Psaumes 81,1-17

Du maître de chant. Sur la… de Gat. D'Asaph.2 Criez de joie pour Dieu notre force, acclamez le Dieu de Jacob.3 Ouvrez le concert, frappez le tambourin, la douce harpe ainsi que la lyre ;4 sonnez du cor au mois nouveau, à la pleine lune, au jour de notre fête.5 Car Israël a une loi, un jugement du Dieu de Jacob,6 un témoignage qu'il mit en Joseph quand il sortit contre la terre d'Egypte. Un langage inconnu se fait entendre :7 « Du fardeau j'ai déchargé son épaule, ses mains ont lâché le couffin ;8 dans la détresse tu as crié, je t'ai sauvé. Je te répondis caché dans l'orage, je t'éprouvai aux eaux de Meriba.9 Ecoute, mon peuple, je t'adjure, ô Israël, si tu pouvais m'écouter !10 Qu'il n'y ait point chez toi un dieu d'emprunt, n'adore pas un dieu étranger ;11 c'est moi, Yahvé, ton Dieu, qui t'ai fait monter de la terre d'Egypte, ouvre large ta bouche, et je l'emplirai.12 Mon peuple n'a pas écouté ma voix, Israël ne s'est pas rendu à moi ;13 je les laissai à leur coeur endurci, ils marchaient ne suivant que leur conseil.14 Ah ! si mon peuple m'écoutait, si dans mes voies marchait Israël,15 en un instant j'abattrais ses adversaires et contre ses oppresseurs tournerais ma main.16 Les ennemis de Yahvé l'aduleraient, et leur temps serait à jamais révolu.17 Je l'aurais nourri de la fleur du froment, je t'aurais rassasié avec le miel du rocher. »

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :