Archive for the pardon (miséricorde, pitié) Category

Zacharie 3,1-10

Posted in allégorie (analogie), allégorie et référence christique, ange (chérubins), attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), commandements (préceptes, décrets), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), festin (paradis), grand prêtre, Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, pardon (miséricorde, pitié), passage de la mort, péché (faute), prophétie (oracle) with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Le Seigneur me fit voir Josué, le grand prêtre, qui se tenait devant l’ange du Seigneur, tandis que le Satan était debout à sa droite pour l’accuser.

02 Le Seigneur dit au Satan : « Que le Seigneur te réprime, Satan ; que le Seigneur te réprime, lui qui a fait choix de Jérusalem. Josué n’est-il pas un tison tiré du feu ? »

03 Or Josué, debout devant l’ange, était vêtu d’habits sordides.

04 Le Seigneur reprit et dit à ceux qui se tenaient devant lui : « Enlevez-lui ses habits sordides. » Puis il dit à Josué : « Vois, je passe sur ta faute et je te revêts de parures. »

05 Il reprit : « Mettez sur sa tête un turban immaculé. » Ils mirent sur sa tête un turban immaculé, ils le revêtirent d’habits, et l’ange du Seigneur se tenait là.

06 L’ange du Seigneur donna cet avertissement à Josué :

07 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Si tu marches dans mes voies, si tu gardes mes observances, tu gouverneras ma maison, tu garderas mes parvis et je te ferai accéder au rang de ceux qui se tiennent là.

08 Écoute donc, Josué, grand prêtre, toi et tes compagnons qui siègent devant toi, écoute, car ces hommes sont un signe : voici que je fais venir mon serviteur le « Germe » ;

09 voici la pierre que je dépose devant Josué : sur cette seule pierre il y a des yeux au nombre de sept ; voici que je grave moi-même son inscription – oracle du Seigneur de l’univers – et j’ôterai la faute de ce pays, en un seul jour.

10 Ce jour-là – oracle du Seigneur de l’univers –, vous vous inviterez l’un l’autre sous la vigne et sous le figuier.

Publicités

Zacharie 1,1-17

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), ange (chérubins), attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), prophétie (oracle), silence de Dieu, vision (songe, extase) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 LA DEUXIEME ANNEE du règne de Darius, au huitième mois, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Zacharie, fils de Bérékya, fils de Iddo, pour qu’il dise :

02 Le Seigneur s’est profondément irrité contre vos pères.

03 Mais tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Revenez à moi – oracle du Seigneur de l’univers –, et je reviendrai à vous, dit le Seigneur de l’univers.

04 Ne soyez pas comme vos pères que les prophètes de jadis ont interpellés en disant : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Revenez donc de vos mauvais chemins, de vos actions mauvaises. Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté attention – oracle du Seigneur.

05 Vos pères, où sont-ils ? Et les prophètes, vivent-ils pour toujours ?

06 Cependant, mes paroles et mes décrets, que j’avais confiés à mes serviteurs les prophètes, n’ont-ils pas atteint vos pères ? Alors ils sont revenus et ils ont dit : « De la manière dont le Seigneur de l’univers avait résolu de nous traiter selon nos chemins et nos actions, ainsi nous a-t-il traités. »

07 La deuxième année du règne de Darius, le vingt-quatrième jour du onzième mois, le mois de Shebath, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Zacharie, fils de Bérékya, fils de Iddo, pour qu’il dise :

08 J’ai eu, pendant la nuit, une vision : voici qu’un homme monté sur un cheval roux se tenait entre les myrtes de l’abîme et, derrière lui, il y avait des chevaux roux, bruns et blancs.

09 Je dis : « Ceux-ci, que sont-ils, mon Seigneur ? » L’ange qui me parlait répondit : « Moi, je te ferai voir ce qu’ils sont. »

10 L’homme qui se tenait entre les myrtes intervint et dit : « Ceux-là, le Seigneur les a envoyés parcourir la terre. »

11 Ils s’adressèrent à l’ange du Seigneur qui se tenait entre les myrtes, et ils dirent : « Nous venons de parcourir la terre, et voici que toute la terre est tranquille. »

12 L’ange du Seigneur reprit alors la parole et dit : « Seigneur de l’univers, combien de temps refuseras-tu d’avoir compassion de Jérusalem et des villes de Juda auxquelles tu fais sentir ta colère depuis soixante-dix ans ? »

13 À l’ange qui me parlait, le Seigneur répondit des paroles de bonté, des paroles de consolation.

14 L’ange qui me parlait me dit alors : Fais cette annonce : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Pour Jérusalem j’éprouve un amour jaloux, pour Sion, une grande jalousie,

15 et je suis très profondément irrité contre les nations qui vivent bien tranquilles : alors que moi, j’étais faiblement irrité contre Jérusalem, elles, elles ont ajouté à son malheur.

16 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : De nouveau je me tourne vers Jérusalem avec compassion ; ma Maison y sera rebâtie – oracle du Seigneur de l’univers –, et le cordeau à mesurer sera tendu sur Jérusalem.

17 Annonce encore : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Mes villes regorgeront encore de biens. Le Seigneur va encore consoler Sion, encore choisir Jérusalem.

 

Michée 7,1-20

Posted in châtiment, colère de Dieu, confession, désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, droiture, fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), initiative divine, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), nuit de l'esprit, pardon (miséricorde, pitié), pasteur, péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), révolte (trahison, nuque raide), sang, sauveur (rédempteur), ténèbre, vigilance (prévoyance) with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Hélas pour moi ! Je suis comme au temps des récoltes d’été, comme au grappillage des vendanges : plus une grappe à manger, plus de ces figues précoces que j’aime tant !

02 Les fidèles ont disparu du pays : plus un seul homme juste ! Tous cherchent l’occasion de verser le sang, chacun tend un piège à son frère.

03 Leurs mains sont habiles pour faire le mal : le chef se fait payer, le juge également, et le grand fait savoir ce qu’il désire ; ensemble ils intriguent.

04 Le meilleur d’entre eux est pareil à un buisson de ronces, le plus juste est pire qu’une haie d’épines. Au jour annoncé par les guetteurs, le châtiment arrive ; c’est alors qu’ils seront confondus.

05 Ne mets pas ta foi dans ton ami, ne te confie pas à ton familier ; devant celle qui repose entre tes bras, garde les portes de ta bouche.

06 Car le fils insulte son père, la fille se dresse contre sa mère, la belle-fille contre sa belle-mère, chacun a pour ennemis les gens de sa maison.

07 « Moi, Jérusalem, je veux guetter le Seigneur, attendre Dieu mon Sauveur ; lui, mon Dieu, m’entendra.

08 Ne te réjouis pas de mon malheur, ô mon ennemie ; oui, je suis tombée, mais je me relève ; j’habite dans les ténèbres, mais le Seigneur est ma lumière.

09 Puisque j’ai péché contre le Seigneur, je dois endurer sa colère jusqu’à ce qu’il prenne ma cause en main et rétablisse mon droit. Il me fera sortir à la lumière, et je contemplerai sa justice.

10 Mon ennemie verra tout cela, elle sera couverte de honte, elle qui me disait : “Où est-il, le Seigneur, ton Dieu ?” Mes yeux la contempleront tandis qu’elle sera piétinée comme la boue des rues. »

11 Au jour où l’on rebâtira ton enclos, ce jour-là on repoussera tes frontières,

12 ce jour-là on viendra jusqu’à toi, depuis Assour jusqu’à l’Égypte, depuis l’Égypte jusqu’au Fleuve, et de la mer à la mer, de la montagne à la montagne.

13 Le reste de la terre deviendra un lieu désolé à cause de ses habitants, tel sera le fruit de leur conduite.

14 Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois !

15 Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles !

16 Les nations verront, et elles seront confondues en dépit de toute leur puissance. Elles mettront la main sur leur bouche, leurs oreilles deviendront sourdes.

17 Elles lécheront la poussière comme le serpent, comme les bêtes qui rampent sur la terre. Elles trembleront en sortant de leurs forteresses, elles viendront vers le Seigneur, notre Dieu, elles seront terrifiées, elles auront peur de toi.

18 Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ?

19 De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés !

20 Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.

Jonas 4,1-11

Posted in bonté divine (amour de Dieu), châtiment, colère de Dieu, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), initiative divine, pardon (miséricorde, pitié) with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Jonas trouva la chose très mauvaise et se mit en colère.

02 Il fit cette prière au Seigneur : « Ah ! Seigneur, je l’avais bien dit lorsque j’étais encore dans mon pays ! C’est pour cela que je m’étais d’abord enfui à Tarsis. Je savais bien que tu es un Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.

03 Eh bien, Seigneur, prends ma vie ; mieux vaut pour moi mourir que vivre. »

04 Le Seigneur lui dit : « As-tu vraiment raison de te mettre en colère ? »

05 Jonas sortit de Ninive et s’assit à l’est de la ville. Là, il fit une hutte et s’assit dessous, à l’ombre, pour voir ce qui allait arriver dans la ville.

06 Le Seigneur Dieu donna l’ordre à un arbuste, un ricin, de pousser au-dessus de Jonas pour donner de l’ombre à sa tête et le délivrer ainsi de sa mauvaise humeur. Jonas se réjouit d’une grande joie à cause du ricin.

07 Mais le lendemain, à l’aube, Dieu donna l’ordre à un ver de piquer le ricin, et celui-ci se dessécha.

08 Au lever du soleil, Dieu donna l’ordre au vent d’est de brûler ; Jonas fut frappé d’insolation. Se sentant défaillir, il demanda la mort et ajouta : « Mieux vaut pour moi mourir que vivre. »

09 Dieu dit à Jonas : « As-tu vraiment raison de te mettre en colère au sujet de ce ricin ? » Il répondit : « Oui, j’ai bien raison de me mettre en colère jusqu’à souhaiter la mort. »

10 Le Seigneur répliqua : « Toi, tu as pitié de ce ricin, qui ne t’a coûté aucun travail et que tu n’as pas fait grandir, qui a poussé en une nuit, et en une nuit a disparu.

11 Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville, où, sans compter une foule d’animaux, il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? »

Amos 7,1-17

Posted in déportation (captif, exil), pardon (miséricorde, pitié), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, purgatoire, vision (songe, extase) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Le Seigneur Dieu me donna cette vision : voici qu’il formait des sauterelles au temps où le regain commence à pousser, le regain après la fenaison pour le roi.

02 Comme elles achevaient de dévorer l’herbe du pays, je dis : « Seigneur Dieu, je t’en prie, pardonne ! Jacob est si petit ! Qui le relèverait ? »

03 Le Seigneur s’en repentit. « Cela n’arrivera pas », dit le Seigneur.

04 Le Seigneur Dieu me donna cette vision : voici que le Seigneur Dieu en appelait au procès par le feu ; celui-ci avait dévoré les eaux profondes et déjà il dévorait la campagne.

05 Je dis : « Seigneur Dieu, je t’en prie, arrête ! Jacob est si petit ! Qui le relèverait ? »

06 Le Seigneur s’en repentit. « Cela non plus n’arrivera pas », dit le Seigneur.

07 Il me donna cette vision : voici que le Seigneur se tenait sur un rempart monté d’aplomb, il avait en main un fil à plomb.

08 Le Seigneur me dit : « Que vois-tu, Amos ? » Je répondis : « Un fil à plomb ». Le Seigneur me dit : « Voici que je tiens le fil à plomb au milieu de mon peuple Israël ; j’en ai fini de passer outre en sa faveur.

09 Les lieux sacrés d’Isaac seront dévastés, et les sanctuaires d’Israël, rasés ; je me dresserai avec l’épée contre la maison de Jéroboam. »

10 Amazias, le prêtre de Béthel, envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël : « Amos prêche la révolte contre toi, en plein royaume d’Israël ; le pays ne peut plus supporter tous ses discours,

11 car voici ce que dit Amos : “Le roi Jéroboam périra par l’épée, et Israël sera déporté loin de sa terre.” »

12 Puis Amazias dit à Amos : « Toi, le voyant, va-t’en d’ici, fuis au pays de Juda ; c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète.

13 Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ; car c’est un sanctuaire royal, un temple du royaume. »

14 Amos répondit à Amazias : « Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.

15 Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau, et c’est lui qui m’a dit : “Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël.”

16 Écoute maintenant la parole du Seigneur, toi qui me dis : “Ne prophétise pas contre Israël, ne parle pas contre la maison d’Isaac.”

17 Eh bien, voici ce que le Seigneur a dit : Ta femme devra se prostituer en pleine ville, tes fils et tes filles tomberont par l’épée, la terre qui t’appartient sera partagée au cordeau, toi, tu mourras sur une terre impure, et Israël sera déporté loin de sa terre. »

Joël 2,1-27

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), eden (jardin d'Eden), festin (paradis), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), kénose (abaissement, cœur brisé), montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), pureté du coeur, purgatoire, rétribution (mérite), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Sonnez du cor dans Sion, faites retentir la clameur sur ma montagne sainte ! Qu’ils tremblent, tous les habitants du pays, car voici venir le jour du Seigneur, il est tout proche.

02 Jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuages et de sombres nuées. Comme la nuit qui envahit les montagnes, voici un peuple nombreux et fort ; il n’y en a jamais eu de pareil et il n’y en aura plus dans les générations à venir.

03 Devant lui, un feu dévore ; derrière lui, une flamme consume. Devant lui, le pays, comme un jardin d’Éden ; derrière lui, un désert désolé. Il n’y a rien qui lui échappe.

04 Son aspect est l’aspect des chevaux ; comme des coursiers, ils s’élancent.

05 C’est comme le bruit des chars bondissant aux sommets des montagnes ; comme le bruit des flammes, un feu qui dévore le chaume ; comme un peuple puissant rangé en bataille.

06 Devant lui frémissent des peuples, tous les visages ont perdu leur éclat.

07 Comme des braves ils courent ; tels des guerriers, ils escaladent le rempart. Chacun va son chemin, ils ne quittent pas leur voie.

08 Ils ne se bousculent pas l’un l’autre, chaque homme va sa route. Ils foncent à travers les projectiles, sans rompre les rangs.

09 Ils se ruent dans la ville, ils courent sur le rempart, ils escaladent les maisons, ils pénètrent par les fenêtres comme des voleurs.

10 Devant lui, la terre tremble, le ciel est ébranlé ; le soleil et la lune se sont obscurcis et les étoiles ont retiré leur clarté.

11 Le Seigneur a donné de la voix devant son armée : ils sont nombreux, ses bataillons ; il est puissant, l’exécuteur de sa parole ; il est grand, le jour du Seigneur, et très redoutable : qui peut l’affronter ?

12 Et maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !

13 Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.

14 Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu.

15 Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,

16 réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !

17 Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »

18 Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

19 Le Seigneur a répondu à son peuple, en disant : « Voici que je vous envoie le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche. Vous en serez rassasiés, jamais plus je ne ferai de vous l’opprobre des nations.

20 Celui qui vient du nord, je l’éloignerai de chez vous, je le chasserai vers un pays aride et désolé : son avant-garde vers la mer orientale, son arrière-garde vers la mer occidentale ; sa puanteur s’élève, son infection s’élèvera. » Oui, il a fait de grandes choses !

21 Ô terre, ne crains plus ! exulte et réjouis-toi ! Car le Seigneur a fait de grandes choses.

22 Ne craignez plus, bêtes des champs : les pâturages du désert ont reverdi, les arbres ont produit leurs fruits, la vigne et le figuier ont donné leurs richesses.

23 Fils de Sion, exultez, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu ! Car il vous a donné la pluie avec générosité, il a fait tomber pour vous les averses, celles de l’automne et celles du printemps, dès qu’il le fallait.

24 Les granges seront pleines de blé, les cuves déborderont de vin nouveau et d’huile fraîche.

25 Je vous rétribuerai pour les années dévorées par la sauterelle, par le criquet, le grillon, la chenille, ma grande armée envoyée contre vous.

26 Vous mangerez à votre faim, vous serez rassasiés, et vous célébrerez le nom du Seigneur votre Dieu car il a fait pour vous des merveilles. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

27 Et vous saurez que moi, je suis au milieu d’Israël, que Je suis le Seigneur votre Dieu, il n’y en a pas d’autre. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

 

Osée 14,1-10

Posted in bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), Dieu écoute, exauce, droiture, encens (odeur agréable à Dieu), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), porter du fruit, sacrifice pour les péchés (expiation), source d'eau vive (rosée, pluie), veuve, orphelin, indigent with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Elle s’est rendue coupable, Samarie, car elle s’est rebellée contre son Dieu. Ils tomberont par l’épée, leurs nourrissons seront écrasés, et leurs femmes enceintes, éventrées.

02 Reviens, Israël, au Seigneur ton Dieu ; car tu t’es effondré par suite de tes fautes.

03 Revenez au Seigneur en lui présentant ces paroles : « Enlève toutes les fautes, et accepte ce qui est bon. Au lieu de taureaux, nous t’offrons en sacrifice les paroles de nos lèvres.

04 Puisque les Assyriens ne peuvent pas nous sauver, nous ne monterons plus sur des chevaux, et nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains : “Tu es notre Dieu”, car de toi seul l’orphelin reçoit de la tendresse. »

05 Voici la réponse du Seigneur : Je les guérirai de leur infidélité, je les aimerai d’un amour gratuit, car ma colère s’est détournée d’Israël.

06 Je serai pour Israël comme la rosée, il fleurira comme le lis, il étendra ses racines comme les arbres du Liban.

07 Ses jeunes pousses vont grandir, sa parure sera comme celle de l’olivier, son parfum, comme celui de la forêt du Liban.

08 Ils reviendront s’asseoir à son ombre, ils feront revivre le froment, ils fleuriront comme la vigne, ils seront renommés comme le vin du Liban.

09 Éphraïm ! Peux-tu me confondre avec les idoles ? C’est moi qui te réponds et qui te regarde. Je suis comme le cyprès toujours vert, c’est moi qui te donne ton fruit.

10 Qui donc est assez sage pour comprendre ces choses, assez pénétrant pour les saisir ? Oui, les chemins du Seigneur sont droits : les justes y avancent, mais les pécheurs y trébuchent.