Genèse 19,1-38

Quand les deux Anges arrivèrent à Sodome sur le soir, Lot était assis à la porte de la ville. Dès que Lot les vit, il se leva à leur rencontre et se prosterna, face contre terre.2 Il dit : « Je vous en prie, Messeigneurs ! Veuillez descendre chez votre serviteur pour y passer la nuit et vous laver les pieds, puis au matin vous reprendrez votre route », mais ils répondirent : « Non, nous passerons la nuit sur la place. »3 Il les pressa tant qu’ils allèrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur prépara un repas, fit cuire des pains sans levain, et ils mangèrent.4 Ils n’étaient pas encore couchés que la maison fut cernée par les hommes de la ville, les gens de Sodome, depuis les jeunes jusqu’aux vieux, tout le peuple sans exception.5 Ils appelèrent Lot et lui dirent : « Où sont les hommes qui sont venus chez toi cette nuit ? Amène-les nous pour que nous en abusions. »6 Lot sortit vers eux à l’entrée et, ayant fermé la porte derrière lui,7 il dit : « Je vous en supplie, mes frères, ne commettez pas le mal !8 Ecoutez : j’ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener : faites-leur ce qui vous semble bon, mais, pour ces hommes, ne leur faites rien, puisqu’ils sont entrés sous l’ombre de mon toit. »9 Mais ils répondirent : « Ote-toi de là ! En voilà un qui est venu en étranger, et il fait le juge ! Eh bien, nous te ferons plus de mal qu’à eux !  » Ils le pressèrent fort, lui Lot, et s’approchèrent pour briser la porte.10 Mais les hommes sortirent le bras, firent rentrer Lot auprès d’eux dans la maison et refermèrent la porte.11 Quant aux hommes qui étaient à l’entrée de la maison, ils les frappèrent de berlue, du plus petit jusqu’au plus grand, et ils n’arrivaient pas à trouver l’ouverture.12 Les hommes dirent à Lot : « As-tu encore quelqu’un ici ? Tes fils, tes filles, tous les tiens qui sont dans la ville, fais-les sortir de ce lieu.13 Nous allons en effet détruire ce lieu, car grand est le cri qui s’est élevé contre eux à la face de Yahvé, et Yahvé nous a envoyés pour les exterminer. »14 Lot alla parler à ses futurs gendres, qui devaient épouser ses filles : « Debout, dit-il, quittez ce lieu, car Yahvé va détruire la ville. » Mais ses futurs gendres crurent qu’il plaisantait.15 Lorsque pointa l’aurore, les Anges insistèrent auprès de Lot, en disant : « Debout ! prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent là, de peur d’être emporté par le châtiment de la ville. »16 Et comme il hésitait, les hommes le prirent par la main, ainsi que sa femme et ses deux filles, pour la pitié que Yahvé avait de lui. Ils le firent sortir et le laissèrent en dehors de la ville.17 Comme ils le menaient dehors, il dit : « Sauve-toi, sur ta vie ! Ne regarde pas derrière toi et ne t’arrête nulle part dans la Plaine, sauve-toi à la montagne, pour n’être pas emporté ! « 18 Lot leur répondit : « Non, je t’en prie, Monseigneur !19 Ton serviteur a trouvé grâce à tes yeux et tu as montré une grande miséricorde à mon égard en m’assurant la vie. Mais moi, je ne puis pas me sauver à la montagne sans que m’atteigne le malheur et que je meure.20 Voilà cette ville, assez proche pour y fuir, et elle est peu de chose. Permets que je m’y sauve — est-ce qu’elle n’est pas peu de chose ? — et que je vive ! « 21 Il lui répondit : « Je te fais encore cette grâce de ne pas renverser la ville dont tu parles.22 Vite, sauve-toi là-bas, car je ne puis rien faire avant que tu n’y sois arrivé. » C’est pourquoi on a donné à la ville le nom de Coar.23 Au moment où le soleil se levait sur la terre et que Lot entrait à Coar,24 Yahvé fit pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu venant de Yahvé,25 et il renversa ces villes et toute la Plaine, avec tous les habitants des villes et la végétation du sol.26 Or la femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une colonne de sel.27 Levé de bon matin, Abraham vint à l’endroit où il s’était tenu devant Yahvé28 et il jeta son regard sur Sodome, sur Gomorrhe et sur toute la Plaine, et voici qu’il vit la fumée monter du pays comme la fumée d’une fournaise !29 Ainsi, lorsque Dieu détruisit les villes de la Plaine, il s’est souvenu d’Abraham et il a retiré Lot du milieu de la catastrophe, dans le renversement des villes où habitait Lot.30 Lot monta de Coar et s’établit dans la montagne avec ses deux filles, car il n’osa pas rester à Coar. Il s’installa dans une grotte, lui et ses deux filles.31 L’aînée dit à la cadette : « Notre père est âgé et il n’y a pas d’homme dans le pays pour s’unir à nous à la manière de tout le monde.32 Viens, faisons boire du vin à notre père et couchons avec lui ; ainsi, de notre père, nous susciterons une descendance. »33 Elles firent boire, cette nuit-là, du vin à leur père, et l’aînée vint s’étendre près de son père, qui n’eut conscience ni de son coucher ni de son lever.34 Le lendemain, l’aînée dit à la cadette : « La nuit dernière, j’ai couché avec mon père ; faisons-lui boire du vin encore cette nuit et va coucher avec lui ; ainsi, de notre père nous susciterons une descendance. »35 Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là, et la cadette s’étendit auprès de lui, qui n’eut conscience ni de son coucher ni de son lever.36 Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père.37 L’aînée donna naissance à un fils et elle l’appela Moab ; c’est l’ancêtre des Moabites d’aujourd’hui.38 La cadette aussi donna naissance à un fils et elle l’appela Ben-Ammi ; c’est l’ancêtre des Bené-Ammon d’aujourd’hui.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :