Ezéchiel 28,1-19

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, tu diras au prince de la ville de Tyr : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ton cœur s’est exalté et tu as dit : “Je suis un dieu, j’habite une résidence divine, au cœur des mers.” Pourtant, tu es un homme et non un dieu, toi qui prends tes pensées pour des pensées divines.

03 Tu serais donc plus sage que Daniel, il n’y aurait pas de secret trop profond pour toi ?

04 Par ta sagesse et ton intelligence tu as fait fortune, tu as accumulé l’or et l’argent dans tes trésors.

05 Par ton génie du commerce, tu as multiplié ta fortune, et à cause de cette fortune ton cœur s’est exalté.

06 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce que tu prends tes pensées pour des pensées divines,

07 je fais venir contre toi des barbares, une nation redoutable. Ils tireront l’épée contre ta belle sagesse, ils profaneront ta splendeur.

08 Ils te feront descendre dans la fosse et tu mourras au cœur des mers, d’une mort violente.

09 Oseras-tu dire encore devant tes meurtriers : “Je suis dieu” ? Sous la main de ceux qui te transperceront, tu seras un homme et non un dieu.

10 Tu mourras de la mort des païens incirconcis, par la main des barbares. Oui, moi, j’ai parlé, – oracle du Seigneur Dieu. »

11 La parole du Seigneur me fut adressée :

12 « Fils d’homme, entonne une complainte sur le roi de Tyr. Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Toi, le sceau d’une œuvre exemplaire, plein de sagesse, d’une beauté parfaite,

13 tu étais en Éden, dans le jardin de Dieu, entouré de murs en pierres précieuses : sardoine, topaze et jaspe, chrysolithe, cornaline et onyx, saphir, escarboucle et émeraude ; l’or ouvragé de tes tambourins et de tes flûtes a été préparé au jour de ta création.

14 Toi, Kéroub choisi, le protecteur, je t’avais établi sur la sainte montagne de Dieu ; au milieu des pierres étincelantes, tu allais et venais.

15 Tu fus intègre dans ta conduite depuis le jour de ta création, jusqu’à ce que soit découverte en toi la perfidie :

16 en multipliant tes affaires, tu t’es rempli de violence, et tu as péché. Aussi, je te réduis au rang de profane, loin de la montagne de Dieu ; je te fais périr, Kéroub protecteur, loin des pierres étincelantes.

17 Ton cœur s’est exalté à cause de ta beauté, tu laissas ta splendeur corrompre ta sagesse. Je te jette par terre, je te donne en spectacle aux rois.

18 Par tes multiples péchés, par la perversion de tes affaires, tu as profané ton sanctuaire. Aussi je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore ; sur la terre, je te réduis en cendres, devant les yeux de tous ceux qui te regardent.

19 Tous ceux qui te connaissent, parmi les peuples, sont pris de stupeur à cause de toi. Tu deviens un objet d’épouvante ; tu ne seras plus, à jamais. »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :