Archive for the orgueil (se glorifier) Category

Zacharie 11,1-17

Posted in orgueil (se glorifier), prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Ouvre tes portes, Liban, et que le feu dévore tes cèdres !

02 Hurle, cyprès, car le cèdre est tombé, les plus majestueux sont anéantis. Hurlez, chênes de Bashane, car elle est abattue, la forêt imprenable.

03 Voix des bergers qui hurlent, car leur splendeur est anéantie. Voix des lionceaux qui rugissent, car l’orgueil du Jourdain est anéanti.

04 Ainsi parle le Seigneur mon Dieu : « Fais paître des brebis destinées à l’abattoir,

05 celles que leurs acheteurs abattent impunément, et dont leurs vendeurs disent : “Béni soit le Seigneur, me voilà riche !” ; leurs bergers ne les ont pas épargnées.

06 En effet, je n’épargnerai plus les habitants du pays – oracle du Seigneur ! Désormais, moi aussi, je vais livrer les hommes, chacun aux mains de son prochain et aux mains de son roi ; ceux-ci écraseront le pays, mais je ne délivrerai pas les gens de leurs mains. »

07 Je me mis donc à faire paître ces brebis, destinées à l’abattoir, pour les marchands de brebis. Je pris pour moi deux bâtons, j’appelai le premier « Faveur », et le second « Entente », et je fis paître les brebis.

08 Je fis disparaître les trois pasteurs en un seul mois. Mais je perdis patience envers les brebis, et elles, de leur côté, me prirent en dégoût.

09 Alors je dis : « Je ne veux plus vous faire paître. Celle qui doit mourir, qu’elle meure ; celle qui doit disparaître, qu’elle disparaisse, et celles qui survivent, qu’elles se dévorent entre elles. »

10 Puis je pris mon bâton « Faveur » et je le brisai pour rompre mon alliance, celle que j’avais conclue avec tous les peuples.

11 Ce jour-là, elle fut rompue, et les marchands de brebis qui m’observaient surent que c’était là une parole du Seigneur.

12 Je leur dis alors : « Si cela vous semble bon, donnez-moi mon salaire, sinon n’en faites rien. » Ils pesèrent mon salaire : trente pièces d’argent.

13 Le Seigneur me dit : « Jette-le au fondeur, ce joli prix auquel ils m’ont apprécié ! » Alors je ramassai les trente pièces d’argent et je les jetai au fondeur dans la Maison du Seigneur.

14 Puis je brisai mon deuxième bâton « Entente » pour rompre la fraternité entre Juda et Israël.

15 Le Seigneur me dit alors : « Prends encore l’équipement d’un berger insensé,

16 car voici que moi je vais susciter un berger dans le pays ; la brebis disparue, il n’en aura pas souci ; celle qui est égarée, il ne la cherchera pas ; celle qui est blessée, il ne la soignera pas ; celle qui est épuisée, il ne la soutiendra pas, mais il dévorera la chair des bêtes grasses, il arrachera même leurs sabots.

17 Malheur à ce vaurien de berger qui délaisse les brebis ! Que l’épée s’en prenne à son bras et à son œil droit ! Que son bras se dessèche, oui, se dessèche ! Que son œil droit s’éteigne, oui, qu’il s’éteigne ! »

Publicités

Zacharie 10,1-12

Posted in allégorie et référence christique, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, divination (incantation), eaux innombrables (négatives), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), fondations (pieux sacré), iles lointaines (nations éloignées), joie divine (jubilation), moissonner (semer, cultiver), orgueil (se glorifier), pasteur, peuple de Dieu (Israel, Juda), pierre d'angle, prophétie (oracle), puissance divine, restauration (rebâtir), sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), vision béatifique with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Demandez au Seigneur la pluie, la pluie de printemps ; c’est le Seigneur qui provoque les orages. Il leur donnera une pluie abondante, et à chacun, de l’herbe dans son champ.

02 Puisque les terafim ont fait de fausses prédictions, que les devins ont eu des visions mensongères, puisqu’ils ont débité des songes trompeurs et donné de vaines consolations, voilà pourquoi le peuple est parti comme un troupeau malheureux faute de berger.

03 Contre les bergers s’est enflammée ma colère, contre les boucs je vais sévir. Car le Seigneur de l’univers visitera son troupeau – la maison de Juda –, dans le combat il en fera sa monture d’honneur.

04 De Juda sortira une pierre d’angle, de lui sortira un piquet solide, de lui sortira un arc de guerre, de lui sortiront tous ceux qui s’imposent. Ensemble,

05 ils seront comme des héros piétinant, dans le combat, la boue des chemins. Ils combattront, car le Seigneur est avec eux, et ceux qui montent des chevaux seront couverts de honte.

06 De la maison de Juda je ferai des héros, et je sauverai la maison de Joseph. Je les rétablirai car j’en aurai compassion ; ils seront comme si je ne les avais pas rejetés, car moi, le Seigneur, je suis leur Dieu, et je les exaucerai.

07 Ceux d’Éphraïm seront comme des héros, comme sous l’effet du vin leur cœur se réjouira ; en les voyant, leurs fils se réjouiront, leur cœur exultera dans le Seigneur.

08 Je vais siffler pour les rassembler, car je les ai rachetés, et ils seront aussi nombreux qu’autrefois.

09 Je les ai disséminés parmi les nations, mais au loin, ils se souviendront de moi, ils vivront avec leurs fils et ils reviendront.

10 Je les ramènerai de la terre d’Égypte, et d’Assour je les rassemblerai ; je les ferai entrer au pays de Galaad et au Liban, et cela ne sera pas suffisant pour eux.

11 – Il passera par la mer, une mer d’angoisse, il frappera les flots dans la mer, toutes les profondeurs du Nil seront asséchées. L’orgueil d’Assour sera abattu et le sceptre de l’Égypte disparaîtra.

12 J’en ferai des héros dans la puissance du Seigneur ; c’est en son nom qu’ils marcheront – oracle du Seigneur.

Zacharie 9,1-17

Posted in allégorie et référence christique, alliance, déportation (captif, exil), espérance, fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), iles lointaines (nations éloignées), joie divine (jubilation), maison (demeures) du Seigneur, omniscience divine, orgueil (se glorifier), paix, passage de la mort, pasteur, peuple de Dieu (Israel, Juda), protection divine (refuge, abri), purgatoire, rétribution (mérite), royauté du Christ, salut (rachat, rédemption), sang with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Proclamation. Parole du Seigneur au pays de Hadrak et de Damas, son repos, car le Seigneur a les yeux sur les hommes et sur toutes les tribus d’Israël,

02 il en sera de même pour Hamath qui en fera partie, ainsi que pour Tyr et Sidon. Parce qu’elle est très habile,

03 Tyr s’est construit une forteresse, amoncelant l’argent comme de la poussière, et l’or comme la boue des rues.

04 Voici que le Seigneur en prendra possession, il précipitera ses remparts dans la mer ; elle-même sera dévorée par le feu.

05 Ascalon le verra et sera épouvantée, et Gaza, qui se tordra de douleur, Éqrone aussi, car son appui s’est couvert de honte. Le roi disparaîtra de Gaza, Ascalon n’aura plus d’habitants,

06 et un bâtard habitera dans Ashdod. Je supprimerai l’orgueil du Philistin,

07 j’ôterai de sa bouche le sang qu’il boit, et de ses dents, les horreurs qu’il mange. Il sera lui aussi un reste pour notre Dieu, il sera comme un familier en Juda ; Éqrone sera pareil au Jébuséen.

08 Auprès de ma maison je camperai comme une garde contre ceux qui vont et viennent : plus personne pour venir l’opprimer, maintenant que j’ai vu de mes yeux !

09 Exulte de toutes tes forces, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi qui vient à toi : il est juste et victorieux, pauvre et monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse.

10 Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat ; il brisera l’arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations. Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre, et de l’Euphrate à l’autre bout du pays.

11 Quant à toi, par le sang de ton alliance, je fais sortir tes captifs de la citerne sans eau.

12 Revenez à la place forte, captifs pleins d’espérance. Aujourd’hui même, je l’affirme, je te rendrai au double.

13 Car j’ai tendu mon arc – c’est Juda. Je le garnis d’une flèche – c’est Éphraïm. Je vais exciter tes fils, ô Sion, contre les fils des Grecs ; je ferai de toi une épée de héros.

14 Alors le Seigneur apparaîtra au-dessus d’eux, et sa flèche jaillira comme l’éclair ; le Seigneur Dieu sonnera du cor, il s’avancera dans les ouragans du midi.

15 Le Seigneur de l’univers les protégera, ils mangeront et piétineront les pierres de fronde, ils boiront, en faisant du tapage comme pris de vin, et ils seront remplis comme la coupe d’aspersion, comme les cornes de l’autel.

16 Et le Seigneur leur Dieu les sauvera, ce jour-là, eux, les brebis de son peuple. Oui, des pierres de diadème scintilleront sur sa terre ;

17 oui, quelle prospérité, quelle beauté que la leur ! Le froment épanouira les jeunes gens, et le vin nouveau, les jeunes filles.

Sophonie 2,1-15

Posted in attributs et noms divins, chercher Dieu, colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), enfer (géhenne, vallée du Cédron), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), humilité (humble), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), loi, orgueil (se glorifier), pasteur, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), purgatoire, terre promise (terre sainte) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Serrez-vous, entassez-vous, nation sans désir,

02 avant que vous soyez chassés comme la paille qui disparaît en un jour, avant que vienne sur vous la brûlante colère du Seigneur, avant que vienne sur vous le jour de la colère du Seigneur.

03 Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays, qui accomplissez sa loi. Cherchez la justice, cherchez l’humilité : peut-être serez-vous à l’abri au jour de la colère du Seigneur.

04 Voyez ! Gaza va être abandonnée, Ascalon sera dévastée. Ashdod, en plein midi, sera dépeuplée, Écrone sera déracinée.

05 Malheur aux habitants des bords de la mer, à la nation des Crétois ! La parole du Seigneur est contre vous : « Canaan, terre des Philistins, je vais te ruiner, te vider de tous tes habitants ! »

06 Les bords de la mer seront réduits en pacages, en prairies pour les bergers, en parcs à moutons.

07 Ce sera un territoire pour ceux qui resteront de la maison de Juda ; là, ils mèneront paître leurs troupeaux ; au milieu des maisons d’Ascalon, le soir ils se reposeront, car le Seigneur, leur Dieu, les visitera, il aura changé leur sort.

08 J’ai entendu les insultes de Moab et les sarcasmes des fils d’Ammone, qui ont insulté mon peuple et se vantaient de leur territoire.

09 C’est pourquoi, par ma vie – oracle du Seigneur de l’univers, Dieu d’Israël –, Moab deviendra comme Sodome, et les fils d’Ammone comme Gomorrhe, le domaine du chardon, un monceau de sel, une terre à jamais désolée. Le reste de mon peuple les pillera, ce qui subsistera de ma nation en héritera.

10 Tel sera leur sort pour prix de leur orgueil, puisqu’ils ont insulté et traité de haut le peuple du Seigneur de l’univers.

11 Redoutable pour eux sera le Seigneur, lorsqu’il aura réduit à rien tous les dieux de la terre ; alors toutes les îles des nations se prosterneront devant lui, chacune sur son propre sol.

12 Quant à vous, Éthiopiens, il dira : « Ils seront transpercés par mon épée. »

13 Il lèvera la main contre le Nord, il fera périr Assour, il fera de Ninive une terre désolée, aride comme le désert.

14 En elle se reposeront les troupeaux et toutes sortes de bêtes. Même la hulotte, même le hérisson passeront la nuit parmi ses chapiteaux ; un hululement se fait entendre à la fenêtre, et sur le seuil se tient un corbeau : le palais de cèdre n’est que ruines.

15 Telle sera la cité hautaine qui trônait avec assurance, elle qui disait en son cœur : « Moi, rien que moi ! » Comment est-elle devenue un lieu désolé, un repaire pour les bêtes ? Tous ceux qui passent près d’elle sifflent en agitant la main.

Habaquc 2,1-20

Posted in circoncision, connaissance (intelligence de la foi), droite du Seigneur, droiture, ecouter (voix du Seigneur), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), justice (justification, juste), nudité, orgueil (se glorifier), remparts (murailles), richesse, sang, shéol (hades, séjour des morts), temple (sanctuaire), vanité (néant), vigilance (prévoyance), vision (songe, extase) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Je vais me tenir à mon poste de garde, rester debout sur mon rempart, guetter ce que Dieu me dira, et comment il répliquera à mes plaintes.

02 Alors le Seigneur me répondit : Tu vas mettre par écrit une vision, clairement, sur des tablettes, pour qu’on puisse la lire couramment.

03 Car c’est encore une vision pour le temps fixé ; elle tendra vers son accomplissement, et ne décevra pas. Si elle paraît tarder, attends-la : elle viendra certainement, sans retard.

04 Celui qui est insolent n’a pas l’âme droite, mais le juste vivra par sa fidélité.

05 Assurément, comme le vin est traître, l’homme fort est orgueilleux, sans repos ; il ouvre large sa gorge comme les enfers, il est comme la mort, jamais rassasié ; il entasse pour lui toutes les nations, il ramasse pour lui tous les peuples.

06 Tous ne vont-ils pas proférer sur lui une satire, des pamphlets et des énigmes contre lui ? Ils diront : Quel malheur pour celui qui s’enrichit du bien des autres – Combien de temps encore ? – et pour celui qui accumule des gages à son profit !

07 Ne vont-ils pas se dresser soudain, tes créanciers, et se réveiller, ceux qui te feront trembler ? Par eux, tu seras mis au pillage !

08 Comme tu as dépouillé de nombreuses nations, tout le reste des peuples te dépouillera à cause du sang de l’homme, à cause de la violence faite au pays, à la cité et à tous ses habitants.

09 Quel malheur pour celui qui réalise un profit malhonnête pour sa maison, afin d’établir son nid sur la hauteur, pour échapper à l’emprise du malheur !

10 C’est la honte de ta maison que tu as décidée ; en éliminant de nombreux peuples, c’est ta propre vie qui échoue.

11 Oui, du mur une pierre va crier, et de la charpente, une poutre lui répondra.

12 Quel malheur pour celui qui bâtit une ville dans le sang et fonde une cité sur le crime !

13 Ceci ne vient-il pas du Seigneur de l’univers que les peuples se fatiguent pour du feu, que les nations s’exténuent pour le néant ?

14 La connaissance de la gloire du Seigneur remplira la terre, comme les eaux recouvrent le fond de la mer !

15 Quel malheur pour qui fait boire son prochain, et lui verse du poison au point de l’enivrer, pour regarder sa nudité !

16 Tu t’es rassasié d’infamie plus que de gloire ! À ton tour de boire et d’exhiber ton prépuce : sur toi se renversera la coupe de la droite du Seigneur, et sur ta gloire, l’ignominie !

17 Car la violence faite au Liban retombera sur toi et le pillage des troupeaux t’effrayera, à cause du sang de l’homme, à cause de la violence faite au pays, à la cité et à tous ses habitants.

18 À quoi sert une image sculptée pour que la sculpte son auteur, une idole en métal qui enseigne le mensonge, pour qu’en elles se confie l’auteur qui les fabrique ? Les faux dieux qu’il fait sont muets.

19 Quel malheur pour celui qui dit au morceau de bois : « Réveille-toi ! », à la pierre muette : « Lève-toi ! », et qui dit : « Elle va enseigner ! » Tout cela est plaqué d’or et d’argent, sans aucun souffle à l’intérieur !

20 Mais le Seigneur est dans son temple saint : silence devant lui, terre entière !

 

Abdias 1,1-21

Posted in déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), détresse (désespoir), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), montagne du Seigneur (théophanie), orgueil (se glorifier), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), royaume de Dieu, sainteté (saint) with tags on 3 mars 2014 by JL

01 VISION D’ABDIAS. Ainsi parle à Édom le Seigneur Dieu. Nous avons entendu, de la part du Seigneur, une nouvelle ; un messager a été envoyé parmi les nations : « Debout ! Dressons-nous ! Attaquons-le ! »

02 Voici : je t’abaisse parmi les nations, tu es très méprisé.

03 L’arrogance de ton cœur t’a trompé, toi qui demeures dans les creux du rocher, qui habites le haut-pays et dis en ton cœur : « Qui me fera descendre jusqu’à terre ? »

04 Si tu t’élevais comme l’aigle, si tu établissais ton nid au milieu des étoiles, je t’en ferais descendre ! – oracle du Seigneur.

05 Si des voleurs venaient chez toi, des pillards pendant la nuit, – comme tu serais anéanti ! – ne voleraient-ils pas tout ce qu’ils peuvent ? Si des vendangeurs venaient chez toi, laisseraient-ils quelque chose à grappiller ?

06 Comme il a été fouillé, Ésaü, on a découvert ses cachettes !

07 Tous ceux qui étaient pour toi des alliés t’ont repoussé à la frontière ; ceux qui étaient en paix avec toi t’ont trompé, ils t’ont dominé. Et ceux qui partageaient ton pain ont mis un piège sous tes pas. – On n’en a pas l’intelligence ! –

08 N’est-ce pas en ce jour-là – oracle du Seigneur –, que je supprimerai d’Édom les sages, et de la montagne d’Ésaü, l’intelligence ?

09 Témane, tes guerriers seront paralysés, si bien que nul n’échappera au carnage sur la montagne d’Ésaü.

10 À cause de la violence faite à ton frère Jacob, la honte te couvrira et à jamais tu disparaîtras !

11 Le jour où tu n’es pas intervenu pour lui, lorsque des étrangers capturaient son armée, que des barbares franchissaient ses portes et tiraient au sort Jérusalem, toi aussi, tu étais comme l’un d’eux.

12 Ne regarde pas avec plaisir le jour de ton frère, le jour de son désastre. Ne te réjouis pas au sujet des fils de Juda, le jour de leur perdition. N’aie pas le verbe haut, le jour de la détresse.

13 Ne pénètre pas dans la ville de mon peuple, le jour de sa ruine. Ne regarde pas non plus son malheur, le jour de sa ruine. Ne t’en prends pas à son armée, le jour de sa ruine :

14 ne te tiens pas aux carrefours pour exterminer ses fuyards ; ne livre pas ses rescapés, le jour de la détresse.

15 Oui, proche est le jour du Seigneur, sur toutes les nations. On te fera comme tu as fait : tes méfaits te retomberont sur la tête.

16 Oui, de même que vous avez bu sur ma montagne sainte, toutes les nations boiront sans trêve : elles boivent, elles se gorgent, elles sont comme n’ayant pas été.

17 Mais il y aura un reste sur la montagne de Sion, il sera saint. La maison de Jacob héritera de son héritage.

18 La maison de Jacob sera un feu, la maison de Joseph, une flamme, et la maison d’Ésaü sera de la paille ! Elles vont la brûler et la dévorer : pas de survivant dans la maison d’Ésaü ! Oui, le Seigneur a parlé !

19 Le Néguev héritera de la montagne d’Ésaü, et le Bas-Pays, de la Philistie ; ils hériteront du territoire d’Éphraïm et du territoire de Samarie, et Benjamin héritera du Galaad.

20 Les déportés des fils d’Israël – cette armée-là ! – hériteront de Canaan, jusqu’à Sarepta, et les déportés de Jérusalem qui sont à Séfarad hériteront des villes du Néguev.

21 Les libérateurs monteront à la montagne de Sion pour juger la montagne d’Ésaü. Au Seigneur, la royauté !


Amos 6,1-14

Posted in déportation (captif, exil), droiture, faire mémoire (mémorial, solennité), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), malédiction, orgueil (se glorifier), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), vanité (néant) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Malheur à ceux qui vivent bien tranquilles dans Sion, et à ceux qui se croient en sécurité sur la montagne de Samarie, ces notables de la première des nations, vers qui se rend la maison d’Israël !

02 Passez par Kalné, et voyez ; de là, partez pour Hamath, la grande, puis descendez à Gath des Philistins. Ces villes sont-elles les meilleures des royaumes ? Leur territoire, plus grand que votre territoire ?

03 En croyant repousser le jour du malheur, vous rapprochez le règne de la violence !

04 Couchés sur des lits d’ivoire, vautrés sur leurs divans, ils mangent les agneaux du troupeau, les veaux les plus tendres de l’étable ;

05 ils improvisent au son de la harpe, ils inventent, comme David, des instruments de musique ;

06 ils boivent le vin à même les amphores, ils se frottent avec des parfums de luxe, mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël !

07 C’est pourquoi maintenant ils vont être déportés, ils seront les premiers des déportés ; et la bande des vautrés n’existera plus.

08 Le Seigneur Dieu le jure par lui-même – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers : Moi, j’ai en horreur l’orgueil de Jacob, et je déteste ses palais ; aussi, je livrerai la ville et ce qu’elle renferme.

09 Et s’il reste dix hommes dans une seule maison, ils mourront.

10 Un parent, celui qui sortira les ossements hors de la maison, pour les brûler, dira à celui qui est au fond de la maison : « Y en a-t-il encore avec toi ? » Celui-ci répondra : « Plus rien ! » Il dira : « Silence ! Car on n’a plus à faire mémoire du nom du Seigneur ! »

11 Voici que le Seigneur commande ; il frappe la grande maison : elle s’écroule, la petite maison : elle se fissure.

12 Est-ce qu’on fait galoper des chevaux sur des rochers, est-ce qu’on laboure la mer avec des bœufs, pour que vous changiez le droit en venin et le fruit de la justice en poison ?

13 Il en est qui se réjouissent pour Lo-Debar (c’est-à-dire Rien-du-tout), et qui disent : « N’est-ce pas par notre force que nous avons conquis Qarnaïm (c’est-à-dire Les-Deux-Cornes) ? »

14 Eh bien ! maison d’Israël, voici que moi – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers –, je dresse contre vous une nation ; elle vous opprimera depuis l’Entrée-de-Hamath jusqu’au torrent de la Araba.