Deutéronome 14,3-29

Tu ne mangeras rien de ce qui est abominable.4 Voici les animaux que vous pourrez manger : le boeuf, le mouton, la chèvre,5 le cerf, la gazelle, le daim, le bouquetin, l’antilope, l’oryx, le mouflon.6 Vous pourrez manger de tout animal qui a le sabot fourchu, fendu en deux ongles, et qui rumine.7 Toutefois, parmi les ruminants et parmi les animaux à sabot fourchu et fendu, vous ne pourrez manger ceux-ci : le chameau, le lièvre et le daman, qui ruminent mais n’ont pas le sabot fourchu ; vous les tiendrez pour impurs.8 Ni le porc, qui a bien le sabot fourchu et fendu mais qui ne rumine pas ; vous le tiendrez pour impur. Vous ne mangerez pas de leur chair et ne toucherez pas à leurs cadavres.9 Parmi tout ce qui vit dans l’eau, vous pourrez manger ceci : tout ce qui a nageoires et écailles, vous en pourrez manger.10 Mais vous ne mangerez point de ce qui n’a pas nageoires et écailles : vous le tiendrez pour impur.11 Vous pourrez manger de tout oiseau pur,12 mais voici ceux des oiseaux dont vous ne pourrez manger : le vautour-griffon, le gypaète, l’orfraie,13 le milan noir, les différentes espèces de milan rouge,14 toutes les espèces de corbeau,15 l’autruche, le chat-huant, la mouette et les différentes espèces d’épervier,16 le hibou, la chouette, l’ibis,17 le pélican, le vautour blanc, le cormoran,18 la cigogne et les différentes espèces de héron, la huppe, la chauve-souris.19 Vous tiendrez toutes les bestioles ailées pour impures, vous n’en mangerez pas.20 Vous pourrez manger de tout volatile pur.21 Vous ne pourrez manger aucune bête crevée. Tu la donneras à l’étranger qui réside chez toi pour qu’il la mange, ou bien vends-la à un étranger du dehors. Tu es en effet un peuple consacré à Yahvé ton Dieu. Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère.22 Chaque année, tu devras prendre la dîme de tout ce que tes semailles auront rapporté dans tes champs23 et, en présence de Yahvé ton Dieu, au lieu qu’il aura choisi pour y faire habiter son nom, tu mangeras la dîme de ton froment, de ton vin nouveau et de ton huile, les premiers-nés de ton gros et de ton petit bétail ; ainsi tu apprendras à toujours craindre Yahvé ton Dieu.24 Si le chemin est trop long pour toi, si tu ne peux pas apporter la dîme parce que le lieu choisi par Yahvé pour y faire habiter son nom est trop loin de chez toi, quand Yahvé ton Dieu t’aura béni25 tu la convertiras en argent, tu serreras l’argent dans ta main et tu iras au lieu choisi par Yahvé ton Dieu ;26 là tu échangeras cet argent contre tout ce que tu désireras, gros ou petit bétail, vin ou boisson fermentée, tout ce dont tu auras envie. Tu mangeras là en présence de Yahvé ton Dieu et tu te réjouiras, toi et ta maison.27 Tu ne négligeras pas le lévite qui est dans tes portes, puisqu’il n’a ni part ni héritage avec toi.28 Au bout de trois ans, tu prélèveras toutes les dîmes de tes récoltes de cette année-là et tu les déposeras à tes portes.29 Viendront alors manger le lévite (puisqu’il n’a ni part ni héritage avec toi), l’étranger, l’orphelin et la veuve de ta ville, et ils s’en rassasieront. Ainsi Yahvé ton Dieu te bénira dans tous les travaux que tes mains pourront entreprendre.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :