Archive for the autel (ou Dieu descend pour bénir) Category

Malachie 2,1-17

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, créateur (création), droiture, ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, mariage, offrande (prémisse et autres), paix, Père et Fils, péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sainteté (saint), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01 Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement :

02 Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom – dit le Seigneur de l’univers –, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Oui, je les maudis, car aucun de vous ne prend rien à cœur.

03 Voici : je vais menacer votre descendance. Je vous jetterai du fumier à la figure, le fumier qui provient de vos fêtes ; on vous enlèvera avec lui.

04 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet avertissement, pour que subsiste mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

05 Mon alliance avec lui était vie et paix, je les lui accordais, ainsi que la crainte, et il me craignait. Devant mon nom, il restait saisi.

06 La loi de vérité était dans sa bouche, et rien de mal ne se trouvait sur ses lèvres. Dans la paix et la droiture, il marchait avec moi ; nombreux furent ceux qu’il ramena de la faute.

07 En effet, les lèvres du prêtre gardent la connaissance de la Loi, et l’on recherche l’instruction de sa bouche, car il est le messager du Seigneur de l’univers.

08 Mais vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez détruit mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

09 À mon tour je vous ai méprisés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n’avez pas gardé mes chemins, mais agi avec partialité dans l’application de la Loi.

10 Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ?

11 Juda a trahi. Une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem. Oui, Juda a profané ce qui est saint, ce qui est aimé du Seigneur : il a épousé la fille d’un dieu étranger.

12 Le Seigneur retranchera l’homme qui agit ainsi, celui qui en est le témoin, celui qui s’en fait l’écho depuis les tentes de Jacob et qui présente une offrande au Seigneur de l’univers.

13 Et encore, une deuxième chose que vous faites : couvrir de larmes, de pleurs et de gémissements l’autel du Seigneur, car il ne fait plus attention à l’offrande et ne désire plus recevoir ce qui vient de vos mains.

14 Et vous dites : « Pourquoi cela ? » – C’est que le Seigneur a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse : tu l’as trahie, elle, ta compagne, la femme de ton alliance.

15 Un seul n’a-t-il pas fait la chair, et le souffle de vie qui est en elle ? Et que recherche-t-il ? Une descendance divine. Vous prendrez garde à votre souffle de vie : que nul ne trahisse la femme de sa jeunesse.

16 Car je hais la répudiation, – dit le Seigneur, Dieu d’Israël –, et celui qui se couvre d’un vêtement de violence, – dit le Seigneur de l’univers. Vous prendrez garde à votre souffle de vie et vous ne trahirez pas.

17 Vous fatiguez le Seigneur par vos discours, et vous dites : « En quoi l’avons-nous fatigué ? » – C’est lorsque vous dites : « Quiconque fait le mal est bon aux yeux du Seigneur, en de tels hommes il prend plaisir », – et encore : « Où est le Dieu de justice ? »

 

Publicités

Malachie 1,1-14

Posted in attributs et noms divins, autel (ou Dieu descend pour bénir), bonté divine (amour de Dieu), crainte de Dieu, face de Dieu (visage), faux prêtre et faux prophète, iles lointaines (nations éloignées), offrande (prémisse et autres), Père et Fils, pur et impur (souillure), sacrifice d'holocauste et communion, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01 PROCLAMATION. Parole du Seigneur à Israël par l’intermédiaire de Malachie.

02 Je vous ai aimés, dit le Seigneur, et vous dites : « En quoi nous as-tu aimés ? » Ésaü n’était-il pas frère de Jacob ? – oracle du Seigneur. J’ai eu de l’amour pour Jacob

03 mais je n’ai pas aimé Ésaü. J’ai livré ses montagnes à la désolation, son héritage aux chacals du désert.

04 Si Édom déclare : « Nous avons été détruits, mais nous recommencerons, nous relèverons les ruines », ainsi parle le Seigneur de l’univers : « Qu’ils relèvent, eux ! Moi, je démolirai ! On les appellera “Territoire-de-méchanceté”, “Peuple-qui-met-en-colère-le-Seigneur-pour-toujours”.

05 Vos yeux le verront et vous direz : “Le Seigneur est grand par-delà le territoire d’Israël !” »

06 Un fils honore son père, et un serviteur, son maître. Si donc je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Et si je suis maître, où est le respect qui m’est dû ? – déclare le Seigneur de l’univers à vous, les prêtres qui méprisez mon nom. Et vous dites : « En quoi avons-nous méprisé ton nom ? »

07 – En présentant sur mon autel un aliment impur. Mais vous dites : « En quoi t’avons-nous rendu impur ? » – En affirmant : « La table du Seigneur est méprisable ! »

08 Et quand vous présentez au sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas faire le mal ? Et quand vous présentez une bête boiteuse ou malade, n’est-ce pas faire le mal ? Offre-la donc à ton gouverneur ! Sera-t-il content de toi ? Te sera-t-il favorable ? – Le Seigneur de l’univers a parlé.

09 Et maintenant, apaisez donc le visage de Dieu, pour qu’il nous fasse grâce ! Cela est venu de vos mains. Vous sera-t-il favorable ? – Le Seigneur de l’univers a parlé.

10 Qui donc d’entre vous fermera les portes du sanctuaire, pour que vous n’allumiez plus en vain le feu sur mon autel ? Je ne prends aucun plaisir en vous, – dit le Seigneur de l’univers –, je ne désire plus l’offrande de vos mains.

11 Car du levant au couchant du soleil, mon nom est grand parmi les nations. En tout lieu, on brûle de l’encens pour mon nom et on présente une offrande pure, car mon nom est grand parmi les nations, – dit le Seigneur de l’univers.

12 Vous, cependant, vous le profanez en disant : « La table du Seigneur est impure ; méprisable, la nourriture qu’on en retire. »

13 Vous dites : « Quel ennui ! », et vous la dédaignez, – dit le Seigneur de l’univers. Vous apportez ce qui est volé, boiteux ou malade, et vous l’apportez en offrande ! Puis-je l’agréer de vos mains ? – dit le Seigneur.

14 Maudit soit le tricheur qui possède un mâle dans son troupeau, qui fait un vœu et qui sacrifie au Seigneur une bête mutilée ! Je suis un grand roi – dit le Seigneur de l’univers –, et mon nom inspire la crainte parmi les nations.

Amos 3,1-15

Posted in applanir les montagnes (collines), attributs et noms divins, autel (ou Dieu descend pour bénir), diable (démons, serpent), droiture, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), plan de Dieu (secret, intention), prophète with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Écoutez cette parole que le Seigneur prononce contre vous, fils d’Israël, contre tout le peuple qu’il a fait monter du pays d’Égypte :

02 Je vous ai distingués, vous seuls, parmi tous les peuples de la terre ; aussi je vous demanderai compte de tous vos crimes.

03 Deux hommes font-ils route ensemble sans s’être mis d’accord ?

04 Est-ce que le lion rugit dans la forêt sans avoir de proie ? Le lionceau va-t-il crier du fond de sa tanière sans avoir rien pris ?

05 L’oiseau tombe-t-il dans le filet posé à terre sans y être attiré par un appât ? Le piège se relève-t-il du sol sans avoir rien attrapé ?

06 Va-t-on sonner du cor dans une ville sans que le peuple tremble ? Un malheur arrive-t-il dans une ville sans qu’il soit l’œuvre du Seigneur ?

07 – Car le Seigneur Dieu ne fait rien sans en révéler le secret à ses serviteurs les prophètes.

08 Quand le lion a rugi, qui peut échapper à la peur ? Quand le Seigneur Dieu a parlé, qui refuserait d’être prophète ?

09 Proclamez près des palais d’Ashdod, près des palais du pays d’Égypte. Dites : Assemblez-vous sur les montagnes de Samarie, voyez les grands désordres au milieu d’elle ; en elle, que d’oppressions !

10 Ils n’ont pas su agir avec droiture – oracle du Seigneur –, ceux qui entassent dans leurs palais violence et rapine.

11 C’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur Dieu – l’ennemi encerclera le pays ; il te dépouillera de ta force et tes palais seront pillés.

12 Ainsi parle le Seigneur : Comme un berger sauve de la gueule du lion deux pattes ou un bout d’oreille, voilà comment seront sauvés les fils d’Israël, ceux qui sont, dans Samarie, assis au bord de leur couche, sur leur divan de Damas !

13 Écoutez et témoignez dans la maison de Jacob – oracle du Seigneur Dieu, le Dieu de l’univers :

14 car au jour de mon intervention, les crimes d’Israël seront sur lui, et j’interviendrai contre les autels de Béthel : les cornes de l’autel seront brisées, elles tomberont à terre ;

15 je ferai crouler maison d’hiver sur maison d’été, les maisons d’ivoire seront détruites et les vastes maisons disparaîtront

Osée 10,1-15

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), hauts lieux, honte (humiliation), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, royauté en Israel, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 28 février 2014 by JL

01Israël était une vigne luxuriante, qui portait beaucoup de fruit. Mais plus ses fruits se multipliaient, plus Israël multipliait les autels ; plus sa terre devenait belle, plus il embellissait les stèles des faux dieux.

02 Son cœur est partagé ; maintenant il va expier : le Seigneur renversera ses autels ; les stèles, il les détruira.

03 Maintenant Israël va dire : « Nous sommes privés de roi, car nous n’avons pas craint le Seigneur. Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

04 On parle, on parle, on fait de faux serments, on conclut des alliances ; le jugement fleurit comme l’herbe vénéneuse sur les sillons des champs.

05 Les habitants de Samarie tremblent pour le veau de Beth-Awen : pour lui son peuple est en deuil, avec ses desservants qui pour lui exultaient, car sa gloire a été déportée au loin.

06 Lui-même sera transporté en Assour comme offrande au Grand Roi ; Éphraïm en aura de la honte, et Israël rougira de son idole.

07 Ils ont disparu, Samarie et son roi, comme de l’écume à la surface de l’eau.

08 Les lieux sacrés seront détruits, ils sont le crime, le péché d’Israël ; épines et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : « Cachez-nous ! » et aux collines : « Tombez sur nous ! »

09 Depuis les jours de Guibéa, tu as péché, Israël ! C’est là qu’ils en sont restés ! Et le combat contre les fils du crime ne les atteindrait pas à Guibéa ?

10 Au gré de mes désirs, je vais les corriger : les peuples se ligueront contre eux et les corrigeront de leur double faute.

11 Éphraïm était une génisse bien dressée, qui aimait fouler le grain. Et moi, j’ai passé le joug sur la beauté de son encolure, j’attellerai Éphraïm, Juda labourera et Jacob hersera.

12 Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de fidélité, défrichez vos terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice.

13 Vous avez labouré la méchanceté, vous avez moissonné la perfidie, vous avez mangé le fruit du mensonge. Parce que tu as mis ta confiance dans tes chars, dans tes nombreux guerriers,

14 il s’élèvera du vacarme parmi ton peuple, et toutes tes villes fortes seront dévastées, comme Shalmane dévasta Beth-Arbel au jour du combat, quand la mère fut écrasée sur ses enfants.

15 Ainsi vous fera Béthel, face à votre abominable méfait ; à l’aurore, il sera vraiment perdu, le roi d’Israël.

 

Osée 8,1-14

Posted in alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), colère de Dieu, créateur (création), diable (démons, serpent), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), loi, maison (demeures) du Seigneur, péché (faute), révolte (trahison, nuque raide), royauté en Israel, sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Sonne du cor ! Un aigle plane sur la Maison du Seigneur ! Car ils ont transgressé mon alliance, et contre ma loi ils se sont révoltés.

02 Ils crient vers moi : « Mon Dieu, nous t’avons connu, nous, Israël ! »

03 Israël a rejeté le bien : l’ennemi le poursuit !

04 Les fils d’Israël ont établi des rois sans me consulter, ils ont nommé des princes sans mon accord ; avec leur argent et leur or, ils se sont fabriqué des idoles. Ils seront anéantis.

05 Je le rejette, ton veau, Samarie ! Ma colère s’est enflammée contre tes enfants. Refuseront-ils toujours de retrouver l’innocence ?

06 Ce veau est l’œuvre d’Israël, un artisan l’a fabriqué, ce n’est pas un dieu ; ce veau de Samarie sera mis en pièces.

07 Ils ont semé le vent, ils récolteront la tempête. L’épi ne donnera pas de grain ; s’il y avait du grain, il ne donnerait pas de farine ; et, s’il en donnait, elle serait dévorée par les étrangers.

08 Israël est dévoré ; les voici maintenant parmi les nations, comme un objet de rebut.

09 Quand ils montent vers Assour, alors que l’âne sauvage vit à l’écart, Éphraïm s’offre des amants.

10 Même s’ils offrent des dons parmi les nations, je vais maintenant les regrouper ; ils trembleront bientôt sous le joug du roi et des princes.

11 Éphraïm a multiplié les autels pour expier le péché ; et ces autels ne lui servent qu’à pécher.

12 J’ai beau lui mettre par écrit tous les articles de ma loi, il n’y voit qu’une loi étrangère.

13 Ils offrent des sacrifices pour me plaire et ils en mangent la viande, mais le Seigneur n’y prend pas de plaisir. Au contraire, il y trouve le rappel de toutes leurs fautes, il fait le compte de leurs péchés. Qu’ils retournent donc en Égypte !

14 Israël a oublié Celui qui le fait, il s’est construit des palais. Quant à Juda, il a multiplié ses villes fortes, mais j’enverrai le feu dans ses villes, il en dévorera les citadelles.

Ezéchiel 43,1-27

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), colère de Dieu, eternité (vie éternel), gloire de Dieu, maison (demeures) du Seigneur, montagne du Seigneur (théophanie), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), royaume de Dieu, sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation), sainteté (saint), sang, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 25 février 2014 by JL

01 L’homme me conduisit vers la porte, celle qui fait face à l’orient ;

02 et voici que la gloire du Dieu d’Israël arrivait de l’orient. Le bruit qu’elle faisait ressemblait au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de cette gloire.

03 Cette vision ressemblait à celle que j’avais eue lorsque le Seigneur était venu détruire la ville ; elle ressemblait aussi à la vision que j’avais eue quand j’étais au bord du fleuve Kebar. Alors je tombai face contre terre.

04 La gloire du Seigneur entra dans la Maison par la porte qui fait face à l’orient.

05 L’esprit m’enleva et me transporta dans la cour intérieure : voici que la gloire du Seigneur remplissait la Maison.

06 Et j’entendis une voix qui venait de la Maison, tandis que l’homme se tenait près de moi.

07 Cette voix me disait : « Fils d’homme, c’est ici le lieu de mon trône, le lieu sur lequel je pose les pieds, et là je demeurerai au milieu des fils d’Israël, pour toujours. La maison d’Israël ne rendra plus impur mon saint nom ; ni elle, ni ses rois avec leurs débauches, ni les cadavres de ses rois avec leurs tombes.

08 Ils ont placé leur seuil à côté de mon seuil, les montants de leurs portes à côté des miens, avec un mur entre moi et eux. Ils ont rendu impur mon saint nom par les abominations qu’ils ont commises ; aussi je les ai exterminés dans ma colère.

09 Maintenant ils éloigneront de moi leurs débauches ainsi que les cadavres de leurs rois, et je demeurerai au milieu d’eux pour toujours.

10 Toi, fils d’homme, décris cette Maison à la maison d’Israël, pour qu’ils soient honteux de leurs fautes en mesurant les dimensions de la Maison.

11 S’ils sont honteux de tout ce qu’ils ont commis, fais-leur connaître le plan de la Maison, sa disposition, ses sorties, ses entrées, tout son plan et toutes les prescriptions qui la concernent, tout son plan et toutes ses lois. Écris-les sous leurs yeux, afin qu’ils gardent tout son plan et toutes ses prescriptions, et qu’ils les appliquent.

12 Telle est la loi de la Maison : au sommet de la montagne, tout son territoire, tout autour, est très saint. Voilà ! Telle est la loi de la Maison. »

13 Voici les dimensions de l’autel en coudées – cette coudée ancienne valant une coudée nouvelle et un palme. Le creux qui est à la base, mesuré avec cette coudée, a une coudée de large ; il s’étend, jusqu’au rebord qui en fait le tour, sur un empan. Voici la hauteur de l’autel :

14 de la base appelée « creux-de-la-terre », jusqu’au socle inférieur, deux coudées ; largeur : une coudée ; depuis le petit socle jusqu’au grand socle : quatre coudées ; largeur : une coudée.

15 Le foyer, appelé « montagne-de-Dieu », haut de quatre coudées, a quatre cornes par-dessus.

16 Le foyer a douze coudées de long sur douze de large ; il forme un carré par ses quatre côtés.

17 Le socle, pour ses quatre côtés, a quatorze coudées de long sur quatorze coudées de large. Le rebord qui l’entoure est d’une demi-coudée, et le creux qui l’entoure est d’une coudée. Les marches font face à l’orient.

18 L’homme me dit : « Fils d’homme, ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici les prescriptions qui concernent l’autel, pour le jour où on le bâtira, en vue d’offrir sur lui l’holocauste et d’y répandre le sang.

19 Aux prêtres lévites, ceux de la descendance de Sadoc, qui s’approchent de moi pour me servir – oracle du Seigneur Dieu –, tu donneras un jeune taureau en vue du sacrifice pour la faute.

20 Tu prendras de son sang, tu en mettras sur les quatre cornes de l’autel, sur les quatre angles du socle et sur le rebord qui l’entoure ; ainsi, pour l’autel, tu accompliras le sacrifice pour la faute et le rite d’expiation.

21 Puis tu prendras le taureau du sacrifice pour la faute, et on le brûlera dans un endroit déterminé de la Maison, à l’extérieur du sanctuaire.

22 Le deuxième jour, tu amèneras en vue du sacrifice pour la faute un bouc sans défaut, et on accomplira ce sacrifice pour l’autel comme on l’a fait avec le taureau.

23 Quand tu auras achevé ce sacrifice, tu amèneras un jeune taureau sans défaut et un bélier sans défaut pris dans le troupeau.

24 Tu les amèneras devant le Seigneur ; les prêtres jetteront sur eux du sel et les offriront en holocauste pour le Seigneur.

25 Sept jours durant, tu feras quotidiennement le sacrifice du bouc pour la faute. On fera de même pour le jeune taureau et le bélier pris dans le troupeau, tous deux sans défaut.

26 Sept jours durant, on fera le rite d’expiation pour l’autel, on le purifiera. C’est ainsi qu’on l’inaugurera.

27 On arrivera au terme de ces jours. Le huitième jour et les suivants, les prêtres offriront sur l’autel vos holocaustes et vos sacrifices de paix ; alors je vous serai favorable – oracle du Seigneur Dieu. »

 

Ezéchiel 41,1-26

Posted in autel (ou Dieu descend pour bénir), temple (sanctuaire) with tags on 25 février 2014 by JL

01 Il me fit entrer dans la grande salle. Il mesura les piliers : d’un côté il y avait six coudées de large, et de l’autre six coudées de large.

02 Largeur de l’entrée : dix coudées ; parois latérales de l’entrée : cinq coudées d’un côté et cinq coudées de l’autre. Il mesura la longueur de la salle : quarante coudées ; sa largeur : vingt coudées.

03 Il entra à l’intérieur et mesura le pilier de l’entrée : deux coudées. L’entrée avait six coudées ; les parois latérales de l’entrée, sept coudées.

04 Il mesura la longueur de la salle : vingt coudées ; sa largeur : vingt coudées, face à la grande salle. Il me dit : « C’est le Saint des Saints. »

05 Il mesura le mur de la Maison : six coudées ; la largeur de la construction latérale était de quatre coudées, tout autour de la Maison.

06 Les chambres latérales étaient superposées ; il y en avait trois étages de trente ; elles s’enfonçaient dans le mur de l’édifice des chambres latérales tout autour, pour y être fixées, mais sans qu’elles soient fixées dans le mur de la Maison.

07 Ces chambres allaient en s’élargissant, d’un étage à l’autre ; l’augmentation était faite au détriment du mur, d’un étage à l’autre, tout autour de la Maison. C’est pourquoi l’édifice s’élargissait vers le haut. De l’étage inférieur on montait à l’étage intermédiaire vers celui d’en haut.

08 Et je vis tout autour de l’édifice une élévation, mesurant une canne entière, à la base des chambres annexes ; ce soubassement avait six coudées.

09 La largeur du mur appartenant à la construction latérale, à l’extérieur, était de cinq coudées ; quant à l’espace laissé entre les chambres latérales appartenant à la Maison

10 et les salles, il était d’une largeur de vingt coudées tout autour de la Maison.

11 Comme entrées de la construction latérale vers l’espace laissé libre, il y avait une entrée en direction du nord et une autre en direction du sud ; la largeur de l’espace laissé libre était de cinq coudées tout autour.

12 Le bâtiment qui faisait face au préau, du côté ouest, avait une largeur de soixante-dix coudées ; le mur du bâtiment avait cinq coudées de largeur sur tout le pourtour ; sa longueur était de quatre-vingt-dix coudées.

13 Il mesura la Maison ; sa longueur : cent coudées ; le préau, le bâtiment, ses murs avaient cent coudées de longueur.

14 La largeur de la façade de la Maison et du préau, à l’orient, était de cent coudées.

15 Il mesura la longueur du bâtiment, du côté du préau qui est derrière, ainsi que ses galeries, de part et d’autre : cent coudées. La grande salle à l’intérieur, les vestibules donnant sur la cour,

16 les seuils, les fenêtres grillagées, les galeries, tout autour sur trois côtés, face au seuil, étaient de bois tout autour, depuis le sol jusqu’aux fenêtres ; les fenêtres aussi en étaient recouvertes.

17 Jusqu’au-dessus de l’entrée, jusqu’à l’intérieur de la Maison, ainsi qu’à l’extérieur et sur tout le pourtour du mur, à l’intérieur et à l’extérieur, des figures

18 étaient représentées : des Kéroubim et des palmiers, un palmier entre deux Kéroubim ; chaque Kéroub avait deux faces :

19 une face d’homme, tournée vers le palmier, d’un côté, et une face de lion, vers le palmier, de l’autre, tout cela représenté sur le pourtour de la Maison.

20 Depuis le sol jusqu’au-dessus de l’entrée, sur le mur de la grande salle, étaient représentés des Kéroubim et des palmiers.

21 La grande salle avait des montants carrés. Devant le sanctuaire, ce que l’on voyait avait l’aspect

22 d’un autel de bois ; sa hauteur : trois coudées ; sa longueur : deux coudées ; ses têtes d’angles, son socle et ses parois étaient en bois. L’homme me dit : « C’est la table qui est devant le Seigneur. »

23 La grande salle avait une double porte, et le sanctuaire,

24 une double porte ; les portes avaient deux vantaux pivotants : deux pour une porte et deux pour l’autre.

25 On avait représenté sur les portes de la grande salle des Kéroubim et des palmiers, comme ceux qu’on avait faits sur les murs. Un auvent de bois s’appuyait sur la façade du vestibule, à l’extérieur.

26 Des fenêtres grillagées et des palmiers se trouvaient de part et d’autre, sur les côtés du vestibule, sur les chambres latérales de la Maison et les auvents.