Archive for the abomination Category

Malachie 2,1-17

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, créateur (création), droiture, ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, mariage, offrande (prémisse et autres), paix, Père et Fils, péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sainteté (saint), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01 Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement :

02 Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom – dit le Seigneur de l’univers –, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Oui, je les maudis, car aucun de vous ne prend rien à cœur.

03 Voici : je vais menacer votre descendance. Je vous jetterai du fumier à la figure, le fumier qui provient de vos fêtes ; on vous enlèvera avec lui.

04 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet avertissement, pour que subsiste mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

05 Mon alliance avec lui était vie et paix, je les lui accordais, ainsi que la crainte, et il me craignait. Devant mon nom, il restait saisi.

06 La loi de vérité était dans sa bouche, et rien de mal ne se trouvait sur ses lèvres. Dans la paix et la droiture, il marchait avec moi ; nombreux furent ceux qu’il ramena de la faute.

07 En effet, les lèvres du prêtre gardent la connaissance de la Loi, et l’on recherche l’instruction de sa bouche, car il est le messager du Seigneur de l’univers.

08 Mais vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez détruit mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

09 À mon tour je vous ai méprisés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n’avez pas gardé mes chemins, mais agi avec partialité dans l’application de la Loi.

10 Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ?

11 Juda a trahi. Une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem. Oui, Juda a profané ce qui est saint, ce qui est aimé du Seigneur : il a épousé la fille d’un dieu étranger.

12 Le Seigneur retranchera l’homme qui agit ainsi, celui qui en est le témoin, celui qui s’en fait l’écho depuis les tentes de Jacob et qui présente une offrande au Seigneur de l’univers.

13 Et encore, une deuxième chose que vous faites : couvrir de larmes, de pleurs et de gémissements l’autel du Seigneur, car il ne fait plus attention à l’offrande et ne désire plus recevoir ce qui vient de vos mains.

14 Et vous dites : « Pourquoi cela ? » – C’est que le Seigneur a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse : tu l’as trahie, elle, ta compagne, la femme de ton alliance.

15 Un seul n’a-t-il pas fait la chair, et le souffle de vie qui est en elle ? Et que recherche-t-il ? Une descendance divine. Vous prendrez garde à votre souffle de vie : que nul ne trahisse la femme de sa jeunesse.

16 Car je hais la répudiation, – dit le Seigneur, Dieu d’Israël –, et celui qui se couvre d’un vêtement de violence, – dit le Seigneur de l’univers. Vous prendrez garde à votre souffle de vie et vous ne trahirez pas.

17 Vous fatiguez le Seigneur par vos discours, et vous dites : « En quoi l’avons-nous fatigué ? » – C’est lorsque vous dites : « Quiconque fait le mal est bon aux yeux du Seigneur, en de tels hommes il prend plaisir », – et encore : « Où est le Dieu de justice ? »

 

Michée 3,1-12

Posted in abomination, allégorie et référence christique, courage (force), désolation (dévastation, ruine), droiture, Esprit-Saint, face de Dieu (visage), faux prêtre et faux prophète, Jérusalem (Sion), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), révolte (trahison, nuque raide), sang, silence de Dieu, ténèbre, temple (sanctuaire) with tags on 4 mars 2014 by JL

01Et je dis : Écoutez donc, chefs de Jacob et dirigeants de la maison d’Israël ! N’est-ce pas à vous de connaître le droit ?

02 Vous qui haïssez le bien et aimez le mal, vous qui leur arrachez la peau, et la chair de dessus leurs os.

03 Ceux qui ont dévoré la chair de mon peuple, qui lui ont arraché la peau et brisé les os, qui l’ont découpé comme viande en la marmite, comme chair à l’intérieur du chaudron,

04 ceux-là pourront bien crier vers le Seigneur, il ne leur répondra pas. Il leur cachera sa face en ce temps-là, à cause du mal qu’ils ont commis.

05 Ainsi parle le Seigneur contre les prophètes qui égarent mon peuple : Ont-ils quelque chose à se mettre sous la dent ? Ils annoncent la paix. À qui ne leur met rien dans la bouche, ils déclarent la guerre.

06 C’est pourquoi ce sera pour vous la nuit, et pas de vision ; ce sera pour vous les ténèbres, et pas de divination. Le soleil se couchera pour les prophètes, pour eux le jour s’obscurcira.

07 Les voyants seront alors couverts de honte et les devins, remplis de confusion ; tous, ils mettront la main sur leurs lèvres, car il n’y aura pas de réponse de Dieu.

08 Moi, au contraire, je suis rempli de force – celle du souffle du Seigneur –, je suis rempli de jugement et de courage, pour dénoncer à Jacob sa révolte, à Israël son péché.

09 Écoutez donc ceci, chefs de la maison de Jacob, dirigeants de la maison d’Israël, vous qui avez la justice en abomination, qui tordez tout ce qui est droit,

10 bâtissant Sion dans le sang et Jérusalem dans la perfidie !

11 Ses chefs jugent pour un cadeau, ses prêtres enseignent pour un salaire, ses prophètes pratiquent la divination pour de l’argent. Et ils s’appuient sur le Seigneur en disant : « Le Seigneur n’est-il pas au milieu de nous ? Aucun malheur ne peut nous atteindre ! »

12 C’est pourquoi, à cause de vous, Sion sera un champ qu’on laboure, Jérusalem, un monceau de décombres, et la montagne du Temple, des lieux sacrés envahis par la forêt.

 

Osée 10,1-15

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), hauts lieux, honte (humiliation), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, royauté en Israel, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 28 février 2014 by JL

01Israël était une vigne luxuriante, qui portait beaucoup de fruit. Mais plus ses fruits se multipliaient, plus Israël multipliait les autels ; plus sa terre devenait belle, plus il embellissait les stèles des faux dieux.

02 Son cœur est partagé ; maintenant il va expier : le Seigneur renversera ses autels ; les stèles, il les détruira.

03 Maintenant Israël va dire : « Nous sommes privés de roi, car nous n’avons pas craint le Seigneur. Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

04 On parle, on parle, on fait de faux serments, on conclut des alliances ; le jugement fleurit comme l’herbe vénéneuse sur les sillons des champs.

05 Les habitants de Samarie tremblent pour le veau de Beth-Awen : pour lui son peuple est en deuil, avec ses desservants qui pour lui exultaient, car sa gloire a été déportée au loin.

06 Lui-même sera transporté en Assour comme offrande au Grand Roi ; Éphraïm en aura de la honte, et Israël rougira de son idole.

07 Ils ont disparu, Samarie et son roi, comme de l’écume à la surface de l’eau.

08 Les lieux sacrés seront détruits, ils sont le crime, le péché d’Israël ; épines et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : « Cachez-nous ! » et aux collines : « Tombez sur nous ! »

09 Depuis les jours de Guibéa, tu as péché, Israël ! C’est là qu’ils en sont restés ! Et le combat contre les fils du crime ne les atteindrait pas à Guibéa ?

10 Au gré de mes désirs, je vais les corriger : les peuples se ligueront contre eux et les corrigeront de leur double faute.

11 Éphraïm était une génisse bien dressée, qui aimait fouler le grain. Et moi, j’ai passé le joug sur la beauté de son encolure, j’attellerai Éphraïm, Juda labourera et Jacob hersera.

12 Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de fidélité, défrichez vos terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice.

13 Vous avez labouré la méchanceté, vous avez moissonné la perfidie, vous avez mangé le fruit du mensonge. Parce que tu as mis ta confiance dans tes chars, dans tes nombreux guerriers,

14 il s’élèvera du vacarme parmi ton peuple, et toutes tes villes fortes seront dévastées, comme Shalmane dévasta Beth-Arbel au jour du combat, quand la mère fut écrasée sur ses enfants.

15 Ainsi vous fera Béthel, face à votre abominable méfait ; à l’aurore, il sera vraiment perdu, le roi d’Israël.

 

Osée 6,1-11

Posted in abomination, allégorie (analogie), alliance, connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), face de Dieu (visage), festin (paradis), fidélité (infidélité), jugement, lumière (lampe), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), résurrection, sacrifice d'holocauste et communion, sang, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Venez, retournons vers le Seigneur ! il a blessé, mais il nous guérira ; il a frappé, mais il nous soignera.

02 Après deux jours, il nous rendra la vie ; il nous relèvera le troisième jour : alors, nous vivrons devant sa face.

03 Efforçons-nous de connaître le Seigneur : son lever est aussi sûr que l’aurore ; il nous viendra comme la pluie, l’ondée qui arrose la terre.

04 – Que ferai-je de toi, Éphraïm ? Que ferai-je de toi, Juda ? Votre fidélité, une brume du matin, une rosée d’aurore qui s’en va.

05 Voilà pourquoi j’ai frappé par mes prophètes, donné la mort par les paroles de ma bouche : mon jugement jaillit comme la lumière.

06 Je veux la fidélité, non le sacrifice, la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.

07 Mais, dans la ville d’Adame, eux, ils ont transgressé l’alliance, et là, ils m’ont trahi.

08 Galaad, cité de malfaiteurs, est tachée de sang.

09 Sur la route de Sichem, une bande de prêtres assassinent comme des brigands en embuscade : voilà les horreurs qu’ils commettent !

10 Dans la maison d’Israël, j’ai vu des choses monstrueuses, là où se prostitue Éphraïm, où Israël se rend impur.

11 Pour toi aussi, Juda, je prépare une moisson : je changerai le sort de mon peuple.

 

Ezéchiel 44,1-31

Posted in abomination, alliance, anathème, bénédiction, circoncision, commandements (préceptes, décrets), droiture, etranger (terre étrangère), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, offrande (prémisse et autres), péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), rituel (culte), sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation), sang, temple (sanctuaire) with tags on 25 février 2014 by JL

01 L’homme me ramena vers la porte extérieure du sanctuaire, celle qui fait face à l’orient ; elle était fermée.

02 Le Seigneur me dit : « Cette porte restera fermée ; on ne l’ouvrira pas ; personne n’entrera par là ; car le Seigneur, le Dieu d’Israël, est entré par là ; elle restera fermée.

03 Le prince, en sa qualité de prince, pourra s’y asseoir et prendre son repas devant le Seigneur. C’est par le vestibule de la porte qu’il entrera, et il sortira par ce chemin. »

04 L’homme me fit entrer par la porte du nord, jusqu’à la façade de la Maison. Je regardai : voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison du Seigneur. Alors je tombai face contre terre.

05 Le Seigneur me dit : « Fils d’homme, sois attentif et regarde de tes yeux, écoute de tes oreilles tout ce que je vais te dire au sujet de toutes les prescriptions relatives à la Maison du Seigneur et concernant toutes ses lois ; sois attentif à ceux qui entrent dans la Maison et à tous ceux qui sortent du sanctuaire.

06 Tu diras à ces rebelles, à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : C’en est trop de toutes vos abominations, maison d’Israël !

07 Vous introduisez des étrangers, incirconcis de cœur, incirconcis de chair ; ils sont dans mon sanctuaire, ils profanent ma Maison ; et puis vous présentez ma nourriture – la graisse et le sang. Vous rompez mon alliance par toutes vos abominations !

08 Vous n’avez pas maintenu les observances relatives à mes choses saintes, mais vous avez établi des étrangers, afin qu’ils maintiennent à votre place ces observances, dans mon sanctuaire.

09 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Aucun étranger, incirconcis de cœur et incirconcis de chair, n’entrera dans mon sanctuaire ; aucun étranger qui réside au milieu des fils d’Israël.

10 Quant aux lévites qui se sont éloignés de moi au temps où Israël errait – ils erraient loin de moi, à la poursuite de leurs idoles immondes –, ils porteront le poids de leur péché.

11 Aussi, dans mon sanctuaire, ils seront des serviteurs veillant sur les portes de la Maison, et des serviteurs de la Maison : c’est eux qui immoleront les victimes de l’holocauste et du sacrifice pour le peuple ; et c’est eux qui se tiendront devant le peuple pour le servir.

12 Parce qu’ils l’ont servi devant les idoles immondes et parce qu’ils firent tomber la maison d’Israël dans le péché, à cause de cela, je lève la main contre eux – oracle du Seigneur Dieu –, ils porteront le poids de leur péché.

13 Ils ne s’approcheront pas de moi pour exercer mon sacerdoce ni pour s’approcher de toutes mes choses saintes, des choses très saintes ; ils porteront le poids de leur déshonneur et des abominations qu’ils ont commises.

14 Je les établirai pour maintenir les observances dans la Maison, pour tout ce qui a trait à son service et tout ce qui s’y fait.

15 Les prêtres lévites, fils de Sadoc, ont maintenu les observances de mon sanctuaire, lorsque les fils d’Israël erraient loin de moi : ce sont eux qui s’approcheront de moi pour me servir ; ils se tiendront devant moi pour me présenter la graisse et le sang – oracle du Seigneur Dieu.

16 Ce sont eux qui entreront dans mon sanctuaire, eux qui s’approcheront de ma table, pour me servir et qui maintiendront mes observances.

17 Quand ils entreront par les portes de la cour intérieure, ils mettront des vêtements de lin. Ils ne porteront pas de laine, quand ils officieront aux portes de la cour intérieure et dans la Maison.

18 Ils auront sur la tête des turbans de lin et aux reins des caleçons de lin. Ils n’auront pas de ceinture, à cause de la sueur.

19 Quand ils sortiront dans la cour extérieure, vers le peuple, ils ôteront les vêtements dans lesquels ils auront officié et les déposeront dans des salles du sanctuaire. Ils prendront d’autres vêtements afin de ne pas communiquer la sainteté au peuple par leurs vêtements.

20 Ils ne se raseront pas la tête, ils ne se laisseront pas pousser les cheveux, mais ils les tailleront soigneusement.

21 Aucun prêtre ne boira de vin quand il devra entrer dans la cour intérieure.

22 Ils n’épouseront pas de femme veuve ou répudiée, mais seulement des vierges de la maison d’Israël ; ils pourront épouser la veuve d’un prêtre.

23 Ils enseigneront à mon peuple à distinguer entre le saint et le profane, et ils lui apprendront à distinguer entre le pur et l’impur.

24 En cas de procès, c’est eux qui interviendront en juges ; ils jugeront le cas selon mon droit ; ils observeront mes lois et mes décrets dans toutes mes solennités et ils sanctifieront mes sabbats.

25 Le prêtre n’entrera pas chez un homme mort, car il deviendrait impur ; cependant pour un père, une mère, un fils, une fille, un frère, une sœur qui n’a pas appartenu à un homme, un prêtre pourra se rendre impur.

26 Après sa purification, on comptera sept jours.

27 Puis, le jour où il entrera dans le sanctuaire, dans la cour intérieure, pour servir dans le sanctuaire, il présentera son sacrifice pour la faute – oracle du Seigneur Dieu.

28 Ils n’auront qu’un seul héritage : leur héritage, c’est moi. Vous ne leur donnerez pas de propriétés en Israël : c’est moi leur propriété.

29 Eux auront pour nourriture l’offrande de céréales, la victime du sacrifice pour la faute et celle du sacrifice de réparation. Tout ce qui est voué à l’anathème en Israël sera pour eux.

30 Le meilleur de toutes les prémices, toutes les contributions de toutes sortes, parmi toutes celles que vous prélèverez, seront pour les prêtres ; le meilleur de vos fournées, vous le donnerez au prêtre, pour que la bénédiction repose sur votre maison.

31 Les prêtres ne mangeront d’aucune bête crevée ou déchirée, que ce soit un oiseau ou du bétail.

Ezéchiel 43,1-27

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), colère de Dieu, eternité (vie éternel), gloire de Dieu, maison (demeures) du Seigneur, montagne du Seigneur (théophanie), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), royaume de Dieu, sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation), sainteté (saint), sang, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 25 février 2014 by JL

01 L’homme me conduisit vers la porte, celle qui fait face à l’orient ;

02 et voici que la gloire du Dieu d’Israël arrivait de l’orient. Le bruit qu’elle faisait ressemblait au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de cette gloire.

03 Cette vision ressemblait à celle que j’avais eue lorsque le Seigneur était venu détruire la ville ; elle ressemblait aussi à la vision que j’avais eue quand j’étais au bord du fleuve Kebar. Alors je tombai face contre terre.

04 La gloire du Seigneur entra dans la Maison par la porte qui fait face à l’orient.

05 L’esprit m’enleva et me transporta dans la cour intérieure : voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison.

06 Et j’entendis une voix qui venait de la Maison, tandis que l’homme se tenait près de moi.

07 Cette voix me disait : « Fils d’homme, c’est ici le lieu de mon trône, le lieu sur lequel je pose les pieds, et là je demeurerai au milieu des fils d’Israël, pour toujours. La maison d’Israël ne rendra plus impur mon saint nom ; ni elle, ni ses rois avec leurs débauches, ni les cadavres de ses rois avec leurs tombes.

08 Ils ont placé leur seuil à côté de mon seuil, les montants de leurs portes à côté des miens, avec un mur entre moi et eux. Ils ont rendu impur mon saint nom par les abominations qu’ils ont commises ; aussi je les ai exterminés dans ma colère.

09 Maintenant ils éloigneront de moi leurs débauches ainsi que les cadavres de leurs rois, et je demeurerai au milieu d’eux pour toujours.

10 Toi, fils d’homme, décris cette Maison à la maison d’Israël, pour qu’ils soient honteux de leurs fautes en mesurant les dimensions de la Maison.

11 S’ils sont honteux de tout ce qu’ils ont commis, fais-leur connaître le plan de la Maison, sa disposition, ses sorties, ses entrées, tout son plan et toutes les prescriptions qui la concernent, tout son plan et toutes ses lois. Écris-les sous leurs yeux, afin qu’ils gardent tout son plan et toutes ses prescriptions, et qu’ils les appliquent.

12 Telle est la loi de la Maison : au sommet de la montagne, tout son territoire, tout autour, est très saint. Voilà ! Telle est la loi de la Maison. »

13 Voici les dimensions de l’autel en coudées – cette coudée ancienne valant une coudée nouvelle et un palme. Le creux qui est à la base, mesuré avec cette coudée, a une coudée de large ; il s’étend, jusqu’au rebord qui en fait le tour, sur un empan. Voici la hauteur de l’autel :

14 de la base appelée « creux-de-la-terre », jusqu’au socle inférieur, deux coudées ; largeur : une coudée ; depuis le petit socle jusqu’au grand socle : quatre coudées ; largeur : une coudée.

15 Le foyer, appelé « montagne-de-Dieu », haut de quatre coudées, a quatre cornes par-dessus.

16 Le foyer a douze coudées de long sur douze de large ; il forme un carré par ses quatre côtés.

17 Le socle, pour ses quatre côtés, a quatorze coudées de long sur quatorze coudées de large. Le rebord qui l’entoure est d’une demi-coudée, et le creux qui l’entoure est d’une coudée. Les marches font face à l’orient.

18 L’homme me dit : « Fils d’homme, ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici les prescriptions qui concernent l’autel, pour le jour où on le bâtira, en vue d’offrir sur lui l’holocauste et d’y répandre le sang.

19 Aux prêtres lévites, ceux de la descendance de Sadoc, qui s’approchent de moi pour me servir – oracle du Seigneur Dieu –, tu donneras un jeune taureau en vue du sacrifice pour la faute.

20 Tu prendras de son sang, tu en mettras sur les quatre cornes de l’autel, sur les quatre angles du socle et sur le rebord qui l’entoure ; ainsi, pour l’autel, tu accompliras le sacrifice pour la faute et le rite d’expiation.

21 Puis tu prendras le taureau du sacrifice pour la faute, et on le brûlera dans un endroit déterminé de la Maison, à l’extérieur du sanctuaire.

22 Le deuxième jour, tu amèneras en vue du sacrifice pour la faute un bouc sans défaut, et on accomplira ce sacrifice pour l’autel comme on l’a fait avec le taureau.

23 Quand tu auras achevé ce sacrifice, tu amèneras un jeune taureau sans défaut et un bélier sans défaut pris dans le troupeau.

24 Tu les amèneras devant le Seigneur ; les prêtres jetteront sur eux du sel et les offriront en holocauste pour le Seigneur.

25 Sept jours durant, tu feras quotidiennement le sacrifice du bouc pour la faute. On fera de même pour le jeune taureau et le bélier pris dans le troupeau, tous deux sans défaut.

26 Sept jours durant, on fera le rite d’expiation pour l’autel, on le purifiera. C’est ainsi qu’on l’inaugurera.

27 On arrivera au terme de ces jours. Le huitième jour et les suivants, les prêtres offriront sur l’autel vos holocaustes et vos sacrifices de paix ; alors je vous serai favorable – oracle du Seigneur Dieu. »

 

Ezéchiel 36,1-38

Posted in abomination, colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), consacré (consécration), conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), eden (jardin d'Eden), Esprit-Saint, faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), initiative divine, Jérusalem (Sion), moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, purification, sainteté (saint), sang, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 24 février 2014 by JL

01 « Et toi, fils d’homme, prophétise contre les montagnes d’Israël. Tu diras : Montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur.

02 Ainsi parle le Seigneur Dieu : L’ennemi a dit de vous : “Ha ! Ha ! Ces antiques lieux sacrés sont devenus notre possession !”

03 Eh bien, prophétise. Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : On vous a dévastées, on vous a convoitées de tous côtés, et vous êtes devenues la possession des autres nations, vous avez alimenté les propos et les rumeurs des gens.

04 Eh bien, montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur Dieu. Ainsi parle le Seigneur Dieu aux montagnes, aux collines, aux ravins, aux vallées, aux ruines désertes, aux villes abandonnées, livrés au pillage et aux moqueries des autres nations alentour ;

05 – ainsi parle le Seigneur Dieu : Je le jure, dans le feu de ma jalousie je parlerai contre les autres nations et contre Édom tout entier parce que, la joie au cœur et le mépris dans l’âme, ils se sont attribué mon pays pour en piller les pâturages.

06 C’est pourquoi, prophétise sur le pays d’Israël, dis aux montagnes, aux collines, aux ravins, aux vallées : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici ! Je parle dans ma jalousie et ma fureur, parce que les nations vous font subir le déshonneur.

07 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Je le jure, la main levée : les nations qui vous entourent, ce sont elles qui subiront le déshonneur.

08 Vous, montagnes d’Israël, vous produirez vos rameaux et vous porterez votre fruit pour mon peuple Israël, car il va bientôt revenir.

09 Oui, je viens vers vous, je me tourne vers vous : vous serez cultivées, vous serez ensemencées.

10 Sur vous, je multiplierai la population, la maison d’Israël tout entière ; les villes seront habitées, et les ruines rebâties.

11 Sur vous, je multiplierai population et bétail ; ils se multiplieront et seront féconds. Je vous rendrai aussi peuplées qu’auparavant, je vous ferai plus de bien qu’autrefois. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

12 Sur vous, je ferai circuler des hommes, mon peuple Israël. Ils prendront possession de toi. Tu seras leur héritage et tu ne les priveras plus de leurs enfants.

13 Ainsi parle le Seigneur Dieu : On dit de toi : “Tu dévores les hommes, et tu prives ta nation de ses enfants.”

14 Eh bien, tu ne dévoreras plus d’hommes, tu ne priveras plus ta nation de ses enfants – oracle du Seigneur Dieu.

15 Je ne te ferai plus entendre les propos déshonorants des nations, et tu n’auras plus à subir les humiliations des peuples. Tu ne priveras plus ta nation de ses enfants – oracle du Seigneur Dieu. »

16 La parole du Seigneur me fut adressée :

17 « Fils d’homme, lorsque les gens d’Israël habitaient leur pays, ils le rendaient impur par leur conduite et leurs actes. Leur conduite a été devant moi comme la souillure d’une femme pendant son impureté.

18 Alors j’ai déversé sur eux ma fureur, à cause du sang qu’ils avaient versé dans le pays, à cause des idoles immondes qui l’avaient rendu impur.

19 Je les ai dispersés parmi les nations, ils ont été disséminés dans les pays étrangers. Selon leur conduite et leurs actes, je les ai jugés.

20 Dans les nations où ils sont allés, ils ont profané mon saint nom, car on disait : “C’est le peuple du Seigneur, et ils sont sortis de son pays !”

21 Mais j’ai voulu épargner mon saint nom, que les gens d’Israël avaient profané dans les nations où ils sont allés.

22 Eh bien ! tu diras à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ce n’est pas pour vous que je vais agir, maison d’Israël, mais c’est pour mon saint nom que vous avez profané dans les nations où vous êtes allés.

23 Je sanctifierai mon grand nom, profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté à leurs yeux.

24 Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre.

25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai.

26 Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair.

27 Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles.

28 Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

29 Je vous délivrerai de toutes vos souillures, je convoquerai le froment, je le multiplierai, je ne vous soumettrai plus à la famine.

30 Je multiplierai le fruit de l’arbre, le produit des champs, afin que vous n’ayez plus à supporter l’humiliation de la famine parmi les nations.

31 Vous vous souviendrez de votre mauvaise conduite, de vos actes qui n’étaient pas bons. Le dégoût vous montera au visage, à cause de vos péchés et de vos abominations.

32 Ce n’est pas à cause de vous que je vais agir – oracle du Seigneur Dieu –, sachez-le bien. Soyez honteux et confus de votre conduite, maison d’Israël.

33 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le jour où je vous purifierai de tous vos péchés, je peuplerai les villes, et les ruines seront rebâties.

34 Le pays qui était désolé sera cultivé, alors qu’il était une désolation aux yeux de tous les passants.

35 On dira : “Ce pays qui était désolé est devenu comme un jardin d’Éden ; les villes qui étaient en ruines, désolées, démolies, sont fortifiées et peuplées.”

36 Alors les nations qui subsisteront autour de vous sauront que Je suis le Seigneur : je reconstruis ce qui était démoli, je replante ce qui était désolé. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai.

37 Ainsi parle le Seigneur Dieu : En outre, je me laisserai chercher par la maison d’Israël afin d’agir en sa faveur ; les hommes, je les multiplierai comme un troupeau.

38 Comme un troupeau de bêtes consacrées, le troupeau qui remplit Jérusalem lors de ses solennités, les hommes rempliront, tels un troupeau, les villes en ruines. Alors on saura que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 33,21-33

Posted in abomination, allégorie et référence christique, applanir les montagnes (collines), désolation (dévastation, ruine), idolâtrie, Jérusalem (Sion), orgueil (se glorifier), pur et impur (souillure), sang, terre promise (terre sainte) with tags on 24 février 2014 by JL

21 La douzième année de notre déportation, le dixième mois, le cinq du mois, un rescapé arriva vers moi de Jérusalem pour dire : « La ville est tombée ! »

22 La main du Seigneur avait été sur moi le soir précédant la venue du rescapé, et quand celui-ci arriva vers moi le matin, le Seigneur m’ouvrit la bouche. Ma bouche s’ouvrit : je n’étais plus muet.

23 La parole du Seigneur me fut adressée :

24 « Fils d’homme, ceux qui habitent ces ruines sur le sol d’Israël disent : Abraham était seul quand il eut le pays en possession ; or nous sommes nombreux, c’est à nous que le pays est donné en possession.

25 C’est pourquoi, tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Vous mangez auprès du sang, vous levez les yeux vers vos idoles immondes, vous répandez le sang. Et vous posséderiez le pays !

26 Vous vous appuyez sur votre épée. Vous, les femmes, vous vous livrez à l’abomination ; et vous, les hommes, vous rendez impure la femme de votre prochain. Et vous posséderiez le pays !

27 Tu leur diras ceci : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Par ma vie, ceux qui sont dans les ruines tomberont par l’épée ; celui qui est en plein champ, je le donne en pâture aux bêtes sauvages ; ceux qui sont dans les lieux sûrs, dans les cavernes mourront de la peste.

28 Je ferai du pays une solitude désolée : l’orgueil de sa force sera supprimé ; les montagnes d’Israël seront des lieux désolés car nul n’y passera plus.

29 On saura que Je suis le Seigneur quand j’aurai fait du pays une solitude désolée à cause de toutes les abominations qu’ils ont commises.

30 Et toi, fils d’homme, les fils de ton peuple discutent à ton sujet le long des murs et aux portes des maisons, se parlant l’un à l’autre, chacun à son frère. Ils disent : “Venez écouter quelle parole vient du Seigneur !”

31 Et ils vont vers toi comme se rassemble le peuple ; ils s’asseyent devant toi, eux, mon peuple ; ils écoutent tes paroles sans les mettre en pratique ; car leur bouche est pleine des passions qu’ils veulent assouvir, et leur cœur s’attache au profit.

32 Te voilà pour eux comme un chant passionné, à la sonorité agréable, avec une belle musique. Ils écoutent tes paroles, mais personne ne les met en pratique.

33 Quand ce que tu as dit arrivera – et voici, cela arrive –, ils sauront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux. »

Ezéchiel 23,1-49

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), allégorie (analogie), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), esclavage (du péché), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, jugement, maison (demeures) du Seigneur, nudité, pur et impur (souillure), purgatoire, sabbat, sang, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 22 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, il était une fois deux femmes, filles de la même mère.

03 Elles se prostituèrent en Égypte ; dès leur jeunesse, elles se prostituèrent. C’est là qu’on a pressé leurs seins, là qu’on a caressé leur poitrine virginale.

04 Voici leurs noms : Ohola, l’aînée, Oholiba sa sœur. Alors elles furent à moi et enfantèrent des fils et des filles. Quant à leurs noms, Ohola, c’est Samarie, Oholiba, c’est Jérusalem.

05 Or Ohola se prostitua alors qu’elle m’appartenait. Elle brûla de désir pour ses amants, les fils d’Assour, des voisins

06 vêtus de pourpre, gouverneurs et magistrats, tous jeunes, séduisants, cavaliers accomplis.

07 Elle s’adonna à la prostitution avec toute l’élite des fils d’Assour. Chez tous ceux pour qui elle brûlait, elle se rendit impure au contact de toutes leurs idoles immondes.

08 Elle ne renonça pas à ses prostitutions commencées en Égypte, quand elle était toute jeune et que l’on couchait avec elle, que l’on caressait sa poitrine virginale en l’entraînant dans la prostitution.

09 C’est pourquoi je l’ai livrée aux mains de ses amants, aux mains des fils d’Assour pour qui elle brûlait :

10 eux dévoilèrent sa nudité, prirent ses fils et ses filles ; elle-même, ils la firent périr par l’épée. Elle fut célèbre parmi les femmes, car on avait fait justice d’elle.

11 Sa sœur Oholiba vit tout cela, mais elle fut corrompue davantage, elle brûla plus encore, ses prostitutions furent pires que celles de sa sœur.

12 Elle brûla pour les fils d’Assour, gouverneurs et magistrats, ses voisins superbement vêtus, cavaliers accomplis, tous jeunes et séduisants.

13 Je vis qu’elle s’était rendue impure, et que toutes deux avaient pris le même chemin.

14 Oholiba ajouta encore à ses prostitutions : elle vit des hommes gravés sur le mur, des images de Chaldéens colorées au vermillon ;

15 leurs reins étaient serrés dans une ceinture, leur tête coiffée de foulards flottants ; tous avaient l’allure d’écuyers et ressemblaient aux fils de Babylone en Chaldée, leur pays d’origine ;

16 elle brûla pour eux au premier regard et leur envoya des messagers en Chaldée.

17 Alors les fils de Babylone vinrent à elle pour partager la couche des amours, et la rendirent impure par leurs prostitutions. Mais après qu’ils l’eurent rendue impure, son cœur se détacha d’eux.

18 Elle a dévoilé ses prostitutions, elle a dévoilé sa nudité. Alors mon cœur s’est détaché d’elle comme il s’était détaché de sa sœur.

19 Elle a multiplié ses prostitutions, se souvenant des jours de sa jeunesse quand elle se prostituait au pays d’Égypte ;

20 elle y brûlait pour des partenaires dont la vigueur était celle des ânes, et le rut celui des étalons.

21 Tu recherchais la débauche de ta jeunesse, quand les Égyptiens s’en prenaient à tes seins, à ta poitrine juvénile.

22 C’est pourquoi, Oholiba, ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que je dresse contre toi tes amants ; ceux dont ton cœur s’est détaché, je les amène de partout contre toi,

23 les fils de Babylone et tous les Chaldéens, Peqod, Shoa et Qoa, tous les fils d’Assour avec eux, tous jeunes et séduisants, gouverneurs et magistrats, écuyers renommés, tous montant des chevaux.

24 Du nord viendront contre toi chars et chariots, avec une cohorte de peuples. De tous côtés, ils t’opposeront le grand et le petit bouclier ainsi que le casque. Je leur confierai le jugement, et ils te jugeront selon leur droit.

25 J’exercerai ma jalousie contre toi, et ils te traiteront avec fureur, ils te couperont le nez et les oreilles, et ceux des tiens qui resteront tomberont par l’épée ; ils prendront tes fils et tes filles, et ce qui restera de toi sera dévoré par le feu.

26 Ils t’arracheront tes vêtements et te prendront tes bijoux.

27 Je mettrai fin à ta débauche, à ta prostitution qui a commencé en Égypte. Tu ne lèveras plus les yeux vers eux et tu ne te souviendras plus de l’Égypte.

28 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que je te livre aux mains de ceux que tu as pris en haine, aux mains de ceux dont ton cœur s’est détaché.

29 Ils te traiteront avec haine, ils s’empareront de tout le fruit de ton travail, ils te laisseront complètement nue. Ainsi sera dévoilée la nudité de tes fornications, de ta débauche et de ta prostitution.

30 Ils te feront cela parce que tu t’es prostituée en suivant les nations et tu t’es rendue impure avec leurs idoles immondes.

31 Tu as imité la conduite de ta sœur ; je mettrai sa coupe dans ta main.

32 Ainsi parle le Seigneur Dieu : La coupe de ta sœur, tu la boiras, elle est profonde et large ; elle sera l’occasion de rire et de moquerie tant sa contenance est grande.

33 Tu seras remplie d’ivresse et de douleur. C’est une coupe de désolation et de dévastation, la coupe de ta sœur Samarie !

34 Tu la boiras, tu la videras ; tu en rongeras les tessons et tu te déchireras les seins. Oui, moi, j’ai parlé, – oracle du Seigneur Dieu.

35 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce que tu m’as oublié et que tu m’as rejeté derrière ton dos, à ton tour de porter le poids de ta débauche et de tes prostitutions. »

36 Le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ne dois-tu pas juger Ohola et Oholiba ? Expose-leur leurs abominations !

37 Elles ont commis l’adultère, elles ont du sang sur les mains ; avec leurs idoles immondes elles ont commis l’adultère. Les fils qu’elles m’avaient enfantés, elles les ont fait passer par le feu, pour en nourrir les idoles.

38 Elles m’ont fait encore ceci : elles ont rendu impur mon sanctuaire, ce jour-là ; elles ont profané mes sabbats.

39 Quand elles immolaient leurs fils à leurs idoles immondes, ce jour-là, elles sont allées à mon sanctuaire et l’ont profané. Voilà ce qu’elles ont fait au milieu de ma maison.

40 Bien plus, elles ont appelé des hommes venant de loin, et vers qui un messager avait été envoyé. Voici qu’ils sont venus : pour eux tu t’es baignée, tu t’es fardé les yeux, tu t’es parée,

41 tu t’es mise sur un lit d’apparat, devant lequel une table était dressée où l’on avait mis mon encens et mon huile.

42 On entendait le bruit d’une foule animée, insouciante ; il y avait là une multitude d’hommes, de buveurs venant du désert ; ils ont mis des bracelets aux poignets des femmes et sur leur tête un magnifique diadème.

43 Et je me disais : Elle est usée par les adultères, et c’est avec celle-là qu’on se livre à la prostitution ?

44 On est venu chez elle comme chez une prostituée ! C’est ainsi qu’on vient chez Ohola et Oholiba, ces femmes débauchées.

45 Mais des hommes justes les jugeront selon le droit concernant les femmes adultères et celles qui répandent le sang. Car elles ont commis l’adultère et elles ont du sang sur les mains. »

46 Ainsi parle le Seigneur Dieu : « Dresse contre elles une assemblée. Qu’on les livre à l’épouvante et au pillage ;

47 que l’assemblée les lapide et les frappe de l’épée ; que l’on tue leurs fils et leurs filles, et qu’on mette le feu à leurs maisons.

48 Je ferai cesser la débauche du pays. Ce sera un avertissement pour toutes les femmes, elles n’imiteront plus votre débauche.

49 On fera retomber sur vous votre débauche : vous porterez le poids des fautes commises avec vos idoles immondes. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur Dieu. »


Ezéchiel 22,1-31

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), applanir les montagnes (collines), colère de Dieu, droiture, idolâtrie, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), nudité, parole de Dieu (vivante), pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), purgatoire, purification, rétribution (mérite), remparts (murailles), sabbat, sang, terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 22 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Et toi, fils d’homme, ne dois-tu pas juger, oui, juger la ville sanguinaire et lui faire connaître toutes ses abominations ?

03 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ô ville qui répands le sang au milieu d’elle pour faire venir son heure, tu fabriques des idoles immondes chez toi, et tu en es impure !

04 Par le sang que tu as répandu, tu es devenue coupable ; par les idoles immondes que tu as fabriquées, tu t’es rendue impure : ainsi tu as rapproché ton jour, te voici parvenue au terme de tes années. C’est pourquoi je fais de toi un objet de raillerie pour les nations, de risée pour tous les pays.

05 Proches ou lointains, ils se riront de toi, car ton nom est impur, et la panique te submerge.

06 Les princes d’Israël répandent chez toi le sang, chacun selon la force de son bras.

07 Chez toi, on dédaigne père et mère ; au milieu de toi, on fait violence à l’immigré ; chez toi, on exploite l’orphelin et la veuve.

08 Tu méprises les objets saints du culte, tu profanes mes sabbats.

09 Il y a chez toi des gens qui calomnient pour que l’on répande le sang. Chez toi, on va aux festins sur les montagnes ; au milieu de toi, on pratique la débauche.

10 Chez toi, on découvre la nudité de son père ; chez toi on abuse de la femme en état d’impureté.

11 L’un commet l’abomination avec la femme de son prochain ; l’autre, dans la débauche, rend impure sa belle-fille ; chez toi, un autre abuse de sa sœur, la fille de son père.

12 Chez toi, on accepte des présents, pour répandre le sang. Tu prélèves l’intérêt, tu pratiques l’usure, tu tires profit de ton prochain par la violence ; et moi, tu m’oublies – oracle du Seigneur Dieu !

13 Voici que je vais battre des mains à cause des profits que tu as faits, et du sang qui coule au milieu de toi.

14 Ton cœur tiendra-t-il, tes mains seront-elles fermes, les jours où je m’en prendrai à toi ? Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai.

15 Je te disperserai parmi les nations, je te disséminerai dans les pays étrangers, je ferai disparaître l’impureté de chez toi.

16 Tu t’es profanée toi-même aux yeux des nations, mais tu sauras que Je suis le Seigneur. »

17 La parole du Seigneur me fut adressée :

18 « Fils d’homme, la maison d’Israël est devenue pour moi comme des scories. Qu’ils soient de l’argent, du bronze, de l’étain, du fer ou du plomb, au milieu de la fournaise, tous, ils sont devenus des scories.

19 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Puisque vous êtes tous des scories, eh bien ! je vais vous entasser au milieu de Jérusalem.

20 Comme on entasse argent, bronze, fer, plomb et étain au milieu d’une fournaise pour y attiser le feu et les faire fondre, ainsi, dans ma colère et dans ma fureur, je vous entasserai et je vous ferai fondre.

21 Je vous rassemblerai et j’attiserai contre vous le feu de mon emportement, je vous ferai fondre au milieu de la ville.

22 Comme de l’argent en fusion au milieu de la fournaise, ainsi serez-vous fondus au milieu de la ville. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur : j’ai déversé ma fureur sur vous. »

23 La parole du Seigneur me fut adressée :

24 « Fils d’homme, dis à Jérusalem : Tu es une terre qui n’a pas été purifiée, qui n’a pas reçu de pluie au jour de l’indignation.

25 Il y a une conjuration de ses prophètes au milieu d’elle ; ils sont comme un lion rugissant qui déchire sa proie ; ils ont dévoré les gens, pris richesses et bijoux, multiplié les veuves, au milieu d’elle.

26 Ses prêtres ont violé ma loi et profané les objets saints du culte ; ils n’ont pas séparé le saint et le profane, ils n’ont pas enseigné à distinguer l’impur et le pur ; ils ont détourné les yeux de mes sabbats, et j’ai été profané parmi eux.

27 Ses princes, au milieu d’elle, sont comme des loups qui déchirent leur proie et répandent le sang, prêts à faire périr les gens pour en tirer profit.

28 Ses prophètes enduisent tout de badigeon avec leurs visions fallacieuses et leurs présages trompeurs. Ils disent : “Ainsi parle le Seigneur Dieu”, alors que le Seigneur n’a pas parlé.

29 Les gens du pays pratiquent la violence et commettent des fraudes, ils exploitent le pauvre et le malheureux, ils font violence à l’immigré, au mépris du droit.

30 J’ai cherché parmi eux quelqu’un qui relève le mur et se tienne devant moi, debout sur la brèche, pour défendre le pays et m’empêcher de le détruire, et je n’ai trouvé personne.

31 Alors j’ai déversé sur eux mon indignation ; dans le feu de mon emportement, je les ai exterminés. J’ai fait retomber leur conduite sur leur tête – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 20,1-44

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), alliance, applanir les montagnes (collines), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), convoitise (envie), désert (ascèse, dépouillement), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), esclavage (du péché), face de Dieu (visage), festin (paradis), fidélité (infidélité), idolâtrie, initiative divine, jugement, montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), peuple de Dieu (Israel, Juda), premier-né (prémisse), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), purgatoire, purification, révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, sabbat, sainteté (saint), sanctifier, terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 21 février 2014 by JL

01 La septième année de la première déportation, le cinquième mois, le dix du mois, quelques anciens d’Israël vinrent consulter le Seigneur. Ils s’assirent devant moi.

02 La parole du Seigneur me fut adressée :

03 « Fils d’homme, parle aux anciens d’Israël. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Est-ce pour me consulter que vous venez ? Par ma vie ! Je ne me laisserai pas consulter par vous – oracle du Seigneur Dieu.

04 Ne dois-tu pas les juger, oui, les juger, fils d’homme ? Fais-leur connaître les abominations de leurs pères.

05 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le jour où j’ai choisi Israël, où j’ai levé ma main en faveur de la descendance de la maison de Jacob, je me suis fait connaître d’eux au pays d’Égypte ; j’ai levé ma main pour eux en disant : “Je suis le Seigneur votre Dieu.”

06 Ce jour-là, j’ai levé ma main pour eux, jurant de les faire sortir du pays d’Égypte vers un pays que j’avais exploré pour eux, un pays ruisselant de lait et de miel, le plus beau de tous les pays.

07 Je leur ai dit : “Que chacun rejette les horreurs qui attirent ses yeux ! Ne vous rendez pas impurs avec les idoles immondes de l’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu.”

08 Mais ils se révoltèrent contre moi et refusèrent de m’écouter : aucun ne rejeta les horreurs qui attiraient ses yeux ; ils ne renoncèrent pas aux idoles immondes de l’Égypte. Alors j’ai dit : “Je déverserai ma fureur contre eux, j’irai jusqu’au bout de ma colère envers eux, en plein pays d’Égypte.”

09 Cependant j’ai agi à cause de mon nom, pour qu’il ne soit pas profané devant les nations parmi lesquelles ils vivaient. Sous les yeux de ces nations, je me fis connaître à eux en les faisant sortir du pays d’Égypte.

10 Je les fis donc sortir du pays d’Égypte et je les menai au désert.

11 Je leur ai donné mes décrets et leur ai fait connaître mes ordonnances, celles que l’homme doit pratiquer pour en vivre.

12 Je leur donnai aussi mes sabbats comme signe entre moi et eux, pour que l’on sache que Je suis le Seigneur, qui les sanctifie.

13 Mais, au désert, la maison d’Israël se révolta contre moi ; ils ne marchèrent pas selon mes décrets, ils rejetèrent mes ordonnances, celles que l’homme doit pratiquer pour en vivre, et ils profanèrent grandement mes sabbats. Alors j’ai dit : “Je déverserai ma fureur contre eux au désert, pour les exterminer.”

14 Cependant j’ai agi à cause de mon nom, pour qu’il ne soit pas profané devant les nations, sous les yeux desquelles je les avais fait sortir.

15 Mais moi, encore une fois, je levai ma main contre eux au désert, jurant de ne pas les faire entrer dans le pays que je leur avais donné, un pays ruisselant de lait et de miel, le plus beau de tous les pays.

16 Car ils avaient rejeté mes ordonnances, n’avaient pas marché selon mes décrets et avaient profané mes sabbats : leur cœur marchait à la suite de leurs idoles immondes.

17 Pourtant j’ai eu pour eux un regard de pitié, je n’ai pas voulu les détruire, je ne les ai pas exterminés dans le désert.

18 Au désert, j’ai dit à leurs fils : Ne marchez pas selon les décrets de vos pères, n’observez pas leurs ordonnances, ne vous rendez pas impurs avec leurs idoles immondes.

19 Je suis le Seigneur, votre Dieu. Marchez selon mes décrets, observez mes ordonnances et mettez-les en pratique.

20 Sanctifiez mes sabbats ; qu’ils soient un signe entre moi et vous, pour qu’on sache que Je suis le Seigneur votre Dieu.

21 Cependant les fils se révoltèrent contre moi, ils ne marchèrent pas selon mes décrets, n’observèrent ni ne pratiquèrent mes ordonnances, celles que l’homme doit pratiquer pour en vivre, et ils profanèrent mes sabbats. Alors j’ai dit : je déverserai ma fureur contre eux et, dans le désert, j’irai jusqu’au bout de ma colère envers eux.

22 Mais j’ai retiré ma main, et j’ai agi à cause de mon nom, pour qu’il ne soit pas profané devant les nations sous les yeux desquelles je les avais fait sortir.

23 Au désert, j’ai levé ma main contre eux, jurant de les disperser parmi les nations et de les disséminer dans les pays étrangers.

24 Car ils n’avaient pas pratiqué mes ordonnances, ils avaient rejeté mes décrets et avaient profané mes sabbats ; leurs regards s’étaient attachés aux idoles immondes de leurs pères.

25 Je suis même allé jusqu’à leur laisser leurs décrets qui n’étaient pas bons et leurs ordonnances dont ils ne pourraient pas vivre ;

26 je les ai rendus impurs par leurs dons, quand ils faisaient passer par le feu tous les premiers-nés. C’était pour les frapper de stupeur, afin qu’ils sachent que Je suis le Seigneur.

27 C’est pourquoi, parle à la maison d’Israël, fils d’homme. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Sans cesse, vos pères m’ont outragé par les infidélités qu’ils ont commises.

28 Je les ai fait entrer dans le pays que j’avais juré, la main levée, de leur donner, et ils ont regardé chaque colline élevée et chaque arbre touffu ; c’est là qu’ils ont offert leurs sacrifices, là qu’ils m’ont provoqué en apportant leurs présents réservés, là qu’ils ont déposé leurs parfums d’apaisement, là qu’ils ont versé leurs libations.

29 Alors je leur ai dit : Qu’est donc ce lieu sacré, ce “bamah”, où vous allez ? Et ils lui ont donné jusqu’à ce jour le nom de “bamah”, (c’est-à-dire : “Qu’est-ce donc ?”).

30 C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Alors ! vous vous rendez impurs en suivant le chemin de vos pères, en vous prostituant avec leurs horreurs !

31 Quand vous apportez vos dons, quand vous faites passer vos fils par le feu, vous vous rendez impurs jusqu’à ce jour avec toutes vos idoles immondes ! Et moi, je me laisserais consulter par vous, maison d’Israël ? Par ma vie – oracle du Seigneur Dieu –, je ne me laisserai pas consulter par vous !

32 Ce qui vous monte à l’esprit ne se réalisera pas, lorsque vous dites : “Nous voulons être comme les nations, comme les clans des autres pays, nous voulons servir le bois et la pierre.”

33 Par ma vie – oracle du Seigneur Dieu –, je régnerai sur vous, à main forte et à bras étendu, en répandant ma fureur !

34 Je vous ferai sortir d’entre les peuples ; de ces pays où vous avez été dispersés, je vous rassemblerai à main forte et à bras étendu, en répandant ma fureur ;

35 je vous mènerai au désert des peuples et là, face à face, j’entrerai en jugement contre vous.

36 Comme je suis entré en jugement contre vos pères au désert du pays d’Égypte, ainsi entrerai-je en jugement contre vous – oracle du Seigneur Dieu.

37 Je vous ferai passer sous ma houlette, je vous introduirai dans les liens de l’alliance.

38 J’ôterai de chez vous les rebelles, ceux qui se sont révoltés contre moi : je les ferai sortir du pays où ils séjournent, mais ils n’entreront pas dans le pays d’Israël. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

39 Quant à vous, maison d’Israël, ainsi parle le Seigneur Dieu : Que chacun aille servir ses idoles immondes, et ensuite, on verra bien si vous ne m’écouterez pas ! Alors vous ne profanerez plus mon saint nom par vos dons et vos idoles immondes.

40 Car c’est sur ma sainte montagne, sur la haute montagne d’Israël – oracle du Seigneur Dieu –, c’est là que me servira toute la maison d’Israël, établie tout entière dans le pays. C’est là que j’accueillerai et viendrai chercher vos contributions, le meilleur de vos portions en tout ce que vous me consacrez.

41 Comme un parfum d’apaisement, je vous accueillerai quand je vous aurai fait sortir d’entre les peuples, et je vous rassemblerai des pays où vous aurez été dispersés. Ainsi, par vous, se manifestera ma sainteté aux yeux des nations.

42 Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, lorsque je vous ferai entrer sur le sol d’Israël, dans ce pays que j’ai juré, la main levée, de donner à vos pères.

43 C’est là que vous vous souviendrez de votre conduite et de tous les actes par lesquels vous vous êtes rendus impurs ; le dégoût vous montera au visage à cause de tous les méfaits que vous avez commis.

44 Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’agirai envers vous à cause de mon nom, et non pas d’après votre mauvaise conduite et vos actes corrompus, maison d’Israël – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 18,1-32

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), charité (partage, aumône), commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), droiture, faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pauvre (faible), péché (faute), prophétie (oracle), pureté du coeur, rétribution (mérite), sang, vérité with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Qu’avez-vous donc, dans le pays d’Israël, à répéter ce proverbe : “Les pères mangent du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées” ?

03 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – vous n’aurez plus à répéter ce proverbe en Israël.

04 En effet, toutes les vies m’appartiennent, la vie du père aussi bien que celle du fils, elles m’appartiennent. Celui qui a péché, c’est lui qui mourra.

05 L’homme qui est juste, qui observe le droit et la justice,

06 qui ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain, ne s’approche pas d’une femme en état de souillure ;

07 l’homme qui n’exploite personne, qui restitue ce qu’on lui a laissé en gage, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu ;

08 l’homme qui ne prête pas à intérêt, ne pratique pas l’usure, qui détourne sa main du mal, tranche équitablement entre deux adversaires,

09 qui marche selon mes décrets et observe mes ordonnances pour agir avec vérité : un tel homme est juste, c’est certain, il vivra, – oracle du Seigneur Dieu.

10 Mais si cet homme a un fils violent et sanguinaire, coupable d’une de ces fautes,

11 – alors que lui n’en a commis aucune – un fils qui, de plus, va aux festins sur les montagnes et rend impure la femme de son prochain,

12 qui exploite le pauvre et le malheureux, qui commet des fraudes, ne restitue pas un gage, lève les yeux vers les idoles immondes et se livre à l’abomination,

13 qui prête à intérêt et pratique l’usure, ce fils-là vivra-t-il ? Il ne vivra pas ; il s’est livré à toutes ces abominations : il sera mis à mort, et son sang, qu’il soit sur lui !

14 Mais voici : un homme a un fils qui voit tous les péchés qu’a commis son père, il les voit sans les imiter,

15 il ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain,

16 il n’exploite personne, ne prend pas de gages, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu,

17 il détourne sa main du mal, ne prélève pas d’intérêt et ne pratique pas l’usure, il accomplit mes ordonnances et marche selon mes décrets. Ce fils ne mourra pas à cause des fautes de son père, c’est certain, il vivra.

18 Mais son père, s’il a pratiqué la violence, commis des fraudes et n’a pas bien agi au milieu de son peuple : il mourra en raison de sa faute.

19 Or vous dites : “Pourquoi le fils ne porte-t-il pas la faute de son père ?” Le fils a pratiqué le droit et la justice, il a observé tous mes décrets et les a pratiqués : c’est certain, il vivra.

20 Celui qui a péché, c’est lui qui mourra ! Le fils ne portera pas la faute de son père, ni le père, la faute de son fils : la justice sera la part du juste, la méchanceté, celle du méchant.

21 Mais le méchant, s’il se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe tous mes décrets, s’il pratique le droit et la justice, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

22 On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis, il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée.

23 Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant – oracle du Seigneur Dieu –, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ?

24 Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations du méchant, il le ferait et il vivrait ? Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !

25 Et pourtant vous dites : “La conduite du Seigneur n’est pas la bonne”. Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ?

26 Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra.

27 Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie.

28 Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

29 Et pourtant la maison d’Israël répète : “La conduite du Seigneur est étrange”. Est-ce ma conduite qui est étrange, maison d’Israël ? N’est-ce pas votre conduite qui est étrange ?

30 C’est pourquoi – oracle du Seigneur Dieu – je vous jugerai chacun selon sa conduite, maison d’Israël. Retournez-vous ! Détournez-vous de vos crimes, et vous ne trébucherez plus dans la faute.

31 Rejetez tous les crimes que vous avez commis, faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi vouloir mourir, maison d’Israël ?

32 Je ne prends plaisir à la mort de personne, – oracle du Seigneur Dieu – : convertissez-vous, et vous vivrez. »

Ezéchiel 16,1-63

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), alliance, encens (odeur agréable à Dieu), esclavage (du péché), fécondité (prospérité, postérité), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), mal (méchanceté), nudité, orgueil (se glorifier), pardon (miséricorde, pitié), pauvre (faible), péché (faute), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), sang, serment (vœux), tentation (filet), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations.

03 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu à Jérusalem : Par tes origines et ta naissance, tu es du pays de Canaan. Ton père était un Amorite, et ta mère, une Hittite.

04 À ta naissance, le jour où tu es née, on ne t’a pas coupé le cordon, on ne t’a pas plongée dans l’eau pour te nettoyer, on ne t’a pas frottée de sel, ni enveloppée de langes.

05 Aucun regard de pitié pour toi, personne pour te donner le moindre de ces soins, par compassion. On t’a jetée en plein champ, avec dégoût, le jour de ta naissance.

06 Je suis passé près de toi, et je t’ai vue te débattre dans ton sang. Quand tu étais dans ton sang, je t’ai dit : “Je veux que tu vives !”

07 Je t’ai fait croître comme l’herbe des champs. Tu as poussé, tu as grandi, tu es devenue femme, ta poitrine s’est formée, ta chevelure s’est développée. Mais tu étais complètement nue.

08 Je suis passé près de toi, et je t’ai vue : tu avais atteint l’âge des amours. J’étendis sur toi le pan de mon manteau et je couvris ta nudité. Je me suis engagé envers toi par serment, je suis entré en alliance avec toi – oracle du Seigneur Dieu – et tu as été à moi.

09 Je t’ai plongée dans l’eau, je t’ai nettoyée de ton sang, je t’ai parfumée avec de l’huile.

10 Je t’ai revêtue d’habits chamarrés, je t’ai chaussée de souliers en cuir fin, je t’ai donné une ceinture de lin précieux, je t’ai couverte de soie.

11 Je t’ai parée de joyaux : des bracelets à tes poignets, un collier à ton cou,

12 un anneau à ton nez, des boucles à tes oreilles, et sur ta tête un diadème magnifique.

13 Tu étais parée d’or et d’argent, vêtue de lin précieux, de soie et d’étoffes chamarrées. La fleur de farine, le miel et l’huile étaient ta nourriture. Tu devins de plus en plus belle et digne de la royauté.

14 Ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté, car elle était parfaite, grâce à ma splendeur dont je t’avais revêtue – oracle du Seigneur Dieu.

15 Mais tu t’es fiée à ta beauté, tu t’es prostituée en usant de ta renommée, tu as prodigué tes faveurs à tout passant : tu as été à n’importe qui.

16 Tu as pris de tes vêtements, tu as fait des lieux sacrés aux riches couleurs, et tu t’y es prostituée – cela ne s’était jamais fait et ne sera plus.

17 Tu as pris tes bijoux d’or et d’argent que je t’avais donnés ; tu t’es fabriqué des idoles masculines, tu t’es prostituée avec elles.

18 Tu as pris tes vêtements chamarrés et tu les en as recouvertes. Mon huile et mon encens, tu les as déposés devant elles.

19 Mon pain que je t’avais donné, la fleur de farine, l’huile et le miel dont je te nourrissais, tu les as déposés devant elles, en parfum d’apaisement. Il en fut ainsi – oracle du Seigneur Dieu.

20 Tu as pris tes fils et tes filles que tu m’avais enfantés, et tu les as sacrifiés pour qu’elles s’en nourrissent. Était-ce donc trop peu que ta prostitution ?

21 Tu as égorgé mes fils et tu les as livrés en les faisant passer par le feu pour elles.

22 Dans toutes tes abominations et tes prostitutions, tu ne t’es pas souvenue des jours de ta jeunesse, quand tu étais complètement nue et que tu te débattais dans ton sang.

23 Et après tant de méchanceté – quel malheur, quel malheur pour toi ! oracle du Seigneur Dieu –,

24 tu t’es bâti un podium, tu t’es fait une estrade sur toutes les places.

25 À l’entrée de chaque chemin, tu t’es construit une estrade pour y souiller ta beauté et livrer ton corps à tout passant ; ainsi tu as multiplié tes prostitutions.

26 Tu t’es prostituée aux fils de l’Égypte, tes voisins au corps puissant ; tu as multiplié tes prostitutions au point de provoquer mon indignation.

27 Voici donc que j’ai étendu la main contre toi ; je t’ai coupé les vivres, je t’ai livrée à la merci de tes ennemies, les filles des Philistins, déshonorées elles-mêmes par ta conduite de débauchée.

28 Tu t’es prostituée aux fils d’Assour, faute d’être rassasiée ; tu t’es prostituée à eux, et tu n’as pas été davantage rassasiée.

29 Alors tu as multiplié tes prostitutions au pays des marchands, chez les Chaldéens, et cette fois encore tu n’as pas été rassasiée.

30 Comme ton cœur était lâche ! – oracle du Seigneur Dieu. Quand tu faisais tout cela, agissant comme une prostituée effrénée,

31 te bâtissant un podium à l’entrée de chaque chemin, quand tu faisais une estrade sur toutes les places, tu n’as même pas agi comme une prostituée car tu dédaignais le salaire.

32 La femme adultère, au lieu de son mari, prend des étrangers.

33 À toutes les prostituées, on fait un cadeau. Mais c’est toi qui faisais des cadeaux à tous tes amants ; tu les payais, pour qu’ils viennent vers toi, de tous côtés, se prostituer avec toi.

34 Toi, tu as fait le contraire de ce que font les prostituées : on ne courait pas après toi, on ne te donnait pas de salaire ; c’est toi, au contraire, qui en donnais.

35 Eh bien, prostituée, écoute la parole du Seigneur :

36 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Puisque ton argent a été dilapidé, et ta nudité, dévoilée dans tes prostitutions avec tes amants, avec toutes tes idoles immondes, abominables, et à cause du sang de tes fils que tu leur as livrés,

37 eh bien, voici que je rassemble tous les amants à qui tu as plu, tous ceux que tu as aimés, comme tous ceux que tu as haïs ; de tous côtés je les rassemble contre toi, je dévoile ta nudité devant eux, et ils voient toute ta nudité.

38 Je t’inflige le châtiment des femmes adultères et des femmes sanguinaires : je répands ton sang avec fureur et jalousie.

39 Je te livre entre leurs mains ; ils nivelleront ton podium et démoliront tes estrades ; ils t’arracheront tes vêtements et te prendront tes bijoux ; ils te laisseront complètement nue.

40 Puis ils dresseront l’assemblée contre toi, ils te lapideront et de leurs épées te démembreront ;

41 ils incendieront tes maisons ; ils feront justice de toi, sous les yeux d’une multitude de femmes. Je mettrai fin à ta vie de prostituée ; tu ne pourras même plus donner de salaire.

42 J’assouvirai ma fureur contre toi. Puis ma jalousie se détournera de toi, je m’apaiserai, je ne serai plus irrité.

43 Parce que tu ne t’es pas souvenue des jours de ta jeunesse et que tu m’as provoqué par ta conduite, voici qu’à mon tour je la fais retomber sur ta tête – oracle du Seigneur Dieu. N’as-tu pas pratiqué la débauche avec toutes tes abominations ?

44 Tous les faiseurs de proverbes en diront un à ton sujet : “Telle mère, telle fille.”

45 Tu es bien la fille de ta mère qui détestait son mari et ses fils ; tu es bien la sœur de tes sœurs qui ont détesté leur mari et leurs fils. Votre mère était une Hittite et votre père un Amorite.

46 Ta sœur aînée, c’est Samarie, qui habite à ta gauche avec ses filles. Ta sœur cadette, c’est Sodome, qui habite à ta droite avec ses filles.

47 Il n’a pas suffi que tu imites leur conduite ni que tu commettes leurs abominations : tu t’es montrée plus corrompue qu’elles dans toute ta conduite.

48 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – ta sœur Sodome et ses filles n’en ont pas fait autant que toi et tes filles.

49 Voici quelle fut la faute de Sodome, ta sœur : orgueil, voracité, insouciance désinvolte ; oui, telles furent ses fautes et celles de ses filles ; elles ne fortifiaient pas la main du pauvre et du malheureux.

50 Elles ont été pleines d’orgueil et ont commis devant moi ce qui est abominable ; c’est pourquoi je les ai rejetées, comme tu l’as vu.

51 Quant à Samarie, elle n’a pas commis la moitié de tes péchés. Tu as multiplié bien plus qu’elle tes abominations. Tes sœurs, tu les as fait paraître justes par toutes les abominations que tu as commises.

52 À ton tour, porte ton déshonneur, toi qui as innocenté tes sœurs : tes péchés, qui t’ont rendue plus abominable qu’elles, les font paraître plus justes que toi. Sois donc pleine de honte, et porte ton déshonneur, toi qui fais paraître justes tes sœurs.

53 Je changerai leur destinée : la destinée de Sodome et de ses filles, la destinée de Samarie et de ses filles ; puis je changerai ta propre destinée au milieu d’elles,

54 pour que tu portes ton déshonneur, et que tu sois déshonorée par tout ce que tu as fait : c’est ainsi que tu les consoleras !

55 Tes sœurs, Sodome et ses filles, reviendront à leur état ancien ; Samarie et ses filles reviendront à leur état ancien. Toi et tes filles, vous reviendrez à votre état ancien.

56 De Sodome, ta sœur, n’as-tu pas fait des gorges chaudes, au jour de ton orgueil,

57 avant que soit découverte ta méchanceté ? Comme elle, tu es maintenant l’objet de la raillerie des filles d’Aram, de toutes celles d’alentour et des filles des Philistins, qui te narguent de partout.

58 Tu portes le poids de ta débauche et de tes abominations – oracle du Seigneur.

59 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais agir avec toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment et rompu l’alliance.

60 Cependant, moi, je me ressouviendrai de mon alliance, celle que j’ai conclue avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai pour toi une alliance éternelle.

61 Tu te souviendras de ta conduite, et tu seras déshonorée, quand tu recueilleras tes sœurs, tes aînées et tes cadettes – c’est-à-dire Sodome et Samarie– et quand je te les donnerai pour filles, sans que cela découle de ton alliance.

62 Moi, je rétablirai mon alliance avec toi. Alors tu sauras que Je suis le Seigneur.

63 Ainsi tu te souviendras, tu seras couverte de honte. Dans ton déshonneur, tu n’oseras pas ouvrir la bouche quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait – oracle du Seigneur Dieu. »

 

Ezéchiel 14,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), salut (rachat, rédemption), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 Quelques-uns des anciens d’Israël vinrent me trouver et s’assirent devant moi.

02 La parole du Seigneur me fut adressée :

03 « Fils d’homme, ces gens-là ont exalté en leur cœur leurs idoles immondes ; ils placent devant eux ce qui les fait trébucher. Vais-je me laisser consulter par eux ?

04 Parle donc. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Tout homme de la maison d’Israël qui exalte en son cœur ses idoles immondes, ou qui place devant lui ce qui le fait trébucher, s’il vient ensuite trouver le prophète, moi, le Seigneur, je lui répondrai en personne, d’après le nombre de ses idoles immondes,

05 afin de saisir au cœur la maison d’Israël ; à mon égard, tous sont devenus des étrangers à cause de leurs idoles immondes.

06 C’est pourquoi tu diras à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Retournez-vous ! Détournez-vous de vos idoles immondes ; de toutes vos abominations détournez vos visages !

07 Soit un homme de la maison d’Israël, ou un immigré établi en Israël : il se sépare de moi, il exalte en son cœur ses idoles immondes, il place devant lui ce qui le fait trébucher et il vient demander au prophète de me consulter pour lui. Moi, le Seigneur, je lui répondrai en personne.

08 Je porterai mon regard sur cet homme, j’en ferai un exemple proverbial, je le retrancherai de mon peuple. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

09 Et le prophète, s’il se laisse séduire et prononce une parole, c’est moi, le Seigneur, qui l’aurai séduit ; j’étendrai la main contre lui et je le supprimerai du milieu de mon peuple Israël.

10 Ils porteront leur faute, la faute de celui qui consulte comme la faute du prophète,

11 pour que la maison d’Israël ne s’égare plus loin de moi et ne soit plus rendue impure par tous ses crimes. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu – oracle du Seigneur Dieu. »

12 La parole du Seigneur me fut adressée :

13 « Fils d’homme, si un pays péchait contre moi en commettant l’infidélité, si j’étendais la main contre lui, détruisais sa réserve de pain, lui envoyais la famine, en retranchais hommes et bêtes,

14 et si dans ce pays il y avait ces trois hommes, Noé, Daniel et Job, alors eux, par leur justice, sauveraient leur vie – oracle du Seigneur Dieu.

15 Si je faisais passer des bêtes féroces dans ce pays pour le priver de ses enfants et qu’il devienne un lieu désolé où nul ne passe, à cause de ces bêtes,

16 si dans ce pays il y avait ces trois hommes, alors, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – ils ne pourraient sauver ni fils ni filles : eux seuls seraient sauvés, et le pays deviendrait un lieu désolé.

17 Ou bien, si je faisais venir l’épée contre ce pays, si je disais : “Que passe l’épée dans ce pays, qu’elle en retranche hommes et bêtes”,

18 et si dans ce pays il y avait ces trois hommes, alors, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – ils ne pourraient sauver ni fils ni filles : eux seuls seraient sauvés.

19 Ou bien, si j’envoyais la peste contre ce pays, si je déversais ma fureur contre lui pour en retrancher dans le sang hommes et bêtes,

20 et si dans ce pays il y avait Noé, Daniel et Job, alors, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – ils ne pourraient sauver aucun fils ni aucune fille, mais eux, par leur justice, sauveraient leur vie. »

21 Ainsi parle le Seigneur Dieu : « Même si j’ai envoyé mes quatre terribles châtiments, épée, famine, bêtes féroces et peste, contre Jérusalem pour en retrancher hommes et bêtes,

22 voilà qu’en elle subsiste un reste. On a fait sortir de la ville des fils et des filles ; les voici qui sortent vers vous. Vous pourrez voir leur conduite et leurs actes ; alors vous vous consolerez du malheur que j’ai fait venir sur Jérusalem, de tout ce que j’ai fait venir contre elle.

23 Ils vous consoleront, car vous verrez leur conduite et leurs actes. Alors vous saurez que ce n’est pas en vain que j’ai accompli tout ce que j’ai fait dans la ville – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 12,1-28

Posted in abomination, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), détresse (désespoir), dernier temps (fin du monde), kénose (abaissement, cœur brisé), parole de Dieu (vivante), prophétie (oracle), purgatoire, ténèbre, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, tu habites au milieu d’une engeance de rebelles ; ils ont des yeux pour voir, et ne voient pas ; des oreilles pour entendre, et n’entendent pas, car c’est une engeance de rebelles.

03 Toi, fils d’homme, prépare-toi un sac d’exilé ; sous leurs yeux, pars en plein jour, comme un exilé ; sous leurs yeux, pars de ta maison vers un autre lieu ; peut-être verront-ils qu’ils sont une engeance de rebelles.

04 Tu sortiras ton sac, comme un sac d’exilé, en plein jour, sous leurs yeux. Toi-même, tu sortiras le soir, sous leurs yeux, comme s’en vont les exilés.

05 Sous leurs yeux, tu feras un trou dans le mur, et tu sortiras par là.

06 Sous leurs yeux, tu chargeras ton sac sur ton épaule, et tu le sortiras dans l’obscurité ; tu voileras ton visage, et tu ne verras plus le pays : j’ai fait de toi un signe pour la maison d’Israël. »

07 Je fis ce qui m’avait été ordonné : en plein jour, je sortis mon sac, comme un sac d’exilé ; puis le soir, je fis un trou dans le mur, à la main ; je sortis mon sac dans l’obscurité, et sous leurs yeux je le chargeai sur mon épaule.

08 Au matin, la parole du Seigneur me fut adressée :

09 « Fils d’homme, la maison d’Israël, cette engeance de rebelles, t’a bien demandé : “Qu’est-ce que tu fais là ?”

10 Réponds : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Cet oracle concerne le prince qui est à Jérusalem et toute la maison d’Israël qui s’y trouve.

11 Tu diras : Je suis pour vous un signe. Ce que j’ai fait, c’est cela même qui leur sera fait : ils partiront en exil, en captivité ;

12 le prince qui est au milieu d’eux chargera son sac sur son épaule, il sortira dans l’obscurité ; on percera le mur pour le faire sortir ; il voilera son visage, si bien qu’il ne verra plus de ses yeux le pays.

13 J’étendrai sur lui mon filet, et il sera pris au piège. Je l’amènerai à Babylone, au pays des Chaldéens ; il ne verra pas ce pays, il y mourra.

14 Tout son entourage, sa garde et tous ses bataillons, je les disséminerai à tous les vents, et je tirerai l’épée derrière eux.

15 Alors ils sauront que Je suis le Seigneur, quand je les aurai dispersés parmi les nations, et disséminés dans les pays étrangers.

16 Cependant je laisserai un certain nombre d’entre eux qui échapperont à l’épée, à la famine et à la peste, pour raconter parmi les nations où ils se rendront toutes leurs abominations, afin qu’elles sachent que Je suis le Seigneur. »

17 La parole du Seigneur me fut adressée :

18 « Fils d’homme, tu mangeras ton pain en tremblant, tu boiras ton eau dans l’inquiétude et l’angoisse.

19 Tu diras aux gens du pays : Ainsi parle le Seigneur Dieu au sujet des habitants de Jérusalem qui sont sur le sol d’Israël : ils mangeront leur pain dans l’angoisse, ils boiront leur eau dans l’épouvante ; ainsi leur terre sera dévastée, privée de ce qui l’emplit, privée de la violence de tous ses habitants.

20 Les villes habitées seront détruites, le pays deviendra un lieu désolé. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. »

21 La parole du Seigneur me fut adressée :

22 « Fils d’homme, que voulez-vous dire en appliquant à la terre d’Israël ce proverbe : “Plus se prolongent les jours, moins s’accomplissent les visions” ?

23 Eh bien ! tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je mettrai fin à ce proverbe ; on ne le répétera plus en Israël. À l’inverse, tu leur diras : Les jours approchent où toute vision s’accomplira.

24 Il n’y aura plus ni visions illusoires ni présages trompeurs, au milieu de la maison d’Israël.

25 Je suis le Seigneur, je parlerai. La parole que je dirai se réalisera, et sans délai ! C’est de vos jours, engeance de rebelles, que je réaliserai la parole que je vais dire – oracle du Seigneur Dieu. »

26 La parole du Seigneur me fut adressée :

27 « Fils d’homme, voici ce que dit la maison d’Israël : “La vision de ce voyant n’est pas pour demain ; il prophétise pour des temps éloignés.”

28 C’est pourquoi tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Il n’y a plus de délai pour aucune de mes paroles. La parole que je dirai va se réaliser – oracle du Seigneur Dieu. »

 

Ezéchiel 11,1-25

Posted in abomination, déportation (captif, exil), Esprit-Saint, festin (paradis), inhabitation (présence divine), jugement, omniscience divine, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pureté du coeur, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 L’esprit me souleva et m’emmena jusqu’à la porte orientale de la Maison du Seigneur, celle qui fait face à l’orient. À l’entrée de la porte, il y avait vingt-cinq hommes, parmi lesquels je vis Yaazanya, fils d’Azzour, et Pelatyahou, fils de Benayahou, des princes du peuple.

02 Il me dit : « Fils d’homme, ces hommes-là préparent leur mauvais coup, conseillent le mal dans cette ville :

03 “On n’est pas près de bâtir des maisons, disent-ils ; voici la marmite, et nous sommes la viande !”

04 C’est pourquoi, prophétise contre eux, prophétise, fils d’homme ! »

05 L’esprit du Seigneur tomba sur moi et il me dit : « Parle ! Ainsi parle le Seigneur : C’est ainsi que vous avez parlé, maison d’Israël ; ce qui vous monte à l’esprit, moi je le connais.

06 Elles sont nombreuses dans cette ville, vos victimes ; elles remplissent les rues.

07 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Vos victimes, que vous avez mises au milieu de la ville, ce sont elles, la viande, et la ville, c’est la marmite. Quant à vous, je vous en ferai sortir.

08 L’épée, vous la craignez ? L’épée, je la ferai venir contre vous – oracle du Seigneur Dieu.

09 Je vous ferai sortir de la ville, je vous livrerai aux mains des étrangers ; de vous, je ferai justice.

10 Vous tomberez par l’épée sur le territoire d’Israël, je vous jugerai. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

11 Cette ville ne sera pas pour vous une marmite, et dedans vous ne serez pas comme de la viande : c’est sur le territoire d’Israël que je vous jugerai.

12 Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, dont vous n’avez pas suivi les décrets ni observé les coutumes, mais vous avez observé les coutumes des peuples qui vous entourent. »

13 Or, comme je prophétisais, le fils de Benayahou, Pelatyahou (c’est-à-dire : Rescapé-de-Dieu) mourut. Je tombai face contre terre et criai d’une voix forte : « Ah ! Seigneur Dieu, vas-tu exterminer le reste d’Israël ? »

14 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

15 « Fils d’homme, c’est à chacun de tes frères, à tes parents et à toute la maison d’Israël que les habitants de Jérusalem disent : “Restez loin du Seigneur, c’est à nous que le pays fut donné en possession.”

16 C’est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Oui, je les ai éloignés parmi les nations ; oui, je les ai dispersés dans les pays étrangers. Mais j’ai été pour eux comme un sanctuaire, dans les pays où ils sont allés.

17 C’est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vous rassemblerai du milieu des peuples, je vous réunirai de tous les pays où vous avez été dispersés ; puis je vous donnerai la terre d’Israël.

18 Ils y entreront, ils en supprimeront toutes les horreurs et toutes les abominations.

19 Je leur donnerai un cœur loyal, je mettrai en eux un esprit nouveau : j’enlèverai de leur chair le cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair,

20 afin qu’ils suivent mes décrets, qu’ils gardent mes coutumes et qu’ils les observent. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu.

21 Quant à ceux dont le cœur s’est attaché aux horreurs et aux abominations, je ferai retomber leur conduite sur leur tête – oracle du Seigneur Dieu. »

22 Alors les Kéroubim levèrent leurs ailes, les roues auprès d’eux ; la gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux.

23 La gloire du Seigneur s’éleva du milieu de la ville et s’arrêta sur la montagne qui est à l’est de la ville.

24 L’esprit me souleva et m’emmena chez les Chaldéens, vers les exilés ; ce fut en vision, dans l’esprit de Dieu. Et au-dessus de moi s’éleva la vision que j’avais vue.

25 Je racontai aux exilés tout ce que le Seigneur m’avait fait voir.

 

Ezéchiel 9,1-11

Posted in abomination, allégorie et référence christique, ange (chérubins), châtiment, fécondité (prospérité, postérité), gloire de Dieu, idolâtrie, Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), sang, terre promise (terre sainte) with tags on 20 février 2014 by JL

01 J’entendis le Seigneur Dieu me crier d’une voix forte : « Ils sont tout proches, les châtiments de Jérusalem, et chacun tient à la main son arme de mort. »

02 Alors six hommes s’avancèrent, venant de la porte supérieure, celle qui est du côté nord. Chacun tenait à la main son arme de destruction. Au milieu d’eux, un homme, vêtu de lin, portant à la ceinture une écritoire de scribe. Ils s’avancèrent, et s’arrêtèrent près de l’autel de bronze.

03 La gloire du Dieu d’Israël s’éleva au-dessus des Kéroubim où elle reposait, et se dirigea vers le seuil de la Maison du Seigneur. Alors le Seigneur appela l’homme vêtu de lin, portant à la ceinture une écritoire de scribe.

04 Il lui dit : « Passe à travers la ville, à travers Jérusalem, et marque d’une croix au front ceux qui gémissent et qui se lamentent sur toutes les abominations qu’on y commet. »

05 Puis j’entendis le Seigneur dire aux autres : « Passez derrière lui à travers la ville, et frappez. N’ayez pas un regard de pitié, n’épargnez personne :

06 vieillards et jeunes gens, jeunes filles, enfants, femmes, tuez-les, exterminez-les. Mais tous ceux qui sont marqués au front, ne les touchez pas. Commencez l’extermination par mon sanctuaire. » Ils commencèrent donc par les vieillards qui adoraient les idoles à l’entrée de la Maison du Seigneur.

07 Le Seigneur ajouta : « Rendez impure cette Maison, emplissez les cours de cadavres, puis sortez ! » Ils sortirent donc et frappèrent à travers la ville.

08 Or pendant qu’ils frappaient, j’étais resté seul ; je tombai face contre terre et je criai : « Ah ! Seigneur Dieu, vas-tu exterminer tout ce qui reste d’Israël en déversant ta fureur sur Jérusalem ? »

09 Il me dit : « La faute de la maison d’Israël et de Juda est grande, immense. Le pays est rempli de sang, la ville est pleine de perversité. Ils disent : “Le Seigneur a abandonné le pays, le Seigneur ne voit plus rien.”

10 Eh bien ! moi, je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne. Je ferai retomber leur conduite sur leur tête. »

11 Et voici que l’homme vêtu de lin, portant à la ceinture une écritoire, revint et rendit compte en ces termes : « J’ai fait comme tu me l’avais ordonné. »

Ezéchiel 8,1-18

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), ciel (cieux), Dieu écoute, exauce, encens (odeur agréable à Dieu), Esprit-Saint, gloire de Dieu, idolâtrie, jalousie, Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, omniscience divine, peuple de Dieu (Israel, Juda), ténèbre, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La sixième année de la première déportation, le sixième mois, le cinq du mois, j’étais assis dans ma maison, et les anciens de Juda étaient assis devant moi ; là s’abattit sur moi la main du Seigneur Dieu.

02 J’ai vu : il y avait quelqu’un qui avait l’aspect d’un homme. À partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessous, c’était du feu ; à partir de ses reins et au-dessus, c’était une sorte d’éclat, comme un scintillement de vermeil.

03 Il étendit comme une main et me saisit par une mèche de cheveux. L’esprit me souleva entre ciel et terre. Il m’emmena jusqu’à Jérusalem, en des visions divines, à l’entrée de la porte intérieure, celle qui est tournée vers le nord ; là se trouve le siège de l’idole de la jalousie, qui provoque l’ardeur jalouse de Dieu.

04 Voici que la gloire du Dieu d’Israël était là, pareille à la vision que j’avais eue dans la vallée.

05 Il me dit : « Fils d’homme, lève donc les yeux en direction du nord. » Je levai les yeux en direction du nord, et voici : au nord de la porte, il y avait un autel ; dans le passage se trouvait cette idole de la jalousie.

06 Il me dit : « Fils d’homme, vois-tu ce qu’ils font ? Vois-tu les grandes abominations que la maison d’Israël commet ici pour m’éloigner de mon sanctuaire ? Tu vas voir encore de grandes abominations ! »

07 Il m’emmena jusqu’à la porte de la cour. Je regardai : il y avait un trou dans le mur.

08 Il me dit : « Fils d’homme, perce donc le mur. » Je perçai le mur : il y eut alors une ouverture.

09 Il me dit : « Entre, et regarde les affreuses abominations qu’ils commettent ici. »

10 J’entrai et je regardai : il y avait là quantité d’images de reptiles et de bêtes – une horreur ! – et toutes les idoles immondes de la maison d’Israël, gravées tout autour sur le mur.

11 Soixante-dix hommes, des anciens de la maison d’Israël, se tenaient debout devant elles – Yaazanyahou, fils de Shafane, était parmi eux. Chacun avait son encensoir à la main, et le parfum d’un nuage d’encens montait.

12 Il me dit : « Tu as vu, fils d’homme, ce que font les anciens de la maison d’Israël dans l’obscurité, chacun dans la pièce où se trouve l’effigie de son idole ? Ils disent : “Le Seigneur ne peut pas nous voir ; le Seigneur a abandonné le pays.” »

13 Et il me dit : « Tu verras encore les grandes abominations qu’ils commettent. »

14 Il m’emmena à l’entrée de la porte de la Maison du Seigneur, celle qui est tournée vers le nord : voici que des femmes étaient assises là, pleurant la déesse Tammouz.

15 Il me dit : « Tu as vu, fils d’homme ? Tu verras encore des abominations plus grandes que celles-ci. »

16 Il m’emmena vers la cour intérieure de la Maison du Seigneur : voici qu’à l’entrée du sanctuaire du Seigneur, entre le Vestibule et l’autel, il y avait environ vingt-cinq hommes tournant le dos au sanctuaire du Seigneur, et le visage vers l’orient. Ils se prosternaient en direction de l’orient, vers le soleil.

17 Et il me dit : « Tu as vu, fils d’homme ? Est-ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu’ils commettent ici ? Oui, ils remplissent le pays de violence, ils provoquent encore mon indignation : les voici qui élèvent le rameau jusqu’à leur nez !

18 À mon tour d’agir avec fureur ; je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne. Ils auront beau crier à mes oreilles d’une voix forte, je ne les écouterai pas. »

Ezéchiel 7,1-27

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), buter (pierre d’achoppement), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), honte (humiliation), jugement, orgueil (se glorifier), paix, péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), pur et impur (souillure), purgatoire, rétribution (mérite), richesse, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu à la terre d’Israël : C’est la fin ! La fin arrive aux quatre coins du pays.

03 Maintenant, c’est la fin pour toi ; contre toi j’enverrai ma colère, je te jugerai selon ta conduite, je ferai retomber sur toi toutes tes abominations.

04 Pour toi, je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne ; je ferai retomber sur toi ta conduite, et tes abominations resteront au milieu de toi. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

05 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Malheur, le malheur unique, voici qu’il arrive !

06 La fin arrive, elle arrive, la fin ; elle s’éveille pour toi ; la voici qui arrive.

07 Le terme arrive pour toi qui habites le pays ; le temps arrive, le jour est proche. Panique, au lieu de joie, pour les montagnes !

08 Maintenant, d’ici peu, je vais déverser ma fureur contre toi ; j’irai jusqu’au bout de ma colère contre toi ; je te jugerai selon ta conduite et je ferai retomber sur toi toutes tes abominations.

09 Je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne ; je ferai retomber sur toi ta conduite, et tes abominations resteront au milieu de toi. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, celui qui frappe.

10 Voici le jour. Voici qu’il arrive, le terme, il se met en route. Le gourdin fleurit, l’arrogance bourgeonne.

11 La violence s’est dressée, le gourdin du crime. Il ne reste rien d’eux, rien de leurs débordements, rien de leur grondement ; plus de répit pour eux.

12 Le temps arrive, le jour est tout proche. Que l’acheteur ne se réjouisse pas, que le vendeur ne se désole pas ! Contre tout débordement, l’ardeur de la colère !

13 Celui qui vend ne reviendra plus à ses ventes, aussi longtemps qu’il vivra ; la vision sur les débordements ne reviendra plus. Chacun vivra dans sa faute, sans reprendre vigueur.

14 On sonnera de la trompette, tout sera prêt, et personne pour aller au combat. Contre tout débordement, l’ardeur de la colère !

15 Dans les rues, l’épée ; à la maison, peste et famine. Qui est aux champs mourra par l’épée ; qui est en ville, famine et peste le dévoreront.

16 Les rescapés s’échapperont ; ils iront vers les montagnes, tels les colombes des vallées, tous gémissant, chacun par sa faute.

17 Toutes les mains faibliront, tous les genoux fondront en eau.

18 Ils se revêtiront de toile à sac, un frisson les saisira. Sur tous les visages, la honte, toutes les têtes seront rasées.

19 Ils jetteront leur argent dans les rues, leur or sera pour eux une souillure. Leur argent ni leur or ne pourront les sauver au jour des fureurs du Seigneur. Leurs gosiers ne seront plus rassasiés, ils ne rempliront plus leur ventre. Argent et or les ont fait trébucher dans la faute.

20 Ils mettaient leur orgueil dans leur splendide parure, ils en ont fait leurs images abominables, leurs horreurs ; c’est pourquoi j’en ferai leur souillure.

21 Tout cela, je le livrerai au pillage entre les mains des étrangers, en butin, aux méchants du pays ; ils le profaneront.

22 Je détournerai d’eux mon visage, on profanera mon trésor. Des brigands y viendront et le profaneront.

23 Fabrique une chaîne : le pays est rempli de jugements sanguinaires, la ville est remplie de violence.

24 Je ferai venir les pires des nations, elles s’empareront des maisons. Je ferai cesser l’orgueil des puissants et leurs sanctuaires seront profanés.

25 L’angoisse arrive ; ils chercheront la paix : rien !

26 Il arrivera désastre sur désastre, mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle ; ils quémanderont une vision au prophète ; l’instruction manquera au prêtre, le conseil, aux anciens.

27 Le roi portera le deuil, le prince se vêtira de désolation, les mains des gens du pays trembleront. J’agirai envers eux d’après leur conduite, je les jugerai selon leurs jugements. Alors ils sauront que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 6,1-14

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), faire mémoire (mémorial, solennité), idolâtrie, kénose (abaissement, cœur brisé), mal (méchanceté), malédiction, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), purgatoire, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, dirige ton regard vers les montagnes d’Israël et prophétise contre elles.

03 Tu diras : Montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur Dieu. Ainsi parle le Seigneur Dieu aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées. Me voici : je fais venir contre vous l’épée, je ferai disparaître vos lieux sacrés.

04 Vos autels seront abattus, vos colonnes à encens, brisées ; je ferai tomber, devant vos idoles immondes, vos morts, transpercés.

05 Je mettrai les cadavres des fils d’Israël devant leurs idoles immondes, et je disperserai vos ossements autour de vos autels.

06 Partout où vous habitez, les villes seront ruinées, les lieux sacrés, dévastés, si bien que vos autels seront ruinés, voués à la malédiction, vos idoles immondes seront supprimées et disparaîtront, vos colonnes à encens seront brisées, vos ouvrages, effacés.

07 On tombera, transpercé, au milieu de vous. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

08 Mais j’en épargnerai, quand il y aura pour vous des rescapés de l’épée au milieu des nations, quand vous serez dispersés parmi les pays étrangers.

09 Alors vos rescapés se souviendront de moi, parmi les nations où ils auront été emmenés captifs, eux dont j’aurai brisé le cœur prostitué qui s’est détourné de moi, et leurs yeux qui se prostituaient aux idoles immondes. Le dégoût leur montera au visage pour tout le mal qu’ils auront commis avec toutes leurs abominations.

10 Alors ils sauront que Je suis le Seigneur : ce n’est pas en vain que je parle de leur infliger ces maux.

11 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Bats des mains, tape du pied et dis : “Hélas !” pour tout le mal abominable de la maison d’Israël ; elle va tomber par l’épée, par la famine et par la peste.

12 Qui est au loin mourra par la peste, qui est proche tombera par l’épée ; et le reste – les assiégés – mourra de faim. J’irai jusqu’au bout de ma fureur contre eux.

13 Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, quand leurs morts, transpercés, seront couchés au milieu de leurs idoles immondes, autour de leurs autels, sur toute colline élevée, au sommet de toute montagne, sous tout arbre verdoyant et tous les térébinthes touffus, sur les lieux mêmes où ils offraient un parfum d’apaisement à toutes leurs idoles immondes.

14 J’étendrai la main contre eux et je ferai de ce pays une solitude désolée depuis le désert jusqu’à Ribla, partout où ils habitent. Alors ils sauront que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 5,1-17

Posted in abomination, châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), peuple de Dieu (Israel, Juda), purgatoire, révolte (trahison, nuque raide), temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 Et toi, fils d’homme, prends une lame tranchante ; tu t’en serviras comme d’un rasoir de barbier ; tu te raseras la tête et la barbe. Puis tu prendras une balance et tu partageras ce que tu auras coupé.

02 Tu en brûleras un tiers par la flamme au milieu de la ville, quand seront accomplis les jours du siège. Tu prendras le deuxième tiers que tu frapperas par l’épée tout autour de la ville. Le dernier tiers, tu le disperseras au vent ; je vais tirer l’épée contre eux.

03 Mais tu en prendras une petite quantité que tu serreras dans le pan de ton manteau.

04 Tu en prendras encore, que tu jetteras dans le feu et que tu brûleras. De là, un feu sortira vers toute la maison d’Israël.

05 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voilà bien Jérusalem ! Au milieu des nations, je l’avais placée, environnée de pays étrangers.

06 Elle s’est rebellée contre mes ordonnances avec plus de perversité que les nations, et contre mes décrets, plus que les pays qui l’entourent. Ils rejettent mes ordonnances, ils ne marchent pas selon mes décrets.

07 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Vos débordements sont pires que ceux des peuples qui vous entourent, car vous n’avez pas marché selon mes décrets, vous n’avez pas exécuté mes ordonnances, vous n’avez même pas exécuté les ordonnances des nations qui vous entourent.

08 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici, à mon tour, contre toi ; chez toi, je rendrai la justice sous les yeux des nations.

09 À cause de toutes tes abominations, j’agirai contre toi comme je n’ai jamais agi, et comme je ne le ferai jamais plus.

10 C’est pourquoi des pères dévoreront leurs fils, au milieu de toi, et des fils dévoreront leurs pères. J’exécuterai le jugement contre toi, et tout ce qui restera de toi, je le disperserai à tout vent.

11 C’est pourquoi, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – puisque tu as rendu mon sanctuaire impur par toutes tes horreurs et toutes tes abominations, moi aussi, je vais tout raser ; je n’aurai pas un regard de pitié ; moi non plus, je n’épargnerai personne.

12 Au milieu de toi, un tiers de tes habitants mourra par la peste ou sera anéanti par la famine ; autour de toi, un tiers tombera par l’épée ; le dernier tiers, je le disperserai à tous les vents, et je tirerai l’épée derrière eux.

13 Ma colère ira jusqu’au bout, sur eux ma fureur sera assouvie et j’aurai ma revanche. Alors ils sauront que Je suis le Seigneur : j’ai parlé dans mon ardeur jalouse, allant jusqu’au bout de ma fureur contre eux.

14 Je ferai de toi une ruine, un objet de raillerie parmi les nations qui t’entourent, et aux yeux de tous les passants.

15 Tu seras, pour les nations qui t’entourent, un objet de raillerie et de sarcasmes, une leçon, un objet de stupéfaction, quand je ferai justice de toi avec colère et fureur, et dans ma fureur je te châtierai. Je suis le Seigneur, j’ai parlé.

16 Je lancerai contre vous les flèches redoutables de la famine qui vous détruiront ; je les enverrai vous détruire. Je rendrai plus lourde sur vous la famine et je supprimerai vos réserves de pain.

17 J’enverrai contre vous la famine et les bêtes féroces qui te priveront de tes enfants ; la peste et le sang passeront chez toi, et je ferai venir l’épée contre toi. Je suis le Seigneur, j’ai parlé. »

Jérémie 44,1-30

Posted in abomination, châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, Jérusalem (Sion), loi, mal (méchanceté), malédiction, petit reste (rescapé), prophète, serment (vœux) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Parole qui fut adressée à Jérémie pour tous les Judéens habitant au pays d’Égypte, ceux qui habitent à Migdol, Tapanès, Noph et au pays de Patros.

02 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous avez vu tout le malheur que j’ai fait venir sur Jérusalem et sur toutes les villes de Juda ; aujourd’hui, les voici en ruines, et sans habitants.

03 C’est à cause du mal qu’ils ont fait pour m’offenser, en allant encenser et servir d’autres dieux, qui leur étaient inconnus, comme à vous et à vos pères.

04 Je vous ai envoyé inlassablement tous mes serviteurs les prophètes, pour dire : “Ne faites donc pas cette chose abominable que je déteste !”

05 Mais ils n’ont pas écouté ni prêté l’oreille, pour se détourner de leur mal et cesser de brûler de l’encens à d’autres dieux.

06 Alors mon ardente colère s’est déversée, elle a embrasé les villes de Juda et les rues de Jérusalem, les réduisant en ruines et en désolation, comme on le voit aujourd’hui.

07 Et maintenant, ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers, le Dieu d’Israël : Pourquoi vous faire à vous-mêmes ce grand mal, retrancher du milieu de Juda homme et femme, petit enfant et nourrisson, et ne pas laisser subsister un reste ?

08 Pourquoi m’offenser par les œuvres de vos mains, en brûlant de l’encens à d’autres dieux, dans le pays d’Égypte, là où vous êtes venus séjourner ? Pourquoi être retranchés de toutes les nations de la terre et devenir pour elles un objet de malédiction et d’insulte ?

09 Avez-vous oublié les méfaits de vos pères, les méfaits des rois de Juda et ceux de leurs femmes, vos propres méfaits et ceux de vos femmes, commis au pays de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

10 Jusqu’à ce jour, ils n’ont éprouvé ni contrition ni crainte ; ils n’ont pas marché selon ma loi et mes décrets que j’avais placés devant vous et devant vos pères.

11 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais tourner mon visage contre vous, pour votre malheur, et retrancher tout Juda.

12 Je prendrai le reste de Juda, ceux qui ont tourné leur visage vers l’Égypte pour aller y séjourner, et ils périront tous, ils tomberont au pays d’Égypte, ils périront par l’épée et la famine, du plus petit jusqu’au plus grand. Par l’épée et la famine ils mourront et ils deviendront un objet d’imprécation et de désolation, de malédiction et d’insulte.

13 Je châtierai ceux qui habitent au pays d’Égypte, comme j’ai châtié Jérusalem, par l’épée, la famine et la peste.

14 Il n’y aura ni rescapé ni survivant parmi le reste de Juda, ceux qui sont venus séjourner au pays d’Égypte. Quant au pays de Juda où ils désirent ardemment revenir pour y habiter, ils n’y reviendront pas, sauf quelques rescapés. »

15 Tous les hommes qui savaient que leurs femmes brûlaient de l’encens à d’autres dieux et toutes les femmes présentes – donc une grande assemblée –, c’est-à-dire le peuple habitant au pays d’Égypte à Patros, tous firent à Jérémie cette réponse :

16 « Pour ce qui est de la parole que tu nous as dite au nom du Seigneur, nous ne t’écouterons pas.

17 Mais nous voulons agir selon toute la parole qui est sortie de notre bouche : brûler de l’encens à la Reine du ciel et lui verser des libations comme nous le faisions dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem, nous et nos pères, nos rois et nos princes ; car alors, rassasiés de pain, nous étions heureux et ne connaissions pas le malheur.

18 Depuis que nous avons cessé de brûler de l’encens à la Reine du ciel et de lui verser des libations, nous manquons de tout et nous périssons par l’épée et la famine. »

19 Les femmes ajoutèrent : « Lorsque nous brûlons de l’encens à la Reine du ciel et lui versons des libations, est-ce à l’insu de nos maris que nous lui faisons des gâteaux qui la représentent et lui versons des libations ? »

20 Alors Jérémie s’adressa à tout le peuple, aux hommes et aux femmes, à tous ceux qui lui avaient ainsi répondu. Il leur dit :

21 « Cet encens que vous avez brûlé dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et vos princes, avec les gens du pays, est-ce que le Seigneur ne s’en est pas souvenu ? N’en a-t-il pas gardé mémoire ?

22 Le Seigneur ne pouvait plus supporter la malice de vos actes et les abominations que vous avez commises. Alors votre pays est devenu une ruine, un objet de désolation et de malédiction, sans aucun habitant, comme on le voit aujourd’hui.

23 Vous avez brûlé de l’encens, vous avez péché contre le Seigneur, vous n’avez pas écouté la voix du Seigneur, vous n’avez pas marché selon sa loi, ses décrets et ses exigences : voilà pourquoi ce malheur vous est arrivé, comme on le voit aujourd’hui. »

24 Puis Jérémie dit à tout le peuple, hommes et femmes : « Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui êtes au pays d’Égypte !

25 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous et vos femmes, vous avez dit de votre bouche et vous avez accompli de vos mains, vous qui déclariez : “Nous réaliserons les vœux que nous avons faits de brûler de l’encens à la Reine du ciel et de lui verser des libations.” Eh bien, acquittez-vous donc de vos vœux ! Réalisez-les complètement !

26 Cependant, écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui habitez au pays d’Égypte : Voici que j’en ai fait le serment par mon grand nom, dit le Seigneur. Plus personne en Juda n’invoquera mon nom, aucun de ceux qui disent, par tout le pays d’Égypte : “Vive le Seigneur mon Dieu !”

27 Voici que je veille sur eux pour le malheur et non pour le bonheur ; ils périront, tous les hommes de Juda qui sont au pays d’Égypte, par l’épée et la famine, jusqu’à leur anéantissement.

28 Mais quelques-uns, peu nombreux, échappant à l’épée, s’en retourneront du pays d’Égypte au pays de Juda. Alors, tout le reste de Juda, ceux qui sont venus séjourner au pays d’Égypte, ceux-là sauront quelle parole se réalise : la mienne ou la leur !

29 Et voici pour vous – oracle du Seigneur – le signe que je vais vous châtier en ce lieu, afin que vous sachiez que mes paroles de malheur contre vous se réalisent vraiment :

30 – ainsi parle le Seigneur – je vais livrer le pharaon Hophra, roi d’Égypte, aux mains de ses ennemis, aux mains de ceux qui en veulent à sa vie, comme j’ai livré Sédécias, roi de Juda, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, son ennemi, celui qui en voulait à sa vie. »

Jérémie 32,1-44

Posted in abomination, alliance, attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, crainte de Dieu, créateur (création), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), loi, mal (méchanceté), péché mortel, péché originel, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, rétribution (mérite), restauration (rebâtir), terre promise (terre sainte), vices (passions), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, la dixième année du règne de Sédécias, roi de Juda ; c’était la dix-huitième année du règne de Nabucodonosor.

02 L’armée du roi de Babylone assiégeait alors Jérusalem, et le prophète Jérémie était retenu prisonnier dans la cour de garde, celle de la maison du roi de Juda.

03 C’est là que Sédécias, roi de Juda, l’avait enfermé en lui disant : « Pourquoi fais-tu cette prophétie ? Tu as dit : “Ainsi parle le Seigneur : Je vais livrer cette ville aux mains du roi de Babylone qui la prendra.

04 Et Sédécias, roi de Juda, n’échappera pas aux mains des Chaldéens, mais il sera bel et bien livré aux mains du roi de Babylone ; il lui parlera face à face et ses yeux verront ses yeux.

05 À Babylone, il emmènera Sédécias, qui y restera jusqu’à ce que je le visite – oracle du Seigneur. Si vous faites la guerre aux Chaldéens, vous ne réussirez pas !” ».

06 Or, voici ce que dit Jérémie : Cette parole du Seigneur m’a été adressée :

07 « Hanaméel, le fils de ton oncle Shalloum, va venir te trouver pour te dire : “Achète-toi mon champ d’Anatoth, c’est toi qui as droit de rachat pour l’acquérir !” »

08 Hanaméel, le fils de mon oncle, vint me trouver dans la cour de garde, selon la parole du Seigneur, et il me dit : « Achète donc mon champ d’Anatoth, au pays de Benjamin, car tu as droit de propriété et droit de rachat. Achète-le ! » Je compris que c’était là une parole du Seigneur

09 et j’achetai le champ d’Anatoth à Hanaméel, le fils de mon oncle, et je lui pesai l’argent : dix-sept pièces d’argent.

10 Je rédigeai un acte, le scellai devant ceux que j’avais pris comme témoins, et je pesai l’argent dans une balance.

11 Puis, je pris l’acte d’acquisition, la partie scellée – avec l’ordre et les clauses – et la partie ouverte.

12 Et je remis l’acte d’acquisition à Baruc, fils de Nériya, fils de Mahséya, sous les yeux de Hanaméel, fils de mon oncle, sous les yeux des témoins signataires de l’acte et sous les yeux de tous les Judéens qui se trouvaient dans la cour de garde.

13 Sous leurs yeux, j’ordonnai ceci à Baruc :

14 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Prends ces documents, cet acte d’acquisition, la partie scellée et la partie ouverte, et dépose-les dans un vase en terre cuite, pour qu’ils se conservent longtemps ;

15 car, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Dans ce pays, on achètera encore des maisons, des champs et des vignes. »

16 Après avoir remis l’acte d’acquisition à Baruc, fils de Nériya, j’adressai au Seigneur cette prière :

17 « Ah ! Seigneur mon Dieu, c’est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande force et ton bras étendu, et rien n’est impossible pour toi.

18 Tu montres ta fidélité à des milliers, mais la faute des pères, tu la fais payer à leurs fils après eux. Le Dieu grand, le valeureux, son nom est “Le Seigneur de l’univers”.

19 Grand par tes desseins et riche en exploits, toi dont les yeux sont ouverts sur tous les chemins des hommes afin de rendre à chacun selon sa conduite et selon le fruit de ses actes,

20 toi qui as opéré des signes et des prodiges jusqu’à ce jour, au pays d’Égypte, en Israël et dans l’humanité, tu t’es fait le nom que tu portes en ce jour.

21 Tu fis sortir ton peuple Israël du pays d’Égypte par des signes et des prodiges, à main forte et à bras étendu, dans une grande crainte.

22 Tu leur donnas ce pays que tu avais promis par serment à leurs pères, pays ruisselant de lait et de miel.

23 Ils y sont entrés, ils en ont pris possession, mais ils n’ont pas écouté ta voix, ils n’ont pas marché selon tes lois, ils n’ont rien fait de tout ce que tu leur avais ordonné ; et tu as provoqué contre eux tout ce malheur.

24 Voici que les remblais s’élèvent pour prendre la ville ; par l’épée, la famine et la peste, la ville est livrée aux mains des Chaldéens qui lui font la guerre. Ce que tu as dit se réalise : toi-même, tu le vois.

25 Et toi, Seigneur mon Dieu, tu me dis, alors que la ville est livrée aux mains des Chaldéens : “Achète-toi ce champ à prix d’argent et prends des témoins !” »

26 Alors la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

27 « Moi, je suis le Seigneur, le Dieu de tout être de chair. Y a-t-il quelque chose qui me soit impossible ?

28 C’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur – je vais livrer cette ville aux mains des Chaldéens, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, et il la prendra.

29 Les Chaldéens qui font la guerre à cette ville entreront dans cette ville et y mettront le feu, incendiant les maisons où l’on brûle sur les terrasses de l’encens au dieu Baal, où l’on verse des libations à d’autres dieux ; ce qui m’offense.

30 Oui, depuis leur jeunesse, les fils d’Israël et les fils de Juda ne font que ce qui est mal à mes yeux ; les fils d’Israël ne font que m’offenser par les œuvres de leurs mains – oracle du Seigneur.

31 Oui, cette ville excite en moi colère et fureur depuis le jour de sa fondation jusqu’à aujourd’hui, au point que je l’écarte de ma présence,

32 à cause de tout le mal que les fils d’Israël et les fils de Juda ont fait pour m’offenser, eux, leurs rois et leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, les gens de Juda et les habitants de Jérusalem !

33 Ils ont tourné vers moi leur dos, et non leur visage. Inlassablement, je les instruisais, mais aucun d’eux n’écoutait pour accepter la leçon.

34 Ils ont installé leurs horreurs pour souiller la Maison sur laquelle mon nom est invoqué.

35 Ils ont édifié, au Val-de-la-Géhenne, les lieux sacrés de Baal pour y faire passer par le feu leurs fils et leurs filles en l’honneur de Moloch. Cela, je ne l’ai pas ordonné, ce n’est pas venu à mon esprit. Commettre une telle abomination, c’est faire pécher Juda ! »

36 Mais maintenant, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, au sujet de cette ville dont vous dites qu’elle est livrée aux mains du roi de Babylone par l’épée, la famine et la peste :

37 « Je vais les rassembler de tous les pays où je les ai chassés dans ma colère, ma fureur, ma grande irritation ; je les ramènerai en ce lieu et les ferai habiter en sécurité.

38 Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu.

39 Je leur donnerai un seul cœur, un seul chemin, afin qu’ils me craignent chaque jour, pour leur bonheur et celui de leurs fils après eux.

40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle : je ne cesserai pas de les suivre pour les rendre heureux et je mettrai ma crainte en leur cœur pour qu’ils ne s’écartent pas de moi.

41 J’aurai de la joie à les rendre heureux ; en vérité, je les planterai dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme. »

42 Oui, ainsi parle le Seigneur : « De même que j’ai fait venir sur ce peuple tout ce grand malheur, de même, je fais venir sur eux tout le bonheur dont je parle.

43 On achètera des champs dans ce pays dont vous dites : « C’est une terre désolée, sans hommes ni bétail, livrée aux mains des Chaldéens ! »

44 On achètera des champs à prix d’argent, on rédigera des actes, on les scellera devant ceux qu’on aura pris comme témoins, au pays de Benjamin, aux alentours de Jérusalem, dans les villes de Juda, les villes de la Montagne, les villes du Bas-Pays et les villes du Néguev, quand je ramènerai leurs captifs – oracle du Seigneur. »

 

Jérémie 16,1-21

Posted in abomination, cantique (chant de l'âme), consolation (solidarité), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), lamentation (deuil), loi, mensonge, noces spirituelles, omniscience divine, paix, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), serment (vœux), terre promise (terre sainte), vanité (néant) with tags on 14 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 Tu ne prendras pas de femme et tu n’auras ni fils ni fille en ce lieu.

03 Car ainsi parle le Seigneur au sujet des fils et des filles qui vont naître en ce lieu, des mères qui leur donneront naissance et des pères qui les engendreront dans ce pays :

04 ils mourront de maladies mortelles ; ils ne seront ni pleurés ni enterrés ; ils deviendront du fumier à la surface du sol ; par l’épée, par la famine, ils seront exterminés et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

05 Oui, ainsi parle le Seigneur : N’entre pas à la maison du deuil ; ne va pas les pleurer, n’aie pour eux aucun geste de pitié, car j’ai retiré de ce peuple ma paix, et la fidélité et la tendresse – oracle du Seigneur.

06 Grands et petits mourront dans ce pays sans être enterrés. On ne les pleurera pas, pour eux on ne se fera pas d’incision, on ne se tondra pas.

07 Avec celui qui est dans le deuil, on ne rompra pas le pain afin de le consoler du mort ; on ne lui fera pas boire la coupe de consolation pour son père ou sa mère.

08 Tu n’entreras pas non plus à la maison du festin pour t’asseoir avec les convives, pour manger et boire.

09 Car ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Voici qu’en ce lieu, de vos jours et sous vos yeux, je ferai cesser chants d’allégresse et chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée.

10 Lorsque tu annonceras au peuple toutes ces choses, ils te demanderont : « Pourquoi donc le Seigneur a-t-il proféré contre nous ce grand malheur ? Quelle est notre faute et quels péchés avons-nous commis contre le Seigneur notre Dieu ? »

11 Alors tu leur répondras : « C’est que vos pères m’ont abandonné – oracle du Seigneur – pour suivre d’autres dieux, les servir et se prosterner devant eux. Ils m’ont abandonné, ils n’ont pas gardé ma Loi.

12 Et vous, vous avez agi plus mal encore que vos pères. Voici que chacun de vous, pour ne pas m’écouter, suit les penchants mauvais de son cœur endurci.

13 Je vous jetterai hors de ce pays, dans un pays inconnu de vous et de vos pères, et vous y servirez jour et nuit d’autres dieux, car je ne vous ferai plus grâce. »

14 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël »,

15 mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter les fils d’Israël du pays du nord et de tous les pays où il les avait chassés. » Car je les ferai revenir sur leur sol, celui que j’ai donné à leurs pères.

16 Voici que j’envoie en grand nombre – oracle du Seigneur – des pêcheurs qui les pêcheront. Après cela, j’enverrai en grand nombre des chasseurs qui les chasseront de toute montagne et de toute colline, jusque dans les fentes des rochers.

17 Oui, j’ai les yeux sur tous leurs chemins, pour moi ils ne sont pas cachés ; et leurs fautes ne peuvent se dérober à mes yeux.

18 Avant tout, je leur revaudrai le double de leurs fautes et de leurs péchés, car ils ont profané mon pays : comme des cadavres, leurs horreurs et leurs abominations ont rempli mon héritage.

19 Seigneur, ma force et mon abri, mon refuge au jour d’angoisse, vers toi viendront les nations depuis les lointains de la terre ; elles diront : « Nos pères ont eu pour seul héritage mensonge et vanité qui ne servent à rien. »

20 Un être humain se fabrique-t-il des dieux ? – Et ce ne sont même pas des dieux !

21 C’est pourquoi, je vais donner aux nations la connaissance ; cette fois-ci, je leur ferai connaître ma main et ma puissance : elles reconnaîtront que mon nom est « Le Seigneur ».

Jérémie 8,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), kénose (abaissement, cœur brisé), loi, mal (méchanceté), mensonge, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), purgatoire, refuge (ville fortifié) with tags on 13 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.

02 On les étalera devant le soleil, la lune et toute l’armée du ciel, qu’ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.

03 Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurai chassés – oracle du Seigneur de l’univers.

04 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur : Ceux qui tombent ne se relèvent-ils pas ? Celui qui se détourne ne retourne-t-il pas ?

05 Pourquoi Jérusalem, cette ville infidèle, s’est-elle détournée pour toujours ? Ils se cramponnent à ce qui est trompeur et refusent de retourner.

06 J’ai fait attention et j’ai entendu : ce qu’ils disent ne tient pas. Pas un qui regretterait sa méchanceté en disant : « Qu’ai-je fait ? » Tous, ils retournent à leur course, comme un cheval qui se rue à la guerre.

07 Même la cigogne, dans le ciel, connaît la saison de ses migrations ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue respectent le temps de leur venue ; mais mon peuple ne connaît pas l’ordre fixé par le Seigneur.

08 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous », alors que le stylet mensonger des scribes l’a falsifiée ?

09 Les sages sont couverts de honte, consternés, pris au piège, pour avoir méprisé la parole du Seigneur ; quelle est donc leur sagesse ?

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers et leurs champs à de nouveaux maîtres. Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

11 Ils traitent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

12 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où ils seront visités, dit le Seigneur.

13 Avec eux, je vais en finir – oracle du Seigneur – : pas de raisins dans la vigne, pas de figues sur le figuier, le feuillage est flétri. Eux, je les donnerai aux passants.

14 Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! Et là, faisons silence puisque le Seigneur notre Dieu nous réduit au silence ; il nous abreuve d’eaux empoisonnées, car nous avons péché contre lui.

15 Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

16 Depuis Dane on entend le souffle des chevaux ; à leur hennissement, au bruit des puissants coursiers, toute la terre tremble. Ils arrivent, ils dévorent le pays et ce qu’il contient, la ville et ses habitants.

17 Oui, voici que je lâche parmi vous des serpents venimeux, contre lesquels il n’est pas de charmeur, et ils vous mordront – oracle du Seigneur.

18 Pas de remède pour mon chagrin, mon cœur gémit sur moi !

19 J’entends la plainte de la fille de mon peuple depuis un pays lointain : Le Seigneur n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus en elle ? « Pourquoi m’ont-ils offensé avec leurs idoles, ces vanités étrangères ? »

20 La moisson est passée, l’été est fini, et nous, nous ne sommes pas sauvés !

21 Par la blessure de la fille de mon peuple, je suis blessé, je suis assombri, et la stupeur me saisit.

22 N’y a-t-il pas de baume en Galaad ? N’y a-t-il pas de médecin là-bas ? Pourquoi donc n’est-elle pas guérie, la fille de mon peuple ?

23 Qui changera ma tête en source d’eau et mes yeux en fontaine de larmes, pour que je pleure, jour et nuit, les victimes de la fille de mon peuple ?

Jérémie 7,1-34

Posted in abomination, béatitude (bonheur), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 Tiens-toi à la porte de la maison du Seigneur, et là, tu proclameras cette parole, tu diras : Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant le Seigneur.

03 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Rendez meilleurs vos chemins et vos actes : je vous ferai demeurer dans ce lieu.

04 Ne faites pas confiance à des paroles de mensonge, en disant : « Temple du Seigneur ! Temple du Seigneur ! C’est ici le temple du Seigneur ! »

05 Si vraiment vous rendez meilleurs vos chemins et vos actes, si vraiment vous maintenez le droit entre un homme et son prochain,

06 si vous n’opprimez pas l’immigré, l’orphelin ou la veuve, si vous ne versez pas, dans ce lieu, le sang de l’innocent, si vous ne suivez pas, pour votre malheur, d’autres dieux,

07 alors, je vous ferai demeurer dans ce lieu, dans le pays que j’ai donné à vos pères, depuis toujours et pour toujours.

08 Mais voici, vous faites confiance à des paroles de mensonge qui ne servent à rien.

09 Quoi ! Vous pouvez voler, tuer, commettre l’adultère, faire des faux serments, brûler de l’encens pour le dieu Baal, suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas ;

10 et ensuite, dans cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué, vous pouvez vous présenter devant moi, en disant : « Nous sommes sauvés » ; et vous faites toutes ces abominations !

11 Est-elle à vos yeux une caverne de bandits, cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué ? Pour moi, c’est ainsi que je la vois – oracle du Seigneur.

12 Allez donc à Silo, ce lieu qui était le mien, où j’avais fait autrefois demeurer mon nom, et voyez ce que j’en ai fait à cause de la méchanceté de mon peuple Israël !

13 Or maintenant – oracle du Seigneur –, puisque vous avez commis tous ces actes – inlassablement je vous ai parlé sans que vous écoutiez, et je vous ai appelés sans que vous répondiez –,

14 ce que j’ai fait de Silo, je le ferai de cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué et dans laquelle vous mettez votre confiance, ce lieu que je vous ai donné, à vous et à vos pères.

15 Et je vous rejetterai loin de ma face, comme j’ai rejeté tous vos frères, toute la race d’Éphraïm.

16 Toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour eux ni supplication, ni prière, n’insiste pas auprès de moi : je ne t’écouterai pas !

17 Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

18 Les fils ramassent le bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte : ils font des gâteaux pour la Reine du ciel, ils versent des libations à d’autres dieux ; c’est ainsi qu’ils m’offensent.

19 Mais est-ce bien moi qu’ils offensent ? – oracle du Seigneur. N’est-ce pas plutôt eux-mêmes, pour leur propre honte ?

20 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur mon Dieu : Voici que mon ardente colère se déverse sur ce lieu, sur l’homme et le bétail, sur l’arbre des champs et le fruit du sol. Elle brûle et ne s’éteindra pas.

21 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices et mangez-en la viande,

22 car je n’ai rien dit à vos pères, ni rien ordonné, à propos des holocaustes et des sacrifices, le jour où je les fis sortir du pays d’Égypte.

23 Mais voici l’ordre que je leur ai donné : « Écoutez ma voix : je serai votre Dieu, et vous, vous serez mon peuple ; vous suivrez tous les chemins que je vous prescris, afin que vous soyez heureux. »

24 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi les mauvais penchants de leur cœur endurci ; ils ont tourné leur dos et non leur visage.

25 Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Égypte jusqu’à ce jour, j’ai envoyé vers vous, inlassablement, tous mes serviteurs les prophètes.

26 Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque, ils ont été pires que leurs pères.

27 Tu leur diras toutes ces paroles, et ils ne t’écouteront pas. Tu les appelleras, et ils ne te répondront pas.

28 Alors, tu leur diras : Voilà bien la nation qui n’a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et n’a pas accepté de leçon ! La vérité s’est perdue, elle a disparu de leur bouche.

29 Rase ta chevelure de consacrée, Jérusalem, et jette-la ! Sur les hauteurs, entonne une lamentation, car le Seigneur a rejeté et délaissé la génération qui provoque sa fureur.

30 Oui – oracle du Seigneur –, les fils de Juda ont fait ce qui est mal à mes yeux. Dans la Maison sur laquelle mon nom est invoqué, ils ont installé leurs horreurs pour la souiller.

31 Ils ont édifié les lieux sacrés du Tofeth au Val-de-la-Géhenne pour consumer par le feu leurs fils et leurs filles ; cela, je ne l’avais pas ordonné, cela n’était pas venu à mon esprit !

32 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où l’on ne dira plus « le Tofeth » ni « le Val-de-la-Géhenne », mais « le Val-du-Massacre », et où l’on enterrera, faute de place, même au Tofeth.

33 Les cadavres de ce peuple serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans que personne les dérange.

34 Je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, car le pays ne sera plus qu’une ruine.

Jérémie 6,1-30

Posted in abomination, attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), circoncision, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), mensonge, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), paix, parole de Dieu (vivante), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), sacrifice d'holocauste et communion with tags on 13 février 2014 by JL

01 Fils de Benjamin, cherchez refuge hors de Jérusalem ! Sonnez du cor à Teqoa, sur Beth-ha-Kérem, dressez un signal, car un malheur survient depuis le nord, un grand désastre.

02 La toute belle, la délicate, la fille de Sion, je l’ai réduite au silence.

03 Vers elle se dirigent des bergers et leurs troupeaux ; contre elle, tout autour, ils ont planté leurs tentes, et chacun fait brouter sa part.

04 Sanctifiez-vous pour lui faire la guerre. Debout ! Montons à l’assaut en plein midi. Malheur à nous, le jour décline et les ombres du soir s’allongent !

05 Debout ! Montons à l’assaut en pleine nuit, détruisons ses citadelles.

06 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Coupez du bois, amoncelez un remblai contre Jérusalem, la ville qui sera punie ; tout en elle est oppression.

07 Comme une citerne garde son eau, elle garde sa malice. On entend chez elle violence et dévastation ; mes yeux ne voient que blessure et maladie.

08 Corrige-toi, Jérusalem, de peur que je me détache de toi, que je te réduise en lieu désolé, en terre inhabitée !

09 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : On va grappiller à fond, comme la vigne, ce qui reste d’Israël. Que ta main repasse comme celle du vendangeur sur les sarments !

10 Devant qui parlerai-je, devant qui témoigner pour qu’ils entendent ? Voici que leur oreille est incirconcise : ils ne peuvent pas être attentifs. Voici que la parole du Seigneur est devenue pour eux une insulte : ils n’en veulent pas.

11 Je suis rempli de la colère du Seigneur et fatigué de la contenir ! Déverse-la tout à la fois sur le petit enfant dans la rue et sur le groupe des jeunes gens. Oui, l’homme et la femme seront pris, le vieillard et celui qui est comblé de jours.

12 Leurs maisons passeront à des étrangers, ainsi que leurs champs et leurs femmes, car j’étendrai la main contre les habitants du pays, – oracle du Seigneur.

13 Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

14 Ils traitent à la légère la blessure de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

15 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent même plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où je les visiterai, dit le Seigneur.

16 Ainsi parle le Seigneur : Arrêtez-vous en chemin et voyez, interrogez les sentiers de toujours. Où donc est le chemin du bien ? Suivez-le, et trouvez pour vous-mêmes le repos. Mais ils disent : « Nous ne le suivrons pas ! »

17 J’ai suscité pour vous des guetteurs : « Faites attention au son du cor ! » Mais ils disent : « Nous ne ferons pas attention. »

18 C’est pourquoi, nations, écoutez ; et toi, assemblée du peuple, apprends ce qui va leur arriver.

19 Terre, écoute ! Voici que je fais venir sur ce peuple un malheur, le fruit de leurs projets, car ils n’ont pas fait attention à mes paroles, ils ont méprisé ma loi.

20 Que m’importe l’encens de Saba, ou les aromates d’une terre lointaine ? Vos holocaustes ne me plaisent pas, vos sacrifices ne me sont pas agréables.

21 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je place devant ce peuple des embûches sur lesquelles pères et fils trébucheront ensemble, le voisin et son ami périront.

22 Ainsi parle le Seigneur : Voici qu’un peuple arrive du pays du nord ; aux confins de la terre, s’éveille une grande nation.

23 Ils empoignent arc et javelot, ils sont cruels, sans aucune compassion ; leur voix gronde comme la mer. Sur des chevaux ils sont montés, rangés comme un seul homme pour la bataille, contre toi, fille de Sion.

24 Nous en avons entendu la rumeur ; nos mains faiblissent, l’angoisse nous saisit, comme les douleurs d’une femme qui accouche.

25 Ne sortez pas dans les champs, n’allez pas sur la route : l’épée de l’ennemi est là, de tous côtés c’est l’épouvante.

26 Ô fille de mon peuple, revêts-toi de sac et roule-toi dans la cendre ! Prends le deuil comme pour un fils unique : amertume et complainte ; car le dévastateur, soudain, arrive sur nous.

27 Je t’ai établi comme une forteresse, pour soumettre mon peuple à l’épreuve, afin que tu connaisses et éprouves sa conduite.

28 Ils sont tous des rebelles invétérés, des semeurs de calomnies, du bronze et du fer ; ce sont tous des destructeurs.

29 Le soufflet gronde, pour que le plomb soit éliminé par le feu. Mais c’est en vain que l’on s’efforce d’épurer, ce qui est mauvais ne se détache pas.

30 « Argent de rebut » : voilà comment on les appelle. Oui, le Seigneur les a mis au rebut.


Jérémie 2,1-37

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), châtiment, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), consacré (consécration), crainte de Dieu, désert (ascèse, dépouillement), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), ecouter (voix du Seigneur), esclavage (du péché), face de Dieu (visage), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), idolâtrie, jugement, mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang, source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte), vanité (néant) with tags on 13 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 Va proclamer aux oreilles de Jérusalem : Ainsi parle le Seigneur : Je me souviens de la tendresse de tes jeunes années, ton amour de jeune mariée, lorsque tu me suivais au désert, dans une terre inculte.

03 Israël était consacré au Seigneur, première gerbe de sa récolte ; celui qui en mangeait était coupable : il lui arrivait malheur, – oracle du Seigneur.

04 Écoutez la parole du Seigneur, maison de Jacob et toutes les familles de la maison d’Israël.

05 Ainsi parle le Seigneur : En quoi vos pères m’ont-ils trouvé injuste, eux qui se sont éloignés de moi, qui ont suivi des dieux de néant pour devenir eux-mêmes néant ?

06 Ils n’ont pas dit : « Où est-il, le Seigneur, lui qui nous a fait monter de la terre d’Égypte et marcher dans le désert, terre aride et ravinée, terre sèche et sinistre, terre où personne n’est jamais passé, où aucun homme n’a jamais habité ? »

07 Je vous ai fait entrer dans une terre plantureuse pour vous nourrir de tous ses fruits. Mais à peine entrés, vous avez profané ma terre, changé mon héritage en abomination.

08 Les prêtres n’ont pas dit : « Où est-il, le Seigneur ? » Les dépositaires de la Loi ne m’ont pas connu, les pasteurs se sont révoltés contre moi ; les prophètes ont prophétisé au nom du dieu Baal, ils ont suivi des dieux qui ne servent à rien.

09 C’est pourquoi, de nouveau, je vais faire un procès contre vous, – oracle du Seigneur un procès contre les fils de vos fils.

10 Passez jusqu’aux rivages de l’Occident, et regardez ; envoyez faire des recherches en Orient, et regardez si pareille chose est arrivée !

11 Une nation a-t-elle jamais changé de dieux ? – Et ce ne sont même pas des dieux ! Or mon peuple a échangé sa gloire contre ce qui ne sert à rien.

12 Cieux, soyez-en consternés, horrifiés, épouvantés ! – oracle du Seigneur.

13 Oui, mon peuple a commis un double méfait : ils m’ont abandonné, moi, la source d’eau vive, et ils se sont creusé des citernes, des citernes fissurées qui ne retiennent pas l’eau !

14 Israël est-il un esclave acheté ? Est-il un esclave né dans la maison ? Pourquoi fait-il partie du butin ?

15 Contre lui rugissent de jeunes lions, ils ont donné de la voix et livré son pays à la dévastation : ses villes sont incendiées, vidées de leurs habitants.

16 Même les fils de Noph et de Tapanès rasent ta chevelure !

17 N’es-tu pas celle qui a tout provoqué, toi qui as abandonné le Seigneur ton Dieu, au temps même où il te guidait sur le chemin ?

18 Et maintenant, qu’as-tu à prendre le chemin de l’Égypte, pour boire l’eau du Nil ? Qu’as-tu à prendre le chemin d’Assour, pour boire l’eau du Fleuve ?

19 Que ta méchanceté te corrige, que tes infidélités te punissent ! Comprends et vois comme il est mauvais et amer d’abandonner le Seigneur ton Dieu, de ne plus me craindre, – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers.

20 Oui, depuis longtemps tu as brisé ton joug, rompu tes liens. Tu as dit : « Je ne servirai pas ! » Mais sur toute colline élevée, sous tout arbre vert, tu te couches, prostituée !

21 Moi pourtant, j’avais fait de toi une vigne de raisin vermeil, tout entière d’un cépage de qualité. Comment t’es-tu changée pour moi en vigne méconnaissable et sauvage ?

22 Tu aurais beau te lessiver à la soude, y rajouter quantité de potasse, devant moi, ta faute reste incrustée, – oracle du Seigneur Dieu.

23 Comment peux-tu dire : « Je ne me suis pas souillée, après les Baals je n’ai pas couru » ? Vois ton chemin dans la vallée. Comprends ce que tu as fait, chamelle volage dont les pistes s’embrouillent !

24 Ânesse habituée au désert, dans l’ardeur de son désir, elle aspire le vent : son rut, qui peut le refouler ? Ils n’ont pas à se fatiguer, tous ceux qui la cherchent : en son temps, ils la trouvent !

25 Prends garde, tu vas avoir les pieds nus, et le gosier assoiffé. Mais tu dis : « Rien à faire ! Non, j’aime les étrangers et je veux courir à leur suite ! »

26 Comme est confondu un voleur pris sur le fait, ainsi sont confondus les gens de la maison d’Israël, leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes,

27 eux qui disent au bois : « Tu es mon père », et à la pierre : « Toi, tu m’as enfanté. » Ils tournent vers moi leur dos, non leur visage ; mais au temps de leur malheur, ils disent : « Lève-toi ! Sauve-nous ! »

28 Où sont-ils, les dieux que tu t’es fabriqués ? Qu’ils se lèvent, s’ils peuvent te sauver au temps de ton malheur ! Oui, tes dieux sont aussi nombreux que tes villes, ô Juda !

29 Pourquoi donc me faire un procès ? Vous vous êtes tous révoltés contre moi, – oracle du Seigneur.

30 En vain, j’ai frappé vos fils : ils n’ont pas accepté la leçon. Votre épée a dévoré vos prophètes, comme un lion destructeur.

31 Ô vous, gens de cette génération, voyez ce que dit le Seigneur : Ai-je été un désert pour Israël ? Ai-je été un pays de ténèbres ? Pourquoi ceux de mon peuple disent-ils : « Nous errons çà et là, nous n’allons plus vers toi » ?

32 Une vierge oublie-t-elle ses ornements, une fiancée, sa parure ? Or mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre.

33 Comme tu disposes bien ton chemin pour quêter l’amour ! Avec de tels chemins tu enseignes même le mal.

34 Même sur les pans de ton vêtement, on trouve le sang des malheureux, des innocents, que tu n’as pas surpris en flagrant délit. Et par-dessus tout cela,

35 tu dis : « Je suis innocente : vraiment sa colère s’est détournée de moi ! » Voici que j’entre en jugement avec toi, puisque tu dis : « Je n’ai pas péché ! »

36 Que tu es versatile, toi qui changes de chemin ! Même de l’Égypte tu auras honte, comme tu as eu honte d’Assour.

37 De là aussi tu sortiras, les mains sur la tête, car le Seigneur a rejeté ceux en qui tu mets ta confiance ; avec eux tu ne réussiras pas !


Isaïe 44,1-28

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), abomination, alpha et omega, attributs et noms divins, ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), créateur (création), divination (incantation), Esprit-Saint, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), pardon (miséricorde, pitié), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), restauration (rebâtir), rocher (forteresse), royaume de Dieu, sauveur (rédempteur), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, temple (sanctuaire), vanité (néant) with tags on 9 février 2014 by JL

01 Et maintenant, écoute-moi, Jacob mon serviteur, Israël que j’ai choisi.

02 Ainsi parle le Seigneur qui t’a fait, qui t’a façonné dès le sein maternel et reste ton appui : Sois sans crainte, Jacob mon serviteur, Israël que j’ai choisi.

03 Je répandrai l’eau sur ce qui est assoiffé, des ruisseaux sur la terre desséchée. Je répandrai mon esprit sur ta postérité, ma bénédiction sur tes descendants.

04 Ils grandiront comme en un pré verdoyant, comme les peupliers au bord des eaux courantes.

05 « Moi, je suis au Seigneur », dira celui-ci, et celui-là se réclamera du nom de Jacob. Un autre encore écrira sur sa main : « Je suis au Seigneur ! » et il prendra le nom d’Israël.

06 Ainsi parle le Seigneur, le roi d’Israël, son rédempteur, le Seigneur de l’univers : Je suis le premier et je suis le dernier, hors moi, pas de Dieu.

07 Qui est comme moi ? Qu’il prenne la parole, qu’il annonce et m’expose ce qu’il en est ! Qui, d’avance, a fait entendre les choses à venir ? Que l’on nous prédise ce qui doit arriver !

08 Ne tremblez pas, ne craignez pas ! Depuis longtemps, ne te l’ai-je pas fait entendre, ne te l’ai-je pas annoncé ? Vous êtes mes témoins ! Y a-t-il un Dieu en dehors de moi ? Il n’est pas d’autre Rocher ; je n’en connais pas.

09 Ceux qui façonnent des idoles ne sont tous que néant : leurs œuvres préférées ne servent à rien ; ce sont des témoins aveugles et sans intelligence ; aussi seront-ils couverts de honte.

10 Quelqu’un va-t-il façonner un dieu ou fondre une idole qui ne sert à rien ?

11 Voici tous ses adeptes couverts de honte : les artisans ne sont que des humains ! Qu’ils se rassemblent tous, qu’ils comparaissent : ensemble ils trembleront, ils seront couverts de honte.

12 Le forgeron fabrique un ciseau sur les braises et le façonne à coups de marteau. Il le fabrique à la force du bras. Puis il a faim, le voilà sans force ; il ne boit pas d’eau, il est épuisé.

13 Le menuisier prend des mesures, il esquisse une idole à la craie, il la travaille à la gouge, il l’esquisse au compas, il la travaille en prenant pour modèle un homme, la beauté d’un être humain, afin qu’elle habite une maison.

14 Il a débité des cèdres, il a pris du rouvre et du chêne, qu’il a laissé croître parmi les arbres de la forêt ; il a planté un pin que la pluie fait grandir.

15 Pour l’homme, c’est du bois à brûler : il le prend pour se chauffer, il le brûle aussi pour cuire son pain ; il en fabrique aussi un dieu, et il se prosterne ; il en fait une idole et s’incline devant elle.

16 Il en brûle la moitié au feu : avec cette moitié il fait rôtir la viande, la mange et se rassasie. Il se chauffe aussi et dit : « Ah ! Je me chauffe et je vois la flamme ! »

17 Avec le reste il fait un dieu, son idole, il s’incline et se prosterne devant elle, il l’implore, il dit : « Délivre-moi, car tu es mon dieu ! »

18 Ils ne savent pas et ne discernent pas. Leurs yeux sont empêchés de voir, et leurs cœurs, de réfléchir.

19 Nul ne rentre en soi-même, nul n’a de savoir ni de discernement pour se dire : « J’en ai brûlé la moitié au feu, j’ai aussi fait cuire du pain sur les braises, j’ai rôti de la viande, je l’ai mangée. Et, du bois qui reste, je ferais une abomination ? Je m’inclinerais devant un morceau de bois ! »

20 Celui qui se repaît de cendre, son cœur abusé l’égare. Il ne se délivrera pas lui-même, et ne dira pas : « N’est-ce pas un leurre que j’ai en main ? »

21 Souviens-toi de ceci, Jacob : toi, Israël, tu es mon serviteur. Je t’ai façonné, tu es pour moi un serviteur, Israël, je ne t’oublierai pas !

22 J’efface tes révoltes comme des nuages, tes péchés comme des nuées. Reviens à moi, car je t’ai racheté.

23 Cieux, criez de joie pour l’action du Seigneur. Acclamez, profondeurs de la terre ! Montagnes, éclatez en cris de joie, vous, forêts, et tous vos arbres ! Car le Seigneur a racheté Jacob, en Israël il manifeste sa splendeur.

24 Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, celui qui t’a façonné dès le sein maternel : C’est moi, le Seigneur, qui fais toute chose. Seul, j’ai déployé les cieux, j’ai affermi la terre : qui était avec moi ?

25 J’annule les signes des augures, je fais divaguer les devins, je fais reculer les sages et délirer leur savoir.

26 J’accomplis la parole de mon serviteur, je réalise le projet de mes messagers quand je dis de Jérusalem : « Elle sera habitée ! » et des villes de Juda : « Elles seront rebâties ! J’en relèverai les ruines ! »,

27 et quand je dis à l’abîme : « Dessèche-toi ! Je vais tarir tes fleuves » ;

28 de même, quand je dis à Cyrus : « Mon berger », il accomplira tout mon désir ; il dira de Jérusalem : « Elle sera rebâtie ! » et au Temple : « Tu seras rétabli ! »

 

Isaïe 41,1-29

Posted in abomination, alpha et omega, applanir les montagnes (collines), election divine, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, jugement, pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, sauveur (rédempteur), source d'eau vive (rosée, pluie), transcendance de Dieu with tags on 8 février 2014 by JL

01 Vous les îles, faites silence devant moi, que les peuples trouvent des forces nouvelles, qu’ils s’avancent, et qu’ils parlent ; approchons ensemble pour le jugement.

02 Qui a fait surgir de l’Orient celui que la victoire rencontre à chaque pas ? Qui lui donne des nations et lui soumet des rois ? Son épée les réduit en poussière, et son arc, en paille qui vole.

03 Il les poursuit, il passe en toute sécurité ; ses pas ne font qu’effleurer le chemin.

04 Qui a fait cela, qui l’a réalisé ? Celui qui dès le commencement appelle les générations. Moi, le Seigneur, Je suis le premier et, avec les derniers, encore, Je suis.

05 Les îles ont vu, elles prennent peur, les extrémités de la terre frémissent : « Ils approchent, ils arrivent ! »

06 Chacun aide son compagnon, il dit à son frère : « Courage ! »

07 Le ciseleur encourage l’orfèvre, le chaudronnier encourage le forgeron; il dit de la soudure : « Elle est bonne », il la renforce de clous pour qu’elle ne bouge pas.

08 Toi, Israël, mon serviteur, Jacob que j’ai choisi, descendance d’Abraham mon ami :

09 aux extrémités de la terre je t’ai saisi, du bout du monde je t’ai appelé ; je t’ai dit : Tu es mon serviteur, je t’ai choisi, je ne t’ai pas rejeté.

10 Ne crains pas : je suis avec toi ; ne sois pas troublé : je suis ton Dieu. Je t’affermis ; oui, je t’aide, je te soutiens de ma main victorieuse.

11 Les voici honteux et confus tous ceux qui s’enflamment contre toi ; ils ne seront plus rien, ils périront, ceux qui te querellent.

12 Tu les chercheras, tu ne les trouveras pas, ceux qui te combattent ; ils seront comme rien, comme néant, ceux qui te font la guerre.

13 C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, et qui te dis : « Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. »

14 Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel. Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël.

15 J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer ; tu réduiras les collines en menue paille ;

16 tu les vanneras, un souffle les emportera, un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ; dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange.

17 Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas.

18 Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines.

19 Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze,

20 afin que tous regardent et reconnaissent, afin qu’ils considèrent et comprennent que la main du Seigneur a fait cela, que le Saint d’Israël en est le créateur.

21 Vous, les dieux, présentez votre défense, – dit le Seigneur, avancez vos arguments, – dit le Roi de Jacob.

22 Qu’ils approchent et nous annoncent ce qui doit arriver ! Les événements passés, que furent-ils ? Faites-en l’annonce : nous y prêterons attention et nous en connaîtrons la suite. Ou bien, parlez-nous de l’avenir !

23 Annoncez-nous ce qui viendra, et nous saurons que vous êtes des dieux ! Allons ! Bien ou mal, mais agissez ! Cela nous troublerait, nous aurions peur !

24 Or, vous n’êtes rien, et votre œuvre, moins que néant ; abominable, celui qui vous choisit !

25 Du nord j’ai fait surgir un homme, et il est venu ; depuis l’orient, il se réclame de mon nom ; il piétine les gouverneurs comme de la boue, comme l’argile foulée par le potier.

26 Qui l’avait annoncé dès le commencement pour que nous le sachions, dès les temps anciens, pour que nous disions : « C’est juste » ? Mais nul ne l’a annoncé, ne l’a fait entendre ; nul n’a entendu vos paroles.

27 Moi, le premier, je l’ai annoncé à Sion ; à Jérusalem, j’ai donné un messager.

28 J’ai regardé : il n’y a personne, pas un seul conseiller parmi eux qui réponde quand je les interroge !

29 Voici ce qu’ils sont tous : une malfaisance ; leurs œuvres : néant ; vent et vide, leurs idoles.

Ecclésiastique 49,1-16

Posted in abomination, attributs et noms divins, créateur (création), eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), gloire de Dieu, idolâtrie, Jérusalem (Sion), loi, péché originel, remparts (murailles), temple (sanctuaire) with tags on 4 février 2014 by JL

01Le souvenir de Josias est comme un mélange aromatique, préparé par les soins du parfumeur. Il est doux comme le miel dans la bouche, il est une musique dans un banquet bien arrosé.

02 C’est lui qui réussit à convertir le peuple, il supprima le culte abominable des idoles.

03 Il tourna son cœur vers le Seigneur et, dans ces temps d’abandon de la Loi, il raffermit la religion.

04 Hormis David, Ézékias et Josias, tous ne firent que faute sur faute. Ayant abandonné la loi du Très-Haut, les rois de Juda furent eux-mêmes abandonnés.

05 Ils durent céder leur pouvoir à d’autres, et leur gloire à une nation étrangère.

06 La ville élue, la ville du sanctuaire, fut incendiée, ses rues furent désertées,

07 selon la parole de Jérémie, qu’ils avaient maltraité, lui, le prophète consacré dès le sein de sa mère pour arracher, démolir et détruire, comme aussi pour bâtir et planter.

08 Ézékiel eut une vision de la Gloire : elle lui fut montrée sur le char des Kéroubim.

09 Il a prophétisé l’anéantissement des ennemis par des pluies torrentielles ; il a encouragé ceux qui suivent le droit chemin.

10 Quant aux douze prophètes, que refleurissent leurs ossements, depuis le lieu où ils reposent ! Ils ont consolé Jacob et l’ont racheté par leur fidélité à l’espérance.

11 Comment dire la grandeur de Zorobabel, lui qui fut comme l’anneau à cacheter, le sceau que l’on porte à la main droite ?

12 Ou encore Josué, fils de Josédeq ? En leur temps, ils rebâtirent la Maison de Dieu, ils relevèrent le Temple consacré au Seigneur et destiné à une gloire éternelle.

13 De même, Néhémie a laissé un souvenir éclatant, lui qui redressa nos murailles en ruines, rétablit portes et verrous et reconstruisit nos habitations.

14 Nul sur terre n’a été créé l’égal d’Hénok, lui qui fut enlevé de ce monde.

15 Et l’on n’a pas vu naître d’homme semblable à Joseph, chef de ses frères, soutien de son peuple ; ses ossements furent entourés d’honneurs.

16 Sem et Seth furent glorieux parmi les hommes, mais, dans la création, Adam surpasse tout être vivant.


Ecclésiastique 41,1-22

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), attributs et noms divins, enfer (géhenne, vallée du Cédron), fécondité (prospérité, postérité), impiété, malédiction, passage de la mort, poussière (cendre, glaise), shéol (hades, séjour des morts), volonté divine with tags on 3 février 2014 by JL

01Ô mort, quelle amertume, ta pensée pour l’homme qui vit paisible au milieu de ses biens, pour l’homme qui n’a pas de soucis, à qui tout réussit, qui est encore capable de faire bonne chère.

02 Ô mort, ta sentence est bonne pour l’homme dans le besoin, dont la force décline, pour un grand vieillard qui s’inquiète de tout, qui se révolte et perd patience.

03 Ne redoute pas la sentence de la mort : pense à ceux qui t’ont précédé, à ceux qui te suivront.

04 C’est la sentence du Seigneur pour tout être de chair : pourquoi refuser la volonté du Très-Haut ? Dix ans, cent ans ou mille ans : au séjour des morts, nul ne met en question la durée d’une vie.

05 Les enfants des pécheurs deviennent des enfants abominables, qui fréquentent la société des impies.

06 L’héritage des pécheurs se perdra, la honte s’attache à leurs descendants.

07 Un père impie sera blâmé par ses enfants : à cause de lui ils sont couverts de honte.

08 Malheur à vous, hommes impies, qui avez abandonné la loi du Dieu Très-Haut !

09 Quand vous vous multipliez, c’est pour la perdition, quand vous naissez, vous naissez pour la malédiction ; quand vous mourez, la malédiction est votre part.

10 Tout ce qui vient de la terre, à la terre s’en va ; ainsi s’en vont les impies, de la malédiction à la perdition.

11 Le deuil des hommes n’est que deuil du corps, mais pour les pécheurs, leur nom même, qui ne vaut rien, disparaîtra.

12 Prends soin de ton nom, car il te survivra plus que mille monceaux d’or.

13 Une belle vie, on peut en compter les jours, mais une bonne renommée demeure à jamais.

14 Mes enfants, gardez en paix mes instructions. Une sagesse cachée, un trésor enfoui : à quoi peuvent-ils servir l’un et l’autre ?

15 Mieux vaut cacher sa sottise que dissimuler sa sagesse.

16 Aussi, apprenez de ma bouche de quoi il faut avoir honte, car toute honte n’est pas bonne à entretenir et tous ne savent pas juger correctement de tout.

17 Ayez honte, devant père et mère, de la débauche, du mensonge, devant le chef et le puissant,

18 du délit, devant le juge et le magistrat, de la transgression de la loi, devant l’assemblée et le peuple, de la fourberie, devant l’associé et l’ami,

19 d’un vol, devant tout le voisinage. Face à la vérité de Dieu et à l’Alliance, tu dois avoir honte de garder tout le pain pour toi, de donner ou de recevoir avec mépris,

20 de ne pas répondre à ceux qui te saluent, d’arrêter ton regard sur une prostituée,

21 de te détourner d’un parent, d’enlever à autrui ce qui lui revient ou lui est offert, de dévisager une femme mariée,

22 d’être entreprenant avec sa servante – et surtout, n’approche pas de son lit ! Tu dois avoir honte d’insulter tes amis – n’insulte pas après avoir donné !

Ecclésiastique 27,1-30

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), crainte de Dieu, justice (justification, juste), orgueil (se glorifier), péché (faute), porter du fruit, sang, vérité with tags on 2 février 2014 by JL

01Beaucoup pèchent par amour du profit ; qui cherche à s’enrichir ferme les yeux sur le mal.

02 Un clou s’enfonce dans la jointure des pierres, entre la vente et l’achat s’insinue le péché.

03 Qui ne s’attache vivement à la crainte du Seigneur, sa maison ne tardera pas à tomber en ruine.

04 Quand on secoue le tamis, il reste les déchets ; de même, les petits côtés d’un homme apparaissent dans ses propos.

05 Le four éprouve les vases du potier ; on juge l’homme en le faisant parler.

06 C’est le fruit qui manifeste la qualité de l’arbre ; ainsi la parole fait connaître les sentiments.

07 Ne fais pas l’éloge de quelqu’un avant qu’il ait parlé, c’est alors qu’on pourra le juger.

08 Si tu poursuis la justice, tu l’atteindras et t’en revêtiras comme d’un manteau de gloire.

09 Les oiseaux vont nicher auprès de leurs semblables, la vérité revient toujours vers ceux qui la pratiquent.

10 Le lion traque sa proie ; ainsi le péché traque ceux qui pratiquent l’injustice.

11 La conversation de qui est religieux, toujours, est sagesse, mais l’insensé change comme la lune.

12 Sois sur tes gardes avec des gens stupides, mais attarde-toi en compagnie de gens réfléchis.

13 La conversation des sots est agaçante : seuls débauche et péché les font rire.

14 Celui qui multiplie les jurons fait dresser les cheveux sur la tête ; quand il cherche querelle, on se bouche les oreilles.

15 La querelle des orgueilleux fera couler le sang : leurs invectives sont pénibles à entendre.

16 Qui trahit les secrets détruit la confiance, il ne trouvera plus d’ami selon son cœur.

17 Montre de l’affection à ton ami et sois-lui fidèle, mais, si tu trahis ses secrets, ne cours pas après lui :

18 aussi vrai que l’on perd un des siens quand il meurt, tu as perdu l’amitié de ton prochain.

19 Comme on laisse échapper un oiseau de sa main, tu as laissé partir ton prochain : tu ne le rattraperas jamais.

20 Ne le poursuis pas : il est déjà loin, il s’est enfui comme une gazelle s’échappe du filet.

21 Car une blessure se soigne, on se réconcilie après l’injure, mais pour qui trahit un secret, plus d’espoir !

22 Qui fait des clins d’œil prépare un mauvais coup, nul ne pourra l’en détourner.

23 En ta présence, il est tout miel, il s’extasie devant tes propos, mais par-derrière il change de langage et utilise tes paroles pour te faire chuter.

24 Je déteste bien des choses, mais rien autant que lui, et le Seigneur aussi le déteste.

25 Qui jette une pierre en l’air la jette sur sa tête, qui frappe en traître recevra le contrecoup.

26 Qui creuse une fosse y tombera, qui tend un piège y sera pris.

27 Qui fait le mal le verra se retourner contre lui, sans savoir d’où cela lui vient.

28 L’orgueilleux insulte et se moque, mais la vengeance, comme un lion, le traque.

29 Ils seront pris au piège, ceux que réjouit la chute des gens religieux, et la douleur les consumera dès avant leur mort.

30 Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur est passé maître.

Ecclésiastique 20,1-31

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), mensonge, péché (faute), pur et impur (souillure), sagesse with tags on 31 janvier 2014 by JL

Il y a des reproches intempestifs, il y a un silence qui dénote l'homme sensé.2 Mieux vaut faire des reproches que garder sa colère.3 Celui qui s'accuse d'une faute évite la peine.4 Tel l'eunuque qui voudrait déflorer une jeune fille, tel celui qui prétend rendre la justice par la violence.5 Tel se tait et passe pour sage, tel autre se fait détester pour son bavardage.6 Tel se tait parce qu'il ne sait que répondre, tel autre se tait qui attend son heure.7 Le sage sait se taire jusqu'au bon moment, mais le bavard et l'insensé manquent l'occasion.8 Celui qui parle trop se fait détester et celui qui prétend s'imposer suscite la haine.9 Tel trouve son salut dans le malheur et parfois une aubaine provoque un dommage.10 Il y a des générosités qui ne te profitent pas et il y a des générosités qui rapportent le double.11 Parfois la gloire apporte l'humiliation et certains dans l'abaissement lèvent la tête.12 Tel achète beaucoup de choses avec peu d'argent, et cependant les paie sept fois trop cher.13 Par des paroles le sage se fait aimer, mais les générosités des sots vont en pure perte.14 Le cadeau de l'insensé ne te sert à rien car ses yeux sont avides de recevoir le septuple ;15 il donne peu et reproche beaucoup, il ouvre la bouche comme un crieur public ; il prête aujourd'hui, demain il redemande : c'est un homme détestable.16 L'insensé dit : « Je n'ai pas un ami, de mes bienfaits nul ne me sait gré ;17 ceux qui mangent mon pain ont mauvaise langue. » Tant de gens, si souvent, se gaussent de lui !18 Mieux vaut un faux pas sur le pavé qu'une incartade de langage ; c'est ainsi que trébuchent soudainement les méchants.19 Un homme grossier est comme une gaudriole ressassée par des imbéciles.20 De la bouche du sot on n'accepte pas un proverbe, car il ne le dit pas à propos.21 Tel est préservé du péché par son indigence, à ses heures de loisir il n'a pas de remords.22 Tel se perd par respect humain, il se perd par égard pour un insensé.23 Tel par timidité fait des promesses à son ami et s'en fait un ennemi sans motif.24 C'est une grave souillure pour un homme que le mensonge, il est ressassé par les ignorants.25 Mieux vaut un voleur qu'un maître menteur, mais l'un et l'autre vont à leur perte.26 L'habitude du mensonge est une abomination, la honte du menteur est sans cesse sur lui.27 Par ses discours le sage se fait estimer et l'homme avisé plaît aux grands.28 Celui qui cultive la terre obtient une bonne récolte, celui qui plaît aux grands se fait pardonner l'injustice.29 Présents et cadeaux aveuglent les yeux des sages, comme un bâillon sur la bouche ils étouffent les reproches.30 Sagesse cachée et trésor invisible, à quoi servent-ils l'un et l'autre ?31 Mieux vaut un homme qui cache sa folie qu'un homme qui cache sa sagesse.

Ecclésiastique 19,1-30

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), arbre de vie, calomnie, médisance (langue), commandements (préceptes, décrets), crainte de Dieu, loi, mal (méchanceté), péché (faute), sagesse with tags on 30 janvier 2014 by JL

Un ouvrier buveur ne sera jamais riche, qui méprise les riens peu à peu s’appauvrit.2 Le vin et les femmes pervertissent les hommes sensés, qui fréquente les prostituées perd toute pudeur.3 Des larves et des vers il sera la proie et l’homme téméraire y perdra la vie.4 Celui qui a la confiance facile montre sa légèreté, celui qui pèche se fait tort à soi-même.5 Celui qui prend plaisir au mal sera condamné,6 celui qui hait le bavardage échappe au mal.7 Ne rapporte jamais ce qu’on t’a dit et jamais on ne te nuira ;8 à ton ami comme à ton ennemi ne raconte rien, à moins qu’il n’y ait faute pour toi, ne le révèle pas ;9 on t’écouterait, on se méfierait de toi et à l’occasion on te haïrait.10 As-tu entendu quelque chose ? Sois un tombeau. Courage ! tu n’en éclateras pas !11 Une parole entendue, et voilà le sot en travail comme la femme en mal d’enfant.12 Une flèche plantée dans la cuisse, telle est une parole dans le ventre du sot.13 Va trouver ton ami : peut-être n’a-t-il rien fait, et s’il a fait quelque chose il ne recommencera pas.14 Va trouver ton voisin : peut-être n’a-t-il rien dit, et s’il a dit quelque chose il ne le redira pas.15 Va trouver ton ami, car on calomnie souvent, ne crois pas tout ce qu’on te dit.16 Souvent on glisse sans mauvaise intention ; qui n’a jamais péché en parole ?17 Va trouver ton voisin avant d’en venir aux menaces, obéis à la loi du Très-Haut.18 La crainte du Seigneur est le prinicpe de son accueil et la sagesse gagne son affection.19 La connaisance des commandements du Seigneur, c’est la discipline de la vie ; ceux qui font ce qui lui plaît cueilleront les fruits de l’arbre d’immortalité.20 Toute sagesse est crainte du Seigneur et en toute sagesse il y a l’accomplissement de la loi.21 Le domestique qui dit à son maître : « Je ne ferai pas ce qui te plaît « , même si après il le fait, irrite celui qui le nourrit.22 Mais connaître le mal n’est pas la sagesse et le conseil des pécheurs n’est pas la prudence.23 Il y a un savoir-faire qui est abominable ; est insensé celui à qui manque la sagesse.24 Mieux vaut être pauvre d’intelligence avec la crainte que surabonder de prudence et violer la loi.25 Il y a un habile savoir-faire au service de l’injustice et tel pour établir son droit use de fourberie.26 Tel marche courbé sous le chagrin mais au fond de lui ce n’est que ruse :27 baissant la tête et faisant le sourd, s’il n’est pas démasqué il prend l’avantage sur toi.28 Tel se sent trop faible pour pécher, qui fera le mal à la première occasion.29 A son air on connaît un homme, à son visage on connaît l’homme de sens.30 L’habit d’un homme, son rire, sa démarche révèlent ce qu’il est.

Ecclésiastique 15,1-20

Posted in abomination, commandements (préceptes, décrets), crainte de Dieu, créateur (création), eternité (vie éternel), fidélité (infidélité), impiété, joie divine (jubilation), libre-arbitre, loi, oeuvres (notre contribution), omniscience divine, orgueil (se glorifier), péché (faute), péché originel, prière de louange, puissance divine, sagesse with tags on 30 janvier 2014 by JL

Ainsi fait celui qui craint le Seigneur ; celui qui se saisit de la loi reçoit la sagesse.2 Elle vient au-devant de lui comme une mère, comme une épouse vierge elle l’accueille ;3 elle le nourrit du pain de la prudence, elle lui donne à boire l’eau de la sagesse ;4 il s’appuie sur elle et ne chancelle pas, il s’attache à elle et n’est pas confondu.5 Elle l’élève au-dessus de ses compagnons, au milieu de l’assemblée elle lui ouvre la bouche.6 Il trouve le bonheur et une couronne de joie, il reçoit en partage une renommée éternelle.7 Jamais les insensés ne la posséderont, et les pécheurs jamais ne la verront.8 Elle se tient à distance de l’orgueil et les menteurs ne songent pas à elle.9 La louange ne sied pas à la bouche du pécheur puisqu’elle ne lui est pas accordée par le Seigneur.10 Car c’est en sagesse que s’exprime la louange, et c’est le Seigneur qui la guide.11 Ne dis pas : « C’est le Seigneur qui m’a fait pécher », car il ne fait pas ce qu’il a en horreur.12 Ne dis pas : « C’est lui qui m’a égaré », car il n’a que faire d’un pécheur.13 Le Seigneur hait toute espèce d’abomination et aucune n’est aimée de ceux qui le craignent.14 C’est lui qui au commencement a fait l’homme et il l’a laissé à son conseil.15 Si tu le veux, tu garderas les commandements pour rester fidèle à son bon plaisir.16 Devant toi il a mis le feu et l’eau, selon ton désir étends la main.17 Devant les hommes sont la vie et la mort, à leur gré l’une ou l’autre leur est donnée.18 Car grande est la sagesse du Seigneur, il est tout-puissant et voit tout.19 Ses regards sont tournés vers ceux qui le craignent, il connaît lui-même toutes les oeuvres des hommes.20 Il n’a commandé à personne d’être impie, il n’a donné à personne licence de pécher.

Ecclésiastique 10,1-31

Posted in abomination, crainte de Dieu, dureté du coeur (impénitence), futilité de notre vie (fragilité), humilité (humble), magnanimité, orgueil (se glorifier), pauvre (faible), péché originel, poussière (cendre, glaise), vanité (néant) with tags on 30 janvier 2014 by JL

Le sage gouvernant tient son peuple dans la discipline et l’autorité d’un homme sensé est bien établie.2 Tel le gouvernant et tels ses subordonnés, tel celui qui régit la ville et tels les habitants.3 Un roi sans instruction est la ruine de son peuple, une ville doit sa prospérité à l’intelligence des chefs.4 Aux mains du Seigneur est le gouvernement du monde ; il suscite au bon moment le chef qui convient.5 Le succès d’un homme est dans la main du Seigneur ; c’est lui qui donne au scribe sa gloire.6 Ne garde jamais rancune au prochain, quels que soient ses torts, et ne fais rien dans un mouvement de passion.7 L’orgueil déplaît à Dieu comme à l’homme et tous deux ont l’injustice en horreur.8 La souveraineté passe d’une nation à une autre par l’injustice, la violence et l’argent.9 Pourquoi tant d’orgueil pour qui est terre et cendre, un être qui, vivant, a déjà les tripes dégoûtantes ?10 Une longue maladie se moque du médecin, qui est roi aujourd’hui demain mourra.11 Quand un homme meurt, il reçoit en partage les insectes, les fauves et les vers.12 Le principe de l’orgueil, c’est d’abandonner le Seigneur et de tenir son coeur éloigné du Créateur.13 Car le principe de l’orgueil c’est le péché, celui qui s’y adonne répand l’abomination. C’est pourquoi le Seigneur lui a infligé d’étranges châtiments et l’a réduit à néant.14 Le Seigneur a renversé le trône des puissants et fait asseoir à leur place les doux.15 Le Seigneur a déraciné les orgueilleux et planté à leur place les humbles.16 Le Seigneur a bouleversé le territoire des nations et les a anéanties jusqu’aux fondements de la terre.17 Il les a quelquefois enlevées et détruites et a effacé du monde leur souvenir.18 L’orgueil n’est pas fait pour l’homme ni la violente colère pour la race de la femme.19 Quelle race est digne d’honneur ? La race de l’homme. Quelle race est digne d’honneur ? Ceux qui craignent le Seigneur. Quelle race est digne de mépris ? La race de l’homme. Quelle race est digne de mépris ? Ceux qui violent la loi.20 Le chef est honoré parmi ses frères, ceux qui craignent le Seigneur sont honorés de lui.21 Etre accepté de Dieu trouve son principe dans la crainte du Seigneur, mais le pricnipe du rejet, c’est l’endurcissement et l’orgueil.22 Riche, chargé d’honneurs ou pauvre, qu’il mette sa fierté dans la crainte du Seigneur.23 Ce n’est pas bien de mépriser un pauvre intelligent, il ne convient pas d’honorer un pécheur.24 Grand, magistrat, puissant sont dignes d’honneur, mais nul n’est plus grand que celui qui craint le Seigneur.25 L’esclave sage a les hommes libres comme serviteurs et l’homme instruit ne se plaint pas.26 Ne fais pas le malin quand tu accomplis ta besogne, ne fais pas le glorieux quand tu es dans la gêne.27 Mieux vaut l’homme qui travaille et vit dans l’abondance que celui qui va se glorifiant et n’a pas de quoi vivre.28 Mon fils, glorifie-toi modestement et apprécie-toi à ta juste valeur.29 Qui oserait justifier celui qui se fait tort à soi-même et estimer celui qui se méprise ?30 On honore le pauvre pour son savoir et le riche pour ses richesses.31 Honoré dans la pauvreté, que serait-ce dans la richesse ! méprisé dans la richesse, que serait-ce dans la pauvreté !

Sagesse 14,1-31

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), châtiment, convoitise (envie), idolâtrie, impiété, oeuvre du Seigneur, péché originel, pur et impur (souillure), serment (vœux), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 28 janvier 2014 by JL

Tel autre qui prend la mer pour traverser les flots farouches invoque à grands cris un bois plus fragile que le bateau qui le porte.2 Car ce bateau, c’est la soif du gain qui l’a conçu, c’est la sagesse artisane qui l’a construit ;3 mais c’est ta Providence, ô Père, qui le pilote, car tu as mis un chemin jusque dans la mer, et dans les flots un sentier assuré,4 montrant que tu peux sauver de tout, en sorte que, même sans expérience, on puisse embarquer.5 Tu ne veux pas que les oeuvres de ta Sagesse soient stériles ; c’est pourquoi les hommes confient leur vie même à un bois minuscule, traversent les vagues sur un radeau et demeurent sains et saufs.6 Et de fait, aux origines, tandis que périssaient les géants orgueilleux, l’espoir du monde se réfugia sur un radeau et, piloté par ta main, laissa aux siècles futurs le germe d’une génération nouvelle.7 Car il est béni, le bois par lequel advient la justice,8 mais maudite l’idole fabriquée, elle et celui qui l’a faite, lui, pour y avoir travaillé, et elle parce que, corruptible, elle a été appelée dieu.9 Car Dieu déteste également l’impie et son impiété,10 et l’oeuvre sera châtiée avec l’ouvrier.11 Aussi y aura-t-il une visite même pour les idoles des nations, parce que, dans la création de Dieu, elles sont devenues une abomination, un scandale pour les âmes des hommes, un piège pour les pieds des insensés.12 L’idée de faire des idoles a été l’origine de la fornication, leur découverte a corrompu la vie.13 Car elles n’existaient pas à l’origine, et elles n’existeront pas toujours ;14 c’est par la vanité des hommes qu’elles ont fait leur entrée dans le monde, aussi bien une prompte fin leur a-t-elle été réservée.15 Un père que consumait un deuil prématuré a fait faire une image de son enfant si tôt ravi, et celui qui hier encore n’était qu’un homme mort, il l’honore maintenant comme un dieu et il transmet aux siens des mystères et des rites,16 puis avec le temps la coutume se fortifie et on l’observe comme loi. C’est encore sur l’ordre des souverains que les images sculptées recevaient un culte :17 des hommes qui ne pouvaient les honorer en personne, parce qu’ils habitaient à distance, représentèrent leur lointaine figure et firent une image visible du roi qu’ils honoraient ; ainsi, grâce à ce zèle, on flatterait l’absent comme s’il était présent.18 Ceux-là mêmes qui ne le connaissaient pas furent amenés par l’ambition de l’artiste à étendre son culte ;19 car, désireux sans doute de plaire au maître, il força son art à faire plus beau que nature,20 et la foule, attirée par le charme de l’oeuvre, considéra désormais comme un objet d’adoration celui que naguère on honorait comme un homme.21 Et voilà qui devint un piège pour la vie : que des hommes, asservis au malheur ou au pouvoir, eussent conféré à des pierres et à des morceaux de bois le Nom incommunicable.22 En outre il ne leur a pas suffi d’errer au sujet de la connaissance de Dieu ; mais alors que l’ignorance les fait vivre dans une grande guerre, ils donnent à de tels maux le nom de paix !23 Avec leurs rites infanticides, leurs mystères occultes, ou leurs orgies furieuses aux coutumes extravagantes,24 ils ne gardent plus aucune pureté ni dans la vie ni dans le mariage, l’un supprime l’autre insidieusement ou l’afflige par l’adultère.25 Partout, pêle-mêle, sang et meurtre, vol et fourberie, corruption, déloyauté, trouble, parjure,26 confusion des gens de bien, oubli des bienfaits, souillure des âmes, crimes contre nature, désordres dans le mariage, adultère et débauche.27 Car le culte des idoles sans nom est le commencement, la cause et le terme de tout mal.28 Ou bien en effet ils poussent leurs réjouissances jusqu’au délire, ou bien ils prophétisent le mensonge, ou ils vivent dans l’injustice, ou ils ont tôt fait de se parjurer :29 comme ils mettent leur confiance en des idoles sans vie, ils n’attendent aucun préjudice de leurs faux serments.30 Mais de justes arrêts les frapperont pour ce double crime : parce qu’ils ont mal pensé de Dieu en s’attachant à des idoles, parce qu’ils ont juré frauduleusement contre la justice, au mépris de la sainteté.31 Car ce n’est pas la puissance de ceux par qui l’on jure, mais le châtiment réservé aux pécheurs qui poursuit toujours la transgression des injustes.

Sagesse 12,1-27

Posted in abomination, alliance, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), châtiment, conscience (examen), enfer (géhenne, vallée du Cédron), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), foi (adhérance), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), puissance divine, serment (vœux), terre promise (terre sainte), volonté divine with tags on 28 janvier 2014 by JL

Car ton esprit incorruptible est en toutes choses !2 Aussi est-ce peu à peu que tu reprends ceux qui tombent ; tu les avertis, leur rappelant en quoi ils pèchent, pour que, débarrassés du mal, ils croient en toi, Seigneur.3 Les anciens habitants de ta terre sainte,4 tu les avais pris en haine pour leurs détestables pratiques, actes de sorcellerie, rites impies.5 Ces impitoyables tueurs d’enfants, ces mangeurs d’entrailles en des banquets de chairs humaines et de sang, ces initiés membres de confrérie,6 ces parents meurtriers d’êtres sans défense, tu avais voulu les faire périr par les mains de nos pères,7 pour que cette terre, qui de toutes t’est la plus chère, reçût une digne colonie d’enfants de Dieu.8 Eh bien ! même ceux-là, parce que c’étaient des hommes, tu les as ménagés, et tu as envoyé des frelons comme avant-coureurs de ton armée, pour les exterminer petit à petit.9 Non qu’il te fût impossible de livrer des impies aux mains de justes en une bataille rangée, ou de les anéantir d’un seul coup au moyen de bêtes cruelles ou d’une parole inexorable ;10 mais en exerçant tes jugements peu à peu, tu laissais place au repentir. Tu n’ignorais pourtant pas que leur nature était perverse, leur malice innée, et que leur mentalité ne changerait jamais ;11 car c’était une race maudite dès l’origine. Et ce n’est pas non plus par crainte de personne que tu accordais l’impunité à leurs fautes.12 Car qui dira : Qu’as-tu fait ? Ou qui s’opposera à ta sentence ? Et qui te citera en justice pour avoir fait périr des nations que tu as créées ? Ou qui se portera contre toi le vengeur d’hommes injustes ?13 Car il n’y a pas, en dehors de toi, de Dieu qui ait soin de tous, pour que tu doives lui montrer que tes jugements n’ont pas été injustes.14 Il n’y a pas non plus de roi ou de souverain qui puisse te regarder en face au sujet de ceux que tu as châtiés.15 Mais, étant juste, tu régis l’univers avec justice, et tu estimes que condamner celui qui ne doit pas être châtié, serait incompatible avec ta puissance.16 Car ta force est le principe de ta justice, et de dominer sur tout te fait ménager tout.17 Tu montres ta force, si l’on ne croit pas à la plénitude de ta puissance, et tu confonds l’audace de ceux qui la connaissent ;18 mais toi, dominant ta force, tu juges avec modération, et tu nous gouvernes avec de grands ménagements, car tu n’as qu’à vouloir, et ta puissance est là.19 En agissant ainsi, tu as appris à ton peuple que le juste doit être ami des hommes, et tu as donné le bel espoir à tes fils qu’après les péchés tu donnes le repentir.20 Car, si ceux qui étaient les ennemis de tes enfants et promis à la mort, tu les as punis avec tant d’attention et d’indulgence, leur donnant temps et lieu pour se défaire de leur malice,21 avec quelle précaution n’as-tu pas jugé tes fils, toi qui, par serments et alliances, as fait à leurs pères de si belles promesses ?22 Ainsi, tu nous instruis, quand tu châties nos ennemis avec mesure, pour que nous songions à ta bonté quand nous jugeons, et, quand nous sommes jugés, nous comptions sur la miséricorde.23 Voilà pourquoi aussi ceux qui avaient mené dans l’injustice une vie insensée, tu les as torturés par leurs propres abominations ;24 car ils avaient erré trop loin sur les chemins de l’erreur, en prenant pour des dieux les plus vils et les plus méprisés des animaux, trompés comme de tout petits enfants sans intelligence.25 Aussi, comme à des enfants sans raison, leur as-tu envoyé un jugement de dérision.26 Mais ceux qui ne s’étaient pas laissé avertir par une réprimande dérisoire allaient subir un jugement digne de Dieu.27 Sur ces êtres qui les faisaient souffrir et contre lesquels ils s’indignaient, ces êtres qu’ils tenaient pour dieux et par lesquels ils étaient châtiés, ils virent clair, et celui que jadis ils refusaient de connaître, ils le reconnurent pour vrai Dieu. Et c’est pourquoi l’ultime condamnation s’abattit sur eux.

Proverbes 29,1-27

Posted in abomination, confiance en Dieu, lumière (lampe), mal (méchanceté), pauvre (faible), révolte (trahison, nuque raide), sagesse with tags on 24 janvier 2014 by JL

Celui qui, sous les reproches, raidit la nuque sera brisé soudain et sans remède.2 Quand les justes se multiplient, le peuple est en liesse ; quand les méchants dominent, le peuple gémit.3 Qui aime la sagesse réjouit son père, qui hante les prostituées dissipe son bien.4 Par l’équité, un roi fait prospérer le pays, mais l’exacteur le mène à la ruine.5 L’homme qui flatte son prochain tend un filet sous ses pas.6 Dans l’offense du méchant il y a un piège, mais le juste exulte et se réjouit.7 Le juste connaît la cause des faibles, le méchant n’a pas l’intelligence de la connaître.8 Les railleurs mettent la cité en effervescence, mais les sages apaisent la colère.9 Un sage est-il en procès avec un sot, qu’il se fâche ou plaisante, il n’aura pas de repos.10 Les hommes sanguinaires haïssent l’homme honnête, mais les hommes droits recherchent sa personne.11 Le sot donne libre cours à tous ses emportements, mais le sage, en les réprimant, les calme.12 Quand un chef accueille des rapports mensongers, tous ses serviteurs sont mauvais.13 Le pauvre et l’oppresseur se rencontrent : tous deux reçoivent de Yahvé la lumière.14 Le roi qui juge les faibles avec équité voit son trône affermi pour toujours.15 Baguette et réprimande procurent la sagesse, le jeune homme laissé à lui-même est la honte de sa mère.16 Quand se multiplient les méchants, le forfait se multiplie, mais les justes seront témoins de leur chute.17 Corrige ton fils, il te laissera en repos et fera les délices de ton âme.18 Faute de vision, le peuple vit sans frein ; heureux qui observe la loi.19 On ne corrige pas un esclave avec des mots : même s’il comprend, il n’obéit pas.20 Tu vois un homme prompt au discours ? Il y a plus à espérer d’un sot.21 Si dès l’enfance on gâte son esclave, il deviendra finalement ingrat.22 L’homme coléreux engage la querelle, l’homme emporté multiplie les offenses.23 L’orgueil de l’homme l’humiliera, qui est humble d’esprit obtiendra de l’honneur.24 C’est partager avec le voleur et se haïr soi-même, que d’entendre l’adjuration sans dénoncer.25 Trembler devant les hommes est un piège, qui se confie en Yahvé est en sûreté.26 Beaucoup recherchent la faveur du chef, mais de Yahvé vient le droit de chacun.27 Abomination pour les justes : l’homme inique ; abomination pour le méchant : celui dont la voie est droite.

Proverbes 28,1-28

Posted in abomination, béatitude (bonheur), confession, droiture, mal (méchanceté), moissonner (semer, cultiver), pardon (miséricorde, pitié), pauvre (faible), vigilance (prévoyance) with tags on 24 janvier 2014 by JL

Le méchant s’enfuit quand nul ne le poursuit, d’un lionceau les justes ont l’assurance.2 Quand un pays se révolte, nombreux sont les princes, avec l’homme intelligent et instruit, c’est la stabilité.3 Un homme méchant qui opprime des faibles, c’est une pluie dévastatrice et plus de pain.4 Ceux qui délaissent la loi font l’éloge du méchant, ceux qui observent la loi s’irritent contre eux.5 Les méchants ne comprennent pas le droit, ceux qui cherchent Yahvé comprennent tout.6 Mieux vaut le pauvre qui se conduit honnêtement que l’homme aux voies tortueuses, fût-il riche.7 Qui garde la loi est un fils intelligent, qui hante les débauchés est la honte de son père.8 Qui accroît son bien par usure et par intérêt, c’est pour qui en gratifiera les pauvres qu’il amasse.9 Qui se bouche les oreilles pour ne pas entendre la loi, sa prière même est une abomination.10 Qui fourvoie les gens droits dans le mauvais chemin, en sa propre fosse tombera. Les hommes honnêtes posséderont le bonheur.11 Le riche est sage à ses propres yeux, mais un pauvre intelligent le démasque.12 Quand les justes exultent, c’est une grande fierté, quand se lèvent les méchants, on se dérobe.13 Qui masque ses forfaits point ne réussira ; qui les avoue et y renonce obtiendra merci.14 Heureux l’homme toujours en alarme ; qui s’endurcit le coeur tombera dans le malheur.15 Un lion rugissant, un ours qui bondit, tel est le chef méchant sur un peuple faible.16 Un prince sans intelligence est riche en extorsions, qui hait la cupidité prolongera ses jours.17 Un homme coupable de meurtre fuira jusqu’à la tombe : qu’on ne l’arrête pas !18 Qui se conduit honnêtement sera sauf ; qui, tortueux, suit deux voies, tombera dans l’une d’elles.19 Qui cultive sa terre sera rassasié de pain, qui poursuit des chimères sera rassasié d’indigence.20 L’homme loyal sera comblé de bénédictions, qui se hâte de faire fortune ne restera pas impuni.21 C’est mal de faire acception de personnes, mais pour une bouchée de pain, l’homme commet un forfait.22 Il court après la fortune, l’homme au regard cupide, ignorant que c’est la disette qui lui adviendra.23 Qui reprend autrui aura faveur à la fin, plus que le flatteur.24 Qui dérobe à son père et à sa mère en disant : « Point d’offense !  » du brigand est l’associé.25 L’homme envieux engage la querelle, qui se confie en Yahvé prospérera.26 Qui se fie à son propre sens est un sot, qui chemine avec sagesse sera sauf.27 Pour qui donne aux pauvres, pas de disette, mais pour qui ferme les yeux, abondante malédiction.28 Quand se lèvent les méchants, chacun se cache ; qu’ils viennent à périr, les justes se multiplient.

Proverbes 26,1-28

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), malédiction with tags on 24 janvier 2014 by JL

Pas plus que la neige à l’été ou la pluie à la moisson, les honneurs ne conviennent au sot.2 Le passereau s’échappe, l’hirondelle s’envole, ainsi la malédiction gratuite n’atteint pas son but.3 Le fouet pour le cheval, la bride pour l’âne, pour l’échine des sots, le bâton.4 Ne répond pas à l’insensé selon sa folie, de peur de lui devenir semblable, toi aussi.5 Réponds à l’insensé selon sa folie, de peur qu’il ne soit sage à ses propres yeux.6 Il se mutile, il s’abreuve de violence, celui qui envoie un message par l’entremise d’un sot.7 Mal assurées, les jambes du boiteux ; ainsi un proverbe dans la bouche des sots.8 C’est attacher la pierre à la fronde que de rendre honneur à un sot.9 Une ronce pousse dans la main d’un ivrogne comme un proverbe dans la bouche d’un sot.10 Un archer blessant tout le monde : tel est celui qui embauche le sot et l’ivrogne qui passent.11 Comme le chien revient à son vomissement, le sot retourne à sa folie.12 Tu vois un homme sage à ses propres yeux ? Il y a plus à espérer d’un insensé.13 Le paresseux dit : « Un fauve sur le chemin ! un lion par les rues ! « 14 La porte tourne sur ses gonds, et sur son lit le paresseux.15 Le paresseux plonge la main dans le plat : la ramener à sa bouche le fatigue !16 Le paresseux est plus sage à ses propres yeux que sept personnes répondant avec tact.17 Il prend par les oreilles un chien qui passe, celui qui s’immisce dans une querelle étrangère.18 Un homme pris de folie qui lance des traits enflammés, des flèches et la mort :19 tel est l’homme qui ment à son compagnon, puis dit : « N’était-ce pas pour plaisanter ? « 20 Faute de bois, le feu s’éteint, faute de calomniateur, la querelle s’apaise.21 Du charbon sur les braises, du bois sur le feu, tel est l’homme querelleur pour attiser les disputes.22 Les dires du calomniateur sont de friands morceaux qui descendent jusqu’au fond des entrailles.23 De l’argent non purifié appliqué sur de l’argile : tels sont lèvres brûlantes et coeur mauvais.24 Celui qui hait donne le change par ses propos, mais en son sein gît la tromperie ;25 s’il prend un ton cauteleux, ne t’y fie pas, car en son coeur il y a sept abominations.26 La haine peut s’envelopper de ruse, elle révélera sa méchanceté dans l’assemblée.27 Qui creuse une fosse y tombe, qui roule une roche, elle revient sur lui.28 La langue menteuse hait ses victimes, la bouche enjôleuse provoque la chute.

 

Proverbes 21,1-31

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), charité (partage, aumône), chemin (voie du Seigneur), connaissance (intelligence de la foi), droiture, impiété, joie divine (jubilation), justice (justification, juste), mal (méchanceté), orgueil (se glorifier), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), prochain (amour du), sacrifice d'holocauste et communion, sagesse, shéol (hades, séjour des morts), source d'eau vive (rosée, pluie), vanité (néant), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 23 janvier 2014 by JL

Comme l’eau courante, le coeur du roi est aux mains de Yahvé qui l’incline partout à son gré.2 Toutes les voies de l’homme sont droites à ses yeux, mais Yahvé pèse les coeurs.3 Pratiquer la justice et le droit vaut, pour Yahvé, mieux que le sacrifice.4 Regards altiers, coeur dilaté, flambeau des méchants, ce n’est que péché.5 Les projets de l’homme diligent ne sont que profit ; pour qui se presse, rien que la disette !6 Amasser des trésors par une langue menteuse : vanité fugitive de qui cherche la mort.7 La violence des méchants les emporte, car ils refusent de pratiquer le droit.8 Tortueuse est la voie de l’homme criminel, mais de l’innocent l’action est droite.9 Mieux vaut habiter à l’angle d’un toit que faire maison commune avec une femme querelleuse.10 L’âme du méchant souhaite le mal, à ses yeux le prochain ne trouve pas grâce.11 Quand on châtie le railleur, le niais s’assagit ; quand on instruit le sage, il accueille le savoir.12 Le Juste considère la maison du méchant : il précipite les méchants dans le malheur.13 Qui ferme l’oreille à l’appel du faible criera, lui aussi, sans qu’on lui réponde.14 Un don secret apaise la colère, un présent sous le manteau, la fureur violente.15 C’est une joie pour le juste de pratiquer le droit, mais c’est l’épouvante pour les malfaisants.16 Qui s’égare loin du chemin de la prudence dans l’assemblée des Ombres reposera.17 Restera indigent qui aime le plaisir, point ne s’enrichira qui aime vin et bonne chère.18 Le méchant est la rançon du juste ; à la place des hommes droits : le traître.19 Mieux vaut habiter en un pays désert qu’avec une femme querelleuse et chagrine.20 Il y a un trésor précieux et de l’huile dans la demeure du sage, mais le sot les engloutit.21 Qui poursuit la justice et la miséricorde trouvera vie, justice et honneur.22 Le sage escalade la ville des guerriers, il abat le rempart dans lequel elle se confiait.23 A garder sa bouche et sa langue, on se garde soi-même de l’angoisse.24 Insolent, hautain, son nom est « railleur !  » il agit dans l’excès de son insolence.25 Le désir du paresseux cause sa mort, car ses mains refusent le travail.26 Tout le jour l’impie est en proie au désir, le juste donne sans jamais refuser.27 Le sacrifice des méchants est une abomination, surtout s’ils l’offrent avec malice.28 Le faux témoin périra, mais qui sait écouter parlera à jamais.29 Le méchant se donne un air assuré, l’homme droit affermit sa propre conduite.30 Il n’y a ni sagesse, ni intelligence, ni conseil devant Yahvé.31 On équipe le cheval pour le jour du combat, mais c’est à Yahvé qu’appartient la victoire.

Proverbes 20,1-30

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), conscience (examen), créateur (création), jugement, lumière (lampe), malédiction, pureté du coeur, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre with tags on 23 janvier 2014 by JL

Raillerie dans le vin ! Insolence dans la boisson ! Qui s'y égare n'est pas sage.2 Tel le rugissement du lion, la colère du roi ! Qui l'excite pèche contre lui-même.3 C'est un honneur pour l'homme d'éviter les procès, mais quiconque est fou se déchaîne.4 A l'automne, le paresseux ne laboure pas, à la moisson il cherche, et rien !5 C'est une eau profonde que le conseil au coeur de l'homme, l'homme intelligent n'a qu'à puiser.6 Beaucoup de gens se proclament hommes de bien, mais un homme fidèle, qui le trouvera ?7 Le juste qui se conduit honnêtement, heureux ses enfants après lui !8 Un roi siégeant au tribunal dissipe tout mal par son regard.9 Qui peut dire : « J'ai purifié mon coeur, de mon péché je suis net ? « 10 Poids et poids, mesure et mesure : deux choses en horreur à Yahvé.11 Même par ses actes un jeune homme se fait connaître, si son action est pure et si elle est droite.12 L'oreille qui entend, l'oeil qui voit, l'un et l'autre, Yahvé les a faits.13 N'aime pas à somnoler, tu deviendrais pauvre ; tiens les yeux ouverts, tu auras ton content de pain !14 « Mauvais ! mauvais !  » dit l'acheteur, mais en partant il se félicite.15 Il y a l'or et toutes sortes de perles, mais la chose la plus précieuse, ce sont les lèvres instruites.16 Prends-lui son vêtement, car il a cautionné un étranger, au profit d'inconnus, prends-lui un gage !17 Doux est à l'homme le pain de la fraude, mais ensuite la bouche est remplie de gravier.18 Dans le conseil s'affermissent les projets : par de sages calculs conduis la guerre.19 Il révèle les secrets, le colporteur de médisance ; avec qui a toujours la bouche ouverte, ne te lie pas !20 Qui maudit son père et sa mère verra s'éteindre sa lampe au coeur des ténèbres.21 Le bien vite acquis au début ne sera pas béni à la fin.22 Ne dis point : « Je rendrai le mal !  » fie-toi à Yahvé qui te sauvera.23 Abomination pour Yahvé : poids et poids ; une balance fausse, ce n'est pas bien.24 Yahvé dirige les pas de l'homme : comment l'homme comprendrait-il son chemin ?25 C'est un piège pour l'homme de crier : « Ceci est sacré !  » et, après les voeux, de réfléchir.26 Un roi sage vanne les méchants et fait passer sur eux la roue.27 La lampe de Yahvé, c'est l'esprit de l'homme qui pénètre jusqu'au tréfonds de son être.28 Piété et fidélité montent la garde près du roi ; sur la piété est fondé le trône.29 La fierté des jeunes gens, c'est leur vigueur, la parure des vieillards, c'est leur tête chenue.30 Les blessures sanglantes sont un remède à la méchanceté, les coups vont jusqu'au fond de l'être.

Proverbes 16,1-33

Posted in abomination, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), chemin (voie du Seigneur), confiance en Dieu, connaissance (intelligence de la foi), crainte de Dieu, créateur (création), humilité (humble), justice (justification, juste), mal (méchanceté), oeuvres (notre contribution), orgueil (se glorifier), pauvre (faible), sagesse with tags on 23 janvier 2014 by JL

A l’homme les projets du coeur, de Yahvé vient la réponse.2 Toutes les voies de l’homme sont pures à ses yeux, mais Yahvé pèse les esprits.3 Recommande à Yahvé tes oeuvres, et tes projets se réaliseront.4 Yahvé fit toute chose en vue d’une fin, et même le méchant pour le jour du malheur.5 Abomination pour Yahvé : tout coeur altier ; à coup sûr, il ne restera pas impuni.6 Par la piété et la fidélité on expie la faute, par la crainte de Yahvé on s’écarte du mal.7 Que Yahvé se plaise à la conduite d’un homme, il lui réconcilie même ses ennemis.8 Mieux vaut peu avec la justice que d’abondants revenus sans le bon droit.9 Le coeur de l’homme délibère sur sa voie, mais c’est Yahvé qui affermit ses pas.10 L’oracle est sur les lèvres du roi, dans un jugement, sa bouche est sans défaillance.11 La balance et les plateaux justes sont à Yahvé, tous les poids du sac sont son oeuvre.12 Abomination pour les rois : commettre le mal, car sur la justice le trône est établi.13 Les lèvres justes gagnent la faveur du roi, il aime qui parle avec droiture.14 La fureur du roi est messagère de mort, mais l’homme sage l’apaise.15 Dans la lumière du visage royal est la vie ; telle une pluie printanière est sa bienveillance.16 Combien il vaut mieux acquérir la sagesse que l’or ! L’acquisition de l’intelligence est préférable à l’argent.17 Le chemin des gens droits, c’est d’éviter le mal ; il garde sa vie, celui qui veille sur ses démarches.18 L’arrogance précède la ruine et l’esprit altier la chute.19 Mieux vaut être humble avec les pauvres qu’avec les superbes partager le butin.20 Qui est attentif à la parole trouve le bonheur, qui se fie en Yahvé est bienheureux.21 Un coeur sage est proclamé intelligent, la douceur des lèvres augmente le savoir.22 Le bon sens est source de vie pour qui le possède, la folie des fous est leur châtiment.23 Le coeur du sage rend sa bouche avisée et ses lèvres riches de savoir.24 Les paroles aimables sont un rayon de miel : doux au palais, salutaire au corps.25 Tel chemin paraît droit à quelqu’un, mais en fin de compte, c’est le chemin de la mort.26 L’appétit du travailleur travaille pour lui, car sa bouche le presse.27 L’homme de rien produit le malheur, c’est comme un feu brûlant sur ses lèvres.28 L’homme fourbe sème la querelle, le diffamateur divise les intimes.29 L’homme violent séduit son prochain et le mène dans une voie qui n’est pas bonne.30 Qui ferme les yeux pour méditer des fourberies, qui pince les lèvres a commis le mal.31 C’est une couronne d’honneur que des cheveux blancs, sur les chemins de la justice on la trouve.32 Mieux vaut un homme lent à la colère qu’un héros, un homme maître de soi qu’un preneur de villes.33 Dans le pli du vêtement on jette le sort, de Yahvé dépend le jugement.

Proverbes 15,1-33

Posted in abomination, arbre de vie, calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), crainte de Dieu, droiture, humilité (humble), justice (justification, juste), omniscience divine, orgueil (se glorifier), pauvre (faible), sagesse, shéol (hades, séjour des morts), veuve, orphelin, indigent with tags on 23 janvier 2014 by JL

Une aimable réponse apaise la fureur, une parole blessante fait monter la colère.2 La langue des sages rend le savoir agréable, la bouche des sots éructe la folie.3 En tout lieu sont les yeux de Yahvé, ils observent méchants et bons.4 Langue apaisante est un arbre de vie, langue perverse brise le coeur.5 Le fou méprise la correction paternelle, qui observe la réprimande est avisé.6 Biens abondants dans la maison du juste, mais les revenus du méchant sont source d'inquiétude.7 Les lèvres des sages répandent le savoir, mais non le coeur des sots.8 Le sacrifice des méchants est une abomination pour Yahvé, mais la prière des hommes droits fait ses délices.9 Abomination pour Yahvé : la mauvaise conduite ; mais il chérit qui poursuit la justice.10 Sévère correction pour qui s'écarte du sentier ; qui hait la réprimande mourra.11 Shéol et Perdition sont devant Yahvé : combien plus le coeur des enfants des hommes !12 Le railleur n'aime pas qu'on le reprenne, avec les sages il ne va guère.13 Coeur joyeux fait bon visage, coeur chagrin a l'esprit abattu.14 Coeur intelligent recherche le savoir, la bouche des sots se repaît de folie.15 Pour le pauvre tous les jours sont mauvais, pour le coeur joyeux, c'est un banquet perpétuel.16 Mieux vaut peu avec la crainte de Yahvé qu'un riche trésor avec l'inquiétude.17 Mieux vaut une portion de légumes avec l'affection qu'un boeuf gras avec la haine.18 L'homme emporté engage la querelle, l'homme lent à la colère apaise la dispute.19 Le chemin du paresseux est comme une haie d'épines, le sentier des hommes droits est une grand-route.20 Le fils sage réjouit son père, l'homme sot méprise sa mère.21 La folie fait la joie de l'homme privé de sens, l'homme intelligent va droit son chemin.22 Faute de réflexion les projets échouent, grâce à de nombreux conseillers, ils prennent corps.23 Joie pour l'homme qu'une réplique de sa bouche, que c'est bon, une réponse opportune !24 A l'homme de bon sens, le sentier de la vie, qui mène en haut, afin d'éviter le shéol, en bas.25 Yahvé renverse la maison des superbes, mais il relève la borne de la veuve.26 Abomination pour Yahvé : les mauvais desseins ; mais les paroles bienveillantes sont pures.27 Qui est avide de rapines trouble sa maison, qui hait les présents vivra.28 Le coeur du juste médite pour répondre, la bouche des méchants éructe la méchanceté.29 Yahvé s'éloigne des méchants, mais il entend la prière des justes.30 Un regard bienveillant réjouit le coeur, une bonne nouvelle ranime les forces.31 L'oreille attentive à la réprimande salutaire a sa demeure parmi les sages.32 Qui rejette la correction se méprise lui-même, qui écoute la réprimande acquiert du sens.33 La crainte de Yahvé est discipline de sagesse, avant la gloire, il y a l'humilité.

Proverbes 13,1-25

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), lumière (lampe), mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), sagesse with tags on 22 janvier 2014 by JL

Le fils sage écoute la discipline de son père, le railleur n’entend pas le reproche.2 Par le fruit de sa bouche l’homme se nourrit de ce qui est bon, mais l’âme des traîtres se repaît de violence.3 Qui veille sur sa bouche garde sa vie, qui ouvre grand ses lèvres se perd.4 Le paresseux attend, mais rien pour sa faim ; la faim des diligents est apaisée.5 Le juste hait la parole mensongère, mais le méchant déshonore et diffame.6 La justice garde celui dont la voie est honnête, le péché cause la ruine du méchant.7 Tel joue au riche qui n’a rien, tel fait le pauvre qui a de grands biens.8 Rançon d’une vie d’homme : sa richesse ; mais le pauvre n’entend pas le reproche.9 La lumière des justes est joyeuse, la lampe des méchants s’éteint.10 Insolence n’engendre que chicane ; chez qui accepte les conseils se trouve la sagesse.11 Fortune hâtive va diminuant, qui amasse peu à peu s’enrichit.12 Espoir différé rend le coeur malade ; c’est un arbre de vie que le désir satisfait.13 Qui méprise la parole se perdra, qui respecte le commandement sera sauf.14 L’enseignement du sage est source de vie pour éviter les pièges de la mort.15 Un grand bon sens procure la faveur, la voie des traîtres est dure.16 Tout homme avisé agit à bon escient, le sot étale sa folie.17 Messager malfaisant tombe dans le malheur, messager fidèle apporte la guérison.18 Misère et mépris à qui abandonne la discipline, honneur à qui observe la réprimande.19 Désir satisfait, douceur pour l’âme. Abomination pour les sots : se détourner du mal.20 Qui chemine avec les sages devient sage, qui hante les sots devient mauvais.21 Aux trousses du pécheur, le malheur ; le bonheur récompense les justes.22 Aux enfants de ses enfants l’homme de bien laisse un héritage, au juste est réservée la fortune des pécheurs.23 Riche en nourriture, la culture des pauvres ; il en est qui périssent faute d’équité.24 Qui épargne la baguette hait son fils, qui l’aime prodigue la correction.25 Le juste mange et se rassasie, le ventre des méchants crie famine.

Proverbes 12,1-28

Posted in abomination, calomnie, médisance (langue), charité (partage, aumône), chemin (voie du Seigneur), connaissance (intelligence de la foi), droiture, ecouter (voix du Seigneur), impiété, justice (justification, juste), mal (méchanceté), moissonner (semer, cultiver), shéol (hades, séjour des morts), tentation (filet), vérité with tags on 22 janvier 2014 by JL

Qui aime la discipline aime le savoir, qui hait la réprimande est stupide.2 L'homme de bien attire la faveur de Yahvé, mais l'homme malintentionné, celui-ci le condamne.3 On ne s'affermit pas par la méchanceté, mais rien n'ébranle la racine des justes.4 Une maîtresse femme est la couronne de son mari, mais une femme indigne est comme une carie dans ses os.5 Les desseins du juste sont équité, les machinations du méchant, tromperie.6 Les paroles des méchants sont des pièges de sang, mais la bouche des hommes droits les délivre.7 Jetés bas, les méchants ne sont plus, la maison des justes subsiste.8 On fait l'éloge d'un homme selon son bon sens, le coeur tortueux est en butte aux affronts.9 Mieux vaut un homme du commun qui a un serviteur qu'un homme qui se glorifie et manque de pain.10 Le juste connaît les besoins de ses bêtes, mais les entrailles du méchant sont cruelles.11 Qui cultive sa terre sera rassasié de pain, qui poursuit des chimères est dépourvu de sens.12 L'impie se plaît au filet des méchants, mais la racine des justes rapporte.13 Dans le forfait des lèvres, il y a un piège funeste, mais le juste se tire de la détresse.14 Par le fruit de sa bouche l'homme se rassasie de ce qui est bon, on reçoit la récompense de ses oeuvres.15 Le chemin du fou est droit à ses propres yeux, mais le sage écoute le conseil.16 Le fou manifeste son dépit sur l'heure, mais l'homme habile dissimule le mépris.17 Celui qui révèle la vérité proclame la justice, le faux témoin n'est que tromperie.18 Tel qui parle étourdiment blesse comme une épée, la langue des sages guérit.19 La lèvre sincère est affermie pour jamais, mais pour un instant la langue trompeuse.20 Au coeur qui médite le mal : la fraude ; aux conseillers pacifiques : la joie.21 Au juste n'échoit nul mécompte, mais les méchants sont comblés de malheur.22 Abomination pour Yahvé : des lèvres menteuses ; il aime ceux qui pratiquent la vérité.23 L'homme avisé cèle son savoir, le coeur des sots publie sa folie.24 A la main diligente le commandement, la main nonchalante aura la corvée.25 Une peine au coeur de l'homme le déprime, mais une bonne parole le réjouit.26 Un juste montre la voie à son compagnon, la voie des méchants les égare.27 L'indolence ne rôtit pas son gibier, mais la diligence est une précieuse ressource de l'homme.28 Sur le sentier de la justice : la vie ; le chemin des pervers mène à la mort.

Proverbes 11,1-31

Posted in abomination, arbre de vie, bénédiction, calomnie, médisance (langue), convoitise (envie), droiture, humilité (humble), impiété, jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pardon (miséricorde, pitié), porter du fruit, prochain (amour du), sagesse, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 22 janvier 2014 by JL

La balance fausse est une abomination pour Yahvé, mais le poids juste a sa faveur.2 Vienne l'insolence, viendra le mépris, mais chez les humbles se trouve la sagesse.3 Leur honnêteté conduit les hommes droits, leur perversité mène les traîtres à la ruine.4 Au jour de la fureur, la richesse sera inutile, mais la justice délivre de la mort.5 La justice de l'homme honnête rend droit son chemin, le méchant succombe dans sa méchanceté.6 Leur justice sauve les hommes droits, dans leur convoitise les traîtres sont pris.7 L'espérance du méchant périt à sa mort, l'espoir mis dans les richesses est anéanti.8 Le juste échappe à l'angoisse, le méchant y vient à sa place.9 Par sa bouche l'impie ruine son prochain, par le savoir les justes se tirent d'affaire.10 Au bonheur des justes, la cité exulte, à la perte des méchants, c'est un cri de joie.11 Par la bénédiction des hommes droits s'élève une ville, par la bouche des méchants, elle est démolie.12 Qui méprise son prochain est privé de sens ; l'homme intelligent se tait.13 C'est un colporteur de médisance, celui qui révèle les secrets, c'est un esprit sûr, celui qui cache l'affaire.14 Faute de direction un peuple succombe, le succès tient au grand nombre de conseillers.15 Celui qui cautionne l'étranger se fait du tort, qui répugne à toper est en sécurité.16 Une femme gracieuse acquiert de l'honneur, les violents acquièrent la richesse.17 L'homme miséricordieux fait du bien à soi-même, mais un homme intraitable afflige sa propre chair.18 Le méchant accomplit un travail décevant, à qui sème la justice, la récompense est assurée.19 Qui établit la justice va à la vie, qui poursuit le mal, à la mort.20 Abomination pour Yahvé : les coeurs tortueux ; il aime ceux dont la conduite est honnête.21 A coup sûr, le méchant ne restera pas impuni, mais la race des justes sera sauve.22 Un anneau d'or au groin d'un pourceau : une femme belle mais dépourvue de sens.23 Le souhait des justes, ce n'est que le bien, l'espoir des méchants, c'est la colère.24 Tel est prodigue et sa richesse s'accroît, tel amasse sans mesure et ne fait que s'appauvrir.25 L'âme qui bénit prospérera, et qui abreuve sera abreuvé.26 Le peuple maudit l'accapareur de blé, bénédiction sur la tête de celui qui le vend.27 Qui vise le bien obtient la faveur, qui poursuit le mal, celui-ci l'atteindra.28 Qui se fie en la richesse tombera, mais les justes pousseront comme le feuillage.29 Qui laisse sa maison en désordre hérite le vent, et le fou devient esclave du sage.30 Le fruit du juste est un arbre de vie ; le sage captive les âmes.31 Si le juste ici-bas reçoit son salaire, combien plus le méchant et le pécheur.

Proverbes 8,1-36

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), abomination, allégorie et référence christique, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), crainte de Dieu, créateur (création), droiture, eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), justice (justification, juste), oeuvre du Seigneur, orgueil (se glorifier), sagesse, verbe (logos) with tags on 22 janvier 2014 by JL

La Sagesse n’appelle-t-elle pas ? L’Intelligence n’élève-t-elle pas la voix ?2 Au sommet des hauteurs qui dominent la route, au croisement des chemins, elle se poste ;3 près des portes, à l’entrée de la cité, sur les voies d’accès, elle s’écrie :4 « Humains ! C’est vous que j’appelle, ma voix s’adresse aux enfants des hommes.5 Simples ! apprenez le savoir-faire, sots, devenez raisonnables.6 Ecoutez, j’ai à vous dire des choses importantes, j’ouvre mes lèvres pour dire des paroles droites.7 C’est la vérité que mon palais proclame, car le mal est abominable à mes lèvres.8 Toutes les paroles de ma bouche sont justes, en elles rien de faux ni de tortueux.9 Toutes sont franches pour qui les comprend, droites pour qui a trouvé le savoir.10 Prenez ma discipline et non de l’argent, le savoir plutôt que l’or pur.11 Car la sagesse vaut mieux que les perles, et rien de ce que l’on désire ne l’égale. »12 « Moi, la Sagesse, j’habite avec le savoir-faire, je possède la science de la réflexion.13 (La crainte de Yahvé est la haine du mal). Je hais l’orgueil et l’arrogance, la mauvaise conduite et la bouche torse.14 A moi appartiennent le conseil et la prudence, je suis l’entendement, à moi la puissance !15 Par moi règnent les rois et les nobles décrètent le droit ;16 par moi gouvernent les princes et les grands, les juges légitimes.17 J’aime ceux qui m’aiment, qui me cherche avec empressement me trouve.18 Chez moi sont la richesse et la gloire, les biens stables et la justice.19 Mon fruit est meilleur que l’or, que l’or fin, mes produits meilleurs que le pur argent.20 Je marche dans le chemin de la justice, dans le sentier du droit,21 pour procurer des biens à ceux qui m’aiment, et remplir leurs trésors.22 Yahvé m’a créée, prémices de son oeuvre, avant ses oeuvres les plus anciennes.23 Dès l’éternité je fus établie, dès le principe, avant l’origine de la terre.24 Quand les abîmes n’étaient pas, je fus enfantée, quand n’étaient pas les sources aux eaux abondantes.25 Avant que fussent implantées les montagnes, avant les collines, je fus enfantée ;26 avant qu’il eût fait la terre et la campagne et les premiers éléments du monde.27 Quand il affermit les cieux, j’étais là, quand il traça un cercle à la surface de l’abîme,28 quand il condensa les nuées d’en haut, quand se gonflèrent les sources de l’abîme,29 quand il assigna son terme à la mer, — et les eaux n’en franchiront pas le bord — quand il traça les fondements de la terre,30 j’étais à ses côtés comme le maître d’oeuvre, je faisais ses délices, jour après jour, m’ébattant tout le temps en sa présence,31 m’ébattant sur la surface de sa terre et trouvant mes délices parmi les enfants des hommes.32 « Et maintenant, mes fils, écoutez-moi : heureux ceux qui gardent mes voies !33 Ecoutez l’instruction et devenez sages, ne la méprisez pas.34 Heureux l’homme qui m’écoute, qui veille jour après jour à mes portes pour en garder les montants !35 Car qui me trouve trouve la vie, il obtient la faveur de Yahvé ;36 mais qui pèche contre moi blesse son âme, quiconque me hait chérit la mort. »