Archive for the mal (méchanceté) Category

Malachie 3,1-24

Posted in abondance, adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, alliance, anathème, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), impiété, inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), loi, lumière (lampe), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), miracle (guérison, signe), offrande (prémisse et autres), opprimé (oppression), passage de la mort, Père et Fils, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), purgatoire, purification, rendre grâce (dîme), serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), témoignage (témoin), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers.

02 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs.

03 Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice.

04 Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.

05 Je m’approcherai de vous pour le jugement ; sans attendre, je témoignerai contre les magiciens, contre les adultères, contre ceux qui font de faux serments, contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin, qui excluent l’immigré et qui ne me craignent pas, – dit le Seigneur de l’univers.

06 Moi, le Seigneur, je n’ai pas changé, mais vous, fils de Jacob, vous n’en finissez pas de changer :

07 depuis les jours de vos pères, vous vous écartez de mes décrets et ne les gardez pas. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, – dit le Seigneur de l’univers. Vous demandez : « En quoi devrons-nous revenir ? »

08 – Un homme peut-il tromper Dieu ? Et vous me trompez ! Vous dites : « En quoi t’avons-nous trompé ? » – Pour la dîme et les redevances.

09 Vous êtes maudits de malédiction, vous me trompez, vous, la nation entière !

10 Apportez toute la dîme à la maison du trésor, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma Maison. Soumettez-moi donc ainsi à l’épreuve, – dit le Seigneur de l’univers –, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses du ciel si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance !

11 Pour vous, je menacerai l’insecte vorace : qu’il ne détruise plus les fruits de votre sol, et que la vigne de vos campagnes ne soit plus stérile, – dit le Seigneur de l’univers.

12 Toutes les nations vous diront bienheureux, car vous serez alors une terre de délices, – dit le Seigneur de l’univers.

13 Vous avez contre moi des paroles dures, – dit le Seigneur. Et vous osez demander : « Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ? »

14 Voici ce que vous avez dit : « Servir Dieu n’a pas de sens. À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ?

15 Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent ! »

16 Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement. Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom.

17 Le Seigneur de l’univers déclara : Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare. Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement.

18 Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir.

19 Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche.

20 Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. Vous sortirez en bondissant comme de jeunes veaux à la pâture.

21 Vous foulerez les méchants, car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, – dit le Seigneur de l’univers.

22 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui j’ai prescrit, sur l’Horeb, décrets et ordonnances pour tout Israël.

23 Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable.

24 Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, et le cœur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !

 

Malachie 2,1-17

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, créateur (création), droiture, ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, mariage, offrande (prémisse et autres), paix, Père et Fils, péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sainteté (saint), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01 Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement :

02 Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom – dit le Seigneur de l’univers –, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Oui, je les maudis, car aucun de vous ne prend rien à cœur.

03 Voici : je vais menacer votre descendance. Je vous jetterai du fumier à la figure, le fumier qui provient de vos fêtes ; on vous enlèvera avec lui.

04 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet avertissement, pour que subsiste mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

05 Mon alliance avec lui était vie et paix, je les lui accordais, ainsi que la crainte, et il me craignait. Devant mon nom, il restait saisi.

06 La loi de vérité était dans sa bouche, et rien de mal ne se trouvait sur ses lèvres. Dans la paix et la droiture, il marchait avec moi ; nombreux furent ceux qu’il ramena de la faute.

07 En effet, les lèvres du prêtre gardent la connaissance de la Loi, et l’on recherche l’instruction de sa bouche, car il est le messager du Seigneur de l’univers.

08 Mais vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez détruit mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

09 À mon tour je vous ai méprisés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n’avez pas gardé mes chemins, mais agi avec partialité dans l’application de la Loi.

10 Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ?

11 Juda a trahi. Une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem. Oui, Juda a profané ce qui est saint, ce qui est aimé du Seigneur : il a épousé la fille d’un dieu étranger.

12 Le Seigneur retranchera l’homme qui agit ainsi, celui qui en est le témoin, celui qui s’en fait l’écho depuis les tentes de Jacob et qui présente une offrande au Seigneur de l’univers.

13 Et encore, une deuxième chose que vous faites : couvrir de larmes, de pleurs et de gémissements l’autel du Seigneur, car il ne fait plus attention à l’offrande et ne désire plus recevoir ce qui vient de vos mains.

14 Et vous dites : « Pourquoi cela ? » – C’est que le Seigneur a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse : tu l’as trahie, elle, ta compagne, la femme de ton alliance.

15 Un seul n’a-t-il pas fait la chair, et le souffle de vie qui est en elle ? Et que recherche-t-il ? Une descendance divine. Vous prendrez garde à votre souffle de vie : que nul ne trahisse la femme de sa jeunesse.

16 Car je hais la répudiation, – dit le Seigneur, Dieu d’Israël –, et celui qui se couvre d’un vêtement de violence, – dit le Seigneur de l’univers. Vous prendrez garde à votre souffle de vie et vous ne trahirez pas.

17 Vous fatiguez le Seigneur par vos discours, et vous dites : « En quoi l’avons-nous fatigué ? » – C’est lorsque vous dites : « Quiconque fait le mal est bon aux yeux du Seigneur, en de tels hommes il prend plaisir », – et encore : « Où est le Dieu de justice ? »

 

Zacharie 8,1-23

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), courage (force), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fondations (pieux sacré), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, montagne du Seigneur (théophanie), paix, passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prochain (amour du), prophète, prophétie (oracle), restauration (rebâtir), salut (rachat, rédemption), temple (sanctuaire), vérité with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Parole du Seigneur de l’univers :

02 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : J’éprouve pour Sion un amour jaloux, j’ai pour elle une ardeur passionnée.

03 Ainsi parle le Seigneur : Je suis revenu vers Sion, et je fixerai ma demeure au milieu de Jérusalem. Jérusalem s’appellera : « Ville de la loyauté », et la montagne du Seigneur de l’univers : « Montagne sainte ».

04 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Les vieux et les vieilles reviendront s’asseoir sur les places de Jérusalem, le bâton à la main, à cause de leur grand âge ;

05 les places de la ville seront pleines de petits garçons et de petites filles qui viendront y jouer.

06 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Si tout cela paraît une merveille aux yeux des survivants de ce temps-là, ce sera aussi une merveille à mes yeux – oracle du Seigneur de l’univers.

07 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que je sauve mon peuple, en le ramenant du pays de l’orient et du pays de l’occident.

08 Je les ferai venir pour qu’ils demeurent au milieu de Jérusalem. Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu, dans la loyauté et dans la justice.

09 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Que vos mains se fortifient, vous qui entendez en ces jours ces paroles sorties de la bouche des prophètes le jour où furent posées les fondations de la Maison du Seigneur pour rebâtir son Temple.

10 Car, avant ces jours-ci, il n’y avait pas de profit pour les hommes, pas de profit pour les bêtes. On ne pouvait aller et venir en paix, à cause de l’adversaire : j’avais dressé tous les hommes les uns contre les autres.

11 Mais maintenant, moi, je n’agis plus comme aux jours passés pour le reste de ce peuple – oracle du Seigneur de l’univers.

12 Oui, il y aura une semence de paix : la vigne donnera son fruit, la terre donnera son produit, le ciel donnera sa rosée. J’accorderai tout cela en partage au reste de ce peuple.

13 Comme vous étiez une malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, ainsi je vous sauverai et vous serez une bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient !

14 Car, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Comme j’avais résolu de vous faire du mal parce que vos pères m’avaient irrité, et je n’ai pas fléchi – déclare le Seigneur de l’univers –,

15 ainsi, en ces jours, je me suis ravisé et j’ai résolu de faire du bien à Jérusalem et à la maison de Juda. Ne craignez pas !

16 Voici les paroles que vous mettrez en pratique : chacun dira la vérité à son prochain ; au tribunal vous rendrez des jugements de paix dans la vérité.

17 Ne méditez pas en votre cœur du mal contre votre prochain, n’aimez pas le faux serment, car tout cela, je le hais – oracle du Seigneur.

18 La parole du Seigneur de l’univers me fut adressée :

19 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, du septième et du dixième mois deviendront pour la maison de Juda allégresse, réjouissance et belles fêtes. Aimez la vérité et la paix !

20 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Voici que, de nouveau, des peuples afflueront, des habitants de nombreuses villes.

21 Les habitants d’une ville iront dans une autre ville et diront : « Allons apaiser la face du Seigneur, allons chercher le Seigneur de l’univers ! Quant à moi, j’y vais. »

22 Des peuples nombreux et des nations puissantes viendront à Jérusalem chercher le Seigneur de l’univers et apaiser sa face.

23 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : En ces jours-là, dix hommes de toute langue et de toute nation saisiront un Juif par son vêtement et lui diront : « Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. »


Zacharie 7,1-14

Posted in attributs et noms divins, charité (partage, aumône), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), Esprit-Saint, etranger (terre étrangère), face de Dieu (visage), iles lointaines (nations éloignées), justice (justification, juste), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), pauvre (faible), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophète, révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent with tags on 6 mars 2014 by JL

01 La quatrième année du roi Darius, le quatrième jour du neuvième mois, le mois de Kisléou, la parole du Seigneur fut adressée à Zacharie.

02 Béthel envoya Sar-Écer et Réguem-Mélek avec ses gens pour apaiser la face du Seigneur

03 et demander aux prêtres attachés à la Maison du Seigneur de l’univers, ainsi qu’aux prophètes : « Dois-je pleurer au cinquième mois, en m’imposant des privations comme je le fais depuis tant d’années ? »

04 Alors, la parole du Seigneur de l’univers me fut adressée :

05 Dis à tous les gens du pays et aux prêtres : Quand vous avez jeûné en vous lamentant aux cinquième et septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, était-ce bien mon jeûne que vous pratiquiez ?

06 Et quand vous mangez, quand vous buvez, n’est-ce pas vous qui mangez, vous qui buvez ?

07 Ces paroles ne sont-elles pas ce que le Seigneur avait proclamé par les prophètes de jadis, quand Jérusalem était habitée et tranquille, avec ses villes d’alentour, quand le Néguev était habité, ainsi que le Bas-Pays ?

08 La parole du Seigneur fut adressée à Zacharie :

09 Ainsi parlait le Seigneur de l’univers. Il disait : Rendez une justice vraie ; que chacun ait pour son frère amour et tendresse.

10 La veuve et l’orphelin, l’étranger et le pauvre, ne les opprimez pas ; que personne de vous ne médite en son cœur du mal contre son frère.

11 Mais ils ont refusé de prêter attention : ils ont présenté des nuques rebelles ; ils se sont bouché les oreilles pour ne pas entendre ;

12 ils ont rendu leur cœur aussi dur qu’un diamant, pour ne pas écouter l’instruction et les paroles que le Seigneur de l’univers leur avait adressées en son Esprit, par les prophètes de jadis. Grande fut alors l’irritation du Seigneur de l’univers.

13 Tout comme j’ai lancé des appels qu’ils n’ont pas écoutés, ainsi lanceront-ils des appels que je n’écouterai pas, dit le Seigneur de l’univers.

14 Je les ai dispersés parmi toutes sortes de nations qu’ils ne connaissaient pas. Le pays fut dévasté derrière eux : plus personne pour aller et venir. Ainsi, d’une terre de délices ont-ils fait une désolation !

Zacharie 5,1-11

Posted in allégorie (analogie), ange (chérubins), attributs et noms divins, blasphème, justice (justification, juste), mal (méchanceté), malédiction, prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 6 mars 2014 by JL

01 De nouveau, je levai les yeux et voici ce que j’ai vu : c’était un livre qui volait.

02 L’ange qui me parlait me dit : « Que vois-tu ? » Je répondis : « Je vois un livre qui vole, long de vingt coudées et large de dix. »

03 Alors il me dit : « Ceci est la Malédiction qui s’élance sur tout le pays, car tout voleur reste impuni, et impunis tous les parjures. »

04 Je la lancerai – oracle du Seigneur de l’univers –, elle entrera dans la maison du voleur et dans la maison de celui qui jure faussement par mon nom ; elle viendra loger au cœur de leurs maisons et les consumera, poutres et pierres.

05 L’ange qui me parlait s’avança et me dit : « Lève les yeux et regarde ce qui s’avance. »

06 Et je dis : « Qu’est-ce que c’est ? » Il me répondit : « C’est un boisseau qui s’avance. » Il ajouta : « C’est leur injustice dans tout le pays. »

07 Or voici qu’un couvercle de plomb se souleva : une femme était assise à l’intérieur du boisseau.

08 Il dit alors : « C’est la méchanceté. » Il la repoussa à l’intérieur du boisseau et jeta une masse de plomb sur l’orifice.

09 Je levai les yeux et voici ce que j’ai vu : deux femmes qui s’avançaient. Le vent soufflait dans leurs ailes, des ailes pareilles à celles d’une cigogne ; elles soulevèrent le boisseau entre terre et ciel.

10 Alors je dis à l’ange qui me parlait : « Où emportent-elles le boisseau ? »

11 Il me répondit : « Au pays de Babylone, pour lui construire une maison. Ensuite elles lui prépareront un socle et le fixeront là. »

Zacharie 1,1-17

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), ange (chérubins), attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), prophétie (oracle), silence de Dieu, vision (songe, extase) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 LA DEUXIEME ANNEE du règne de Darius, au huitième mois, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Zacharie, fils de Bérékya, fils de Iddo, pour qu’il dise :

02 Le Seigneur s’est profondément irrité contre vos pères.

03 Mais tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Revenez à moi – oracle du Seigneur de l’univers –, et je reviendrai à vous, dit le Seigneur de l’univers.

04 Ne soyez pas comme vos pères que les prophètes de jadis ont interpellés en disant : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Revenez donc de vos mauvais chemins, de vos actions mauvaises. Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté attention – oracle du Seigneur.

05 Vos pères, où sont-ils ? Et les prophètes, vivent-ils pour toujours ?

06 Cependant, mes paroles et mes décrets, que j’avais confiés à mes serviteurs les prophètes, n’ont-ils pas atteint vos pères ? Alors ils sont revenus et ils ont dit : « De la manière dont le Seigneur de l’univers avait résolu de nous traiter selon nos chemins et nos actions, ainsi nous a-t-il traités. »

07 La deuxième année du règne de Darius, le vingt-quatrième jour du onzième mois, le mois de Shebath, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Zacharie, fils de Bérékya, fils de Iddo, pour qu’il dise :

08 J’ai eu, pendant la nuit, une vision : voici qu’un homme monté sur un cheval roux se tenait entre les myrtes de l’abîme et, derrière lui, il y avait des chevaux roux, bruns et blancs.

09 Je dis : « Ceux-ci, que sont-ils, mon Seigneur ? » L’ange qui me parlait répondit : « Moi, je te ferai voir ce qu’ils sont. »

10 L’homme qui se tenait entre les myrtes intervint et dit : « Ceux-là, le Seigneur les a envoyés parcourir la terre. »

11 Ils s’adressèrent à l’ange du Seigneur qui se tenait entre les myrtes, et ils dirent : « Nous venons de parcourir la terre, et voici que toute la terre est tranquille. »

12 L’ange du Seigneur reprit alors la parole et dit : « Seigneur de l’univers, combien de temps refuseras-tu d’avoir compassion de Jérusalem et des villes de Juda auxquelles tu fais sentir ta colère depuis soixante-dix ans ? »

13 À l’ange qui me parlait, le Seigneur répondit des paroles de bonté, des paroles de consolation.

14 L’ange qui me parlait me dit alors : Fais cette annonce : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Pour Jérusalem j’éprouve un amour jaloux, pour Sion, une grande jalousie,

15 et je suis très profondément irrité contre les nations qui vivent bien tranquilles : alors que moi, j’étais faiblement irrité contre Jérusalem, elles, elles ont ajouté à son malheur.

16 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : De nouveau je me tourne vers Jérusalem avec compassion ; ma Maison y sera rebâtie – oracle du Seigneur de l’univers –, et le cordeau à mesurer sera tendu sur Jérusalem.

17 Annonce encore : Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Mes villes regorgeront encore de biens. Le Seigneur va encore consoler Sion, encore choisir Jérusalem.

 

Michée 7,1-20

Posted in châtiment, colère de Dieu, confession, désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, droiture, fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), initiative divine, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), nuit de l'esprit, pardon (miséricorde, pitié), pasteur, péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), révolte (trahison, nuque raide), sang, sauveur (rédempteur), ténèbre, vigilance (prévoyance) with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Hélas pour moi ! Je suis comme au temps des récoltes d’été, comme au grappillage des vendanges : plus une grappe à manger, plus de ces figues précoces que j’aime tant !

02 Les fidèles ont disparu du pays : plus un seul homme juste ! Tous cherchent l’occasion de verser le sang, chacun tend un piège à son frère.

03 Leurs mains sont habiles pour faire le mal : le chef se fait payer, le juge également, et le grand fait savoir ce qu’il désire ; ensemble ils intriguent.

04 Le meilleur d’entre eux est pareil à un buisson de ronces, le plus juste est pire qu’une haie d’épines. Au jour annoncé par les guetteurs, le châtiment arrive ; c’est alors qu’ils seront confondus.

05 Ne mets pas ta foi dans ton ami, ne te confie pas à ton familier ; devant celle qui repose entre tes bras, garde les portes de ta bouche.

06 Car le fils insulte son père, la fille se dresse contre sa mère, la belle-fille contre sa belle-mère, chacun a pour ennemis les gens de sa maison.

07 « Moi, Jérusalem, je veux guetter le Seigneur, attendre Dieu mon Sauveur ; lui, mon Dieu, m’entendra.

08 Ne te réjouis pas de mon malheur, ô mon ennemie ; oui, je suis tombée, mais je me relève ; j’habite dans les ténèbres, mais le Seigneur est ma lumière.

09 Puisque j’ai péché contre le Seigneur, je dois endurer sa colère jusqu’à ce qu’il prenne ma cause en main et rétablisse mon droit. Il me fera sortir à la lumière, et je contemplerai sa justice.

10 Mon ennemie verra tout cela, elle sera couverte de honte, elle qui me disait : “Où est-il, le Seigneur, ton Dieu ?” Mes yeux la contempleront tandis qu’elle sera piétinée comme la boue des rues. »

11 Au jour où l’on rebâtira ton enclos, ce jour-là on repoussera tes frontières,

12 ce jour-là on viendra jusqu’à toi, depuis Assour jusqu’à l’Égypte, depuis l’Égypte jusqu’au Fleuve, et de la mer à la mer, de la montagne à la montagne.

13 Le reste de la terre deviendra un lieu désolé à cause de ses habitants, tel sera le fruit de leur conduite.

14 Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois !

15 Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles !

16 Les nations verront, et elles seront confondues en dépit de toute leur puissance. Elles mettront la main sur leur bouche, leurs oreilles deviendront sourdes.

17 Elles lécheront la poussière comme le serpent, comme les bêtes qui rampent sur la terre. Elles trembleront en sortant de leurs forteresses, elles viendront vers le Seigneur, notre Dieu, elles seront terrifiées, elles auront peur de toi.

18 Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ?

19 De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés !

20 Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.

Michée 3,1-12

Posted in abomination, allégorie et référence christique, courage (force), désolation (dévastation, ruine), droiture, Esprit-Saint, face de Dieu (visage), faux prêtre et faux prophète, Jérusalem (Sion), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), révolte (trahison, nuque raide), sang, silence de Dieu, ténèbre, temple (sanctuaire) with tags on 4 mars 2014 by JL

01Et je dis : Écoutez donc, chefs de Jacob et dirigeants de la maison d’Israël ! N’est-ce pas à vous de connaître le droit ?

02 Vous qui haïssez le bien et aimez le mal, vous qui leur arrachez la peau, et la chair de dessus leurs os.

03 Ceux qui ont dévoré la chair de mon peuple, qui lui ont arraché la peau et brisé les os, qui l’ont découpé comme viande en la marmite, comme chair à l’intérieur du chaudron,

04 ceux-là pourront bien crier vers le Seigneur, il ne leur répondra pas. Il leur cachera sa face en ce temps-là, à cause du mal qu’ils ont commis.

05 Ainsi parle le Seigneur contre les prophètes qui égarent mon peuple : Ont-ils quelque chose à se mettre sous la dent ? Ils annoncent la paix. À qui ne leur met rien dans la bouche, ils déclarent la guerre.

06 C’est pourquoi ce sera pour vous la nuit, et pas de vision ; ce sera pour vous les ténèbres, et pas de divination. Le soleil se couchera pour les prophètes, pour eux le jour s’obscurcira.

07 Les voyants seront alors couverts de honte et les devins, remplis de confusion ; tous, ils mettront la main sur leurs lèvres, car il n’y aura pas de réponse de Dieu.

08 Moi, au contraire, je suis rempli de force – celle du souffle du Seigneur –, je suis rempli de jugement et de courage, pour dénoncer à Jacob sa révolte, à Israël son péché.

09 Écoutez donc ceci, chefs de la maison de Jacob, dirigeants de la maison d’Israël, vous qui avez la justice en abomination, qui tordez tout ce qui est droit,

10 bâtissant Sion dans le sang et Jérusalem dans la perfidie !

11 Ses chefs jugent pour un cadeau, ses prêtres enseignent pour un salaire, ses prophètes pratiquent la divination pour de l’argent. Et ils s’appuient sur le Seigneur en disant : « Le Seigneur n’est-il pas au milieu de nous ? Aucun malheur ne peut nous atteindre ! »

12 C’est pourquoi, à cause de vous, Sion sera un champ qu’on laboure, Jérusalem, un monceau de décombres, et la montagne du Temple, des lieux sacrés envahis par la forêt.

 

Michée 2,1-13

Posted in allégorie et référence christique, conquérir (combat spirituel), convoitise (envie), désolation (dévastation, ruine), droiture, fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), initiative divine, jour du Seigneur (déluge), lamentation (deuil), mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), royauté du Christ with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Malheur à ceux qui préparent leur mauvais coup et, du fond de leur lit, élaborent le mal ! Au point du jour, ils l’exécutent car c’est en leur pouvoir.

02 S’ils convoitent des champs, ils s’en emparent ; des maisons, ils les prennent ; ils saisissent le maître et sa maison, l’homme et son héritage.

03 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Moi, je prépare contre cette engeance un malheur où ils enfonceront jusqu’au cou ; vous ne marcherez plus la tête haute, car ce sera un temps de malheur.

04 Ce jour-là, on proférera sur vous une satire, et l’on entonnera une lamentation ; on dira : « Nous sommes entièrement dévastés ! On livre à d’autres la part de mon peuple ! Hélas ! Elle m’échappe ! Nos champs sont partagés entre des infidèles ! »

05 Plus personne, en effet, ne t’assurera une part dans l’assemblée du Seigneur.

06 Mes ennemis déblatèrent contre moi. Ils disent : « Ne déblatérez pas. Cessez de déblatérer en répétant : “Jamais le déshonneur ne s’éloignera.”

07 Peut-on dire cela, maison de Jacob ? La patience du Seigneur est-elle à bout ? Est-ce là sa manière d’agir ? Ses paroles ne sont-elles pas bienveillantes ? N’accompagnent-elles pas celui qui marche droit ? »

08 Hier, mon peuple faisait face à l’ennemi ; mais vous, vous arrachez leur manteau à ceux qui avancent avec confiance, au retour du combat.

09 Les femmes de mon peuple, vous les chassez des maisons qu’elles aimaient ; à leurs enfants, vous enlevez pour toujours la gloire de m’appartenir.

10 Levez-vous, allez ! Ce n’est plus le temps du repos ! À cause de votre impureté, vous serez détruits et la destruction sera cruelle.

11 Qu’un homme coure après le vent et que par son mensonge il vous dupe en disant : « En échange de vin et de boisson forte, je vais déblatérer à ton profit », celui-là sera un homme qui déblatère pour ce peuple !

12 Mais moi, je veux te rassembler tout entier, Jacob, je veux réunir le reste d’Israël ! Je les mettrai ensemble comme des brebis de Bosra, comme un troupeau au milieu de son pâturage ; et de cette foule humaine s’élèvera une rumeur.

13 Celui qui ouvre les brèches est monté ; devant eux il a ouvert la brèche. Ils ont passé la porte, ils sont sortis par elle ; leur roi, devant eux, est passé : le Seigneur est à leur tête.

Jonas 3,1-10

Posted in châtiment, colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), foi (adhérance), mal (méchanceté), passage de la mort, pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), poussière (cendre, glaise), prière d'invocation with tags on 4 mars 2014 by JL

01 La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas :

02 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle. »

03 Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser.

04 Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »

05 Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac.

06 La chose arriva jusqu’au roi de Ninive. Il se leva de son trône, quitta son manteau, se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.

07 Puis il fit crier dans Ninive ce décret du roi et de ses grands : « Hommes et bêtes, gros et petit bétail, ne goûteront à rien, ne mangeront pas et ne boiront pas.

08 Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac, on criera vers Dieu de toute sa force, chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence.

09 Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas, s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ? Et alors nous ne périrons pas ! »

10 En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Jonas 1,1-16

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), crainte de Dieu, eaux innombrables (négatives), face de Dieu (visage), mal (méchanceté) with tags on 3 mars 2014 by JL

01 LA PAROLE DU SEIGNEUR fut adressée à Jonas, fils d’Amittaï :

02 « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, et proclame que sa méchanceté est montée jusqu’à moi. »

03 Jonas se leva, mais pour s’enfuir à Tarsis, loin de la face du Seigneur. Descendu à Jaffa, il trouva un navire en partance pour Tarsis. Il paya son passage et s’embarqua pour s’y rendre, loin de la face du Seigneur.

04 Mais le Seigneur lança sur la mer un vent violent, et il s’éleva une grande tempête, au point que le navire menaçait de se briser.

05 Les matelots prirent peur ; ils crièrent chacun vers son dieu et, pour s’alléger, lancèrent la cargaison à la mer. Or, Jonas était descendu dans la cale du navire, il s’était couché et dormait d’un sommeil mystérieux.

06 Le capitaine alla le trouver et lui dit : « Qu’est-ce que tu fais ? Tu dors ? Lève-toi ! Invoque ton dieu. Peut-être que ce dieu s’occupera de nous pour nous empêcher de périr. »

07 Et les matelots se disaient entre eux : « Tirons au sort pour savoir à qui nous devons ce malheur. » Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Jonas.

08 Ils lui demandèrent : « Dis-nous donc d’où nous vient ce malheur. Quel est ton métier ? D’où viens-tu ? Quel est ton pays ? De quel peuple es-tu ? »

09 Jonas leur répondit : « Je suis Hébreu, moi ; je crains le Seigneur, le Dieu du ciel, qui a fait la mer et la terre ferme. »

10 Les matelots furent saisis d’une grande peur et lui dirent : « Qu’est-ce que tu as fait là ? » Car ces hommes savaient, d’après ce qu’il leur avait dit, qu’il fuyait la face du Seigneur.

11 Ils lui demandèrent : « Qu’est-ce que nous devons faire de toi, pour que la mer se calme autour de nous ? » Car la mer était de plus en plus furieuse.

12 Il leur répondit : « Prenez-moi, jetez-moi à la mer, pour que la mer se calme autour de vous. Car, je le reconnais, c’est à cause de moi que cette grande tempête vous assaille. »

13 Les matelots ramèrent pour regagner la terre, mais sans y parvenir, car la mer était de plus en plus furieuse autour d’eux.

14 Ils invoquèrent alors le Seigneur : « Ah ! Seigneur, ne nous fais pas mourir à cause de cet homme, et ne nous rends pas responsables de la mort d’un innocent, car toi, tu es le Seigneur : ce que tu as voulu, tu l’as fait. »

15 Puis ils prirent Jonas et le jetèrent à la mer. Alors la fureur de la mer tomba.

16 Les hommes furent saisis par la crainte du Seigneur ; ils lui offrirent un sacrifice accompagné de vœux.

 

Amos 5,1-27

Posted in attributs et noms divins, chercher Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), droiture, idolâtrie, jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lamentation (deuil), lumière (lampe), mal (méchanceté), offrande (prémisse et autres), orgueil (se glorifier), pauvre (faible), petit reste (rescapé), purgatoire, sacrifice d'holocauste et communion, shéol (hades, séjour des morts), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Écoutez cette parole que je profère contre vous, une lamentation, maison d’Israël :

02 Elle est tombée, la vierge d’Israël, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, sans personne qui la relève.

03 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : La ville d’où sortait un millier d’hommes n’en aura plus qu’une centaine, et celle d’où sortait une centaine n’en aura plus que dix pour la maison d’Israël.

04 Car ainsi parle le Seigneur à la maison d’Israël : Cherchez-moi et vous vivrez.

05 Mais ne cherchez pas à Béthel, n’entrez pas à Guilgal, ne passez pas à Bershéba ; car Guilgal sera entièrement déporté et Béthel, réduit à néant.

06 Cherchez le Seigneur et vous vivrez, de peur qu’il ne tombe comme le feu sur la maison de Joseph, un feu qui dévore, et personne, à Béthel, pour l’éteindre !

07 On change le droit en poison, on jette à terre la justice.

08 L’auteur des Pléiades et d’Orion, qui change en matin l’ombre de la mort et rend le jour obscur comme la nuit, qui convoque les eaux de la mer et les répand à la surface de la terre, son nom est « Le Seigneur ».

09 Sur le puissant il déchaîne la dévastation, et la dévastation arrive sur la citadelle.

10 Au tribunal, on déteste celui qui réprimande, et l’homme intègre dans sa parole, on le hait.

11 C’est pourquoi, vous qui avez pressuré le faible et prélevé sur lui un tribut de blé, les maisons que vous avez bâties en pierre de taille, vous n’y habiterez pas, les vignes exquises que vous avez plantées, vous n’en boirez pas le vin.

12 Oui, je connais vos nombreux crimes, vos énormes péchés, oppresseurs du juste, preneurs de pots-de-vin ; au tribunal les malheureux sont écartés.

13 C’est pourquoi, en ce temps-ci, l’homme avisé se tait, car c’est un temps de malheur.

14 Cherchez le bien et non le mal, afin de vivre. Ainsi le Seigneur, Dieu de l’univers, sera avec vous, comme vous le déclarez.

15 Détestez le mal, aimez le bien, faites régner le droit au tribunal ; peut-être alors le Seigneur, Dieu de l’univers, fera-t-il grâce à ce qui reste d’Israël.

16 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu de l’univers, mon Seigneur : Sur toutes les places, on fera des lamentations, dans toutes les rues, on dira : « Hélas ! hélas ! » On convoquera le paysan au deuil, et aux lamentations, les pleureurs ;

17 dans toutes les vignes, on fera des lamentations, car je passerai au milieu de toi. Le Seigneur a parlé.

18 Malheur à ceux qui aspirent au jour du Seigneur ! Que sera-t-il pour vous, le jour du Seigneur ? Jour de ténèbre et non de lumière !

19 C’est comme un homme qui fuit devant un lion et qui tombe sur un ours ; il arrive à la maison, il pose la main sur le mur, et le serpent le mord.

20 Ainsi sera-t-il ténèbre, le jour du Seigneur, et non lumière, obscur, sans aucune clarté !

21 Je déteste, je méprise vos fêtes, je n’ai aucun goût pour vos assemblées.

22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, je ne les accueille pas ; vos sacrifices de bêtes grasses, je ne les regarde même pas.

23 Éloignez de moi le tapage de vos cantiques ; que je n’entende pas la musique de vos harpes.

24 Mais que le droit jaillisse comme une source ; la justice, comme un torrent qui ne tarit jamais !

Joël 4,1-21

Posted in ciel (cieux), conquérir (combat spirituel), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), etranger (terre étrangère), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), montagne du Seigneur (théophanie), passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), protection divine (refuge, abri), rocher (forteresse), sanctifier, sang, source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Oui, voici qu’en ces jours et en ce temps, où je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem,

02 j’assemblerai toutes les nations et je les ferai descendre vers la Vallée de Josaphat (dont le nom signifie « Le Seigneur juge »). Là-bas, j’entrerai en jugement avec elles au sujet d’Israël, mon peuple et mon héritage, car elles l’ont dispersé parmi les nations, elles ont partagé ma terre.

03 Elles ont tiré au sort mon peuple, troqué le garçon contre la prostituée, vendu la fille pour du vin qu’elles ont bu.

04 Et vous aussi, qu’êtes-vous pour moi, Tyr et Sidon, et tous les districts de Philistie ? Useriez-vous de représailles envers moi ? Mais si vous usez de représailles envers moi, bien vite, je retournerai sur vos têtes vos représailles.

05 Mon argent et mon or, c’est vous qui les avez pris ; mes trésors les plus beaux, vous les avez emportés dans vos temples.

06 Les fils de Juda et ceux de Jérusalem, vous les avez vendus aux fils de Yavane (c’est-à-dire aux Grecs) pour les éloigner de leur territoire :

07 voici que moi je vais les éveiller du lieu où vous les avez vendus, et je retournerai sur vos têtes vos représailles.

08 Je vendrai vos fils et vos filles, par la main des fils de Juda ; ils les vendront aux Sabéens, nation lointaine. Oui, le Seigneur a parlé.

09 Criez ceci parmi les nations, sanctifiez-vous pour faire la guerre, éveillez les guerriers ; qu’ils s’avancent, qu’ils montent, tous les hommes de guerre !

10 De vos socs, forgez des épées, et de vos serpes, des javelots ; que le faible dise : « Je suis un brave ! »

11 Hâtez-vous et venez, toutes les nations d’alentour, assemblez-vous ici. Seigneur, fais descendre tes braves !

12 Que les nations se réveillent, qu’elles montent jusqu’à la vallée de Josaphat (dont le nom signifie « Le Seigneur juge »), car c’est là que je vais siéger pour juger tous les peuples qui vous entourent.

13 Lancez la faucille : la moisson est mûre ; venez fouler la vendange : le pressoir est rempli et les cuves débordent de tout le mal qu’ils ont fait !

14 Voici des multitudes et encore des multitudes dans la vallée du Jugement ; il est tout proche, le jour du Seigneur dans la vallée du Jugement !

15 Le soleil et la lune se sont obscurcis, les étoiles ont retiré leur clarté.

16 De Sion, le Seigneur fait entendre un rugissement, de Jérusalem, il donne de la voix. Le ciel et la terre sont ébranlés, mais le Seigneur est un refuge pour son peuple, une forteresse pour les fils d’Israël.

17 Vous saurez que je suis le Seigneur votre Dieu, qui demeure à Sion, sa montagne sainte. Jérusalem sera un lieu saint, les étrangers n’y passeront plus.

18 Ce jour-là, le vin nouveau ruissellera sur les montagnes, le lait coulera sur les collines. Tous les torrents de Juda seront pleins d’eau, une source jaillira de la Maison du Seigneur et arrosera le ravin des Acacias.

19 L’Égypte sera vouée à la désolation, Édom sera un désert désolé, car ils ont multiplié les violences contre les fils de Juda, ils ont répandu leur sang innocent dans le pays.

20 Mais il y aura toujours des habitants en Juda, ainsi qu’à Jérusalem, de génération en génération.

21 Je vengerai leur sang, que je n’avais pas encore vengé. Et le Seigneur aura sa demeure à Sion.

Osée 10,1-15

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), hauts lieux, honte (humiliation), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, royauté en Israel, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 28 février 2014 by JL

01Israël était une vigne luxuriante, qui portait beaucoup de fruit. Mais plus ses fruits se multipliaient, plus Israël multipliait les autels ; plus sa terre devenait belle, plus il embellissait les stèles des faux dieux.

02 Son cœur est partagé ; maintenant il va expier : le Seigneur renversera ses autels ; les stèles, il les détruira.

03 Maintenant Israël va dire : « Nous sommes privés de roi, car nous n’avons pas craint le Seigneur. Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

04 On parle, on parle, on fait de faux serments, on conclut des alliances ; le jugement fleurit comme l’herbe vénéneuse sur les sillons des champs.

05 Les habitants de Samarie tremblent pour le veau de Beth-Awen : pour lui son peuple est en deuil, avec ses desservants qui pour lui exultaient, car sa gloire a été déportée au loin.

06 Lui-même sera transporté en Assour comme offrande au Grand Roi ; Éphraïm en aura de la honte, et Israël rougira de son idole.

07 Ils ont disparu, Samarie et son roi, comme de l’écume à la surface de l’eau.

08 Les lieux sacrés seront détruits, ils sont le crime, le péché d’Israël ; épines et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : « Cachez-nous ! » et aux collines : « Tombez sur nous ! »

09 Depuis les jours de Guibéa, tu as péché, Israël ! C’est là qu’ils en sont restés ! Et le combat contre les fils du crime ne les atteindrait pas à Guibéa ?

10 Au gré de mes désirs, je vais les corriger : les peuples se ligueront contre eux et les corrigeront de leur double faute.

11 Éphraïm était une génisse bien dressée, qui aimait fouler le grain. Et moi, j’ai passé le joug sur la beauté de son encolure, j’attellerai Éphraïm, Juda labourera et Jacob hersera.

12 Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de fidélité, défrichez vos terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice.

13 Vous avez labouré la méchanceté, vous avez moissonné la perfidie, vous avez mangé le fruit du mensonge. Parce que tu as mis ta confiance dans tes chars, dans tes nombreux guerriers,

14 il s’élèvera du vacarme parmi ton peuple, et toutes tes villes fortes seront dévastées, comme Shalmane dévasta Beth-Arbel au jour du combat, quand la mère fut écrasée sur ses enfants.

15 Ainsi vous fera Béthel, face à votre abominable méfait ; à l’aurore, il sera vraiment perdu, le roi d’Israël.

 

Osée 7,1-16

Posted in adultère (luxure, prostitution), chercher Dieu, conversion (faire retour, repentir), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), mal (méchanceté), mensonge, orgueil (se glorifier), révolte (trahison, nuque raide), salut (rachat, rédemption) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Quand je voulais guérir Israël, alors s’est dévoilée la faute d’Éphraïm, et les méfaits de Samarie, car ils pratiquent le mensonge. Le voleur s’introduit dans les maisons, et au-dehors sévit le brigand.

02 Ils ne disent pas dans leur cœur que je me souviens de tous leurs méfaits ; à présent leurs œuvres les encerclent, elles sont là devant moi.

03 Dans leur malice, ils amusent le roi, et par leurs mensonges, les princes.

04 Tous, ils sont adultères, comme un four brûlant, que le boulanger cesse d’attiser depuis qu’il a pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle ait levé.

05 Au jour de notre roi, les princes, embrasés par le vin, se rendent malades ; on tend la main aux railleurs.

06 Par leur complot, ils ont rendu leur cœur pareil au four dont le boulanger sommeille toute la nuit et qu’un feu violent fait brûler au matin.

07 Tous, comme un four, ils sont embrasés : ils dévorent leurs juges ; tous leurs rois sont tombés, pas un d’entre eux ne crie vers moi !

08 Éphraïm se mêle aux autres peuples, Éphraïm est une galette qu’on n’a pas retournée !

09 Des étrangers dévorent sa force, et lui n’en sait rien ; ses cheveux ont blanchi, et lui n’en sait rien.

10 L’orgueil d’Israël témoigne contre lui, ils ne reviennent pas au Seigneur, leur Dieu ; malgré tout cela, ils ne le cherchent pas.

11 Voici Éphraïm, colombe naïve et sans cœur : ils appellent l’Égypte, ils s’en vont à Assour.

12 Où qu’ils aillent, je jette sur eux mon filet, je les fais descendre comme les oiseaux du ciel, je les attrape dès que j’entends qu’ils se rassemblent.

13 Malheur sur eux, car ils ont fui loin de moi ! Ruine sur eux, car ils se sont révoltés contre moi ! Moi, je veux les racheter ; eux, ils disent des mensonges contre moi.

14 Ce n’est pas du fond du cœur qu’ils crient vers moi, quand ils se lamentent sur leurs couches ; ils s’inquiètent pour du froment et du vin nouveau, c’est de moi qu’ils s’éloignent.

15 Alors que j’avais dirigé, que j’avais fortifié leur bras, ils méditent le mal envers moi.

16 Ils reviennent, ils n’ont pas le dessus, ils sont comme un arc trompeur ; leurs chefs tomberont sous l’épée pour l’insolence de leur langage : on en rira au pays d’Égypte.

Daniel 13,1-64

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, bénédiction, châtiment, ciel (cieux), confiance en Dieu, convoitise (envie), Dieu écoute, exauce, espérance, eternité (vie éternel), initiative divine, justice (justification, juste), mal (méchanceté), omniscience divine, péché (faute), sainteté (saint), vérité with tags on 27 février 2014 by JL

01 Il y avait un habitant de Babylone qui se nommait Joakim.

02 Il avait épousé une femme nommée Suzanne, fille d’Helkias. Elle était très belle et craignait le Seigneur.

03 Ses parents étaient des justes, et ils avaient élevé leur fille selon la loi de Moïse.

04 Joakim était très riche, et il possédait un jardin auprès de sa maison ; les Juifs affluaient chez lui, car il était le plus illustre d’entre eux.

05 Deux anciens avaient été désignés dans le peuple pour être juges cette année-là ; ils étaient de ceux dont le Seigneur a dit : « Le crime est venu de Babylone par des anciens, par des juges qui prétendaient guider le peuple. »

06 Ils fréquentaient la maison de Joakim, et tous ceux qui avaient des procès venaient les trouver.

07 Lorsque le peuple s’était retiré, vers midi, Suzanne entrait dans le jardin de son mari, et s’y promenait.

08 Les deux anciens la voyaient chaque jour entrer et se promener, et ils se mirent à la désirer :

09 ils pervertirent leur pensée, ils détournèrent leurs yeux pour ne plus regarder vers le ciel et ne plus se rappeler ses justes décrets.

10 Tous deux brûlaient de convoitise, mais ne se l’avouaient pas l’un à l’autre,

11 car ils avaient honte d’avouer leur désir de s’unir à elle.

12 Chaque jour, ils guettaient avidement l’occasion de la voir.

13 Un jour, ils se dirent l’un à l’autre : « Rentrons chez nous, c’est l’heure de déjeuner », et ils se séparèrent.

14 Mais chacun revint sur ses pas, et ils se retrouvèrent au même endroit. Se questionnant alors mutuellement, ils s’avouèrent leur désir. Et ils se mirent d’accord sur le moment où ils pourraient la trouver seule.

15 Ils guettaient le jour favorable, lorsque Suzanne entra, comme la veille et l’avant-veille, accompagnée seulement de deux jeunes filles ; il faisait très chaud, et elle eut envie de prendre un bain dans le jardin.

16 Il n’y avait personne, en dehors des deux anciens qui s’étaient cachés et qui l’épiaient.

17 Suzanne dit aux jeunes filles : « Apportez-moi de quoi me parfumer et me laver, puis fermez les portes du jardin, pour que je puisse prendre mon bain. »

18 Ainsi firent-elles : fermant la porte du jardin, elles entrèrent dans la maison par la porte de service pour y chercher ce que Suzanne leur avait demandé. Elles ne virent pas les anciens, qui étaient cachés.

19 Dès que les jeunes filles furent sorties, les deux anciens surgirent, coururent vers Suzanne

20 et lui dirent : « Les portes du jardin sont fermées, on ne nous voit pas ; nous te désirons, sois consentante et viens avec nous.

21 Autrement nous porterons contre toi ce témoignage : il y avait un jeune homme avec toi, et c’est pour cela que tu as renvoyé les jeunes filles. »

22 Suzanne dit en gémissant : « De tous côtés, je suis prise au piège : si je vous cède, c’est la mort pour moi ; et si je refuse de céder, je n’échapperai pas à vos mains.

23 Mieux vaut pour moi tomber entre vos mains sans vous céder, plutôt que de pécher aux yeux du Seigneur. »

24 Alors Suzanne poussa un grand cri, et les deux anciens se mirent à crier contre elle.

25 L’un d’eux courut ouvrir les portes du jardin.

26 Les gens de la maison, entendant crier dans le jardin, se précipitèrent par la porte de service pour voir ce qui arrivait à Suzanne.

27 Quand les anciens eurent raconté leur histoire, les serviteurs furent remplis de honte, car jamais on n’avait dit pareille chose de Suzanne.

28 Le lendemain, le peuple se rassembla chez Joakim son mari. Les deux anciens arrivèrent, remplis de pensées criminelles contre Suzanne, et décidés à la faire mourir. Ils dirent devant le peuple :

29 « Envoyez chercher Suzanne, fille d’Helkias, épouse de Joakim. » On l’envoya chercher.

30 Elle se présenta avec ses parents, ses enfants et tous ses proches.

31 Suzanne avait les traits délicats et elle était belle à voir.

32 Comme elle était voilée, ces misérables ordonnèrent qu’on la dévoile, pour pouvoir profiter de sa beauté.

33 Tous les siens pleuraient, ainsi que tous ceux qui la voyaient.

34 Les deux anciens se levèrent au milieu du peuple, et posèrent les mains sur sa tête.

35 Tout en pleurs, elle leva les yeux vers le ciel, car son cœur était plein de confiance dans le Seigneur.

36 Les anciens déclarèrent : « Comme nous nous promenions seuls dans le jardin, cette femme y est entrée avec deux servantes. Elle a fermé les portes et renvoyé les servantes.

37 Alors un jeune homme qui était caché est venu vers elle, et a couché avec elle.

38 Nous étions dans un coin du jardin, nous avons vu le crime, et nous avons couru vers eux.

39 Nous les avons vus s’unir, mais nous n’avons pas pu nous emparer du jeune homme, car il était plus fort que nous : il a ouvert la porte et il s’est échappé.

40 Mais elle, nous l’avons saisie, et nous lui avons demandé qui était ce jeune homme ;

41 elle n’a pas voulu nous le dire. De tout cela, nous sommes témoins. » L’assemblée les crut, car c’étaient des anciens du peuple et des juges, et Suzanne fut condamnée à mort.

42 Alors elle cria d’une voix forte : « Dieu éternel, toi qui pénètres les secrets, toi qui connais toutes choses avant qu’elles n’arrivent,

43 tu sais qu’ils ont porté contre moi un faux témoignage. Voici que je vais mourir, sans avoir rien fait de tout ce que leur méchanceté a imaginé contre moi. »

44 Le Seigneur entendit sa voix.

45 Comme on la conduisait à la mort, Dieu éveilla l’esprit de sainteté chez un tout jeune garçon nommé Daniel,

46 qui se mit à crier d’une voix forte : « Je suis innocent de la mort de cette femme ! »

47 Tout le peuple se tourna vers lui et on lui demanda : « Que signifie cette parole que tu as prononcée ? »

48 Alors, debout au milieu du peuple, il leur dit : « Fils d’Israël, vous êtes donc fous ? Sans interrogatoire, sans recherche de la vérité, vous avez condamné une fille d’Israël.

49 Revenez au tribunal, car ces gens-là ont porté contre elle un faux témoignage. »

50 Tout le peuple revint donc en hâte, et le collège des anciens dit à Daniel : « Viens siéger au milieu de nous et donne-nous des explications, car Dieu a déjà fait de toi un ancien. »

51 Et Daniel leur dit : « Séparez-les bien l’un de l’autre, je vais les interroger. »

52 Quand on les eut séparés, Daniel appela le premier et lui dit : « Toi qui as vieilli dans le mal, tu portes maintenant le poids des péchés que tu as commis autrefois

53 en jugeant injustement : tu condamnais les innocents et tu acquittais les coupables, alors que le Seigneur a dit : “Tu ne feras pas mourir l’innocent et le juste.”

54 Eh bien ! si réellement tu as vu cette femme, dis-nous sous quel arbre tu les as vus se donner l’un à l’autre ? » Il répondit : « Sous un sycomore. »

55 Daniel dit : « Voilà justement un mensonge qui te condamne : l’Ange de Dieu a reçu un ordre de Dieu, et il va te mettre à mort. »

56 Daniel le renvoya, fit amener l’autre et lui dit : « Tu es de la race de Canaan et non de Juda ! La beauté t’a dévoyé et le désir a perverti ton cœur.

57 C’est ainsi que vous traitiez les filles d’Israël, et, par crainte, elles se donnaient à vous. Mais une fille de Juda n’a pu consentir à votre crime.

58 Dis-moi donc sous quel arbre tu les as vus se donner l’un à l’autre ? » Il répondit : « Sous un châtaignier. »

59 Daniel lui dit : « Toi aussi, voilà justement un mensonge qui te condamne : l’Ange de Dieu attend, l’épée à la main, pour te châtier, et vous faire exterminer. »

60 Alors toute l’assemblée poussa une grande clameur et bénit Dieu qui sauve ceux qui espèrent en lui.

61 Puis elle se retourna contre les deux anciens que Daniel avait convaincus de faux témoignage par leur propre bouche. Conformément à la loi de Moïse, on leur fit subir la peine que leur méchanceté avait imaginée contre leur prochain :

62 on les mit à mort. Et ce jour-là, une vie innocente fut épargnée.

63 Helkias et sa femme louèrent Dieu au sujet de leur fille Suzanne, avec Joakim son mari et tous leurs proches, parce qu’il ne s’était trouvé en elle rien de répréhensible.

64 À partir de ce jour, Daniel devint grand aux yeux du peuple.

Daniel 9,1-27

Posted in abomination de la désolation, alliance, ange (chérubins), attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), confession, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), Dieu écoute, exauce, ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), expiation (prendre la faute), face de Dieu (visage), fidélité (infidélité), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, messie, montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prière d'invocation, prière d'offrande, révolte (trahison, nuque raide), remparts (murailles), temple (sanctuaire), vérité, vision (songe, extase), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 26 février 2014 by JL

01 La première année du règne de Darius, fils d’Assuérus, de la race des Mèdes, qui était devenu roi des Chaldéens,

02 la première année de son règne, moi, Daniel, je déchiffrais dans les livres le nombre d’années qui, selon la parole adressée par le Seigneur au prophète Jérémie, devaient s’écouler avant que prenne fin la ruine de Jérusalem : soixante-dix ans.

03 Tournant le visage vers le Seigneur Dieu, je lui offris mes prières et mes supplications dans le jeûne, le sac et la cendre.

04 Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements,

05 nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances.

06 Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays.

07 À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi.

08 Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.

09 Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui,

10 nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n’avons pas suivi les lois qu’il nous proposait par ses serviteurs les prophètes.

11 Tout Israël a transgressé ta loi, il s’est détourné sans écouter ta voix. Alors, les malédictions et les menaces inscrites dans la loi de Moïse, le serviteur de Dieu, se sont répandues sur nous, parce que nous avons péché contre le Seigneur.

12 Celui-ci a mis à exécution les paroles prononcées contre nous et contre nos gouvernants. Il a fait venir contre nous une calamité si grande que, nulle part, il ne s’en est produit de semblable sous les cieux, sauf à Jérusalem.

13 Tout ce malheur est venu sur nous, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse. Mais nous n’avons pas apaisé la face du Seigneur notre Dieu, puisque nous ne sommes pas revenus de nos fautes en prêtant attention à la vérité.

14 Le Seigneur a veillé à ce que le malheur nous atteigne, car le Seigneur notre Dieu est juste en tout ce qu’il accomplit, mais nous n’avons pas écouté sa voix.

15 Et maintenant, Seigneur notre Dieu, toi qui, d’une main forte, as fait sortir ton peuple du pays d’Égypte, toi qui t’es fait un nom, comme on le voit aujourd’hui, nous avons péché et nous avons été coupables.

16 Seigneur, en raison de toutes tes justes actions, que ta colère et ta fureur se détournent de Jérusalem, ta ville et ta montagne sainte ! Car à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont objet d’insulte pour tous ceux qui nous environnent.

17 Et maintenant, notre Dieu, écoute la prière de ton serviteur et ses supplications. Pour ta cause, Seigneur, fais briller ton visage sur ton Lieu saint dévasté.

18 Mon Dieu, tends l’oreille et écoute, ouvre les yeux et regarde nos dévastations et la ville sur laquelle on invoque ton nom. Si nous déposons nos supplications devant toi, ce n’est pas au titre de nos œuvres de justice, mais de ta grande miséricorde.

19 Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif et agis ! Ne tarde pas ! C’est pour ta cause, mon Dieu, car c’est ton nom qui est invoqué sur ta ville et ton peuple ! »

20 Je parlais encore, priant, confessant mon péché et le péché de mon peuple Israël, déposant ma supplication devant le Seigneur mon Dieu, pour la montagne sainte de mon Dieu ;

21 je parlais encore dans ma prière quand Gabriel – l’être que j’avais vu au commencement de la vision – s’approcha de moi d’un vol rapide à l’heure de l’offrande du soir.

22 Il m’instruisit, me parlant en ces termes : « Daniel, je suis sorti maintenant pour ouvrir ton intelligence.

23 Dès le début de ta supplication, une parole a surgi, et je suis venu te l’annoncer, car toi, tu es aimé de Dieu. Comprends la parole et cherche à comprendre l’apparition.

24 Soixante-dix semaines ont été fixées à ton peuple et à ta ville sainte, pour faire cesser la perversité et mettre un terme au péché, pour expier la faute et amener la justice éternelle, pour accomplir vision et prophétie, et consacrer le Saint des saints.

25 Sache et comprends ! Depuis l’instant où fut donné l’ordre de rebâtir Jérusalem jusqu’à l’avènement d’un messie, un chef, il y aura sept semaines. Pendant soixante-deux semaines, on rebâtira les places et les remparts, mais ce sera dans la détresse des temps.

26 Et après les soixante-deux semaines, un messie sera supprimé. Le peuple d’un chef à venir détruira la ville et le Lieu saint. Puis, dans un déferlement, sa fin viendra. Jusqu’à la fin de la guerre, les dévastations décidées auront lieu.

27 Durant une semaine, ce chef renforcera l’alliance avec une multitude ; pendant la moitié de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’offrande, et sur une aile du Temple il y aura l’Abomination de la désolation, jusqu’à ce que l’extermination décidée fonde sur l’auteur de cette désolation. »

Daniel 3,1-50

Posted in abondance, adoration (contemplation), alliance, ange (chérubins), bénédiction, chemin (voie du Seigneur), commandements (préceptes, décrets), consacré (consécration), droiture, encens (odeur agréable à Dieu), espérance, face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), gloire de Dieu, honte (humiliation), humilité (humble), idolâtrie, indulgence (intercession), Jérusalem (Sion), jugement, justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance, joug), mal (méchanceté), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), passage de la mort, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, pureté du coeur, sacrifice d'holocauste et communion, source d'eau vive (rosée, pluie), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 26 février 2014 by JL

01Le roi Nabucodonosor fit une statue d’or : elle était haute de soixante coudées, large de six coudées. Il l’érigea dans la plaine de Doura, dans la province de Babylone.

02 Le roi Nabucodonosor fit rassembler les satrapes, les préfets, les gouverneurs, les conseillers, les trésoriers, les juges, les magistrats et tous les fonctionnaires des provinces, pour qu’ils viennent à l’inauguration de la statue érigée par le roi Nabucodonosor.

03 Alors, les satrapes, les préfets, les gouverneurs, les conseillers, les trésoriers, les juges, les magistrats et tous les fonctionnaires des provinces se rassemblèrent pour l’inauguration de la statue qu’avait érigée le roi Nabucodonosor. Ils se tenaient là, debout, devant la statue que le roi Nabucodonosor avait érigée.

04 Le crieur public proclama avec force : « Vous, peuples, nations et gens de toutes langues, on vous l’ordonne :

05 Quand vous entendrez le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la harpe, de la lyre, de la cornemuse et de toutes les sortes d’instruments, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue d’or que le roi Nabucodonosor a érigée.

06 Celui qui ne se prosternera pas et n’adorera pas sera jeté immédiatement au milieu d’une fournaise de feu ardent. »

07 Alors, à l’instant même où tous entendirent le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la harpe, de la lyre, de la cornemuse et de toutes les sortes d’instruments, tous les peuples, nations et gens de toutes langues se prosternèrent et adorèrent la statue d’or que le roi Nabucodonosor avait érigée.

08 Là-dessus, à ce moment, des devins s’approchèrent pour dénoncer les Juifs.

09 Prenant la parole, ils dirent à Nabucodonosor : « Ô roi, puisses-tu vivre à jamais !

10 Toi, ô roi, tu as ordonné que tout homme qui entendrait le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la harpe, de la lyre, de la cornemuse et de toutes les sortes d’instruments se prosternerait pour adorer la statue d’or.

11 Celui qui ne se prosternerait pas et n’adorerait pas serait jeté au milieu d’une fournaise de feu ardent.

12 Tu as confié l’administration de la province de Babylone à des Juifs : Sidrac, Misac et Abdénago. Eh bien, ô roi, ces hommes n’ont pas tenu compte de toi ! Ils ne servent pas tes dieux, ils n’adorent pas la statue d’or que tu as érigée. »

13 Alors Nabucodonosor, pris d’une violente colère, ordonna qu’on lui amène Sidrac, Misac et Abdénago. Et ces hommes furent amenés devant le roi.

14 Le roi Nabucodonosor leur parla ainsi : « Est-il vrai, Sidrac, Misac et Abdénago, que vous refusez de servir mes dieux et d’adorer la statue d’or que j’ai fait ériger ?

15 Êtes-vous prêts, maintenant, à vous prosterner pour adorer la statue que j’ai faite, quand vous entendrez le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la harpe, de la lyre, de la cornemuse et de toutes les sortes d’instruments ? Si vous n’adorez pas cette statue, vous serez immédiatement jetés dans la fournaise de feu ardent ; et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ? »

16 Sidrac, Misac et Abdénago dirent au roi Nabucodonosor : « Ce n’est pas à nous de te répondre.

17 Si notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer, il nous délivrera de la fournaise de feu ardent et de ta main, ô roi.

18 Et même s’il ne le fait pas, sois-en bien sûr, ô roi : nous ne servirons pas tes dieux, nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as érigée. »

19 Alors Nabucodonosor fut rempli de fureur contre Sidrac, Misac et Abdénago, et son visage s’altéra. Il ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu’à l’ordinaire.

20 Puis il ordonna aux plus vigoureux de ses soldats de ligoter Sidrac, Misac et Abdénago et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.

21 Alors, on ligota ces hommes, vêtus de leurs manteaux, de leurs tuniques, de leurs bonnets et de leurs autres vêtements, et on les jeta dans la fournaise de feu ardent.

22 Là-dessus, comme l’ordre du roi était strict et la fournaise extrêmement chauffée, la flamme brûla à mort les hommes qui y portaient Sidrac, Misac et Abdénago.

23 Et ces trois hommes, Sidrac, Misac et Abdénago, tombèrent, ligotés, au milieu de la fournaise de feu ardent.

24 Or ils marchaient au milieu des flammes, ils louaient Dieu et bénissaient le Seigneur.

25 Azarias, debout, priait ainsi ; au milieu du feu, ouvrant la bouche, il dit :

26 « Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères, loué sois-tu, glorifié soit ton nom pour les siècles !

27 Oui, tu es juste en tout ce que tu as fait ! [Toutes tes œuvres sont vraies ; ils sont droits, tes chemins, et tous tes jugements sont vérité.

28 Tes sentences de vérité, tu les as exécutées par tout ce que tu nous as infligé, à nous et à Jérusalem, la ville sainte de nos pères. Avec vérité et justice, tu as infligé tout cela à cause de nos péchés.]

29 Car nous avons péché ; quand nous t’avons quitté, nous avons fait le mal : en tout, nous avons failli. [

30 Nous n’avons pas écouté tes commandements, nous n’avons pas observé ni accompli ce qui nous était commandé pour notre bien.

31 Oui, tout ce que tu nous as infligé, tout ce que tu nous as fait, tu l’as fait par un jugement de vérité.

32 Tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, gens sans loi, les plus odieux des renégats, à un roi injuste, le pire de toute la terre.

33 Maintenant, nous ne pouvons plus ouvrir la bouche : ceux qui te servent et qui t’adorent n’ont plus en partage que la honte et l’injure.]

34 À cause de ton nom, ne nous livre pas pour toujours et ne romps pas ton alliance.

35 Ne nous retire pas ta miséricorde, à cause d’Abraham, ton ami, d’Isaac, ton serviteur, et d’Israël que tu as consacré.

36 Tu as dit que tu rendrais leur descendance aussi nombreuse que les astres du ciel, que le sable au rivage des mers.

37 Or nous voici, ô Maître, le moins nombreux de tous les peuples, humiliés aujourd’hui sur toute la terre, à cause de nos péchés.

38 Il n’est plus, en ce temps, ni prince ni chef ni prophète, plus d’holocauste ni de sacrifice, plus d’oblation ni d’offrande d’encens, plus de lieu où t’offrir nos prémices pour obtenir ta miséricorde.

39 Mais, avec nos cœurs brisés, nos esprits humiliés, reçois-nous,

40 comme un holocauste de béliers, de taureaux, d’agneaux gras par milliers. Que notre sacrifice, en ce jour, trouve grâce devant toi, car il n’est pas de honte pour qui espère en toi.

41 Et maintenant, de tout cœur, nous te suivons, nous te craignons et nous cherchons ta face.

42 Ne nous laisse pas dans la honte, agis envers nous selon ton indulgence et l’abondance de ta miséricorde.

43 Délivre-nous en renouvelant tes merveilles, glorifie ton nom, Seigneur.

44 Qu’ils soient tous confondus, ceux qui causent du tort à tes serviteurs ! Qu’ils soient couverts de honte, privés de tout pouvoir, et que leur force soit brisée !

45 Qu’ils sachent que toi, tu es le Seigneur, le seul Dieu, glorieux sur toute la terre ! »

46 Les serviteurs du roi qui les avaient jetés dans la fournaise ne cessaient d’alimenter le feu avec du bitume, de la poix, de l’étoupe et des sarments,

47 et la flamme s’élevait de quarante-neuf coudées au-dessus de la fournaise.

48 En se propageant, elle brûla ceux des Chaldéens qu’elle trouva autour de la fournaise.

49 Mais l’ange du Seigneur était descendu dans la fournaise en même temps qu’Azarias et ses compagnons ; la flamme du feu, il l’écarta de la fournaise

50 et fit souffler comme un vent de rosée au milieu de la fournaise. Le feu ne les toucha pas du tout, et ne leur causa ni douleur ni dommage.

 

Ezéchiel 33,1-20

Posted in conversion (faire retour, repentir), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), révolte (trahison, nuque raide), sang with tags on 24 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, parle aux fils de ton peuple. Tu leur diras : Si contre un pays je fais venir l’épée, les gens de ce pays prennent parmi eux un homme et l’établissent comme guetteur.

03 Quand celui-ci voit l’épée venir contre ce pays, il sonne du cor et avertit le peuple.

04 Si quelqu’un entend le son du cor, et qu’il ne tienne pas compte de l’avertissement, l’épée viendra et l’emportera. Son sang sera sur sa tête !

05 Il a entendu le son du cor et n’a pas tenu compte de l’avertissement. Son sang sera sur lui ! Mais celui qui aura tenu compte de l’avertissement aura la vie sauve.

06 Au contraire, si le guetteur voit venir l’épée et ne sonne pas du cor, les gens ne sont pas avertis. Si l’épée vient et emporte l’un d’entre eux, c’est par la faute du guetteur que cet homme sera emporté ; je demanderai compte de son sang au guetteur.

07 Et toi, fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.

08 Si je dis au méchant : “Tu vas mourir”, et que tu ne l’avertis pas, si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang.

09 Au contraire, si tu avertis le méchant d’abandonner sa conduite, et qu’il ne s’en détourne pas, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie.

10 Et toi, fils d’homme, dis à la maison d’Israël : Vous parlez ainsi : “Nos révoltes et nos péchés sont sur nous, nous pourrissons à cause d’eux, comment pourrons-nous vivre ?”

11 Tu leur diras : Par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, mais bien plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive. Retournez-vous ! Détournez-vous de votre conduite mauvaise. Pourquoi vouloir mourir, maison d’Israël ?

12 Et toi, fils d’homme, dis aux fils de ton peuple : La justice du juste ne le sauvera pas au jour de son crime, et la méchanceté du méchant ne le fera pas trébucher le jour où il se détournera de sa méchanceté. Le juste ne pourra pas vivre de sa justice au jour de son péché.

13 Si je dis au juste qu’il vivra certainement et que celui-ci, fort de sa justice, commette le mal, aucun de ses actes justes ne sera retenu, il mourra en raison du mal qu’il a commis.

14 Si je dis au méchant : “C’est certain, tu mourras”, et qu’il se détourne de son péché pour pratiquer le droit et la justice,

15 s’il rend le gage, restitue ce qu’il a volé, s’il marche selon les décrets qui font vivre, en évitant de commettre le mal, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

16 Aucun des péchés qu’il a commis ne sera retenu contre lui ; il pratique le droit et la justice : c’est certain, il vivra.

17 Les fils de ton peuple disent : “La conduite du Seigneur n’est pas la bonne.” N’est-ce pas leur conduite qui est étrange ?

18 Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et en meurt,

19 si le méchant se détourne de sa méchanceté, pratique le droit et la justice, et en vit,

20 alors vous dites : “La conduite du Seigneur est étrange.” Je vous jugerai chacun selon sa conduite, maison d’Israël. »

 

Ezéchiel 18,1-32

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), charité (partage, aumône), commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), droiture, faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pauvre (faible), péché (faute), prophétie (oracle), pureté du coeur, rétribution (mérite), sang, vérité with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Qu’avez-vous donc, dans le pays d’Israël, à répéter ce proverbe : “Les pères mangent du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées” ?

03 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – vous n’aurez plus à répéter ce proverbe en Israël.

04 En effet, toutes les vies m’appartiennent, la vie du père aussi bien que celle du fils, elles m’appartiennent. Celui qui a péché, c’est lui qui mourra.

05 L’homme qui est juste, qui observe le droit et la justice,

06 qui ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain, ne s’approche pas d’une femme en état de souillure ;

07 l’homme qui n’exploite personne, qui restitue ce qu’on lui a laissé en gage, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu ;

08 l’homme qui ne prête pas à intérêt, ne pratique pas l’usure, qui détourne sa main du mal, tranche équitablement entre deux adversaires,

09 qui marche selon mes décrets et observe mes ordonnances pour agir avec vérité : un tel homme est juste, c’est certain, il vivra, – oracle du Seigneur Dieu.

10 Mais si cet homme a un fils violent et sanguinaire, coupable d’une de ces fautes,

11 – alors que lui n’en a commis aucune – un fils qui, de plus, va aux festins sur les montagnes et rend impure la femme de son prochain,

12 qui exploite le pauvre et le malheureux, qui commet des fraudes, ne restitue pas un gage, lève les yeux vers les idoles immondes et se livre à l’abomination,

13 qui prête à intérêt et pratique l’usure, ce fils-là vivra-t-il ? Il ne vivra pas ; il s’est livré à toutes ces abominations : il sera mis à mort, et son sang, qu’il soit sur lui !

14 Mais voici : un homme a un fils qui voit tous les péchés qu’a commis son père, il les voit sans les imiter,

15 il ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain,

16 il n’exploite personne, ne prend pas de gages, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu,

17 il détourne sa main du mal, ne prélève pas d’intérêt et ne pratique pas l’usure, il accomplit mes ordonnances et marche selon mes décrets. Ce fils ne mourra pas à cause des fautes de son père, c’est certain, il vivra.

18 Mais son père, s’il a pratiqué la violence, commis des fraudes et n’a pas bien agi au milieu de son peuple : il mourra en raison de sa faute.

19 Or vous dites : “Pourquoi le fils ne porte-t-il pas la faute de son père ?” Le fils a pratiqué le droit et la justice, il a observé tous mes décrets et les a pratiqués : c’est certain, il vivra.

20 Celui qui a péché, c’est lui qui mourra ! Le fils ne portera pas la faute de son père, ni le père, la faute de son fils : la justice sera la part du juste, la méchanceté, celle du méchant.

21 Mais le méchant, s’il se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe tous mes décrets, s’il pratique le droit et la justice, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

22 On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis, il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée.

23 Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant – oracle du Seigneur Dieu –, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ?

24 Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations du méchant, il le ferait et il vivrait ? Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !

25 Et pourtant vous dites : “La conduite du Seigneur n’est pas la bonne”. Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ?

26 Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra.

27 Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie.

28 Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

29 Et pourtant la maison d’Israël répète : “La conduite du Seigneur est étrange”. Est-ce ma conduite qui est étrange, maison d’Israël ? N’est-ce pas votre conduite qui est étrange ?

30 C’est pourquoi – oracle du Seigneur Dieu – je vous jugerai chacun selon sa conduite, maison d’Israël. Retournez-vous ! Détournez-vous de vos crimes, et vous ne trébucherez plus dans la faute.

31 Rejetez tous les crimes que vous avez commis, faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi vouloir mourir, maison d’Israël ?

32 Je ne prends plaisir à la mort de personne, – oracle du Seigneur Dieu – : convertissez-vous, et vous vivrez. »

Ezéchiel 16,1-63

Posted in abomination, adultère (luxure, prostitution), alliance, encens (odeur agréable à Dieu), esclavage (du péché), fécondité (prospérité, postérité), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), mal (méchanceté), nudité, orgueil (se glorifier), pardon (miséricorde, pitié), pauvre (faible), péché (faute), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), sang, serment (vœux), tentation (filet), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations.

03 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu à Jérusalem : Par tes origines et ta naissance, tu es du pays de Canaan. Ton père était un Amorite, et ta mère, une Hittite.

04 À ta naissance, le jour où tu es née, on ne t’a pas coupé le cordon, on ne t’a pas plongée dans l’eau pour te nettoyer, on ne t’a pas frottée de sel, ni enveloppée de langes.

05 Aucun regard de pitié pour toi, personne pour te donner le moindre de ces soins, par compassion. On t’a jetée en plein champ, avec dégoût, le jour de ta naissance.

06 Je suis passé près de toi, et je t’ai vue te débattre dans ton sang. Quand tu étais dans ton sang, je t’ai dit : “Je veux que tu vives !”

07 Je t’ai fait croître comme l’herbe des champs. Tu as poussé, tu as grandi, tu es devenue femme, ta poitrine s’est formée, ta chevelure s’est développée. Mais tu étais complètement nue.

08 Je suis passé près de toi, et je t’ai vue : tu avais atteint l’âge des amours. J’étendis sur toi le pan de mon manteau et je couvris ta nudité. Je me suis engagé envers toi par serment, je suis entré en alliance avec toi – oracle du Seigneur Dieu – et tu as été à moi.

09 Je t’ai plongée dans l’eau, je t’ai nettoyée de ton sang, je t’ai parfumée avec de l’huile.

10 Je t’ai revêtue d’habits chamarrés, je t’ai chaussée de souliers en cuir fin, je t’ai donné une ceinture de lin précieux, je t’ai couverte de soie.

11 Je t’ai parée de joyaux : des bracelets à tes poignets, un collier à ton cou,

12 un anneau à ton nez, des boucles à tes oreilles, et sur ta tête un diadème magnifique.

13 Tu étais parée d’or et d’argent, vêtue de lin précieux, de soie et d’étoffes chamarrées. La fleur de farine, le miel et l’huile étaient ta nourriture. Tu devins de plus en plus belle et digne de la royauté.

14 Ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté, car elle était parfaite, grâce à ma splendeur dont je t’avais revêtue – oracle du Seigneur Dieu.

15 Mais tu t’es fiée à ta beauté, tu t’es prostituée en usant de ta renommée, tu as prodigué tes faveurs à tout passant : tu as été à n’importe qui.

16 Tu as pris de tes vêtements, tu as fait des lieux sacrés aux riches couleurs, et tu t’y es prostituée – cela ne s’était jamais fait et ne sera plus.

17 Tu as pris tes bijoux d’or et d’argent que je t’avais donnés ; tu t’es fabriqué des idoles masculines, tu t’es prostituée avec elles.

18 Tu as pris tes vêtements chamarrés et tu les en as recouvertes. Mon huile et mon encens, tu les as déposés devant elles.

19 Mon pain que je t’avais donné, la fleur de farine, l’huile et le miel dont je te nourrissais, tu les as déposés devant elles, en parfum d’apaisement. Il en fut ainsi – oracle du Seigneur Dieu.

20 Tu as pris tes fils et tes filles que tu m’avais enfantés, et tu les as sacrifiés pour qu’elles s’en nourrissent. Était-ce donc trop peu que ta prostitution ?

21 Tu as égorgé mes fils et tu les as livrés en les faisant passer par le feu pour elles.

22 Dans toutes tes abominations et tes prostitutions, tu ne t’es pas souvenue des jours de ta jeunesse, quand tu étais complètement nue et que tu te débattais dans ton sang.

23 Et après tant de méchanceté – quel malheur, quel malheur pour toi ! oracle du Seigneur Dieu –,

24 tu t’es bâti un podium, tu t’es fait une estrade sur toutes les places.

25 À l’entrée de chaque chemin, tu t’es construit une estrade pour y souiller ta beauté et livrer ton corps à tout passant ; ainsi tu as multiplié tes prostitutions.

26 Tu t’es prostituée aux fils de l’Égypte, tes voisins au corps puissant ; tu as multiplié tes prostitutions au point de provoquer mon indignation.

27 Voici donc que j’ai étendu la main contre toi ; je t’ai coupé les vivres, je t’ai livrée à la merci de tes ennemies, les filles des Philistins, déshonorées elles-mêmes par ta conduite de débauchée.

28 Tu t’es prostituée aux fils d’Assour, faute d’être rassasiée ; tu t’es prostituée à eux, et tu n’as pas été davantage rassasiée.

29 Alors tu as multiplié tes prostitutions au pays des marchands, chez les Chaldéens, et cette fois encore tu n’as pas été rassasiée.

30 Comme ton cœur était lâche ! – oracle du Seigneur Dieu. Quand tu faisais tout cela, agissant comme une prostituée effrénée,

31 te bâtissant un podium à l’entrée de chaque chemin, quand tu faisais une estrade sur toutes les places, tu n’as même pas agi comme une prostituée car tu dédaignais le salaire.

32 La femme adultère, au lieu de son mari, prend des étrangers.

33 À toutes les prostituées, on fait un cadeau. Mais c’est toi qui faisais des cadeaux à tous tes amants ; tu les payais, pour qu’ils viennent vers toi, de tous côtés, se prostituer avec toi.

34 Toi, tu as fait le contraire de ce que font les prostituées : on ne courait pas après toi, on ne te donnait pas de salaire ; c’est toi, au contraire, qui en donnais.

35 Eh bien, prostituée, écoute la parole du Seigneur :

36 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Puisque ton argent a été dilapidé, et ta nudité, dévoilée dans tes prostitutions avec tes amants, avec toutes tes idoles immondes, abominables, et à cause du sang de tes fils que tu leur as livrés,

37 eh bien, voici que je rassemble tous les amants à qui tu as plu, tous ceux que tu as aimés, comme tous ceux que tu as haïs ; de tous côtés je les rassemble contre toi, je dévoile ta nudité devant eux, et ils voient toute ta nudité.

38 Je t’inflige le châtiment des femmes adultères et des femmes sanguinaires : je répands ton sang avec fureur et jalousie.

39 Je te livre entre leurs mains ; ils nivelleront ton podium et démoliront tes estrades ; ils t’arracheront tes vêtements et te prendront tes bijoux ; ils te laisseront complètement nue.

40 Puis ils dresseront l’assemblée contre toi, ils te lapideront et de leurs épées te démembreront ;

41 ils incendieront tes maisons ; ils feront justice de toi, sous les yeux d’une multitude de femmes. Je mettrai fin à ta vie de prostituée ; tu ne pourras même plus donner de salaire.

42 J’assouvirai ma fureur contre toi. Puis ma jalousie se détournera de toi, je m’apaiserai, je ne serai plus irrité.

43 Parce que tu ne t’es pas souvenue des jours de ta jeunesse et que tu m’as provoqué par ta conduite, voici qu’à mon tour je la fais retomber sur ta tête – oracle du Seigneur Dieu. N’as-tu pas pratiqué la débauche avec toutes tes abominations ?

44 Tous les faiseurs de proverbes en diront un à ton sujet : “Telle mère, telle fille.”

45 Tu es bien la fille de ta mère qui détestait son mari et ses fils ; tu es bien la sœur de tes sœurs qui ont détesté leur mari et leurs fils. Votre mère était une Hittite et votre père un Amorite.

46 Ta sœur aînée, c’est Samarie, qui habite à ta gauche avec ses filles. Ta sœur cadette, c’est Sodome, qui habite à ta droite avec ses filles.

47 Il n’a pas suffi que tu imites leur conduite ni que tu commettes leurs abominations : tu t’es montrée plus corrompue qu’elles dans toute ta conduite.

48 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – ta sœur Sodome et ses filles n’en ont pas fait autant que toi et tes filles.

49 Voici quelle fut la faute de Sodome, ta sœur : orgueil, voracité, insouciance désinvolte ; oui, telles furent ses fautes et celles de ses filles ; elles ne fortifiaient pas la main du pauvre et du malheureux.

50 Elles ont été pleines d’orgueil et ont commis devant moi ce qui est abominable ; c’est pourquoi je les ai rejetées, comme tu l’as vu.

51 Quant à Samarie, elle n’a pas commis la moitié de tes péchés. Tu as multiplié bien plus qu’elle tes abominations. Tes sœurs, tu les as fait paraître justes par toutes les abominations que tu as commises.

52 À ton tour, porte ton déshonneur, toi qui as innocenté tes sœurs : tes péchés, qui t’ont rendue plus abominable qu’elles, les font paraître plus justes que toi. Sois donc pleine de honte, et porte ton déshonneur, toi qui fais paraître justes tes sœurs.

53 Je changerai leur destinée : la destinée de Sodome et de ses filles, la destinée de Samarie et de ses filles ; puis je changerai ta propre destinée au milieu d’elles,

54 pour que tu portes ton déshonneur, et que tu sois déshonorée par tout ce que tu as fait : c’est ainsi que tu les consoleras !

55 Tes sœurs, Sodome et ses filles, reviendront à leur état ancien ; Samarie et ses filles reviendront à leur état ancien. Toi et tes filles, vous reviendrez à votre état ancien.

56 De Sodome, ta sœur, n’as-tu pas fait des gorges chaudes, au jour de ton orgueil,

57 avant que soit découverte ta méchanceté ? Comme elle, tu es maintenant l’objet de la raillerie des filles d’Aram, de toutes celles d’alentour et des filles des Philistins, qui te narguent de partout.

58 Tu portes le poids de ta débauche et de tes abominations – oracle du Seigneur.

59 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais agir avec toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment et rompu l’alliance.

60 Cependant, moi, je me ressouviendrai de mon alliance, celle que j’ai conclue avec toi au temps de ta jeunesse, et j’établirai pour toi une alliance éternelle.

61 Tu te souviendras de ta conduite, et tu seras déshonorée, quand tu recueilleras tes sœurs, tes aînées et tes cadettes – c’est-à-dire Sodome et Samarie– et quand je te les donnerai pour filles, sans que cela découle de ton alliance.

62 Moi, je rétablirai mon alliance avec toi. Alors tu sauras que Je suis le Seigneur.

63 Ainsi tu te souviendras, tu seras couverte de honte. Dans ton déshonneur, tu n’oseras pas ouvrir la bouche quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait – oracle du Seigneur Dieu. »

 

Ezéchiel 13,1-23

Posted in colère de Dieu, fondations (pieux sacré), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), mal (méchanceté), mensonge, peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), remparts (murailles), vision (songe, extase), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, prophétise contre les prophètes d’Israël, prophétise. Tu diras à ceux qui prophétisent de leur propre initiative : Écoutez la parole du Seigneur !

03 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Quel malheur pour les prophètes insensés qui suivent leur propre inspiration sans avoir rien vu !

04 Des chacals dans des ruines, tels furent tes prophètes, Israël.

05 Vous n’êtes pas montés sur les brèches, vous n’avez pas construit de mur autour de la maison d’Israël pour qu’elle puisse tenir ferme dans le combat, au jour du Seigneur.

06 Ils ont des visions illusoires, et des présages trompeurs, eux qui disent “Oracle du Seigneur”, sans que le Seigneur les ait envoyés ; et ils attendent la confirmation de leur parole !

07 Ne sont-elles pas illusoires, vos visions, et mensongers, vos présages, quand vous dites “Oracle du Seigneur”, alors que moi, je n’ai pas parlé ?

08 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur Dieu : Ce que vous dites est illusoire, ce que vous voyez est mensonge. C’est pourquoi me voici contre vous – oracle du Seigneur Dieu.

09 Ma main pèsera sur les prophètes aux visions illusoires et aux présages mensongers : ils ne seront pas admis au conseil de mon peuple ; ils ne seront pas inscrits dans le livre de la maison d’Israël ; ils ne pénétreront pas sur le sol d’Israël. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur Dieu.

10 Ils ont égaré mon peuple en disant “Paix !”, alors qu’il n’y a pas de paix, et quand mon peuple bâtit une paroi, eux l’enduisent de badigeon.

11 À cause de cela, dis aux badigeonneurs : Viendra une pluie torrentielle, tomberont des grêlons, se déchaînera un vent de tempête,

12 et voilà le mur abattu ! Ne vous dira-t-on pas : “Où est le badigeon dont vous l’avez enduit ?”

13 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais déchaîner un vent de tempête dans ma fureur, il y aura une pluie torrentielle dans ma colère, et des grêlons dans ma fureur, pour détruire.

14 J’abattrai le mur que vous avez enduit de badigeon, je le jetterai à terre et ses fondations seront mises à nu. Il tombera et vous périrez dessous. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

15 J’irai jusqu’au bout de ma fureur contre le mur et contre ceux qui le badigeonnent. Je vous dirai : Plus de mur ! Plus de badigeonneurs,

16 ces prophètes d’Israël qui prophétisent sur Jérusalem et qui ont pour elle une vision de paix, alors qu’il n’y a pas de paix – oracle du Seigneur Dieu !

17 Et toi, fils d’homme, dirige ton regard vers les filles de ton peuple qui prophétisent de leur propre initiative, et prophétise contre elles.

18 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Quel malheur pour celles qui cousent des cordelettes à tous les poignets, qui fabriquent des voiles pour les têtes de diverses tailles, afin de capturer des vies ! Vous capturez la vie des gens de mon peuple, et voulez conserver la vôtre ?

19 Vous me profanez devant mon peuple pour quelques poignées d’orge et quelques morceaux de pain, en faisant mourir des gens qui ne doivent pas mourir, et en faisant vivre ceux qui ne doivent pas vivre ; ainsi vous mentez à mon peuple qui écoute le mensonge.

20 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici, je m’en prends à vos cordelettes, avec lesquelles vous capturez les vies comme des oiseaux. Je les déchirerai sur vos bras, et je libérerai les vies que vous avez capturées comme des oiseaux.

21 Je déchirerai vos voiles, j’arracherai mon peuple à vos mains, pour qu’il ne soit plus une proie dans vos mains. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

22 Vous avez troublé le cœur du juste, alors que moi je ne l’avais pas inquiété ; vous avez fortifié les mains du méchant pour qu’il ne renonce pas à sa mauvaise conduite afin de retrouver la vie ;

23 à cause de cela, vous n’aurez plus de visions illusoires, et ne ferez plus de présages. J’arracherai mon peuple à vos mains. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. »

 

Ezéchiel 6,1-14

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), faire mémoire (mémorial, solennité), idolâtrie, kénose (abaissement, cœur brisé), mal (méchanceté), malédiction, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), purgatoire, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, dirige ton regard vers les montagnes d’Israël et prophétise contre elles.

03 Tu diras : Montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur Dieu. Ainsi parle le Seigneur Dieu aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées. Me voici : je fais venir contre vous l’épée, je ferai disparaître vos lieux sacrés.

04 Vos autels seront abattus, vos colonnes à encens, brisées ; je ferai tomber, devant vos idoles immondes, vos morts, transpercés.

05 Je mettrai les cadavres des fils d’Israël devant leurs idoles immondes, et je disperserai vos ossements autour de vos autels.

06 Partout où vous habitez, les villes seront ruinées, les lieux sacrés, dévastés, si bien que vos autels seront ruinés, voués à la malédiction, vos idoles immondes seront supprimées et disparaîtront, vos colonnes à encens seront brisées, vos ouvrages, effacés.

07 On tombera, transpercé, au milieu de vous. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

08 Mais j’en épargnerai, quand il y aura pour vous des rescapés de l’épée au milieu des nations, quand vous serez dispersés parmi les pays étrangers.

09 Alors vos rescapés se souviendront de moi, parmi les nations où ils auront été emmenés captifs, eux dont j’aurai brisé le cœur prostitué qui s’est détourné de moi, et leurs yeux qui se prostituaient aux idoles immondes. Le dégoût leur montera au visage pour tout le mal qu’ils auront commis avec toutes leurs abominations.

10 Alors ils sauront que Je suis le Seigneur : ce n’est pas en vain que je parle de leur infliger ces maux.

11 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Bats des mains, tape du pied et dis : “Hélas !” pour tout le mal abominable de la maison d’Israël ; elle va tomber par l’épée, par la famine et par la peste.

12 Qui est au loin mourra par la peste, qui est proche tombera par l’épée ; et le reste – les assiégés – mourra de faim. J’irai jusqu’au bout de ma fureur contre eux.

13 Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, quand leurs morts, transpercés, seront couchés au milieu de leurs idoles immondes, autour de leurs autels, sur toute colline élevée, au sommet de toute montagne, sous tout arbre verdoyant et tous les térébinthes touffus, sur les lieux mêmes où ils offraient un parfum d’apaisement à toutes leurs idoles immondes.

14 J’étendrai la main contre eux et je ferai de ce pays une solitude désolée depuis le désert jusqu’à Ribla, partout où ils habitent. Alors ils sauront que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 3,1-27

Posted in bénédiction, buter (pierre d’achoppement), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), Esprit-Saint, gloire de Dieu, justice (justification, juste), mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), sang with tags on 20 février 2014 by JL

01 Le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ce qui est devant toi, mange-le, mange ce rouleau ! Puis, va ! Parle à la maison d’Israël. »

02 J’ouvris la bouche, il me fit manger le rouleau

03 et il me dit : « Fils d’homme, remplis ton ventre, rassasie tes entrailles avec ce rouleau que je te donne. » Je le mangeai, et dans ma bouche il fut doux comme du miel.

04 Il me dit alors : « Debout, fils d’homme ! Va vers la maison d’Israël, et dis-lui mes paroles.

05 Ce n’est pas à un peuple au parler obscur et à la langue difficile que tu es envoyé, c’est à la maison d’Israël.

06 Ce n’est pas à des peuples nombreux, au parler obscur et à la langue difficile, dont tu ne comprendrais pas les paroles, que tu es envoyé – si je t’envoyais vers eux, ils t’écouteraient !

07 Mais la maison d’Israël ne voudra pas t’écouter, parce qu’ils ne veulent pas m’écouter. La maison d’Israël tout entière a le front endurci et le cœur obstiné.

08 Et voici que je rends ton visage aussi dur que leur visage, ton front aussi dur que leur front.

09 Comme un diamant plus dur que le roc, ainsi je rends ton front. Ne les crains pas, devant eux ne t’effraie pas – c’est une engeance de rebelles ! »

10 Puis il me dit : « Fils d’homme, toutes les paroles que je te dirai, reçois-les dans ton cœur, écoute de toutes tes oreilles.

11 Va, rends-toi vers les exilés, vers les fils de ton peuple, et tu leur parleras. Qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas, tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu. »

12 Alors l’esprit me souleva et j’entendis derrière moi le bruit d’une grande clameur : « Bénie soit la gloire du Seigneur depuis son lieu ! »

13 Puis j’entendis le bruit que faisaient les ailes des Vivants, battant l’une contre l’autre, et le bruit des roues à côté d’eux, et le bruit d’une grande clameur.

14 Alors l’esprit me souleva, il me saisit ; j’allais, plein d’amertume et l’esprit enfiévré ; la main du Seigneur pesait durement sur moi.

15 J’arrivai à Tel-Aviv chez les exilés, chez ceux qui résident près du fleuve Kebar. J’y restai sept jours, frappé de stupeur, au milieu d’eux.

16 Au bout des sept jours, la parole du Seigneur me fut adressée :

17 « Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.

18 Si je dis au méchant : “Tu vas mourir”, et que tu ne l’avertis pas, si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise afin qu’il vive, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang.

19 Au contraire, si tu avertis le méchant, et qu’il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa conduite mauvaise, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie.

20 Si le juste se détourne de sa justice et fait le mal, je le ferai trébucher : il mourra. Parce que tu ne l’auras pas averti, il mourra de son péché, et l’on ne se souviendra plus de la justice qu’il avait pratiquée ; mais à toi je demanderai compte de son sang.

21 Au contraire, si tu avertis le juste de ne pas pécher, et qu’en effet il ne pèche pas, c’est certain, il vivra parce qu’il aura été averti, et toi, tu auras sauvé ta vie. »

22 La main du Seigneur se posa sur moi. Il me dit : « Lève-toi, sors dans la vallée ; là, je te parlerai. »

23 Je me levai et je sortis dans la vallée ; voici que la gloire du Seigneur se tenait là, pareille à la gloire que j’avais vue au bord du fleuve Kebar, et je tombai face contre terre.

24 Alors l’esprit vint en moi, il me fit tenir debout. Il me parla et me dit : « Va t’enfermer dans ta maison.

25 Fils d’homme, voici qu’on va te mettre des liens, des gens te ligoteront, et tu ne pourras plus sortir au milieu d’eux.

26 Je ferai coller ta langue à ton palais ; tu seras muet ; tu ne seras plus pour eux l’homme qui leur fait des reproches – c’est une engeance de rebelles !

27 Mais lorsque je te parlerai, j’ouvrirai ta bouche, et tu leur diras : “Ainsi parle le Seigneur Dieu. Celui qui écoute, qu’il écoute ; celui qui n’écoute pas, qu’il n’écoute pas. C’est une engeance de rebelles !”

Baruch 2,1-35

Posted in alliance, cantique (chant de l'âme), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), Dieu écoute, exauce, ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), gloire de Dieu, honte (humiliation), impiété, jugement, justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance, joug), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prière de louange, pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 19 février 2014 by JL

01 Le Seigneur a donc accompli la parole qu’il avait prononcée contre nous, contre nos juges, qui gouvernèrent Israël, contre nos rois et nos chefs, contre les gens d’Israël et de Juda.

02 Sous l’immensité du ciel, il ne se produisit jamais rien de semblable à ce que le Seigneur fit advenir à Jérusalem, conformément à ce qui est écrit dans la Loi de Moïse,

03 à savoir que nous mangerions l’un la chair de son fils, l’autre la chair de sa fille !

04 Et le Seigneur a livré nos pères aux mains de tous les royaumes d’alentour, à l’outrage et à la désolation parmi tous les peuples d’alentour, où il les a dispersés.

05 Ils ont été soumis, au lieu de dominer, car nous avons péché contre le Seigneur notre Dieu en n’écoutant pas sa voix.

06 Au Seigneur notre Dieu appartient la justice, mais à nous et à nos pères la honte sur le visage, comme on le voit aujourd’hui.

07 Ces malheurs que le Seigneur avait prononcés contre nous se sont tous abattus sur nous.

08 Nous n’avons pas apaisé la face du Seigneur, nous ne nous sommes pas détournés chacun des pensées de son cœur mauvais.

09 Aussi, dans sa vigilance, le Seigneur a déclenché contre nous ces malheurs. Oui, il est juste, le Seigneur, en tout ce qu’il nous a commandé de faire.

10 Mais nous n’avons pas écouté sa voix qui nous disait de suivre les préceptes que le Seigneur nous avait mis sous les yeux.

11 Et maintenant, Seigneur Dieu d’Israël, écoute, toi qui as fait sortir ton peuple du pays d’Égypte, par la force de ta main, avec signes et prodiges, par ta grande puissance et la vigueur de ton bras, toi qui t’es fait un nom, comme on le voit aujourd’hui.

12 Nous avons péché, nous avons été impies, nous avons été injustes, Seigneur notre Dieu. En raison de tous tes jugements,

13 que ta fureur se détourne de nous, car nous ne sommes plus qu’un petit nombre parmi les nations où tu nous as dispersés.

14 Entends, Seigneur, notre prière et notre supplication ; délivre-nous à cause de toi-même ; fais-nous trouver grâce devant ceux qui nous ont déportés,

15 afin que la terre entière sache que tu es le Seigneur notre Dieu, puisque ton nom a été invoqué sur Israël et sa descendance.

16 Regarde, Seigneur, du haut de ta demeure sainte, et pense à nous. Incline ton oreille, Seigneur, écoute.

17 Ouvre les yeux, Seigneur, et vois. Car ce ne sont pas les défunts dans le séjour des morts, eux dont le souffle est enlevé des entrailles, qui rendront gloire et justice au Seigneur,

18 mais l’âme comblée de tristesse, l’homme qui marche courbé et sans force, les yeux défaillants et l’âme affamée, ceux-là te rendront gloire et justice, Seigneur.

19 Non, ce n’est pas à cause des actions justes de nos pères et de nos rois, que nous déposons notre supplique devant ta face, Seigneur notre Dieu.

20 Car tu as déchaîné sur nous ta fureur et ta colère, comme tu l’avais déclaré par tes serviteurs les prophètes, en disant :

21 « Ainsi parle le Seigneur : Courbez les épaules et servez le roi de Babylone. Alors, vous resterez dans le pays que j’ai donné à vos pères.

22 Mais si vous n’écoutez pas l’appel du Seigneur à servir le roi de Babylone,

23 je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem le chant d’allégresse et le chant de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épouse. Tout le pays sera désolé, vidé de ses habitants. »

24 Or, nous n’avons pas écouté ton appel à servir le roi de Babylone, et tu as accompli les paroles que tu avais prononcées par tes serviteurs les prophètes, à savoir que les ossements de nos rois et de nos pères seraient arrachés à leur tombeau.

25 Et voici qu’ils furent jetés dehors, à la brûlure du jour et au gel de la nuit. Nos rois et nos pères sont morts dans de cruelles souffrances, par la famine, l’épée et l’exil.

26 Tu as établi la maison sur laquelle a été invoqué ton nom, comme elle est en ce jour, à cause de la méchanceté de la maison d’Israël et de la maison de Juda.

27 Tu as agi envers nous selon ton entière bienveillance et ton immense tendresse, Seigneur notre Dieu,

28 comme tu l’avais déclaré par ton serviteur Moïse, le jour où tu lui ordonnas de mettre par écrit ta Loi en présence des fils d’Israël, en disant :

29 « Vraiment, si vous n’écoutez pas ma voix, cette grande, cette immense multitude elle-même sera réduite à un petit nombre parmi les nations où je les disperserai !

30 Oui, je sais bien qu’ils ne m’écouteront pas, car c’est un peuple à la nuque raide. Mais dans le pays de leur exil, ils rentreront en eux-mêmes,

31 et ils sauront que moi, je suis le Seigneur leur Dieu. Je leur donnerai un cœur et des oreilles qui entendent.

32 Et là, dans le pays de leur exil, ils me loueront, ils se souviendront de mon nom,

33 ils se repentiront de leur obstination et de leurs actions mauvaises, au souvenir du destin de leurs pères, qui avaient péché devant le Seigneur.

34 Alors, je les ferai revenir dans le pays que j’ai promis par serment à leurs pères Abraham, Isaac et Jacob, et ils y seront maîtres. Je les multiplierai, ils ne diminueront plus !

35 J’établirai pour eux une alliance éternelle : je serai leur Dieu et eux, ils seront mon peuple. Jamais plus, je ne déplacerai mon peuple Israël loin du pays que je leur ai donné. »


Jérémie 44,1-30

Posted in abomination, châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), faire mémoire (mémorial, solennité), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, Jérusalem (Sion), loi, mal (méchanceté), malédiction, petit reste (rescapé), prophète, serment (vœux) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Parole qui fut adressée à Jérémie pour tous les Judéens habitant au pays d’Égypte, ceux qui habitent à Migdol, Tapanès, Noph et au pays de Patros.

02 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous avez vu tout le malheur que j’ai fait venir sur Jérusalem et sur toutes les villes de Juda ; aujourd’hui, les voici en ruines, et sans habitants.

03 C’est à cause du mal qu’ils ont fait pour m’offenser, en allant encenser et servir d’autres dieux, qui leur étaient inconnus, comme à vous et à vos pères.

04 Je vous ai envoyé inlassablement tous mes serviteurs les prophètes, pour dire : “Ne faites donc pas cette chose abominable que je déteste !”

05 Mais ils n’ont pas écouté ni prêté l’oreille, pour se détourner de leur mal et cesser de brûler de l’encens à d’autres dieux.

06 Alors mon ardente colère s’est déversée, elle a embrasé les villes de Juda et les rues de Jérusalem, les réduisant en ruines et en désolation, comme on le voit aujourd’hui.

07 Et maintenant, ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers, le Dieu d’Israël : Pourquoi vous faire à vous-mêmes ce grand mal, retrancher du milieu de Juda homme et femme, petit enfant et nourrisson, et ne pas laisser subsister un reste ?

08 Pourquoi m’offenser par les œuvres de vos mains, en brûlant de l’encens à d’autres dieux, dans le pays d’Égypte, là où vous êtes venus séjourner ? Pourquoi être retranchés de toutes les nations de la terre et devenir pour elles un objet de malédiction et d’insulte ?

09 Avez-vous oublié les méfaits de vos pères, les méfaits des rois de Juda et ceux de leurs femmes, vos propres méfaits et ceux de vos femmes, commis au pays de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

10 Jusqu’à ce jour, ils n’ont éprouvé ni contrition ni crainte ; ils n’ont pas marché selon ma loi et mes décrets que j’avais placés devant vous et devant vos pères.

11 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Je vais tourner mon visage contre vous, pour votre malheur, et retrancher tout Juda.

12 Je prendrai le reste de Juda, ceux qui ont tourné leur visage vers l’Égypte pour aller y séjourner, et ils périront tous, ils tomberont au pays d’Égypte, ils périront par l’épée et la famine, du plus petit jusqu’au plus grand. Par l’épée et la famine ils mourront et ils deviendront un objet d’imprécation et de désolation, de malédiction et d’insulte.

13 Je châtierai ceux qui habitent au pays d’Égypte, comme j’ai châtié Jérusalem, par l’épée, la famine et la peste.

14 Il n’y aura ni rescapé ni survivant parmi le reste de Juda, ceux qui sont venus séjourner au pays d’Égypte. Quant au pays de Juda où ils désirent ardemment revenir pour y habiter, ils n’y reviendront pas, sauf quelques rescapés. »

15 Tous les hommes qui savaient que leurs femmes brûlaient de l’encens à d’autres dieux et toutes les femmes présentes – donc une grande assemblée –, c’est-à-dire le peuple habitant au pays d’Égypte à Patros, tous firent à Jérémie cette réponse :

16 « Pour ce qui est de la parole que tu nous as dite au nom du Seigneur, nous ne t’écouterons pas.

17 Mais nous voulons agir selon toute la parole qui est sortie de notre bouche : brûler de l’encens à la Reine du ciel et lui verser des libations comme nous le faisions dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem, nous et nos pères, nos rois et nos princes ; car alors, rassasiés de pain, nous étions heureux et ne connaissions pas le malheur.

18 Depuis que nous avons cessé de brûler de l’encens à la Reine du ciel et de lui verser des libations, nous manquons de tout et nous périssons par l’épée et la famine. »

19 Les femmes ajoutèrent : « Lorsque nous brûlons de l’encens à la Reine du ciel et lui versons des libations, est-ce à l’insu de nos maris que nous lui faisons des gâteaux qui la représentent et lui versons des libations ? »

20 Alors Jérémie s’adressa à tout le peuple, aux hommes et aux femmes, à tous ceux qui lui avaient ainsi répondu. Il leur dit :

21 « Cet encens que vous avez brûlé dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et vos princes, avec les gens du pays, est-ce que le Seigneur ne s’en est pas souvenu ? N’en a-t-il pas gardé mémoire ?

22 Le Seigneur ne pouvait plus supporter la malice de vos actes et les abominations que vous avez commises. Alors votre pays est devenu une ruine, un objet de désolation et de malédiction, sans aucun habitant, comme on le voit aujourd’hui.

23 Vous avez brûlé de l’encens, vous avez péché contre le Seigneur, vous n’avez pas écouté la voix du Seigneur, vous n’avez pas marché selon sa loi, ses décrets et ses exigences : voilà pourquoi ce malheur vous est arrivé, comme on le voit aujourd’hui. »

24 Puis Jérémie dit à tout le peuple, hommes et femmes : « Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui êtes au pays d’Égypte !

25 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Vous et vos femmes, vous avez dit de votre bouche et vous avez accompli de vos mains, vous qui déclariez : “Nous réaliserons les vœux que nous avons faits de brûler de l’encens à la Reine du ciel et de lui verser des libations.” Eh bien, acquittez-vous donc de vos vœux ! Réalisez-les complètement !

26 Cependant, écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui habitez au pays d’Égypte : Voici que j’en ai fait le serment par mon grand nom, dit le Seigneur. Plus personne en Juda n’invoquera mon nom, aucun de ceux qui disent, par tout le pays d’Égypte : “Vive le Seigneur mon Dieu !”

27 Voici que je veille sur eux pour le malheur et non pour le bonheur ; ils périront, tous les hommes de Juda qui sont au pays d’Égypte, par l’épée et la famine, jusqu’à leur anéantissement.

28 Mais quelques-uns, peu nombreux, échappant à l’épée, s’en retourneront du pays d’Égypte au pays de Juda. Alors, tout le reste de Juda, ceux qui sont venus séjourner au pays d’Égypte, ceux-là sauront quelle parole se réalise : la mienne ou la leur !

29 Et voici pour vous – oracle du Seigneur – le signe que je vais vous châtier en ce lieu, afin que vous sachiez que mes paroles de malheur contre vous se réalisent vraiment :

30 – ainsi parle le Seigneur – je vais livrer le pharaon Hophra, roi d’Égypte, aux mains de ses ennemis, aux mains de ceux qui en veulent à sa vie, comme j’ai livré Sédécias, roi de Juda, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, son ennemi, celui qui en voulait à sa vie. »

Jérémie 33,1-26

Posted in allégorie et référence christique, alliance, bonté divine (amour de Dieu), cantique (chant de l'âme), ciel (cieux), colère de Dieu, crainte de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, offrande (prémisse et autres), paix, pardon (miséricorde, pitié), pasteur, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, purification, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sacrifice d'holocauste et communion, salut (rachat, rédemption) with tags on 15 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jérémie, alors qu’il était encore détenu dans la cour de garde.

02 Ainsi parle le Seigneur, qui a fait et façonné ce qui est stable, lui dont le nom est « Le Seigneur » :

03 Invoque-moi, et je te répondrai, je te révélerai des choses grandes et inaccessibles que tu ne connais pas.

04 Oui, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, à propos des maisons de cette ville et des maisons des rois de Juda, qui seront renversées face aux remblais et à l’épée.

05 On viendra combattre les Chaldéens et remplir les maisons avec les cadavres des gens que j’ai frappés dans ma colère et ma fureur, car j’avais caché mon visage à cette ville à cause de toute leur méchanceté.

06 Je vais cicatriser sa plaie et la guérir, je les guérirai. Je leur ferai voir à profusion la paix et la stabilité.

07 Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d’Israël, je les rétablirai comme autrefois.

08 Je les purifierai de toute la faute qu’ils ont commise envers moi ; je pardonnerai toutes les fautes qu’ils ont commises envers moi, en se révoltant contre moi.

09 Cette ville fera ma joyeuse renommée, elle sera ma louange et ma parure, devant toutes les nations de la terre, quand elles apprendront tout le bonheur que je lui donne. Elles frémiront de crainte en voyant tout le bonheur et toute la paix que je lui donne.

10 Ainsi parle le Seigneur : Dans ce lieu dont vous dites : « C’est un désert sans hommes ni bétail ! », dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem dévastées, sans habitants, ni hommes ni bétail, on entendra de nouveau

11 les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, le chant de ceux qui présentent le sacrifice d’action de grâce dans la maison du Seigneur, en disant : « Rendez grâce au Seigneur de l’univers ! Oui, le Seigneur est bon : éternel est son amour ! » Car je ramènerai les captifs du pays ; ce sera comme autrefois, dit le Seigneur.

12 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Dans ce lieu déserté tant par les hommes que par le bétail, et dans toutes les villes de la contrée, il y aura encore un enclos où les bergers feront reposer leurs brebis.

13 Dans les villes de la Montagne, du Bas-Pays et du Néguev, dans le pays de Benjamin, aux alentours de Jérusalem et dans les villes de Juda, les brebis passeront encore sous les mains de celui qui les compte, dit le Seigneur.

14 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où j’accomplirai la parole de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda :

15 En ces jours-là, en ce temps-là, je ferai germer pour David un Germe de Justice, et il exercera dans le pays le droit et la justice.

16 En ces jours-là, Juda sera sauvé, Jérusalem habitera en sécurité, et voici comment on la nommera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

17 Oui, ainsi parle le Seigneur : Il ne manquera jamais à David un homme qui siège sur le trône de la maison d’Israël ;

18 et aux prêtres lévites, ne manquera jamais en ma présence un homme qui fasse monter l’holocauste, qui brûle l’offrande et présente chaque jour le sacrifice.

19 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

20 Ainsi parle le Seigneur : Si vous pouviez rompre mon alliance avec le jour et mon alliance avec la nuit, de sorte que jour et nuit ne viennent plus en leur temps,

21 alors serait aussi rompue mon alliance avec mon serviteur David : il n’aurait plus de fils régnant sur son trône. Et il en serait de même pour les prêtres lévites qui me servent.

22 Autant que l’armée du ciel impossible à dénombrer, autant que le sable de la mer impossible à compter, ainsi multiplierai-je la descendance de mon serviteur David et les lévites qui me servent.

23 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

24 N’as-tu pas remarqué ce que disent les gens de ce peuple : « Le Seigneur a rejeté les deux familles qu’il avait choisies » ? En parlant ainsi, ils méprisent mon peuple qui n’est plus pour eux une nation.

25 Ainsi parle le Seigneur : Si je n’avais pas établi mon alliance avec le jour et la nuit, ni les lois du ciel et de la terre,

26 alors je pourrais aussi rejeter la descendance de Jacob et de mon serviteur David, et ne pas prendre en elle ceux qui gouvernent la descendance d’Abraham, d’Isaac, et de Jacob. Mais non ! Je ramènerai leurs captifs, pour eux j’aurai de la compassion.

Jérémie 32,1-44

Posted in abomination, alliance, attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, crainte de Dieu, créateur (création), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), loi, mal (méchanceté), péché mortel, péché originel, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, rétribution (mérite), restauration (rebâtir), terre promise (terre sainte), vices (passions), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie, la dixième année du règne de Sédécias, roi de Juda ; c’était la dix-huitième année du règne de Nabucodonosor.

02 L’armée du roi de Babylone assiégeait alors Jérusalem, et le prophète Jérémie était retenu prisonnier dans la cour de garde, celle de la maison du roi de Juda.

03 C’est là que Sédécias, roi de Juda, l’avait enfermé en lui disant : « Pourquoi fais-tu cette prophétie ? Tu as dit : “Ainsi parle le Seigneur : Je vais livrer cette ville aux mains du roi de Babylone qui la prendra.

04 Et Sédécias, roi de Juda, n’échappera pas aux mains des Chaldéens, mais il sera bel et bien livré aux mains du roi de Babylone ; il lui parlera face à face et ses yeux verront ses yeux.

05 À Babylone, il emmènera Sédécias, qui y restera jusqu’à ce que je le visite – oracle du Seigneur. Si vous faites la guerre aux Chaldéens, vous ne réussirez pas !” ».

06 Or, voici ce que dit Jérémie : Cette parole du Seigneur m’a été adressée :

07 « Hanaméel, le fils de ton oncle Shalloum, va venir te trouver pour te dire : “Achète-toi mon champ d’Anatoth, c’est toi qui as droit de rachat pour l’acquérir !” »

08 Hanaméel, le fils de mon oncle, vint me trouver dans la cour de garde, selon la parole du Seigneur, et il me dit : « Achète donc mon champ d’Anatoth, au pays de Benjamin, car tu as droit de propriété et droit de rachat. Achète-le ! » Je compris que c’était là une parole du Seigneur

09 et j’achetai le champ d’Anatoth à Hanaméel, le fils de mon oncle, et je lui pesai l’argent : dix-sept pièces d’argent.

10 Je rédigeai un acte, le scellai devant ceux que j’avais pris comme témoins, et je pesai l’argent dans une balance.

11 Puis, je pris l’acte d’acquisition, la partie scellée – avec l’ordre et les clauses – et la partie ouverte.

12 Et je remis l’acte d’acquisition à Baruc, fils de Nériya, fils de Mahséya, sous les yeux de Hanaméel, fils de mon oncle, sous les yeux des témoins signataires de l’acte et sous les yeux de tous les Judéens qui se trouvaient dans la cour de garde.

13 Sous leurs yeux, j’ordonnai ceci à Baruc :

14 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Prends ces documents, cet acte d’acquisition, la partie scellée et la partie ouverte, et dépose-les dans un vase en terre cuite, pour qu’ils se conservent longtemps ;

15 car, ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Dans ce pays, on achètera encore des maisons, des champs et des vignes. »

16 Après avoir remis l’acte d’acquisition à Baruc, fils de Nériya, j’adressai au Seigneur cette prière :

17 « Ah ! Seigneur mon Dieu, c’est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande force et ton bras étendu, et rien n’est impossible pour toi.

18 Tu montres ta fidélité à des milliers, mais la faute des pères, tu la fais payer à leurs fils après eux. Le Dieu grand, le valeureux, son nom est “Le Seigneur de l’univers”.

19 Grand par tes desseins et riche en exploits, toi dont les yeux sont ouverts sur tous les chemins des hommes afin de rendre à chacun selon sa conduite et selon le fruit de ses actes,

20 toi qui as opéré des signes et des prodiges jusqu’à ce jour, au pays d’Égypte, en Israël et dans l’humanité, tu t’es fait le nom que tu portes en ce jour.

21 Tu fis sortir ton peuple Israël du pays d’Égypte par des signes et des prodiges, à main forte et à bras étendu, dans une grande crainte.

22 Tu leur donnas ce pays que tu avais promis par serment à leurs pères, pays ruisselant de lait et de miel.

23 Ils y sont entrés, ils en ont pris possession, mais ils n’ont pas écouté ta voix, ils n’ont pas marché selon tes lois, ils n’ont rien fait de tout ce que tu leur avais ordonné ; et tu as provoqué contre eux tout ce malheur.

24 Voici que les remblais s’élèvent pour prendre la ville ; par l’épée, la famine et la peste, la ville est livrée aux mains des Chaldéens qui lui font la guerre. Ce que tu as dit se réalise : toi-même, tu le vois.

25 Et toi, Seigneur mon Dieu, tu me dis, alors que la ville est livrée aux mains des Chaldéens : “Achète-toi ce champ à prix d’argent et prends des témoins !” »

26 Alors la parole du Seigneur fut adressée à Jérémie :

27 « Moi, je suis le Seigneur, le Dieu de tout être de chair. Y a-t-il quelque chose qui me soit impossible ?

28 C’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur – je vais livrer cette ville aux mains des Chaldéens, aux mains de Nabucodonosor, roi de Babylone, et il la prendra.

29 Les Chaldéens qui font la guerre à cette ville entreront dans cette ville et y mettront le feu, incendiant les maisons où l’on brûle sur les terrasses de l’encens au dieu Baal, où l’on verse des libations à d’autres dieux ; ce qui m’offense.

30 Oui, depuis leur jeunesse, les fils d’Israël et les fils de Juda ne font que ce qui est mal à mes yeux ; les fils d’Israël ne font que m’offenser par les œuvres de leurs mains – oracle du Seigneur.

31 Oui, cette ville excite en moi colère et fureur depuis le jour de sa fondation jusqu’à aujourd’hui, au point que je l’écarte de ma présence,

32 à cause de tout le mal que les fils d’Israël et les fils de Juda ont fait pour m’offenser, eux, leurs rois et leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, les gens de Juda et les habitants de Jérusalem !

33 Ils ont tourné vers moi leur dos, et non leur visage. Inlassablement, je les instruisais, mais aucun d’eux n’écoutait pour accepter la leçon.

34 Ils ont installé leurs horreurs pour souiller la Maison sur laquelle mon nom est invoqué.

35 Ils ont édifié, au Val-de-la-Géhenne, les lieux sacrés de Baal pour y faire passer par le feu leurs fils et leurs filles en l’honneur de Moloch. Cela, je ne l’ai pas ordonné, ce n’est pas venu à mon esprit. Commettre une telle abomination, c’est faire pécher Juda ! »

36 Mais maintenant, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, au sujet de cette ville dont vous dites qu’elle est livrée aux mains du roi de Babylone par l’épée, la famine et la peste :

37 « Je vais les rassembler de tous les pays où je les ai chassés dans ma colère, ma fureur, ma grande irritation ; je les ramènerai en ce lieu et les ferai habiter en sécurité.

38 Ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu.

39 Je leur donnerai un seul cœur, un seul chemin, afin qu’ils me craignent chaque jour, pour leur bonheur et celui de leurs fils après eux.

40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle : je ne cesserai pas de les suivre pour les rendre heureux et je mettrai ma crainte en leur cœur pour qu’ils ne s’écartent pas de moi.

41 J’aurai de la joie à les rendre heureux ; en vérité, je les planterai dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme. »

42 Oui, ainsi parle le Seigneur : « De même que j’ai fait venir sur ce peuple tout ce grand malheur, de même, je fais venir sur eux tout le bonheur dont je parle.

43 On achètera des champs dans ce pays dont vous dites : « C’est une terre désolée, sans hommes ni bétail, livrée aux mains des Chaldéens ! »

44 On achètera des champs à prix d’argent, on rédigera des actes, on les scellera devant ceux qu’on aura pris comme témoins, au pays de Benjamin, aux alentours de Jérusalem, dans les villes de Juda, les villes de la Montagne, les villes du Bas-Pays et les villes du Néguev, quand je ramènerai leurs captifs – oracle du Seigneur. »

 

Jérémie 23,1-40

Posted in adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, attributs et noms divins, châtiment, colère de Dieu, droiture, enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lamentation (deuil), mal (méchanceté), malédiction, mensonge, omniscience divine, parole de Dieu (vivante), pasteur, plan de Dieu (secret, intention), prophétie (oracle), royauté du Christ, serment (vœux), ténèbre, vision (songe, extase) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Quel malheur pour vous, pasteurs ! Vous laissez périr et vous dispersez les brebis de mon pâturage – oracle du Seigneur !

02 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, contre les pasteurs qui conduisent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, et vous ne vous êtes pas occupés d’elles. Eh bien ! Je vais m’occuper de vous, à cause de la malice de vos actes – oracle du Seigneur.

03 Puis, je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai chassées. Je les ramènerai dans leur enclos, elles seront fécondes et se multiplieront.

04 Je susciterai pour elles des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées ni effrayées, et aucune ne sera perdue – oracle du Seigneur.

05 Voici venir des jours – oracle du Seigneur–, où je susciterai pour David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice.

06 En ces jours-là, Juda sera sauvé, et Israël habitera en sécurité. Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

07 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël »,

08 mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays du nord les gens de la maison d’Israël, qui les a ramenés de tous les pays où il les avait chassés. » Car ils demeureront sur leur sol.

09 Sur les prophètes. Mon cœur en moi s’est brisé, tous mes os frémissent. Je suis comme un ivrogne, comme un homme pris de vin, à cause du Seigneur, à cause de ses paroles de sainteté.

10 Car le pays est rempli d’adultères, à cause de la malédiction le pays est en deuil, les pâturages du désert sont desséchés. La course de ces gens est tendue vers le mal, et leur force, vers ce qui n’est pas juste.

11 Oui, même le prophète, même le prêtre sont corrompus, et jusqu’en ma maison, j’ai découvert leur malice, – oracle du Seigneur.

12 C’est pourquoi leur chemin sera pour eux comme un sentier glissant en pleine obscurité : ils y seront poussés, ils tomberont, car je ferai venir sur eux le malheur, l’année de leur châtiment, – oracle du Seigneur.

13 Chez les prophètes de Samarie, j’ai vu des extravagances : ils prophétisaient par le dieu Baal et ils égaraient mon peuple Israël.

14 Mais chez les prophètes de Jérusalem, j’ai vu des choses monstrueuses : ils sont adultères et familiers du mensonge, ils prêtent main-forte aux malfaiteurs, et nul ne revient de sa malice. Tous, ils sont devenus pour moi pareils à Sodome, et les habitants de Jérusalem, pareils à Gomorrhe.

15 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers contre les prophètes : Je vais les nourrir d’absinthe et les abreuver d’eau empoisonnée, car, à partir des prophètes de Jérusalem, la corruption s’est répandue dans tout le pays.

16 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : N’écoutez pas les paroles de ces prophètes qui prophétisent pour vous et font de vous des êtres de rien. Ils disent les visions de leur cœur et non ce qui sort de la bouche du Seigneur.

17 Ils ne cessent de dire à ceux qui me méprisent : « Le Seigneur a parlé, vous aurez la paix ! » Et tous disent, en suivant les penchants de leur cœur endurci : « Le malheur ne viendra pas sur vous ! »

18 Mais qui donc s’est tenu au conseil du Seigneur ? Qui a vu et entendu sa parole ? Qui a fait attention à sa parole et l’a entendue ?

19 Voici la tempête du Seigneur : sa fureur éclate, la tempête tourbillonne, elle tournoie sur la tête des méchants.

20 La colère du Seigneur ne se détournera pas avant d’avoir agi et réalisé les desseins de son cœur. Dans les derniers jours, vous le comprendrez vraiment.

21 Je n’ai pas envoyé ces prophètes, et pourtant ils courent ! Je ne leur ai pas parlé, et pourtant ils prophétisent !

22 S’ils s’étaient tenus à mon conseil, ils auraient fait entendre mes paroles à mon peuple, ils l’auraient fait revenir de sa conduite mauvaise et de la malice de ses actes.

23 Suis-je Dieu de près – oracle du Seigneur –, et non Dieu de loin ?

24 Si un homme se dissimule dans des lieux cachés, ne le verrais-je pas ? – oracle du Seigneur. Ne suis-je pas celui qui remplit ciel et terre ? – oracle du Seigneur.

25 J’ai entendu ce que disent les prophètes, ceux qui prophétisent en mon nom le mensonge, et qui disent : « J’ai eu un songe ! J’ai eu un songe ! »

26 Combien de temps y aura-t-il encore parmi les prophètes des gens qui prophétisent le mensonge, qui prophétisent la tromperie de leur cœur ?

27 Avec les songes qu’ils se racontent l’un à l’autre, pensent-ils faire oublier mon nom à mon peuple comme leurs pères avaient oublié mon nom avec le dieu Baal ?

28 Le prophète qui a un songe, qu’il raconte le songe ; celui qui tient de moi une parole, qu’il dise ma parole en vérité. Qu’y a-t-il de commun entre la paille et le grain ? – oracle du Seigneur.

29 Ma parole n’est-elle pas comme un feu – oracle du Seigneur –, comme un marteau qui fracasse le roc ?

30 C’est pourquoi, me voici contre les prophètes – oracle du Seigneur –, ceux qui se volent l’un à l’autre mes paroles.

31 Me voici contre les prophètes – oracle du Seigneur –, ceux qui agitent leur langue pour proférer un oracle.

32 Me voici contre ceux qui prophétisent des rêves mensongers – oracle du Seigneur. En les racontant, ils égarent mon peuple par leurs mensonges et par leurs vantardises, alors que moi je ne les ai pas envoyés et ne leur ai pas donné d’ordre ; ils ne sont d’aucune utilité à ce peuple – oracle du Seigneur.

33 Quand ce peuple, le prophète ou un prêtre te demandera : « De quelle proclamation le Seigneur t’a chargé ? », tu leur répondras : « Pour ce qui est d’une charge, je vais me débarrasser de vous ! – oracle du Seigneur. »

34 Et le prophète, le prêtre ou celui du peuple qui dira : « Proclamation du Seigneur ! », cet homme-là, je le châtierai, lui et sa maison.

35 Vous allez parler ainsi, chacun à son prochain, chacun à son frère : « Que répond le Seigneur ? », « Que déclare le Seigneur ? »

36 Vous ne prononcerez plus : « Proclamation du Seigneur », car, pour chacun, la proclamation n’est que sa propre parole. Vous avez perverti les paroles du Dieu vivant, le Seigneur de l’univers, notre Dieu.

37 Va plutôt demander au prophète : « Que te répond le Seigneur ? », « Que déclare le Seigneur ? »

38 Si, au contraire, vous dites : « Proclamation du Seigneur », alors ainsi parle le Seigneur : Puisque vous dites les mots « Proclamation du Seigneur », alors que je vous ai fait avertir de ne plus le dire,

39 à cause de cela, je vais vous soulever comme une charge et me débarrasser de vous et de la ville que je vous ai donnée, à vous et à vos pères.

40 Et je mettrai sur vous un éternel reproche, une confusion éternelle, qui ne s’oublieront pas.

Jérémie 18,1-23

Posted in allégorie (analogie), buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), Dieu écoute, exauce, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), face de Dieu (visage), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, mal (méchanceté), omniscience divine, peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'intercession with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 « Lève-toi, descends à la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. »

03 Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour.

04 Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile fut manqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier.

05 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

06 « Maison d’Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? – oracle du Seigneur. Oui, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël !

07 Parfois, je parle d’arracher, de renverser et de détruire une nation ou un royaume.

08 Mais cette nation contre laquelle j’ai parlé se détourne du mal, alors je renonce au mal que j’avais projeté de lui faire.

09 Parfois, je parle de bâtir et de planter une nation ou un royaume.

10 Mais ils font ce qui est mal à mes yeux et ils n’écoutent pas ma voix ; alors je renonce au bien que j’avais décidé de leur faire.

11 Maintenant, parle donc aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ainsi parle le Seigneur : Voici que moi, comme un potier, je façonne contre vous un malheur, je médite contre vous un projet. Revenez chacun de votre mauvais chemin ; rendez meilleurs vos chemins et vos actes !

12 Mais ils disent : Rien à faire ! Nous suivrons nos propres projets ; nous agirons chacun selon les penchants mauvais de son cœur endurci. »

13 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Interrogez donc les nations : Qui a entendu rien de pareil ? Elle a commis tant de choses monstrueuses, la vierge d’Israël !

14 Disparaît-elle du rocher, vers la campagne, la neige du Liban ? Peuvent-elles se tarir, les eaux toujours fraîches qui jaillissent des montagnes ?

15 Or mon peuple m’a oublié, aux vaines idoles ils brûlent de l’encens ; on les fait trébucher sur leurs chemins, sur leurs voies de toujours, pour les faire marcher sur des sentiers, sur des chemins non frayés,

16 et réduire leur pays en lieu désolé, en dérision pour toujours. Quiconque passera par là se désolera et hochera la tête.

17 Comme le vent d’est, je les disperserai face à l’ennemi ; je les verrai de dos et non de face, au jour de leur débâcle.

18 Mes ennemis ont dit : « Allons, montons un complot contre Jérémie. La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre, ni le conseil, par manque de sage, ni la parole, par manque de prophète. Allons, attaquons-le par notre langue, ne faisons pas attention à toutes ses paroles. »

19 Mais toi, Seigneur, fais attention à moi, écoute ce que disent mes adversaires.

20 Comment peut-on rendre le mal pour le bien ? Ils ont creusé une fosse pour me perdre. Souviens-toi que je me suis tenu en ta présence pour te parler en leur faveur, pour détourner d’eux ta colère.

21 C’est pourquoi, livre leurs fils à la famine ; passe-les au fil de l’épée ! Que leurs femmes soient privées d’enfants et de maris ; que leurs hommes soient emportés par la mort, et leurs jeunes gens, frappés de l’épée à la guerre !

22 On entendra crier dans leurs maisons, quand soudain tu feras venir contre eux des bandits, car ils ont creusé une fosse pour me prendre, et dissimulé des pièges sous mes pas.

23 Mais toi, Seigneur, tu connais tout leur dessein de mort contre moi. Ne recouvre pas leur faute, et n’efface pas leur péché devant toi ! Fais-les trébucher en ta présence ; agis contre eux, au temps de ta colère !

Jérémie 13,1-27

Posted in adultère (luxure, prostitution), buter (pierre d’achoppement), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), gloire de Dieu, honte (humiliation), humilité (humble), idolâtrie, Jérusalem (Sion), lumière (lampe), mal (méchanceté), mensonge, nudité, orgueil (se glorifier), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), shéol (hades, séjour des morts), ténèbre with tags on 14 février 2014 by JL

01 Ainsi m’a parlé le Seigneur : « Va, tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins. Évite de la tremper dans l’eau. »

02 Selon la parole du Seigneur, j’ai acheté une ceinture et je l’ai mise sur mes reins.

03 De nouveau, la parole du Seigneur me fut adressée :

04 « Avec la ceinture que tu as achetée et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et là-bas cache-la dans la fente d’un rocher. »

05 Je suis donc allé la cacher près de l’Euphrate, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

06 Longtemps après, le Seigneur m’a dit : « Lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et reprends la ceinture que je t’ai ordonné de cacher là-bas. »

07 Je suis donc allé jusqu’à l’Euphrate, j’ai creusé, et j’ai repris la ceinture de l’endroit où je l’avais cachée. Et voici : la ceinture était pourrie, hors d’usage !

08 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

09 « Ainsi parle le Seigneur : Voilà comment je ferai pourrir l’immense orgueil de Juda et de Jérusalem.

10 Ce peuple mauvais, qui suit les penchants de son cœur endurci et qui marche à la suite d’autres dieux, pour les servir et se prosterner devant eux, il deviendra pareil à cette ceinture qui est hors d’usage.

11 En effet, de même qu’un homme s’attache une ceinture autour des reins, de même je m’étais attaché toute la maison d’Israël et toute la maison de Juda – oracle du Seigneur, pour qu’elles soient mon peuple, mon renom, ma louange et ma parure. Mais elles n’ont pas écouté ! »

12 Tu leur diras cette parole : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Toute cruche peut être remplie de vin ». Ils te diront : « Ne savons-nous pas que toute cruche peut être remplie de vin ? »

13 Alors tu leur répondras : « Ainsi parle le Seigneur : Tous les habitants de ce pays, les rois qui siègent sur le trône de David, les prêtres, les prophètes et les habitants de Jérusalem, je vais les remplir d’ivresse.

14 Puis, je les briserai chacun contre son frère, les pères et les fils tous ensemble – oracle du Seigneur. Je serai sans pitié, sans merci, sans compassion pour les détruire. »

15 Écoutez ! Tendez l’oreille ! Ne vous pavanez pas, car le Seigneur parle.

16 Rendez gloire au Seigneur votre Dieu, avant qu’il ne fasse venir les ténèbres, avant que vos pieds ne s’entrechoquent dans les montagnes du crépuscule. Vous attendrez la lumière : il la changera en ombre de mort, la transformera en sombre nuée.

17 Si vous n’écoutez pas, mon âme pleurera en secret sur votre orgueil, mes yeux tout en pleurs ruisselleront de larmes, car le troupeau du Seigneur est emmené captif.

18 Dis au roi et à la reine mère : Abaissez-vous jusqu’à terre, car elle est tombée de votre tête, la couronne qui faisait votre splendeur !

19 Les villes du Néguev sont fermées, et personne qui les ouvre. Tout Juda a été déporté, entièrement déporté.

20 Lève les yeux et vois ceux qui viennent du nord ! Où est-il le troupeau qui te fut confié, les brebis de ta splendeur ?

21 Que diras-tu quand on t’imposera ceux que tu avais instruits, des disciples qui deviendront tes chefs ? Ne seras-tu pas saisie de douleurs, comme une femme qui accouche ?

22 Alors, si tu dis en ton cœur : « Pourquoi tout cela m’arrive-t-il ? » – C’est à cause de l’immensité de ta faute ; les pans de ta robe ont été retroussés, et tu as subi violence.

23 Un Éthiopien peut-il changer de peau, une panthère, changer de pelage ? Et vous pourriez faire le bien, vous, les habitués du mal ?

24 Je vous disperserai comme la paille qui s’en va au souffle du désert.

25 Tel sera ton sort, la part que je mesurerai pour toi, – oracle du Seigneur –, toi qui m’as oublié, pour faire confiance au mensonge.

26 Moi aussi, je relèverai les pans de ta robe sur ton visage, et ta honte sera vue.

27 Tes adultères, tes hennissements de plaisir, tes ignobles prostitutions, sur les collines, dans la campagne, tes horreurs, je les ai vues. Malheur à toi, Jérusalem, tu es impure ! Et pour combien de temps encore ?

Jérémie 11,1-23

Posted in allégorie et référence christique, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), châtiment, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), fécondité (prospérité, postérité), honte (humiliation), idolâtrie, mal (méchanceté), malédiction, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), serment (vœux), terre promise (terre sainte) with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 Écoutez les paroles de cette alliance ; dites-les aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem.

03 Tu leur diras : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Maudit soit l’homme qui n’écoute pas les paroles de cette alliance,

04 paroles que j’ai prescrites à vos pères, le jour où je les fis sortir de la terre d’Égypte, cette fournaise à fondre le fer. Je leur ai dit : “Écoutez ma voix et mettez en pratique tout ce que je vous prescris : vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.”

05 Et ainsi je tiendrai le serment juré à vos pères de leur donner un pays ruisselant de lait et de miel, comme vous le voyez aujourd’hui. » Et je répondis : « Amen, Seigneur » !

06 Alors, le Seigneur me dit : « Proclame toutes ces paroles dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ! Tu leur diras : “Écoutez les paroles de cette alliance et mettez-les en pratique.”

07 Car j’ai instamment averti vos pères, au jour où je les fis monter du pays d’Égypte, et jusqu’à ce jour. Sans cesse, je les ai avertis en disant : “Écoutez ma voix !”

08 Mais ils n’ont pas écouté, ni prêté l’oreille ; chacun a suivi les penchants de son cœur endurci. Alors, je leur ai appliqué toutes les paroles de cette alliance, que je leur avais prescrit de mettre en pratique, et qu’ils n’ont pas mises en pratique. »

09 Et le Seigneur me dit : « Un complot a été découvert chez les gens de Juda et les habitants de Jérusalem.

10 Ils sont retournés aux fautes de leurs pères d’autrefois qui refusaient d’écouter mes paroles, et ils ont suivi d’autres dieux pour les servir. La maison d’Israël et la maison de Juda ont rompu l’alliance que j’avais conclue avec leurs pères.

11 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je fais venir sur eux un malheur auquel ils ne pourront échapper. Ils crieront vers moi, et je ne les écouterai pas.

12 Alors les villes de Juda et les habitants de Jérusalem iront crier vers les dieux pour lesquels ils ont brûlé de l’encens, mais ceux-là ne les sauveront pas au temps de leur malheur.

13 Oui, Juda, tes dieux sont aussi nombreux que tes villes, et les autels, aussi nombreux que les rues de Jérusalem, ces autels que vous avez édifiés pour la Honte, où l’on brûle de l’encens au dieu Baal.

14 Et toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour lui ni supplication ni prière, car je n’écouterai pas quand ils m’invoqueront à cause de leur malheur. »

15 Pourquoi vient-elle dans ma maison, ma bien-aimée, elle qui mène tant d’intrigues ? Arrête de sacrifier de la viande ; alors, quand le malheur t’atteindra, tu pourras bien jubiler !

16 « Olivier toujours vert, orné de fruits superbes », ainsi t’avait nommée le Seigneur ; au bruit d’un grand fracas, il met le feu à ton feuillage, et tes rameaux sont mis à mal.

17 Et le Seigneur de l’univers, celui qui t’a plantée, a proféré contre toi le malheur, à cause du mal que la maison d’Israël et la maison de Juda se sont fait à elles-mêmes, en brûlant, pour m’offenser, de l’encens au dieu Baal.

18 Seigneur, tu m’as fait savoir, et maintenant je sais, tu m’as fait voir leurs manœuvres.

19 Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir, et je ne savais pas qu’ils montaient un complot contre moi. Ils disaient : « Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on oublie jusqu’à son nom. »

20 Seigneur de l’univers, toi qui juges avec justice, qui scrutes les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause.

21 Oui, ainsi parle le Seigneur contre les gens d’Anatoth qui en veulent à ta vie et qui disent : « Ne prophétise pas au nom du Seigneur, sinon tu mourras de notre main ! »

22 Oui, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Je vais les châtier, leurs jeunes gens mourront par l’épée, leurs fils et leurs filles mourront par la famine.

23 Il ne leur restera plus personne, car je ferai venir le malheur sur les gens d’Anatoth, l’année de leur châtiment.

Jérémie 8,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), kénose (abaissement, cœur brisé), loi, mal (méchanceté), mensonge, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), purgatoire, refuge (ville fortifié) with tags on 13 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.

02 On les étalera devant le soleil, la lune et toute l’armée du ciel, qu’ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.

03 Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurai chassés – oracle du Seigneur de l’univers.

04 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur : Ceux qui tombent ne se relèvent-ils pas ? Celui qui se détourne ne retourne-t-il pas ?

05 Pourquoi Jérusalem, cette ville infidèle, s’est-elle détournée pour toujours ? Ils se cramponnent à ce qui est trompeur et refusent de retourner.

06 J’ai fait attention et j’ai entendu : ce qu’ils disent ne tient pas. Pas un qui regretterait sa méchanceté en disant : « Qu’ai-je fait ? » Tous, ils retournent à leur course, comme un cheval qui se rue à la guerre.

07 Même la cigogne, dans le ciel, connaît la saison de ses migrations ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue respectent le temps de leur venue ; mais mon peuple ne connaît pas l’ordre fixé par le Seigneur.

08 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous », alors que le stylet mensonger des scribes l’a falsifiée ?

09 Les sages sont couverts de honte, consternés, pris au piège, pour avoir méprisé la parole du Seigneur ; quelle est donc leur sagesse ?

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers et leurs champs à de nouveaux maîtres. Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

11 Ils traitent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

12 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où ils seront visités, dit le Seigneur.

13 Avec eux, je vais en finir – oracle du Seigneur – : pas de raisins dans la vigne, pas de figues sur le figuier, le feuillage est flétri. Eux, je les donnerai aux passants.

14 Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! Et là, faisons silence puisque le Seigneur notre Dieu nous réduit au silence ; il nous abreuve d’eaux empoisonnées, car nous avons péché contre lui.

15 Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

16 Depuis Dane on entend le souffle des chevaux ; à leur hennissement, au bruit des puissants coursiers, toute la terre tremble. Ils arrivent, ils dévorent le pays et ce qu’il contient, la ville et ses habitants.

17 Oui, voici que je lâche parmi vous des serpents venimeux, contre lesquels il n’est pas de charmeur, et ils vous mordront – oracle du Seigneur.

18 Pas de remède pour mon chagrin, mon cœur gémit sur moi !

19 J’entends la plainte de la fille de mon peuple depuis un pays lointain : Le Seigneur n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus en elle ? « Pourquoi m’ont-ils offensé avec leurs idoles, ces vanités étrangères ? »

20 La moisson est passée, l’été est fini, et nous, nous ne sommes pas sauvés !

21 Par la blessure de la fille de mon peuple, je suis blessé, je suis assombri, et la stupeur me saisit.

22 N’y a-t-il pas de baume en Galaad ? N’y a-t-il pas de médecin là-bas ? Pourquoi donc n’est-elle pas guérie, la fille de mon peuple ?

23 Qui changera ma tête en source d’eau et mes yeux en fontaine de larmes, pour que je pleure, jour et nuit, les victimes de la fille de mon peuple ?

Jérémie 7,1-34

Posted in abomination, béatitude (bonheur), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), noces spirituelles, opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 Tiens-toi à la porte de la maison du Seigneur, et là, tu proclameras cette parole, tu diras : Écoutez la parole du Seigneur, vous tous de Juda, vous qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant le Seigneur.

03 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Rendez meilleurs vos chemins et vos actes : je vous ferai demeurer dans ce lieu.

04 Ne faites pas confiance à des paroles de mensonge, en disant : « Temple du Seigneur ! Temple du Seigneur ! C’est ici le temple du Seigneur ! »

05 Si vraiment vous rendez meilleurs vos chemins et vos actes, si vraiment vous maintenez le droit entre un homme et son prochain,

06 si vous n’opprimez pas l’immigré, l’orphelin ou la veuve, si vous ne versez pas, dans ce lieu, le sang de l’innocent, si vous ne suivez pas, pour votre malheur, d’autres dieux,

07 alors, je vous ferai demeurer dans ce lieu, dans le pays que j’ai donné à vos pères, depuis toujours et pour toujours.

08 Mais voici, vous faites confiance à des paroles de mensonge qui ne servent à rien.

09 Quoi ! Vous pouvez voler, tuer, commettre l’adultère, faire des faux serments, brûler de l’encens pour le dieu Baal, suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas ;

10 et ensuite, dans cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué, vous pouvez vous présenter devant moi, en disant : « Nous sommes sauvés » ; et vous faites toutes ces abominations !

11 Est-elle à vos yeux une caverne de bandits, cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué ? Pour moi, c’est ainsi que je la vois – oracle du Seigneur.

12 Allez donc à Silo, ce lieu qui était le mien, où j’avais fait autrefois demeurer mon nom, et voyez ce que j’en ai fait à cause de la méchanceté de mon peuple Israël !

13 Or maintenant – oracle du Seigneur –, puisque vous avez commis tous ces actes – inlassablement je vous ai parlé sans que vous écoutiez, et je vous ai appelés sans que vous répondiez –,

14 ce que j’ai fait de Silo, je le ferai de cette Maison sur laquelle mon nom est invoqué et dans laquelle vous mettez votre confiance, ce lieu que je vous ai donné, à vous et à vos pères.

15 Et je vous rejetterai loin de ma face, comme j’ai rejeté tous vos frères, toute la race d’Éphraïm.

16 Toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour eux ni supplication, ni prière, n’insiste pas auprès de moi : je ne t’écouterai pas !

17 Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

18 Les fils ramassent le bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte : ils font des gâteaux pour la Reine du ciel, ils versent des libations à d’autres dieux ; c’est ainsi qu’ils m’offensent.

19 Mais est-ce bien moi qu’ils offensent ? – oracle du Seigneur. N’est-ce pas plutôt eux-mêmes, pour leur propre honte ?

20 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur mon Dieu : Voici que mon ardente colère se déverse sur ce lieu, sur l’homme et le bétail, sur l’arbre des champs et le fruit du sol. Elle brûle et ne s’éteindra pas.

21 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices et mangez-en la viande,

22 car je n’ai rien dit à vos pères, ni rien ordonné, à propos des holocaustes et des sacrifices, le jour où je les fis sortir du pays d’Égypte.

23 Mais voici l’ordre que je leur ai donné : « Écoutez ma voix : je serai votre Dieu, et vous, vous serez mon peuple ; vous suivrez tous les chemins que je vous prescris, afin que vous soyez heureux. »

24 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi les mauvais penchants de leur cœur endurci ; ils ont tourné leur dos et non leur visage.

25 Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Égypte jusqu’à ce jour, j’ai envoyé vers vous, inlassablement, tous mes serviteurs les prophètes.

26 Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque, ils ont été pires que leurs pères.

27 Tu leur diras toutes ces paroles, et ils ne t’écouteront pas. Tu les appelleras, et ils ne te répondront pas.

28 Alors, tu leur diras : Voilà bien la nation qui n’a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et n’a pas accepté de leçon ! La vérité s’est perdue, elle a disparu de leur bouche.

29 Rase ta chevelure de consacrée, Jérusalem, et jette-la ! Sur les hauteurs, entonne une lamentation, car le Seigneur a rejeté et délaissé la génération qui provoque sa fureur.

30 Oui – oracle du Seigneur –, les fils de Juda ont fait ce qui est mal à mes yeux. Dans la Maison sur laquelle mon nom est invoqué, ils ont installé leurs horreurs pour la souiller.

31 Ils ont édifié les lieux sacrés du Tofeth au Val-de-la-Géhenne pour consumer par le feu leurs fils et leurs filles ; cela, je ne l’avais pas ordonné, cela n’était pas venu à mon esprit !

32 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où l’on ne dira plus « le Tofeth » ni « le Val-de-la-Géhenne », mais « le Val-du-Massacre », et où l’on enterrera, faute de place, même au Tofeth.

33 Les cadavres de ce peuple serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans que personne les dérange.

34 Je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, car le pays ne sera plus qu’une ruine.

Jérémie 5,1-31

Posted in adultère (luxure, prostitution), chemin (voie du Seigneur), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), droiture, eaux innombrables (négatives), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), idolâtrie, Jérusalem (Sion), mal (méchanceté), moissonner (semer, cultiver), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, pauvre (faible), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 13 février 2014 by JL

01 Parcourez les rues de Jérusalem, regardez donc et renseignez-vous ! Cherchez sur ses places : si vous trouvez un homme, un seul, qui pratique le droit et recherche la vérité, alors je pardonnerai à la ville.

02 Lorsqu’ils déclarent : « Le Seigneur est vivant ! » c’est pour faire un faux serment.

03 Ton regard, Seigneur, n’est-il pas tourné vers la vérité ? Tu les as frappés, et ils n’ont pas frémi ; tu les as exterminés, ils ont refusé la leçon. Ils ont rendu leur visage plus dur que le roc, ils ont refusé de se convertir.

04 Et moi, je me disais : « Ce sont des misérables, ils agissent comme des sots, parce qu’ils ne connaissent pas le chemin du Seigneur, ni le droit de leur Dieu.

05 Alors, j’irai chez les grands et je leur parlerai, car ceux-là connaissent le chemin du Seigneur et le droit de leur Dieu. » Mais eux aussi, ils ont brisé le joug, ils ont rompu les liens.

06 Voilà pourquoi le lion les attaque depuis la forêt, le loup des steppes les dévaste ; le léopard est aux aguets devant leurs villes : tous ceux qui en sortent sont mis en pièces ; car leurs révoltes se sont multipliées et leurs infidélités n’ont cessé de grandir.

07 Comment te pardonnerais-je ? Tes fils m’ont abandonné, ils ont juré par des dieux qui n’en sont pas. Je les avais comblés, ils ont commis l’adultère, ils se précipitent à la maison de la prostituée.

08 Ils sont comme des étalons en rut, chacun hennissant vers la femme de son prochain.

09 Et je pourrais ne pas sévir contre eux, – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d’une telle nation ?

10 Escaladez ses terrasses et saccagez, mais n’en faites pas l’extermination. Enlevez ses sarments, car ils ne sont pas au Seigneur.

11 Oui, la maison d’Israël et la maison de Juda m’ont vraiment trahi – oracle du Seigneur.

12 Ils ont renié le Seigneur et ils ont dit : « Non, pas lui ! Le malheur ne viendra pas sur nous ; nous ne verrons ni l’épée ni la famine.

13 Quant aux prophètes, ils ne sont que du vent ; la parole n’est pas en eux. Qu’il leur soit fait selon ce qu’ils disent ! »

14 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, Dieu de l’univers : Parce que vous avez dit cette parole, voici que je fais de mes paroles un feu dans ta bouche, et de ce peuple, du bois que le feu dévorera.

15 Contre vous, maison d’Israël, voici que je fais venir de loin une nation – oracle du Seigneur ; c’est une nation impétueuse, une nation très ancienne, une nation dont tu ne connais pas la langue, dont tu ne comprends pas ce qu’elle dit.

16 Leur carquois est un sépulcre béant, ils sont tous des héros !

17 Ils dévoreront ta moisson et ton pain, ils dévoreront tes fils et tes filles, ils dévoreront ton petit et ton gros bétail, ils dévoreront ta vigne et ton figuier ; par l’épée, ils réduiront à rien tes villes fortifiées dans lesquelles tu mets ta confiance.

18 Pourtant, même en ces jours-là – oracle du Seigneur –, je ne vous exterminerai pas.

19 Et quand vous demanderez : « Pourquoi le Seigneur notre Dieu nous a-t-il fait tout cela ? », tu leur répondras : « De même que vous m’avez abandonné pour servir dans votre pays les dieux de l’étranger, de même vous servirez des étrangers dans un pays qui n’est pas le vôtre. »

20 Annoncez-le dans la maison de Jacob, faites-le entendre en Juda :

21 Écoutez donc ceci, peuple stupide et sans intelligence ! – Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas !

22 Et moi, ne me craindrez-vous pas ? – oracle du Seigneur. Ne tremblerez-vous pas devant moi ? J’ai posé le sable pour limite à la mer, pour frontière à jamais infranchissable ; ses vagues s’agitent, elles ne peuvent rien, elles mugissent, mais ne la franchiront pas.

23 Or le cœur de ce peuple est indocile et rebelle ; ils se sont détournés, ils s’en vont.

24 Ils n’ont pas dit en leur cœur : « Craignons le Seigneur notre Dieu, lui qui nous donne la pluie en sa saison, celle du printemps et celle de l’automne, lui qui assure les semaines prévues pour la moisson. »

25 Vos fautes ont dérangé tout cela, vos péchés vous ont privés de ces bienfaits.

26 Oui, dans mon peuple on trouve des méchants : ils guettent comme des oiseleurs à l’affût, ils dressent des pièges et ils attrapent des hommes.

27 Comme une cage remplie d’oiseaux, leur maison est remplie de rapines : c’est ainsi qu’ils ont grandi et se sont enrichis.

28 Gras et repus, ils ont même franchi les limites du mal ; ils n’ont pas jugé selon le droit la cause de l’orphelin, et ils en tirent profit. Ils n’ont pas rendu justice aux malheureux.

29 Et je pourrais ne pas sévir contre eux, – oracle du Seigneur –, ne pas me venger d’une telle nation ?

30 Des infamies, des choses monstrueuses se commettent dans le pays :

31 les prophètes prophétisent le mensonge, les prêtres se remplissent les mains – et mon peuple aime cela ! Mais que ferez-vous quand viendra la fin ?

Jérémie 4,1-31

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), attributs et noms divins, bénédiction, châtiment, ciel (cieux), circoncision, colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, face de Dieu (visage), gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), Marie, moissonner (semer, cultiver), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), pureté du coeur, salut (rachat, rédemption), vérité, vices (passions) with tags on 13 février 2014 by JL

01Si tu reviens Israël – oracle du Seigneur –, c’est à moi que tu reviendras. Si tu fais disparaître tes horreurs loin de ma face, tu n’auras plus à errer.

02 Alors tu jureras par le Seigneur vivant, dans la vérité, le droit et la justice ; et les nations se béniront en lui, en lui, elles se glorifieront.

03 Ainsi parle le Seigneur aux gens de Juda et à Jérusalem : Défrichez pour vous ce qui est en friche, ne semez pas dans les ronces !

04 Soyez circoncis pour le Seigneur, enlevez le prépuce de votre cœur, gens de Juda et habitants de Jérusalem, de peur que ma colère n’éclate comme un feu et ne brûle, sans personne pour l’éteindre, à cause de la malice de vos actes.

05 Annoncez-le en Juda, dans Jérusalem faites-le entendre, dites : « Sonnez du cor dans le pays ! » Criez à pleine voix, dites : « Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! »

06 Vers Sion levez l’étendard, cherchez un refuge, ne vous arrêtez pas, car c’est le malheur que je fais venir du nord, et un grand désastre.

07 Le lion monte de son fourré, le destructeur des nations se met en route ; il sort de chez lui pour réduire ton pays en un lieu désolé : tes villes seront ruinées, vidées de leurs habitants.

08 À cause de cela, revêtez-vous de toile à sac, lamentez-vous et gémissez, car l’ardente colère du Seigneur ne s’est pas détournée de nous !

09 Il arrivera en ce jour-là – oracle du Seigneur que le cœur du roi et le cœur des princes défailliront. Les prêtres seront consternés, et les prophètes, stupéfaits.

10 Alors je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, vraiment, tu as bien trompé ce peuple et Jérusalem, en disant : “Vous aurez la paix”, tandis que l’épée nous atteint à la gorge. »

11 En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : Au désert, un vent brûlant des hauteurs est en route vers la fille de mon peuple, non pour vanner, non pour épurer ;

12 un vent plein de violence me vient de là-bas. Et moi, maintenant, je prononce contre eux des jugements.

13 Le voici qui monte comme les nuages ; ses chars sont pareils à l’ouragan, et ses chevaux, plus vifs que les aigles. Malheur à nous, car nous sommes dévastés !

14 Lave ton cœur de tout mal, Jérusalem, afin d’être sauvée ! Combien de temps encore accueilleras-tu en toi des pensées malfaisantes ?

15 Oui, une voix l’annonce depuis Dane ; depuis la montagne d’Éphraïm, elle publie le malheur.

16 Répétez-le aux nations, publiez-le contre Jérusalem : des assaillants arrivent d’un pays lointain, ils élèvent la voix contre les villes de Juda.

17 Comme les gardiens d’un champ, ils sont là, tout autour de Jérusalem, car elle s’est révoltée contre moi – oracle du Seigneur.

18 Ta conduite et tes actes t’ont valu cela : Voilà ton malheur. Ah, quelle amertume ! Elle te frappe en plein cœur.

19 Oh ! Mes entrailles ! Mes entrailles ! Au fond de moi, je me tords de douleur. Mon cœur gémit en moi, je ne peux pas me taire. Ô mon âme, tu as entendu l’appel du cor, le cri de guerre.

20 On proclame désastre sur désastre, car tout le pays est dévasté. Soudain, mes tentes sont dévastées, ainsi que mes abris, en un instant.

21 Combien de temps verrai-je l’étendard, entendrai-je l’appel du cor ?

22 Oui, mon peuple est fou : ils ne me connaissent pas. Ce sont des enfants stupides : ils n’ont pas de discernement. Ils sont sages pour faire le mal, mais ne savent pas faire le bien.

23 Je regarde la terre, et voici : c’est un chaos ; le ciel : il a perdu sa lumière.

24 Je regarde les montagnes, et voici : elles tremblent, toutes les collines sont secouées.

25 Je regarde, et voici qu’il n’y a plus d’hommes, tous les oiseaux du ciel ont fui.

26 Je regarde, et voici que le verger est un désert, toutes les villes sont détruites devant le Seigneur, devant l’ardeur de sa colère.

27 Ainsi parle le Seigneur : Toute la terre sera désolée, mais je n’en ferai pas l’extermination.

28 Aussi la terre sera-t-elle en deuil, et là-haut, le ciel s’obscurcira. Puisque je l’ai dit et décidé, je n’y renoncerai pas, je ne reviendrai pas en arrière.

29 À la clameur du cavalier et de l’archer, toute ville prend la fuite ; on s’enfonce dans les broussailles, on escalade les rochers ; toute ville est abandonnée, plus personne n’y habite.

30 Et toi, dévastée, que vas-tu faire ? Tu te revêts d’écarlate et te pares d’une parure d’or, tu te fardes les yeux pour les agrandir ! C’est en vain que tu te fais belle ! Ceux qui te convoitaient te méprisent, ils en veulent à ton âme.

31 J’entends une voix, comme celle d’une femme en travail, comme l’angoisse d’une jeune accouchée. C’est la voix de la fille de Sion ; elle suffoque, elle étend les mains : « Malheur à moi ! Mon âme défaille devant les tueurs. »

Jérémie 3,1-25

Posted in applanir les montagnes (collines), arche d'alliance, colère de Dieu, connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), mal (méchanceté), pasteur, péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte) with tags on 13 février 2014 by JL

01 Si un homme renvoie sa femme et qu’elle s’en aille de chez lui pour appartenir à un autre, peut-il encore revenir à elle ? N’en serait-elle pas profanée, cette terre-là ? Et toi, qui t’es prostituée à de nombreux amants, tu reviendrais à moi ! – oracle du Seigneur.

02 Lève les yeux vers les hauteurs et vois : en quel endroit ne t’es-tu pas livrée ? Pour eux, tu étais assise sur les chemins, comme un Arabe dans le désert, et tu as profané le pays par tes prostitutions et ta malice.

03 Aussi les averses ont-elles été retenues et la pluie de printemps a-t-elle manqué. Mais tu avais un front de prostituée et tu refusais d’en rougir.

04 Encore maintenant, ne m’appelles-tu pas : « Mon père, toi le guide de ma jeunesse !

05 Gardera-t-il rancune à jamais ? Tiendra-t-il rigueur jusqu’à la fin ? » Voilà ce que tu dis, puis tu commets le mal, et tu y réussis !

06 Le Seigneur me dit, au temps du roi Josias : As-tu vu ce qu’a fait l’infidèle Israël ? Elle allait sur toute montagne élevée, sous tout arbre vert, pour s’y prostituer.

07 Je me disais : « Après avoir fait tout cela, elle reviendra vers moi. » Mais elle n’est pas revenue ! Sa sœur, Juda la perfide, a vu.

08 Et moi j’ai vu : quand j’avais renvoyé l’infidèle Israël, à cause de tous ses adultères, et lui avais donné sa lettre de répudiation, Juda, la sœur perfide, n’en a éprouvé aucune crainte ; elle aussi, elle est allée se prostituer.

09 Par sa prostitution volage, elle a profané le pays. Avec la pierre et le bois, elle a commis l’adultère.

10 Et même après tout cela, Juda, la sœur perfide, n’est pas revenue à moi de tout son cœur ! Ce n’était que mensonge ! – oracle du Seigneur.

11 Le Seigneur me dit : Au fond d’elle-même, l’infidèle Israël est juste, comparée à Juda la perfide !

12 Va proclamer au nord ces paroles. Tu diras : Reviens, infidèle Israël ! – oracle du Seigneur. Je ne ferai pas tomber sur vous ma colère, car je suis bon – oracle du Seigneur et je ne garde pas rancune à jamais.

13 Reconnais seulement ta faute : contre le Seigneur ton Dieu, tu t’es révoltée ; tu as couru en tous sens vers les étrangers, sous tout arbre vert. Et vous n’avez pas écouté ma voix, – oracle du Seigneur. »

14 Revenez, fils renégats – oracle du Seigneur ; c’est moi qui suis votre maître. Je vais vous prendre, un par ville, deux par clan, et vous faire venir à Sion.

15 Je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur : ils vous conduiront avec savoir et intelligence.

16 Quand vous vous serez multipliés, quand vous aurez fructifié dans le pays, en ces jours-là – oracle du Seigneur –, on ne dira plus « Arche de l’Alliance du Seigneur », on ne gardera plus mémoire de l’Arche, on ne s’en souviendra plus, on ne s’en occupera plus, on n’en fera pas une autre.

17 En ce temps-là, on appellera Jérusalem « Trône du Seigneur ». Toutes les nations convergeront vers elle, vers le nom du Seigneur, à Jérusalem ; elles ne suivront plus les penchants mauvais de leur cœur endurci.

18 En ces jours-là, la maison de Juda ira vers la maison d’Israël ; ensemble, elles viendront du pays du nord vers le pays que j’ai donné en héritage à vos pères.

19 Or moi, je m’étais dit : « Comment te placer au rang des fils et te donner une terre désirable, un splendide héritage, toute la splendeur des nations ? » Je disais : « Tu m’appelleras “Mon père”, tu ne te détourneras plus de moi.

20 Mais comme une femme qui trahit son compagnon, ainsi m’avez-vous trahi, maison d’Israël, – oracle du Seigneur. »

21 Sur les hauteurs, une voix se fait entendre, pleurs et supplications des fils d’Israël ; car ils se sont dévoyés, ils ont oublié le Seigneur leur Dieu.

22 « Revenez, fils renégats ! Je guérirai vos infidélités. » – « Nous voici, nous venons à toi, car tu es le Seigneur notre Dieu.

23 Oui, mensonge, ce qui vient des collines, tumulte, ce qui vient des montagnes ! Oui, le salut d’Israël est dans le Seigneur notre Dieu !

24 La Honte a dévoré le travail de nos pères depuis notre jeunesse, leur petit et leur gros bétail, leurs fils et leurs filles.

25 Couchons-nous dans notre honte, que notre confusion nous couvre, car nous avons péché, nous et nos pères, contre le Seigneur notre Dieu, depuis notre jeunesse jusqu’à ce jour, et nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu. »


Jérémie 2,1-37

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), châtiment, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), consacré (consécration), crainte de Dieu, désert (ascèse, dépouillement), désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), eaux innombrables (négatives), ecouter (voix du Seigneur), esclavage (du péché), face de Dieu (visage), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), idolâtrie, jugement, mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sang, source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte), vanité (néant) with tags on 13 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 Va proclamer aux oreilles de Jérusalem : Ainsi parle le Seigneur : Je me souviens de la tendresse de tes jeunes années, ton amour de jeune mariée, lorsque tu me suivais au désert, dans une terre inculte.

03 Israël était consacré au Seigneur, première gerbe de sa récolte ; celui qui en mangeait était coupable : il lui arrivait malheur, – oracle du Seigneur.

04 Écoutez la parole du Seigneur, maison de Jacob et toutes les familles de la maison d’Israël.

05 Ainsi parle le Seigneur : En quoi vos pères m’ont-ils trouvé injuste, eux qui se sont éloignés de moi, qui ont suivi des dieux de néant pour devenir eux-mêmes néant ?

06 Ils n’ont pas dit : « Où est-il, le Seigneur, lui qui nous a fait monter de la terre d’Égypte et marcher dans le désert, terre aride et ravinée, terre sèche et sinistre, terre où personne n’est jamais passé, où aucun homme n’a jamais habité ? »

07 Je vous ai fait entrer dans une terre plantureuse pour vous nourrir de tous ses fruits. Mais à peine entrés, vous avez profané ma terre, changé mon héritage en abomination.

08 Les prêtres n’ont pas dit : « Où est-il, le Seigneur ? » Les dépositaires de la Loi ne m’ont pas connu, les pasteurs se sont révoltés contre moi ; les prophètes ont prophétisé au nom du dieu Baal, ils ont suivi des dieux qui ne servent à rien.

09 C’est pourquoi, de nouveau, je vais faire un procès contre vous, – oracle du Seigneur un procès contre les fils de vos fils.

10 Passez jusqu’aux rivages de l’Occident, et regardez ; envoyez faire des recherches en Orient, et regardez si pareille chose est arrivée !

11 Une nation a-t-elle jamais changé de dieux ? – Et ce ne sont même pas des dieux ! Or mon peuple a échangé sa gloire contre ce qui ne sert à rien.

12 Cieux, soyez-en consternés, horrifiés, épouvantés ! – oracle du Seigneur.

13 Oui, mon peuple a commis un double méfait : ils m’ont abandonné, moi, la source d’eau vive, et ils se sont creusé des citernes, des citernes fissurées qui ne retiennent pas l’eau !

14 Israël est-il un esclave acheté ? Est-il un esclave né dans la maison ? Pourquoi fait-il partie du butin ?

15 Contre lui rugissent de jeunes lions, ils ont donné de la voix et livré son pays à la dévastation : ses villes sont incendiées, vidées de leurs habitants.

16 Même les fils de Noph et de Tapanès rasent ta chevelure !

17 N’es-tu pas celle qui a tout provoqué, toi qui as abandonné le Seigneur ton Dieu, au temps même où il te guidait sur le chemin ?

18 Et maintenant, qu’as-tu à prendre le chemin de l’Égypte, pour boire l’eau du Nil ? Qu’as-tu à prendre le chemin d’Assour, pour boire l’eau du Fleuve ?

19 Que ta méchanceté te corrige, que tes infidélités te punissent ! Comprends et vois comme il est mauvais et amer d’abandonner le Seigneur ton Dieu, de ne plus me craindre, – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers.

20 Oui, depuis longtemps tu as brisé ton joug, rompu tes liens. Tu as dit : « Je ne servirai pas ! » Mais sur toute colline élevée, sous tout arbre vert, tu te couches, prostituée !

21 Moi pourtant, j’avais fait de toi une vigne de raisin vermeil, tout entière d’un cépage de qualité. Comment t’es-tu changée pour moi en vigne méconnaissable et sauvage ?

22 Tu aurais beau te lessiver à la soude, y rajouter quantité de potasse, devant moi, ta faute reste incrustée, – oracle du Seigneur Dieu.

23 Comment peux-tu dire : « Je ne me suis pas souillée, après les Baals je n’ai pas couru » ? Vois ton chemin dans la vallée. Comprends ce que tu as fait, chamelle volage dont les pistes s’embrouillent !

24 Ânesse habituée au désert, dans l’ardeur de son désir, elle aspire le vent : son rut, qui peut le refouler ? Ils n’ont pas à se fatiguer, tous ceux qui la cherchent : en son temps, ils la trouvent !

25 Prends garde, tu vas avoir les pieds nus, et le gosier assoiffé. Mais tu dis : « Rien à faire ! Non, j’aime les étrangers et je veux courir à leur suite ! »

26 Comme est confondu un voleur pris sur le fait, ainsi sont confondus les gens de la maison d’Israël, leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes,

27 eux qui disent au bois : « Tu es mon père », et à la pierre : « Toi, tu m’as enfanté. » Ils tournent vers moi leur dos, non leur visage ; mais au temps de leur malheur, ils disent : « Lève-toi ! Sauve-nous ! »

28 Où sont-ils, les dieux que tu t’es fabriqués ? Qu’ils se lèvent, s’ils peuvent te sauver au temps de ton malheur ! Oui, tes dieux sont aussi nombreux que tes villes, ô Juda !

29 Pourquoi donc me faire un procès ? Vous vous êtes tous révoltés contre moi, – oracle du Seigneur.

30 En vain, j’ai frappé vos fils : ils n’ont pas accepté la leçon. Votre épée a dévoré vos prophètes, comme un lion destructeur.

31 Ô vous, gens de cette génération, voyez ce que dit le Seigneur : Ai-je été un désert pour Israël ? Ai-je été un pays de ténèbres ? Pourquoi ceux de mon peuple disent-ils : « Nous errons çà et là, nous n’allons plus vers toi » ?

32 Une vierge oublie-t-elle ses ornements, une fiancée, sa parure ? Or mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre.

33 Comme tu disposes bien ton chemin pour quêter l’amour ! Avec de tels chemins tu enseignes même le mal.

34 Même sur les pans de ton vêtement, on trouve le sang des malheureux, des innocents, que tu n’as pas surpris en flagrant délit. Et par-dessus tout cela,

35 tu dis : « Je suis innocente : vraiment sa colère s’est détournée de moi ! » Voici que j’entre en jugement avec toi, puisque tu dis : « Je n’ai pas péché ! »

36 Que tu es versatile, toi qui changes de chemin ! Même de l’Égypte tu auras honte, comme tu as eu honte d’Assour.

37 De là aussi tu sortiras, les mains sur la tête, car le Seigneur a rejeté ceux en qui tu mets ta confiance ; avec eux tu ne réussiras pas !


Isaïe 65,1-24

Posted in abondance, allégorie et référence christique, arbre de vie, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, consolation (solidarité), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), enfer (géhenne, vallée du Cédron), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), gloire de Dieu, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), jugement, kénose (abaissement, cœur brisé), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), Marie, montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), paix, parole de Dieu (vivante), pauvre (faible), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), purgatoire, purification, résurrection, royaume de Dieu, sanctifier, source d'eau vive (rosée, pluie), temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 12 février 2014 by JL

01Ainsi parle le Seigneur : Le ciel est mon trône, et la terre, l’escabeau de mes pieds. Où donc me bâtiriez-vous une maison ? Où serait le lieu de mon repos ?

02 Tout cela, c’est ma main qui l’a fait, et tout cela est à moi – oracle du Seigneur. Celui que je regarde, c’est le pauvre, celui qui a l’esprit abattu et tremble à ma parole.

03 On immole le bœuf, mais on abat aussi bien un homme ; on sacrifie le mouton, mais on brise la nuque d’un chien ; on présente une offrande, mais aussi bien du sang de porc ; on brûle de l’encens en mémorial, mais on adresse une bénédiction aux idoles ! Ainsi, ces gens-là ont choisi leurs propres chemins, ils se complaisent dans leurs horreurs ;

04 eh bien moi, je choisirai leurs tourments et je ferai venir sur eux ce qu’ils redoutent, puisque j’ai appelé, et que personne n’a répondu, j’ai parlé, et personne n’a écouté. Ils ont fait ce qui est mal à mes yeux, ils ont choisi ce qui me déplaît.

05 Écoutez ce que dit le Seigneur, vous qui tremblez à sa parole. Vos frères, qui vous haïssent et vous rejettent à cause de mon nom, se sont moqués en disant : « Que le Seigneur manifeste sa gloire, et nous verrons votre joie ! » Eh bien, ce sont eux qui connaîtront la honte !

06 Une voix, un tumulte vient de la ville, une voix sort du Temple : c’est la voix du Seigneur, qui rend à ses ennemis ce qui leur est dû.

07 Avant d’être en travail, Sion a enfanté ; avant que lui viennent les douleurs, elle a accouché d’un garçon.

08 Qui a jamais entendu rien de tel ? Qui a jamais vu chose pareille ? Peut-on mettre au monde un pays en un jour ? Une nation est-elle enfantée en une fois ? Pourtant, Sion, à peine en travail, a enfanté ses fils !

09 Est-ce que moi, j’ouvrirais un passage à la vie, et je ne ferais pas enfanter ? – dit le Seigneur. Moi qui fais enfanter, je fermerais le passage de la vie ? – dit ton Dieu.

10 Réjouissez-vous avec Jérusalem ! Exultez en elle, vous tous qui l’aimez ! Avec elle, soyez pleins d’allégresse, vous tous qui la pleuriez !

11 Alors, vous serez nourris de son lait, rassasiés de ses consolations ; alors, vous goûterez avec délices à l’abondance de sa gloire.

12 Car le Seigneur le déclare : « Voici que je dirige vers elle la paix comme un fleuve et, comme un torrent qui déborde, la gloire des nations. » Vous serez nourris, portés sur la hanche ; vous serez choyés sur ses genoux.

13 Comme un enfant que sa mère console, ainsi, je vous consolerai. Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés.

14 Vous verrez, votre cœur sera dans l’allégresse ; et vos os revivront comme l’herbe reverdit. Le Seigneur fera connaître sa puissance à ses serviteurs, il sera indigné par ses ennemis.

15 Car voici que le Seigneur arrive dans le feu, avec ses chars pareils à un ouragan, pour assouvir l’ardeur de sa colère, exécuter ses menaces par les flammes du feu.

16 Car le Seigneur vient juger par le feu, juger par son épée tout être de chair : nombreuses sont les victimes du Seigneur.

17 Ceux qui se sanctifient et se purifient pour entrer dans les jardins, derrière une idole placée au centre, ceux qui mangent de la viande de porc, des bêtes répugnantes et des souris, succomberont ensemble – oracle du Seigneur –

18 avec leurs actions et leurs pensées. Moi, je viens rassembler toutes les nations, de toute langue. Elles viendront et verront ma gloire :

19 je mettrai chez elles un signe ! Et, du milieu d’elles, j’enverrai des rescapés vers les nations, vers Tarsis, Pouth et Loud, Mèshek, Rosh, Toubal et Yavane, vers les îles lointaines qui n’ont rien entendu de ma renommée, qui n’ont pas vu ma gloire ; ma gloire, ces rescapés l’annonceront parmi les nations.

20 Et, de toutes les nations, ils ramèneront tous vos frères, en offrande au Seigneur, sur des chevaux et des chariots, en litière, à dos de mulets et de dromadaires, jusqu’à ma montagne sainte, à Jérusalem, – dit le Seigneur. On les portera comme l’offrande qu’apportent les fils d’Israël, dans des vases purs, à la Maison du Seigneur.

21 Je prendrai même des prêtres et des lévites parmi eux, – dit le Seigneur.

22 Oui, comme le ciel nouveau et la terre nouvelle que je fais subsistent devant moi – oracle du Seigneur –, ainsi subsisteront votre descendance et votre nom !

23 Alors, de nouvelle lune en nouvelle lune, et de sabbat en sabbat, tout être de chair viendra se prosterner devant moi, – dit le Seigneur.

24 Et au-dehors, on verra les dépouilles des hommes qui se sont révoltés contre moi : leur vermine ne mourra pas, leur feu ne s’éteindra pas : ils n’inspireront que répulsion à tout être de chair.

Isaïe 65,1-25

Posted in allégorie et référence christique, applanir les montagnes (collines), attributs et noms divins, bénédiction, châtiment, chercher Dieu, ciel (cieux), colère de Dieu, créateur (création), détresse (désespoir), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), election divine, encens (odeur agréable à Dieu), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), honte (humiliation), idolâtrie, initiative divine, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), mal (méchanceté), malédiction, montagne du Seigneur (théophanie), omniscience divine, peuple de Dieu (Israel, Juda) with tags on 12 février 2014 by JL

01Je me suis laissé approcher par qui ne me demandait rien, je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas. J’ai dit : « Me voici ! Me voici ! » à une nation qui n’invoquait pas mon nom.

02 J’ai tendu les mains, tout le jour, vers un peuple rebelle, vers ceux qui suivent le mauvais chemin, entraînés par leurs pensées.

03 Ce peuple m’offense, ouvertement, sans cesse : ils sacrifient dans les jardins, brûlent de l’encens sur des briques,

04 ils habitent dans les tombeaux, passent la nuit dans des cachettes, ils mangent de la viande de porc, avec des sauces impures dans leurs plats ;

05 ils disent : « Retire-toi ! Ne m’approche pas, je suis trop saint pour toi ! » Cela fait monter en moi une fumée de colère, un feu qui brûle à longueur de jour.

06 Voilà, c’est écrit devant moi : je ne me tairai pas sans avoir réglé leur compte, tout leur compte,

07 le prix de leurs fautes et des fautes de leurs pères, toutes ensemble – dit le Seigneur ; ils ont fait brûler l’encens sur les montagnes, ils m’ont outragé sur les collines. Je mesurerai leur salaire, tout leur salaire, à leurs actions passées.

08 Ainsi parle le Seigneur : Quand on trouve du jus dans une grappe, on dit : « Ne la détruisez pas, car elle contient une bénédiction. » Ainsi ferai-je à cause de mes serviteurs, afin de ne pas tout détruire.

09 Je ferai sortir de Jacob une descendance, et de Juda quelqu’un qui possédera mes montagnes ; mes élus les posséderont, mes serviteurs y demeureront.

10 Le Sarone deviendra pacage de brebis, et le Val d’Akor un parc pour les bœufs, en faveur de mon peuple qui m’aura cherché.

11 Mais vous, qui abandonnez le Seigneur, qui oubliez ma montagne sainte, qui dressez une table pour le dieu Gad et remplissez une coupe de libation pour Meni,

12 je vous destine à l’épée ; tous, vous plierez le genou pour être abattus ! Car j’ai appelé, et vous n’avez pas répondu, j’ai parlé, et vous n’avez pas écouté ; vous avez fait ce qui est mal à mes yeux, et vous avez choisi ce qui me déplaît.

13 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici : mes serviteurs mangeront ; vous, vous aurez faim. mes serviteurs boiront ; vous, vous aurez soif. Voici : mes serviteurs seront pleins d’allégresse ; vous, vous serez pleins de honte.

14 mes serviteurs crieront de joie, le cœur en fête ; vous, vous pousserez des cris dans la douleur de votre cœur, vous hurlerez, l’esprit brisé !

15 Pour mes élus, votre nom servira de malédiction : « Qu’il te fasse mourir comme un tel, le Seigneur Dieu ! » – Mais à ses serviteurs Dieu donnera un autre nom.

16 Quiconque voudra se bénir lui-même dans le pays se bénira par le Dieu fidèle, et quiconque, dans le pays, fera un serment le fera par le Dieu fidèle. Car la détresse passée sera oubliée, elle aura disparu à mes yeux.

17 Oui, voici : je vais créer un ciel nouveau et une terre nouvelle, on ne se souviendra plus du passé, il ne reviendra plus à l’esprit.

18 Soyez plutôt dans la joie, exultez sans fin pour ce que je crée. Car je vais recréer Jérusalem, pour qu’elle soit exultation, et que son peuple devienne joie.

19 J’exulterai en Jérusalem, je trouverai ma joie dans mon peuple. On n’y entendra plus de pleurs ni de cris.

20 Là, plus de nourrisson emporté en quelques jours, ni d’homme qui ne parvienne au bout de sa vieillesse ; le plus jeune mourra centenaire, ne pas atteindre cent ans sera malédiction.

21 On bâtira des maisons, on y habitera ; on plantera des vignes, on mangera leurs fruits.

22 On ne bâtira pas pour qu’un autre habite, on ne plantera pas pour qu’un autre mange ; car les jours de mon peuple seront comme les jours d’un arbre, et mes élus jouiront des ouvrages de leurs mains.

23 Ils ne se fatigueront pas pour rien, ils n’enfanteront plus pour l’épouvante, car ils sont la descendance des bénis du Seigneur, eux et leur postérité.

24 Alors, avant qu’ils n’appellent, moi, je répondrai ; ils parleront encore que moi, je les aurai entendus.

25 Le loup et l’agneau auront même pâture, le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage ; le serpent, lui, se nourrira de poussière. Il n’y aura plus de mal ni de corruption sur toute ma montagne sainte, – dit le Seigneur.

Isaïe 59,1-21

Posted in allégorie et référence christique, alliance, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, Dieu écoute, exauce, droite du Seigneur, droiture, Esprit-Saint, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), gloire de Dieu, iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), paix, péché (faute), péché originel, prophétie (oracle), rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), salut (rachat, rédemption), sang, sauveur (rédempteur), ténèbre, vérité with tags on 12 février 2014 by JL

01 Non, le bras du Seigneur n’est pas trop court pour sauver, ni son oreille, trop dure pour entendre.

02 Mais ce sont vos crimes qui font la séparation entre vous et votre Dieu : vos péchés vous cachent son visage et l’empêchent de vous entendre.

03 Car vos mains sont souillées par le sang, vos doigts, par le crime ; vos lèvres ont proféré le mensonge, votre langue murmure la perfidie.

04 Nul ne porte plainte à juste titre, nul ne plaide de bonne foi. On s’appuie sur le néant, on dit des paroles creuses, on conçoit la peine, on enfante le méfait.

05 Ce sont des œufs de serpent qu’ils font éclore, et des toiles d’araignée qu’ils tissent. Qui mange de leurs œufs mourra ; que l’on en brise un, une vipère en sort !

06 De leurs toiles ne sera fait aucun vêtement : rien qui permette de s’en couvrir. Leurs œuvres sont des œuvres malfaisantes, leurs mains ne font que violence.

07 Ils courent au mal d’un pied rapide, ils ont hâte de verser le sang innocent. Leurs pensées sont des pensées malfaisantes ; sur leurs parcours, ravage et ruine !

08 Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, sur leur passage ne se trouve pas le droit, ils rendent leurs sentiers tortueux. Qui prend ce chemin ne connaît pas la paix.

09 Voilà pourquoi le droit reste loin de nous, et pourquoi la justice n’arrive pas jusqu’à nous. Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres ; la clarté, et nous marchons dans l’obscurité.

10 Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme des gens qui ont perdu la vue. En plein midi nous trébuchons comme au crépuscule ; en pleine santé, nous voilà comme des morts.

11 Nous grognons tous comme des ours, nous gémissons sans trêve comme des colombes. Nous attendons le droit : il n’y en a pas ; le salut : il reste loin de nous !

12 Car nos révoltes se multiplient devant toi, nos péchés ont témoigné contre nous. Oui, notre révolte nous tient, et nos crimes, nous les connaissons :

13 se révolter, renier le Seigneur, abandonner notre Dieu, prêcher l’oppression, la rébellion, concevoir le mensonge et le ruminer dans son cœur.

14 Le jugement a été repoussé, la justice se tient à l’écart, car la vérité a trébuché sur la place, et la droiture ne peut y accéder.

15 La vérité est portée disparue ; qui se détourne du mal se fait dépouiller. Le Seigneur l’a vu, et c’est mal à ses yeux : il n’y a plus de droit.

16 Il a vu qu’il n’y avait personne, il s’est désolé que personne n’intervienne. Alors c’est son bras qui l’a sauvé, sa justice elle-même fut son appui.

17 Il a revêtu la justice comme cuirasse, et mis, sur sa tête, le casque du salut ; il a revêtu les vêtements de la vengeance, il s’est drapé de son ardeur jalouse comme d’un manteau.

18 Il rendra à chacun selon ses œuvres : fureur pour ses adversaires, représailles pour ses ennemis ; il rendra aux îles lointaines ce qui leur est dû.

19 Et l’on craindra depuis l’occident le nom du Seigneur, et depuis l’orient, sa gloire, car il viendra comme un cours d’eau encaissé, que précipite le souffle du Seigneur.

20 Alors il viendra en rédempteur pour Sion, pour ceux de Jacob revenus de leur révolte, – oracle du Seigneur.

21 Quant à moi, dit le Seigneur, voici mon alliance avec eux : Mon esprit qui repose sur toi et mes paroles que j’ai mises dans ta bouche ne quitteront plus ta bouche, ni celle de tes descendants, ni celle des descendants de tes descendants, – dit le Seigneur – dès maintenant et pour toujours.

 

Isaïe 57,1-21

Posted in allégorie et référence christique, chemin (voie du Seigneur), droiture, dureté du coeur (impénitence), eternité (vie éternel), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, justice (justification, juste), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), montagne du Seigneur (théophanie), opprimé (oppression), paix, passage de la mort, pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, protection divine (refuge, abri), shéol (hades, séjour des morts), terre promise (terre sainte), transcendance de Dieu, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 11 février 2014 by JL

01Le juste périt, et nul n’y prête attention ; les hommes fidèles sont enlevés, et personne n’y prend garde. En fait, c’est pour être soustrait au mal que le juste est enlevé ;

02 il entrera dans la paix, et ceux qui suivent le droit chemin, quand ils se couchent, trouveront le repos.

03 Quant à vous, approchez, fils de la sorcière, race adultère qui t’es prostituée !

04 De qui vous moquez-vous ? Contre qui ouvrez-vous grande la bouche et tirez-vous la langue ? N’êtes-vous pas des enfants de révolte, une race de mensonge ?

05 Vous vous excitez près des térébinthes, sous tout arbre vert ! Vous immolez des enfants dans les ravins, sous les saillies des rochers !

06 Les pierres polies du torrent, voilà ta part, tel est le sort qui te revient ! Pour elles tu répands des libations, tu présentes des offrandes ! Et moi, puis-je m’y résigner ?

07 Sur une grande et haute montagne tu as installé ta couche, et c’est là que tu montes pour offrir un sacrifice !

08 Derrière la porte et les montants tu as fixé ton emblème. Oui, loin de moi tu ouvres ton lit, tu y montes, tu y fais de la place et tu conviens d’un prix pour ceux avec qui tu aimes partager ta couche. Le membre, tu l’as contemplé !

09 Tu cours vers Mélek avec de l’huile, tu prodigues tes parfums, tu envoies tes messagers au loin, tu les as fait descendre jusqu’au séjour des morts.

10 À faire tant de chemin, tu t’es fatiguée, mais tu n’as pas dit : « C’est sans espoir ! » Tu as retrouvé ta vigueur, c’est pourquoi tu n’as pas défailli.

11 Par qui es-tu troublée et qui crains-tu pour mentir et ne plus te souvenir de moi, n’avoir plus souci de moi ? N’est-il pas vrai que tu ne me crains pas parce que, longtemps, j’ai gardé le silence ?

12 Moi, je vais parler de ta justice et de tes œuvres, qui ne te servent à rien.

13 Qu’elles te délivrent, lorsque tu crieras, tes collections d’idoles ! Le vent les emportera toutes, un souffle les enlèvera. Mais qui s’abrite en moi héritera le pays et possédera ma sainte montagne !

14 Et l’on dira : « Frayez, frayez la route, préparez le chemin ! Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple !

15 Car ainsi parle Celui qui est plus haut que tout, lui dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : J’habite une haute et sainte demeure, mais je suis avec qui est broyé, humilié dans son esprit, pour ranimer l’esprit des humiliés, pour ranimer le cœur de ceux qu’on a broyés.

16 Car je ne serai pas, pour toujours, en procès, ni sans cesse irrité ; sinon devant moi l’esprit défaillirait ainsi que les êtres à qui j’ai donné le souffle.

17 À cause de ses profits coupables, je me suis irrité contre mon peuple ; je l’ai frappé en me détournant, j’étais irrité : il suivait, en renégat, le chemin de son cœur.

18 Ses chemins, je les ai vus, mais je le guérirai, je le conduirai, je le comblerai de consolations, lui et les siens qui sont en deuil ;

19 et, sur leurs lèvres, je vais créer la louange. Paix ! La paix à celui qui est loin, et à celui qui est proche ! – dit le Seigneur. Oui, ce peuple, je le guérirai.

20 Mais les méchants sont comme une mer agitée qui ne peut se calmer et dont les eaux agitent la boue et la vase.

21 Pas de paix pour les méchants, – dit mon Dieu.

Isaïe 55,1-13

Posted in alliance, chemin (voie du Seigneur), chercher Dieu, ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), joie divine (jubilation), mal (méchanceté), moissonner (semer, cultiver), paix, pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), prophétie (oracle), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 11 février 2014 by JL

01 Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! Même si vous n’avez pas d’argent, venez acheter et consommer, venez acheter du vin et du lait sans argent, sans rien payer.

02 Pourquoi dépenser votre argent pour ce qui ne nourrit pas, vous fatiguer pour ce qui ne rassasie pas ? Écoutez-moi bien, et vous mangerez de bonnes choses, vous vous régalerez de viandes savoureuses !

03 Prêtez l’oreille ! Venez à moi ! Écoutez, et vous vivrez. Je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle : ce sont les bienfaits garantis à David.

04 Lui, j’en ai fait un témoin pour les peuples, pour les peuples, un guide et un chef.

05 Toi, tu appelleras une nation inconnue de toi ; une nation qui ne te connaît pas accourra vers toi, à cause du Seigneur ton Dieu, à cause du Saint d’Israël, car il fait ta splendeur.

06 Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ; invoquez-le tant qu’il est proche.

07 Que le méchant abandonne son chemin, et l’homme perfide, ses pensées ! Qu’il revienne vers le Seigneur qui lui montrera sa miséricorde, vers notre Dieu qui est riche en pardon.

08 Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas mes chemins, – oracle du Seigneur.

09 Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins, et mes pensées, au-dessus de vos pensées.

10 La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ;

11 ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission.

12 Oui, dans la joie vous partirez, vous serez conduits dans la paix. Montagnes et collines, à votre passage, éclateront en cris de joie, et tous les arbres de la campagne applaudiront.

13 Au lieu de broussailles poussera le cyprès, au lieu de l’ortie poussera le myrte. Le nom du Seigneur en sera grandi : ce signe éternel sera impérissable.

Isaïe 33,1-24

Posted in attributs et noms divins, calomnie, médisance (langue), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), détresse (désespoir), diable (démons, serpent), droiture, initiative divine, Jérusalem (Sion), jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pardon (miséricorde, pitié), protection divine (refuge, abri), purgatoire, royaume de Dieu, sagesse, salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 7 février 2014 by JL

01 Malheur ! Toi, dévastateur qui n’as pas été dévasté, ravageur qui n’as pas subi de ravage, quand tu auras fini de dévaster, tu seras dévasté ! quand tu auras cessé de ravager, on te ravagera !

02 Seigneur, fais-nous grâce : c’est toi que nous attendons ! Chaque matin, sois notre bras, notre salut aux jours de détresse.

03 À la voix qui tonne, les peuples s’enfuient ; quand tu te lèves, les nations se dispersent.

04 Votre butin s’entasse comme s’entassent des insectes ; c’est la ruée, une ruée de sauterelles.

05 Le Seigneur domine, il habite les hauteurs ; il emplit Sion de droit et de justice :

06 il sera la sécurité de tes jours. Sagesse et connaissance : des biens pour le salut ; la crainte du Seigneur : un trésor qu’il te donne.

07 Voici que les voyants se lamentent sur les places ; les messagers de paix pleurent amèrement.

08 Les routes sont désolées ; sur les chemins, le passant a disparu. L’alliance est rompue : on méprise les témoins ; un homme ne compte plus.

09 La terre, en deuil, languit ; le Liban, honteux, s’assombrit. Le Sarone ressemble au désert ; le Bashane et le Carmel se fanent.

10 « Maintenant, je surgis – dit le Seigneur ; maintenant, je me dresse ; maintenant, je m’élève !

11 Vous concevez du foin : vous enfantez de la paille ! Votre souffle est le feu qui vous dévorera.

12 Les peuples seront brûlés à la chaux, épines coupées que l’on enflamme.

13 Écoutez ce que j’ai fait, vous qui êtes loin ; et vous qui êtes proches, reconnaissez ma vaillance !

14 Dans Sion, les pécheurs sont terrifiés ; un tremblement saisit les pervers : “Qui de nous résistera ? c’est un feu dévorant ! Qui de nous résistera ? c’est une fournaise sans fin !”

15 Celui qui va selon la justice et parle avec droiture, qui méprise un gain frauduleux, détourne sa main d’un profit malhonnête, qui ferme son oreille aux propos sanguinaires et baisse les yeux pour ne pas voir le mal,

16 celui-là habitera les hauteurs, hors d’atteinte, à l’abri des rochers. Le pain lui sera donné ; les eaux lui seront assurées. »

17 Tes yeux verront le roi dans sa beauté ; ils découvriront les lointains du pays.

18 Tu repenseras aux terreurs passées : « Celui qui comptait, où est-il ? Celui qui contrôlait, où est-il ? Où est celui qui comptait les tours ? »

19 Tu ne verras plus le peuple brutal, ce peuple au langage impénétrable, à la langue ridicule et incompréhensible.

20 Contemple Sion, la cité de nos fêtes, tes yeux verront Jérusalem : c’est une résidence sûre, la tente qu’on ne déplacera plus, dont les piquets ne seront jamais arrachés, dont aucune corde ne sera rompue.

21 Et même, c’est là que le Seigneur nous montre sa grandeur : c’est un lieu de fleuves, de larges canaux, qu’aucune galère ne traverse, qu’aucun grand navire ne sillonne.

22 Oui, le Seigneur est notre juge, le Seigneur nous donne des lois, le Seigneur est notre roi : c’est lui qui nous sauve.

23 Tes cordes sont relâchées : elles n’assurent pas la stabilité du mât et ne tiennent pas l’étendard déployé. Alors les aveugles se partageront quantité de butin ; les boiteux prendront part au pillage.

24 Aucun de ceux qui demeurent là ne dira plus : “Je suis malade.” Le peuple qui habite Jérusalem sera déchargé de sa faute.


Isaïe 32,1-20

Posted in béatitude (bonheur), blasphème, ciel (cieux), droiture, ecouter (voix du Seigneur), Esprit-Saint, humilité (humble), impiété, justice (justification, juste), lamentation (deuil), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), nudité, paix, pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), purgatoire, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 7 février 2014 by JL

01 Voici un roi qui règne avec justice, des princes qui gouvernent selon le droit :

02 chacun sera comme un abri contre le vent, un refuge contre l’orage, comme un ruisseau sur une terre desséchée, l’ombre d’un grand rocher dans un pays torride.

03 Les yeux qui regardent ne seront plus aveuglés, les oreilles qui écoutent seront attentives ;

04 le cœur frivole réfléchira pour comprendre et la langue des bègues parlera vite et clairement.

05 Le fou ne sera plus déclaré noble, l’escroc ne sera pas dit honorable.

06 Qui est fou ne dit que des folies et son cœur fait le mal : il commet l’impiété, il blasphème le Seigneur ; il laisse l’affamé le ventre creux et l’assoiffé sans rien à boire.

07 Quant à l’escroc, elles sont odieuses, ses escroqueries : il conçoit des mauvais coups pour perdre les humbles par des mensonges, quand le malheureux plaide son bon droit.

08 Qui est noble conçoit de nobles projets : il se lève, lui, pour de nobles causes.

09 Femmes insouciantes, debout ! Écoutez ma voix ! Filles présomptueuses, prêtez l’oreille à ma parole :

10 Dans un an révolu, vous tremblerez, présomptueuses, car la vendange sera perdue, on ne rentrera pas de récolte.

11 Alarmez-vous, insouciantes ! tremblez, présomptueuses ! Dévêtez-vous, dénudez-vous avec un pagne autour des reins.

12 Frappez-vous la poitrine : faites le deuil sur la campagne riante sur les vignes fertiles,

13 sur la terre de mon peuple, où poussent la broussaille et l’épine, et sur les maisons joyeuses de la cité en liesse !

14 Oui, le palais sera abandonné, la ville bruyante sera désertée. L’Ophel et la Tour de guet deviendront à jamais des repaires, joie des ânes sauvages et pâture des troupeaux,

15 jusqu’à ce que soit répandu sur nous l’esprit qui vient d’en haut. Alors le désert deviendra un verger, et le verger sera pareil à une forêt.

16 Le droit habitera le désert, la justice résidera dans le verger.

17 L’œuvre de la justice sera la paix, et la pratique de la justice, le calme et la sécurité pour toujours.

18 Mon peuple habitera un séjour de paix, des demeures protégées, des lieux sûrs de repos.

19 – Mais la forêt s’écroulera sous la grêle et la ville sera entièrement démolie.

20 Heureux vous qui sèmerez près de tous les cours d’eau, et laisserez aller le bœuf et l’âne.

 

Isaïe 29,1-24

Posted in allégorie et référence christique, attributs et noms divins, connaissance (intelligence de la foi), fécondité (prospérité, postérité), humilité (humble), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), mal (méchanceté), pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), plan de Dieu (secret, intention), pureté du coeur, sagesse, sanctifier, ténèbre with tags on 6 février 2014 by JL

01Malheur ! Ariel, Ariel, cité où campa David ! Ajoutez une année à l’année, que s’accomplisse le cycle des fêtes,

02 et j’opprimerai Ariel : il ne sera que plaintes et complaintes, il ne sera pour moi qu’un ariel, un brasier d’autel.

03 Contre toi, tout autour, je dresserai le camp, j’érigerai contre toi des remblais, j’élèverai contre toi des fortifications.

04 Tu seras si abaissée que ta parole semblera venir de terre, de la poussière elle montera assourdie, comme celle d’un revenant ta voix viendra de la terre, et de la poussière ta parole ne sera que chuchotement.

05 Mais la foule de tes ennemis n’est que poudre fine, la foule des tyrans n’est que paille au vent. Tout à coup, en un instant,

06 le Seigneur de l’univers interviendra dans le tonnerre, avec tremblement et fracas, dans l’ouragan et la tempête, dans la flamme d’un feu dévorant.

07 Comme disparaît un songe, une vision de nuit, telle est la foule de toutes les nations mobilisées contre Ariel, tous ceux qui l’assiègent dans sa forteresse, et qui l’oppriment.

08 Comme un affamé rêve qu’il mange et s’éveille le ventre creux, comme un assoiffé rêve qu’il boit et s’éveille épuisé, le gosier sec, ainsi en sera-t-il de la foule de toutes les nations mobilisées contre le mont Sion.

09 Soyez stupéfiés, stupéfaits, aveuglés, et aveugles ; enivrés sans vin, titubants sans avoir bu.

10 Car le Seigneur a répandu sur vous un esprit de torpeur ; il a fermé les yeux, que sont vos prophètes ; il a voilé les têtes, que sont vos voyants.

11 Toute vision est devenue pour vous comme les mots d’un livre scellé. On le donne à qui sait lire, en lui disant : « Lis donc ceci » ; mais il répond : « Je ne peux pas : le livre est scellé ! »

12 On le donne alors à qui ne sait pas lire, en lui disant : « Lis donc ceci » ; mais il répond : « Je ne sais pas lire. »

13 Le Seigneur dit : Parce que ce peuple s’approche de moi en me glorifiant de la bouche et des lèvres, alors que son cœur est loin de moi, parce que la crainte qu’ils ont de moi n’est que précepte enseigné par les hommes,

14 eh bien ! j’émerveillerai encore ce peuple par des merveilles de merveilles, et la sagesse de leurs sages se perdra et l’intelligence des intelligents disparaîtra.

15 Malheur ! Dans un profond secret, loin du Seigneur ils cachent leur projet, et leur ouvrage est fait dans l’obscurité ; ils se disent : « Qui nous voit ? Qui nous reconnaît ? »

16 C’est le monde à l’envers ! L’argile se prend-elle pour le potier ? L’ouvrage va-t-il dire de son fabricant : « Il ne m’a pas fabriqué », et le pot va-t-il dire du potier : « Il n’y connaît rien » ?

17 Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt.

18 Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront.

19 Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.

20 Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs, et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire,

21 ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, qui faussent les débats du tribunal et sans raison font débouter l’innocent.

22 C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, parle ainsi à la maison de Jacob : « Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus ;

23 car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains, il sanctifiera mon nom, il sanctifiera le Dieu Saint de Jacob, il tremblera devant le Dieu d’Israël.

24 Les esprits égarés découvriront l’intelligence, et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. »

Isaïe 13,1-22

Posted in attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), fécondité (prospérité, postérité), impiété, jour du Seigneur (déluge), mal (méchanceté), orgueil (se glorifier), sainteté (saint) with tags on 6 février 2014 by JL

01 Proclamation sur Babylone – ce qu’Isaïe, fils d’Amots, a vu.

02 Sur un mont dénudé, dressez un étendard. Élevez la voix, faites signe de la main, qu’ils entrent par les portes des nobles ;

03 moi, je commande à qui m’est consacré ; j’ai convoqué les guerriers de ma colère, les passionnés de mon honneur.

04 Voix qui gronde sur les montagnes, comme d’un peuple immense ; voix et vacarme de royaumes, de nations rassemblées : le Seigneur de l’univers inspecte les troupes de combat.

05 D’une terre lointaine, des extrémités du ciel, ils viennent, le Seigneur et les instruments de son indignation, pour ravager toute la terre.

06 Hurlez ! Car le jour du Seigneur est proche : il vient, envoyé par le Puissant, comme une dévastation.

07 C’est pourquoi toute main défaille, le cœur manque à tout mortel.

08 Ils sont épouvantés, spasmes et souffrances les saisissent ; ils se tordent de douleur comme la femme qui accouche ; ils se regardent l’un l’autre avec stupeur, le visage en feu.

09 Voici venir, implacable, le jour du Seigneur, la fureur et l’ardente colère, pour faire de la terre un lieu désolé, pour en supprimer les pécheurs.

10 Les étoiles du ciel et ses constellations ne brilleront plus de leur lumière ; le soleil, dès son lever, s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa clarté.

11 Je châtierai le monde pour sa méchanceté, et les impies pour leur faute. Je mettrai fin à l’orgueil des insolents et rabattrai l’arrogance des tyrans.

12 Je rendrai les mortels plus rares que l’or fin, les humains, plus rares que l’or d’Ophir.

13 C’est pourquoi j’ébranlerai les cieux, et la terre tremblera sur ses bases, dans la fureur du Seigneur de l’univers, le jour de son ardente colère.

14 Alors, comme une gazelle pourchassée, comme un troupeau que nul ne rassemble, chacun se tournera vers son peuple, chacun fuira vers son propre pays.

15 Tous ceux qu’on trouvera seront transpercés, tous ceux qu’on prendra tomberont par l’épée.

16 Leurs petits enfants seront écrasés sous leurs yeux, leurs maisons, pillées, et leurs femmes, violées.

17 Voici que j’excite contre eux les Mèdes, qui n’estiment pas l’argent et n’aiment pas l’or.

18 Mais leurs arcs abattent les jeunes gens ; ils n’ont pas de compassion pour les nouveaux-nés ; aucun regard de pitié pour les enfants.

19 Alors Babylone, la perle des royaumes, l’orgueilleuse parure des Chaldéens, subira le bouleversement infligé par Dieu à Sodome et à Gomorrhe.

20 Elle sera inhabitée à jamais ; nul, d’âge en âge, n’y demeurera ; l’Arabe n’y dressera plus sa tente, les bergers n’y feront plus reposer leurs troupeaux.

21 Mais les chats sauvages y auront leur gîte ; les hiboux rempliront les maisons ; les autruches auront là leur demeure et les boucs y danseront.

22 Les hyènes hurleront dans ses châteaux, et les chacals dans ses palais d’agrément. Son temps est proche et ses jours ne tarderont pas.

Isaïe 5,1-30

Posted in attributs et noms divins, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), oeuvre du Seigneur, orgueil (se glorifier), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, purgatoire, remparts (murailles), serment (vœux), ténèbre, vices (passions) with tags on 4 février 2014 by JL

01Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile.

02 Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, mais elle en donna de mauvais.

03 Et maintenant, habitants de Jérusalem, hommes de Juda, soyez donc juges entre moi et ma vigne !

04 Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n’ai fait ? J’attendais de beaux raisins, pourquoi en a-t-elle donné de mauvais ?

05 Eh bien, je vais vous apprendre ce que je ferai de ma vigne : enlever sa clôture pour qu’elle soit dévorée par les animaux, ouvrir une brèche dans son mur pour qu’elle soit piétinée.

06 J’en ferai une pente désolée ; elle ne sera ni taillée ni sarclée, il y poussera des épines et des ronces ; j’interdirai aux nuages d’y faire tomber la pluie.

07 La vigne du Seigneur de l’univers, c’est la maison d’Israël. Le plant qu’il chérissait, ce sont les hommes de Juda. Il en attendait le droit, et voici le crime ; il en attendait la justice, et voici les cris.

08 Malheureux, vous qui ajoutez maison à maison, qui joignez champ à champ, jusqu’à occuper toute la place et habiter, seuls, au milieu du pays !

09 J’ai entendu le serment du Seigneur de l’univers : De nombreuses maisons seront ruinées, belles ou grandes, elles seront inhabitées.

10 Dix arpents de vignes produiront un seul tonneau, et dix boisseaux de semence, un seul boisseau.

11 Malheureux, ceux qui, dès le petit matin, courent après la boisson forte et que le vin échauffe encore, tard dans la soirée !

12 Ce ne sont que cithares et harpes, tambourins et flûtes, et vin pour leurs beuveries. Mais sur l’œuvre du Seigneur ils n’ont pas un regard ; ce qu’il fait de ses mains, ils ne le voient pas.

13 Voilà pourquoi mon peuple est en exil, faute de n’avoir rien compris ; son élite meurt de faim, ses foules sont dévorées de soif.

14 Voilà pourquoi la Mort dilate sa gorge et ouvre démesurément la gueule : la noblesse et la foule y descendent dans le vacarme de la fête.

15 L’être humain devra plier, l’homme sera abaissé, les arrogants baisseront les yeux.

16 Le Seigneur de l’univers est exalté par ce jugement, et le Dieu saint, sanctifié par cet acte de justice.

17 Des agneaux viendront brouter comme à leur pâturage et, au milieu des ruines, des chevreaux s’engraisseront.

18 Malheureux, ceux qui traînent le péché avec la corde du mensonge, et la faute comme avec des rênes de chariot !

19 Ils disent : « Que Dieu se dépêche ! Qu’il fasse vite son œuvre, que nous puissions voir ! Le projet du Saint d’Israël, qu’il avance et se réalise, alors nous comprendrons ! »

20 Malheureux, ces gens qui déclarent bien ce qui est mal, et mal ce qui est bien, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui rendent amer ce qui est doux et doux ce qui est amer !

21 Malheureux, ceux qui se prennent pour des sages, ceux qui se croient intelligents !

22 Malheureux, ceux qui sont champions pour boire du vin, experts en mélange des boissons fortes :

23 ils acquittent le coupable contre un cadeau, ils privent les innocents de leur justice !

24 Voilà pourquoi, comme la paille est dévorée par le feu, et le foin disparaît dans les flammes, leurs racines ne seront plus que puanteur, et leurs fleurs partiront en poussière : oui, ils ont rejeté la loi du Seigneur de l’univers, méprisé la parole du Saint d’Israël.

25 Voilà pourquoi la colère du Seigneur s’est enflammée contre son peuple : sa main s’est levée contre lui, et il l’a frappé, et les montagnes ont tremblé, et ses cadavres sont comme des ordures au milieu des rues. Et avec tout cela, sa colère ne s’est pas détournée, sa main reste levée.

26 Il dresse l’étendard vers une nation lointaine, il siffle pour l’appeler des extrémités de la terre, et la voici, rapide et alerte, qui vient.

27 Aucun ne flanche, aucun ne trébuche, aucun ne somnole, aucun ne s’endort ; pas une ceinture qui tombe des reins, pas une courroie de sandale qui se rompe.

28 Ses flèches sont aiguisées, tous ses arcs, tendus ; les sabots de ses chevaux, comme du silex, et les roues de ses chars, un cyclone.

29 Elle rugit comme une lionne, elle rugit comme les fauves, elle gronde et saisit sa proie, elle l’emporte, et personne qui délivre.

30 Ce jour-là, Dieu grondera contre son peuple comme gronde la mer. Il regardera la terre : ténèbres de détresse, lumière que la brume obscurcit.

Isaïe 1,1-31

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), confession, désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), face de Dieu (visage), initiative divine, Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), mal (méchanceté), obéissance (désobéissance), offrande (prémisse et autres), parvis, péché (faute), petit reste (rescapé), purification, révolte (trahison, nuque raide), sabbat, sacrifice d'holocauste et communion, sang, terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, vices (passions) with tags on 4 février 2014 by JL

01VISION D’ISAÏE, fils d’Amots, – ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem, au temps d’Ozias, de Yotam, d’Acaz et d’Ézékias, rois de Juda.

02 Cieux, écoutez ; terre, prête l’oreille, car le Seigneur a parlé. J’ai fait grandir des enfants, je les ai élevés, mais ils se sont révoltés contre moi.

03 Le bœuf connaît son propriétaire, et l’âne, la crèche de son maître. Israël ne le connaît pas, mon peuple ne comprend pas.

04 Malheur à vous, nation pécheresse, peuple chargé de fautes, engeance de malfaiteurs, fils pervertis ! Ils abandonnent le Seigneur, ils méprisent le Saint d’Israël, ils lui tournent le dos.

05 Où donc faut-il vous frapper encore, vous qui multipliez les reniements ? Toute la tête est malade, tout le cœur est atteint ;

06 de la plante des pieds à la tête, plus rien n’est intact : partout blessures, contusions, plaies ouvertes, qui ne sont ni pansées, ni bandées, ni soignées avec de l’huile.

07 Votre pays n’est que désolation, vos villes sont consumées par le feu ; votre terre, des étrangers la dévorent sous vos yeux, c’est une désolation, comme un désastre venu des étrangers.

08 Ce qui reste de la fille de Sion est comme une hutte dans une vigne, comme un abri dans un potager, comme une ville assiégée.

09 Si le Seigneur de l’univers ne nous avait laissé un petit reste, nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe.

10 Écoutez la parole du Seigneur, vous qui êtes pareils aux chefs de Sodome ! Prêtez l’oreille à l’enseignement de notre Dieu, vous, peuple de Gomorrhe !

11 Que m’importe le nombre de vos sacrifices ? – dit le Seigneur. Les holocaustes de béliers, la graisse des veaux, j’en suis rassasié. Le sang des taureaux, des agneaux et des boucs, je n’y prends pas plaisir.

12 Quand vous venez vous présenter devant ma face, qui vous demande de fouler mes parvis ?

13 Cessez d’apporter de vaines offrandes ; j’ai horreur de votre encens. Les nouvelles lunes, les sabbats, les assemblées, je n’en peux plus de ces crimes et de ces fêtes.

14 Vos nouvelles lunes et vos solennités, moi, je les déteste : elles me sont un fardeau, je suis fatigué de le porter.

15 Quand vous étendez les mains, je détourne les yeux. Vous avez beau multiplier les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang.

16 Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal.

17 Apprenez à faire le bien : recherchez le droit, mettez au pas l’oppresseur, rendez justice à l’orphelin, défendez la cause de la veuve.

18 Venez, et discutons – dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront comme de la laine.

19 Si vous consentez à m’obéir, les bonnes choses du pays, vous les mangerez ;

20 mais si vous refusez, si vous vous obstinez, c’est l’épée qui vous mangera. – Oui, la bouche du Seigneur a parlé.

21 Comment ! Elle s’est prostituée, la cité fidèle ! Le droit y régnait, la justice l’habitait, et maintenant, ce sont les meurtriers.

22 Ton argent n’est plus que scories, ton meilleur vin est mêlé d’eau.

23 Tes princes sont des rebelles, complices de voleurs, tous avides de cadeaux, courant les pots-de-vin ; ils ne rendent pas justice à l’orphelin, la cause de la veuve ne les touche pas.

24 Voilà pourquoi – oracle du Maître et Seigneur de l’univers, Force d’Israël – : Malheur ! Je prendrai ma revanche sur mes adversaires, je me vengerai de mes ennemis.

25 Je ramènerai ma main sur toi ; comme le fait la potasse, j’ôterai tes scories, j’enlèverai tous tes déchets.

26 Je rendrai tes juges tels que jadis, tes conseillers comme autrefois. Alors on t’appellera « Ville de justice », « Cité fidèle ».

27 Par le droit, Sion sera délivrée ; ils le seront par la justice, ceux des siens qui se convertiront.

28 Mais rebelles et pécheurs, ensemble, seront brisés ! Ceux qui abandonnent le Seigneur périront.

29 Oui, vous aurez honte des térébinthes, ces bosquets sacrés que vous chérissez, vous rougirez des jardins que vous préférez,

30 car vous serez comme un térébinthe au feuillage flétri, comme un jardin sans eau.

31 Le colosse deviendra comme de l’étoupe, et son ouvrage, une étincelle : les deux flamberont ensemble, et personne pour éteindre.

Ecclésiastique 37,1-31

Posted in chemin (voie du Seigneur), conscience (examen), mal (méchanceté), oeuvres (notre contribution), pureté du coeur, vérité with tags on 3 février 2014 by JL

01Tous tes amis diront : « Moi aussi, je suis ton ami ! », mais tel n’est ami que de nom.

02 N’est-ce pas triste à mourir de voir un compagnon ou un ami se changer en ennemi ?

03 Ô mauvais penchant, d’où as-tu été tiré pour couvrir ainsi la terre de fourberie ?

04 Si l’ami n’est qu’un compagnon de plaisir, au temps de la fête, que vienne la détresse, il changera de camp.

05 Si l’ami a souffert de la faim avec son compagnon, au moment du combat, il prendra les armes avec lui.

06 Que ton cœur n’oublie jamais un ami, ne perds pas son souvenir si tu deviens riche.

07 Tout conseiller fait valoir son avis, mais il en est qui conseillent dans leur propre intérêt.

08 Méfie-toi d’un donneur de conseils, sache d’abord de quoi il a besoin, car il donne des conseils intéressés. Il pourrait jeter sur toi son dévolu

09 et te dire : « Tu es sur le bon chemin », puis il prendra ses distances pour voir ce qui t’arrive.

10 Ne consulte pas quelqu’un de sournois ; à ceux qui te jalousent cache ton projet.

11 Ne consulte pas non plus une femme sur sa rivale, un lâche sur la guerre, un négociant sur le taux de change, un acheteur sur une vente, un envieux sur la générosité, un homme sans cœur sur la bienfaisance, un paresseux sur quelque ouvrage que ce soit, un travailleur saisonnier sur l’achèvement de la moisson, un serviteur paresseux sur une grosse besogne. Pour un conseil, ne te fie à aucun de ces gens-là.

12 Mais adresse-toi toujours à un homme religieux, dont tu sais qu’il observe les commandements, qui a un cœur selon ton cœur et qui, si tu échoues, partagera ta souffrance.

13 Puis tiens-t’en au conseil de ton cœur, car personne ne t’est plus fidèle que lui.

14 Bien souvent, l’âme d’un homme l’avertit mieux que sept veilleurs en faction sur la hauteur.

15 Mais, par-dessus tout, supplie le Très-Haut de diriger tes pas dans la vérité.

16 Le point de départ de toute œuvre, c’est la réflexion ; toute entreprise est précédée d’un projet.

17 La racine des pensées, c’est le cœur ;

18 il en sort quatre rameaux : le bien et le mal, la vie et la mort ; et celle qui décide de tout, c’est la langue.

19 Tel homme est habile pour en instruire beaucoup, mais pour lui-même il n’est bon à rien.

20 Tel autre veut faire étalage de sagesse et se rend détestable, il finira par mourir de faim :

21 le Seigneur ne lui donne pas de plaire car il est dépourvu de toute sagesse.

22 Tel, enfin, est sage dans son cœur, et les fruits de son intelligence, dans sa bouche, sont dignes de foi.

23 C’est l’homme sage qui enseigne son peuple : les fruits de son intelligence sont dignes de foi !

24 L’homme sage est comblé de bénédictions ; tous ceux qui le voient le proclament heureux.

25 Les jours d’une vie humaine sont comptés, mais les jours d’Israël sont sans nombre.

26 Le sage, au milieu de son peuple, gagne la confiance, et son nom vivra à jamais.

27 Mon fils, sur ton mode de vie éprouve-toi toi-même, vois ce qui te fait du mal et ne te l’accorde pas.

28 Car tout ne convient pas à tous, et tous ne trouvent pas agrément à tout.

29 Ne sois pas insatiable des plaisirs de la table, et ne te précipite pas sur les plats,

30 car, à trop manger, on se rend malade et la gloutonnerie provoque des coliques.

31 Beaucoup même en sont morts, mais qui se modère prolonge sa vie.