Archive for the buisson ardent Category

Deutéronome 18,15-22

Posted in buisson ardent, ecouter (voix du Seigneur), idolâtrie, prophète with tags on 14 mars 2013 by JL
Yahvé ton Dieu suscitera pour toi, du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi, que vous écouterez.16 C'est cela même que tu as demandé à Yahvé ton Dieu, à l'Horeb, au jour de l'Assemblée : « Pour ne pas mourir, je n'écouterai plus la voix de Yahvé mon Dieu et je ne regarderai plus ce grand feu »,17 et Yahvé me dit : « Ils ont bien parlé.18 Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai.19 Si un homme n'écoute pas mes paroles, que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c'est moi-même qui en demanderai compte à cet homme.20 Mais si un prophète a l'audace de dire en mon nom une parole que je n'ai pas ordonné de dire, et s'il parle au nom d'autres dieux, ce prophète mourra. »21 Peut-être vas-tu dire en ton coeur : « Comment saurons-nous que cette parole, Yahvé ne l'a pas dite ? « 22 Si ce prophète a parlé au nom de Yahvé, et que sa parole reste sans effet et ne s'accomplit pas, alors Yahvé n'a pas dit cette parole-là. Le prophète a parlé avec présomption. Tu n'as pas à le craindre.
Publicités

Deutéronome 10,1-22

Posted in arche d'alliance, béatitude (bonheur), bénédiction, buisson ardent, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), circoncision, commandements (préceptes, décrets), crainte de Dieu, désert (ascèse, dépouillement), election divine, etranger (terre étrangère), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), justice (justification, juste), montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), prière de louange, promesse, puissance divine, pureté du coeur, rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 27 février 2013 by JL
Yahvé me dit alors : « Taille deux tables de pierre comme les premières, monte vers moi sur la montagne et fais-toi une arche de bois.2 J’écrirai sur les tables les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées, puis tu les déposeras dans l’arche. »3 Je fis une arche en bois d’acacia, je taillai les deux tables de pierre semblables aux premières, et je montai sur la montagne, les deux tables à la main.4 Il écrivit sur les tables, comme la première fois, les dix Paroles que Yahvé vous avait dites sur la montagne, du milieu du feu, au jour de l’Assemblée. Puis Yahvé me les donna.5 Je redescendis de la montagne, je mis les tables dans l’arche que j’avais faite et elles y restèrent, comme Yahvé me l’avait ordonné.6 Les Israélites quittèrent les puits des Bené-Yaaqân pour Moséra, c’est là que mourut Aaron ; il fut enterré là, et c’est Eléazar son fils qui lui succéda comme prêtre.7 Ils partirent de là pour Gudgoda, et de Gudgoda pour Yotbata, terre riche en cours d’eau.8 Yahvé mit alors à part la tribu de Lévi, pour porter l’arche de l’alliance de Yahvé, se tenir en présence de Yahvé, le servir et bénir en son nom jusqu’à ce jour.9 Aussi n’y eut-il pas pour Lévi de part ni d’héritage avec ses frères : c’est Yahvé qui est son héritage comme Yahvé ton Dieu le lui a dit.10 Pour moi, je me tins sur la montagne, comme la première fois, 40 jours et 40 nuits. Cette fois encore Yahvé m’exauça, et Yahvé renonça à te détruire.11 Mais Yahvé me dit : « Debout ! Pars et va-t-en à la tête de ce peuple, afin qu’ils aillent prendre possession du pays que j’ai juré à leurs pères de leur donner. »12 Et maintenant, Israël, que te demande Yahvé ton Dieu, sinon de craindre Yahvé ton Dieu, de suivre toutes ses voies, de l’aimer, de servir Yahvé ton Dieu de tout ton coeur et de toute ton âme,13 de garder les commandements de Yahvé et ses lois que je te prescris aujourd’hui pour ton bonheur ?14 C’est bien à Yahvé ton Dieu qu’appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qui s’y trouve.15 Yahvé pourtant ne s’est attaché qu’à tes pères, par amour pour eux, et après eux il a élu entre toutes les nations leur descendance, vous-mêmes, jusqu’aujourd’hui.16 Circoncisez votre coeur et ne raidissez plus votre nuque,17 car Yahvé votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, vaillant et redoutable, qui ne fait pas acception de personnes et ne reçoit pas de présents.18 C’est lui qui fait droit à l’orphelin et à la veuve, et il aime l’étranger, auquel il donne pain et vêtement.19 (Aimez l’étranger car au pays d’Egypte vous fûtes des étrangers.)20 C’est Yahvé ton Dieu que tu craindras et serviras, t’attachant à lui et jurant par son nom.21 C’est lui que tu dois louer et c’est lui ton Dieu : il a accompli pour toi ces choses grandes et redoutables que tes yeux ont vues ;22 et, alors que tes pères n’étaient que 70 quand ils sont descendus en Egypte, Yahvé ton Dieu t’a rendu aussi nombreux à présent que les étoiles des cieux.

Deutéronome 9,1-29

Posted in béatitude (bonheur), buisson ardent, ciel (cieux), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), conquérir (combat spirituel), désert (ascèse, dépouillement), droiture, ecouter (voix du Seigneur), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), humilité (humble), idolâtrie, initiative divine, Jourdain, montagne du Seigneur (théophanie), oeuvres (notre contribution), parole de Dieu (vivante), péché (faute), pensée du monde (mondanité), peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), prière d'intercession, révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte) with tags on 27 février 2013 by JL
Ecoute, Israël. Te voilà aujourd’hui sur le point de passer le Jourdain, pour aller déposséder des nations plus grandes et plus puissantes que toi et prendre de grandes villes dont les fortifications montent jusqu’au ciel.2 C’est un peuple grand et de haute stature que les Anaqim. Tu le connais, tu as entendu dire : « Qui peut tenir tête aux fils d’Anaq ? « 3 Sache aujourd’hui que c’est Yahvé ton Dieu qui va passer devant toi, comme un feu dévorant qui les détruira, et c’est lui qui va te les soumettre ; alors tu les déposséderas et tu les feras périr promptement, comme te l’a dit Yahvé.4 Ne dis pas en ton coeur, lorsque Yahvé ton Dieu les chassera devant toi : « C’est à cause de ma juste conduite que Yahvé m’a fait entrer en possession de ce pays », alors que c’est en raison de leur perversité que Yahvé dépossède ces nations à ton profit.5 Ce n’est pas en raison de ta juste conduite ni de la droiture de ton coeur que tu entres en possession de leur pays, mais c’est en raison de leur perversité que Yahvé ton Dieu dépossède ces nations à ton profit ; et c’est aussi pour tenir la parole qu’il a jurée à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob.6 Sache aujourd’hui que ce n’est pas ta juste conduite qui te vaut de recevoir de Yahvé ton Dieu cet heureux pays pour domaine : car tu es un peuple à la nuque raide.7 Souviens-toi. N’oublie pas que tu as irrité Yahvé ton Dieu dans le désert. Depuis le jour de ta sortie du pays d’Egypte jusqu’à votre arrivée en ce lieu, vous avez été rebelles à Yahvé.8 A l’Horeb vous avez irrité Yahvé, et Yahvé se mit en colère contre vous au point de vous détruire.9 J’étais monté sur la montagne pour prendre les tables de pierre, les tables de l’alliance que Yahvé concluait avec vous. J’étais demeuré sur la montagne 40 jours et 40 nuits sans manger de pain ni boire d’eau.10 Yahvé m’avait donné les deux tables de pierre écrites du doigt de Dieu, conformes en tout point aux paroles qu’il vous avait dites du milieu du feu, sur la montagne, au jour de l’Assemblée.11 Au bout de 40 jours et 40 nuits, m’ayant donné les deux tables de pierre, tables de l’alliance,12 Yahvé me dit : « Lève-toi d’ici, descends en toute hâte, car ton peuple s’est perverti, lui que tu as fait sortir d’Egypte. Ils n’ont pas tardé à s’écarter de la voie que je leur avais prescrite : ils se sont fait une idole de métal fondu. »13 Puis Yahvé me dit : « J’ai vu ce peuple : c’est un peuple à la nuque raide.14 Laisse-moi, que je les détruise et que j’efface leur nom de dessous les cieux ; et que je fasse de toi une nation plus puissante et plus nombreuse que lui ! « 15 Je redescendis de la montagne, qui était tout embrasée ; j’avais les deux tables de l’alliance dans mes deux mains.16 Et je vis que vous veniez de pécher contre Yahvé votre Dieu. Vous vous étiez fait un veau de métal fondu : vous n’aviez pas tardé à vous écarter de la voie que Yahvé vous avait prescrite.17 Je saisis les deux tables, des deux mains je les jetai et je les brisai sous vos yeux.18 Puis je me jetai à terre devant Yahvé ; comme la première fois je fus 40 jours et 40 nuits sans manger de pain ni boire d’eau, à cause de tous les péchés que vous aviez commis, en faisant ce qui est mal aux yeux de Yahvé au point de l’irriter.19 Car j’avais peur de cette colère, de cette fureur qui transportait Yahvé contre vous au point de vous détruire. Et cette fois encore, Yahvé m’exauça.20 Contre Aaron aussi, Yahvé était violemment en colère, au point de le faire périr. J’intercédai aussi en faveur d’Aaron.21 Cette oeuvre de péché que vous aviez fabriquée, ce veau, je le pris, je le brûlai au feu, je le broyai, je le réduisis en fine poussière, et j’en jetai la poussière au torrent qui descend de la montagne.22 Et à Tabeéra, et à Massa, et à Qibrot-ha-Taava, vous avez irrité Yahvé.23 Et lorsque Yahvé voulut vous faire quitter Cadès-Barné en disant : « Montez prendre possession du pays que je vous ai donné », vous vous êtes rebellés contre l’ordre de Yahvé votre Dieu, vous n’avez pas cru en lui ni écouté sa voix.24 Vous avez été rebelles à Yahvé depuis le jour où il vous a connus.25 Je me jetai donc à terre devant Yahvé et je restai prosterné ces 40 jours et ces 40 nuits, car Yahvé avait parlé de vous détruire.26 J’intercédai près de Yahvé et je lui dis : « Mon Seigneur Yahvé, ne détruis pas ton peuple et ton héritage, lui que tu as délivré par ta grandeur et que tu as fait sortir d’Egypte à main forte.27 Souviens-toi de tes serviteurs, Abraham, Isaac et Jacob, et ne fais pas attention à l’indocilité de ce peuple, à sa perversité et à son péché,28 de crainte que l’on ne dise au pays d’où tu nous as fait sortir : Yahvé n’a pas pu les conduire au pays dont il leur avait parlé, et c’est en haine d’eux qu’il les a fait sortir, pour les faire mourir dans le désert.29 Mais ils sont ton peuple, ton héritage, ceux que tu as fait sortir par ta grande force et ton bras étendu. »

Deutéronome 5,1-33

Posted in alliance, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), buisson ardent, chemin (voie du Seigneur), cheminement spirituel, colonne de nuée et de feu, commandements (préceptes, décrets), crainte de Dieu, droiture, ecouter (voix du Seigneur), esclavage (du péché), face de Dieu (visage), gloire de Dieu, idolâtrie, montagne du Seigneur (théophanie), parole de Dieu (vivante), terre promise (terre sainte) with tags on 26 février 2013 by JL
Moïse convoqua tout Israël et leur dit : Ecoute, Israël, les lois et les coutumes que je prononce aujourd’hui à vos oreilles. Apprenez-les et gardez-les pour les mettre en pratique.2 Yahvé notre Dieu a conclu avec nous une alliance à l’Horeb.3 Ce n’est pas avec nos pères que Yahvé a conclu cette alliance mais avec nous, nous-mêmes qui sommes ici aujourd’hui tous vivants.4 Sur la montagne, au milieu du feu, Yahvé vous a parlé face à face,5 et moi je me tenais alors entre Yahvé et vous pour vous faire connaître la parole de Yahvé ; car, craignant le feu, vous n’étiez pas montés sur la montagne. Il dit :6 « Je suis Yahvé ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude.7 « Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi.8 « Tu ne te feras aucune image sculptée de rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux là-haut, ou sur la terre ici-bas, ou dans les eaux au-dessous de la terre.9 Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux ni ne les serviras. Car moi, Yahvé, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants, pour ceux qui me haïssent,10 mais qui fais grâce à des milliers, pour ceux qui m’aiment et gardent mes commandements.11 « Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux.12 « Observe le jour du sabbat pour le sanctifier, comme te l’a commandé Yahvé, ton Dieu.13 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage,14 mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu n’y feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton boeuf, ni ton âne ni aucune de tes bêtes, ni l’étranger qui est dans tes portes. Ainsi, comme toi-même, ton serviteur et ta servante pourront se reposer.15 Tu te souviendras que tu as été en servitude au pays d’Egypte et que Yahvé ton Dieu t’en a fait sortir d’une main forte et d’un bras étendu ; c’est pourquoi Yahvé ton Dieu t’a commandé de garder le jour du sabbat.16 « Honore ton père et ta mère, comme te l’a commandé Yahvé ton Dieu, afin que se prolongent tes jours et que tu sois heureux sur la terre que Yahvé ton Dieu te donne.17 « Tu ne tueras pas.18 « Tu ne commettras pas l’adultère.19 « Tu ne voleras pas.20 « Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.21 « Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, tu ne désireras ni sa maison, ni son champ, ni son serviteur ou sa servante, ni son boeuf ou son âne : rien de ce qui est à ton prochain. »22 Telles sont les paroles que vous adressa Yahvé quand vous étiez tous assemblés sur la montagne. Il vous parla du milieu du feu, dans la nuée et les ténèbres, d’une voix forte. Il n’y ajouta rien et les écrivit sur deux tables de pierre qu’il me donna.23 Or, lorsque vous eûtes entendu cette voix sortir des ténèbres, tandis que la montagne était en feu, vous tous, chefs de tribus et anciens, vous vîntes à moi24 et vous me dîtes : « Voici que Yahvé notre Dieu nous a montré sa gloire et sa grandeur, et que nous avons entendu sa voix du milieu du feu. Nous avons vu aujourd’hui que Dieu peut parler à l’homme, et l’homme rester en vie.25 Et maintenant, pourquoi devrions-nous mourir ? Car ce grand feu pourrait nous dévorer si nous continuons à écouter la voix de Yahvé notre Dieu, et nous pourrions mourir.26 Est-il en effet un être de chair qui puisse rester en vie, après avoir entendu comme nous la voix du Dieu vivant parlant du milieu du feu ?27 Toi, approche pour entendre tout ce que dira Yahvé notre Dieu, puis tu nous répéteras ce que Yahvé notre Dieu t’aura dit ; nous l’écouterons et le mettrons en pratique. »28 Yahvé entendit ce que vous disiez et il me dit : « J’ai entendu les paroles de ce peuple. Tout ce qu’ils t’ont dit est bien.29 Ah ! si leur coeur pouvait toujours être ainsi, pour me craindre et garder mes commandements en sorte qu’ils soient heureux à jamais, eux et leurs fils.30 Va leur dire : Retournez à vos tentes.31 Mais toi, tu te tiendras ici auprès de moi, je te dirai tous les commandements, les lois et les coutumes que tu leur enseigneras et qu’ils mettront en pratique dans le pays que je leur donne en possession. »32 Gardez et mettez en pratique ! Ainsi vous l’a ordonné Yahvé votre Dieu. Ne vous écartez ni à droite ni à gauche.33 Vous suivrez tout le chemin que Yahvé votre Dieu vous a tracé, alors vous vivrez, vous aurez bonheur et longue vie dans le pays dont vous allez prendre possession.

Deutéronome 4,1-49

Posted in adversité (épreuve), allégorie (analogie), alliance, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), buisson ardent, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conquérir (combat spirituel), crainte de Dieu, créateur (création), découragement, détresse (désespoir), ecouter (voix du Seigneur), election divine, esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, Jourdain, justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), providence, puissance divine, refuge (ville fortifié), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 26 février 2013 by JL

Et maintenant, Israël, écoute les lois et les coutumes que je vous enseigne aujourd’hui pour que vous les mettiez en pratique : afin que vous viviez, et que vous entriez, pour en prendre possession, dans le pays que vous donne Yahvé le Dieu de vos pères.2 Vous n’ajouterez rien à ce que je vous ordonne et vous n’en retrancherez rien, mais vous garderez les commandements de Yahvé votre Dieu tels que je vous les prescris.3 Vous voyez de vos yeux ce qu’a fait Yahvé à Baal-Péor : quiconque a suivi le Baal de Péor, Yahvé ton Dieu l’a exterminé du milieu de toi ;4 mais vous qui êtes restés attachés à Yahvé votre Dieu, vous êtes aujourd’hui tous vivants.5 Vois ! comme Yahvé mon Dieu me l’a ordonné, je vous ai enseigné des lois et des coutumes, pour que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession.6 Gardez-les et mettez-les en pratique, ainsi serez-vous sages et avisés aux yeux des peuples. Quand ceux-ci auront connaissance de toutes ces lois, ils s’écrieront : « Il n’y a qu’un peuple sage et avisé, c’est cette grande nation ! « 7 Quelle est en effet la grande nation dont les dieux se fassent aussi proches que Yahvé notre Dieu l’est pour nous chaque fois que nous l’invoquons ?8 Et quelle est la grande nation dont les lois et coutumes soient aussi justes que toute cette Loi que je vous prescris aujourd’hui ?9 Mais prends garde ! Garde bien ta vie, ne va pas oublier ces choses que tes yeux ont vues, ni les laisser, en aucun jour de ta vie, sortir de ton coeur ; enseigne-les au contraire à tes fils et aux fils de tes fils.10 Au jour où tu te tenais à L’Horeb en présence de Yahvé ton Dieu, Yahvé me dit : « Assemble-moi le peuple, que je leur fasse entendre mes paroles, afin qu’ils apprennent à me craindre tant qu’ils vivront sur la terre, et qu’ils l’enseignent à leurs fils. »11 Et vous vous êtes alors approchés, pour vous tenir auprès de la montagne ; la montagne était embrasée jusqu’en plein ciel — ciel obscurci de nuages ténébreux et retentissants !12 Yahvé vous parla alors du milieu du feu ; vous entendiez le son des paroles, mais vous n’aperceviez aucune forme, rien qu’une voix.13 Il vous révéla son alliance, qu’il vous ordonna de mettre en pratique, les dix paroles qu’il inscrivit sur deux tables de pierre.14 Quant à moi, Yahvé m’ordonna en ce même temps de vous enseigner les lois et les coutumes que vous auriez à mettre en pratique dans le pays où vous pénétrez pour en prendre possession.15 Prenez bien garde à vous-mêmes : puisque vous n’avez vu aucune forme, le jour où Yahvé, à l’Horeb, vous a parlé du milieu du feu,16 n’allez pas vous pervertir et vous faire une image sculptée représentant quoi que ce soit : figure d’homme ou de femme,17 figure de quelqu’une des bêtes de la terre, figure de quelqu’un des oiseaux qui volent dans le ciel,18 figure de quelqu’un des reptiles qui rampent sur le sol, figure de quelqu’un des poissons qui vivent dans les eaux au-dessous de la terre.19 Quand tu lèveras les yeux vers le ciel, quand tu verras le soleil, la lune, les étoiles et toute l’armée des cieux, ne va pas te laisser entraîner à te prosterner devant eux et à les servir. Yahvé ton Dieu les a donnés en partage à tous les peuples qui sont sous le ciel,20 mais vous, Yahvé vous a pris et vous a fait sortir de cette fournaise pour le fer, l’Egypte, pour que vous deveniez le peuple de son héritage, comme vous l’êtes encore aujourd’hui.21 A cause de vous, Yahvé s’est irrité contre moi ; il a juré que je ne passerais pas le Jourdain et que je n’entrerais pas dans l’heureux pays qu’il te donne en héritage.22 Oui, je vais mourir en ce pays-ci et je ne passerai pas ce Jourdain. Mais vous, vous allez le passer et prendre possession de cet heureux pays.23 Gardez-vous d’oublier l’alliance que Yahvé votre Dieu a conclue avec vous et de vous fabriquer une image sculptée de quoi que ce soit, malgré la défense de Yahvé ton Dieu ;24 car Yahvé ton Dieu est un feu dévorant, un Dieu jaloux.25 Lorsque tu auras engendré des enfants et des petits-enfants et que vous aurez vieilli dans le pays, quand vous vous serez pervertis, que vous aurez fabriqué quelque image sculptée, fait ce qui est mal aux yeux de Yahvé ton Dieu de manière à l’irriter,26 je prends aujourd’hui à témoin contre vous les cieux et la terre : vous devrez promptement disparaître de ce pays dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain. Vous n’y prolongerez pas vos jours, car vous serez bel et bien anéantis.27 Yahvé vous dispersera parmi les peuples, et il ne restera de vous qu’un petit nombre, au milieu des nations où Yahvé vous aura conduits.28 Vous y servirez des dieux faits de main d’homme, du bois et de la pierre incapables de voir et d’entendre, de manger et de sentir.29 De là-bas, tu rechercheras Yahvé ton Dieu, et tu le trouveras si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme.30 Dans ta détresse, toutes ces paroles t’atteindront, mais à la fin des temps tu reviendras à Yahvé ton Dieu et tu écouteras sa voix ;31 car Yahvé ton Dieu est un Dieu miséricordieux qui ne t’abandonnera ni ne te détruira, et qui n’oubliera pas l’alliance qu’il a conclue par serment avec tes pères.32 Interroge donc les anciens âges, qui t’ont précédé depuis le jour où Dieu créa l’homme sur la terre : d’un bout du ciel à l’autre y eut-il jamais si auguste parole ? En entendit-on de semblable ?33 Est-il un peuple qui ait entendu la voix du Dieu vivant parlant du milieu du feu, comme tu l’as entendue, et soit demeuré en vie ?34 Est-il un dieu qui soit venu se chercher une nation au milieu d’une autre, par des épreuves, des signes, des prodiges et des combats, à main forte et à bras étendu, et par de grandes terreurs — toutes choses que pour vous, sous tes yeux, Yahvé votre Dieu a faites en Egypte ?35 C’est à toi qu’il a donné de voir tout cela, pour que tu saches que Yahvé est le vrai Dieu et qu’il n’y en a pas d’autre.36 Du ciel il t’a fait entendre sa voix pour t’instruire, et sur la terre il t’a fait voir son grand feu, et du milieu du feu tu as entendu ses paroles.37 Parce qu’il a aimé tes pères et qu’après eux il a élu leur postérité, il t’a fait sortir d’Egypte en manifestant sa présence et sa grande force,38 il a dépossédé devant toi des nations plus grandes et plus puissantes que toi, il t’a fait entrer dans leur pays et te l’a donné en héritage, comme il le reste encore aujourd’hui.39 Sache-le donc aujourd’hui et médite-le dans ton coeur : c’est Yahvé qui est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre, lui et nul autre.40 Garde ses lois et ses commandements que je te prescris aujourd’hui, afin d’avoir, toi et tes fils après toi, bonheur et longue vie sur la terre que Yahvé ton Dieu te donne pour toujours.41 Moïse choisit alors trois villes au-delà du Jourdain, à l’orient,42 où pourrait s’enfuir le meurtrier qui aurait tué son prochain involontairement, sans avoir eu contre lui de haine invétérée : il pourrait, s’enfuyant dans une de ces villes, sauver sa vie.43 C’étaient, pour les Rubénites, Béçèr, dans le désert, sur le Haut-Plateau ; pour les Gadites, Ramot en Galaad ; pour les Manassites, Golân en Bashân.44 Voici la Loi que Moïse présenta aux Israélites.45 Voici les stipulations, les lois et les coutumes que Moïse donna aux Israélites à leur sortie d’Egypte,46 au-delà du Jourdain, dans la vallée proche de Bet-Péor, au pays de Sihôn, roi amorite résidant à Heshbôn. Moïse et les Israélites l’avaient battu à leur sortie d’Egypte47 et s’étaient emparés de son pays, ainsi que du pays d’Og, roi du Bashân, — tous deux rois amorites au-delà du Jourdain à l’orient,48 depuis Aroër qui est sur le bord de la vallée de l’Arnon jusqu’au mont Siôn (c’est l’Hermon) —49 et de toute la Araba au-delà du Jourdain à l’orient, jusqu’à la mer de la Araba, au pied des pentes du Pisga.

Exode 24,9-18

Posted in adoration (contemplation), buisson ardent, colonne de nuée et de feu, commandements (préceptes, décrets), gloire de Dieu, montagne du Seigneur (théophanie) with tags on 24 décembre 2012 by JL
Moïse monta, ainsi qu'Aaron, Nadab, Abihu et 70 des anciens d'Israël.10 Ils virent le Dieu d'Israël. Sous ses pieds il y avait comme un pavement de saphir, aussi pur que le ciel même.11 Il ne porta pas la main sur les notables des Israélites. Ils contemplèrent Dieu puis ils mangèrent et burent.12 Yahvé dit à Moïse : « Monte vers moi sur la montagne et demeure là, que je te donne les tables de pierre — la loi et le commandement — que j'ai écrites pour leur instruction. »13 Moïse se leva, ainsi que Josué son serviteur, et ils montèrent à la montagne de Dieu.14 Il dit aux anciens : « Attendez-nous ici jusqu'à notre retour ; vous avez avec vous Aaron et Hur, que celui qui a une affaire à régler s'adresse à eux. »15 Puis Moïse monta sur la montagne. La nuée couvrit la montagne.16 La gloire de Yahvé s'établit sur le mont Sinaï, et la nuée le couvrit pendant six jours. Le septième jour, Yahvé appela Moïse du milieu de la nuée.17 L'aspect de la gloire de Yahvé était aux yeux des Israélites celui d'une flamme dévorante au sommet de la montagne.18 Moïse entra dans la nuée et monta sur la montagne. Et Moïse demeura sur la montagne 40 jours et 40 nuits.

Exode 3,1-22

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, buisson ardent, désert (ascèse, dépouillement), diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, esclavage (du péché), face de Dieu (visage), mission (envoyé), montagne du Seigneur (théophanie), passage de la mort, sacrifice d'holocauste et communion, terre promise (terre sainte), vision (songe, extase), voile (se voiler), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 9 décembre 2012 by JL
Moïse faisait paître le petit bétail de Jéthro, son beau-père, prêtre de Madiân ; il l’emmena par-delà le désert et parvint à la montagne de Dieu, l’Horeb.2 L’Ange de Yahvé lui apparut, dans une flamme de feu, du milieu d’un buisson. Moïse regarda : le buisson était embrasé mais le buisson ne se consumait pas.3 Moïse dit : « Je vais faire un détour pour voir cet étrange spectacle, et pourquoi le buisson ne se consume pas. »4 Yahvé vit qu’il faisait un détour pour voir, et Dieu l’appela du milieu du buisson. « Moïse, Moïse », dit-il, et il répondit : « Me voici. »5 Il dit : « N’approche pas d’ici, retire tes sandales de tes pieds car le lieu où tu te tiens est une terre sainte. »6 Et il dit : « Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. » Alors Moïse se voila la face, car il craignait de fixer son regard sur Dieu.7 Yahvé dit : « J’ai vu, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Egypte. J’ai entendu son cri devant ses oppresseurs ; oui, je connais ses angoisses.8 Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens et le faire monter de cette terre vers une terre plantureuse et vaste, vers une terre qui ruisselle de lait et de miel, vers la demeure des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites, et des Jébuséens.9 Maintenant, le cri des Israélites est venu jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que font peser sur eux les Egyptiens.10 Maintenant va, je t’envoie auprès de Pharaon, fais sortir d’Egypte mon peuple, les Israélites. »11 Moïse dit à Dieu : « Qui suis-je pour aller trouver Pharaon et faire sortir d’Egypte les Israélites ? « 12 Dieu dit : « Je serai avec toi, et voici le signe qui te montrera que c’est moi qui t’ai envoyé. Quand tu feras sortir le peuple d’Egypte, vous servirez Dieu sur cette montagne. »13 Moïse dit à Dieu : « Voici, je vais trouver les Israélites et je leur dis : Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous. Mais s’ils me disent : Quel est son nom ? , que leur dirai-je ? « 14 Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui est. » Et il dit : « Voici ce que tu diras aux Israélites : Je suis m’a envoyé vers vous. »15 Dieu dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux Israélites : Yahvé, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob m’a envoyé vers vous. C’est mon nom pour toujours, c’est ainsi que l’on m’invoquera de génération en génération.16 « Va, réunis les anciens d’Israël et dis-leur : Yahvé, le Dieu de vos pères, m’est apparu — le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob — et il m’a dit : Je vous ai visités et j’ai vu ce qu’on vous fait en Egypte,17 alors j’ai dit : Je vous ferai monter de l’affliction d’Egypte vers la terre des Cananéens, des Hittites, des Amorites, des Perizzites, des Hivvites et des Jébuséens, vers une terre qui ruisselle de lait et de miel.18 Ils écouteront ta voix et vous irez, toi et les anciens d’Israël, trouver le roi d’Egypte et vous lui direz : Yahvé, le Dieu des Hébreux, est venu à notre rencontre. Toi, permets-nous d’aller à trois jours de marche dans le désert pour sacrifier à Yahvé notre Dieu.19 Je sais bien que le roi d’Egypte ne vous laissera aller que s’il y est contraint par une main forte.20 Aussi j’étendrai la main et je frapperai l’Egypte par les merveilles de toute sorte que j’accomplirai au milieu d’elle ; après quoi, il vous laissera partir.21 « Je ferai gagner à ce peuple la faveur des Egyptiens, et quand vous partirez, vous ne partirez pas les mains vides.22 La femme demandera à sa voisine et à celle qui séjourne dans sa maison des objets d’argent, des objets d’or et des vêtements. Vous les ferez porter à vos fils et à vos filles et vous en dépouillerez les Egyptiens. »