Archive for the omniscience divine Category

Zacharie 9,1-17

Posted in allégorie et référence christique, alliance, déportation (captif, exil), espérance, fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), iles lointaines (nations éloignées), joie divine (jubilation), maison (demeures) du Seigneur, omniscience divine, orgueil (se glorifier), paix, passage de la mort, pasteur, peuple de Dieu (Israel, Juda), protection divine (refuge, abri), purgatoire, rétribution (mérite), royauté du Christ, salut (rachat, rédemption), sang with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Proclamation. Parole du Seigneur au pays de Hadrak et de Damas, son repos, car le Seigneur a les yeux sur les hommes et sur toutes les tribus d’Israël,

02 il en sera de même pour Hamath qui en fera partie, ainsi que pour Tyr et Sidon. Parce qu’elle est très habile,

03 Tyr s’est construit une forteresse, amoncelant l’argent comme de la poussière, et l’or comme la boue des rues.

04 Voici que le Seigneur en prendra possession, il précipitera ses remparts dans la mer ; elle-même sera dévorée par le feu.

05 Ascalon le verra et sera épouvantée, et Gaza, qui se tordra de douleur, Éqrone aussi, car son appui s’est couvert de honte. Le roi disparaîtra de Gaza, Ascalon n’aura plus d’habitants,

06 et un bâtard habitera dans Ashdod. Je supprimerai l’orgueil du Philistin,

07 j’ôterai de sa bouche le sang qu’il boit, et de ses dents, les horreurs qu’il mange. Il sera lui aussi un reste pour notre Dieu, il sera comme un familier en Juda ; Éqrone sera pareil au Jébuséen.

08 Auprès de ma maison je camperai comme une garde contre ceux qui vont et viennent : plus personne pour venir l’opprimer, maintenant que j’ai vu de mes yeux !

09 Exulte de toutes tes forces, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi qui vient à toi : il est juste et victorieux, pauvre et monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse.

10 Ce roi fera disparaître d’Éphraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat ; il brisera l’arc de guerre, et il proclamera la paix aux nations. Sa domination s’étendra d’une mer à l’autre, et de l’Euphrate à l’autre bout du pays.

11 Quant à toi, par le sang de ton alliance, je fais sortir tes captifs de la citerne sans eau.

12 Revenez à la place forte, captifs pleins d’espérance. Aujourd’hui même, je l’affirme, je te rendrai au double.

13 Car j’ai tendu mon arc – c’est Juda. Je le garnis d’une flèche – c’est Éphraïm. Je vais exciter tes fils, ô Sion, contre les fils des Grecs ; je ferai de toi une épée de héros.

14 Alors le Seigneur apparaîtra au-dessus d’eux, et sa flèche jaillira comme l’éclair ; le Seigneur Dieu sonnera du cor, il s’avancera dans les ouragans du midi.

15 Le Seigneur de l’univers les protégera, ils mangeront et piétineront les pierres de fronde, ils boiront, en faisant du tapage comme pris de vin, et ils seront remplis comme la coupe d’aspersion, comme les cornes de l’autel.

16 Et le Seigneur leur Dieu les sauvera, ce jour-là, eux, les brebis de son peuple. Oui, des pierres de diadème scintilleront sur sa terre ;

17 oui, quelle prospérité, quelle beauté que la leur ! Le froment épanouira les jeunes gens, et le vin nouveau, les jeunes filles.

Publicités

Zacharie 4,1-14

Posted in allégorie (analogie), ange (chérubins), attributs et noms divins, Esprit-Saint, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), omniscience divine, onction (oindre) with tags on 6 mars 2014 by JL

01 L’ange qui me parlait revint et me réveilla comme on réveille un homme de son sommeil.

02 Il me dit : « Que vois-tu ? » Je répondis : « Je vois un chandelier tout en or, avec un vase à son sommet, surmonté de sept lampes et de sept canaux pour ces lampes ;

03 sur lui, il y a deux oliviers, l’un à la droite du vase et l’autre à sa gauche. »

04 Prenant la parole, je dis à l’ange qui me parlait : « Qu’est-ce que cela, mon Seigneur ? »

05 L’ange qui me parlait me répondit : « Ne le sais-tu pas ? » Je dis : « Non, mon Seigneur. »

06 Alors il reprit et me dit : Voici la parole que le Seigneur adresse à Zorobabel : « Ni par la bravoure ni par la force, mais par mon Esprit seulement ! » – déclare le Seigneur de l’univers.

07 Qui es-tu, grande montagne ? Devant Zorobabel, te voici une plaine ! Il en extrait la première pierre, parmi les acclamations : La grâce, la grâce sur elle !

08 La parole du Seigneur me fut adressée :

09 Les mains de Zorobabel ont fondé cette Maison ; ses mains l’achèveront. Alors vous saurez que le Seigneur de l’univers m’a envoyé vers vous !

10 Qui donc méprisait le jour des modestes commencements ? Qu’on se réjouisse plutôt en voyant le fil à plomb dans la main de Zorobabel ! Quant aux sept lampes, ce sont les yeux du Seigneur, eux qui parcourent toute la terre.

11 Je pris encore la parole et je lui dis : « Que sont ces deux oliviers, sur la droite du chandelier et sur sa gauche ? » Une seconde fois je lui demandai :

12 « Que sont donc ces deux branches d’olivier qui, par deux conduits en or, font couler de l’or ? »

13 Il me répondit : « Ne le sais-tu pas ? » Je dis : « Non, mon Seigneur. »

14 Alors il me dit : « Ce sont les deux hommes qui ont reçu l’onction et qui se tiennent devant le Maître de toute la terre. »

Daniel 13,1-64

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, bénédiction, châtiment, ciel (cieux), confiance en Dieu, convoitise (envie), Dieu écoute, exauce, espérance, eternité (vie éternel), initiative divine, justice (justification, juste), mal (méchanceté), omniscience divine, péché (faute), sainteté (saint), vérité with tags on 27 février 2014 by JL

01 Il y avait un habitant de Babylone qui se nommait Joakim.

02 Il avait épousé une femme nommée Suzanne, fille d’Helkias. Elle était très belle et craignait le Seigneur.

03 Ses parents étaient des justes, et ils avaient élevé leur fille selon la loi de Moïse.

04 Joakim était très riche, et il possédait un jardin auprès de sa maison ; les Juifs affluaient chez lui, car il était le plus illustre d’entre eux.

05 Deux anciens avaient été désignés dans le peuple pour être juges cette année-là ; ils étaient de ceux dont le Seigneur a dit : « Le crime est venu de Babylone par des anciens, par des juges qui prétendaient guider le peuple. »

06 Ils fréquentaient la maison de Joakim, et tous ceux qui avaient des procès venaient les trouver.

07 Lorsque le peuple s’était retiré, vers midi, Suzanne entrait dans le jardin de son mari, et s’y promenait.

08 Les deux anciens la voyaient chaque jour entrer et se promener, et ils se mirent à la désirer :

09 ils pervertirent leur pensée, ils détournèrent leurs yeux pour ne plus regarder vers le ciel et ne plus se rappeler ses justes décrets.

10 Tous deux brûlaient de convoitise, mais ne se l’avouaient pas l’un à l’autre,

11 car ils avaient honte d’avouer leur désir de s’unir à elle.

12 Chaque jour, ils guettaient avidement l’occasion de la voir.

13 Un jour, ils se dirent l’un à l’autre : « Rentrons chez nous, c’est l’heure de déjeuner », et ils se séparèrent.

14 Mais chacun revint sur ses pas, et ils se retrouvèrent au même endroit. Se questionnant alors mutuellement, ils s’avouèrent leur désir. Et ils se mirent d’accord sur le moment où ils pourraient la trouver seule.

15 Ils guettaient le jour favorable, lorsque Suzanne entra, comme la veille et l’avant-veille, accompagnée seulement de deux jeunes filles ; il faisait très chaud, et elle eut envie de prendre un bain dans le jardin.

16 Il n’y avait personne, en dehors des deux anciens qui s’étaient cachés et qui l’épiaient.

17 Suzanne dit aux jeunes filles : « Apportez-moi de quoi me parfumer et me laver, puis fermez les portes du jardin, pour que je puisse prendre mon bain. »

18 Ainsi firent-elles : fermant la porte du jardin, elles entrèrent dans la maison par la porte de service pour y chercher ce que Suzanne leur avait demandé. Elles ne virent pas les anciens, qui étaient cachés.

19 Dès que les jeunes filles furent sorties, les deux anciens surgirent, coururent vers Suzanne

20 et lui dirent : « Les portes du jardin sont fermées, on ne nous voit pas ; nous te désirons, sois consentante et viens avec nous.

21 Autrement nous porterons contre toi ce témoignage : il y avait un jeune homme avec toi, et c’est pour cela que tu as renvoyé les jeunes filles. »

22 Suzanne dit en gémissant : « De tous côtés, je suis prise au piège : si je vous cède, c’est la mort pour moi ; et si je refuse de céder, je n’échapperai pas à vos mains.

23 Mieux vaut pour moi tomber entre vos mains sans vous céder, plutôt que de pécher aux yeux du Seigneur. »

24 Alors Suzanne poussa un grand cri, et les deux anciens se mirent à crier contre elle.

25 L’un d’eux courut ouvrir les portes du jardin.

26 Les gens de la maison, entendant crier dans le jardin, se précipitèrent par la porte de service pour voir ce qui arrivait à Suzanne.

27 Quand les anciens eurent raconté leur histoire, les serviteurs furent remplis de honte, car jamais on n’avait dit pareille chose de Suzanne.

28 Le lendemain, le peuple se rassembla chez Joakim son mari. Les deux anciens arrivèrent, remplis de pensées criminelles contre Suzanne, et décidés à la faire mourir. Ils dirent devant le peuple :

29 « Envoyez chercher Suzanne, fille d’Helkias, épouse de Joakim. » On l’envoya chercher.

30 Elle se présenta avec ses parents, ses enfants et tous ses proches.

31 Suzanne avait les traits délicats et elle était belle à voir.

32 Comme elle était voilée, ces misérables ordonnèrent qu’on la dévoile, pour pouvoir profiter de sa beauté.

33 Tous les siens pleuraient, ainsi que tous ceux qui la voyaient.

34 Les deux anciens se levèrent au milieu du peuple, et posèrent les mains sur sa tête.

35 Tout en pleurs, elle leva les yeux vers le ciel, car son cœur était plein de confiance dans le Seigneur.

36 Les anciens déclarèrent : « Comme nous nous promenions seuls dans le jardin, cette femme y est entrée avec deux servantes. Elle a fermé les portes et renvoyé les servantes.

37 Alors un jeune homme qui était caché est venu vers elle, et a couché avec elle.

38 Nous étions dans un coin du jardin, nous avons vu le crime, et nous avons couru vers eux.

39 Nous les avons vus s’unir, mais nous n’avons pas pu nous emparer du jeune homme, car il était plus fort que nous : il a ouvert la porte et il s’est échappé.

40 Mais elle, nous l’avons saisie, et nous lui avons demandé qui était ce jeune homme ;

41 elle n’a pas voulu nous le dire. De tout cela, nous sommes témoins. » L’assemblée les crut, car c’étaient des anciens du peuple et des juges, et Suzanne fut condamnée à mort.

42 Alors elle cria d’une voix forte : « Dieu éternel, toi qui pénètres les secrets, toi qui connais toutes choses avant qu’elles n’arrivent,

43 tu sais qu’ils ont porté contre moi un faux témoignage. Voici que je vais mourir, sans avoir rien fait de tout ce que leur méchanceté a imaginé contre moi. »

44 Le Seigneur entendit sa voix.

45 Comme on la conduisait à la mort, Dieu éveilla l’esprit de sainteté chez un tout jeune garçon nommé Daniel,

46 qui se mit à crier d’une voix forte : « Je suis innocent de la mort de cette femme ! »

47 Tout le peuple se tourna vers lui et on lui demanda : « Que signifie cette parole que tu as prononcée ? »

48 Alors, debout au milieu du peuple, il leur dit : « Fils d’Israël, vous êtes donc fous ? Sans interrogatoire, sans recherche de la vérité, vous avez condamné une fille d’Israël.

49 Revenez au tribunal, car ces gens-là ont porté contre elle un faux témoignage. »

50 Tout le peuple revint donc en hâte, et le collège des anciens dit à Daniel : « Viens siéger au milieu de nous et donne-nous des explications, car Dieu a déjà fait de toi un ancien. »

51 Et Daniel leur dit : « Séparez-les bien l’un de l’autre, je vais les interroger. »

52 Quand on les eut séparés, Daniel appela le premier et lui dit : « Toi qui as vieilli dans le mal, tu portes maintenant le poids des péchés que tu as commis autrefois

53 en jugeant injustement : tu condamnais les innocents et tu acquittais les coupables, alors que le Seigneur a dit : “Tu ne feras pas mourir l’innocent et le juste.”

54 Eh bien ! si réellement tu as vu cette femme, dis-nous sous quel arbre tu les as vus se donner l’un à l’autre ? » Il répondit : « Sous un sycomore. »

55 Daniel dit : « Voilà justement un mensonge qui te condamne : l’Ange de Dieu a reçu un ordre de Dieu, et il va te mettre à mort. »

56 Daniel le renvoya, fit amener l’autre et lui dit : « Tu es de la race de Canaan et non de Juda ! La beauté t’a dévoyé et le désir a perverti ton cœur.

57 C’est ainsi que vous traitiez les filles d’Israël, et, par crainte, elles se donnaient à vous. Mais une fille de Juda n’a pu consentir à votre crime.

58 Dis-moi donc sous quel arbre tu les as vus se donner l’un à l’autre ? » Il répondit : « Sous un châtaignier. »

59 Daniel lui dit : « Toi aussi, voilà justement un mensonge qui te condamne : l’Ange de Dieu attend, l’épée à la main, pour te châtier, et vous faire exterminer. »

60 Alors toute l’assemblée poussa une grande clameur et bénit Dieu qui sauve ceux qui espèrent en lui.

61 Puis elle se retourna contre les deux anciens que Daniel avait convaincus de faux témoignage par leur propre bouche. Conformément à la loi de Moïse, on leur fit subir la peine que leur méchanceté avait imaginée contre leur prochain :

62 on les mit à mort. Et ce jour-là, une vie innocente fut épargnée.

63 Helkias et sa femme louèrent Dieu au sujet de leur fille Suzanne, avec Joakim son mari et tous leurs proches, parce qu’il ne s’était trouvé en elle rien de répréhensible.

64 À partir de ce jour, Daniel devint grand aux yeux du peuple.

Ezéchiel 11,1-25

Posted in abomination, déportation (captif, exil), Esprit-Saint, festin (paradis), inhabitation (présence divine), jugement, omniscience divine, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pureté du coeur, temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 L’esprit me souleva et m’emmena jusqu’à la porte orientale de la Maison du Seigneur, celle qui fait face à l’orient. À l’entrée de la porte, il y avait vingt-cinq hommes, parmi lesquels je vis Yaazanya, fils d’Azzour, et Pelatyahou, fils de Benayahou, des princes du peuple.

02 Il me dit : « Fils d’homme, ces hommes-là préparent leur mauvais coup, conseillent le mal dans cette ville :

03 “On n’est pas près de bâtir des maisons, disent-ils ; voici la marmite, et nous sommes la viande !”

04 C’est pourquoi, prophétise contre eux, prophétise, fils d’homme ! »

05 L’esprit du Seigneur tomba sur moi et il me dit : « Parle ! Ainsi parle le Seigneur : C’est ainsi que vous avez parlé, maison d’Israël ; ce qui vous monte à l’esprit, moi je le connais.

06 Elles sont nombreuses dans cette ville, vos victimes ; elles remplissent les rues.

07 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Vos victimes, que vous avez mises au milieu de la ville, ce sont elles, la viande, et la ville, c’est la marmite. Quant à vous, je vous en ferai sortir.

08 L’épée, vous la craignez ? L’épée, je la ferai venir contre vous – oracle du Seigneur Dieu.

09 Je vous ferai sortir de la ville, je vous livrerai aux mains des étrangers ; de vous, je ferai justice.

10 Vous tomberez par l’épée sur le territoire d’Israël, je vous jugerai. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

11 Cette ville ne sera pas pour vous une marmite, et dedans vous ne serez pas comme de la viande : c’est sur le territoire d’Israël que je vous jugerai.

12 Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, dont vous n’avez pas suivi les décrets ni observé les coutumes, mais vous avez observé les coutumes des peuples qui vous entourent. »

13 Or, comme je prophétisais, le fils de Benayahou, Pelatyahou (c’est-à-dire : Rescapé-de-Dieu) mourut. Je tombai face contre terre et criai d’une voix forte : « Ah ! Seigneur Dieu, vas-tu exterminer le reste d’Israël ? »

14 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

15 « Fils d’homme, c’est à chacun de tes frères, à tes parents et à toute la maison d’Israël que les habitants de Jérusalem disent : “Restez loin du Seigneur, c’est à nous que le pays fut donné en possession.”

16 C’est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Oui, je les ai éloignés parmi les nations ; oui, je les ai dispersés dans les pays étrangers. Mais j’ai été pour eux comme un sanctuaire, dans les pays où ils sont allés.

17 C’est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vous rassemblerai du milieu des peuples, je vous réunirai de tous les pays où vous avez été dispersés ; puis je vous donnerai la terre d’Israël.

18 Ils y entreront, ils en supprimeront toutes les horreurs et toutes les abominations.

19 Je leur donnerai un cœur loyal, je mettrai en eux un esprit nouveau : j’enlèverai de leur chair le cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair,

20 afin qu’ils suivent mes décrets, qu’ils gardent mes coutumes et qu’ils les observent. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu.

21 Quant à ceux dont le cœur s’est attaché aux horreurs et aux abominations, je ferai retomber leur conduite sur leur tête – oracle du Seigneur Dieu. »

22 Alors les Kéroubim levèrent leurs ailes, les roues auprès d’eux ; la gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux.

23 La gloire du Seigneur s’éleva du milieu de la ville et s’arrêta sur la montagne qui est à l’est de la ville.

24 L’esprit me souleva et m’emmena chez les Chaldéens, vers les exilés ; ce fut en vision, dans l’esprit de Dieu. Et au-dessus de moi s’éleva la vision que j’avais vue.

25 Je racontai aux exilés tout ce que le Seigneur m’avait fait voir.

 

Ezéchiel 8,1-18

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), ciel (cieux), Dieu écoute, exauce, encens (odeur agréable à Dieu), Esprit-Saint, gloire de Dieu, idolâtrie, jalousie, Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, omniscience divine, peuple de Dieu (Israel, Juda), ténèbre, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La sixième année de la première déportation, le sixième mois, le cinq du mois, j’étais assis dans ma maison, et les anciens de Juda étaient assis devant moi ; là s’abattit sur moi la main du Seigneur Dieu.

02 J’ai vu : il y avait quelqu’un qui avait l’aspect d’un homme. À partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessous, c’était du feu ; à partir de ses reins et au-dessus, c’était une sorte d’éclat, comme un scintillement de vermeil.

03 Il étendit comme une main et me saisit par une mèche de cheveux. L’esprit me souleva entre ciel et terre. Il m’emmena jusqu’à Jérusalem, en des visions divines, à l’entrée de la porte intérieure, celle qui est tournée vers le nord ; là se trouve le siège de l’idole de la jalousie, qui provoque l’ardeur jalouse de Dieu.

04 Voici que la gloire du Dieu d’Israël était là, pareille à la vision que j’avais eue dans la vallée.

05 Il me dit : « Fils d’homme, lève donc les yeux en direction du nord. » Je levai les yeux en direction du nord, et voici : au nord de la porte, il y avait un autel ; dans le passage se trouvait cette idole de la jalousie.

06 Il me dit : « Fils d’homme, vois-tu ce qu’ils font ? Vois-tu les grandes abominations que la maison d’Israël commet ici pour m’éloigner de mon sanctuaire ? Tu vas voir encore de grandes abominations ! »

07 Il m’emmena jusqu’à la porte de la cour. Je regardai : il y avait un trou dans le mur.

08 Il me dit : « Fils d’homme, perce donc le mur. » Je perçai le mur : il y eut alors une ouverture.

09 Il me dit : « Entre, et regarde les affreuses abominations qu’ils commettent ici. »

10 J’entrai et je regardai : il y avait là quantité d’images de reptiles et de bêtes – une horreur ! – et toutes les idoles immondes de la maison d’Israël, gravées tout autour sur le mur.

11 Soixante-dix hommes, des anciens de la maison d’Israël, se tenaient debout devant elles – Yaazanyahou, fils de Shafane, était parmi eux. Chacun avait son encensoir à la main, et le parfum d’un nuage d’encens montait.

12 Il me dit : « Tu as vu, fils d’homme, ce que font les anciens de la maison d’Israël dans l’obscurité, chacun dans la pièce où se trouve l’effigie de son idole ? Ils disent : “Le Seigneur ne peut pas nous voir ; le Seigneur a abandonné le pays.” »

13 Et il me dit : « Tu verras encore les grandes abominations qu’ils commettent. »

14 Il m’emmena à l’entrée de la porte de la Maison du Seigneur, celle qui est tournée vers le nord : voici que des femmes étaient assises là, pleurant la déesse Tammouz.

15 Il me dit : « Tu as vu, fils d’homme ? Tu verras encore des abominations plus grandes que celles-ci. »

16 Il m’emmena vers la cour intérieure de la Maison du Seigneur : voici qu’à l’entrée du sanctuaire du Seigneur, entre le Vestibule et l’autel, il y avait environ vingt-cinq hommes tournant le dos au sanctuaire du Seigneur, et le visage vers l’orient. Ils se prosternaient en direction de l’orient, vers le soleil.

17 Et il me dit : « Tu as vu, fils d’homme ? Est-ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu’ils commettent ici ? Oui, ils remplissent le pays de violence, ils provoquent encore mon indignation : les voici qui élèvent le rameau jusqu’à leur nez !

18 À mon tour d’agir avec fureur ; je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne. Ils auront beau crier à mes oreilles d’une voix forte, je ne les écouterai pas. »

Lamentations 3,1-66

Posted in abondance, allégorie et référence christique, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), chemin (voie du Seigneur), chercher Dieu, ciel (cieux), colère de Dieu, colonne de nuée et de feu, conversion (faire retour, repentir), créateur (création), déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), droiture, eaux innombrables (négatives), espérance, face de Dieu (visage), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), joie divine (jubilation), lumière (lampe), malédiction, nuit de l'esprit, omniscience divine, paix, pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prière de libération, purgatoire, salut (rachat, rédemption), ténèbre with tags on 18 février 2014 by JL

Aleph

01 Je suis l’homme qui a connu la misère sous le bâton de Ses emportements,

02 moi qu’il a conduit et mené dans les ténèbres et non dans la lumière ;

03 contre moi seul, tout le jour, il porte et porte encore sa main. Beth

04 Il use ma chair et ma peau, il me brise les os ;

05 il me cerne, il m’environne d’amertume et de peine ;

06 il me fait habiter les ténèbres, comme les morts de tous les temps. Guimel

07 Il m’a emmuré, et je ne peux sortir, il alourdit ma chaîne :

08 j’ai beau crier et supplier, il étouffe ma prière ;

09 d’un bloc de pierre il barre mes routes, il détourne mes sentiers. Daleth

10 Pour moi, il est un ours à l’affût, un lion en embuscade,

11 il me fait perdre ma route, me désoriente, me laisse désemparé :

12 il tend son arc, il me choisit comme cible pour sa flèche. Hé

13 Il a planté dans mes reins les dards de son carquois.

14 Je suis la risée de tout mon peuple, leur chanson de chaque jour.

15 Il m’a gorgé d’herbes amères, abreuvé d’absinthe. Waw

16 Il m’a broyé les dents avec du gravier, il m’enfouit dans la cendre.

17 Tu enlèves la paix à mon âme, j’ai oublié le bonheur ;

18 j’ai dit : « Mon assurance a disparu, et l’espoir qui me venait du Seigneur. » Zaïn

19 Rappelle-toi ma misère et mon errance, l’absinthe et le poison.

20 Elle se rappelle, mon âme, elle se rappelle ; en moi, elle défaille.

21 Voici ce que je redis en mon cœur, et c’est pourquoi j’espère : Heth

22 Grâce à l’amour du Seigneur, nous ne sommes pas anéantis ; ses tendresses ne s’épuisent pas ;

23 elles se renouvellent chaque matin, – oui, ta fidélité surabonde.

24 Je me dis : « Le Seigneur est mon partage, c’est pourquoi j’espère en lui. » Teth

25 Le Seigneur est bon pour qui se tourne vers lui, pour celui qui le cherche.

26 Il est bon d’espérer en silence le salut du Seigneur ;

27 il est bon pour l’homme de porter le joug dès sa jeunesse. Yod

28 Qu’il reste assis, solitaire, en silence, tant que le Seigneur le lui impose ;

29 qu’il tienne sa bouche contre terre : peut-être y a-t-il un espoir !

30 Qu’il tende la joue à qui le frappe, qu’il se laisse saturer d’insultes. Kaph

31 Car le Seigneur ne rejette pas pour toujours ;

32 s’il afflige, il fera miséricorde selon l’abondance de sa grâce ;

33 ce n’est pas de bon cœur qu’il humilie, qu’il afflige les enfants des hommes. Lamed

34 Quand on foule aux pieds tous les captifs d’un pays,

35 quand on fait dévier le droit d’un homme à la face du Très-Haut,

36 quand on lèse quelqu’un dans son procès, le Seigneur ne le voit-il pas ? Mem

37 Qui donc parle, et cela existe, sinon le Seigneur, lui qui décrète ?

38 N’est-ce pas de la bouche du Très-Haut que sortent malheurs et bonheur ?

39 De quoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Qu’il soit plutôt vaillant contre ses péchés ! Noun

40 Examinons nos chemins, scrutons-les et revenons au Seigneur ;

41 élevons notre cœur et nos mains vers Dieu qui est au ciel.

42 Nous, nous avons péché, nous avons trahi ; toi, tu n’as pas pardonné. Samek

43 Enveloppé de colère, tu nous as pourchassés, tu as tué sans pitié,

44 enveloppé dans ta nuée que la prière ne peut franchir.

45 Tu as fait de nous des rebuts, des ordures parmi les peuples. Pé

46 Ils ouvrent la bouche contre nous, tous nos ennemis.

47 Pour nous, l’effroi et le vertige, le désastre et la ruine !

48 Des torrents s’échappent de mes yeux sur la ruine de la fille de mon peuple. Aïn

49 Mes yeux ne cessent de couler : pas de répit

50 tant que le Seigneur ne se penche et ne voie du haut du ciel.

51 Pour toutes les filles de ma ville mes yeux me font mal. Sadé

52 Mes ennemis, sans raison, me chassent, me pourchassent comme un oiseau ;

53 ils m’ont réduit au silence de la fosse, m’ont recouvert d’une pierre ;

54 les eaux ont submergé ma tête ; j’ai dit : « Je suis perdu ! » Qoph

55 J’ai invoqué ton nom, Seigneur, des profondeurs de la fosse ;

56 tu m’as entendu dire : « Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes clameurs ! »

57 Au jour où je t’invoquais, tu t’es fait proche et tu as dit : « Ne crains pas ! » Resh

58 Tu as plaidé ma cause, Seigneur : tu as racheté ma vie.

59 Tu vois, Seigneur, le tort qu’ils me font : rends-moi justice !

60 Tu vois toute leur rancune, tous leurs complots contre moi. Shin

61 Tu entends leurs insultes, Seigneur, tous leurs complots contre moi,

62 les propos de mes agresseurs et leurs murmures contre moi tout le jour ;

63 regarde-les, assis ou debout, c’est moi qu’ils chansonnent. Taw

64 Tu leur rendras la pareille, Seigneur, selon les œuvres de leurs mains.

65 Tu abêtiras leur cœur : sur eux sera ta malédiction.

66 Tu les pourchasseras de ta colère, tu les supprimeras de dessous ton ciel, Seigneur.

 

Jérémie 23,1-40

Posted in adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, attributs et noms divins, châtiment, colère de Dieu, droiture, enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lamentation (deuil), mal (méchanceté), malédiction, mensonge, omniscience divine, parole de Dieu (vivante), pasteur, plan de Dieu (secret, intention), prophétie (oracle), royauté du Christ, serment (vœux), ténèbre, vision (songe, extase) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Quel malheur pour vous, pasteurs ! Vous laissez périr et vous dispersez les brebis de mon pâturage – oracle du Seigneur !

02 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, contre les pasteurs qui conduisent mon peuple : Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, et vous ne vous êtes pas occupés d’elles. Eh bien ! Je vais m’occuper de vous, à cause de la malice de vos actes – oracle du Seigneur.

03 Puis, je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai chassées. Je les ramènerai dans leur enclos, elles seront fécondes et se multiplieront.

04 Je susciterai pour elles des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées ni effrayées, et aucune ne sera perdue – oracle du Seigneur.

05 Voici venir des jours – oracle du Seigneur–, où je susciterai pour David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice.

06 En ces jours-là, Juda sera sauvé, et Israël habitera en sécurité. Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice. »

07 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël »,

08 mais : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays du nord les gens de la maison d’Israël, qui les a ramenés de tous les pays où il les avait chassés. » Car ils demeureront sur leur sol.

09 Sur les prophètes. Mon cœur en moi s’est brisé, tous mes os frémissent. Je suis comme un ivrogne, comme un homme pris de vin, à cause du Seigneur, à cause de ses paroles de sainteté.

10 Car le pays est rempli d’adultères, à cause de la malédiction le pays est en deuil, les pâturages du désert sont desséchés. La course de ces gens est tendue vers le mal, et leur force, vers ce qui n’est pas juste.

11 Oui, même le prophète, même le prêtre sont corrompus, et jusqu’en ma maison, j’ai découvert leur malice, – oracle du Seigneur.

12 C’est pourquoi leur chemin sera pour eux comme un sentier glissant en pleine obscurité : ils y seront poussés, ils tomberont, car je ferai venir sur eux le malheur, l’année de leur châtiment, – oracle du Seigneur.

13 Chez les prophètes de Samarie, j’ai vu des extravagances : ils prophétisaient par le dieu Baal et ils égaraient mon peuple Israël.

14 Mais chez les prophètes de Jérusalem, j’ai vu des choses monstrueuses : ils sont adultères et familiers du mensonge, ils prêtent main-forte aux malfaiteurs, et nul ne revient de sa malice. Tous, ils sont devenus pour moi pareils à Sodome, et les habitants de Jérusalem, pareils à Gomorrhe.

15 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur de l’univers contre les prophètes : Je vais les nourrir d’absinthe et les abreuver d’eau empoisonnée, car, à partir des prophètes de Jérusalem, la corruption s’est répandue dans tout le pays.

16 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : N’écoutez pas les paroles de ces prophètes qui prophétisent pour vous et font de vous des êtres de rien. Ils disent les visions de leur cœur et non ce qui sort de la bouche du Seigneur.

17 Ils ne cessent de dire à ceux qui me méprisent : « Le Seigneur a parlé, vous aurez la paix ! » Et tous disent, en suivant les penchants de leur cœur endurci : « Le malheur ne viendra pas sur vous ! »

18 Mais qui donc s’est tenu au conseil du Seigneur ? Qui a vu et entendu sa parole ? Qui a fait attention à sa parole et l’a entendue ?

19 Voici la tempête du Seigneur : sa fureur éclate, la tempête tourbillonne, elle tournoie sur la tête des méchants.

20 La colère du Seigneur ne se détournera pas avant d’avoir agi et réalisé les desseins de son cœur. Dans les derniers jours, vous le comprendrez vraiment.

21 Je n’ai pas envoyé ces prophètes, et pourtant ils courent ! Je ne leur ai pas parlé, et pourtant ils prophétisent !

22 S’ils s’étaient tenus à mon conseil, ils auraient fait entendre mes paroles à mon peuple, ils l’auraient fait revenir de sa conduite mauvaise et de la malice de ses actes.

23 Suis-je Dieu de près – oracle du Seigneur –, et non Dieu de loin ?

24 Si un homme se dissimule dans des lieux cachés, ne le verrais-je pas ? – oracle du Seigneur. Ne suis-je pas celui qui remplit ciel et terre ? – oracle du Seigneur.

25 J’ai entendu ce que disent les prophètes, ceux qui prophétisent en mon nom le mensonge, et qui disent : « J’ai eu un songe ! J’ai eu un songe ! »

26 Combien de temps y aura-t-il encore parmi les prophètes des gens qui prophétisent le mensonge, qui prophétisent la tromperie de leur cœur ?

27 Avec les songes qu’ils se racontent l’un à l’autre, pensent-ils faire oublier mon nom à mon peuple comme leurs pères avaient oublié mon nom avec le dieu Baal ?

28 Le prophète qui a un songe, qu’il raconte le songe ; celui qui tient de moi une parole, qu’il dise ma parole en vérité. Qu’y a-t-il de commun entre la paille et le grain ? – oracle du Seigneur.

29 Ma parole n’est-elle pas comme un feu – oracle du Seigneur –, comme un marteau qui fracasse le roc ?

30 C’est pourquoi, me voici contre les prophètes – oracle du Seigneur –, ceux qui se volent l’un à l’autre mes paroles.

31 Me voici contre les prophètes – oracle du Seigneur –, ceux qui agitent leur langue pour proférer un oracle.

32 Me voici contre ceux qui prophétisent des rêves mensongers – oracle du Seigneur. En les racontant, ils égarent mon peuple par leurs mensonges et par leurs vantardises, alors que moi je ne les ai pas envoyés et ne leur ai pas donné d’ordre ; ils ne sont d’aucune utilité à ce peuple – oracle du Seigneur.

33 Quand ce peuple, le prophète ou un prêtre te demandera : « De quelle proclamation le Seigneur t’a chargé ? », tu leur répondras : « Pour ce qui est d’une charge, je vais me débarrasser de vous ! – oracle du Seigneur. »

34 Et le prophète, le prêtre ou celui du peuple qui dira : « Proclamation du Seigneur ! », cet homme-là, je le châtierai, lui et sa maison.

35 Vous allez parler ainsi, chacun à son prochain, chacun à son frère : « Que répond le Seigneur ? », « Que déclare le Seigneur ? »

36 Vous ne prononcerez plus : « Proclamation du Seigneur », car, pour chacun, la proclamation n’est que sa propre parole. Vous avez perverti les paroles du Dieu vivant, le Seigneur de l’univers, notre Dieu.

37 Va plutôt demander au prophète : « Que te répond le Seigneur ? », « Que déclare le Seigneur ? »

38 Si, au contraire, vous dites : « Proclamation du Seigneur », alors ainsi parle le Seigneur : Puisque vous dites les mots « Proclamation du Seigneur », alors que je vous ai fait avertir de ne plus le dire,

39 à cause de cela, je vais vous soulever comme une charge et me débarrasser de vous et de la ville que je vous ai donnée, à vous et à vos pères.

40 Et je mettrai sur vous un éternel reproche, une confusion éternelle, qui ne s’oublieront pas.