Archive for the confession Category

Michée 7,1-20

Posted in châtiment, colère de Dieu, confession, désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, droiture, fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), initiative divine, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), nuit de l'esprit, pardon (miséricorde, pitié), pasteur, péché (faute), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), révolte (trahison, nuque raide), sang, sauveur (rédempteur), ténèbre, vigilance (prévoyance) with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Hélas pour moi ! Je suis comme au temps des récoltes d’été, comme au grappillage des vendanges : plus une grappe à manger, plus de ces figues précoces que j’aime tant !

02 Les fidèles ont disparu du pays : plus un seul homme juste ! Tous cherchent l’occasion de verser le sang, chacun tend un piège à son frère.

03 Leurs mains sont habiles pour faire le mal : le chef se fait payer, le juge également, et le grand fait savoir ce qu’il désire ; ensemble ils intriguent.

04 Le meilleur d’entre eux est pareil à un buisson de ronces, le plus juste est pire qu’une haie d’épines. Au jour annoncé par les guetteurs, le châtiment arrive ; c’est alors qu’ils seront confondus.

05 Ne mets pas ta foi dans ton ami, ne te confie pas à ton familier ; devant celle qui repose entre tes bras, garde les portes de ta bouche.

06 Car le fils insulte son père, la fille se dresse contre sa mère, la belle-fille contre sa belle-mère, chacun a pour ennemis les gens de sa maison.

07 « Moi, Jérusalem, je veux guetter le Seigneur, attendre Dieu mon Sauveur ; lui, mon Dieu, m’entendra.

08 Ne te réjouis pas de mon malheur, ô mon ennemie ; oui, je suis tombée, mais je me relève ; j’habite dans les ténèbres, mais le Seigneur est ma lumière.

09 Puisque j’ai péché contre le Seigneur, je dois endurer sa colère jusqu’à ce qu’il prenne ma cause en main et rétablisse mon droit. Il me fera sortir à la lumière, et je contemplerai sa justice.

10 Mon ennemie verra tout cela, elle sera couverte de honte, elle qui me disait : “Où est-il, le Seigneur, ton Dieu ?” Mes yeux la contempleront tandis qu’elle sera piétinée comme la boue des rues. »

11 Au jour où l’on rebâtira ton enclos, ce jour-là on repoussera tes frontières,

12 ce jour-là on viendra jusqu’à toi, depuis Assour jusqu’à l’Égypte, depuis l’Égypte jusqu’au Fleuve, et de la mer à la mer, de la montagne à la montagne.

13 Le reste de la terre deviendra un lieu désolé à cause de ses habitants, tel sera le fruit de leur conduite.

14 Seigneur, avec ta houlette, sois le pasteur de ton peuple, du troupeau qui t’appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu’il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d’autrefois !

15 Comme aux jours où tu sortis d’Égypte, tu lui feras voir des merveilles !

16 Les nations verront, et elles seront confondues en dépit de toute leur puissance. Elles mettront la main sur leur bouche, leurs oreilles deviendront sourdes.

17 Elles lécheront la poussière comme le serpent, comme les bêtes qui rampent sur la terre. Elles trembleront en sortant de leurs forteresses, elles viendront vers le Seigneur, notre Dieu, elles seront terrifiées, elles auront peur de toi.

18 Qui est Dieu comme toi, pour enlever le crime, pour passer sur la révolte comme tu le fais à l’égard du reste, ton héritage : un Dieu qui ne s’obstine pas pour toujours dans sa colère mais se plaît à manifester sa faveur ?

19 De nouveau, tu nous montreras ta miséricorde, tu fouleras aux pieds nos crimes, tu jetteras au fond de la mer tous nos péchés !

20 Ainsi tu accordes à Jacob ta fidélité, à Abraham ta faveur, comme tu l’as juré à nos pères depuis les jours d’autrefois.

Publicités

Daniel 9,1-27

Posted in abomination de la désolation, alliance, ange (chérubins), attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), confession, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), Dieu écoute, exauce, ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), expiation (prendre la faute), face de Dieu (visage), fidélité (infidélité), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, messie, montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prière d'invocation, prière d'offrande, révolte (trahison, nuque raide), remparts (murailles), temple (sanctuaire), vérité, vision (songe, extase), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 26 février 2014 by JL

01 La première année du règne de Darius, fils d’Assuérus, de la race des Mèdes, qui était devenu roi des Chaldéens,

02 la première année de son règne, moi, Daniel, je déchiffrais dans les livres le nombre d’années qui, selon la parole adressée par le Seigneur au prophète Jérémie, devaient s’écouler avant que prenne fin la ruine de Jérusalem : soixante-dix ans.

03 Tournant le visage vers le Seigneur Dieu, je lui offris mes prières et mes supplications dans le jeûne, le sac et la cendre.

04 Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements,

05 nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances.

06 Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays.

07 À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi.

08 Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.

09 Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui,

10 nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n’avons pas suivi les lois qu’il nous proposait par ses serviteurs les prophètes.

11 Tout Israël a transgressé ta loi, il s’est détourné sans écouter ta voix. Alors, les malédictions et les menaces inscrites dans la loi de Moïse, le serviteur de Dieu, se sont répandues sur nous, parce que nous avons péché contre le Seigneur.

12 Celui-ci a mis à exécution les paroles prononcées contre nous et contre nos gouvernants. Il a fait venir contre nous une calamité si grande que, nulle part, il ne s’en est produit de semblable sous les cieux, sauf à Jérusalem.

13 Tout ce malheur est venu sur nous, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse. Mais nous n’avons pas apaisé la face du Seigneur notre Dieu, puisque nous ne sommes pas revenus de nos fautes en prêtant attention à la vérité.

14 Le Seigneur a veillé à ce que le malheur nous atteigne, car le Seigneur notre Dieu est juste en tout ce qu’il accomplit, mais nous n’avons pas écouté sa voix.

15 Et maintenant, Seigneur notre Dieu, toi qui, d’une main forte, as fait sortir ton peuple du pays d’Égypte, toi qui t’es fait un nom, comme on le voit aujourd’hui, nous avons péché et nous avons été coupables.

16 Seigneur, en raison de toutes tes justes actions, que ta colère et ta fureur se détournent de Jérusalem, ta ville et ta montagne sainte ! Car à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont objet d’insulte pour tous ceux qui nous environnent.

17 Et maintenant, notre Dieu, écoute la prière de ton serviteur et ses supplications. Pour ta cause, Seigneur, fais briller ton visage sur ton Lieu saint dévasté.

18 Mon Dieu, tends l’oreille et écoute, ouvre les yeux et regarde nos dévastations et la ville sur laquelle on invoque ton nom. Si nous déposons nos supplications devant toi, ce n’est pas au titre de nos œuvres de justice, mais de ta grande miséricorde.

19 Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif et agis ! Ne tarde pas ! C’est pour ta cause, mon Dieu, car c’est ton nom qui est invoqué sur ta ville et ton peuple ! »

20 Je parlais encore, priant, confessant mon péché et le péché de mon peuple Israël, déposant ma supplication devant le Seigneur mon Dieu, pour la montagne sainte de mon Dieu ;

21 je parlais encore dans ma prière quand Gabriel – l’être que j’avais vu au commencement de la vision – s’approcha de moi d’un vol rapide à l’heure de l’offrande du soir.

22 Il m’instruisit, me parlant en ces termes : « Daniel, je suis sorti maintenant pour ouvrir ton intelligence.

23 Dès le début de ta supplication, une parole a surgi, et je suis venu te l’annoncer, car toi, tu es aimé de Dieu. Comprends la parole et cherche à comprendre l’apparition.

24 Soixante-dix semaines ont été fixées à ton peuple et à ta ville sainte, pour faire cesser la perversité et mettre un terme au péché, pour expier la faute et amener la justice éternelle, pour accomplir vision et prophétie, et consacrer le Saint des saints.

25 Sache et comprends ! Depuis l’instant où fut donné l’ordre de rebâtir Jérusalem jusqu’à l’avènement d’un messie, un chef, il y aura sept semaines. Pendant soixante-deux semaines, on rebâtira les places et les remparts, mais ce sera dans la détresse des temps.

26 Et après les soixante-deux semaines, un messie sera supprimé. Le peuple d’un chef à venir détruira la ville et le Lieu saint. Puis, dans un déferlement, sa fin viendra. Jusqu’à la fin de la guerre, les dévastations décidées auront lieu.

27 Durant une semaine, ce chef renforcera l’alliance avec une multitude ; pendant la moitié de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’offrande, et sur une aile du Temple il y aura l’Abomination de la désolation, jusqu’à ce que l’extermination décidée fonde sur l’auteur de cette désolation. »

Jérémie 14,1-22

Posted in alliance, châtiment, ciel (cieux), confession, désolation (dévastation, ruine), espérance, faux prêtre et faux prophète, fidélité (infidélité), gloire de Dieu, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), lamentation (deuil), offrande (prémisse et autres), péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, sacrifice d'holocauste et communion, silence de Dieu, source d'eau vive (rosée, pluie), transcendance de Dieu, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur qui fut adressée à Jérémie à propos de la grande sécheresse :

02 Juda est en deuil ; aux portes de ses villes, on dépérit, assombri et atterré, tandis que monte la clameur de Jérusalem.

03 Les puissants envoient les petites gens chercher de l’eau : arrivés aux réservoirs, ils n’y trouvent pas d’eau ! Alors, ils reviennent avec leurs récipients vides ; honteux et confus, ils se voilent la tête.

04 À cause du sol crevassé, faute de pluie sur la terre, les laboureurs, honteux, se voilent la tête.

05 Oui, dans la campagne, même la biche qui met bas abandonne son petit, faute de verdure.

06 Les ânes sauvages se tiennent sur les hauteurs, ils aspirent le vent comme des chacals, et leurs yeux s’épuisent à chercher une herbe absente.

07 Si nos fautes parlent contre nous, agis, Seigneur, à cause de ton nom. Oui, nos infidélités se sont multipliées : contre toi, nous avons péché.

08 Espoir d’Israël, toi qui le sauves au temps de l’angoisse, pourquoi serais-tu comme un immigré dans le pays, comme un voyageur qui fait un détour pour la nuit ?

09 Pourquoi serais-tu comme un homme abasourdi, comme un guerrier qui ne peut sauver ? Toi, Seigneur, tu es au milieu de nous, ton nom est invoqué sur nous ; ne nous délaisse pas !

10 Ainsi parle le Seigneur au sujet de ce peuple : « Assurément, ils aiment s’agiter, sans ménager leurs pas. » Mais le Seigneur ne se complaît pas en eux ; à présent il se souvient de leur faute et va châtier leurs péchés.

11 Le Seigneur me dit : « N’intercède pas pour le bien de ce peuple.

12 S’ils jeûnent, je n’écouterai pas leur supplication ; s’ils font monter vers moi holocaustes et offrandes, je ne me complairai pas en eux ; oui, je vais les exterminer par l’épée, la famine et la peste. »

13 Et je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu, voici pourtant que les prophètes leur disent : “Non, vous ne verrez pas l’épée, et pour vous il n’y aura pas de famine ! Mais je vous donnerai en ce lieu une paix véritable.” »

14 Alors le Seigneur me dit : « C’est le mensonge que ces prophètes prophétisent en mon nom ! Je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai pas donné d’ordre, je ne leur ai pas parlé. Vision mensongère, divination, ineptie et tromperie de leur cœur, voilà ce qu’ils vous prophétisent ! »

15 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : « Les prophètes qui prophétisent en mon nom, alors que moi, je ne les ai pas envoyés, eux qui disent : “Il n’y aura ni épée ni famine dans ce pays”, ces prophètes-là périront par l’épée et la famine !

16 Quant aux gens du peuple à qui ils prophétisent, ils seront jetés dans les rues de Jérusalem, victimes de la famine et de l’épée, et ils n’auront personne pour les enterrer, eux et leurs femmes, leurs fils et leurs filles. Je déverserai sur eux leur méchanceté. »

17 Tu leur diras cette parole : Que mes yeux ruissellent de larmes nuit et jour, sans s’arrêter ! Elle est blessée d’une grande blessure, la vierge, la fille de mon peuple, meurtrie d’une plaie profonde.

18 Si je sors dans la campagne, voici les victimes de l’épée ; si j’entre dans la ville, voici les souffrants de la faim. Même le prophète, même le prêtre parcourent le pays sans comprendre.

19 As-tu donc rejeté Juda ? Es-tu pris de dégoût pour Sion ? Pourquoi nous frapper sans remède ? Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

20 Seigneur, nous connaissons notre révolte, la faute de nos pères : oui, nous avons péché contre toi !

21 À cause de ton nom, ne méprise pas, n’humilie pas le trône de ta gloire ! Rappelle-toi : ne romps pas ton alliance avec nous !

22 Parmi les idoles des nations, en est-il qui fassent pleuvoir ? Est-ce le ciel qui nous donnera les pluies ? N’est-ce pas toi, Seigneur notre Dieu ? Nous espérons en toi, car c’est toi qui as fait tout cela.


Isaïe 1,1-31

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), confession, désolation (dévastation, ruine), diable (démons, serpent), droiture, ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), face de Dieu (visage), initiative divine, Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), mal (méchanceté), obéissance (désobéissance), offrande (prémisse et autres), parvis, péché (faute), petit reste (rescapé), purification, révolte (trahison, nuque raide), sabbat, sacrifice d'holocauste et communion, sang, terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, vices (passions) with tags on 4 février 2014 by JL

01VISION D’ISAÏE, fils d’Amots, – ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem, au temps d’Ozias, de Yotam, d’Acaz et d’Ézékias, rois de Juda.

02 Cieux, écoutez ; terre, prête l’oreille, car le Seigneur a parlé. J’ai fait grandir des enfants, je les ai élevés, mais ils se sont révoltés contre moi.

03 Le bœuf connaît son propriétaire, et l’âne, la crèche de son maître. Israël ne le connaît pas, mon peuple ne comprend pas.

04 Malheur à vous, nation pécheresse, peuple chargé de fautes, engeance de malfaiteurs, fils pervertis ! Ils abandonnent le Seigneur, ils méprisent le Saint d’Israël, ils lui tournent le dos.

05 Où donc faut-il vous frapper encore, vous qui multipliez les reniements ? Toute la tête est malade, tout le cœur est atteint ;

06 de la plante des pieds à la tête, plus rien n’est intact : partout blessures, contusions, plaies ouvertes, qui ne sont ni pansées, ni bandées, ni soignées avec de l’huile.

07 Votre pays n’est que désolation, vos villes sont consumées par le feu ; votre terre, des étrangers la dévorent sous vos yeux, c’est une désolation, comme un désastre venu des étrangers.

08 Ce qui reste de la fille de Sion est comme une hutte dans une vigne, comme un abri dans un potager, comme une ville assiégée.

09 Si le Seigneur de l’univers ne nous avait laissé un petit reste, nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe.

10 Écoutez la parole du Seigneur, vous qui êtes pareils aux chefs de Sodome ! Prêtez l’oreille à l’enseignement de notre Dieu, vous, peuple de Gomorrhe !

11 Que m’importe le nombre de vos sacrifices ? – dit le Seigneur. Les holocaustes de béliers, la graisse des veaux, j’en suis rassasié. Le sang des taureaux, des agneaux et des boucs, je n’y prends pas plaisir.

12 Quand vous venez vous présenter devant ma face, qui vous demande de fouler mes parvis ?

13 Cessez d’apporter de vaines offrandes ; j’ai horreur de votre encens. Les nouvelles lunes, les sabbats, les assemblées, je n’en peux plus de ces crimes et de ces fêtes.

14 Vos nouvelles lunes et vos solennités, moi, je les déteste : elles me sont un fardeau, je suis fatigué de le porter.

15 Quand vous étendez les mains, je détourne les yeux. Vous avez beau multiplier les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang.

16 Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal.

17 Apprenez à faire le bien : recherchez le droit, mettez au pas l’oppresseur, rendez justice à l’orphelin, défendez la cause de la veuve.

18 Venez, et discutons – dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront comme de la laine.

19 Si vous consentez à m’obéir, les bonnes choses du pays, vous les mangerez ;

20 mais si vous refusez, si vous vous obstinez, c’est l’épée qui vous mangera. – Oui, la bouche du Seigneur a parlé.

21 Comment ! Elle s’est prostituée, la cité fidèle ! Le droit y régnait, la justice l’habitait, et maintenant, ce sont les meurtriers.

22 Ton argent n’est plus que scories, ton meilleur vin est mêlé d’eau.

23 Tes princes sont des rebelles, complices de voleurs, tous avides de cadeaux, courant les pots-de-vin ; ils ne rendent pas justice à l’orphelin, la cause de la veuve ne les touche pas.

24 Voilà pourquoi – oracle du Maître et Seigneur de l’univers, Force d’Israël – : Malheur ! Je prendrai ma revanche sur mes adversaires, je me vengerai de mes ennemis.

25 Je ramènerai ma main sur toi ; comme le fait la potasse, j’ôterai tes scories, j’enlèverai tous tes déchets.

26 Je rendrai tes juges tels que jadis, tes conseillers comme autrefois. Alors on t’appellera « Ville de justice », « Cité fidèle ».

27 Par le droit, Sion sera délivrée ; ils le seront par la justice, ceux des siens qui se convertiront.

28 Mais rebelles et pécheurs, ensemble, seront brisés ! Ceux qui abandonnent le Seigneur périront.

29 Oui, vous aurez honte des térébinthes, ces bosquets sacrés que vous chérissez, vous rougirez des jardins que vous préférez,

30 car vous serez comme un térébinthe au feuillage flétri, comme un jardin sans eau.

31 Le colosse deviendra comme de l’étoupe, et son ouvrage, une étincelle : les deux flamberont ensemble, et personne pour éteindre.

Ecclésiastique 4,1-31

Posted in allégorie et référence christique, bénédiction, charité (partage, aumône), chemin (voie du Seigneur), confession, droiture, fécondité (prospérité, postérité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), joie divine (jubilation), jugement, malédiction, opprimé (oppression), pauvre (faible), Père et Fils, plan de Dieu (secret, intention), sagesse, vérité, veuve, orphelin, indigent with tags on 29 janvier 2014 by JL

1 Mon fils, ne refuse pas au pauvre sa subsistance et ne fais pas languir le miséreux.2 Ne fais pas souffrir celui qui a faim, n'exaspère pas l'indigent.3 Ne t'acharne pas sur un coeur exaspéré, ne fais pas languir après ton aumône le nécessiteux.4 Ne repousse pas le suppliant durement éprouvé, ne détourne pas du pauvre ton regard.5 Ne détourne pas tes yeux du nécessiteux, ne donne à personne l'occasion de te maudire.6 Si quelqu'un te maudit dans sa détresse, son Créateur exaucera son imprécation.7 Fais-toi aimer de la communauté, devant un grand baisse la tête.8 Prête l'oreille au pauvre et rends-lui son salut avec douceur.9 Délivre l'opprimé des mains de l'oppresseur et ne sois pas lâche en rendant la justice.10 Sois pour les orphelins un père et comme un mari pour leurs mères. Et tu seras comme un fils du Très-Haut qui t'aimera plus que ne fait ta mère.11 La Sagesse élève ses enfants et prend soin de ceux qui la cherchent.12 Celui qui l'aime aime la vie, ceux qui la cherchent dès le matin seront remplis de joie.13 Celui qui la possède héritera la gloire ; où il porte ses pas le Seigneur le bénit.14 Ceux qui la servent rendent un culte au Saint et ceux qui l'aiment sont aimés du Seigneur.15 Celui qui l'écoute juge les nations, celui qui s'y applique habite en sécurité.16 S'il se confie en elle il l'aura en partage, et sa postérité en conservera la jouissance.17 Car elle peut le conduire d'abord par un chemin sinueux, faisant venir sur lui crainte et tremblement, le tourmenter par sa discipline jusqu'à ce qu'elle puisse lui faire confiance, l'éprouver par ses exigences,18 puis elle revient vers lui sur le droit chemin et le réjouit, et lui découvre ses secrets.19 S'il s'égare, elle l'abandonne et le laisse aller à sa perte.20 Tiens compte des circonstances et garde-toi du mal, et n'aie pas à rougir de toi-même.21 Car il y a une honte qui conduit au péché et il y a une honte qui est gloire et grâce.22 Ne sois pas trop sévère pour toi-même et ne rougis pas pour ta perte.23 Ne tais pas une parole lorsqu'elle peut sauver et ne cache pas ta sagesse.24 Car c'est au discours qu'on connaît la sagesse et dans la parole que paraît l'instruction.25 Ne parle pas contre la vérité, mais rougis de ton ignorance.26 N'aie pas honte de confesser tes péchés, ne t'oppose pas au courant du fleuve.27 Ne t'aplatis pas devant un sot, ne sois pas partial en faveur du puissant.28 Jusqu'à la mort lutte pour la vérité, le Seigneur Dieu combattra pour toi.29 Ne sois pas hardi en paroles, paresseux et lâche dans tes actes.30 Ne sois pas comme un lion à la maison et un poltron avec tes serviteurs.31 Que ta main ne soit pas tendue pour recevoir et fermée quand il s'agit de rendre.

Ecclésiastique 2,1-18

Posted in adversité (épreuve), chemin (voie du Seigneur), confession, confiance en Dieu, courage (force), crainte de Dieu, détresse (désespoir), droiture, espérance, eternité (vie éternel), fidélité (infidélité), foi (adhérance), humilité (humble), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), pardon (miséricorde, pitié), passage de la mort, pureté du coeur, rétribution (mérite) with tags on 29 janvier 2014 by JL

Mon fils, si tu prétends servir le Seigneur, prépare-toi à l'épreuve.2 Fais-toi un coeur droit, arme-toi de courage, ne te laisse pas entraîner, au temps de l'adversité.3 Attache-toi à lui, ne t'éloigne pas, afin d'être exalté à ton dernier jour.4 Tout ce qui t'advient, accepte-le et, dans les vicissitudes de ta pauvre condition, montre-toi patient,5 car l'or est éprouvé dans le feu, et les élus dans la fournaise de l'humiliation.6 Mets en Dieu ta confiance et il te viendra en aide, suis droit ton chemin et espère en lui.7 Vous qui craignez le Seigneur, comptez sur sa miséricorde, ne vous écartez pas, de peur de tomber.8 Vous qui craignez le Seigneur, ayez confiance en lui, et votre récompense ne saurait faillir.9 Vous qui craignez le Seigneur, espérez ses bienfaits, la joie éternelle et la miséricorde.10 Considérez les générations passées et voyez : qui donc, confiant dans le Seigneur, a été confondu ? Ou qui, persévérant dans sa crainte, a été abandonné ? Ou qui l'a imploré sans avoir été écouté ?11 Car le Seigneur est compatissant et miséricordieux, il remet les péchés et sauve au jour de la détresse.12 Malheur aux coeurs lâches et aux mains nonchalantes, et au pécheur dont la conduite est double.13 Malheur au coeur nonchalant faute de foi, car il ne sera pas protégé.14 Malheur à vous qui avez perdu l'endurance, que ferez-vous lorsque le Seigneur vous visitera ?15 Ceux qui craignent le Seigneur ne transgressent pas ses paroles, ceux qui l'aiment observent ses voies.16 Ceux qui craignent le Seigneur cherchent à lui plaire, ceux qui l'aiment se rassasient de la loi.17 Ceux qui craignent le Seigneur ont un coeur toujours prêt et savent s'humilier devant lui.18 Jetons-nous dans les bras du Seigneur, et non dans ceux des hommes, car telle est sa majesté, telle aussi sa miséricorde.

Proverbes 28,1-28

Posted in abomination, béatitude (bonheur), confession, droiture, mal (méchanceté), moissonner (semer, cultiver), pardon (miséricorde, pitié), pauvre (faible), vigilance (prévoyance) with tags on 24 janvier 2014 by JL

Le méchant s’enfuit quand nul ne le poursuit, d’un lionceau les justes ont l’assurance.2 Quand un pays se révolte, nombreux sont les princes, avec l’homme intelligent et instruit, c’est la stabilité.3 Un homme méchant qui opprime des faibles, c’est une pluie dévastatrice et plus de pain.4 Ceux qui délaissent la loi font l’éloge du méchant, ceux qui observent la loi s’irritent contre eux.5 Les méchants ne comprennent pas le droit, ceux qui cherchent Yahvé comprennent tout.6 Mieux vaut le pauvre qui se conduit honnêtement que l’homme aux voies tortueuses, fût-il riche.7 Qui garde la loi est un fils intelligent, qui hante les débauchés est la honte de son père.8 Qui accroît son bien par usure et par intérêt, c’est pour qui en gratifiera les pauvres qu’il amasse.9 Qui se bouche les oreilles pour ne pas entendre la loi, sa prière même est une abomination.10 Qui fourvoie les gens droits dans le mauvais chemin, en sa propre fosse tombera. Les hommes honnêtes posséderont le bonheur.11 Le riche est sage à ses propres yeux, mais un pauvre intelligent le démasque.12 Quand les justes exultent, c’est une grande fierté, quand se lèvent les méchants, on se dérobe.13 Qui masque ses forfaits point ne réussira ; qui les avoue et y renonce obtiendra merci.14 Heureux l’homme toujours en alarme ; qui s’endurcit le coeur tombera dans le malheur.15 Un lion rugissant, un ours qui bondit, tel est le chef méchant sur un peuple faible.16 Un prince sans intelligence est riche en extorsions, qui hait la cupidité prolongera ses jours.17 Un homme coupable de meurtre fuira jusqu’à la tombe : qu’on ne l’arrête pas !18 Qui se conduit honnêtement sera sauf ; qui, tortueux, suit deux voies, tombera dans l’une d’elles.19 Qui cultive sa terre sera rassasié de pain, qui poursuit des chimères sera rassasié d’indigence.20 L’homme loyal sera comblé de bénédictions, qui se hâte de faire fortune ne restera pas impuni.21 C’est mal de faire acception de personnes, mais pour une bouchée de pain, l’homme commet un forfait.22 Il court après la fortune, l’homme au regard cupide, ignorant que c’est la disette qui lui adviendra.23 Qui reprend autrui aura faveur à la fin, plus que le flatteur.24 Qui dérobe à son père et à sa mère en disant : « Point d’offense !  » du brigand est l’associé.25 L’homme envieux engage la querelle, qui se confie en Yahvé prospérera.26 Qui se fie à son propre sens est un sot, qui chemine avec sagesse sera sauf.27 Pour qui donne aux pauvres, pas de disette, mais pour qui ferme les yeux, abondante malédiction.28 Quand se lèvent les méchants, chacun se cache ; qu’ils viennent à périr, les justes se multiplient.