Psaumes 21,1-14

Du maître de chant. Psaume de David.2 En ta force, Yahvé, le roi se réjouit ; combien ton salut le comble d’allégresse !3 Tu lui as accordé le désir de son coeur, tu n’as point refusé le souhait de ses lèvres.4 Car tu l’as prévenu de bénédictions de choix, tu as mis sur sa tête une couronne d’or fin ;5 tu lui as accordé la vie qu’il demandait, longueur de jours, encore et à jamais.6 Grande gloire lui fait ton salut, tu as mis sur lui le faste et l’éclat ;7 oui, tu l’établis en bénédiction pour toujours, tu le réjouis de bonheur près de ta face ;8 oui, le roi se confie en Yahvé, la grâce du Très-Haut le garde du faux pas.9 Ta main trouvera tous tes adversaires, ta droite trouvera tes ennemis ;10 tu feras d’eux une fournaise au jour de ta face, Yahvé les engloutira dans sa colère, le feu les avalera ;11 leur fruit, tu l’ôteras de la terre, leur semence, d’entre les fils d’Adam.12 Ils ont poussé sur toi le malheur, mûri un plan : ils ne pourront rien.13 Oui, tu leur feras tourner le dos, sur eux tu ajusteras ton arc.14 Lève-toi, Yahvé, dans ta force ! Nous chanterons, nous jouerons pour ta vaillance.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :