Jérémie 38,1-28

01 Shefatya, fils de Mattane, Guedalyahou, fils de Pashehour, Youkal, fils de Shèlèmyahou, et Pashehour, fils de Malkiya, entendirent les paroles que Jérémie adressait à tout le peuple :

02 « Ainsi parle le Seigneur : Qui restera dans cette ville mourra par l’épée, la famine ou la peste. Mais qui en sortira pour se rendre aux Chaldéens, celui-là vivra : il aura la vie sauve, comme part de butin ; il vivra.

03 Ainsi parle le Seigneur : Cette ville sera bel et bien livrée aux mains de l’armée du roi de Babylone, qui la prendra. »

04 Alors les princes dirent au roi Sédécias : « Que cet homme soit mis à mort : en parlant comme il le fait, il démoralise tout ce qui reste de combattant dans la ville, et toute la population. Ce n’est pas le bonheur du peuple qu’il cherche, mais son malheur. »

05 Le roi Sédécias répondit : « Il est entre vos mains, et le roi ne peut rien contre vous ! »

06 Alors ils se saisirent de Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Melkias, fils du roi, dans la cour de garde. On le descendit avec des cordes. Dans cette citerne il n’y avait pas d’eau, mais de la boue, et Jérémie enfonça dans la boue.

07 Ébed-Mélek l’Éthiopien, dignitaire de la maison du roi, apprit qu’on avait mis Jérémie dans la citerne. Comme le roi siégeait à la porte de Benjamin,

08 Ébed-Mélek sortit de la maison du roi et vint lui dire :

09 « Monseigneur le roi, ce que ces gens-là ont fait au prophète Jérémie, c’est mal ! Ils l’ont jeté dans la citerne, il va y mourir de faim car on n’a plus de pain dans la ville ! »

10 Alors le roi donna cet ordre à Ébed-Mélek l’Éthiopien : « Prends trente hommes avec toi, et fais remonter de la citerne le prophète Jérémie avant qu’il ne meure. »

11 Ébed-Mélek prit les hommes avec lui et entra dans la maison du roi, au sous-sol de la réserve. Il s’y procura de vieux chiffons usés et déchirés qu’il fit passer à Jérémie, dans la citerne, au moyen de cordes.

12 Ébed-Mélek l’Éthiopien dit à Jérémie : « Mets donc ces vieux chiffons sous tes aisselles, par-dessous les cordes ! » C’est ce que fit Jérémie.

13 Alors, ils tirèrent Jérémie avec les cordes et le firent remonter de la citerne. Et Jérémie demeura dans la cour de garde.

14 Le roi Sédécias envoya chercher le prophète Jérémie et le fit venir auprès de lui, à la troisième entrée de la maison du Seigneur. Le roi dit à Jérémie : « J’ai à te demander une parole ; ne me la cache pas ! »

15 Jérémie répondit à Sédécias : « Si je te révèle quelque chose, ne me feras-tu pas mourir ? Et si je te donne un conseil, tu ne m’écouteras pas ! »

16 Alors le roi Sédécias fit en secret ce serment à Jérémie : « Par le Seigneur vivant qui nous a donné cette vie, je ne te ferai pas mourir, et je ne te livrerai pas aux mains de ces gens qui en veulent à ta vie. »

17 Jérémie dit à Sédécias : « Ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers, Dieu d’Israël : Si tu sors pour te rendre aux officiers du roi de Babylone, tu auras la vie sauve, et cette ville ne sera pas incendiée. Vous vivrez, toi et ceux de ta maison.

18 Mais si tu ne sors pas pour te rendre aux officiers du roi de Babylone, cette ville sera livrée aux mains des Chaldéens qui l’incendieront ; et toi, tu n’échapperas pas à leurs mains. »

19 Le roi Sédécias dit à Jérémie : « Moi, je redoute les Judéens qui sont passés aux Chaldéens. Ils pourraient me livrer à eux et se jouer de moi. »

20 Jérémie répondit : « Ils ne te livreront pas. Écoute donc la voix du Seigneur qui s’adresse à toi quand je te parle, et tout ira bien pour toi, tu auras la vie sauve.

21 Mais si tu refuses de te rendre, voici ce que le Seigneur m’a montré :

22 Toutes les femmes qui sont restées dans la maison du roi de Juda, on les conduit aux officiers du roi de Babylone. Et elles te disent : “Ils t’ont séduit, ils ont gagné, tes bons amis ! Ton pied enfonce dans le bourbier, eux sont partis !”

23 Toutes tes femmes et tes fils, on les conduit aux Chaldéens, et toi, tu n’échappes pas à leurs mains : tu es saisi par les mains du roi de Babylone, et cette ville est incendiée. »

24 Sédécias dit à Jérémie : « Que personne ne sache rien de ces paroles, sinon tu en mourrais.

25 Mais si les princes apprennent que j’ai parlé avec toi, s’ils viennent te trouver en disant : “Rapporte-nous les paroles échangées entre toi et le roi, ne nous cache rien, sinon nous te ferons mourir !”,

26 tu leur diras : “J’ai adressé au roi cette supplication : Ne me fais pas retourner chez Jonathan pour y mourir !” »

27 De fait, tous les princes vinrent trouver Jérémie pour le questionner. Et il leur rapporta l’entretien dans les termes mêmes que le roi lui avait indiqués. Alors, sans insister ils le laissèrent, et la parole de l’oracle ne fut pas divulguée.

28 Et Jérémie demeura dans la cour de garde jusqu’au jour où Jérusalem fut prise ; il y était encore quand Jérusalem fut prise.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :