Archive for the circoncision Category

Habaquc 2,1-20

Posted in circoncision, connaissance (intelligence de la foi), droite du Seigneur, droiture, ecouter (voix du Seigneur), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), justice (justification, juste), nudité, orgueil (se glorifier), remparts (murailles), richesse, sang, shéol (hades, séjour des morts), temple (sanctuaire), vanité (néant), vigilance (prévoyance), vision (songe, extase) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Je vais me tenir à mon poste de garde, rester debout sur mon rempart, guetter ce que Dieu me dira, et comment il répliquera à mes plaintes.

02 Alors le Seigneur me répondit : Tu vas mettre par écrit une vision, clairement, sur des tablettes, pour qu’on puisse la lire couramment.

03 Car c’est encore une vision pour le temps fixé ; elle tendra vers son accomplissement, et ne décevra pas. Si elle paraît tarder, attends-la : elle viendra certainement, sans retard.

04 Celui qui est insolent n’a pas l’âme droite, mais le juste vivra par sa fidélité.

05 Assurément, comme le vin est traître, l’homme fort est orgueilleux, sans repos ; il ouvre large sa gorge comme les enfers, il est comme la mort, jamais rassasié ; il entasse pour lui toutes les nations, il ramasse pour lui tous les peuples.

06 Tous ne vont-ils pas proférer sur lui une satire, des pamphlets et des énigmes contre lui ? Ils diront : Quel malheur pour celui qui s’enrichit du bien des autres – Combien de temps encore ? – et pour celui qui accumule des gages à son profit !

07 Ne vont-ils pas se dresser soudain, tes créanciers, et se réveiller, ceux qui te feront trembler ? Par eux, tu seras mis au pillage !

08 Comme tu as dépouillé de nombreuses nations, tout le reste des peuples te dépouillera à cause du sang de l’homme, à cause de la violence faite au pays, à la cité et à tous ses habitants.

09 Quel malheur pour celui qui réalise un profit malhonnête pour sa maison, afin d’établir son nid sur la hauteur, pour échapper à l’emprise du malheur !

10 C’est la honte de ta maison que tu as décidée ; en éliminant de nombreux peuples, c’est ta propre vie qui échoue.

11 Oui, du mur une pierre va crier, et de la charpente, une poutre lui répondra.

12 Quel malheur pour celui qui bâtit une ville dans le sang et fonde une cité sur le crime !

13 Ceci ne vient-il pas du Seigneur de l’univers que les peuples se fatiguent pour du feu, que les nations s’exténuent pour le néant ?

14 La connaissance de la gloire du Seigneur remplira la terre, comme les eaux recouvrent le fond de la mer !

15 Quel malheur pour qui fait boire son prochain, et lui verse du poison au point de l’enivrer, pour regarder sa nudité !

16 Tu t’es rassasié d’infamie plus que de gloire ! À ton tour de boire et d’exhiber ton prépuce : sur toi se renversera la coupe de la droite du Seigneur, et sur ta gloire, l’ignominie !

17 Car la violence faite au Liban retombera sur toi et le pillage des troupeaux t’effrayera, à cause du sang de l’homme, à cause de la violence faite au pays, à la cité et à tous ses habitants.

18 À quoi sert une image sculptée pour que la sculpte son auteur, une idole en métal qui enseigne le mensonge, pour qu’en elles se confie l’auteur qui les fabrique ? Les faux dieux qu’il fait sont muets.

19 Quel malheur pour celui qui dit au morceau de bois : « Réveille-toi ! », à la pierre muette : « Lève-toi ! », et qui dit : « Elle va enseigner ! » Tout cela est plaqué d’or et d’argent, sans aucun souffle à l’intérieur !

20 Mais le Seigneur est dans son temple saint : silence devant lui, terre entière !

 

Ezéchiel 44,1-31

Posted in abomination, alliance, anathème, bénédiction, circoncision, commandements (préceptes, décrets), droiture, etranger (terre étrangère), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, offrande (prémisse et autres), péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), rituel (culte), sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation), sang, temple (sanctuaire) with tags on 25 février 2014 by JL

01 L’homme me ramena vers la porte extérieure du sanctuaire, celle qui fait face à l’orient ; elle était fermée.

02 Le Seigneur me dit : « Cette porte restera fermée ; on ne l’ouvrira pas ; personne n’entrera par là ; car le Seigneur, le Dieu d’Israël, est entré par là ; elle restera fermée.

03 Le prince, en sa qualité de prince, pourra s’y asseoir et prendre son repas devant le Seigneur. C’est par le vestibule de la porte qu’il entrera, et il sortira par ce chemin. »

04 L’homme me fit entrer par la porte du nord, jusqu’à la façade de la Maison. Je regardai : voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison du Seigneur. Alors je tombai face contre terre.

05 Le Seigneur me dit : « Fils d’homme, sois attentif et regarde de tes yeux, écoute de tes oreilles tout ce que je vais te dire au sujet de toutes les prescriptions relatives à la Maison du Seigneur et concernant toutes ses lois ; sois attentif à ceux qui entrent dans la Maison et à tous ceux qui sortent du sanctuaire.

06 Tu diras à ces rebelles, à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : C’en est trop de toutes vos abominations, maison d’Israël !

07 Vous introduisez des étrangers, incirconcis de cœur, incirconcis de chair ; ils sont dans mon sanctuaire, ils profanent ma Maison ; et puis vous présentez ma nourriture – la graisse et le sang. Vous rompez mon alliance par toutes vos abominations !

08 Vous n’avez pas maintenu les observances relatives à mes choses saintes, mais vous avez établi des étrangers, afin qu’ils maintiennent à votre place ces observances, dans mon sanctuaire.

09 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Aucun étranger, incirconcis de cœur et incirconcis de chair, n’entrera dans mon sanctuaire ; aucun étranger qui réside au milieu des fils d’Israël.

10 Quant aux lévites qui se sont éloignés de moi au temps où Israël errait – ils erraient loin de moi, à la poursuite de leurs idoles immondes –, ils porteront le poids de leur péché.

11 Aussi, dans mon sanctuaire, ils seront des serviteurs veillant sur les portes de la Maison, et des serviteurs de la Maison : c’est eux qui immoleront les victimes de l’holocauste et du sacrifice pour le peuple ; et c’est eux qui se tiendront devant le peuple pour le servir.

12 Parce qu’ils l’ont servi devant les idoles immondes et parce qu’ils firent tomber la maison d’Israël dans le péché, à cause de cela, je lève la main contre eux – oracle du Seigneur Dieu –, ils porteront le poids de leur péché.

13 Ils ne s’approcheront pas de moi pour exercer mon sacerdoce ni pour s’approcher de toutes mes choses saintes, des choses très saintes ; ils porteront le poids de leur déshonneur et des abominations qu’ils ont commises.

14 Je les établirai pour maintenir les observances dans la Maison, pour tout ce qui a trait à son service et tout ce qui s’y fait.

15 Les prêtres lévites, fils de Sadoc, ont maintenu les observances de mon sanctuaire, lorsque les fils d’Israël erraient loin de moi : ce sont eux qui s’approcheront de moi pour me servir ; ils se tiendront devant moi pour me présenter la graisse et le sang – oracle du Seigneur Dieu.

16 Ce sont eux qui entreront dans mon sanctuaire, eux qui s’approcheront de ma table, pour me servir et qui maintiendront mes observances.

17 Quand ils entreront par les portes de la cour intérieure, ils mettront des vêtements de lin. Ils ne porteront pas de laine, quand ils officieront aux portes de la cour intérieure et dans la Maison.

18 Ils auront sur la tête des turbans de lin et aux reins des caleçons de lin. Ils n’auront pas de ceinture, à cause de la sueur.

19 Quand ils sortiront dans la cour extérieure, vers le peuple, ils ôteront les vêtements dans lesquels ils auront officié et les déposeront dans des salles du sanctuaire. Ils prendront d’autres vêtements afin de ne pas communiquer la sainteté au peuple par leurs vêtements.

20 Ils ne se raseront pas la tête, ils ne se laisseront pas pousser les cheveux, mais ils les tailleront soigneusement.

21 Aucun prêtre ne boira de vin quand il devra entrer dans la cour intérieure.

22 Ils n’épouseront pas de femme veuve ou répudiée, mais seulement des vierges de la maison d’Israël ; ils pourront épouser la veuve d’un prêtre.

23 Ils enseigneront à mon peuple à distinguer entre le saint et le profane, et ils lui apprendront à distinguer entre le pur et l’impur.

24 En cas de procès, c’est eux qui interviendront en juges ; ils jugeront le cas selon mon droit ; ils observeront mes lois et mes décrets dans toutes mes solennités et ils sanctifieront mes sabbats.

25 Le prêtre n’entrera pas chez un homme mort, car il deviendrait impur ; cependant pour un père, une mère, un fils, une fille, un frère, une sœur qui n’a pas appartenu à un homme, un prêtre pourra se rendre impur.

26 Après sa purification, on comptera sept jours.

27 Puis, le jour où il entrera dans le sanctuaire, dans la cour intérieure, pour servir dans le sanctuaire, il présentera son sacrifice pour la faute – oracle du Seigneur Dieu.

28 Ils n’auront qu’un seul héritage : leur héritage, c’est moi. Vous ne leur donnerez pas de propriétés en Israël : c’est moi leur propriété.

29 Eux auront pour nourriture l’offrande de céréales, la victime du sacrifice pour la faute et celle du sacrifice de réparation. Tout ce qui est voué à l’anathème en Israël sera pour eux.

30 Le meilleur de toutes les prémices, toutes les contributions de toutes sortes, parmi toutes celles que vous prélèverez, seront pour les prêtres ; le meilleur de vos fournées, vous le donnerez au prêtre, pour que la bénédiction repose sur votre maison.

31 Les prêtres ne mangeront d’aucune bête crevée ou déchirée, que ce soit un oiseau ou du bétail.

Ezéchiel 32,1-32

Posted in ciel (cieux), circoncision, désolation (dévastation, ruine), lumière (lampe), orgueil (se glorifier), prophétie (oracle), shéol (hades, séjour des morts), ténèbre, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 24 février 2014 by JL

01 La douzième année de la première déportation, le douzième mois, le premier du mois, la parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, entonne une complainte sur Pharaon, roi d’Égypte. Tu lui diras : Tu étais comparable au lionceau des nations, tu étais comme un dragon dans les mers, tu faisais jaillir tes fleuves, tes pattes troublaient l’eau, tu agitais les fleuves.

03 Ainsi parle le Seigneur Dieu : J’étendrai sur toi mon filet lorsque s’assembleront des peuples nombreux ; ils te tireront dans ses mailles.

04 Je te rejetterai à terre, en plein champ je te lancerai, je ferai que se posent sur toi tous les oiseaux du ciel, je rassasierai de toi les bêtes de toute la terre.

05 Je mettrai ta chair sur les montagnes, je remplirai les vallées de ta pourriture,

06 j’abreuverai la terre de ton fumier et de ton sang répandu sur les montagnes, les ravins en seront remplis.

07 Lorsque tu t’éteindras, je voilerai les cieux, j’obscurcirai les étoiles, je voilerai d’une nuée le soleil, la lune ne laissera plus luire sa lumière.

08 Tous les luminaires des cieux, je les obscurcirai à cause de toi, je répandrai les ténèbres sur ton pays – oracle du Seigneur Dieu.

09 Je bouleverserai le cœur de peuples nombreux quand je ferai savoir ton écroulement aux nations, à ces pays que tu ne connais pas.

10 À ton sujet, je frapperai de stupeur des peuples nombreux, leurs rois seront horrifiés à cause de toi quand je brandirai mon épée devant leur visage. Ils ne cesseront de trembler, chacun pour sa vie, au jour de ta chute.

11 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : L’épée du roi de Babylone pénétrera en toi.

12 Je ferai tomber ta multitude sous l’épée des guerriers. Ce sont les plus redoutables des nations, elles anéantiront l’orgueil de l’Égypte, et toute sa multitude sera exterminée.

13 Je ferai périr tout son bétail au bord des grandes eaux ; le pied de l’homme ne les troublera plus, les sabots du bétail ne les troubleront plus.

14 Alors j’apaiserai les eaux de l’Égypte et je ferai couler ses fleuves comme de l’huile, – oracle du Seigneur Dieu.

15 Quand j’aurai fait du pays d’Égypte une désolation, quand j’aurai vidé le pays de ce qu’il contient et que je frapperai tous ceux qui y habitent, alors on saura que Je suis le Seigneur. »

16 C’est une complainte. Les filles des nations la chanteront. Qu’elles chantent cette complainte sur l’Égypte et sur toute sa multitude ! Oui, qu’elles chantent cette complainte – oracle du Seigneur Dieu.

17 La douzième année de la première déportation, le quinze du mois, la parole du Seigneur me fut adressée :

18 « Fils d’homme, lamente-toi sur la multitude de l’Égypte ; fais-la descendre, elle et les filles des nations majestueuses, dans le pays des profondeurs avec ceux qui descendent à la fosse.

19 Serais-tu plus agréable que les autres ? Descends, repose avec les incirconcis.

20 Ils tombent au milieu des victimes de l’épée. L’épée a été tirée. Entraînez l’Égypte et toute sa multitude !

21 Du milieu du séjour des morts, les plus puissants guerriers avec ceux qui les aident lui diront : “Ils sont descendus, ils reposent, les incirconcis, victimes de l’épée.” »

22 Là se trouvent Assour avec toute sa troupe ; autour de lui, ses tombeaux. Tous, ils sont des victimes, tombées sous l’épée.

23 Leurs tombeaux ont été placés au tréfonds de la fosse. Voici la troupe d’Assour autour de sa tombe. Tous, ils sont des victimes, tombées sous l’épée, eux qui répandaient la terreur sur la terre des vivants.

24 Là se trouvent Élam et toute sa multitude autour de sa tombe. Tous, ils sont des victimes, tombées sous l’épée. Ils sont descendus incirconcis au pays des profondeurs, eux qui répandaient la terreur sur la terre des vivants. Ils portent leur déshonneur avec ceux qui sont descendus à la fosse.

25 Au milieu des victimes, on a fait reposer Élam, parmi toute la multitude ; autour de lui, ses tombeaux. Tous ces incirconcis ont été victimes de l’épée, car ils répandaient la terreur sur la terre des vivants. Ils portent leur déshonneur avec ceux qui sont descendus à la fosse. Élam est placé au milieu des victimes.

26 Là se trouvent Mèshek-Toubal et toute sa multitude ; autour de lui, ses tombeaux. Tous ces incirconcis ont été victimes de l’épée, car ils répandaient la terreur sur la terre des vivants.

27 Ils ne reposent pas avec les guerriers tombés parmi les incirconcis, eux qui descendirent au séjour des morts, les armes à la main. On a placé leurs épées sous leurs têtes, leurs boucliers sont sur leurs ossements. Oui, ces guerriers terrifiaient la terre des vivants !

28 Mais toi, c’est au milieu des incirconcis que tu seras mis en pièces, et tu reposeras avec les victimes de l’épée.

29 Là se trouve Édom, ses rois et tous ses princes. Eux qui étaient vaillants, ils ont été placés avec les victimes de l’épée ; ils reposent avec les incirconcis et avec ceux qui sont descendus à la fosse.

30 Là se trouvent tous les chefs du Nord et tous les Sidoniens qui sont descendus avec les victimes. Eux dont la vaillance provoquait la terreur, ils sont remplis de honte. Ils reposent, incirconcis, avec les victimes de l’épée ; ils portent leur déshonneur avec ceux qui sont descendus à la fosse.

31 Pharaon les verra et il se consolera à cause de toute cette multitude. Mais ils seront victimes de l’épée, Pharaon et toute son armée – oracle du Seigneur Dieu.

32 Oui, je l’ai laissé répandre la terreur sur la terre des vivants, mais on le fera reposer au milieu des incirconcis avec les victimes de l’épée, lui, Pharaon et toute sa multitude – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 31,1-18

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), arbre de vie, arbre du bien et du mal, circoncision, diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), eden (jardin d'Eden), orgueil (se glorifier), prophétie (oracle), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 24 février 2014 by JL

01La onzième année de la première déportation, le troisième mois, le premier du mois, la parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, dis à Pharaon, roi d’Égypte, et à sa multitude : À qui te comparer dans ta grandeur ?

03 Voici : un cèdre du Liban avait une belle ramure, des branchages produisant de l’ombre, et une taille si élevée que son sommet était au milieu des nuages.

04 Les eaux l’ont fait grandir ; l’Abîme qui lui a donné de croître faisait couler ses fleuves autour du lieu où il était planté, et dirigeait ses canaux vers tous les arbres de la campagne.

05 Ainsi sa taille était-elle plus élevée que celle de tous les arbres de la campagne, ses surgeons s’étaient multipliés, ses branches, allongées, grâce aux eaux abondantes qui coulaient vers lui.

06 Dans ses rameaux nichaient tous les oiseaux du ciel, sous ses branches toutes les bêtes sauvages mettaient bas, et à son ombre habitaient de nombreuses nations.

07 Il était beau par sa grandeur, par l’ampleur de son branchage ; ses racines s’étendaient jusqu’aux eaux abondantes.

08 Les cèdres ne l’égalaient pas dans le jardin de Dieu, les cyprès n’étaient pas comparables à ses branches, ni les platanes à ses rameaux ; aucun arbre dans le jardin de Dieu ne lui était comparable en beauté.

09 Je l’avais rendu beau par l’abondance de ses branches ; tous les arbres d’Éden, dans le jardin de Dieu, le jalousaient.

10 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce qu’il a haussé sa taille, parce que son sommet atteint les nuages, que son cœur s’est élevé avec orgueil,

11 je le livre aux mains du tyran des nations qui le traitera selon sa méchanceté. Je l’ai chassé.

12 Des étrangers, parmi les plus redoutables des nations, l’ont abattu, puis abandonné. Son branchage est tombé sur les montagnes et dans toutes les vallées, ses branches ont été brisées dans tous les ravins du pays, tous les gens du pays ont quitté son ombre, et l’ont abandonné.

13 Tous les oiseaux du ciel se posent sur ses débris, toutes les bêtes sauvages gîtent dans ses branches.

14 Cela est arrivé pour qu’aucun arbre bien arrosé ne hausse sa taille, que son sommet n’atteigne les nuages, et que, bien abreuvé, il ne se tienne avec orgueil au-dessus des autres. Car tous, ils sont livrés à la mort, au pays des profondeurs, au milieu des fils d’hommes, auprès de ceux qui descendent à la fosse.

15 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Le jour où le cèdre est descendu au séjour des morts, j’ai fait prendre le deuil ; sur lui j’ai refermé l’Abîme, j’ai arrêté ses fleuves, et les grandes eaux ont été retenues ; à cause de lui j’ai assombri le Liban ; j’ai fait dépérir tous les arbres de la campagne à cause de lui.

16 J’ai fait trembler les nations au bruit de sa chute, lorsque je le fis descendre au séjour des morts avec ceux qui descendent à la fosse. Alors dans le pays des profondeurs, tous les arbres d’Éden ont eu leur revanche, les arbres de choix, les meilleurs du Liban, tous ceux qui étaient abreuvés d’eau.

17 Ceux-là aussi sont descendus avec lui au séjour des morts, auprès de ceux qui ont été transpercés par l’épée. Ils étaient son bras et habitaient à son ombre au milieu des nations.

18 À qui donc comparer ta gloire et ta grandeur parmi les arbres d’Éden ? On t’a fait descendre avec les arbres d’Éden au pays des profondeurs ; tu reposeras au milieu des incirconcis, avec ceux qui ont été transpercés par l’épée. Tel sera Pharaon et toute sa multitude – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 28,1-19

Posted in ange (chérubins), circoncision, diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), eden (jardin d'Eden), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), montagne du Seigneur (théophanie), orgueil (se glorifier), péché originel, poussière (cendre, glaise), prophétie (oracle) with tags on 22 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, tu diras au prince de la ville de Tyr : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ton cœur s’est exalté et tu as dit : “Je suis un dieu, j’habite une résidence divine, au cœur des mers.” Pourtant, tu es un homme et non un dieu, toi qui prends tes pensées pour des pensées divines.

03 Tu serais donc plus sage que Daniel, il n’y aurait pas de secret trop profond pour toi ?

04 Par ta sagesse et ton intelligence tu as fait fortune, tu as accumulé l’or et l’argent dans tes trésors.

05 Par ton génie du commerce, tu as multiplié ta fortune, et à cause de cette fortune ton cœur s’est exalté.

06 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce que tu prends tes pensées pour des pensées divines,

07 je fais venir contre toi des barbares, une nation redoutable. Ils tireront l’épée contre ta belle sagesse, ils profaneront ta splendeur.

08 Ils te feront descendre dans la fosse et tu mourras au cœur des mers, d’une mort violente.

09 Oseras-tu dire encore devant tes meurtriers : “Je suis dieu” ? Sous la main de ceux qui te transperceront, tu seras un homme et non un dieu.

10 Tu mourras de la mort des païens incirconcis, par la main des barbares. Oui, moi, j’ai parlé, – oracle du Seigneur Dieu. »

11 La parole du Seigneur me fut adressée :

12 « Fils d’homme, entonne une complainte sur le roi de Tyr. Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Toi, le sceau d’une œuvre exemplaire, plein de sagesse, d’une beauté parfaite,

13 tu étais en Éden, dans le jardin de Dieu, entouré de murs en pierres précieuses : sardoine, topaze et jaspe, chrysolithe, cornaline et onyx, saphir, escarboucle et émeraude ; l’or ouvragé de tes tambourins et de tes flûtes a été préparé au jour de ta création.

14 Toi, Kéroub choisi, le protecteur, je t’avais établi sur la sainte montagne de Dieu ; au milieu des pierres étincelantes, tu allais et venais.

15 Tu fus intègre dans ta conduite depuis le jour de ta création, jusqu’à ce que soit découverte en toi la perfidie :

16 en multipliant tes affaires, tu t’es rempli de violence, et tu as péché. Aussi, je te réduis au rang de profane, loin de la montagne de Dieu ; je te fais périr, Kéroub protecteur, loin des pierres étincelantes.

17 Ton cœur s’est exalté à cause de ta beauté, tu laissas ta splendeur corrompre ta sagesse. Je te jette par terre, je te donne en spectacle aux rois.

18 Par tes multiples péchés, par la perversion de tes affaires, tu as profané ton sanctuaire. Aussi je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore ; sur la terre, je te réduis en cendres, devant les yeux de tous ceux qui te regardent.

19 Tous ceux qui te connaissent, parmi les peuples, sont pris de stupeur à cause de toi. Tu deviens un objet d’épouvante ; tu ne seras plus, à jamais. »

Jérémie 9,1-25

Posted in adultère (luxure, prostitution), calomnie, médisance (langue), châtiment, chemin (voie du Seigneur), circoncision, connaissance (intelligence de la foi), désolation (dévastation, ruine), droiture, dureté du coeur (impénitence), fidélité (infidélité), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), lamentation (deuil), loi, mensonge, passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), purgatoire, sagesse, vérité with tags on 13 février 2014 by JL

01 Qui me donnera un gîte au désert ? Je veux abandonner mon peuple et m’en aller loin d’eux, car ils sont tous adultères, une bande de traîtres.

02 Avec le mensonge, ils arment leur langue comme un arc ; par la déloyauté, ils sont devenus forts dans le pays, car ils vont de méfait en méfait ; mais moi, ils ne me connaissent pas – oracle du Seigneur.

03 Gardez-vous chacun de votre compagnon, défiez-vous de tout frère, car tout frère ne pense qu’à supplanter, et tout compagnon sème la calomnie.

04 Ils se jouent chacun de son compagnon, ils ne disent pas la vérité ; ils exercent leur langue à mentir et à pécher, ils n’ont plus la force

05 de revenir ; violence sur violence, tromperie sur tromperie, ils refusent de me connaître – oracle du Seigneur.

06 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que je vais les épurer, les éprouver. Que faire d’autre avec la fille de mon peuple ?

07 Leur langue est une flèche meurtrière : elle parle pour tromper ; des lèvres, chacun parle de paix à son compagnon, mais en lui-même il prépare une embuscade.

08 Et je pourrais ne pas sévir contre eux – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d’une telle nation ?

09 Sur les montagnes, je fais retentir des pleurs et des plaintes, et dans les enclos du désert, une lamentation, car ils sont incendiés, plus personne n’y passe, on n’y entend plus la rumeur des troupeaux ; des oiseaux du ciel jusqu’au bétail, tous ont fui et disparu.

10 Je ferai de Jérusalem un tas de pierres, un repaire de chacals ; et des villes de Juda, un lieu désolé : plus personne n’y habitera.

11 Quel est l’homme assez sage pour comprendre cela, l’homme à qui le Seigneur a parlé pour qu’il l’annonce ? Pourquoi le pays est-il perdu, brûlé comme un désert où ne passe personne ?

12 Le Seigneur dit : Ils ont abandonné ma Loi, celle que j’avais mise sous leurs yeux ; ils n’ont pas écouté ma voix, ils n’ont pas marché selon ma Loi ;

13 ils ont marché suivant les penchants de leur cœur endurci, à la suite des Baals que leur ont fait connaître leurs pères.

14 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais nourrir ce peuple d’absinthe et l’abreuver d’eau empoisonnée ;

15 je les disperserai parmi des nations qu’ils n’ont pas connues, ni eux ni leurs pères, et je les poursuivrai de l’épée jusqu’à en finir avec eux !

16 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Réfléchissez. Appelez les pleureuses : qu’elles viennent ; allez chercher les plus habiles : qu’elles viennent.

17 Qu’elles se hâtent et entonnent sur nous une plainte ! Que nos yeux ruissellent de larmes, que nos paupières soient noyées de pleurs !

18 Oui, on entend depuis Sion les accents d’une plainte : « Comment ! Nous sommes dévastés, accablés de honte, car nous avons abandonné le pays, et ils ont abattu nos demeures ! »

19 Femmes, écoutez donc la parole du Seigneur ; que vos oreilles saisissent la parole de sa bouche. Apprenez à vos filles cette plainte, et cette lamentation, chacune à sa compagne,

20 car elle monte par nos fenêtres, la Mort, elle pénètre dans nos citadelles, elle fauche l’enfant dans la rue et les jeunes gens sur les places.

21 Parle ! Voici l’oracle du Seigneur : Des cadavres d’hommes tombent comme du fumier à la surface des champs, comme des gerbes derrière un moissonneur, et personne qui les ramasse.

22 Ainsi parle le Seigneur : Que le sage ne se vante pas de sa sagesse, que le fort ne se vante pas de sa force, que le riche ne se vante pas de sa richesse.

23 Mais celui qui se vante, qu’il se vante plutôt de ceci : avoir de l’intelligence pour me connaître, moi, le Seigneur qui exerce sur la terre la fidélité, le droit et la justice. Oui, en cela je me plais – oracle du Seigneur.

24 Voici venir des jours – oracle du Seigneur où je châtierai tout homme circoncis dans sa chair,

25 en Égypte et en Juda, en Édom et chez les fils d’Ammone, en Moab et chez les hommes aux tempes rasées qui habitent le désert, car toutes ces nations sont des incirconcis comme toute la maison d’Israël : des incirconcis de cœur.

Jérémie 6,1-30

Posted in abomination, attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), circoncision, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), mensonge, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), paix, parole de Dieu (vivante), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), sacrifice d'holocauste et communion with tags on 13 février 2014 by JL

01 Fils de Benjamin, cherchez refuge hors de Jérusalem ! Sonnez du cor à Teqoa, sur Beth-ha-Kérem, dressez un signal, car un malheur survient depuis le nord, un grand désastre.

02 La toute belle, la délicate, la fille de Sion, je l’ai réduite au silence.

03 Vers elle se dirigent des bergers et leurs troupeaux ; contre elle, tout autour, ils ont planté leurs tentes, et chacun fait brouter sa part.

04 Sanctifiez-vous pour lui faire la guerre. Debout ! Montons à l’assaut en plein midi. Malheur à nous, le jour décline et les ombres du soir s’allongent !

05 Debout ! Montons à l’assaut en pleine nuit, détruisons ses citadelles.

06 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Coupez du bois, amoncelez un remblai contre Jérusalem, la ville qui sera punie ; tout en elle est oppression.

07 Comme une citerne garde son eau, elle garde sa malice. On entend chez elle violence et dévastation ; mes yeux ne voient que blessure et maladie.

08 Corrige-toi, Jérusalem, de peur que je me détache de toi, que je te réduise en lieu désolé, en terre inhabitée !

09 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : On va grappiller à fond, comme la vigne, ce qui reste d’Israël. Que ta main repasse comme celle du vendangeur sur les sarments !

10 Devant qui parlerai-je, devant qui témoigner pour qu’ils entendent ? Voici que leur oreille est incirconcise : ils ne peuvent pas être attentifs. Voici que la parole du Seigneur est devenue pour eux une insulte : ils n’en veulent pas.

11 Je suis rempli de la colère du Seigneur et fatigué de la contenir ! Déverse-la tout à la fois sur le petit enfant dans la rue et sur le groupe des jeunes gens. Oui, l’homme et la femme seront pris, le vieillard et celui qui est comblé de jours.

12 Leurs maisons passeront à des étrangers, ainsi que leurs champs et leurs femmes, car j’étendrai la main contre les habitants du pays, – oracle du Seigneur.

13 Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

14 Ils traitent à la légère la blessure de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

15 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent même plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où je les visiterai, dit le Seigneur.

16 Ainsi parle le Seigneur : Arrêtez-vous en chemin et voyez, interrogez les sentiers de toujours. Où donc est le chemin du bien ? Suivez-le, et trouvez pour vous-mêmes le repos. Mais ils disent : « Nous ne le suivrons pas ! »

17 J’ai suscité pour vous des guetteurs : « Faites attention au son du cor ! » Mais ils disent : « Nous ne ferons pas attention. »

18 C’est pourquoi, nations, écoutez ; et toi, assemblée du peuple, apprends ce qui va leur arriver.

19 Terre, écoute ! Voici que je fais venir sur ce peuple un malheur, le fruit de leurs projets, car ils n’ont pas fait attention à mes paroles, ils ont méprisé ma loi.

20 Que m’importe l’encens de Saba, ou les aromates d’une terre lointaine ? Vos holocaustes ne me plaisent pas, vos sacrifices ne me sont pas agréables.

21 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je place devant ce peuple des embûches sur lesquelles pères et fils trébucheront ensemble, le voisin et son ami périront.

22 Ainsi parle le Seigneur : Voici qu’un peuple arrive du pays du nord ; aux confins de la terre, s’éveille une grande nation.

23 Ils empoignent arc et javelot, ils sont cruels, sans aucune compassion ; leur voix gronde comme la mer. Sur des chevaux ils sont montés, rangés comme un seul homme pour la bataille, contre toi, fille de Sion.

24 Nous en avons entendu la rumeur ; nos mains faiblissent, l’angoisse nous saisit, comme les douleurs d’une femme qui accouche.

25 Ne sortez pas dans les champs, n’allez pas sur la route : l’épée de l’ennemi est là, de tous côtés c’est l’épouvante.

26 Ô fille de mon peuple, revêts-toi de sac et roule-toi dans la cendre ! Prends le deuil comme pour un fils unique : amertume et complainte ; car le dévastateur, soudain, arrive sur nous.

27 Je t’ai établi comme une forteresse, pour soumettre mon peuple à l’épreuve, afin que tu connaisses et éprouves sa conduite.

28 Ils sont tous des rebelles invétérés, des semeurs de calomnies, du bronze et du fer ; ce sont tous des destructeurs.

29 Le soufflet gronde, pour que le plomb soit éliminé par le feu. Mais c’est en vain que l’on s’efforce d’épurer, ce qui est mauvais ne se détache pas.

30 « Argent de rebut » : voilà comment on les appelle. Oui, le Seigneur les a mis au rebut.


Jérémie 4,1-31

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), attributs et noms divins, bénédiction, châtiment, ciel (cieux), circoncision, colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, face de Dieu (visage), gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), Marie, moissonner (semer, cultiver), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), pureté du coeur, salut (rachat, rédemption), vérité, vices (passions) with tags on 13 février 2014 by JL

01Si tu reviens Israël – oracle du Seigneur –, c’est à moi que tu reviendras. Si tu fais disparaître tes horreurs loin de ma face, tu n’auras plus à errer.

02 Alors tu jureras par le Seigneur vivant, dans la vérité, le droit et la justice ; et les nations se béniront en lui, en lui, elles se glorifieront.

03 Ainsi parle le Seigneur aux gens de Juda et à Jérusalem : Défrichez pour vous ce qui est en friche, ne semez pas dans les ronces !

04 Soyez circoncis pour le Seigneur, enlevez le prépuce de votre cœur, gens de Juda et habitants de Jérusalem, de peur que ma colère n’éclate comme un feu et ne brûle, sans personne pour l’éteindre, à cause de la malice de vos actes.

05 Annoncez-le en Juda, dans Jérusalem faites-le entendre, dites : « Sonnez du cor dans le pays ! » Criez à pleine voix, dites : « Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! »

06 Vers Sion levez l’étendard, cherchez un refuge, ne vous arrêtez pas, car c’est le malheur que je fais venir du nord, et un grand désastre.

07 Le lion monte de son fourré, le destructeur des nations se met en route ; il sort de chez lui pour réduire ton pays en un lieu désolé : tes villes seront ruinées, vidées de leurs habitants.

08 À cause de cela, revêtez-vous de toile à sac, lamentez-vous et gémissez, car l’ardente colère du Seigneur ne s’est pas détournée de nous !

09 Il arrivera en ce jour-là – oracle du Seigneur que le cœur du roi et le cœur des princes défailliront. Les prêtres seront consternés, et les prophètes, stupéfaits.

10 Alors je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, vraiment, tu as bien trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : “Vous aurez la paix”, tandis que l’épée nous atteint à la gorge. »

11 En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : Au désert, un vent brûlant des hauteurs est en route vers la fille de mon peuple, non pour vanner, non pour épurer ;

12 un vent plein de violence me vient de là-bas. Et moi, maintenant, je prononce contre eux des jugements.

13 Le voici qui monte comme les nuages ; ses chars sont pareils à l’ouragan, et ses chevaux, plus vifs que les aigles. Malheur à nous, car nous sommes dévastés !

14 Lave ton cœur de tout mal, Jérusalem, afin d’être sauvée ! Combien de temps encore accueilleras-tu en toi des pensées malfaisantes ?

15 Oui, une voix l’annonce depuis Dane ; depuis la montagne d’Éphraïm, elle publie le malheur.

16 Répétez-le aux nations, publiez-le contre Jérusalem : des assaillants arrivent d’un pays lointain, ils élèvent la voix contre les villes de Juda.

17 Comme les gardiens d’un champ, ils sont là, tout autour de Jérusalem, car elle s’est révoltée contre moi – oracle du Seigneur.

18 Ta conduite et tes actes t’ont valu cela : Voilà ton malheur. Ah, quelle amertume ! Elle te frappe en plein cœur.

19 Oh ! Mes entrailles ! Mes entrailles ! Au fond de moi, je me tords de douleur. Mon cœur gémit en moi, je ne peux pas me taire. Ô mon âme, tu as entendu l’appel du cor, le cri de guerre.

20 On proclame désastre sur désastre, car tout le pays est dévasté. Soudain, mes tentes sont dévastées, ainsi que mes abris, en un instant.

21 Combien de temps verrai-je l’étendard, entendrai-je l’appel du cor ?

22 Oui, mon peuple est fou : ils ne me connaissent pas. Ce sont des enfants stupides : ils n’ont pas de discernement. Ils sont sages pour faire le mal, mais ne savent pas faire le bien.

23 Je regarde la terre, et voici : c’est un chaos ; le ciel : il a perdu sa lumière.

24 Je regarde les montagnes, et voici : elles tremblent, toutes les collines sont secouées.

25 Je regarde, et voici qu’il n’y a plus d’hommes, tous les oiseaux du ciel ont fui.

26 Je regarde, et voici que le verger est un désert, toutes les villes sont détruites devant le Seigneur, devant l’ardeur de sa colère.

27 Ainsi parle le Seigneur : Toute la terre sera désolée, mais je n’en ferai pas l’extermination.

28 Aussi la terre sera-t-elle en deuil, et là-haut, le ciel s’obscurcira. Puisque je l’ai dit et décidé, je n’y renoncerai pas, je ne reviendrai pas en arrière.

29 À la clameur du cavalier et de l’archer, toute ville prend la fuite ; on s’enfonce dans les broussailles, on escalade les rochers ; toute ville est abandonnée, plus personne n’y habite.

30 Et toi, dévastée, que vas-tu faire ? Tu te revêts d’écarlate et te pares d’une parure d’or, tu te fardes les yeux pour les agrandir ! C’est en vain que tu te fais belle ! Ceux qui te convoitaient te méprisent, ils en veulent à ton âme.

31 J’entends une voix, comme celle d’une femme en travail, comme l’angoisse d’une jeune accouchée. C’est la voix de la fille de Sion ; elle suffoque, elle étend les mains : « Malheur à moi ! Mon âme défaille devant les tueurs. »

Isaïe 52,1-15

Posted in allégorie et référence christique, alpha et omega, chemin (voie du Seigneur), circoncision, consacré (consécration), déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), droite du Seigneur, esclavage (du péché), iles lointaines (nations éloignées), initiative divine, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), opprimé (oppression), paix, parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), royaume de Dieu, sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 11 février 2014 by JL

01 Éveille-toi, éveille-toi, revêts-toi de force, Sion ! Revêts tes habits de splendeur, Jérusalem, ville sainte ! Désormais l’incirconcis et l’impur n’entreront plus chez toi.

02 Secoue ta poussière ! Debout, Jérusalem, ô captive ! Dénoue les liens de ton cou, ô captive, fille de Sion !

03 Car ainsi parle le Seigneur : Vous avez été vendus pour rien, c’est sans argent que vous serez rachetés !

04 Oui, ainsi parle le Seigneur Dieu : En Égypte, au début, mon peuple est descendu en émigré ; à la fin, Assour l’a opprimé.

05 Et maintenant, ici, que me reste-t-il – oracle du Seigneur –, puisque mon peuple a été enlevé pour rien ? Ses tyrans triomphent – oracle du Seigneur –, et tout au long des jours, mon nom est bafoué !

06 Eh bien ! mon peuple saura quel est mon nom. Oui, ce jour-là, il saura que c’est moi-même qui dis : « Me voici ! »

07 Comme ils sont beaux sur les montagnes, les pas du messager, celui qui annonce la paix, qui porte la bonne nouvelle, qui annonce le salut, et vient dire à Sion : « Il règne, ton Dieu ! »

08 Écoutez la voix des guetteurs : ils élèvent la voix, tous ensemble ils crient de joie car, de leurs propres yeux, ils voient le Seigneur qui revient à Sion.

09 Éclatez en cris de joie, vous, ruines de Jérusalem, car le Seigneur console son peuple, il rachète Jérusalem !

10 Le Seigneur a montré la sainteté de son bras aux yeux de toutes les nations. Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu.

11 Allez-vous-en, allez-vous-en, sortez de là, ne touchez rien d’impur ! Sortez de Babylone, devenez purs, vous qui portez les objets consacrés au Seigneur !

12 Et ce n’est pas en hâte que vous sortirez, vous n’irez pas comme des fuyards, car il marche devant vous, le Seigneur, et celui qui ferme la marche, c’est le Dieu d’Israël !

13 Mon serviteur réussira, dit le Seigneur ; il montera, il s’élèvera, il sera exalté !

14 La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme ; il n’avait plus l’apparence d’un fils d’homme.

15 Il étonnera de même une multitude de nations ; devant lui les rois resteront bouche bée, car ils verront ce que, jamais, on ne leur avait dit, ils découvriront ce dont ils n’avaient jamais entendu parler.

Ecclésiastique 44,1-23

Posted in alliance, attributs et noms divins, bénédiction, circoncision, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), jour du Seigneur (déluge), loi, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), oeuvres (notre contribution), pardon (miséricorde, pitié), petit reste (rescapé), serment (vœux) with tags on 3 février 2014 by JL

01Faisons l’éloge de ces hommes glorieux qui sont nos ancêtres.

02 Le Seigneur a créé la gloire à profusion ; il manifeste sa grandeur depuis toujours.

03 C’étaient des souverains de royaumes, des hommes renommés pour leur puissance, des conseillers clairvoyants, des messagers de prophéties,

04 des guides du peuple par leurs conseils, leur compétence à l’instruire et les sages paroles de leur enseignement.

05 Ils inventaient des chants mélodieux et mettaient par écrit des récits poétiques.

06 C’étaient des hommes riches et influents, qui vivaient, paisibles, dans leurs domaines.

07 Tous ceux-là ont connu la gloire en leur temps et, de leur vivant, ils ont été à l’honneur.

08 Il y en a, parmi eux, qui ont laissé un nom ; ainsi peut-on faire leur éloge.

09 Il y en a d’autres dont le souvenir s’est perdu ; ils sont morts, et c’est comme s’ils n’avaient jamais existé, c’est comme s’ils n’étaient jamais nés, et de même leurs enfants après eux.

10 Il n’en est pas ainsi des hommes de miséricorde, leurs œuvres de justice n’ont pas été oubliées.

11 Avec leur postérité se maintiendra le bel héritage que sont leurs descendants.

12 Leur postérité a persévéré dans les lois de l’Alliance, leurs enfants y sont restés fidèles grâce à eux.

13 Leur descendance subsistera toujours, jamais leur gloire ne sera effacée.

14 Leurs corps ont été ensevelis dans la paix, et leur nom reste vivant pour toutes les générations.

15 Les peuples raconteront leur sagesse, l’assemblée proclamera leurs louanges.

16 Hénok fut agréable au Seigneur qui l’a retiré de ce monde ; c’est un exemple pour que se convertissent toutes les générations.

17 Noé fut trouvé juste, parfait ; au temps de la colère, il a été l’instrument de la réconciliation. Grâce à lui, un reste fut épargné sur la terre, lorsque le déluge arriva.

18 Le Seigneur fit une alliance avec lui pour toujours : les vivants ne seraient plus anéantis par un déluge.

19 Abraham fut grand, d’une multitude de peuples il est le père, personne n’a jamais égalé sa gloire.

20 Il observa la loi du Très-Haut et entra dans son alliance. Il inscrivit cette alliance dans sa chair et, jusque dans l’épreuve, il a été trouvé fidèle.

21 Aussi Dieu lui a-t-il assuré par serment que les nations seraient bénies en sa descendance, qu’il le multiplierait autant que la poussière sur la terre, qu’il exalterait ses descendants comme les étoiles ; il leur donnerait un héritage allant de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu’à l’extrémité de la terre.

22 À Isaac il donna la même assurance à cause de son père Abraham. La bénédiction pour tous les hommes et l’Alliance,

23 Dieu les a fait reposer sur la tête de Jacob ; il l’a confirmé dans ses bénédictions et lui a donné un héritage, qu’il a divisé en lots et partagé entre les douze tribus. De Jacob, Dieu fit sortir un homme de miséricorde, qui trouva grâce aux yeux de tous

1 Maccabées 2,1-70

Posted in alliance, apostasie, ciel (cieux), circoncision, déportation (captif, exil), droiture, esclavage (du péché), espérance, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), immortalité de l'âme (souffle de vie), loi, oeuvres (notre contribution), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), sabbat, temple (sanctuaire) with tags on 22 décembre 2013 by JL

En ces jours-là, Mattathias, fils de Jean, fils de Syméon, prêtre de la lignée de Ioarib, quitta Jérusalem pour s’établir à Modîn.2 Il avait cinq fils : Jean surnommé Gaddi,3 Simon appelé Thassi,4 Judas appelé Maccabée,5 Eléazar appelé Auârân, Jonathès appelé Apphous.6 A la vue des impiétés qui se perpétraient en Juda et à Jérusalem,7 il s’écria : « Malheur à moi ! Suis-je né pour voir la ruine de mon peuple et la ruine de la ville sainte, et pour rester là assis tandis que la ville est livrée aux mains des ennemis et le sanctuaire au pouvoir des étrangers ?8 Son Temple est devenu comme un homme vil,9 les objets qui faisaient sa gloire ont été emmenés captifs, ses petits enfants périrent égorgés sur ses places et ses adolescents par l’épée de l’ennemi.10 Quelle nation n’a pas hérité de ses droits royaux et ne s’est emparée de ses dépouilles ?11 Toute sa parure lui a été ravie. De libre qu’elle était, elle est devenue esclave.12 Voici que le lieu saint, notre beauté et notre gloire, est réduit en désert, voici que les nations l’ont profané.13 A quoi bon vivre encore ? « 14 Mattathias et ses fils déchirèrent leurs vêtements, revêtirent des sacs et menèrent grand deuil.15 Les officiers du roi chargés d’imposer l’apostasie vinrent à la ville de Modîn pour les sacrifices.16 Beaucoup d’Israélites vinrent à eux, mais Mattathias et ses fils se tinrent ensemble à part17 Prenant la parole, les officiers du roi s’adressèrent à Mattathias en ces termes : « Tu es chef célèbre et puissant dans cette ville, appuyé par des fils et des frères.18 Avance donc le premier pour exécuter l’ordre du roi, comme l’ont fait toutes les nations, les chefs de Juda et ceux qu’on a laissés à Jérusalem. Tu seras, toi et tes fils, parmi les amis du roi, toi et tes fils serez honorés de dons en argent et en or ainsi que d’une quantité de cadeaux. »19 Mattathias répliqua d’une voix forte : « Quand toutes les nations établies dans l’empire du roi lui obéiraient, chacune désertant le culte de ses pères, et se conformeraient à ses ordonnances,20 moi, mes fils et mes frères, nous suivrons l’alliance de nos pères.21 Dieu nous garde d’abandonner Loi et observances !22 Nous n’écouterons pas les ordres du roi. Nous ne dévierons pas de notre religion ni à droite ni à gauche. »23 Dès qu’il eut achevé ce discours, un Juif s’avança, à la vue de tous, pour sacrifier sur l’autel de Modîn, selon le décret du roi.24 A cette vue, le zèle de Mattathias s’enflamma et ses reins frémirent. Pris d’une juste colère, il courut et l’égorgea sur l’autel.25 Quant à l’homme du roi qui obligeait à sacrifier, il le tua dans le même temps, puis il renversa l’autel.26 Son zèle pour la Loi fut semblable à celui que Pinhas exerça contre Zimri, fils de Salu.27 Mattathias se mit à crier d’une voix forte à travers la ville : « Quiconque a le zèle de la Loi et maintient l’alliance, qu’il me suive ! « 28 Lui-même et ses fils s’enfuirent dans les montagnes, laissant dans la ville tout ce qu’ils possédaient.29 Nombre de gens soucieux de justice et de Loi descendirent au désert pour s’y fixer,30 eux, leurs enfants, leurs femmes et leur bétail, parce que le malheur s’était appesanti sur eux.31 On annonça aux officiers royaux et aux forces en résidence à Jérusalem, dans la Cité de David, que des gens qui avaient rejeté l’ordonnance du roi étaient descendus vers les retraites cachées du désert.32 Une forte troupe se mit à leur poursuite et les atteignit. Ayant dressé son camp en face d’eux, elle se disposa à les attaquer le jour du sabbat33 et leur dit : « En voilà assez ! Sortez, obéissez à l’ordre du roi et vous aurez la vie sauve » —34 « Nous ne sortirons pas, dirent les autres, et nous n’observerons pas l’ordre donné par le roi de violer le jour du sabbat. »35 Assaillis sans retard,36 ils s’abstinrent de riposter, de lancer des pierres, de barricader leurs cachettes.37 « Mourons tous dans notre droiture, déclaraient-ils ; le ciel et la terre sont pour nous témoins que vous nous faites périr injustement. »38 La troupe leur donna l’assaut en plein sabbat et ils succombèrent, eux, leurs femmes, leurs enfants et leur bétail, au nombre d’un millier de personnes.39 Lorsqu’ils l’apprirent, Mattathias et ses amis les pleurèrent amèrement40 et se dirent les uns aux autres : « Si nous faisons tous comme ont fait nos frères, si nous ne luttons pas contre les nations pour notre vie et nos observances, ils nous auront vite exterminés de la terre. »41 Ce jour-là même, ils prirent cette décision : « Tout homme qui viendrait nous attaquer le jour du sabbat, combattons-le en face, et ainsi nous ne mourrons pas tous comme nos frères sont morts dans les cachettes. »42 Alors s’adjoignit à eux la congrégation des Assidéens, hommes valeureux d’entre Israël et tout ce qu’il y avait de dévoué à la Loi.43 Tous ceux qui fuyaient les mauvais traitements vinrent grossir leur nombre et leur fournir un appui.44 Ils se composèrent une forte armée, frappèrent les pécheurs dans leur colère et les mécréants dans leur fureur ; le reste s’enfuit chez les nations pour y trouver sauvegarde.45 Mattathias et ses amis firent une tournée pour détruire les autels46 et circoncire de force tous les enfants incirconcis qu’ils trouvèrent sur le territoire d’Israël.47 Ils chassèrent les insolents et l’entreprise prospéra entre leurs mains.48 Ils arrachèrent la Loi de la main des nations et des rois et réduisirent le pécheur à l’impuissance.49 Cependant les jours de Mattathias approchaient de leur fin. Il dit alors à ses fils : « Voici maintenant le règne de l’arrogance et de l’outrage, le temps du bouleversement et l’explosion de la colère.50 A vous maintenant, mes enfants, d’avoir le zèle de la Loi, et de donner vos vies pour l’alliance de nos pères.51 « Souvenez-vous des oeuvres accomplies par nos pères en leur temps, vous gagnerez une grande gloire et un nom immortel.52 Abraham n’a-t-il pas été trouvé fidèle dans l’épreuve et cela ne lui a-t-il pas été compté comme justice ?53 Joseph, au temps de sa détresse, observa la Loi, aussi est-il devenu Seigneur de l’Egypte.54 Pinhas, notre père, pour avoir brûlé d’un beau zèle, a reçu l’alliance d’un sacerdoce éternel.55 Josué, pour avoir rempli son mandat, est devenu juge en Israël.56 Caleb, pour avoir attesté le vrai dans l’assemblée, a reçu un héritage dans le pays.57 David, pour sa piété, hérita d’un trône royal pour les siècles.58 Elie, pour avoir brûlé du zèle de la Loi, a été enlevé jusqu’au ciel.59 Ananias, Azarias, Misaël, pour avoir eu confiance, furent sauvés de la flamme.60 Daniel, pour sa droiture, a été sauvé de la gueule des lions.61 Et comprenez ainsi que de génération en génération ceux qui espèrent en Lui ne faibliront pas.62 Ne redoutez point les menaces de l’homme pécheur, car sa gloire s’en va au fumier et aux vers ;63 aujourd’hui il est exalté et demain on ne le trouve plus, car il retourne à la poussière d’où il est venu et ses calculs sont anéantis.64 Mes enfants, soyez forts et tenez fermement à la Loi, parce que c’est elle qui vous comblera de gloire.65 « Voici Syméon, votre frère, je sais qu’il est homme de bon conseil : écoutez-le toujours, il vous tiendra lieu de père.66 Quant à Judas Maccabée, vaillant dès son jeune âge, il sera lui-même le chef de votre armée, il conduira la guerre contre les peuples.67 Vous autres, adjoignez-vous tous les observateurs de la Loi et assurez la vengeance de votre peuple.68 Rendez aux nations le mal qu’elles vous ont fait et attachez-vous aux préceptes de la Loi. »69 Après cela il les bénit et fut réuni à ses pères.70 Il mourut en l’année 146 et fut enseveli dans le caveau de ses pères à Modîn, et tout Israël mena sur lui un grand deuil.

1 Maccabées 1,1-64

Posted in abomination de la désolation, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), butin de guerre (trésor), circoncision, désolation (dévastation, ruine), idolâtrie, impiété, Jérusalem (Sion), loi, pur et impur (souillure), remparts (murailles), sabbat, sang, temple (sanctuaire) with tags on 22 décembre 2013 by JL

Après qu’Alexandre, fils de Philippe, Macédonien sorti du pays de Chettiim, eut battu Darius, roi des Perses et des Mèdes, et fut devenu roi à sa place en commençant par l’Hellade,2 il entreprit de nombreuses guerres, s’empara de mainte place forte et mit à mort les rois de la contrée.3 Il poussa jusqu’aux extrémités du monde en amassant les dépouilles d’une quantité de nations, et la terre se tut devant lui. Son coeur s’exalta et s’enfla d’orgueil ;4 il rassembla une armée très puissante, soumit provinces, nations, dynastes et en fit ses tributaires.5 Après cela, il dut s’aliter et connut qu’il allait mourir.6 Il fit venir ses officiers, les nobles qui avaient été élevés avec lui depuis le jeune âge, et partagea entre eux son royaume pendant qu’il était encore en vie.7 Alexandre avait régné douze ans quand il mourut.8 Ses officiers prirent le pouvoir chacun dans son gouvernement.9 Tous ceignirent le diadème après sa mort, et leurs fils après eux durant de longues années : sur la terre, ils firent foisonner le malheur.10 Il sortit d’eux un rejeton impie, Antiochus Epiphane, fils du roi Antiochus, qui, d’abord otage à Rome, devint roi l’an 137 de la royauté des Grecs.11 En ces jours-là surgit d’Israël une génération de vauriens qui séduisirent beaucoup de personnes en disant : « Allons, faisons alliance avec les nations qui nous entourent, car depuis que nous nous sommes séparés d’elles, bien des maux nous sont advenus. »12 Ce discours leur parut bon.13 Plusieurs parmi le peuple s’empressèrent d’aller trouver le roi, qui leur donna l’autorisation d’observer les coutumes païennes.14 Ils construisirent donc un gymnase à Jérusalem, selon les usages des nations,15 se refirent des prépuces et renièrent l’alliance sainte pour s’associer aux nations. Ils se vendirent pour faire le mal.16 Quand il vit son règne affermi, Antiochus voulut devenir roi du pays d’Egypte, afin de régner sur les deux royaumes.17 Entré en Egypte avec une armée imposante, des chars, des éléphants (et des cavaliers) et une grande flotte,18 il attaqua le roi d’Egypte, Ptolémée, qui recula devant lui et s’enfuit ; beaucoup d’hommes restèrent sur le terrain.19 Les villes fortes égyptiennes furent prises et Antiochus s’empara des dépouilles du pays.20 Ayant ainsi vaincu l’Egypte et pris le chemin du retour en l’année 143, il marcha contre Israël et sur Jérusalem avec une armée imposante.21 Entré dans le sanctuaire avec arrogance, Antiochus enleva l’autel d’or, le candélabre de lumière avec tous ses accessoires,22 la table d’oblation, les vases à libation, les coupes, les cassolettes d’or, le voile, les couronnes, la décoration d’or sur la façade du Temple, dont il détacha tout le placage.23 Il prit l’argent et l’or ainsi que les ustensiles précieux et fit main basse sur les trésors cachés qu’il trouva.24 Emportant le tout, il s’en alla dans son pays ; il versa beaucoup de sang et proféra des paroles d’une extrême insolence.25 Israël fut l’objet d’un grand deuil dans tout le pays :26 Chefs et anciens gémirent, jeunes filles et jeunes gens dépérirent, et la beauté des femmes s’altéra.27 Le nouveau marié entonna un thrène ; assise dans la chambre, l’épouse fut en deuil.28 La terre trembla à cause de ses habitants et la honte couvrit toute la maison de Jacob.29 Deux ans après, le roi envoya dans les villes de Juda le Mysarque, qui vint à Jérusalem avec une armée imposante.30 Il tint aux habitants des discours faussement pacifiques et gagna leur confiance, puis il tomba sur la ville à l’improviste, lui assénant un coup terrible, et fit périr beaucoup de gens d’Israël.31 Il pilla la ville, y mit le feu, détruisit ses maisons et son mur d’enceinte.32 Ses gens réduisirent en captivité les femmes et les enfants et s’approprièrent le bétail.33 Alors ils rebâtirent la Cité de David, avec un grand mur très fort, muni de tours puissantes et ils s’en firent une citadelle.34 Ils y installèrent une race de pécheurs, des vauriens, et ils s’y fortifièrent ;35 ils y emmagasinèrent armes et provisions, y déposèrent les dépouilles de Jérusalem qu’ils avaient rassemblées, et cela devint un piège redoutable.36 Ce fut une embuscade pour le lieu saint, un adversaire maléfique en tout temps pour Israël.37 Ils répandirent le sang innocent autour du sanctuaire et souillèrent le lieu saint.38 A cause d’eux s’enfuirent les habitants de Jérusalem et celle-ci devint une colonie d’étrangers ; elle fut étrangère à sa progéniture et ses propres enfants l’abandonnèrent.39 Son sanctuaire désolé devint comme un désert, ses fêtes se changèrent en deuil, ses sabbats en dérision et son honneur en mépris.40 A sa gloire se mesura son avilissement et sa grandeur fit place au deuil.41 Le roi publia ensuite dans tout son royaume l’ordre de n’avoir à former tous qu’un seul peuple42 et de renoncer chacun à ses coutumes : toutes les nations se conformèrent aux prescriptions royales.43 Beaucoup d’Israélites firent bon accueil à son culte, sacrifiant aux idoles et profanant le sabbat.44 Le roi envoya aussi, par messagers, à Jérusalem et aux villes de Juda, des édits leur enjoignant de suivre des coutumes étrangères à leur pays,45 de bannir du sanctuaire holocaustes, sacrifice et libation, de profaner sabbats et fêtes,46 de souiller le sanctuaire et tout ce qui est saint,47 d’élever autels, lieux de culte et temples d’idoles, d’immoler des porcs et des animaux impurs,48 de laisser leurs fils incirconcis, de se rendre abominables par toute sorte d’impuretés et de profanations,49 oubliant ainsi la Loi et altérant toutes les observances.50 Quiconque n’agirait pas selon l’ordre du roi serait puni de mort.51 Conformément à toutes ces prescriptions, le roi écrivit à tout son royaume, créa des inspecteurs pour tout le peuple et enjoignit aux villes de Juda de sacrifier dans chaque ville.52 Beaucoup de gens du peuple se rallièrent à eux, quiconque en somme abandonnait la Loi. Ils firent du mal dans le pays.53 Ils réduisirent Israël à se cacher dans tous ses lieux de refuge.54 Le quinzième jour de Kisleu en l’an 145, le roi construisit l’Abomination de la désolation sur l’autel des holocaustes et, dans les villes de Juda circonvoisines, on éleva des autels.55 Aux portes des maisons et sur les places, on brûlait de l’encens.56 Quant aux livres de la Loi, ceux qu’on trouvait étaient jetés au feu après avoir été lacérés.57 Découvrait-on chez quelqu’un un exemplaire de l’Alliance, ou quelque autre se conformait-il à la Loi, la décision du roi le mettait à mort.58 Ils sévissaient chaque mois dans les villes contre les Israélites pris en contravention ;59 le 25 de chaque mois, on sacrifiait sur l’autel dressé sur l’autel des holocaustes.60 Les femmes qui avaient fait circoncire leurs enfants, ils les mettaient à mort, suivant l’édit,61 avec leurs nourrissons pendus à leur cou, exécutant aussi leurs proches et ceux qui avaient opéré la circoncision.62 Cependant plusieurs en Israël se montrèrent fermes et furent assez forts pour ne pas manger de mets impurs.63 Ils acceptèrent de mourir plutôt que de se contaminer par la nourriture et de profaner la sainte alliance et, en effet, ils moururent.64 Une grande colère plana sur Israël.

1 Samuel 17,1-58

Posted in adversité (épreuve), allégorie (analogie), attributs et noms divins, circoncision, découragement, humilité (humble), orgueil (se glorifier), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 30 avril 2013 by JL
Les Philistins rassemblèrent leurs troupes pour la guerre, ils se concentrèrent à Soko de Juda, et campèrent entre Soko et Azéqa, à Ephès-Dammim.2 Saül et les Israélites se concentrèrent et campèrent dans la vallée du Térébinthe et ils se rangèrent en bataille face aux Philistins.3 Les Philistins occupaient la montagne d'un côté, les Israélites occupaient la montagne de l'autre côté et la vallée était entre eux.4 Un champion sortit des rangs philistins. Il s'appelait Goliath, de Gat, et sa taille était de six coudées et un empan.5 Il avait sur la tête un casque de bronze et il était revêtu d'une cuirasse à écailles ; la cuirasse pesait 5.000 sicles de bronze.6 Il avait aux jambes des jambières de bronze, et un cimeterre de bronze en bandoulière.7 Le bois de sa lance était comme un liais de tisserand et la pointe de sa lance pesait 600 sicles de fer. Le porte-bouclier marchait devant lui.8 Il se campa devant les lignes israélites et leur cria : « Pourquoi êtes-vous sortis pour vous ranger en bataille ? Ne suis-je pas, moi, le Philistin, et vous, n'êtes-vous pas les serviteurs de Saül ? Choisissez-vous un homme et qu'il descende vers moi.9 S'il l'emporte en luttant avec moi et s'il m'abat, alors nous serons vos serviteurs ; si je l'emporte sur lui et si je l'abats, alors vous deviendrez nos serviteurs, vous nous serez asservis. »10 Le Philistin dit aussi : « Moi, j'ai lancé aujourd'hui un défi aux lignes d'Israël. Donnez-moi un homme, et que nous nous mesurions en combat singulier ! « 11 Quand Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, ils furent consternés et ils eurent très peur.12 David était le fils d'un Ephratéen de Bethléem de Juda, qui s'appelait Jessé et qui avait huit fils. Cet homme, au temps de Saül, était vieux et chargé d'années.13 Les trois fils aînés de Jessé partirent en guerre derrière Saül. Ses trois fils qui partirent en guerre s'appelaient l'aîné Eliab, le second Abinadab et le troisième Shamma.14 David était le plus jeune et les trois aînés partirent derrière Saül.15 (David allait et venait du service de Saül au soin du troupeau de son père à Bethléem.16 Le Philistin s'approchait matin et soir et il se présenta ainsi pendant 40 jours.)17 Jessé dit à son fils David : « Emporte donc à tes frères cette mesure de grain grillé et ces dix pains, va vite au camp vers tes frères.18 Quant à ces dix morceaux de fromage, tu les offriras au chef de mille. Tu t'informeras de la santé de tes frères et tu rapporteras d'eux un gage.19 Ils sont avec Saül et tous les hommes d'Israël dans la vallée du Térébinthe, faisant la guerre aux Philistins. »20 David se leva de bon matin, il laissa le troupeau à un gardien, prit sa charge et partit comme lui avait ordonné Jessé. Il arriva au campement au moment où l'armée sortait pour prendre ses positions et poussait le cri de guerre.21 Israël et les Philistins se rangèrent ligne contre ligne.22 David laissa son chargement aux mains du gardien des bagages, il courut aux lignes et demanda à ses frères comment ils allaient.23 Pendant qu'il parlait, le champion (il s'appelait Goliath, le Philistin de Gat) montait des lignes philistines. Il dit les mêmes paroles que ci-dessus et David les entendit.24 Dès qu'ils aperçurent l'homme, tous les Israélites s'enfuirent loin de lui et eurent très peur.25 Les gens d'Israël dirent : « Avez-vous vu cet homme qui monte ? C'est pour lancer un défi à Israël qu'il monte. Celui qui l'abattra, le roi le comblera de richesses, il lui donnera sa fille et exemptera sa maison paternelle en Israël. »26 David demanda aux hommes qui se tenaient près de lui : « Qu'est-ce qu'on fera à celui qui abattra ce Philistin et qui écartera la honte d'Israël ? Qu'est-ce que ce Philistin incirconcis pour qu'il ait lancé un défi aux troupes du Dieu vivant ? « 27 Le peuple lui répondit comme ci-dessus : « Voilà ce qu'on fera à celui qui l'abattra. »28 Son frère aîné Eliab l'entendit qui parlait aux gens et Eliab se mit en colère contre David et dit : « Pourquoi donc es-tu descendu ? A qui as-tu laissé ces quelques brebis dans le désert ? Je connais ton insolence et la malice de ton coeur : c'est pour voir la bataille que tu es venu ! « 29 David répondit : « Qu'est-ce que j'ai fait ? Est-ce qu'on ne peut plus parler ? « 30 Il se détourna de lui et s'adressa à un autre. Il posa la même question et on lui répondit comme la première fois.31 On entendit les paroles de David et on les rapporta à Saül qui le fit venir.32 David dit à Saül : « Que personne ne perde courage à cause de lui. Ton serviteur ira se battre contre ce Philistin. »33 Mais Saül répondit à David : « Tu ne peux pas marcher contre ce Philistin pour lutter avec lui, car tu n'es qu'un enfant, et lui, il est un homme de guerre depuis sa jeunesse. »34 Mais David dit à Saül : « Quand ton serviteur faisait paître les brebis de son père et que venait un lion ou un ours qui enlevait une brebis du troupeau,35 je le poursuivais, je le frappais et j'arrachais celle-ci de sa gueule. Et s'il se dressait contre moi, je le saisissais par les poils du menton et je le frappais à mort.36 Ton serviteur a battu le lion et l'ours, il en sera de ce Philistin incirconcis comme de l'un d'eux, puisqu'il a défié les troupes du Dieu vivant. »37 David dit encore : « Yahvé qui m'a sauvé de la griffe du lion et de l'ours me sauvera des mains de ce Philistin. » Alors Saül dit à David : « Va et que Yahvé soit avec toi ! « 38 Saül revêtit David de sa tenue militaire, lui mit sur la tête un casque de bronze et lui fit endosser une cuirasse.39 Il ceignit David de son épée, par-dessus sa tenue. David essaya de marcher, car il n'était pas entraîné, et il dit à Saül : « Je ne puis pas marcher avec cela, car je ne suis pas entraîné. » On l'en débarrassa donc.40 David prit son bâton en main, il se choisit dans le torrent cinq pierres bien lisses et les mit dans son sac de berger, sa giberne, puis, la fronde à la main, il marcha vers le Philistin.41 Le Philistin s'approcha de plus en plus près de David, précédé du porte-bouclier.42 Le Philistin tourna les yeux vers David et, lorsqu'il le vit, il le méprisa car il était jeune — il était roux, avec une belle apparence.43 Le Philistin dit à David : « Suis-je un chien pour que tu viennes contre moi avec des bâtons ?  » Et le Philistin maudit David par ses dieux.44 Le Philistin dit à David : « Viens vers moi, que je donne ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs ! « 45 Mais David répondit au Philistin : « Tu marches contre moi avec épée, lance et cimeterre, mais moi, je marche contre toi au nom de Yahvé Sabaot, le Dieu des troupes d'Israël que tu as défiées.46 Aujourd'hui, Yahvé te livrera en ma main, je t'abattrai, je te couperai la tête, je donnerai aujourd'hui même ton cadavre et les cadavres de l'armée philistine aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages. Toute la terre saura qu'il y a un Dieu en Israël,47 et toute cette assemblée saura que ce n'est pas par l'épée ni par la lance que Yahvé donne la victoire, car Yahvé est maître du combat et il vous livre entre nos mains. »48 Dès que le Philistin s'avança et marcha au-devant de David, celui-ci sortit des lignes et courut à la rencontre du Philistin.49 Il mit la main dans son sac et en prit une pierre qu'il tira avec la fronde. Il atteignit le Philistin au front ; la pierre s'enfonça dans son front et il tomba la face contre terre.50 Ainsi David triompha du Philistin avec la fronde et la pierre : il abattit le Philistin et le fit mourir ; il n'y avait pas d'épée entre les mains de David.51 David courut et se tint debout sur le Philistin ; saisissant l'épée de celui-ci, il la tira du fourreau, il acheva le Philistin et, avec elle, il lui trancha la tête. Les Philistins voyant que leur champion était mort, s'enfuirent.52 Les hommes d'Israël et de Juda se mirent en mouvement, poussèrent le cri de guerre et poursuivirent les Philistins jusqu'aux approches de Gat et jusqu'aux portes d'Eqrôn. Des morts philistins jonchèrent le chemin depuis Shaarayim jusqu'à Gat et Eqrôn.53 Les Israélites revinrent de cette poursuite acharnée et pillèrent le camp philistin.54 David prit la tête du Philistin et l'apporta à Jérusalem ; quant à ses armes, il les mit dans sa propre tente.55 En voyant David partir à la rencontre du Philistin, Saül avait demandé à Abner, le chef de l'armée : « De qui ce jeune homme est-il le fils, Abner ?  » Et Abner répondit : « Aussi vrai que tu es vivant, ô roi, je n'en sais rien. »56 Le roi dit : « Informe-toi de qui ce garçon est le fils. »57 Lorsque David revint d'avoir tué le Philistin, Abner le prit et le conduisit devant Saül, tenant dans sa main la tête du Philistin.58 Saül lui demanda : « De qui es-tu le fils, jeune homme ?  » David répondit : « De ton serviteur Jessé le Bethléemite. »
 

Juges 14,1-20

Posted in circoncision, Esprit-Saint with tags on 10 avril 2013 by JL
Samson descendit à Timna et remarqua, à Timna, une femme parmi les filles des Philistins.2 Il remonta et l'apprit à son père et à sa mère : « J'ai remarqué à Timna, dit-il, parmi les filles des Philistins, une femme. Prends-la-moi donc pour épouse. »3 Son père lui dit, ainsi que sa mère : « N'y a-t-il pas de femme parmi les filles de tes frères et dans tout mon peuple, pour que tu ailles prendre femme parmi ces Philistins incirconcis ?  » Mais Samson répondit à son père : « Prends-la-moi, celle-là, car c'est celle-là qui me plaît. »4 Son père et sa mère ne savaient pas que cela venait de Yahvé qui cherchait un sujet de querelle avec les Philistins, car, en ce temps-là, les Philistins dominaient sur Israël.5 Samson descendit à Timna et, comme il arrivait aux vignes de Timna, il vit un jeune lion qui venait à sa rencontre en rugissant.6 L'esprit de Yahvé fondit sur lui et, sans rien avoir en main, Samson déchira le lion comme on déchire un chevreau ; mais il ne raconta pas à son père ni à sa mère ce qu'il avait fait.7 Il descendit, s'entretint avec la femme et elle lui plut.8 A quelque temps de là, Samson revint pour l'épouser. Il fit un détour pour voir le cadavre du lion, et voici qu'il y avait dans la carcasse du lion un essaim d'abeilles et du miel.9 Il en recueillit dans sa main et, chemin faisant, il en mangea. Lorsqu'il fut revenu près de son père et de sa mère, il leur en donna, ils en mangèrent, mais il ne leur dit pas qu'il l'avait recueilli dans la carcasse du lion.10 Son père descendit ensuite chez la femme et Samson fit là un festin, car c'est ainsi qu'agissent les jeunes gens.11 Quand on le vit, on choisit 30 compagnons pour rester auprès de lui.12 Alors Samson leur dit : « Laissez-moi vous proposer une énigme. Si vous m'en donnez la solution au cours des sept jours de festin, je vous donnerai 30 pièces de toile fine et 30 vêtements d'honneur.13 Mais si vous ne pouvez pas me donner la solution, c'est vous qui me donnerez 30 pièces de toile fine et 30 vêtements d'honneur » — « Propose ton énigme, lui répondirent-ils, nous écoutons. »14 Il leur dit donc : « De celui qui mange est sorti ce qui se mange, et du fort est sorti le doux. » Mais de trois jours ils ne réussirent pas à résoudre l'énigme.15 Au quatrième jour ils dirent à la femme de Samson : « Enjôle ton mari pour qu'il nous explique l'énigme, autrement nous te brûlerons, toi et la maison de ton père. Est-ce pour nous dépouiller que vous nous avez invités ici ? « 16 Alors la femme de Samson pleura à son cou : « Tu n'as pour moi que de la haine, disait-elle, tu ne m'aimes pas. Tu as proposé une énigme aux fils de mon peuple, et à moi, tu ne l'as pas expliquée. » Il lui répondit : « Je ne l'ai même pas expliquée à mon père et à ma mère, et à toi je l'expliquerais ! « 17 Elle pleura à son cou pendant les sept jours que dura leur festin. Le septième jour, il lui donna la solution, car elle l'avait obsédé, mais elle, elle donna le mot de l'énigme aux fils de son peuple.18 Le septième jour, avant qu'il n'entrât dans la chambre à coucher, les gens de la ville dirent donc à Samson : « Qu'y-a-t-il de plus doux que le miel, et quoi de plus fort que le lion ?  » Il leur répliqua : « Si vous n'aviez pas labouré avec ma génisse, vous n'auriez pas deviné mon énigme. »19 Alors l'esprit de Yahvé fondit sur lui, il descendit à Ashqelôn, y tua 30 hommes, prit leurs dépouilles et remit les vêtements d'honneur à ceux qui avaient expliqué l'énigme, puis, enflammé de colère, il remonta à la maison de son père.20 La femme de Samson fut alors donnée au compagnon qui lui avait servi de garçon d'honneur.

Josué 5,1-9

Posted in circoncision, Jourdain, nudité, terre promise (terre sainte) with tags on 28 mars 2013 by JL
Lorsque tous les rois des Amorites qui habitaient au-delà du Jourdain, vers l'ouest, et tous les rois des Cananéens qui habitaient face à la mer apprirent que Yahvé avait asséché les eaux du Jourdain devant les Israélites, jusqu'à ce qu'ils soient passés, le coeur leur manqua et ils perdirent courage devant les Israélites.2 En ce temps-là, Yahvé dit à Josué : « Fais-toi des couteaux de silex, et circoncis de nouveau les Israélites (une seconde fois »).3 Josué se fit des couteaux de silex et circoncit les Israélites sur le Tertre des Prépuces.4 Voici la raison pour laquelle Josué fit cette circoncision : toute la population mâle, sortie d'Egypte en âge de porter les armes, était morte dans le désert, en chemin, après leur sortie d'Egypte.5 Or, tout ce peuple émigré avait été circoncis ; mais tout le peuple né dans le désert, en chemin, après leur sortie d'Egypte, on ne l'avait pas circoncis ;6 car pendant 40 ans les Israélites marchèrent dans le désert, jusqu'à ce que toute la nation eût péri, à savoir les hommes sortis d'Egypte en âge de porter les armes ; ils n'avaient pas obéi à la voix de Yahvé, et Yahvé leur avait juré de ne pas leur laisser voir la terre qu'il avait juré à leurs pères de nous donner, terre qui ruisselle de lait et de miel.7 Quant à leurs fils, il les établit à leur place, et ce sont eux que Josué circoncit : ils étaient incirconcis, car on ne les avait pas circoncis en chemin.8 Lorsqu'on eut achevé de circoncire toute la nation, ils restèrent sur place dans le camp jusqu'à leur guérison.9 Alors Yahvé dit à Josué : « Aujourd'hui j'ai ôté de dessus vous le déshonneur de l'Egypte. » Aussi a-t-on appelé ce lieu du nom de Gilgal jusqu'aujourd'hui.

Deutéronome 30,1-20

Posted in bénédiction, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), circoncision, commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, joie divine (jubilation), loi, malédiction, nudité, pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, pensée du monde (mondanité), porter du fruit, pureté du coeur with tags on 19 mars 2013 by JL
Lorsque toutes ces paroles se seront réalisées pour toi, cette bénédiction et cette malédiction que je t’ai proposées, si tu les médites en ton coeur, parmi toutes les nations où Yahvé ton Dieu t’aura fait errer,2 si tu reviens à Yahvé ton Dieu, si tu écoutes sa voix en tout ce que je t’ordonne aujourd’hui, de tout ton coeur et de toute ton âme, toi et tes fils,3 Yahvé ton Dieu ramènera tes captifs, il aura pitié de toi, il te rassemblera à nouveau du milieu de tous les peuples où Yahvé ton Dieu t’a dispersé.4 Serais-tu banni à l’extrémité des cieux, de là même Yahvé ton Dieu te rassemblerait et il viendrait t’y prendre,5 pour te ramener au pays que tes pères ont possédé, afin que tu le possèdes à ton tour, que tu y sois heureux et que tu y multiplies plus que tes pères.6 Yahvé ton Dieu circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité pour que tu aimes Yahvé ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives.7 Yahvé ton Dieu fera retomber toutes ces imprécations sur tes ennemis et sur tes adversaires qui t’ont persécuté.8 Toi, tu obéiras de nouveau à la voix de Yahvé ton Dieu et tu mettras en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui.9 Yahvé ton Dieu te rendra prospère en toutes tes entreprises, dans le fruit de tes entrailles, dans le fruit de ton bétail et dans le fruit de ton sol. Car de nouveau Yahvé prendra plaisir à ton bonheur, comme il avait pris plaisir au bonheur de tes pères,10 si tu obéis à la voix de Yahvé ton Dieu en gardant ses commandements et ses décrets, inscrits dans le livre de cette Loi, si tu reviens à Yahvé ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme.11 Car cette Loi que je te prescris aujourd’hui n’est pas au-delà de tes moyens ni hors de ton atteinte.12 Elle n’est pas dans les cieux, qu’il te faille dire : « Qui montera pour nous aux cieux nous la chercher, que nous l’entendions pour la mettre en pratique ? « 13 Elle n’est pas au-delà des mers, qu’il te faille dire : « Qui ira pour nous au-delà des mers nous la chercher, que nous l’entendions pour la mettre en pratique ? « 14 Car la parole est tout près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur pour que tu la mettes en pratique.15 Vois, je te propose aujourd’hui vie et bonheur, mort et malheur.16 Si tu écoutes les commandements de Yahvé ton Dieu que je te prescris aujourd’hui, et que tu aimes Yahvé ton Dieu, que tu marches dans ses voies, que tu gardes ses commandements, ses lois et ses coutumes, tu vivras et tu multiplieras, Yahvé ton Dieu te bénira dans le pays où tu entres pour en prendre possession.17 Mais si ton coeur se détourne, si tu n’écoutes point et si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir,18 je vous déclare aujourd’hui que vous périrez certainement et que vous ne vivrez pas de longs jours sur la terre où vous pénétrerez pour en prendre possession en passant le Jourdain.19 Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je te propose la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que toi et ta postérité vous viviez,20 aimant Yahvé ton Dieu, écoutant sa voix, t’attachant à lui ; car là est ta vie, ainsi que la longue durée de ton séjour sur la terre que Yahvé a juré à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob, de leur donner.

Deutéronome 10,1-22

Posted in arche d'alliance, béatitude (bonheur), bénédiction, buisson ardent, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), circoncision, commandements (préceptes, décrets), crainte de Dieu, désert (ascèse, dépouillement), election divine, etranger (terre étrangère), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), justice (justification, juste), montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), prière de louange, promesse, puissance divine, pureté du coeur, rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 27 février 2013 by JL
Yahvé me dit alors : « Taille deux tables de pierre comme les premières, monte vers moi sur la montagne et fais-toi une arche de bois.2 J’écrirai sur les tables les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées, puis tu les déposeras dans l’arche. »3 Je fis une arche en bois d’acacia, je taillai les deux tables de pierre semblables aux premières, et je montai sur la montagne, les deux tables à la main.4 Il écrivit sur les tables, comme la première fois, les dix Paroles que Yahvé vous avait dites sur la montagne, du milieu du feu, au jour de l’Assemblée. Puis Yahvé me les donna.5 Je redescendis de la montagne, je mis les tables dans l’arche que j’avais faite et elles y restèrent, comme Yahvé me l’avait ordonné.6 Les Israélites quittèrent les puits des Bené-Yaaqân pour Moséra, c’est là que mourut Aaron ; il fut enterré là, et c’est Eléazar son fils qui lui succéda comme prêtre.7 Ils partirent de là pour Gudgoda, et de Gudgoda pour Yotbata, terre riche en cours d’eau.8 Yahvé mit alors à part la tribu de Lévi, pour porter l’arche de l’alliance de Yahvé, se tenir en présence de Yahvé, le servir et bénir en son nom jusqu’à ce jour.9 Aussi n’y eut-il pas pour Lévi de part ni d’héritage avec ses frères : c’est Yahvé qui est son héritage comme Yahvé ton Dieu le lui a dit.10 Pour moi, je me tins sur la montagne, comme la première fois, 40 jours et 40 nuits. Cette fois encore Yahvé m’exauça, et Yahvé renonça à te détruire.11 Mais Yahvé me dit : « Debout ! Pars et va-t-en à la tête de ce peuple, afin qu’ils aillent prendre possession du pays que j’ai juré à leurs pères de leur donner. »12 Et maintenant, Israël, que te demande Yahvé ton Dieu, sinon de craindre Yahvé ton Dieu, de suivre toutes ses voies, de l’aimer, de servir Yahvé ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme,13 de garder les commandements de Yahvé et ses lois que je te prescris aujourd’hui pour ton bonheur ?14 C’est bien à Yahvé ton Dieu qu’appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qui s’y trouve.15 Yahvé pourtant ne s’est attaché qu’à tes pères, par amour pour eux, et après eux il a élu entre toutes les nations leur descendance, vous-mêmes, jusqu’aujourd’hui.16 Circoncisez votre coeur et ne raidissez plus votre nuque,17 car Yahvé votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, vaillant et redoutable, qui ne fait pas acception de personnes et ne reçoit pas de présents.18 C’est lui qui fait droit à l’orphelin et à la veuve, et il aime l’étranger, auquel il donne pain et vêtement.19 (Aimez l’étranger car au pays d’Egypte vous fûtes des étrangers.)20 C’est Yahvé ton Dieu que tu craindras et serviras, t’attachant à lui et jurant par son nom.21 C’est lui que tu dois louer et c’est lui ton Dieu : il a accompli pour toi ces choses grandes et redoutables que tes yeux ont vues ;22 et, alors que tes pères n’étaient que 70 quand ils sont descendus en Egypte, Yahvé ton Dieu t’a rendu aussi nombreux à présent que les étoiles des cieux.

Exode 12,1-51

Posted in cheminement spirituel, circoncision, commandements (préceptes, décrets), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), initiative divine, jour du Seigneur (déluge), libération (délivrance, joug), Pâque, peuple de Dieu (Israel, Juda), premier-né (prémisse), prière de louange, rituel (culte), sacrifice d'holocauste et communion, salut (rachat, rédemption), sang, tentation (filet), vices (passions) with tags on 11 décembre 2012 by JL
Yahvé dit à Moïse et à Aaron au pays d’Egypte :2 « Ce mois sera pour vous en tête des autres mois, il sera pour vous le premier mois de l’année.3 Parlez à toute la communauté d’Israël et dites-lui : Le dix de ce mois, que chacun prenne une tête de petit bétail par famille, une tête de petit bétail par maison.4 Si la maison est trop peu nombreuse pour une tête de petit bétail, on s’associera avec son voisin le plus proche de la maison, selon le nombre des personnes. Vous choisirez la tête de petit bétail selon ce que chacun peut manger.5 La tête de petit bétail sera un mâle sans tare, âgé d’un an. Vous la choisirez parmi les moutons ou les chèvres.6 Vous la garderez jusqu’au quatorzième jour de ce mois, et toute l’assemblée de la communauté d’Israël l’égorgera au crépuscule.7 On prendra de son sang et on en mettra sur les deux montants et le linteau des maisons où on le mangera.8 Cette nuit-là, on mangera la chair rôtie au feu ; on la mangera avec des azymes et des herbes amères.9 N’en mangez rien cru ni bouilli dans l’eau, mais rôti au feu, avec la tête, les pattes et les tripes.10 Vous n’en réserverez rien jusqu’au lendemain. Ce qui en resterait le lendemain, vous le brûlerez au feu.11 C’est ainsi que vous la mangerez : vos reins ceints, vos sandales aux pieds et votre bâton en main. Vous la mangerez en toute hâte, c’est une pâque pour Yahvé.12 Cette nuit-là je parcourrai l’Egypte et je frapperai tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, tant hommes que bêtes, et de tous les dieux d’Egypte, je ferai justice, moi Yahvé.13 Le sang sera pour vous un signe sur les maisons où vous vous tenez. En voyant ce signe, je passerai outre et vous échapperez au fléau destructeur lorsque je frapperai le pays d’Egypte.14 Ce jour-là, vous en ferez mémoire et vous le fêterez comme une fête pour Yahvé, dans vos générations vous la fêterez, c’est un décret perpétuel.15 « Pendant sept jours, vous mangerez des azymes. Dès le premier jour vous ferez disparaître le levain de vos maisons car quiconque, du premier au septième jour, mangera du pain levé, celui-là sera retranché d’Israël.16 Le premier jour vous aurez une sainte assemblée, et le septième jour, une sainte assemblée. On n’y fera aucun ouvrage, vous préparerez seulement ce que chacun doit manger.17 Vous observerez la fête des Azymes, car c’est en ce jour-là que j’ai fait sortir vos armées du pays d’Egypte. Vous observerez ce jour-là dans vos générations, c’est un décret perpétuel.18 Le premier mois, le soir du quatorzième jour, vous mangerez des azymes jusqu’au soir du vingt et unième jour.19 Pendant sept jours il ne se trouvera pas de levain dans vos maisons, car quiconque mangera du pain levé sera retranché de la communauté d’Israël, qu’il soit étranger ou né dans le pays.20 Vous ne mangerez pas de pain levé, en tout lieu où vous habiterez vous mangerez des azymes. »21 Moïse convoqua tous les anciens d’Israël et leur dit : « Allez vous procurer du petit bétail pour vos familles et immolez la pâque.22 Puis vous prendrez un bouquet d’hysope, vous le tremperez dans le sang qui est dans le bassin et vous toucherez le linteau et les deux montants avec le sang qui est dans le bassin. Quant à vous, que personne ne franchisse la porte de sa maison jusqu’au matin.23 Lorsque Yahvé traversera l’Egypte pour la frapper, il verra le sang sur le linteau et sur les deux montants, il passera au-delà de cette porte et ne laissera pas l’Exterminateur pénétrer dans vos maisons pour frapper.24 Vous observerez cette disposition comme un décret pour toi et tes fils, à perpétuité.25 Quand vous serez entrés dans la terre que Yahvé vous donnera comme il l’a dit, vous observerez ce rite.26 Et quand vos fils vous diront : Que signifie pour vous ce rite ?27 Vous leur direz : C’est le sacrifice de la Pâque pour Yahvé qui a passé au-delà des maisons des Israélites en Egypte, lorsqu’il frappait l’Egypte, mais épargnait nos maisons. » Le peuple alors s’agenouilla et se prosterna.28 Les Israélites s’en allèrent et firent ce que Yahvé avait ordonné à Moïse et à Aaron.29 Au milieu de la nuit, Yahvé frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, aussi bien le premier-né de Pharaon qui devait s’asseoir sur son trône, que le premier-né du captif dans la prison et tous les premiers-nés du bétail.30 Pharaon se leva pendant la nuit, ainsi que tous ses serviteurs et tous les Egyptiens, et ce fut en Egypte une grande clameur car il n’y avait pas de maison où il n’y eût un mort.31 Pharaon appela Moïse et Aaron pendant la nuit et leur dit : « Levez-vous et sortez du milieu de mon peuple, vous et les Israélites, et allez servir Yahvé comme vous l’avez demandé.32 Prenez aussi votre petit et votre gros bétail comme vous l’avez demandé, partez et bénissez-moi, moi aussi. »33 Les Egyptiens pressèrent le peuple en se hâtant de le faire partir du pays car, disaient-ils : « Nous allons tous mourir. »34 Le peuple emporta sa pâte avant qu’elle n’eût levé, ses huches serrées dans les manteaux, sur les épaules.35 Les Israélites firent ce qu’avait dit Moïse et demandèrent aux Egyptiens des objets d’argent, des objets d’or et des vêtements.36 Yahvé fit que le peuple trouvât grâce aux yeux des Egyptiens qui les leur prêtèrent. Ils dépouillèrent ainsi les Egyptiens.37 Les Israélites partirent de Ramsès en direction de Sukkot au nombre de près de 600.000 hommes de pied — rien que les hommes, sans compter leur famille.38 Une foule mêlée monta avec eux, ainsi que du petit et du gros bétail, formant d’immenses troupeaux.39 Ils firent cuire la pâte qu’ils avaient emportée d’Egypte en galettes non levées, car la pâte n’était pas levée : chassés d’Egypte, ils n’avaient pu s’attarder ni se préparer des provisions de route.40 Le séjour des Israélites en Egypte avait duré 430 ans.41 Le jour même où prenait fin les 430 ans, toutes les armées de Yahvé sortirent du pays d’Egypte.42 Cette nuit durant laquelle Yahvé a veillé pour les faire sortir d’Egypte doit être pour tous les Israélites une veille pour Yahvé, pour leurs générations.43 Yahvé dit à Moïse et à Aaron : « Voici le rituel de la pâque : aucun étranger n’en mangera.44 Mais tout esclave acquis à prix d’argent, quand tu l’auras circoncis, pourra en manger.45 Le résident et le serviteur à gages n’en mangeront pas.46 On la mangera dans une seule maison et vous ne ferez sortir de cette maison aucun morceau de viande. Vous n’en briserez aucun os.47 Toute la communauté d’Israël la fera.48 Si un étranger en résidence chez toi veut faire la Pâque pour Yahvé, tous les mâles de sa maison devront être circoncis ; il sera alors admis à la faire, il sera comme un citoyen du pays ; mais aucun incirconcis ne pourra en manger.49 La loi sera la même pour le citoyen et pour l’étranger en résidence parmi vous. »50 Tous les Israélites firent comme Yahvé l’avait ordonné à Moïse et à Aaron.51 Ce jour-là même, Yahvé fit sortir les Israélites du pays d’Egypte, selon leurs armées.

Genèse 17,1-14

Posted in alliance, circoncision, etranger (terre étrangère), fécondité (prospérité, postérité), inhabitation (présence divine), promesse, rétribution (mérite), sainteté (saint), terre promise (terre sainte), vision (songe, extase) with tags on 26 novembre 2012 by JL
Lorsqu’Abram eut atteint 99 ans, Yahvé lui apparut et lui dit : « Je suis El Shaddaï, marche en ma présence et sois parfait.2 J’institue mon alliance entre moi et toi, et je t’accroîtrai extrêmement. »3 Et Abram tomba la face contre terre. Dieu lui parla ainsi :4 « Moi, voici mon alliance avec toi : tu deviendras père d’une multitude de nations.5 Et l’on ne t’appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car je te fais père d’une multitude de nations.6 Je te rendrai extrêmement fécond, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi.7 J’établirai mon alliance entre moi et toi, et ta race après toi, de génération en génération, une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et celui de ta race après toi.8 A toi et à ta race après toi, je donnerai le pays où tu séjournes, tout le pays de Canaan, en possession à perpétuité, et je serai votre Dieu. »9 Dieu dit à Abraham : « Et toi, tu observeras mon alliance, toi et ta race après toi, de génération en génération.10 Et voici mon alliance qui sera observée entre moi et vous, c’est-à-dire ta race après toi : que tous vos mâles soient circoncis.11 Vous ferez circoncire la chair de votre prépuce, et ce sera le signe de l’alliance entre moi et vous.12 Quand ils auront huit jours, tous vos mâles seront circoncis, de génération en génération. Qu’il soit né dans la maison ou acheté à prix d’argent à quelque étranger qui n’est pas de ta race,13 on devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acheté à prix d’argent. Mon alliance sera marquée dans votre chair comme une alliance perpétuelle.14 L’incirconcis, le mâle dont on n’aura pas coupé la chair du prépuce, cette vie-là sera retranchée de sa parenté : il a violé mon alliance. »