Ecclésiastique 51,1-30

01Je veux te rendre grâce, Seigneur mon roi, je te louerai, Dieu mon sauveur. Je rends grâce à ton nom :

02 tu as été pour moi un défenseur et un soutien. Tu as délivré mon corps de la perdition, du piège de la calomnie et des lèvres menteuses. Face à mes adversaires, tu as été mon soutien.

03 Par la grandeur de ta miséricorde et de ton nom, tu m’as délivré des mâchoires qui allaient me dévorer, des mains qui menaçaient ma vie, de tourments innombrables,

04 du bûcher qui me suffoquait de toutes parts ; tu m’as délivré d’un feu que je n’avais pas allumé,

05 du gouffre profond de la Mort, de la langue impure et de la parole mensongère,

06 lorsqu’une langue injuste me calomniait auprès du roi. J’étais arrivé tout près de la mort, ma vie était descendue au seuil du séjour des morts.

07 On m’assiégeait de tous côtés : aucun homme pour me secourir. Je regardais si quelqu’un me viendrait en aide, mais il n’y avait personne.

08 Alors je me suis rappelé ta miséricorde, Seigneur, et ta bienfaisance éternelle : tu retires de la peine ceux qui t’attendent, tu les sauves de la main des ennemis.

09 De la terre j’ai fait monter ma supplication, j’ai prié pour être arraché à la mort.

10 J’ai invoqué le Seigneur, Père de mon Seigneur, pour qu’au jour de détresse il ne m’abandonne pas, livré sans défense au pouvoir des orgueilleux.

11 Sans me lasser, je louerai ton nom, je te chanterai dans l’action de grâce. Ma prière a été exaucée :

12 tu m’as sauvé de la perdition, tu m’as tiré du malheur. C’est pourquoi je veux te rendre grâce et te louer, je bénirai le nom du Seigneur.

13 Quand j’étais encore jeune et que je n’avais pas erré çà et là, aux yeux de tous j’ai cherché la Sagesse dans ma prière.

14 Devant le Temple, je priais pour la recevoir, et jusqu’au bout je la rechercherai.

15 Depuis la fleur jusqu’à la maturité de la grappe, elle a été la joie de mon cœur. Mon pied s’est avancé sur le droit chemin ; depuis ma jeunesse, je marchais sur ses traces.

16 Il m’a suffi de tendre un peu l’oreille pour la recevoir, et j’y ai trouvé de grandes leçons.

17 Grâce à elle, j’ai progressé ; je rendrai gloire à celui qui me donne la Sagesse.

18 J’ai résolu de la mettre en pratique, ardemment j’ai désiré le bien, et jamais je n’aurai à le regretter.

19 Pour elle, j’ai vaillamment combattu, j’ai mis, à pratiquer la Loi, beaucoup d’exactitude. J’ai levé mes mains vers le ciel, j’ai déploré de la connaître si mal.

20 J’ai dirigé mon âme vers elle, c’est dans la pureté que je l’ai trouvée. Avec elle, dès le commencement, j’ai trouvé l’intelligence, c’est pourquoi je ne serai jamais abandonné.

21 Bouleversé jusqu’au fond de moi-même, je l’ai recherchée ; c’est pourquoi j’ai obtenu un bien excellent.

22 En récompense, le Seigneur m’a donné une langue avec laquelle je le louerai.

23 Approchez-vous de moi, vous qui n’avez pas d’instruction, prenez place dans mon école.

24 Pourquoi dire que vous manquez de sagesse, pourquoi vos âmes ont-elles si grande soif ?

25 J’ouvre la bouche et déclare : « Faites-en l’acquisition sans rien payer ;

26 placez votre cou sous le joug, et recevez l’instruction. » On la trouve tout près de soi.

27 Constatez-le de vos yeux : en prenant peu de peine, j’ai trouvé beaucoup de repos.

28 Accédez à l’instruction à grand prix d’argent : vous en retirerez beaucoup d’or.

29 Que votre âme trouve sa joie dans la miséricorde du Seigneur, n’ayez pas de honte à le louer.

30 Accomplissez votre œuvre avant le temps fixé, et il vous donnera la récompense en son temps.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :