Archive for the loi Category

Malachie 3,1-24

Posted in abondance, adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, alliance, anathème, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), impiété, inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), loi, lumière (lampe), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), miracle (guérison, signe), offrande (prémisse et autres), opprimé (oppression), passage de la mort, Père et Fils, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), purgatoire, purification, rendre grâce (dîme), serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), témoignage (témoin), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers.

02 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs.

03 Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice.

04 Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.

05 Je m’approcherai de vous pour le jugement ; sans attendre, je témoignerai contre les magiciens, contre les adultères, contre ceux qui font de faux serments, contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin, qui excluent l’immigré et qui ne me craignent pas, – dit le Seigneur de l’univers.

06 Moi, le Seigneur, je n’ai pas changé, mais vous, fils de Jacob, vous n’en finissez pas de changer :

07 depuis les jours de vos pères, vous vous écartez de mes décrets et ne les gardez pas. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, – dit le Seigneur de l’univers. Vous demandez : « En quoi devrons-nous revenir ? »

08 – Un homme peut-il tromper Dieu ? Et vous me trompez ! Vous dites : « En quoi t’avons-nous trompé ? » – Pour la dîme et les redevances.

09 Vous êtes maudits de malédiction, vous me trompez, vous, la nation entière !

10 Apportez toute la dîme à la maison du trésor, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma Maison. Soumettez-moi donc ainsi à l’épreuve, – dit le Seigneur de l’univers –, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses du ciel si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance !

11 Pour vous, je menacerai l’insecte vorace : qu’il ne détruise plus les fruits de votre sol, et que la vigne de vos campagnes ne soit plus stérile, – dit le Seigneur de l’univers.

12 Toutes les nations vous diront bienheureux, car vous serez alors une terre de délices, – dit le Seigneur de l’univers.

13 Vous avez contre moi des paroles dures, – dit le Seigneur. Et vous osez demander : « Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ? »

14 Voici ce que vous avez dit : « Servir Dieu n’a pas de sens. À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ?

15 Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent ! »

16 Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement. Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom.

17 Le Seigneur de l’univers déclara : Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare. Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement.

18 Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir.

19 Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche.

20 Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. Vous sortirez en bondissant comme de jeunes veaux à la pâture.

21 Vous foulerez les méchants, car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, – dit le Seigneur de l’univers.

22 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui j’ai prescrit, sur l’Horeb, décrets et ordonnances pour tout Israël.

23 Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable.

24 Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, et le cœur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !

 

Publicités

Malachie 2,1-17

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, créateur (création), droiture, ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, mariage, offrande (prémisse et autres), paix, Père et Fils, péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sainteté (saint), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01 Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement :

02 Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom – dit le Seigneur de l’univers –, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Oui, je les maudis, car aucun de vous ne prend rien à cœur.

03 Voici : je vais menacer votre descendance. Je vous jetterai du fumier à la figure, le fumier qui provient de vos fêtes ; on vous enlèvera avec lui.

04 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet avertissement, pour que subsiste mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

05 Mon alliance avec lui était vie et paix, je les lui accordais, ainsi que la crainte, et il me craignait. Devant mon nom, il restait saisi.

06 La loi de vérité était dans sa bouche, et rien de mal ne se trouvait sur ses lèvres. Dans la paix et la droiture, il marchait avec moi ; nombreux furent ceux qu’il ramena de la faute.

07 En effet, les lèvres du prêtre gardent la connaissance de la Loi, et l’on recherche l’instruction de sa bouche, car il est le messager du Seigneur de l’univers.

08 Mais vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez détruit mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

09 À mon tour je vous ai méprisés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n’avez pas gardé mes chemins, mais agi avec partialité dans l’application de la Loi.

10 Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ?

11 Juda a trahi. Une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem. Oui, Juda a profané ce qui est saint, ce qui est aimé du Seigneur : il a épousé la fille d’un dieu étranger.

12 Le Seigneur retranchera l’homme qui agit ainsi, celui qui en est le témoin, celui qui s’en fait l’écho depuis les tentes de Jacob et qui présente une offrande au Seigneur de l’univers.

13 Et encore, une deuxième chose que vous faites : couvrir de larmes, de pleurs et de gémissements l’autel du Seigneur, car il ne fait plus attention à l’offrande et ne désire plus recevoir ce qui vient de vos mains.

14 Et vous dites : « Pourquoi cela ? » – C’est que le Seigneur a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse : tu l’as trahie, elle, ta compagne, la femme de ton alliance.

15 Un seul n’a-t-il pas fait la chair, et le souffle de vie qui est en elle ? Et que recherche-t-il ? Une descendance divine. Vous prendrez garde à votre souffle de vie : que nul ne trahisse la femme de sa jeunesse.

16 Car je hais la répudiation, – dit le Seigneur, Dieu d’Israël –, et celui qui se couvre d’un vêtement de violence, – dit le Seigneur de l’univers. Vous prendrez garde à votre souffle de vie et vous ne trahirez pas.

17 Vous fatiguez le Seigneur par vos discours, et vous dites : « En quoi l’avons-nous fatigué ? » – C’est lorsque vous dites : « Quiconque fait le mal est bon aux yeux du Seigneur, en de tels hommes il prend plaisir », – et encore : « Où est le Dieu de justice ? »

 

Sophonie 3,1-20

Posted in adoration (contemplation), allégorie et référence christique, bonté divine (amour de Dieu), calomnie, médisance (langue), colère de Dieu, confiance en Dieu, crainte de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), ecouter (voix du Seigneur), faux prêtre et faux prophète, honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), initiative divine, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), loi, mensonge, montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), paix, pasteur, pauvre (faible), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prophétie (oracle), protection divine (refuge, abri), pur et impur (souillure), purgatoire, royauté du Christ, salut (rachat, rédemption), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Malheur à la rebelle, l’impure, Jérusalem, la ville tyrannique !

02 Elle n’a pas écouté l’appel, elle n’a pas accepté la leçon, elle n’a pas fait confiance au Seigneur, de son Dieu elle ne s’est pas approchée.

03 Ses princes, en elle, sont des lions rugissants ; ses juges, des loups de la steppe qui n’ont rien à ronger le matin ;

04 ses prophètes sont des vantards, des imposteurs ; ses prêtres profanent ce qui est sacré, ils violent la Loi.

05 Mais le Seigneur, en elle, est juste, il ne commet pas d’injustice ; chaque matin, il rend son jugement, toujours présent quand le jour se lève. – Mais le malfaiteur ne connaît pas la honte.

06 J’ai supprimé des nations, leurs tours d’angle ont été détruites ; j’ai rendu leurs rues désertes : plus personne n’y passe. Leurs villes sont ravagées : plus un homme, plus un habitant !

07 Je disais : Au moins tu me craindras, tu accepteras la leçon ; à ses yeux ne peuvent s’effacer toutes les fois où je l’ai visitée. Mais non ! À peine levés, ils se sont mis à pervertir toutes leurs actions !

08 C’est pourquoi : Oracle du Seigneur ! J’ai dit : « Attendez-moi, jusqu’au jour où je me lèverai en accusateur. » Ma décision rassemblera les nations, réunira les royaumes, pour verser sur eux ma fureur, toute l’ardeur de ma colère. Oui, le feu de ma jalousie dévorera toute la terre.

09 Alors, je rendrai pures les lèvres des peuples pour que tous invoquent le nom du Seigneur et, d’un même geste, le servent.

10 D’au-delà des fleuves d’Éthiopie, ceux qui m’adorent, mes enfants dispersés, m’apporteront mon offrande.

11 Ce jour-là, tu n’auras plus à rougir de tes méfaits, de tes crimes contre moi, car alors j’extirperai de toi ceux qui se vantent avec insolence, tu cesseras de te pavaner sur ma montagne sainte.

12 Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur.

13 Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.

14 Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem !

15 Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur.

16 Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir !

17 Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il exultera pour toi et se réjouira,

18 comme aux jours de fête. » J’ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne subisses plus l’humiliation.

19 Me voici à l’œuvre contre tous tes oppresseurs. En ce temps-là je sauverai la brebis boiteuse, je rassemblerai celles qui sont égarées, et je leur donnerai louange et renom dans tous les pays où elles ont connu la honte.

20 En ce temps-là je vous ramènerai, en ce temps-là je vous rassemblerai ; alors je vous donnerai louange et renom parmi tous les peuples de la terre, quand je ramènerai vos captifs, et vous le verrez, – dit le Seigneur.

Sophonie 2,1-15

Posted in attributs et noms divins, chercher Dieu, colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), enfer (géhenne, vallée du Cédron), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), humilité (humble), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), loi, orgueil (se glorifier), pasteur, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), purgatoire, terre promise (terre sainte) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Serrez-vous, entassez-vous, nation sans désir,

02 avant que vous soyez chassés comme la paille qui disparaît en un jour, avant que vienne sur vous la brûlante colère du Seigneur, avant que vienne sur vous le jour de la colère du Seigneur.

03 Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays, qui accomplissez sa loi. Cherchez la justice, cherchez l’humilité : peut-être serez-vous à l’abri au jour de la colère du Seigneur.

04 Voyez ! Gaza va être abandonnée, Ascalon sera dévastée. Ashdod, en plein midi, sera dépeuplée, Écrone sera déracinée.

05 Malheur aux habitants des bords de la mer, à la nation des Crétois ! La parole du Seigneur est contre vous : « Canaan, terre des Philistins, je vais te ruiner, te vider de tous tes habitants ! »

06 Les bords de la mer seront réduits en pacages, en prairies pour les bergers, en parcs à moutons.

07 Ce sera un territoire pour ceux qui resteront de la maison de Juda ; là, ils mèneront paître leurs troupeaux ; au milieu des maisons d’Ascalon, le soir ils se reposeront, car le Seigneur, leur Dieu, les visitera, il aura changé leur sort.

08 J’ai entendu les insultes de Moab et les sarcasmes des fils d’Ammone, qui ont insulté mon peuple et se vantaient de leur territoire.

09 C’est pourquoi, par ma vie – oracle du Seigneur de l’univers, Dieu d’Israël –, Moab deviendra comme Sodome, et les fils d’Ammone comme Gomorrhe, le domaine du chardon, un monceau de sel, une terre à jamais désolée. Le reste de mon peuple les pillera, ce qui subsistera de ma nation en héritera.

10 Tel sera leur sort pour prix de leur orgueil, puisqu’ils ont insulté et traité de haut le peuple du Seigneur de l’univers.

11 Redoutable pour eux sera le Seigneur, lorsqu’il aura réduit à rien tous les dieux de la terre ; alors toutes les îles des nations se prosterneront devant lui, chacune sur son propre sol.

12 Quant à vous, Éthiopiens, il dira : « Ils seront transpercés par mon épée. »

13 Il lèvera la main contre le Nord, il fera périr Assour, il fera de Ninive une terre désolée, aride comme le désert.

14 En elle se reposeront les troupeaux et toutes sortes de bêtes. Même la hulotte, même le hérisson passeront la nuit parmi ses chapiteaux ; un hululement se fait entendre à la fenêtre, et sur le seuil se tient un corbeau : le palais de cèdre n’est que ruines.

15 Telle sera la cité hautaine qui trônait avec assurance, elle qui disait en son cœur : « Moi, rien que moi ! » Comment est-elle devenue un lieu désolé, un repaire pour les bêtes ? Tous ceux qui passent près d’elle sifflent en agitant la main.

Habaquc 1,1-17

Posted in attributs et noms divins, châtiment, déportation (captif, exil), droiture, eternité (vie éternel), jugement, justice (justification, juste), loi, purgatoire, salut (rachat, rédemption), silence de Dieu with tags on 5 mars 2014 by JL

01 LA PROCLAMATION de ce que le prophète Habacuc a vu.

02 Combien de temps, Seigneur, vais-je appeler, sans que tu entendes ? Crier vers toi : « Violence ! », sans que tu sauves ?

03 Pourquoi me fais-tu voir le mal et regarder la misère ? Devant moi, pillage et violence ; dispute et discorde se déchaînent.

04 C’est pourquoi la loi est sans force et le droit n’apparaît plus jamais ! Quand le méchant cerne le juste, alors le droit apparaît faussé.

05 Voyez chez les nations, et regardez ! Soyez dans la stupeur et la stupéfaction ! Car je ferai en votre temps une œuvre que vous ne croiriez pas, si on la racontait.

06 Oui, voici que je suscite les Chaldéens, la nation impétueuse et farouche, qui parcourt les étendues de la terre pour s’emparer des demeures d’autrui.

07 Elle est terrible et redoutable ; c’est elle qui se donne son droit et sa grandeur.

08 Ses chevaux sont plus rapides que des léopards, plus vifs que les loups du soir. Ses cavaliers bondissent, ils arrivent de loin, ses cavaliers, ils volent, comme un aigle qui fond sur sa proie.

09 Tous, ils arrivent pour la violence, leurs faces tendues vers l’avant, tous ensemble ; ils ramassent les captifs comme du sable.

10 Cette nation se moque des rois, les princes sont pour elle un jouet : elle se joue de toutes les forteresses, par un remblai de terre, elle les prend.

11 Puis le vent tourne, elle s’en va, la criminelle ! Sa force est son dieu.

12 Seigneur, depuis les temps anciens, n’es-tu pas mon Dieu, mon Saint, toi qui es immortel ? Seigneur, tu as établi les Chaldéens pour exécuter le jugement ; tu en as fait un roc pour exercer le châtiment.

13 Tes yeux sont trop purs pour voir le mal, tu ne peux supporter la vue de l’oppression. Alors, pourquoi regardes-tu ces perfides, pourquoi restes-tu silencieux quand le méchant engloutit l’homme juste ?

14 Tu traites les hommes comme les poissons de la mer, et comme les reptiles que personne ne domine.

15 Le Chaldéen les pêche tous avec son hameçon, les prend avec son filet, et les recueille dans ses nasses, ce qui le comble de joie et d’allégresse !

16 Alors il offre des sacrifices à son filet, il fait fumer de l’encens devant ses nasses, car il leur doit une prise abondante et une nourriture copieuse.

17 N’arrêtera-t-il pas de vider son filet, de massacrer sans pitié des nations ?

 

Michée 4,1-14

Posted in allégorie et référence christique, anathème, attributs et noms divins, chemin (voie du Seigneur), conquérir (combat spirituel), dernier temps (fin du monde), eternité (vie éternel), festin (paradis), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), libération (délivrance, joug), loi, maison (demeures) du Seigneur, montagne du Seigneur (théophanie), paix, parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), royaume de Dieu, salut (rachat, rédemption), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 4 mars 2014 by JL

01Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la Maison du Seigneur se tiendra plus haut que les monts, elle s’élèvera au-dessus des collines. Vers elle afflueront des peuples

02 et viendront des nations nombreuses. Elles diront : « Venez ! montons à la montagne du Seigneur, à la maison du Dieu de Jacob ! Qu’il nous enseigne ses chemins, et nous irons par ses sentiers. » Oui, la loi sortira de Sion, et de Jérusalem, la parole du Seigneur.

03 Il sera le juge entre des peuples nombreux et, jusqu’aux lointains, l’arbitre de nations puissantes. De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l’épée ; ils n’apprendront plus la guerre.

04 Chacun pourra s’asseoir sous sa vigne et son figuier, et personne pour l’inquiéter. La bouche du Seigneur de l’univers a parlé !

05 Oui, tous les peuples marchent, chacun au nom de son dieu ; mais nous, nous marchons au nom du Seigneur, notre Dieu, pour toujours et à jamais.

06 Ce jour-là – oracle du Seigneur –, je rassemblerai les brebis boiteuses, je réunirai les égarées, et celles que j’avais maltraitées.

07 Des boiteuses je ferai le reste d’Israël, de celles qui sont mises à l’écart, une nation puissante. Le Seigneur régnera sur eux à la montagne de Sion, dès maintenant et à jamais.

08 Et toi, Tour du Troupeau, Ophel de la fille de Sion, à toi va revenir la souveraineté d’antan, la royauté de la fille de Jérusalem.

09 Maintenant pourquoi pousses-tu de tels cris ? N’y a-t-il donc pas de Roi chez toi ? A-t-il péri, ton Conseiller, pour que les douleurs t’aient saisie comme la femme qui enfante ?

10 Oui, tords-toi de douleur, fille de Sion, et mets-toi en travail comme celle qui enfante, car maintenant il te faut sortir de la cité, camper dans les champs. Puis, tu iras jusqu’à Babel, c’est là que tu seras délivrée ; c’est là que le Seigneur te rachètera de la main de tes ennemis.

11 Maintenant se sont rassemblées contre toi des nations nombreuses, et elles disent : « Qu’on profane Sion ! Que nos yeux se repaissent d’un tel spectacle ! »

12 Mais elles ne connaissent pas les pensées du Seigneur ; elles ne comprennent pas son projet : il les a rassemblées comme les gerbes sur l’aire à grain.

13 Lève-toi, fille de Sion, piétine-les ! Je te ferai des cornes de fer, je te ferai des sabots de bronze. Tu vas broyer des peuples nombreux. Le fruit de leurs rapines, tu le voueras par anathème au Seigneur, et leurs richesses, au Maître de toute la terre.

14 Maintenant, rassemble tes troupes. Contre nous on a mis le siège. À coups de bâton, on frappe à la joue le juge d’Israël.

Amos 2,1-16

Posted in désert (ascèse, dépouillement), esclavage (du péché), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), loi, nudité, pauvre (faible), prophète, prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes de Moab, et même de quatre, je l’ai décidé sans retour ! Parce qu’il a brûlé à la chaux vive les os du roi d’Édom,

02 j’enverrai un feu dans Moab, et il dévorera les palais de Qeriyoth ; Moab mourra dans le vacarme, au cri de guerre, au son du cor ;

03 de chez lui je supprimerai le juge, et tuerai tous ses princes avec lui. Le Seigneur a parlé.

04 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes de Juda, et même de quatre, je l’ai décidé sans retour ! Parce qu’ils ont rejeté la Loi du Seigneur, et n’ont pas gardé ses décrets, parce que leurs idoles les ont égarés, celles que leurs pères avaient suivies,

05 j’enverrai un feu en Juda, et il dévorera les palais de Jérusalem.

06 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes d’Israël, et même de quatre, je l’ai décidé sans retour ! Ils vendent le juste pour de l’argent, le malheureux pour une paire de sandales.

07 Ils écrasent la tête des faibles dans la poussière, aux humbles ils ferment la route. Le fils et le père vont vers la même fille et profanent ainsi mon saint nom.

08 Auprès des autels, ils se couchent sur les vêtements qu’ils ont pris en gage. Dans la maison de leur Dieu, ils boivent le vin de ceux qu’ils ont frappés d’amende.

09 Moi, pourtant, j’avais détruit devant eux l’Amorite, dont la stature égalait celle des cèdres et la vigueur, celle des chênes ! Je l’avais anéanti de haut en bas, depuis les fruits jusqu’aux racines.

10 Moi, je vous avais fait monter du pays d’Égypte et je vous avais, pendant quarante ans, conduits à travers le désert, pour vous donner en héritage le pays de l’Amorite.

11 J’avais suscité des prophètes parmi vos fils et, parmi vos jeunes gens, des naziréens (c’est-à-dire des hommes voués à Dieu). Oui ou non, est-ce vrai, fils d’Israël ? – oracle du Seigneur.

12 Mais vous faites boire du vin aux naziréens, et aux prophètes vous donnez cet ordre : « Ne prophétisez pas ! »

13 Eh bien, moi, maintenant, je vous écraserai sur place, comme un char plein de gerbes écrase tout sur son passage.

14 L’homme le plus rapide ne pourra pas fuir, le plus fort ne pourra pas montrer sa vigueur, même le héros ne sauvera pas sa vie.

15 L’archer ne tiendra pas, le coureur n’échappera pas, le cavalier ne sauvera pas sa vie.

16 Le plus brave s’enfuira tout nu, ce jour-là, – oracle du Seigneur.