Ecclésiastique 42,1-25

01Tu dois avoir honte de répéter une confidence, ou de révéler des secrets. Alors, tu sauras vraiment ce qui doit te faire honte, et tu trouveras grâce devant tout le monde. Mais voici ce qui ne doit pas te faire honte ni pécher par respect humain :

02 observer la loi du Très-Haut et l’Alliance, juger l’impie selon le droit,

03 tenir des comptes avec un associé ou des gens de passage, faire profiter tes amis de ton héritage,

04 avoir balance et poids exacts, acquérir des biens grands ou petits,

05 faire du profit dans le commerce, corriger souvent tes enfants, et meurtrir les côtes d’un mauvais serviteur.

06 Si ta femme est malhonnête, il est bon d’avoir un cadenas ; et là où beaucoup de mains ont accès, mets les choses sous clef.

07 Compte et pèse ce que tu fournis, mets par écrit tout ce que tu donnes et reçois.

08 N’aie pas honte de corriger l’imbécile et le sot, ou le grand vieillard qui fait la morale aux jeunes. Alors, tu seras vraiment instruit et approuvé de tous.

09 Une fille est pour son père cause secrète d’insomnie, elle donne des soucis qui ôtent le sommeil : quand elle est jeune, elle risque de laisser passer son heure ; unie à un mari, elle risque de lui devenir odieuse ;

10 encore vierge, elle risque d’être déflorée et de devenir enceinte dans la maison paternelle ; une fois mariée, elle pourrait être infidèle, ou rester stérile après son union.

11 Si ta fille est aventureuse, monte bonne garde, de peur qu’elle ne fasse de toi la risée de tes ennemis, la fable de la ville, l’objet des commérages, et qu’elle ne te déshonore devant tout le monde.

12 Ne regarde personne pour sa beauté, et ne t’assieds pas au milieu des femmes.

13 Car les vêtements laissent échapper les mites, et la femme, une méchanceté de femme.

14 Mieux vaut la méchanceté d’un homme que les faveurs d’une femme ; une femme qui apporte le déshonneur expose à l’insulte.

15 Je vais rappeler les œuvres du Seigneur. Ce que j’ai vu, je vais le raconter : c’est par sa parole que le Seigneur a réalisé ses œuvres, tel fut son décret par sa bénédiction.

16 Comme le soleil, dans son éclat, regarde chaque chose, ainsi la gloire du Seigneur rayonne dans toute son œuvre.

17 Il est impossible aux anges, les saints du Seigneur, de décrire toutes les merveilles que le Seigneur souverain de l’univers fit inébranlables pour que l’univers soit affermi dans sa gloire.

18 Le Seigneur a scruté les abîmes et les cœurs, il a discerné leurs subtilités. Car le Très-Haut possède toute connaissance, il a observé les signes des temps,

19 faisant connaître le passé et l’avenir, et dévoilant les traces des choses cachées.

20 Aucune pensée ne lui a échappé, pas une parole ne lui a été cachée.

21 Il a organisé les chefs-d’œuvre de sa sagesse, lui qui existe depuis toujours et pour toujours ; rien n’y fut ajouté ni retranché : il n’a eu besoin d’aucun conseiller.

22 Comme toutes ses œuvres sont attirantes, jusqu’à la plus petite étincelle qu’on peut apercevoir !

23 Tout cela vit et demeure à jamais, remplit son office et lui obéit.

24 Tout va par deux, l’un correspond à l’autre, il n’a rien fait de défectueux,

25 il a confirmé l’excellence d’une chose par l’autre ; qui se rassasierait de contempler sa gloire ?

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :