Archive pour Chroniques 2

2 Chroniques 36,1-23

Posted in abomination, allégorie et référence christique, ciel (cieux), colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), fidélité (infidélité), kénose (abaissement, cœur brisé), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), remparts (murailles), sabbat, temple (sanctuaire) with tags on 20 novembre 2013 by JL

Le peuple du pays prit Joachaz, fils de Josias, et on le fit roi à la place de son père à Jérusalem.2 Joachaz avait 23 ans à son avènement et il régna trois mois à Jérusalem.3 Le roi d’Egypte l’enleva de Jérusalem et imposa au pays une contribution de cent talents d’argent et d’un talent d’or.4 Puis le roi d’Egypte établit son frère Elyaqim comme roi sur Juda et Jérusalem, et il changea son nom en celui de Joiaqim. Quant à Joachaz, son frère, Neko le prit et l’emmena en Egypte.5 Joiaqim avait 25 ans à son avènement et il régna onze ans à Jérusalem ; il fit ce qui déplaît à Yahvé, son Dieu.6 Nabuchodonosor, roi de Babylone, fit campagne contre lui et le mit aux fers pour l’emmener à Babylone.7 Nabuchodonosor emporta aussi à Babylone une partie du mobilier du Temple de Yahvé et le déposa dans son palais de Babylone.8 Le reste de l’histoire de Joiaqim, les abominations qu’il commit et ce qui a été relevé contre lui, cela est écrit dans le livre des Rois d’Israël et de Juda. Joiakîn son fils régna à sa place.9 Joiakîn avait dix-huit ans à son avènement et il régna trois mois et dix jours à Jérusalem ; il fit ce qui déplaît à Yahvé.10 Au retour de l’année, le roi Nabuchodonosor l’envoya chercher et le fit conduire à Babylone avec le mobilier précieux du Temple de Yahvé, et il établit Sédécias son frère comme roi sur Juda et Jérusalem.11 Sédécias avait 21 ans à son avènement et il régna onze ans à Jérusalem.12 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, son Dieu. Il ne s’humilia pas devant le prophète Jérémie venu sur l’ordre de Yahvé.13 Il se révolta en outre contre le roi Nabuchodonosor auquel il avait prêté serment par Dieu. Il raidit sa nuque et endurcit son coeur au lieu de revenir à Yahvé, le Dieu d’Israël.14 De plus, tous les chefs des prêtres et le peuple multiplièrent les infidélités, imitant toutes les abominations des nations, et souillèrent le Temple que Yahvé s’était consacré à Jérusalem.15 Yahvé, le Dieu de leurs pères, leur envoya sans se lasser des messagers, car il voulait épargner son peuple et sa Demeure.16 Mais ils tournaient en dérision les envoyés de Dieu, ils méprisaient ses paroles, ils se moquaient de ses prophètes, tant qu’enfin la colère de Yahvé contre son peuple fut telle qu’il n’y eut plus de remède.17 Il fit monter contre eux le roi des Chaldéens qui passa au fil de l’épée leurs jeunes guerriers dans leur sanctuaire et n’épargna ni le jeune homme, ni la jeune fille, ni le vieillard, ni l’homme à la tête chenue. Dieu les livra tous entre ses mains.18 Tous les objets du Temple de Dieu, grands et petits, les trésors du Temple de Yahvé, les trésors du roi et de ses officiers, il emporta le tout à Babylone.19 On brûla le Temple de Dieu, on abattit les murailles de Jérusalem, on incendia tous ses palais et l’on détruisit tous ses objets précieux.20 Puis Nabuchodonosor déporta à Babylone le reste échappé à l’épée ; ils durent le servir ainsi que ses fils jusqu’à l’établissement du royaume perse,21 accomplissant ainsi ce que Yahvé avait dit par la bouche de Jérémie : « Jusqu’à ce que le pays ait acquitté ses sabbats, il chômera durant tous les jours de la désolation, jusqu’à ce que 70 ans soient révolus. »22 Et la première année de Cyrus, roi de Perse, pour accomplir la parole de Yahvé prononcée par Jérémie, Yahvé éveilla l’esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit proclamer — et même afficher — dans tout son royaume :23 « Ainsi parle Cyrus, roi de Perse : Yahvé, le Dieu du ciel, m’a remis tous les royaumes de la terre ; c’est lui qui m’a chargé de lui bâtir un Temple à Jérusalem, en Juda. Quiconque, parmi vous, fait partie de tout son peuple, que son Dieu soit avec lui et qu’il monte !  »

Publicités

2 Chroniques 35,1-27

Posted in arche d'alliance, lamentation (deuil), Pâque, prêtre ordre Levi (sacerdoce), sacrifice d'holocauste et communion, sanctifier, sang with tags on 20 novembre 2013 by JL

Josias célébra alors à Jérusalem une Pâque pour Yahvé et on immola la Pâque le quatorzième jour du premier mois.2 Josias rétablit les prêtres dans leurs offices et les mit en mesure de vaquer au service du Temple de Yahvé.3 Puis il dit aux lévites, eux qui avaient l'intelligence pour tout Israël et qui étaient consacrés à Yahvé : « Déposez l'arche sainte dans le Temple qu'a bâti Salomon, fils de David, roi d'Israël. Ce n'est plus un fardeau pour vos épaules. Servez maintenant Yahvé votre Dieu et Israël son peuple.4 Disposez-vous par familles selon vos classes, comme l'a fixé par écrit David, roi d'Israël, et libellé son fils Salomon.5 Tenez-vous dans le sanctuaire, à la disposition des fractions des familles, à la disposition de vos frères laïcs ; les lévites auront une part dans la famille.6 Immolez la Pâque, sanctifiez-vous, et soyez à la disposition de vos frères en agissant selon la parole de Yahvé transmise par Moïse. »7 Josias préleva alors pour les laïcs du petit bétail, des agneaux et des chevreaux, au nombre de 30.000, toutes victimes pascales pour tous ceux qui se trouvaient là, plus 3.000 boeufs. Ce bétail était pris sur les biens du roi.8 Ses officiers firent aussi un prélèvement en offrande volontaire pour le peuple, pour les prêtres et les lévites. Hilqiyyahu, Zekaryahu et Yehiel, chefs du Temple de Dieu, donnèrent aux prêtres, en victimes pascales, 2.600 têtes de petit bétail et 300 boeufs.9 Les officiers des lévites Konanyahu, Shemayahu et Netanéel son frère, Hashabyahu, Yeïel et Yozabad prélevèrent pour les lévites, comme victimes pascales, 5.000 têtes de petit bétail et 500 boeufs.10 L'ordre de la liturgie fut fixé, les prêtres à leur place et les lévites selon leurs classes, conformément aux prescriptions royales.11 Ils immolèrent la Pâque ; les prêtres répandirent le sang qu'ils recevaient des mains des lévites, et les lévites dépecèrent les victimes.12 Ils mirent à part l'holocauste pour le donner aux fractions des familles du peuple qui devaient faire une offrande à Yahvé, comme il est écrit dans le livre de Moïse ; il en fut de même pour le gros bétail.13 Ils cuirent au feu la Pâque selon la règle, et cuirent les mets sacrés dans des terrines, des marmites et des plats creux qu'ils portèrent en hâte à tout le peuple.14 Après quoi ils préparèrent la Pâque pour eux-mêmes et pour les prêtres — les prêtres, fils d'Aaron, ayant été occupés jusqu'à la nuit à offrir l'holocauste et les graisses ; c'est pourquoi les lévites préparèrent la Pâque pour eux-mêmes et pour les prêtres, fils d'Aaron.15 Les chantres, fils d'Asaph, étaient à leur poste, selon les prescriptions de David ; ni Asaph, ni Hémân, ni Yedutûn le voyant du roi, ni les portiers à chaque porte, n'eurent à quitter leur service, car leurs frères lévites leur préparèrent tout.16 C'est ainsi que toute la liturgie de Yahvé fut, ce jour-là, organisée de manière à célébrer la Pâque et à offrir des holocaustes sur l'autel de Yahvé selon les prescriptions du roi Josias.17 C'est à ce moment que les Israélites présents célébrèrent la Pâque et pendant sept jours la fête des Azymes.18 On n'avait pas célébré une Pâque comme celle-là en Israël depuis l'époque de Samuel le prophète ; aucun roi d'Israël n'avait célébré une Pâque semblable à celle que célébra Josias avec les prêtres, les lévites, tous les Judéens et Israélites présents, et les habitants de Jérusalem.19 C'est la dix-huitième année du règne de Josias que cette Pâque fut célébrée.20 Après tout ce que fit Josias pour remettre en ordre le Temple, Neko, roi d'Egypte, monta combattre à Karkémish sur l'Euphrate. Josias s'étant porté à sa rencontre,21 il lui envoya des messagers pour lui dire : « Qu'ai-je à faire avec toi, roi de Juda ? Ce n'est pas toi que je viens attaquer aujourd'hui, mais c'est une autre maison que j'ai à combattre, et Dieu m'a dit de me hâter. Laisse donc faire Dieu qui est avec moi, de peur qu'il ne cause ta perte. »22 Mais Josias ne renonça pas à l'affronter, car il était fermement décidé à le combattre et n'écouta pas ce que lui disait Neko au nom de Dieu. Il livra bataille dans la trouée de Megiddo ;23 les archers tirèrent sur le roi Josias et le roi dit à ses serviteurs : « Emportez-moi, car je me sens très mal. »24 Ses serviteurs le tirèrent hors de son char, le firent monter sur un autre de ses chars et le ramenèrent à Jérusalem où il mourut. On l'enterra dans les sépultures de ses pères. Tout Juda et Jérusalem firent un deuil pour Josias ;25 Jérémie composa une lamentation sur Josias, que tous les chanteurs et chanteuses récitent encore aujourd'hui dans leurs lamentations sur Josias ; on en fait une règle en Israël, et on trouve ces chants consignés dans les Lamentations.26 Le reste de l'histoire de Josias, les témoignages de sa piété, conformes à tout ce qui est écrit dans la loi de Yahvé,27 son histoire, du début à la fin, tout cela est écrit dans le livre des Rois d'Israël et de Juda.

2 Chroniques 34,1-33

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), chercher Dieu, colère de Dieu, fondations (pieux sacré), hauts lieux, humilité (humble), idolâtrie, loi, malédiction, paix, prophétie (oracle), pureté du coeur, purification, temple (sanctuaire) with tags on 20 novembre 2013 by JL

Josias avait huit ans à son avènement et il régna 31 ans à Jérusalem.2 Il fit ce qui est agréable à Yahvé et suivit la conduite de son ancêtre David sans en dévier ni à droite ni à gauche.3 La huitième année de son règne, n’étant encore qu’un jeune homme, il commença à rechercher le Dieu de David son ancêtre. La douzième année de son règne, il commença à purifier Juda et Jérusalem des hauts lieux, des pieux sacrés, des idoles sculptées et fondues.4 On démolit devant lui les autels des Baals, il arracha les autels à encens qui étaient placés sur eux, il brisa les pieux sacrés, les idoles sculptées et fondues, et les réduisit en une poussière qu’il répandit sur les tombeaux de ceux qui leur avaient offert des sacrifices.5 Il brûla les ossements des prêtres sur leurs autels et purifia ainsi Juda et Jérusalem.6 Dans les villes de Manassé, d’Ephraïm, de Siméon, et même de Nephtali, et dans les territoires saccagés qui les entouraient,7 il démolit les autels, les pieux sacrés, brisa et pulvérisa les idoles, il abattit les autels à encens dans tout le pays d’Israël, puis il revint à Jérusalem.8 La dix-huitième année de son règne, dans le but de purifier le pays et le Temple, il envoya Shaphân, fils d’Açalyahu, Maaséyahu, gouverneur de la ville, et Yoah, fils de Yoahaz le héraut, pour réparer le Temple de Yahvé son Dieu.9 Ils allèrent remettre à Hilqiyyahu, le grand prêtre, l’argent qui avait été apporté au Temple de Dieu et que les lévites gardiens du seuil avaient recueilli : l’argent provenait de Manassé, d’Ephraïm, de tout le reste d’Israël, ainsi que de tous les Judéens et Benjaminites qui habitaient Jérusalem.10 Ils le remirent aux maîtres d’oeuvre attachés au Temple de Yahvé et ceux-ci l’utilisèrent pour les travaux de restauration et de réparation du Temple.11 Ils le donnèrent aux charpentiers et aux ouvriers du bâtiment pour acheter les pierres de taille et le bois nécessaire au chaînage et aux charpentes des bâtiments qu’avaient endommagés les rois de Juda.12 Ces hommes travaillèrent avec fidélité à cette oeuvre ; ils étaient sous la surveillance de Yahat et de Obadyahu, lévites des fils de Merari, de Zekarya et de Meshullam, Qehatites contremaîtres, des lévites experts dans les instruments d’accompagnement du chant,13 de ceux qui étaient à la tête des transporteurs et de ceux qui dirigeaient tous les maîtres d’oeuvre de chaque service, et enfin de quelques lévites, scribes, greffiers et portiers.14 Quand on retira l’argent déposé au Temple de Yahvé, le prêtre Hilqiyyahu trouva le livre de la Loi de Yahvé transmise par Moïse.15 Hilqiyyahu prit la parole et dit au secrétaire Shaphân : « J’ai trouvé le livre de la Loi dans le Temple de Yahvé. » Et Hilqiyyahu donna le livre à Shaphân.16 Shaphân remit le livre au roi et lui rapporta encore ceci : « Tout ce qui a été confié à tes serviteurs, ils l’exécutent,17 ils ont fondu l’argent qui se trouvait dans le Temple de Yahvé et l’ont remis aux mains des subordonnés et des maîtres d’oeuvre. »18 Puis le secrétaire Shaphân annonça au roi : « Le prêtre Hilqiyyahu m’a donné un livre » ; et Shaphân y fit une lecture devant le roi.19 En entendant les paroles de la Loi, le roi déchira ses vêtements.20 Il donna cet ordre à Hilqiyyahu, à Ahiqam fils de Shaphân, à Abdôn fils de Mika, au secrétaire Shaphân et à Asaya, ministre du roi :21 « Allez consulter Yahvé pour moi et pour ce qui reste d’Israël et de Juda, à propos des paroles du livre qui vient d’être trouvé. Grande doit être la colère de Yahvé qui s’est répandue sur nous parce que nos pères n’ont pas observé la parole de Yahvé en pratiquant tout ce qui est écrit dans ce livre. »22 Hilqiyyahu et les gens du roi se rendirent auprès de la prophétesse Hulda, femme de Shallum, fils de Toqhat, fils de Hasra, le gardien des vêtements ; elle habitait à Jérusalem dans la ville neuve. Ils lui parlèrent en ce sens23 et elle répondit : « Ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël. Dites à l’homme qui vous a envoyés vers moi :24 Ainsi parle Yahvé. Je vais amener le malheur sur ce lieu et sur ses habitants, toutes les malédictions écrites dans le livre qu’on a lu devant le roi de Juda,25 parce qu’ils m’ont abandonné et qu’ils ont sacrifié à d’autres dieux pour m’irriter par toutes leurs actions. Ma colère s’est enflammée contre ce lieu, elle ne s’éteindra pas.26 Et vous direz au roi de Juda qui vous a envoyés pour consulter Yahvé : Ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël : les paroles que tu as entendues…27 Mais parce que ton coeur a été touché et que tu t’es humilié devant Dieu en entendant les paroles qu’il a prononcées contre ce lieu et ses habitants, parce que tu t’es humilié, que tu as déchiré tes vêtements et que tu as pleuré devant moi, moi aussi je t’ai entendu, oracle de Yahvé.28 Voici que je te réunirai à tes pères, tu seras recueilli en paix dans ton sépulcre, tes yeux ne verront pas tous les malheurs que je fais venir sur ce lieu et sur ses habitants. » Ils portèrent la réponse au roi.29 Alors le roi fit convoquer tous les anciens de Juda et de Jérusalem,30 et le roi monta au Temple de Yahvé avec tous les hommes de Juda, les habitants de Jérusalem, les prêtres, les lévites et tout le peuple, du plus grand au plus petit. Il lut devant eux tout le contenu du livre de l’alliance trouvé dans le Temple de Yahvé.31 Le roi était debout sur l’estrade, et il conclut devant Yahvé l’alliance qui l’obligeait à suivre Yahvé, à garder ses commandements, ses instructions et ses lois, de tout son coeur et de toute son âme, et à mettre en pratique les clauses de l’alliance écrites dans ce livre.32 Il y fit adhérer quiconque se trouvait à Jérusalem ou dans Benjamin, et les habitants de Jérusalem se conformèrent à l’alliance de Dieu, le Dieu de leurs pères.33 Josias enleva toute chose abominable de tous les territoires appartenant aux Israélites. Pendant toute sa vie, il mit au service de Yahvé leur Dieu quiconque se trouvait en Israël. Ils ne s’écartèrent pas de Yahvé, le Dieu de leurs pères.

2 Chroniques 33,1-25

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), divination (incantation), eternité (vie éternel), fondations (pieux sacré), hauts lieux, humilité (humble), idolâtrie, Jérusalem (Sion), remparts (murailles) with tags on 20 novembre 2013 by JL

Manassé avait douze ans à son avènement et il régna 55 ans à Jérusalem.2 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, imitant les abominations des nations que Yahvé avait chassées devant les Israélites.3 Il rebâtit les hauts lieux qu'avaient détruits Ezéchias son père, il éleva des autels aux Baals et fabriqua des pieux sacrés, il se prosterna devant toute l'armée du ciel et lui rendit un culte.4 Il construisit des autels dans le Temple de Yahvé, dont Yahvé avait dit : « C'est à Jérusalem que mon Nom sera à jamais. »5 Il construisit des autels à toute l'armée du ciel dans les deux cours du Temple de Yahvé.6 C'est lui qui fit passer ses enfants par le feu dans la vallée des fils de Hinnom. Il pratiqua les incantations, la divination et la magie, installa des nécromants et des devins, et multiplia les actions que Yahvé regarde comme mauvaises, provoquant ainsi sa colère.7 Il plaça l'idole, qu'il avait fait sculpter, dans le Temple de Dieu, dont Dieu avait dit à David et à son fils Salomon : « Dans ce Temple et dans Jérusalem, la ville que j'ai choisie entre toutes les tribus d'Israël, je placerai mon Nom à jamais.8 Je ne détournerai plus les pas des Israélites de la terre où j'ai établi vos pères, pourvu qu'ils veillent à pratiquer tout ce que je leur ai commandé selon toute la Loi, les prescriptions et les coutumes transmises par Moïse. »9 Mais Manassé égara les Judéens et les habitants de Jérusalem, au point qu'ils agirent encore plus mal que les nations que Yahvé avait exterminées devant les Israélites.10 Yahvé parla à Manassé et à son peuple, mais ils ne prêtèrent pas l'oreille.11 Alors Yahvé fit venir contre eux les généraux du roi d'Assyrie qui capturèrent Manassé avec des crocs, le mirent aux fers et l'emmenèrent à Babylone.12 A l'occasion de cette épreuve, il chercha à apaiser Yahvé, son Dieu, il s'humilia profondément devant le Dieu de ses pères ;13 il le pria et lui se laissa fléchir. Il entendit sa supplication et le réintégra dans sa royauté, à Jérusalem. Manassé reconnut que c'est Yahvé qui est Dieu.14 Après quoi, il restaura la muraille extérieure de la Cité de David, à l'ouest du Gihôn situé dans le ravin, jusqu'à la porte des Poissons ; elle entoura l'Ophel et il la suréleva beaucoup. Il mit des généraux dans toutes les villes fortifiées de Juda.15 Il écarta alors du Temple de Yahvé les dieux de l'étranger et la statue, ainsi que tous les autels qu'il avait construits sur la montagne du Temple et dans Jérusalem ; il les jeta hors de la ville.16 Il rétablit l'autel de Yahvé, y offrit des sacrifices de communion et de louange et ordonna aux Judéens de servir Yahvé, Dieu d'Israël ;17 mais le peuple continuait de sacrifier sur les hauts lieux, bien qu'à Yahvé son Dieu.18 Le reste de l'histoire de Manassé, la prière qu'il fit à son Dieu et les paroles des voyants qui s'adressèrent à lui au nom de Yahvé, Dieu d'Israël, se trouvent dans les Actes des rois d'Israël.19 Sa prière et son exaucement, tous ses péchés et son impiété, les endroits où il avait construit des hauts lieux et dressé des pieux sacrés et des idoles avant de s'être humilié, sont consignés dans l'histoire de Hozaï.20 Manassé se coucha avec ses pères et on l'enterra dans le jardin de son palais. Son fils Amon régna à sa place.21 Amon avait 22 ans à son avènement et il régna deux ans à Jérusalem.22 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, comme avait fait son père Manassé. Amon sacrifia et rendit un culte à toutes les idoles qu'avait faites son père Manassé.23 Il ne s'humilia pas devant Yahvé comme s'était humilié son père Manassé ; au contraire, lui, Amon, se rendit gravement coupable.24 Ses serviteurs complotèrent contre lui et il le tuèrent dans son palais ;25 mais le peuple du pays frappa tous ceux qui avaient conspiré contre Amon et proclama roi à sa place son fils Josias.

2 Chroniques 32,1-33

Posted in ange (chérubins), ciel (cieux), colère de Dieu, courage (force), diable (démons, serpent), humilité (humble), initiative divine, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), miracle (guérison, signe), orgueil (se glorifier), paix, pureté du coeur, remparts (murailles), source d'eau vive (rosée, pluie), tentation (filet), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 19 novembre 2013 by JL

Après ces actes de loyauté eut lieu l'invasion de Sennachérib, roi d'Assyrie. Il envahit Juda, campa devant les villes fortes et ordonna de lui en forcer les murs.2 Ezéchias, observant que Sennachérib, en arrivant, se proposait d'attaquer Jérusalem,3 décida avec ses officiers et ses preux d'obstruer les eaux des sources qui se trouvaient à l'extérieur de la ville. Ceux-ci lui prêtèrent leur concours4 et beaucoup de gens se groupèrent pour obstruer toutes les sources ainsi que le cours d'eau qui coulait dans les terres : « Pourquoi, disaient-ils, les rois d'Assyrie trouveraient-ils à leur arrivée des eaux abondantes ? « 5 Ezéchias se fortifia : il fit maçonner toutes les brèches de la muraille qu'il surmonta de tours et pourvut d'un second mur à l'extérieur, répara le Millo de la Cité de David, et fabriqua quantité d'armes de jet et de boucliers.6 Puis il mit des généraux à la tête du peuple, les réunit près de lui sur la place de la porte de la cité et les encouragea en ces termes :7 « Soyez fermes et tenez bon ; ne craignez pas, ne tremblez pas devant le roi d'Assur et devant toute la foule qui l'accompagne, car Ce qui est avec nous est plus puissant que ce qui est avec lui.8 Avec lui il n'y a qu'un bras de chair, mais avec nous il y a Yahvé, notre Dieu, qui nous secourt et combat nos combats. » Le peuple fut réconforté par les paroles d'Ezéchias, roi de Juda.9 Après cela Sennachérib, roi d'Assyrie, tandis qu'il se trouvait lui-même devant Lakish avec toutes ses forces, envoya ses serviteurs à Jérusalem, à Ezéchias, roi de Juda, et à tous les Judéens qui se trouvaient à Jérusalem. Ils dirent :10 « Ainsi parle Sennachérib, roi d'Assyrie : Sur quoi repose votre confiance pour demeurer ainsi dans Jérusalem assiégée ?11 Ezéchias ne vous abuse-t-il pas, ne vous livre-t-il pas à la mort, par la faim et par la soif, quand il dit : Yahvé notre Dieu nous délivrera de la main du roi d'Assyrie ?12 N'est-ce pas cet Ezéchias qui a supprimé ses hauts lieux et ses autels et qui a déclaré à Juda et à Jérusalem : C'est devant un seul autel que vous vous prosternerez et sur lui que vous ferez monter l'encens ?13 Ne savez-vous pas ce que moi-même et mes pères nous avons fait à tous les peuples des pays ? Les dieux des nations de ces pays ont-ils pu les délivrer de ma main ?14 Parmi tous les dieux des nations que mes pères ont vouées à l'anathème, quel est celui qui a pu délivrer son peuple de ma main ? Votre dieu pourrait-il alors vous délivrer de ma main ?15 Et maintenant, qu'Ezéchias ne vous leurre pas ! Qu'il ne vous abuse pas ainsi ! Ne le croyez pas, car aucun dieu d'aucune nation ni d'aucun royaume ne peut délivrer son peuple de ma main pas plus que de celle de mes pères ; votre dieu ne vous délivrera pas davantage de ma main. »16 Ses serviteurs parlaient encore contre Yahvé Dieu et son serviteur Ezéchias,17 quand Sennachérib écrivit une lettre pour insulter Yahvé, Dieu d'Israël ; il en parlait ainsi : « Pas plus que les dieux des nations des pays n'ont délivré leurs peuples de ma main, le dieu d'Ezéchias n'en délivrera son peuple. »18 Ils s'adressaient en criant, en judéen, au peuple de Jérusalem qui se trouvait sur les murs, pour l'effrayer et le bouleverser et par suite capturer la ville ;19 ils parlaient du Dieu de Jérusalem comme de l'un des dieux des peuples de la terre, oeuvre de mains humaines.20 Dans cette situation, le roi Ezéchias et le prophète Isaïe, fils d'Amoç, prièrent et implorèrent le ciel.21 Yahvé envoya un ange qui extermina tous les vaillants preux, les capitaines et les officiers, dans le camp du roi d'Assyrie ; celui-ci s'en retourna, le visage couvert de honte, dans son pays ; puis il entra dans le temple de son dieu où quelques-uns de ses enfants le frappèrent de l'épée.22 Ainsi Yahvé sauva Ezéchias et les habitants de Jérusalem de la main de Sennachérib, roi d'Assyrie, et de la main de tous les autres. Il leur donna la tranquillité sur toutes leurs frontières.23 Beaucoup apportèrent à Jérusalem une oblation à Yahvé et des présents à Ezéchias roi de Juda qui, à la suite de ces événements, acquit du prestige aux yeux de toutes les nations.24 En ces jours-là, Ezéchias tomba malade et fut sur le point de mourir. Il pria Dieu qui l'exauça et lui accorda un miracle.25 Mais Ezéchias ne répondit pas au bienfait reçu, son coeur s'enorgueillit et la Colère s'appesantit sur lui, sur Juda et sur Jérusalem.26 Toutefois Ezéchias s'humilia de l'orgueil de son coeur, ainsi que les habitants de Jérusalem : la colère de Yahvé cessa de s'appesantir sur eux du vivant d'Ezéchias.27 Ezéchias eut pléthore de richesses et de gloire. Il se constitua des trésors en or, argent, pierres précieuses, onguents, joyaux et toutes sortes d'objets précieux.28 Il eut des entrepôts pour ses rentrées de blé, de vin et d'huile, des étables pour les différentes espèces de son bétail, et des parcs pour ses troupeaux.29 Il se procura des ânes et un cheptel abondant en gros et en petit bétail. Dieu lui avait vraiment donné pléthore de biens.30 C'est Ezéchias qui obstrua l'issue supérieure des eaux du Gihôn et les dirigea vers le bas de la Cité de David, à l'ouest. Ezéchias réussit dans toutes ses entreprises.31 Et même avec les interprètes des officiers babyloniens envoyés près de lui pour enquêter sur le miracle qui avait eu lieu dans le pays, c'est pour l'éprouver que Dieu l'abandonna, et pour connaître le fond de son coeur.32 Le reste de l'histoire d'Ezéchias, les témoignages de sa piété et de ses travaux, se trouvent écrits dans la vision du prophète Isaïe, fils d'Amoç, au livre des rois de Juda et d'Israël.33 Ezéchias se coucha avec ses pères et on l'enterra sur la montée des tombeaux des fils de David. A sa mort, tous les Judéens et les habitants de Jérusalem lui rendirent honneur. Son fils Manassé régna à sa place.

2 Chroniques 31,1-21

Posted in autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), hauts lieux, offrande (prémisse et autres), pureté du coeur, rendre grâce (dîme), sacrifice d'holocauste et communion, sanctifier with tags on 19 novembre 2013 by JL

Quand tout cela fut terminé, tous les Israélites qui se trouvaient là allèrent dans les villes de Juda briser les stèles, couper les pieux sacrés, saccager les hauts lieux et les autels pour en débarrasser entièrement tout Juda, Benjamin, Ephraïm et Manassé. Puis tous les Israélites retournèrent dans leurs villes, chacun dans son patrimoine.2 Ezéchias rétablit les classes sacerdotales et lévitiques, chacun dans sa classe, selon son service, qu'il fût prêtre ou lévite, qu'il s'agît d'holocaustes, de sacrifices de communion, de service liturgique, d'action de grâces ou d'hymne, — dans les portes du camp de Yahvé.3 Le roi prit une part sur ses biens pour les holocaustes, holocaustes du matin et du soir, holocaustes des sabbats, des néoménies et des solennités, comme il est écrit dans la Loi de Yahvé.4 Puis il dit au peuple, aux habitants de Jérusalem, de livrer la part des prêtres et des lévites afin qu'ils puissent observer la Loi de Yahvé.5 Dès qu'on eut répandu cette parole, les Israélites accumulèrent les prémices du froment, du vin, de l'huile, du miel et de tous les produits agricoles, et ils apportèrent une large dîme de tout.6 Les Israélites et les Judéens, qui habitaient les cités judéennes, apportèrent eux aussi la dîme du gros et du petit bétail et la dîme des choses saintes consacrées à Yahvé ; ils les apportèrent, tas après tas.7 C'est au troisième mois qu'ils commencèrent à faire ces tas et ils les achevèrent le septième.8 Ezéchias et les officiers vinrent voir les tas et bénirent Yahvé et Israël, son peuple.9 Ezéchias interrogea à ce sujet les prêtres et les lévites.10 C'est Azaryahu, de la maison de Sadoq, et premier prêtre, qui lui répondit : « Dès les premiers prélèvements apportés au Temple de Yahvé, dit-il, on a pu manger, se rassasier, et avoir même de larges excédents, car Yahvé a béni son peuple ; ce qui reste, c'est cette masse-ci. »11 Ezéchias ordonna de mettre en état des pièces dans le Temple de Yahvé. On le fit12 et l'on apporta fidèlement les prélèvements, les dîmes et les choses consacrées. Le lévite Konanyahu en fut le chef responsable avec son frère Shiméï pour second.13 Yehiel, Azazyahu, Nahat, Asahel, Yerimot, Yozabad, Eliel, Yismakyahu, Mahat et Benayahu en étaient les surveillants sous les ordres de Konanyahu et de son frère Shiméï, sous le gouvernement du roi Ezéchias et d'Azaryahu, chef du Temple de Dieu.14 Qoré, fils de Yimna le lévite, gardien de la porte orientale, avait la charge des offrandes volontaires faites à Dieu ; il fournissait le prélèvement de Yahvé et les choses très saintes.15 Eden, Minyamîn, Yéshua, Shemayahu, Amaryahu et Shekanyahu l'assistaient fidèlement dans les villes sacerdotales pour faire les distributions à leurs frères répartis en classes, autant au grand qu'au petit,16 et, sans tenir compte de leur enregistrement, aux hommes âgés de 30 ans et plus, à tous ceux qui allaient au Temple de Yahvé, selon le rituel quotidien, assurer le service de leurs fonctions, selon leurs classes.17 Les prêtres furent enregistrés par familles et les lévites, âgés de vingt ans et plus, selon leurs fonctions et leurs classes.18 Ils furent enregistrés avec toutes les personnes à leur charge, femmes, fils et filles, toute l'Assemblée, car ils devaient se sanctifier avec fidélité.19 Pour les prêtres, fils d'Aaron, qui se trouvaient dans les terrains de pâturage de leurs villes et dans chaque ville, il y eut des hommes inscrits nominativement pour faire les répartitions à tout mâle parmi les prêtres et à tous ceux qui étaient enregistrés parmi les lévites.20 C'est ainsi qu'agit Ezéchias en tout Juda. Il fit ce qui était bon, juste et loyal devant Yahvé, son Dieu.21 Tout ce qu'il entreprit au service du Temple de Dieu, au sujet de la Loi et des commandements, il le fit en cherchant Dieu de tout son coeur, et il réussit.

2 Chroniques 30,1-27

Posted in attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), chercher Dieu, ciel (cieux), colère de Dieu, consacré (consécration), conversion (faire retour, repentir), droiture, enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), joie divine (jubilation), Pâque, péché (faute), petit reste (rescapé), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prière de louange, pur et impur (souillure), révolte (trahison, nuque raide), sacrifice d'holocauste et communion, sanctifier, sang, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 19 novembre 2013 by JL

Ezéchias envoya des messagers à tout Israël et Juda, et écrivit même des lettres à Ephraïm et à Manassé, pour que l'on vienne au Temple de Yahvé à Jérusalem célébrer une Pâque pour Yahvé, le Dieu d'Israël.2 Le roi, ses officiers et toute l'Assemblée de Jérusalem furent d'avis de la célébrer le second mois3 puisqu'on ne pouvait plus la faire au moment même, les prêtres ne s'étant pas sanctifiés en nombre suffisant et le peuple ne s'étant pas rassemblé à Jérusalem.4 La chose parut juste au roi et à toute l'Assemblée.5 On décida de faire passer à travers tout Israël, de Bersabée à Dan, un appel à venir célébrer à Jérusalem une Pâque pour Yahvé, Dieu d'Israël ; peu, en effet s'étaient conformés à l'Ecriture.6 Des courriers partirent, avec des lettres de la main du roi et des officiers, dans tout Israël et Juda. Ils devaient dire, selon l'ordre du roi : « Israélites, revenez à Yahvé, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, et il reviendra à ceux d'entre vous qui restent après avoir échappé à la poigne des rois d'Assyrie.7 Ne soyez pas comme vos pères et vos frères qui ont prévariqué envers Yahvé, le Dieu de leurs pères, et ont été livrés par lui à la ruine comme vous le voyez.8 Ne raidissez plus vos nuques comme l'ont fait vos pères. Soumettez-vous à Yahvé, venez à son sanctuaire qu'il a consacré pour toujours, servez Yahvé votre Dieu et il détournera de vous son ardente colère.9 Si vous revenez vraiment à Yahvé, vos frères et vos fils trouveront grâce devant leurs conquérants, ils reviendront en ce pays, car Yahvé votre Dieu est plein de pitié et de tendresse. Si vous revenez à lui, il ne détournera pas de vous sa face. »10 Les courriers parcoururent, de ville en ville, le pays d'Ephraïm et de Manassé, et même de Zabulon, mais on se moqua d'eux et on les tourna en dérision.11 Toutefois, quelques hommes d'Asher, de Manassé et de Zabulon s'humilièrent et vinrent à Jérusalem.12 C'est plutôt en Juda que la main de Dieu agit pour donner à tous un seul coeur, afin d'exécuter les prescriptions du roi et des officiers contenues dans la Parole de Yahvé.13 Un peuple nombreux se rassembla à Jérusalem pour célébrer au deuxième mois la fête des Azymes. Une assemblée extrêmement nombreuse14 se mit à enlever les autels qui étaient dans Jérusalem et tous les brûle-parfums, pour les jeter dans la vallée du Cédron.15 On immola la Pâque le quatorze du second mois. Pleins de confusion, les prêtres et les lévites se sanctifièrent et purent porter les holocaustes au Temple de Yahvé.16 Puis ils se tinrent à leur poste, conformément à leurs statuts selon la loi de Moïse, homme de Dieu. Les prêtres versaient le sang qu'ils prenaient de la main des lévites,17 car il y avait beaucoup de gens dans l'Assemblée qui ne s'étaient pas sanctifiés et les lévites étaient chargés d'immoler les victimes pascales au profit de ceux qui n'avaient pas la pureté requise pour les consacrer à Yahvé.18 En effet, la majorité du peuple, beaucoup d'Ephraïmites, de Manassites, de fils d'Issachar et de Zabulon ne s'étaient pas purifiés ; ils avaient mangé la Pâque sans se conformer à l'Ecriture. Mais Ezéchias pria pour eux ; il dit : « Que Yahvé dans sa bonté couvre la faute de19 quiconque s'est disposé de coeur à chercher Dieu, Yahvé le Dieu de leurs pères, même s'il n'a pas la pureté requise pour les choses saintes ! « 20 Yahvé exauça Ezéchias et laissa le peuple sain et sauf.21 Les Israélites qui se trouvaient à Jérusalem célébrèrent pendant sept jours, et en grande joie, la fête des Azymes, tandis que les lévites et les prêtres louaient chaque jour Yahvé de toutes leurs forces.22 Ezéchias encouragea les lévites qui avaient tous l'intelligence des choses de Yahvé, et pendant sept jours ils prirent part au festin de la solennité, célébrant les sacrifices de communion et louant Yahvé, le Dieu de leurs pères.23 Puis toute l'Assemblée fut d'avis de célébrer sept autres jours de fête et ils en firent sept jours de joie.24 Car Ezéchias, roi de Juda, avait fait un prélèvement de mille taureaux et de 7.000 moutons pour l'Assemblée, et les officiers un autre de mille taureaux et de 10.000 moutons. Les prêtres se sanctifièrent en masse,25 et toute l'Assemblée des Judéens se réjouit, ainsi que les prêtres, les lévites, toute l'Assemblée venue d'Israël ; les réfugiés venus du pays d'Israël aussi bien que ceux qui habitaient en Juda.26 Il y eut grande joie à Jérusalem, car depuis les jours de Salomon, fils de David, roi d'Israël, rien de semblable ne s'était produit à Jérusalem.27 Les prêtres lévites se mirent à bénir le peuple. Leur voix fut entendue et leur prière reçue en Sa demeure sainte des cieux.