Psaumes 141,1-10

Psaume de David. Yahvé, je t'appelle, accours vers moi, écoute ma voix qui t'appelle ;2 que monte ma prière, en encens devant ta face, les mains que j'élève, en offrande du soir !3 Etablis, Yahvé, une garde à ma bouche, veille sur la porte de mes lèvres.4 Retiens mon coeur de parler mal, de commettre l'impiété en compagnie des malfaisants. Non, je ne goûterai pas à leurs plaisirs !5 Que le juste me frappe en ami et me corrige, que l'huile de l'impie jamais n'orne ma tête, car je me compromettrais encore dans leurs méfaits.6 Ils sont livrés à l'empire du Rocher, leur juge, eux qui avaient pris plaisir à m'entendre dire :7 « Comme une meule éclatée par terre, nos os sont dispersés à la bouche du shéol. »8 Vers toi, Yahvé, mes yeux, en toi je m'abrite, ne répands pas mon âme ;9 garde-moi d'être pris au piège qu'on me tend, au traquenard des malfaisants.10 Qu'ils tombent, les impies, chacun dans son filet, tandis que moi, je passe.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :