Isaïe 34,1-17

01Approchez, nations, pour entendre ! Peuples, soyez attentifs ! Que la terre entende, avec sa richesse, et le monde, avec tout ce qu’il produit.

02 Car le Seigneur s’irrite contre toutes les nations, il est en fureur contre toute leur armée : il les a vouées à l’anathème et les a livrées au carnage.

03 Leurs morts sont abandonnés sur le sol, de leurs cadavres monte une puanteur, les montagnes ruissellent de leur sang.

04 Toute l’armée des cieux se liquéfie, les cieux s’enroulent comme un livre ; toute leur armée se flétrit comme se flétrissent les feuilles de la vigne ou les fruits avortés du figuier.

05 Car mon épée apparaît dans les cieux, et voici qu’elle descend sur Édom, sur le peuple que j’ai condamné à l’anathème.

06 L’épée du Seigneur est pleine de sang, elle est gluante de graisse, du sang des agneaux et des boucs, de la graisse des rognons de béliers ; c’est un sacrifice pour le Seigneur à Bosra, un grand carnage au pays d’Édom.

07 Avec eux tombent des buffles, des taureaux et des bœufs, leur terre s’enivre de sang et leur poussière est gluante de graisse.

08 C’est pour le Seigneur un jour de vengeance, l’année des représailles pour la cause de Sion.

09 Les torrents d’Édom se changent en goudron, sa poussière, en soufre ; et sa terre devient du goudron brûlant,

10 qui ne s’éteindra ni de jour ni de nuit : sa fumée montera sans fin ; pour toutes les générations, Édom sera un désert où plus personne jamais ne passera.

11 La hulotte et le hérisson vont l’occuper, la chouette et le corbeau y demeurer. Le Seigneur tendra sur Édom cordeau et fil à plomb pour en faire un chaos.

12 Ses notables n’y seront plus pour proclamer la royauté, tous ses princes auront disparu.

13 Dans ses citadelles pousseront des épines, dans ses forteresses, orties et chardons. Ce sera le séjour des chacals, la pâture des autruches.

14 Les chats sauvages y côtoieront les hyènes, les boucs s’appelleront l’un l’autre. C’est là que le démon de la nuit se tapira pour y prendre son repos ;

15 là que le serpent nichera et pondra, qu’il fera éclore et protégera de son ombre ; là aussi se rassembleront les vautours, l’un avec l’autre.

16 Cherchez dans le livre du Seigneur et lisez : Aucun d’entre eux ne manque, pas un n’aura à chercher l’autre. Car c’est la bouche du Seigneur qui ordonne et son souffle qui les rassemble.

17 Lui-même a tiré au sort pour eux, sa main leur a partagé le territoire au cordeau. Pour toujours ils le posséderont, ils y demeureront de génération en génération.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :