Ecclésiastique 39,1-35

Il en va autrement de celui qui s’applique à la loi du Très-Haut et la médite :

01 il cherchera à connaître la sagesse de tous les anciens et se consacrera à la lecture des prophètes.

02 Il retiendra l’histoire des hommes célèbres, il pénètrera dans les détours des paraboles,

03 il cherchera le sens caché des proverbes, il retournera dans sa tête les énigmes des paraboles.

04 Il aura une place au service des grands, il se fera remarquer par les chefs, il voyagera dans les pays étrangers, car il a l’expérience du bien et du mal que font les hommes.

05 Il s’appliquera de tout son cœur à servir dès le matin le Seigneur qui l’a créé. Il présentera sa supplication devant le Très-Haut, il ouvrira la bouche pour la prière et il suppliera pour ses péchés.

06 Si le Seigneur souverain le veut, il sera rempli de l’esprit d’intelligence, il répandra comme une ondée ses paroles de sagesse, et dans la prière il rendra grâce au Seigneur.

07 Il suivra le droit chemin dans ses décisions comme dans son savoir, et il méditera sur les secrets de Dieu.

08 Il fera connaître l’enseignement qu’il a reçu et mettra sa fierté dans la loi de l’Alliance prescrite par le Seigneur.

09 Beaucoup feront l’éloge de son intelligence ; et jamais on ne l’oubliera. Son souvenir ne disparaîtra pas, son nom vivra de génération en génération.

10 Les nations raconteront sa sagesse, l’assemblée proclamera ses louanges.

11 S’il prolonge sa vie, son nom passe avant mille autres, et s’il meurt, son œuvre est accomplie.

12 Je veux encore faire part de mes réflexions, car j’en suis plein comme est pleine la lune.

13 Écoutez-moi, génération de saints : croissez comme la rose plantée au bord des eaux.

14 Comme le Liban, exhalez votre parfum, et fleurissez comme le lis. Élevez la voix, chantez ensemble, et bénissez le Seigneur en toutes ses œuvres.

15 Rapportez à son nom la grandeur ; rendez-lui grâce par la louange, par le chant de vos lèvres et vos cithares. Et vous direz pour rendre grâce :

16 « Les œuvres du Seigneur sont toutes très bonnes, [et chacun de ses ordres s’accomplira en son temps. »]

17 Il n’y a pas à demander : « Qu’est-ce que ceci ? Pourquoi cela ? », car toute chose vient à point en son temps. À sa parole, les eaux se sont figées ; par un mot de sa bouche, il a mis les eaux en réserve.

18 À son ordre, tout s’accomplit selon son bon plaisir, et nul ne peut freiner sa force de salut.

19 Les œuvres de tous les mortels sont devant lui, rien ne peut rester caché à ses yeux.

20 Son regard porte du début à la fin des temps ; il n’est rien qui puisse l’étonner.

21 Il n’y a pas à demander : « Qu’est-ce que ceci ? Pourquoi cela ? », car toute chose créée a son utilité.

22 La bénédiction du Seigneur est comme un fleuve qui déborde, comme un torrent qui abreuve la terre.

23 Mais les nations auront sa colère en partage, comme au jour où il transforma une terre arrosée en désert de sel.

24 Ses voies sont droites pour les fidèles, et pleines d’obstacles pour les gens sans loi.

25 Dès l’origine les choses bonnes ont été créées pour les bons, et les mauvaises pour les pécheurs.

26 Ce qui est de première nécessité pour la vie de l’homme, c’est l’eau, le feu, le fer, le sel, la fleur de farine de froment, le lait et le miel, le sang de la grappe, l’huile et le vêtement.

27 Toutes ces choses sont pour le bien de qui est religieux, mais se changent en mal pour les pécheurs.

28 Certains vents ont été créés pour punir et, dans leur fureur, ils multiplient leurs ravages. Au temps de la destruction, ils déversent leur violence et assouvissent la fureur de Celui qui les a faits.

29 Feu et grêle, famine et peste, tout cela a été créé pour punir.

30 Les dents des fauves, les scorpions, les vipères, l’épée vengeresse qui extermine les impies,

31 se réjouissent tous d’exécuter ses commandements ; ils sont sur la terre, prêts en cas de besoin, et le moment venu, ne désobéiront pas aux ordres.

32 Voilà pourquoi j’avais ma conviction depuis le début, j’ai réfléchi et j’ai écrit :

33 « Toutes les œuvres du Seigneur sont bonnes, il pourvoit à tout besoin quand il le faut. »

34 Il n’y a pas lieu de dire : « Ceci est pire que cela », car toute chose sera appréciée en son temps.

35 Et maintenant, chantez de tout votre cœur, à pleine voix, et bénissez le nom du Seigneur.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :