants, car éternel est son amour !18 Fit périr des rois redoutables, car éternel est son amour !19 Sihôn, roi des Amorites, car éternel est son amour !20 Et Og, roi du Bashân, car éternel est son amour !21 Il donna leur terre en héritage, car éternel est son amour !22 En héritage à Israël son serviteur, car éternel est son amour !23 Il se souvint de nous dans notre abaissement, car éternel est son amour !24 Il nous sauva de la main des oppresseurs, car éternel est son amour !25 A toute chair il donne le pain, car éternel est son amour !26 Rendez grâce au Dieu du ciel, car éternel est son amour !