2 Rois 18,9-37

En la quatrième année d’Ezéchias, qui était la septième année d’Osée fils d’Ela, roi d’Israël, Salmanasar, roi d’Assyrie, attaqua Samarie et y mit le siège.10 On la prit au bout de trois ans. Ce fut en la sixième année d’Ezéchias, qui était la neuvième année d’Osée, roi d’Israël, que Samarie tomba.11 Le roi d’Assyrie déporta les Israélites en Assyrie et les installa à Halah et sur le Habor, fleuve de Gozân, et dans les villes des Mèdes.12 C’était parce qu’ils n’avaient pas obéi à la parole de Yahvé, leur Dieu, et qu’ils avaient transgressé son alliance, tout ce qu’avait prescrit Moïse, le serviteur de Yahvé. Ils n’avaient rien écouté ni rien pratiqué.13 En la quatorzième année du roi Ezéchias, Sennachérib, roi d’Assyrie, monta contre toutes les villes fortes de Juda et s’en empara.14 Alors Ezéchias, roi de Juda, envoya ce message au roi d’Assyrie, à Lakish : « J’ai mal agi ! Détourne de moi tes coups. Je me plierai à ce que tu m’imposeras. » Le roi d’Assyrie exigea d’Ezéchias, roi de Juda, 300 talents d’argent et 30 talents d’or,15 et Ezéchias livra tout l’argent qui se trouvait dans le Temple de Yahvé et dans les trésors du palais royal.16 C’est alors qu’Ezéchias fit sauter le revêtement des battants et des montants des portes du sanctuaire de Yahvé, que…, roi de Juda, avait plaqués de métal, et le livra au roi d’Assyrie.17 De Lakish, le roi d’Assyrie envoya vers le roi Ezéchias à Jérusalem le grand échanson avec un important corps de troupes. Il monta donc à Jérusalem et, étant arrivé, il se posta près du canal de la piscine supérieure, qui est sur le chemin du champ du Foulon.18 Il appela le roi. Le maître du palais Elyaqim fils de Hilqiyyahu, le secrétaire Shebna et le héraut Yoah fils d’Asaph sortirent à sa rencontre.19 Le grand échanson leur dit : « Dites à Ezéchias : Ainsi parle le grand roi, le roi d’Assyrie. Quelle est cette confiance sur laquelle tu te reposes ?20 Tu t’imagines que paroles en l’air valent conseil et vaillance pour faire la guerre. En qui donc mets-tu ta confiance, pour t’être révolté contre moi ?21 Voici que tu te fies au soutien de ce roseau brisé, l’Egypte, qui pénètre et perce la main de qui s’appuie sur lui. Tel est Pharaon, roi d’Egypte, pour tous ceux qui se fient en lui.22 Vous me direz peut-être : C’est en Yahvé, notre Dieu, que nous avons confiance, mais n’est-ce pas lui dont Ezéchias a supprimé les hauts lieux et les autels en disant aux gens de Juda et de Jérusalem : C’est devant cet autel, à Jérusalem, que vous vous prosternerez ?23 Eh bien ! fais un pari avec Monseigneur le roi d’Assyrie : je te donnerai 2.000 chevaux si tu peux trouver des cavaliers pour les monter !24 Comment ferais-tu reculer un seul des moindres serviteurs de mon maître ? Mais tu t’es fié à l’Egypte pour avoir chars et cavaliers !25 Et puis, est-ce sans la volonté de Yahvé que je suis monté contre ce lieu pour le dévaster ? C’est Yahvé qui m’a dit : Monte contre ce pays et dévaste-le ! « 26 Elyaqim, Shebna et Yoah dirent au grand échanson : « Je t’en prie, parle à tes serviteurs en araméen, car nous l’entendons, ne nous parle pas en judéen à portée des oreilles du peuple qui est sur le rempart. »27 Mais le grand échanson leur dit : « Est-ce à ton maître ou à toi que Monseigneur m’a envoyé dire ces choses, n’est-ce pas plutôt aux gens assis sur le rempart et condamnés à manger leurs excréments et à boire leur urine avec vous ? « 28 Alors le grand échanson se tint debout, il cria d’une voix forte, en langue judéenne, et prononça ces mots : « Ecoutez la parole du grand roi, le roi d’Assyrie.29 Ainsi parle le roi : Qu’Ezéchias ne vous abuse pas, car il ne pourra pas vous délivrer de ma main.30 Qu’Ezéchias n’entretienne pas votre confiance en Yahvé en disant : Sûrement Yahvé nous délivrera, cette ville ne tombera pas entre les mains du roi d’Assyrie.31 N’écoutez pas Ezéchias, car ainsi parle le roi d’Assyrie : Faites la paix avec moi, rendez-vous à moi et chacun de vous mangera le fruit de sa vigne et de son figuier, chacun boira l’eau de sa citerne,32 jusqu’à ce que je vienne et que je vous emmène vers un pays comme le vôtre, un pays de froment et de moût, un pays de pain et de vignobles, un pays d’huile et de miel, pour que vous viviez et ne mouriez pas. Mais n’écoutez pas Ezéchias, car il vous abuse en disant : Yahvé nous délivrera !33 Les dieux des nations ont-ils vraiment délivré chacun leur pays des mains du roi d’Assyrie ?34 Où sont les dieux de Hamat et d’Arpad, où sont les dieux de Sepharvayim, de Héna et de Ivva, où sont les dieux du pays de Samarie ? Ont-ils délivré Samarie de ma main ?35 Parmi tous les dieux des pays, lesquels ont délivré leur pays de ma main, pour que Yahvé délivre Jérusalem ? « 36 Ils gardèrent le silence et ne lui répondirent pas un mot, car tel était l’ordre du roi : « Vous ne lui répondrez pas. »37 Le maître du palais Elyaqim fils de Hilqiyya, le secrétaire Shebna et le héraut Yoah fils d’Asaph vinrent auprès d’Ezéchias, les vêtements déchirés, et ils lui rapportèrent les paroles du grand échanson.
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :