Ezéchiel 21,1-37

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, dirige ton regard vers le midi ; invective le sud, prophétise contre la forêt du Néguev.

03 Tu diras à la forêt du Néguev : Écoute la parole du Seigneur. Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que je vais allumer en toi un feu : il dévorera tout arbre vert et tout arbre sec ; la flamme ardente ne s’éteindra pas, et tous les visages en seront brûlés, depuis le Néguev jusqu’au nord.

04 Alors tout être de chair verra que moi, le Seigneur, j’ai allumé cette flamme, et elle ne s’éteindra pas. »

05 Et je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, ils disent de moi : “Ne voilà-t-il pas qu’il débite des paraboles !” »

06 La parole du Seigneur me fut adressée :

07 « Fils d’homme, dirige ton regard vers Jérusalem, invective les sanctuaires, prophétise contre la terre d’Israël.

08 Tu diras à la terre d’Israël : Ainsi parle le Seigneur : Me voici contre toi ; je vais tirer mon épée du fourreau et retrancher de chez toi le juste et le méchant.

09 C’est pour retrancher le juste et le méchant que mon épée va sortir de son fourreau, contre tout être de chair, du Néguev jusqu’au nord.

10 Et tout être de chair saura que Je suis le Seigneur : j’ai tiré mon épée du fourreau, elle n’y rentrera plus.

11 Fils d’homme, pousse des gémissements ; rempli d’amertume, les reins brisés, gémis sous leurs yeux.

12 Et s’ils te disent : “Pourquoi ces gémissements ?”, tu leur diras : “À cause d’une nouvelle qui arrive, tous les cœurs vont défaillir, toute main faiblir ; tous les esprits seront abattus, tous les genoux fondront en eau. Voici, cela vient, c’est fait – oracle du Seigneur Dieu”. »

13 La parole du Seigneur me fut adressée :

14 « Fils d’homme, prophétise. Tu diras : Ainsi parle le Seigneur : L’épée, oui, l’épée est affûtée, bien fourbie,

15 affûtée pour accomplir le massacre, fourbie pour jeter des éclairs…

16 On l’a donnée à fourbir, à saisir à pleine main : elle est affûtée, l’épée, et fourbie pour être mise dans la main du tueur.

17 Crie, hurle, fils d’homme, car elle est tirée contre mon peuple, contre tous les princes d’Israël, ils sont précipités sur l’épée avec mon peuple. Aussi, frappe-toi la cuisse,

18 car c’est une épreuve, – oracle du Seigneur Dieu.

19 Et toi, fils d’homme, prophétise et bats des mains. L’épée par deux fois, par trois fois, l’épée transperce, la grande épée transperce des victimes, tout alentour !

20 Afin de faire trembler les cœurs, de multiplier les embûches, à toutes les portes j’ai placé le massacre par l’épée. Ah ! Elle est faite pour jeter des éclairs, fourbie pour le massacre.

21 Tranche à droite, prends position à gauche, là où tu dois faire face.

22 Moi aussi, je bats des mains, et j’assouvirai ma fureur. Je suis le Seigneur, j’ai parlé. »

23 La parole du Seigneur me fut adressée :

24 « Et toi, fils d’homme, trace deux chemins pour que vienne l’épée du roi de Babylone. Que ces deux chemins partent du même pays. À leur entrée, tu mettras un signe indiquant la direction d’une ville.

25 Tu traceras un chemin pour que l’épée vienne vers Rabba des fils d’Ammone, et vers Juda, à Jérusalem, la ville forte.

26 Le roi de Babylone, en effet, s’est arrêté au carrefour, à l’entrée des deux chemins, pour scruter les présages. Il secoue les flèches, consulte les idoles, examine le foie.

27 Dans sa main droite, le présage désigne Jérusalem : qu’on mette en place les béliers, qu’on donne l’ordre de la tuerie, qu’on pousse le cri de guerre, qu’on place les béliers contre les portes, qu’on élève un remblai, qu’on bâtisse des retranchements.

28 Aux yeux des habitants de Jérusalem, ce ne sera que vain présage ; ils ont pour eux les serments prononcés, mais le roi leur rappellera leur faute, et ils seront faits captifs.

29 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Vous avez provoqué le rappel de votre faute, quand vos crimes ont été découverts, de sorte que vos péchés sont apparus dans toutes vos actions ; vous avez attiré l’attention sur vous : c’est pourquoi vous serez capturés par la force.

30 Quant à toi, vil malfaiteur, prince d’Israël dont le jour approche avec la dernière de tes fautes,

31 ainsi parle le Seigneur Dieu : On ôtera le turban, on enlèvera la couronne ; tout sera bouleversé : ce qui est bas sera élevé, ce qui est élevé sera abaissé.

32 Ruine ! ruine ! j’en ferai une ruine comme il n’y en a jamais eu, jusqu’à ce que vienne celui à qui appartient le jugement et à qui je le remettrai.

33 Et toi, fils d’homme, prophétise. Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu au sujet des fils d’Ammone et de leurs railleries. Tu diras : Épée ! Épée ! Tu es dégainée pour le massacre, fourbie pour dévorer, pour jeter des éclairs,

34 trancher le cou aux vils malfaiteurs dont le jour approche avec la dernière de leurs fautes ! Illusoires, les visions à ton sujet, et trompeurs, les présages !

35 Remets l’épée au fourreau. Dans le lieu où tu as été créé, au pays de tes origines, je te jugerai.

36 Je déverserai sur toi mon indignation, je soufflerai contre toi le feu de mon emportement, et je te livrerai entre les mains de gens stupides, artisans d’extermination.

37 Tu seras la proie du feu, ton sang coulera au milieu du pays ; on ne se souviendra plus de toi : Je suis le Seigneur, j’ai parlé. »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :