Archive for the eden (jardin d’Eden) Category

Joël 2,1-27

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), eden (jardin d'Eden), festin (paradis), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), kénose (abaissement, cœur brisé), montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), pureté du coeur, purgatoire, rétribution (mérite), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Sonnez du cor dans Sion, faites retentir la clameur sur ma montagne sainte ! Qu’ils tremblent, tous les habitants du pays, car voici venir le jour du Seigneur, il est tout proche.

02 Jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuages et de sombres nuées. Comme la nuit qui envahit les montagnes, voici un peuple nombreux et fort ; il n’y en a jamais eu de pareil et il n’y en aura plus dans les générations à venir.

03 Devant lui, un feu dévore ; derrière lui, une flamme consume. Devant lui, le pays, comme un jardin d’Éden ; derrière lui, un désert désolé. Il n’y a rien qui lui échappe.

04 Son aspect est l’aspect des chevaux ; comme des coursiers, ils s’élancent.

05 C’est comme le bruit des chars bondissant aux sommets des montagnes ; comme le bruit des flammes, un feu qui dévore le chaume ; comme un peuple puissant rangé en bataille.

06 Devant lui frémissent des peuples, tous les visages ont perdu leur éclat.

07 Comme des braves ils courent ; tels des guerriers, ils escaladent le rempart. Chacun va son chemin, ils ne quittent pas leur voie.

08 Ils ne se bousculent pas l’un l’autre, chaque homme va sa route. Ils foncent à travers les projectiles, sans rompre les rangs.

09 Ils se ruent dans la ville, ils courent sur le rempart, ils escaladent les maisons, ils pénètrent par les fenêtres comme des voleurs.

10 Devant lui, la terre tremble, le ciel est ébranlé ; le soleil et la lune se sont obscurcis et les étoiles ont retiré leur clarté.

11 Le Seigneur a donné de la voix devant son armée : ils sont nombreux, ses bataillons ; il est puissant, l’exécuteur de sa parole ; il est grand, le jour du Seigneur, et très redoutable : qui peut l’affronter ?

12 Et maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !

13 Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.

14 Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu.

15 Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,

16 réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !

17 Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »

18 Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

19 Le Seigneur a répondu à son peuple, en disant : « Voici que je vous envoie le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche. Vous en serez rassasiés, jamais plus je ne ferai de vous l’opprobre des nations.

20 Celui qui vient du nord, je l’éloignerai de chez vous, je le chasserai vers un pays aride et désolé : son avant-garde vers la mer orientale, son arrière-garde vers la mer occidentale ; sa puanteur s’élève, son infection s’élèvera. » Oui, il a fait de grandes choses !

21 Ô terre, ne crains plus ! exulte et réjouis-toi ! Car le Seigneur a fait de grandes choses.

22 Ne craignez plus, bêtes des champs : les pâturages du désert ont reverdi, les arbres ont produit leurs fruits, la vigne et le figuier ont donné leurs richesses.

23 Fils de Sion, exultez, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu ! Car il vous a donné la pluie avec générosité, il a fait tomber pour vous les averses, celles de l’automne et celles du printemps, dès qu’il le fallait.

24 Les granges seront pleines de blé, les cuves déborderont de vin nouveau et d’huile fraîche.

25 Je vous rétribuerai pour les années dévorées par la sauterelle, par le criquet, le grillon, la chenille, ma grande armée envoyée contre vous.

26 Vous mangerez à votre faim, vous serez rassasiés, et vous célébrerez le nom du Seigneur votre Dieu car il a fait pour vous des merveilles. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

27 Et vous saurez que moi, je suis au milieu d’Israël, que Je suis le Seigneur votre Dieu, il n’y en a pas d’autre. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

 

Publicités

Ezéchiel 36,1-38

Posted in abomination, colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), consacré (consécration), conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), eden (jardin d'Eden), Esprit-Saint, faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), initiative divine, Jérusalem (Sion), moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, purification, sainteté (saint), sang, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 24 février 2014 by JL

01 « Et toi, fils d’homme, prophétise contre les montagnes d’Israël. Tu diras : Montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur.

02 Ainsi parle le Seigneur Dieu : L’ennemi a dit de vous : “Ha ! Ha ! Ces antiques lieux sacrés sont devenus notre possession !”

03 Eh bien, prophétise. Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : On vous a dévastées, on vous a convoitées de tous côtés, et vous êtes devenues la possession des autres nations, vous avez alimenté les propos et les rumeurs des gens.

04 Eh bien, montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur Dieu. Ainsi parle le Seigneur Dieu aux montagnes, aux collines, aux ravins, aux vallées, aux ruines désertes, aux villes abandonnées, livrés au pillage et aux moqueries des autres nations alentour ;

05 – ainsi parle le Seigneur Dieu : Je le jure, dans le feu de ma jalousie je parlerai contre les autres nations et contre Édom tout entier parce que, la joie au cœur et le mépris dans l’âme, ils se sont attribué mon pays pour en piller les pâturages.

06 C’est pourquoi, prophétise sur le pays d’Israël, dis aux montagnes, aux collines, aux ravins, aux vallées : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici ! Je parle dans ma jalousie et ma fureur, parce que les nations vous font subir le déshonneur.

07 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Je le jure, la main levée : les nations qui vous entourent, ce sont elles qui subiront le déshonneur.

08 Vous, montagnes d’Israël, vous produirez vos rameaux et vous porterez votre fruit pour mon peuple Israël, car il va bientôt revenir.

09 Oui, je viens vers vous, je me tourne vers vous : vous serez cultivées, vous serez ensemencées.

10 Sur vous, je multiplierai la population, la maison d’Israël tout entière ; les villes seront habitées, et les ruines rebâties.

11 Sur vous, je multiplierai population et bétail ; ils se multiplieront et seront féconds. Je vous rendrai aussi peuplées qu’auparavant, je vous ferai plus de bien qu’autrefois. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

12 Sur vous, je ferai circuler des hommes, mon peuple Israël. Ils prendront possession de toi. Tu seras leur héritage et tu ne les priveras plus de leurs enfants.

13 Ainsi parle le Seigneur Dieu : On dit de toi : “Tu dévores les hommes, et tu prives ta nation de ses enfants.”

14 Eh bien, tu ne dévoreras plus d’hommes, tu ne priveras plus ta nation de ses enfants – oracle du Seigneur Dieu.

15 Je ne te ferai plus entendre les propos déshonorants des nations, et tu n’auras plus à subir les humiliations des peuples. Tu ne priveras plus ta nation de ses enfants – oracle du Seigneur Dieu. »

16 La parole du Seigneur me fut adressée :

17 « Fils d’homme, lorsque les gens d’Israël habitaient leur pays, ils le rendaient impur par leur conduite et leurs actes. Leur conduite a été devant moi comme la souillure d’une femme pendant son impureté.

18 Alors j’ai déversé sur eux ma fureur, à cause du sang qu’ils avaient versé dans le pays, à cause des idoles immondes qui l’avaient rendu impur.

19 Je les ai dispersés parmi les nations, ils ont été disséminés dans les pays étrangers. Selon leur conduite et leurs actes, je les ai jugés.

20 Dans les nations où ils sont allés, ils ont profané mon saint nom, car on disait : “C’est le peuple du Seigneur, et ils sont sortis de son pays !”

21 Mais j’ai voulu épargner mon saint nom, que les gens d’Israël avaient profané dans les nations où ils sont allés.

22 Eh bien ! tu diras à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ce n’est pas pour vous que je vais agir, maison d’Israël, mais c’est pour mon saint nom que vous avez profané dans les nations où vous êtes allés.

23 Je sanctifierai mon grand nom, profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté à leurs yeux.

24 Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre.

25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai.

26 Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair.

27 Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles.

28 Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

29 Je vous délivrerai de toutes vos souillures, je convoquerai le froment, je le multiplierai, je ne vous soumettrai plus à la famine.

30 Je multiplierai le fruit de l’arbre, le produit des champs, afin que vous n’ayez plus à supporter l’humiliation de la famine parmi les nations.

31 Vous vous souviendrez de votre mauvaise conduite, de vos actes qui n’étaient pas bons. Le dégoût vous montera au visage, à cause de vos péchés et de vos abominations.

32 Ce n’est pas à cause de vous que je vais agir – oracle du Seigneur Dieu –, sachez-le bien. Soyez honteux et confus de votre conduite, maison d’Israël.

33 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le jour où je vous purifierai de tous vos péchés, je peuplerai les villes, et les ruines seront rebâties.

34 Le pays qui était désolé sera cultivé, alors qu’il était une désolation aux yeux de tous les passants.

35 On dira : “Ce pays qui était désolé est devenu comme un jardin d’Éden ; les villes qui étaient en ruines, désolées, démolies, sont fortifiées et peuplées.”

36 Alors les nations qui subsisteront autour de vous sauront que Je suis le Seigneur : je reconstruis ce qui était démoli, je replante ce qui était désolé. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai.

37 Ainsi parle le Seigneur Dieu : En outre, je me laisserai chercher par la maison d’Israël afin d’agir en sa faveur ; les hommes, je les multiplierai comme un troupeau.

38 Comme un troupeau de bêtes consacrées, le troupeau qui remplit Jérusalem lors de ses solennités, les hommes rempliront, tels un troupeau, les villes en ruines. Alors on saura que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 31,1-18

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), arbre de vie, arbre du bien et du mal, circoncision, diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), eden (jardin d'Eden), orgueil (se glorifier), prophétie (oracle), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 24 février 2014 by JL

01La onzième année de la première déportation, le troisième mois, le premier du mois, la parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, dis à Pharaon, roi d’Égypte, et à sa multitude : À qui te comparer dans ta grandeur ?

03 Voici : un cèdre du Liban avait une belle ramure, des branchages produisant de l’ombre, et une taille si élevée que son sommet était au milieu des nuages.

04 Les eaux l’ont fait grandir ; l’Abîme qui lui a donné de croître faisait couler ses fleuves autour du lieu où il était planté, et dirigeait ses canaux vers tous les arbres de la campagne.

05 Ainsi sa taille était-elle plus élevée que celle de tous les arbres de la campagne, ses surgeons s’étaient multipliés, ses branches, allongées, grâce aux eaux abondantes qui coulaient vers lui.

06 Dans ses rameaux nichaient tous les oiseaux du ciel, sous ses branches toutes les bêtes sauvages mettaient bas, et à son ombre habitaient de nombreuses nations.

07 Il était beau par sa grandeur, par l’ampleur de son branchage ; ses racines s’étendaient jusqu’aux eaux abondantes.

08 Les cèdres ne l’égalaient pas dans le jardin de Dieu, les cyprès n’étaient pas comparables à ses branches, ni les platanes à ses rameaux ; aucun arbre dans le jardin de Dieu ne lui était comparable en beauté.

09 Je l’avais rendu beau par l’abondance de ses branches ; tous les arbres d’Éden, dans le jardin de Dieu, le jalousaient.

10 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce qu’il a haussé sa taille, parce que son sommet atteint les nuages, que son cœur s’est élevé avec orgueil,

11 je le livre aux mains du tyran des nations qui le traitera selon sa méchanceté. Je l’ai chassé.

12 Des étrangers, parmi les plus redoutables des nations, l’ont abattu, puis abandonné. Son branchage est tombé sur les montagnes et dans toutes les vallées, ses branches ont été brisées dans tous les ravins du pays, tous les gens du pays ont quitté son ombre, et l’ont abandonné.

13 Tous les oiseaux du ciel se posent sur ses débris, toutes les bêtes sauvages gîtent dans ses branches.

14 Cela est arrivé pour qu’aucun arbre bien arrosé ne hausse sa taille, que son sommet n’atteigne les nuages, et que, bien abreuvé, il ne se tienne avec orgueil au-dessus des autres. Car tous, ils sont livrés à la mort, au pays des profondeurs, au milieu des fils d’hommes, auprès de ceux qui descendent à la fosse.

15 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le jour où le cèdre est descendu au séjour des morts, j’ai fait prendre le deuil ; sur lui j’ai refermé l’Abîme, j’ai arrêté ses fleuves, et les grandes eaux ont été retenues ; à cause de lui j’ai assombri le Liban ; j’ai fait dépérir tous les arbres de la campagne à cause de lui.

16 J’ai fait trembler les nations au bruit de sa chute, lorsque je le fis descendre au séjour des morts avec ceux qui descendent à la fosse. Alors dans le pays des profondeurs, tous les arbres d’Éden ont eu leur revanche, les arbres de choix, les meilleurs du Liban, tous ceux qui étaient abreuvés d’eau.

17 Ceux-là aussi sont descendus avec lui au séjour des morts, auprès de ceux qui ont été transpercés par l’épée. Ils étaient son bras et habitaient à son ombre au milieu des nations.

18 À qui donc comparer ta gloire et ta grandeur parmi les arbres d’Éden ? On t’a fait descendre avec les arbres d’Éden au pays des profondeurs ; tu reposeras au milieu des incirconcis, avec ceux qui ont été transpercés par l’épée. Tel sera Pharaon et toute sa multitude – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 28,1-19

Posted in ange (chérubins), circoncision, diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), eden (jardin d'Eden), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), montagne du Seigneur (théophanie), orgueil (se glorifier), péché originel, poussière (cendre, glaise), prophétie (oracle) with tags on 22 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, tu diras au prince de la ville de Tyr : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ton cœur s’est exalté et tu as dit : “Je suis un dieu, j’habite une résidence divine, au cœur des mers.” Pourtant, tu es un homme et non un dieu, toi qui prends tes pensées pour des pensées divines.

03 Tu serais donc plus sage que Daniel, il n’y aurait pas de secret trop profond pour toi ?

04 Par ta sagesse et ton intelligence tu as fait fortune, tu as accumulé l’or et l’argent dans tes trésors.

05 Par ton génie du commerce, tu as multiplié ta fortune, et à cause de cette fortune ton cœur s’est exalté.

06 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce que tu prends tes pensées pour des pensées divines,

07 je fais venir contre toi des barbares, une nation redoutable. Ils tireront l’épée contre ta belle sagesse, ils profaneront ta splendeur.

08 Ils te feront descendre dans la fosse et tu mourras au cœur des mers, d’une mort violente.

09 Oseras-tu dire encore devant tes meurtriers : “Je suis dieu” ? Sous la main de ceux qui te transperceront, tu seras un homme et non un dieu.

10 Tu mourras de la mort des païens incirconcis, par la main des barbares. Oui, moi, j’ai parlé, – oracle du Seigneur Dieu. »

11 La parole du Seigneur me fut adressée :

12 « Fils d’homme, entonne une complainte sur le roi de Tyr. Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Toi, le sceau d’une œuvre exemplaire, plein de sagesse, d’une beauté parfaite,

13 tu étais en Éden, dans le jardin de Dieu, entouré de murs en pierres précieuses : sardoine, topaze et jaspe, chrysolithe, cornaline et onyx, saphir, escarboucle et émeraude ; l’or ouvragé de tes tambourins et de tes flûtes a été préparé au jour de ta création.

14 Toi, Kéroub choisi, le protecteur, je t’avais établi sur la sainte montagne de Dieu ; au milieu des pierres étincelantes, tu allais et venais.

15 Tu fus intègre dans ta conduite depuis le jour de ta création, jusqu’à ce que soit découverte en toi la perfidie :

16 en multipliant tes affaires, tu t’es rempli de violence, et tu as péché. Aussi, je te réduis au rang de profane, loin de la montagne de Dieu ; je te fais périr, Kéroub protecteur, loin des pierres étincelantes.

17 Ton cœur s’est exalté à cause de ta beauté, tu laissas ta splendeur corrompre ta sagesse. Je te jette par terre, je te donne en spectacle aux rois.

18 Par tes multiples péchés, par la perversion de tes affaires, tu as profané ton sanctuaire. Aussi je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore ; sur la terre, je te réduis en cendres, devant les yeux de tous ceux qui te regardent.

19 Tous ceux qui te connaissent, parmi les peuples, sont pris de stupeur à cause de toi. Tu deviens un objet d’épouvante ; tu ne seras plus, à jamais. »

Isaïe 51,1-23

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), allégorie et référence christique, bénédiction, cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), chercher Dieu, ciel (cieux), colère de Dieu, consolation (solidarité), courage (force), désert (ascèse, dépouillement), diable (démons, serpent), droiture, eaux innombrables (négatives), ecouter (voix du Seigneur), eden (jardin d'Eden), espérance, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), foi (adhérance), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), loi, lumière (lampe), opprimé (oppression), pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption), souffrance (douleur) with tags on 11 février 2014 by JL

01 Écoutez-moi, vous qui tendez vers la justice, vous qui recherchez le Seigneur : regardez le rocher dans lequel vous avez été taillés, la carrière d’où vous avez été tirés.

02 Regardez Abraham votre père, et Sara qui vous a enfantés ; car il était seul quand je l’ai appelé, mais je l’ai béni et multiplié.

03 Oui, le Seigneur console Sion, il la console de toutes ses ruines, il va faire de son désert un Éden, de sa steppe un jardin du Seigneur. On y retrouvera l’allégresse et la joie, l’action de grâce et le son de la musique.

04 Soyez attentifs, vous qui êtes mon peuple ; et vous, les nations, prêtez-moi l’oreille ! Car de moi sortira la loi, mon droit sera la lumière des peuples ! Soudain,

05 je rendrai proche ma justice, mon salut va paraître, et mon bras gouvernera les peuples. Les îles mettront en moi leur espoir, elles comptent sur mon bras.

06 Levez les yeux vers le ciel, regardez en bas vers la terre. Les cieux se dissiperont comme la fumée, la terre s’usera comme un vêtement, et ses habitants tomberont comme des mouches. Mais mon salut est pour toujours, ma justice ne sera jamais abattue.

07 Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, peuple de ceux qui ont ma loi dans le cœur ! Ne craignez pas l’insulte des hommes, ne soyez pas abattus par leurs sarcasmes,

08 car la teigne les dévorera comme un vêtement, les mites les dévoreront comme de la laine. Mais ma justice est pour toujours, et mon salut, de génération en génération.

09 Éveille-toi, éveille-toi, revêts-toi de force, bras du Seigneur ! Éveille-toi comme aux jours anciens, au temps des générations d’autrefois. N’est-ce pas toi qui taillas en pièces Rahab, qui transperças le Monstre marin ?

10 N’est-ce pas toi qui desséchas la mer, les eaux du grand Abîme, qui fis des profondeurs de la mer un chemin pour que passent les rachetés ?

11 Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, ils entrent dans Sion avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie. Allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s’enfuient.

12 C’est moi, c’est moi qui vous console. Qui es-tu pour craindre l’homme qui doit mourir, un fils d’homme périssable comme l’herbe,

13 au point d’oublier le Seigneur qui t’a fait, qui a tendu les cieux et fondé la terre, et qui es-tu pour frémir tout au long des jours devant la fureur de l’oppresseur quand il s’apprête à détruire ? Où donc est-elle, la fureur de l’oppresseur ?

14 Bientôt, le prostré sera libéré, il ne mourra pas dans un cachot, et le pain ne lui manquera pas !

15 Moi, je suis le Seigneur, ton Dieu, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, – son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

16 J’ai mis dans ta bouche mes paroles, je t’ai couvert de l’ombre de ma main, quand je plantais les cieux et fondais la terre, quand j’ai dit à Sion : « Tu es mon peuple. »

17 Réveille-toi, réveille-toi, debout, Jérusalem ! Tu as bu de la main du Seigneur la coupe de sa fureur, tu as bu jusqu’à la lie la coupe du vertige !

18 Personne qui la guide, parmi les fils qu’elle a enfantés ; pas un qui lui prenne la main, de tous les fils qu’elle a élevés !

19 Ce double malheur t’a frappée, – qui t’en plaindra ? Le ravage et la ruine, la famine et l’épée, – qui t’en consolera ?

20 Tes fils, épuisés, gisent à tous les coins de rue, comme l’antilope prise au piège, submergés par la fureur du Seigneur, la menace de ton Dieu.

21 Écoute alors ceci, malheureuse, ivre, mais pas de vin :

22 Ainsi parle ton Maître, le Seigneur, ton Dieu, qui défend la cause de son peuple : Voici que je retire de ta main la coupe du vertige ; à la coupe de ma fureur, désormais tu ne boiras plus.

23 Je la mettrai dans la main de ceux qui t’affligeaient et te disaient : « Courbe-toi, que nous passions ! » Et tu faisais de ton dos comme un sol, comme une rue pour les passants !

Genèse 4,1-16

Posted in attributs et noms divins, autel (ou Dieu descend pour bénir), convoitise (envie), diable (démons, serpent), eden (jardin d'Eden), inhabitation (présence divine), malédiction, mariage, péché (faute), premier-né (prémisse), rejet de la faute, sang with tags on 23 novembre 2012 by JL
L’homme connut Eve, sa femme ; elle conçut et enfanta Caïn et elle dit : « J’ai acquis un homme de par Yahvé. »2 Elle donna aussi le jour à Abel, frère de Caïn. Or Abel devint pasteur de petit bétail et Caïn cultivait le sol.3 Le temps passa et il advint que Caïn présenta des produits du sol en offrande à Yahvé,4 et qu’Abel, de son côté, offrit des premiers-nés de son troupeau, et même de leur graisse. Or Yahvé agréa Abel et son offrande.5 Mais il n’agréa pas Caïn et son offrande, et Caïn en fut très irrité et eut le visage abattu.6 Yahvé dit à Caïn : « Pourquoi es-tu irrité et pourquoi ton visage est-il abattu ?7 Si tu es bien disposé, ne relèveras-tu pas la tête ? Mais si tu n’es pas bien disposé, le péché n’est-il pas à la porte, une bête tapie qui te convoite ? pourras-tu la dominer ? « 8 Cependant Caïn dit à son frère Abel : « Allons dehors », et, comme ils étaient en pleine campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.9 Yahvé dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ?  » Il répondit : « Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ? « 10 Yahvé reprit : « Qu’as-tu fait ! Ecoute le sang de ton frère crier vers moi du sol !11 Maintenant, sois maudit et chassé du sol fertile qui a ouvert la bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère.12 Si tu cultives le sol, il ne te donnera plus son produit : tu seras un errant parcourant la terre. »13 Alors Caïn dit à Yahvé : « Ma peine est trop lourde à porter.14 Vois ! Tu me bannis aujourd’hui du sol fertile, je devrai me cacher loin de ta face et je serai un errant parcourant la terre : mais, le premier venu me tuera ! « 15 Yahvé lui répondit : « Aussi bien, si quelqu’un tue Caïn, on le vengera sept fois » et Yahvé mit un signe sur Caïn, afin que le premier venu ne le frappât point.16 Caïn se retira de la présence de Yahvé et séjourna au pays de Nod, à l’orient d’Eden.

Genèse 3,1-24

Posted in allégorie (analogie), ange (chérubins), arbre de vie, arbre du bien et du mal, attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), concupiscence, convoitise (envie), dépendance ontologique, diable (démons, serpent), eden (jardin d'Eden), eternité (vie éternel), honte (humiliation), humilité (humble), initiative divine, malédiction, Marie, mensonge, nudité, orgueil (se glorifier), péché originel, rejet de la faute, ruse, souffrance (douleur), tentation (filet) with tags on 23 novembre 2012 by JL
Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits. Il dit à la femme : « Alors, Dieu a dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? « 2 La femme répondit au serpent : « Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin.3 Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sous peine de mort. »4 Le serpent répliqua à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !5 Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal. »6 La femme vit que l’arbre était bon à manger et séduisant à voir, et qu’il était, cet arbre, désirable pour acquérir le discernement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea.7 Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils connurent qu’ils étaient nus ; ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes.8 Ils entendirent le pas de Yahvé Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du jour, et l’homme et sa femme se cachèrent devant Yahvé Dieu parmi les arbres du jardin.9 Yahvé Dieu appela l’homme : « Où es-tu ?  » Dit-il.10 « J’ai entendu ton pas dans le jardin, répondit l’homme ; j’ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché. »11 Il reprit : « Et qui t’a appris que tu étais nu ? Tu as donc mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ! « 12 L’homme répondit : « C’est la femme que tu as mise auprès de moi qui m’a donné de l’arbre, et j’ai mangé ! « 13 Yahvé Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ?  » Et la femme répondit : « C’est le serpent qui m’a séduite, et j’ai mangé. »14 Alors Yahvé Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.15 Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. »16 A la femme, il dit : « Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. Ta convoitise te poussera vers ton mari et lui dominera sur toi. »17 A l’homme, il dit : « Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi ! A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie.18 Il produira pour toi épines et chardons et tu mangeras l’herbe des champs.19 A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise. »20 L’homme appela sa femme « Eve », parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.21 Yahvé Dieu fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau et les en vêtit.22 Puis Yahvé Dieu dit : « Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu’il n’étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l’arbre de vie, n’en mange et ne vive pour toujours ! « 23 Et Yahvé Dieu le renvoya du jardin d’Eden pour cultiver le sol d’où il avait été tiré.24 Il bannit l’homme et il posta devant le jardin d’Eden les chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l’arbre de vie.