Isaïe 13,1-22

01 Proclamation sur Babylone – ce qu’Isaïe, fils d’Amots, a vu.

02 Sur un mont dénudé, dressez un étendard. Élevez la voix, faites signe de la main, qu’ils entrent par les portes des nobles ;

03 moi, je commande à qui m’est consacré ; j’ai convoqué les guerriers de ma colère, les passionnés de mon honneur.

04 Voix qui gronde sur les montagnes, comme d’un peuple immense ; voix et vacarme de royaumes, de nations rassemblées : le Seigneur de l’univers inspecte les troupes de combat.

05 D’une terre lointaine, des extrémités du ciel, ils viennent, le Seigneur et les instruments de son indignation, pour ravager toute la terre.

06 Hurlez ! Car le jour du Seigneur est proche : il vient, envoyé par le Puissant, comme une dévastation.

07 C’est pourquoi toute main défaille, le cœur manque à tout mortel.

08 Ils sont épouvantés, spasmes et souffrances les saisissent ; ils se tordent de douleur comme la femme qui accouche ; ils se regardent l’un l’autre avec stupeur, le visage en feu.

09 Voici venir, implacable, le jour du Seigneur, la fureur et l’ardente colère, pour faire de la terre un lieu désolé, pour en supprimer les pécheurs.

10 Les étoiles du ciel et ses constellations ne brilleront plus de leur lumière ; le soleil, dès son lever, s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa clarté.

11 Je châtierai le monde pour sa méchanceté, et les impies pour leur faute. Je mettrai fin à l’orgueil des insolents et rabattrai l’arrogance des tyrans.

12 Je rendrai les mortels plus rares que l’or fin, les humains, plus rares que l’or d’Ophir.

13 C’est pourquoi j’ébranlerai les cieux, et la terre tremblera sur ses bases, dans la fureur du Seigneur de l’univers, le jour de son ardente colère.

14 Alors, comme une gazelle pourchassée, comme un troupeau que nul ne rassemble, chacun se tournera vers son peuple, chacun fuira vers son propre pays.

15 Tous ceux qu’on trouvera seront transpercés, tous ceux qu’on prendra tomberont par l’épée.

16 Leurs petits enfants seront écrasés sous leurs yeux, leurs maisons, pillées, et leurs femmes, violées.

17 Voici que j’excite contre eux les Mèdes, qui n’estiment pas l’argent et n’aiment pas l’or.

18 Mais leurs arcs abattent les jeunes gens ; ils n’ont pas de compassion pour les nouveaux-nés ; aucun regard de pitié pour les enfants.

19 Alors Babylone, la perle des royaumes, l’orgueilleuse parure des Chaldéens, subira le bouleversement infligé par Dieu à Sodome et à Gomorrhe.

20 Elle sera inhabitée à jamais ; nul, d’âge en âge, n’y demeurera ; l’Arabe n’y dressera plus sa tente, les bergers n’y feront plus reposer leurs troupeaux.

21 Mais les chats sauvages y auront leur gîte ; les hiboux rempliront les maisons ; les autruches auront là leur demeure et les boucs y danseront.

22 Les hyènes hurleront dans ses châteaux, et les chacals dans ses palais d’agrément. Son temps est proche et ses jours ne tarderont pas.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :