Archive for the hauts lieux Category

Osée 10,1-15

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), hauts lieux, honte (humiliation), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), mensonge, moissonner (semer, cultiver), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, royauté en Israel, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 28 février 2014 by JL

01Israël était une vigne luxuriante, qui portait beaucoup de fruit. Mais plus ses fruits se multipliaient, plus Israël multipliait les autels ; plus sa terre devenait belle, plus il embellissait les stèles des faux dieux.

02 Son cœur est partagé ; maintenant il va expier : le Seigneur renversera ses autels ; les stèles, il les détruira.

03 Maintenant Israël va dire : « Nous sommes privés de roi, car nous n’avons pas craint le Seigneur. Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? »

04 On parle, on parle, on fait de faux serments, on conclut des alliances ; le jugement fleurit comme l’herbe vénéneuse sur les sillons des champs.

05 Les habitants de Samarie tremblent pour le veau de Beth-Awen : pour lui son peuple est en deuil, avec ses desservants qui pour lui exultaient, car sa gloire a été déportée au loin.

06 Lui-même sera transporté en Assour comme offrande au Grand Roi ; Éphraïm en aura de la honte, et Israël rougira de son idole.

07 Ils ont disparu, Samarie et son roi, comme de l’écume à la surface de l’eau.

08 Les lieux sacrés seront détruits, ils sont le crime, le péché d’Israël ; épines et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : « Cachez-nous ! » et aux collines : « Tombez sur nous ! »

09 Depuis les jours de Guibéa, tu as péché, Israël ! C’est là qu’ils en sont restés ! Et le combat contre les fils du crime ne les atteindrait pas à Guibéa ?

10 Au gré de mes désirs, je vais les corriger : les peuples se ligueront contre eux et les corrigeront de leur double faute.

11 Éphraïm était une génisse bien dressée, qui aimait fouler le grain. Et moi, j’ai passé le joug sur la beauté de son encolure, j’attellerai Éphraïm, Juda labourera et Jacob hersera.

12 Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de fidélité, défrichez vos terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice.

13 Vous avez labouré la méchanceté, vous avez moissonné la perfidie, vous avez mangé le fruit du mensonge. Parce que tu as mis ta confiance dans tes chars, dans tes nombreux guerriers,

14 il s’élèvera du vacarme parmi ton peuple, et toutes tes villes fortes seront dévastées, comme Shalmane dévasta Beth-Arbel au jour du combat, quand la mère fut écrasée sur ses enfants.

15 Ainsi vous fera Béthel, face à votre abominable méfait ; à l’aurore, il sera vraiment perdu, le roi d’Israël.

 

Publicités

Psaumes 78,1-72

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), alliance, attributs et noms divins, calomnie, médisance (langue), ciel (cieux), colère de Dieu, colonne de nuée et de feu, commandements (préceptes, décrets), confiance en Dieu, désert (ascèse, dépouillement), diable (démons, serpent), droite du Seigneur, droiture, eaux innombrables (négatives), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), foi (adhérance), futilité de notre vie (fragilité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), hauts lieux, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, Jérusalem (Sion), loi, manne (pain du ciel), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), pasteur, révolte (trahison, nuque raide), rocher (forteresse), sauveur (rédempteur), source d'eau vive (rosée, pluie), temple (sanctuaire) with tags on 14 janvier 2014 by JL

Poème. D’Asaph. Ecoute, ô mon peuple, ma loi ; tends l’oreille aux paroles de ma bouche ;2 j’ouvre la bouche en paraboles, j’évoque du passé les mystères.3 Nous l’avons entendu et connu, nos pères nous l’ont raconté ;4 nous ne le tairons pas à leurs enfants, nous le raconterons à la génération qui vient : les titres de Yahvé et sa puissance, ses merveilles telles qu’il les fit ;5 il établit un témoignage en Jacob, il mit une loi en Israël ; il avait commandé à nos pères de le faire connaître à leurs enfants,6 que la génération qui vient le connaisse, les enfants qui viendront à naître. Qu’ils se lèvent, qu’ils racontent à leurs enfants,7 qu’ils mettent en Dieu leur espoir, qu’ils n’oublient pas les hauts faits de Dieu, et ses commandements, qu’ils les observent ;8 qu’ils ne soient pas, à l’exemple de leurs pères, une génération de révolte et de bravade, génération qui n’a point le coeur sûr et dont l’esprit n’est point fidèle à Dieu.9 Les fils d’Ephraïm, tireurs d’arc, se retournèrent, le jour du combat ;10 ils ne gardaient pas l’alliance de Dieu, ils refusaient de marcher dans sa loi ;11 ils avaient oublié ses hauts faits, ses merveilles qu’il leur donna de voir :12 devant leurs pères il fit merveille en terre d’Egypte, aux champs de Tanis.13 Il fendit la mer et les transporta, il dressa les eaux comme une digue ;14 il les guida de jour par la nuée, par la lueur d’un feu toute la nuit ;15 il fendit les rochers au désert, il les abreuva à la mesure du grand abîme ;16 du roc il fit sortir des ruisseaux et descendre les eaux en torrents.17 Mais de plus belle ils péchaient contre lui et bravaient le Très-Haut dans le lieu sec ;18 ils tentèrent Dieu dans leur coeur, demandant à manger à leur faim.19 Or ils parlèrent contre Dieu ; ils dirent : « Est-il capable, Dieu, de dresser une table au désert ?20 « Voici qu’il frappe le rocher, les eaux coulent, les torrents s’échappent : mais du pain, est-il capable d’en donner, ou de fournir de la viande à son peuple ? « 21 Alors Yahvé entendit, il s’emporta ; un feu flamba contre Jacob, et puis la Colère monta contre Israël,22 car ils étaient sans foi en Dieu, ils étaient sans confiance en son salut.23 Aux nuées d’en haut il commanda, il ouvrit les battants des cieux ;24 pour les nourrir il fit pleuvoir la manne, il leur donna le froment des cieux ;25 du pain des Forts l’homme se nourrit, il leur envoya des vivres à satiété.26 Il fit lever dans les cieux le vent d’est, il fit venir par sa puissance le vent du sud,27 il fit pleuvoir sur eux la viande comme poussière, la volaille comme sable des mers,28 il en fit tomber au milieu de son camp, tout autour de sa demeure.29 Ils mangèrent et furent bien rassasiés, il leur servit ce qu’ils désiraient ;30 eux n’étaient pas revenus de leur désir, leur manger encore en la bouche,31 que la colère de Dieu monta contre eux : il massacrait parmi les robustes, abattait les cadets d’Israël.32 Malgré tout, ils péchèrent encore, ils n’eurent pas foi en ses merveilles.33 Il consuma en un souffle leurs jours, leurs années en une panique.34 Quand il les massacrait, ils le cherchaient, ils revenaient, s’empressaient près de lui.35 Ils se souvenaient : Dieu leur rocher, Dieu le Très-Haut, leur rédempteur !36 Mais ils le flattaient de leur bouche, mais de leur langue ils lui mentaient,37 leur coeur n’était pas sûr envers lui, ils étaient sans foi en son alliance.38 Lui alors, dans sa tendresse, effaçait les torts au lieu de dévaster ; sans se lasser, il revenait de sa colère au lieu de réveiller tout son courroux.39 Il se souvenait : eux, cette chair, souffle qui s’en va et ne revient pas.40 Que de fois ils le bravèrent au désert, l’offensèrent parmi les solitudes !41 Ils revenaient tenter Dieu, affliger le Saint d’Israël,42 sans nul souvenir de sa main, ni du jour qu’il les sauva de l’adversaire.43 Lui qui en Egypte mit ses signes, ses miracles aux champs de Tanis,44 fit tourner en sang leurs fleuves, leurs ruisseaux pour les priver de boire.45 Il leur envoya des taons qui dévoraient, des grenouilles qui les infestaient ;46 il livra au criquet leurs récoltes et leur labeur à la sauterelle ;47 il massacra par la grêle leur vigne et leurs sycomores par la gelée ;48 il remit à la grêle leur bétail et leurs troupeaux aux éclairs.49 Il lâcha sur eux le feu de sa colère, emportement et fureur et détresse, un envoi d’anges de malheur ;50 il fraya un sentier à sa colère. Il n’exempta pas leur âme de la mort, à la peste il remit leur vie ;51 il frappa tout premier-né en Egypte, la fleur de la race aux tentes de Cham.52 Il poussa comme des brebis son peuple, les mena comme un troupeau dans le désert ;53 il les guida sûrement, ils furent sans crainte, leurs ennemis, la mer les recouvrit.54 Il les amena vers son saint territoire, la montagne que sa droite a conquise ;55 il chassa devant eux les païens, il leur marqua au cordeau un héritage ; il installa sous leurs tentes les tribus d’Israël.56 Ils tentaient, ils bravaient Dieu le Très-Haut, se refusaient à garder ses témoignages ;57 ils déviaient, ils trahissaient comme leurs pères, se retournaient comme un arc infidèle ;58 ils l’indignaient avec leurs hauts lieux, par leurs idoles ils le rendaient jaloux.59 Dieu entendit et s’emporta, il rejeta tout à fait Israël ;60 il délaissa la demeure de Silo, la tente où il demeurait chez les hommes.61 Il livra sa force à la captivité, aux mains de l’ennemi sa splendeur ;62 il remit son peuple à l’épée, contre son héritage il s’emporta.63 Ses cadets, le feu les dévora, ses vierges n’eurent pas de chant de noces ;64 ses prêtres tombèrent sous l’épée, ses veuves ne firent pas de lamentations.65 Il s’éveilla comme un dormeur, le Seigneur, comme un vaillant terrassé par le vin,66 il frappa ses ennemis au dos, les livra pour toujours à la honte.67 Il rejeta la tente de Joseph, il n’élut pas la tribu d’Ephraïm ;68 il élut la tribu de Juda, la montagne de Sion qu’il aime.69 Il bâtit comme les hauteurs son sanctuaire, comme la terre qu’il fonda pour toujours.70 Il élut David son serviteur, il le tira des parcs à moutons,71 de derrière les brebis mères il l’appela pour paître Jacob son peuple et Israël son héritage ;72 il les paissait d’un coeur parfait, et d’une main sage les guidait.

2 Chroniques 34,1-33

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, colère de Dieu, fondations (pieux sacré), hauts lieux, humilité (humble), idolâtrie, loi, malédiction, paix, prophétie (oracle), pureté du coeur, purification, temple (sanctuaire) with tags on 20 novembre 2013 by JL

Josias avait huit ans à son avènement et il régna 31 ans à Jérusalem.2 Il fit ce qui est agréable à Yahvé et suivit la conduite de son ancêtre David sans en dévier ni à droite ni à gauche.3 La huitième année de son règne, n’étant encore qu’un jeune homme, il commença à rechercher le Dieu de David son ancêtre. La douzième année de son règne, il commença à purifier Juda et Jérusalem des hauts lieux, des pieux sacrés, des idoles sculptées et fondues.4 On démolit devant lui les autels des Baals, il arracha les autels à encens qui étaient placés sur eux, il brisa les pieux sacrés, les idoles sculptées et fondues, et les réduisit en une poussière qu’il répandit sur les tombeaux de ceux qui leur avaient offert des sacrifices.5 Il brûla les ossements des prêtres sur leurs autels et purifia ainsi Juda et Jérusalem.6 Dans les villes de Manassé, d’Ephraïm, de Siméon, et même de Nephtali, et dans les territoires saccagés qui les entouraient,7 il démolit les autels, les pieux sacrés, brisa et pulvérisa les idoles, il abattit les autels à encens dans tout le pays d’Israël, puis il revint à Jérusalem.8 La dix-huitième année de son règne, dans le but de purifier le pays et le Temple, il envoya Shaphân, fils d’Açalyahu, Maaséyahu, gouverneur de la ville, et Yoah, fils de Yoahaz le héraut, pour réparer le Temple de Yahvé son Dieu.9 Ils allèrent remettre à Hilqiyyahu, le grand prêtre, l’argent qui avait été apporté au Temple de Dieu et que les lévites gardiens du seuil avaient recueilli : l’argent provenait de Manassé, d’Ephraïm, de tout le reste d’Israël, ainsi que de tous les Judéens et Benjaminites qui habitaient Jérusalem.10 Ils le remirent aux maîtres d’oeuvre attachés au Temple de Yahvé et ceux-ci l’utilisèrent pour les travaux de restauration et de réparation du Temple.11 Ils le donnèrent aux charpentiers et aux ouvriers du bâtiment pour acheter les pierres de taille et le bois nécessaire au chaînage et aux charpentes des bâtiments qu’avaient endommagés les rois de Juda.12 Ces hommes travaillèrent avec fidélité à cette oeuvre ; ils étaient sous la surveillance de Yahat et de Obadyahu, lévites des fils de Merari, de Zekarya et de Meshullam, Qehatites contremaîtres, des lévites experts dans les instruments d’accompagnement du chant,13 de ceux qui étaient à la tête des transporteurs et de ceux qui dirigeaient tous les maîtres d’oeuvre de chaque service, et enfin de quelques lévites, scribes, greffiers et portiers.14 Quand on retira l’argent déposé au Temple de Yahvé, le prêtre Hilqiyyahu trouva le livre de la Loi de Yahvé transmise par Moïse.15 Hilqiyyahu prit la parole et dit au secrétaire Shaphân : « J’ai trouvé le livre de la Loi dans le Temple de Yahvé. » Et Hilqiyyahu donna le livre à Shaphân.16 Shaphân remit le livre au roi et lui rapporta encore ceci : « Tout ce qui a été confié à tes serviteurs, ils l’exécutent,17 ils ont fondu l’argent qui se trouvait dans le Temple de Yahvé et l’ont remis aux mains des subordonnés et des maîtres d’oeuvre. »18 Puis le secrétaire Shaphân annonça au roi : « Le prêtre Hilqiyyahu m’a donné un livre » ; et Shaphân y fit une lecture devant le roi.19 En entendant les paroles de la Loi, le roi déchira ses vêtements.20 Il donna cet ordre à Hilqiyyahu, à Ahiqam fils de Shaphân, à Abdôn fils de Mika, au secrétaire Shaphân et à Asaya, ministre du roi :21 « Allez consulter Yahvé pour moi et pour ce qui reste d’Israël et de Juda, à propos des paroles du livre qui vient d’être trouvé. Grande doit être la colère de Yahvé qui s’est répandue sur nous parce que nos pères n’ont pas observé la parole de Yahvé en pratiquant tout ce qui est écrit dans ce livre. »22 Hilqiyyahu et les gens du roi se rendirent auprès de la prophétesse Hulda, femme de Shallum, fils de Toqhat, fils de Hasra, le gardien des vêtements ; elle habitait à Jérusalem dans la ville neuve. Ils lui parlèrent en ce sens23 et elle répondit : « Ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël. Dites à l’homme qui vous a envoyés vers moi :24 Ainsi parle Yahvé. Je vais amener le malheur sur ce lieu et sur ses habitants, toutes les malédictions écrites dans le livre qu’on a lu devant le roi de Juda,25 parce qu’ils m’ont abandonné et qu’ils ont sacrifié à d’autres dieux pour m’irriter par toutes leurs actions. Ma colère s’est enflammée contre ce lieu, elle ne s’éteindra pas.26 Et vous direz au roi de Juda qui vous a envoyés pour consulter Yahvé : Ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël : les paroles que tu as entendues…27 Mais parce que ton coeur a été touché et que tu t’es humilié devant Dieu en entendant les paroles qu’il a prononcées contre ce lieu et ses habitants, parce que tu t’es humilié, que tu as déchiré tes vêtements et que tu as pleuré devant moi, moi aussi je t’ai entendu, oracle de Yahvé.28 Voici que je te réunirai à tes pères, tu seras recueilli en paix dans ton sépulcre, tes yeux ne verront pas tous les malheurs que je fais venir sur ce lieu et sur ses habitants. » Ils portèrent la réponse au roi.29 Alors le roi fit convoquer tous les anciens de Juda et de Jérusalem,30 et le roi monta au Temple de Yahvé avec tous les hommes de Juda, les habitants de Jérusalem, les prêtres, les lévites et tout le peuple, du plus grand au plus petit. Il lut devant eux tout le contenu du livre de l’alliance trouvé dans le Temple de Yahvé.31 Le roi était debout sur l’estrade, et il conclut devant Yahvé l’alliance qui l’obligeait à suivre Yahvé, à garder ses commandements, ses instructions et ses lois, de tout son coeur et de toute son âme, et à mettre en pratique les clauses de l’alliance écrites dans ce livre.32 Il y fit adhérer quiconque se trouvait à Jérusalem ou dans Benjamin, et les habitants de Jérusalem se conformèrent à l’alliance de Dieu, le Dieu de leurs pères.33 Josias enleva toute chose abominable de tous les territoires appartenant aux Israélites. Pendant toute sa vie, il mit au service de Yahvé leur Dieu quiconque se trouvait en Israël. Ils ne s’écartèrent pas de Yahvé, le Dieu de leurs pères.

2 Chroniques 33,1-25

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), divination (incantation), eternité (vie éternel), fondations (pieux sacré), hauts lieux, humilité (humble), idolâtrie, Jérusalem (Sion), remparts (murailles) with tags on 20 novembre 2013 by JL

Manassé avait douze ans à son avènement et il régna 55 ans à Jérusalem.2 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, imitant les abominations des nations que Yahvé avait chassées devant les Israélites.3 Il rebâtit les hauts lieux qu'avaient détruits Ezéchias son père, il éleva des autels aux Baals et fabriqua des pieux sacrés, il se prosterna devant toute l'armée du ciel et lui rendit un culte.4 Il construisit des autels dans le Temple de Yahvé, dont Yahvé avait dit : « C'est à Jérusalem que mon Nom sera à jamais. »5 Il construisit des autels à toute l'armée du ciel dans les deux cours du Temple de Yahvé.6 C'est lui qui fit passer ses enfants par le feu dans la vallée des fils de Hinnom. Il pratiqua les incantations, la divination et la magie, installa des nécromants et des devins, et multiplia les actions que Yahvé regarde comme mauvaises, provoquant ainsi sa colère.7 Il plaça l'idole, qu'il avait fait sculpter, dans le Temple de Dieu, dont Dieu avait dit à David et à son fils Salomon : « Dans ce Temple et dans Jérusalem, la ville que j'ai choisie entre toutes les tribus d'Israël, je placerai mon Nom à jamais.8 Je ne détournerai plus les pas des Israélites de la terre où j'ai établi vos pères, pourvu qu'ils veillent à pratiquer tout ce que je leur ai commandé selon toute la Loi, les prescriptions et les coutumes transmises par Moïse. »9 Mais Manassé égara les Judéens et les habitants de Jérusalem, au point qu'ils agirent encore plus mal que les nations que Yahvé avait exterminées devant les Israélites.10 Yahvé parla à Manassé et à son peuple, mais ils ne prêtèrent pas l'oreille.11 Alors Yahvé fit venir contre eux les généraux du roi d'Assyrie qui capturèrent Manassé avec des crocs, le mirent aux fers et l'emmenèrent à Babylone.12 A l'occasion de cette épreuve, il chercha à apaiser Yahvé, son Dieu, il s'humilia profondément devant le Dieu de ses pères ;13 il le pria et lui se laissa fléchir. Il entendit sa supplication et le réintégra dans sa royauté, à Jérusalem. Manassé reconnut que c'est Yahvé qui est Dieu.14 Après quoi, il restaura la muraille extérieure de la Cité de David, à l'ouest du Gihôn situé dans le ravin, jusqu'à la porte des Poissons ; elle entoura l'Ophel et il la suréleva beaucoup. Il mit des généraux dans toutes les villes fortifiées de Juda.15 Il écarta alors du Temple de Yahvé les dieux de l'étranger et la statue, ainsi que tous les autels qu'il avait construits sur la montagne du Temple et dans Jérusalem ; il les jeta hors de la ville.16 Il rétablit l'autel de Yahvé, y offrit des sacrifices de communion et de louange et ordonna aux Judéens de servir Yahvé, Dieu d'Israël ;17 mais le peuple continuait de sacrifier sur les hauts lieux, bien qu'à Yahvé son Dieu.18 Le reste de l'histoire de Manassé, la prière qu'il fit à son Dieu et les paroles des voyants qui s'adressèrent à lui au nom de Yahvé, Dieu d'Israël, se trouvent dans les Actes des rois d'Israël.19 Sa prière et son exaucement, tous ses péchés et son impiété, les endroits où il avait construit des hauts lieux et dressé des pieux sacrés et des idoles avant de s'être humilié, sont consignés dans l'histoire de Hozaï.20 Manassé se coucha avec ses pères et on l'enterra dans le jardin de son palais. Son fils Amon régna à sa place.21 Amon avait 22 ans à son avènement et il régna deux ans à Jérusalem.22 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, comme avait fait son père Manassé. Amon sacrifia et rendit un culte à toutes les idoles qu'avait faites son père Manassé.23 Il ne s'humilia pas devant Yahvé comme s'était humilié son père Manassé ; au contraire, lui, Amon, se rendit gravement coupable.24 Ses serviteurs complotèrent contre lui et il le tuèrent dans son palais ;25 mais le peuple du pays frappa tous ceux qui avaient conspiré contre Amon et proclama roi à sa place son fils Josias.

2 Chroniques 31,1-21

Posted in autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), hauts lieux, offrande (prémisse et autres), pureté du coeur, rendre grâce (dîme), sacrifice d'holocauste et communion, sanctifier with tags on 19 novembre 2013 by JL

Quand tout cela fut terminé, tous les Israélites qui se trouvaient là allèrent dans les villes de Juda briser les stèles, couper les pieux sacrés, saccager les hauts lieux et les autels pour en débarrasser entièrement tout Juda, Benjamin, Ephraïm et Manassé. Puis tous les Israélites retournèrent dans leurs villes, chacun dans son patrimoine.2 Ezéchias rétablit les classes sacerdotales et lévitiques, chacun dans sa classe, selon son service, qu'il fût prêtre ou lévite, qu'il s'agît d'holocaustes, de sacrifices de communion, de service liturgique, d'action de grâces ou d'hymne, — dans les portes du camp de Yahvé.3 Le roi prit une part sur ses biens pour les holocaustes, holocaustes du matin et du soir, holocaustes des sabbats, des néoménies et des solennités, comme il est écrit dans la Loi de Yahvé.4 Puis il dit au peuple, aux habitants de Jérusalem, de livrer la part des prêtres et des lévites afin qu'ils puissent observer la Loi de Yahvé.5 Dès qu'on eut répandu cette parole, les Israélites accumulèrent les prémices du froment, du vin, de l'huile, du miel et de tous les produits agricoles, et ils apportèrent une large dîme de tout.6 Les Israélites et les Judéens, qui habitaient les cités judéennes, apportèrent eux aussi la dîme du gros et du petit bétail et la dîme des choses saintes consacrées à Yahvé ; ils les apportèrent, tas après tas.7 C'est au troisième mois qu'ils commencèrent à faire ces tas et ils les achevèrent le septième.8 Ezéchias et les officiers vinrent voir les tas et bénirent Yahvé et Israël, son peuple.9 Ezéchias interrogea à ce sujet les prêtres et les lévites.10 C'est Azaryahu, de la maison de Sadoq, et premier prêtre, qui lui répondit : « Dès les premiers prélèvements apportés au Temple de Yahvé, dit-il, on a pu manger, se rassasier, et avoir même de larges excédents, car Yahvé a béni son peuple ; ce qui reste, c'est cette masse-ci. »11 Ezéchias ordonna de mettre en état des pièces dans le Temple de Yahvé. On le fit12 et l'on apporta fidèlement les prélèvements, les dîmes et les choses consacrées. Le lévite Konanyahu en fut le chef responsable avec son frère Shiméï pour second.13 Yehiel, Azazyahu, Nahat, Asahel, Yerimot, Yozabad, Eliel, Yismakyahu, Mahat et Benayahu en étaient les surveillants sous les ordres de Konanyahu et de son frère Shiméï, sous le gouvernement du roi Ezéchias et d'Azaryahu, chef du Temple de Dieu.14 Qoré, fils de Yimna le lévite, gardien de la porte orientale, avait la charge des offrandes volontaires faites à Dieu ; il fournissait le prélèvement de Yahvé et les choses très saintes.15 Eden, Minyamîn, Yéshua, Shemayahu, Amaryahu et Shekanyahu l'assistaient fidèlement dans les villes sacerdotales pour faire les distributions à leurs frères répartis en classes, autant au grand qu'au petit,16 et, sans tenir compte de leur enregistrement, aux hommes âgés de 30 ans et plus, à tous ceux qui allaient au Temple de Yahvé, selon le rituel quotidien, assurer le service de leurs fonctions, selon leurs classes.17 Les prêtres furent enregistrés par familles et les lévites, âgés de vingt ans et plus, selon leurs fonctions et leurs classes.18 Ils furent enregistrés avec toutes les personnes à leur charge, femmes, fils et filles, toute l'Assemblée, car ils devaient se sanctifier avec fidélité.19 Pour les prêtres, fils d'Aaron, qui se trouvaient dans les terrains de pâturage de leurs villes et dans chaque ville, il y eut des hommes inscrits nominativement pour faire les répartitions à tout mâle parmi les prêtres et à tous ceux qui étaient enregistrés parmi les lévites.20 C'est ainsi qu'agit Ezéchias en tout Juda. Il fit ce qui était bon, juste et loyal devant Yahvé, son Dieu.21 Tout ce qu'il entreprit au service du Temple de Dieu, au sujet de la Loi et des commandements, il le fit en cherchant Dieu de tout son coeur, et il réussit.

2 Chroniques 28,1-27

Posted in abomination, ciel (cieux), colère de Dieu, encens (odeur agréable à Dieu), fidélité (infidélité), hauts lieux, idolâtrie, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), nudité, péché (faute), temple (sanctuaire) with tags on 19 novembre 2013 by JL

Achaz avait vingt ans à son avènement et il régna seize ans à Jérusalem. Il ne fit pas ce qui est agréable à Yahvé comme avait fait David son ancêtre.2 Il imita la conduite des rois d'Israël et même il fit fondre des idoles pour les Baals,3 il fit fumer des offrandes dans le val des fils de Hinnom et fit passer ses fils par le feu, selon les coutumes abominables des nations que Yahvé avait chassées devant les Israélites.4 Il offrit des sacrifices et de l'encens sur les hauts lieux, sur les collines et sous tout arbre verdoyant.5 Yahvé son Dieu le livra aux mains du roi des Araméens. Ceux-ci le battirent et lui enlevèrent de nombreux captifs qu'ils emmenèrent à Damas. Il fut livré aussi aux mains du roi d'Israël, qui lui infligea une lourde défaite.6 Péqah, fils de Remalyahu, tua en un seul jour 120.000 hommes en Juda, tous vaillants, pour avoir abandonné Yahvé, le Dieu de leurs pères.7 Zikri, héros éphraïmite, tua Maaséyahu, fils du roi, Azriqam, chef du palais, et Elqana, le lieutenant du roi.8 Les Israélites firent à leurs frères 200.000 prisonniers, femmes, fils et filles ; ils razzièrent de plus un important butin et emmenèrent le tout à Samarie.9 Il y avait là un prophète de Yahvé nommé Oded. Il sortit au-devant des troupes qui arrivaient à Samarie et leur dit : « Voici que Yahvé, le Dieu de vos pères, a livré les Judéens entre vos mains parce qu'il était irrité contre eux, mais vous les avez massacrés avec une telle fureur que le ciel en est atteint.10 Et vous parlez maintenant de réduire les enfants de Juda et de Jérusalem à devenir vos serviteurs et vos servantes ! Mais vous-mêmes, n'êtes-vous pas coupables envers Yahvé votre Dieu ?11 Ecoutez-moi maintenant, rendez les prisonniers faits à vos frères, car l'ardente colère de Yahvé vous menace. »12 Certains des chefs éphraïmites, Azaryahu fils de Yehohanân, Bérékyahu fils de Meshillemot, Yehizqiyyahu fils de Shallum, Amasa fils de Hadlaï, s'élevèrent alors contre ceux qui revenaient de l'expédition.13 Ils leur dirent : « Vous ne ferez pas entrer ici ces prisonniers, car c'est de nous rendre coupables envers Yahvé que vous parlez, c'est d'ajouter à nos péchés et à nos fautes, alors que notre culpabilité est énorme et qu'une ardente colère menace Israël. »14 L'armée abandonna alors les prisonniers et le butin en présence des officiers et de toute l'assemblée.15 Des hommes, qui avaient été nominativement désignés, se mirent à réconforter les prisonniers. Prélevant sur le butin, ils habillèrent tous ceux qui étaient nus ; ils les vêtirent, les chaussèrent, les nourrirent, les désaltérèrent et les abritèrent. Puis il les reconduisirent, les éclopés montés sur des ânes, et les amenèrent auprès de leurs frères à Jéricho, la ville des palmiers. Puis ils rentrèrent à Samarie.16 C'est alors que le roi Achaz envoya demander au roi d'Assyrie de lui porter secours.17 Les Edomites envahirent de nouveau Juda, le battirent et emmenèrent des prisonniers.18 Les Philistins se répandirent dans les villes du Bas-Pays et du Négeb de Juda. Ils prirent Bet-Shémesh, Ayyalôn, Gedérot, Soko et ses dépendances, Timna et ses dépendances, Gimzo et ses dépendances, et s'y établirent.19 Yahvé abaissa en effet Juda à cause d'Achaz, roi d'Israël, qui laissait aller Juda et était infidèle à Yahvé.20 Téglat-Phalasar, roi d'Assyrie, l'attaqua et l'assiégea sans pouvoir l'emporter ;21 mais Achaz dut prélever une part des biens du Temple de Yahvé et des maisons royale et princières, pour les envoyer au roi d'Assyrie, sans recevoir secours de lui.22 Tandis qu'il était assiégé, il accrut son infidélité envers Yahvé, lui, le roi Achaz,23 en offrant des sacrifices aux dieux de Damas dont il était la victime : « Puisque les dieux des rois d'Aram leur prêtent main-forte, disait-il, je leur sacrifierai pour qu'ils m'aident. » Mais ce furent eux qui causèrent sa chute, et celle de tout Israël.24 Achaz rassembla le mobilier du Temple de Dieu, il le mit en pièces, ferma les portes du Temple de Yahvé et se fit des autels à tous les coins de rue de Jérusalem ;25 il institua des hauts lieux dans toutes les cités judéennes pour y encenser d'autres dieux, et provoqua l'irritation de Yahvé, le Dieu de ses pères.26 Le reste de son histoire et de toute sa politique, du début à la fin, est écrit dans le livre des Rois de Juda et d'Israël.27 Achaz se coucha avec ses pères, on l'enterra dans la Cité, à Jérusalem, sans le transporter dans les tombeaux des rois d'Israël. Son fils Ezéchias régna à sa place.

2 Chroniques 21,1-20

Posted in alliance, hauts lieux, lumière (lampe), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), peuple de Dieu (Israel, Juda), promesse with tags on 19 novembre 2013 by JL

1 Josaphat se coucha avec ses pères et on l'enterra avec eux dans la Cité de David ; son fils Joram régna à sa place.2 Joram avait des frères, fils de Josaphat : Azarya, Yehiel, Zekaryahu, Azaryahu, Mikaël et Shephatyahu ; ce sont là tous les fils de Josaphat, roi d'Israël.3 Leur père leur avait fait de multiples dons en argent, en or, en joyaux et en villes fortifiées de Juda, mais il avait laissé la royauté à Joram, car c'était l'aîné.4 Joram put s'établir à la tête du royaume de son père, puis, s'étant affermi, il fit passer au fil de l'épée tous ses frères, plus quelques officiers d'Israël.5 Joram avait 32 ans à son avènement et il régna huit ans à Jérusalem.6 Il imita la conduite des rois d'Israël, comme avait fait la maison d'Achab, car il avait épousé une fille d'Achab ; et il fit ce qui déplaît à Yahvé.7 Cependant Yahvé ne voulut pas détruire la maison de David à cause de l'alliance qu'il avait conclue avec lui et selon la promesse qu'il lui avait faite de lui laisser toujours une lampe ainsi qu'à ses fils.8 De son temps, Edom s'affranchit de la domination de Juda et se donna un roi.9 Joram passa la frontière, et avec lui ses officiers et tous ses chars. Il se leva de nuit, et força la ligne des Edomites qui l'encerclaient, et les commandants de chars avec lui.10 Ainsi Edom s'affranchit de la domination de Juda, jusqu'à ce jour. C'est aussi l'époque où Libna s'affranchit de sa domination. Il avait en effet abandonné Yahvé, le Dieu de ses pères.11 C'est aussi lui qui institua des hauts lieux sur les montagnes de Juda, qui fit se prostituer les habitants de Jérusalem et s'égarer les Judéens.12 Un écrit du prophète Elie lui parvint alors, qui disait : « Ainsi parle Yahvé, le Dieu de ton père David. Parce que tu n'as pas suivi la conduite de Josaphat ton père, ni celle d'Asa, roi de Juda,13 mais parce que tu as suivi la conduite des rois d'Israël et que tu es cause de la prostitution des Judéens et des habitants de Jérusalem, comme l'a été la maison d'Achab, et parce que tu as en outre assassiné tes frères, ta famille, qui étaient meilleurs que toi,14 Yahvé va frapper d'un grand désastre ton peuple et tes fils, tes femmes et tous tes biens.15 Toi-même tu seras frappé de graves maladies, d'un mal d'entrailles tel que par cette maladie, jour après jour, tu te videras de tes entrailles. »16 Yahvé excita contre Joram l'animosité des Philistins et des Arabes voisins des Kushites.17 Ils attaquèrent Juda, y pénétrèrent, et razzièrent tous les biens qui se trouvaient appartenir à la maison du roi, et même ses fils et ses femmes, et il ne lui resta plus d'autre fils qu'Ochozias, le plus petit d'entre eux.18 Après tout cela, Yahvé le frappa d'une maladie d'entrailles incurable ;19 cela arriva jour après jour, et vers la fin de la deuxième année, il se vida de ses entrailles et mourut dans de cruelles souffrances. Le peuple ne lui fit pas de feux comme il en avait fait pour ses pères.20 Il avait 32 ans à son avènement et régna huit ans à Jérusalem. Il s'en alla sans laisser de regrets et on l'enterra dans la Cité de David, mais non dans les sépultures royales.