Archive for the résurrection Category

Osée 6,1-11

Posted in abomination, allégorie (analogie), alliance, connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), face de Dieu (visage), festin (paradis), fidélité (infidélité), jugement, lumière (lampe), parole de Dieu (vivante), passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), résurrection, sacrifice d'holocauste et communion, sang, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Venez, retournons vers le Seigneur ! il a blessé, mais il nous guérira ; il a frappé, mais il nous soignera.

02 Après deux jours, il nous rendra la vie ; il nous relèvera le troisième jour : alors, nous vivrons devant sa face.

03 Efforçons-nous de connaître le Seigneur : son lever est aussi sûr que l’aurore ; il nous viendra comme la pluie, l’ondée qui arrose la terre.

04 – Que ferai-je de toi, Éphraïm ? Que ferai-je de toi, Juda ? Votre fidélité, une brume du matin, une rosée d’aurore qui s’en va.

05 Voilà pourquoi j’ai frappé par mes prophètes, donné la mort par les paroles de ma bouche : mon jugement jaillit comme la lumière.

06 Je veux la fidélité, non le sacrifice, la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.

07 Mais, dans la ville d’Adame, eux, ils ont transgressé l’alliance, et là, ils m’ont trahi.

08 Galaad, cité de malfaiteurs, est tachée de sang.

09 Sur la route de Sichem, une bande de prêtres assassinent comme des brigands en embuscade : voilà les horreurs qu’ils commettent !

10 Dans la maison d’Israël, j’ai vu des choses monstrueuses, là où se prostitue Éphraïm, où Israël se rend impur.

11 Pour toi aussi, Juda, je prépare une moisson : je changerai le sort de mon peuple.

 

Publicités

Daniel 12,1-13

Posted in abomination de la désolation, allégorie et référence christique, ange (chérubins), attributs et noms divins, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), détresse (désespoir), dernier temps (fin du monde), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), festin (paradis), honte (humiliation), justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance, joug), lumière (lampe), passage de la mort, purification, résurrection, rétribution (mérite) with tags on 27 février 2014 by JL

01 En ce temps-là se lèvera Michel, le chef des anges, celui qui se tient auprès des fils de ton peuple. Car ce sera un temps de détresse comme il n’y en a jamais eu depuis que les nations existent, jusqu’à ce temps-ci. Mais en ce temps-ci, ton peuple sera délivré, tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre.

02 Beaucoup de gens qui dormaient dans la poussière de la terre s’éveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte et la déchéance éternelles.

03 Ceux qui ont l’intelligence resplendiront comme la splendeur du firmament, et ceux qui sont des maîtres de justice pour la multitude brilleront comme les étoiles pour toujours et à jamais.

04 Et toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, garde le Livre scellé jusqu’au temps de la fin. Beaucoup seront perplexes, mais la connaissance augmentera. »

05 Et moi, Daniel, je regardai : Voici que deux autres hommes se tenaient, chacun sur une rive du fleuve.

06 L’un d’eux dit à celui qui, vêtu de lin, se tenait au-dessus des eaux du fleuve : « À quand la fin de ces choses surprenantes ? »

07 J’entendis l’homme vêtu de lin qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve. Il leva la main droite et la main gauche vers le ciel et jura par Celui qui vit à jamais : « Pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps. Lorsque la force du peuple saint sera entièrement brisée, tout cela s’arrêtera. »

08 Et moi, j’entendis sans comprendre. J’insistai : « Mon seigneur, quel sera le terme de tout cela ? »

09 Il dit : « Va, Daniel, car ces paroles resteront secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. »

10 Beaucoup seront purifiés, blanchis, épurés. Les méchants feront le mal, aucun d’entre eux ne comprendra, mais ceux qui ont l’intelligence comprendront.

11 Depuis l’instant où le sacrifice perpétuel aura cessé, quand l’Abomination de la désolation sera installée, 1 290 jours passeront.

12 Heureux celui qui attendra et parviendra à 1 335 jours !

13 Et toi, va jusqu’à la fin. Tu te reposeras, puis tu te tiendras debout pour recevoir ta part à la fin des jours.

Ezéchiel 37,1-28

Posted in allégorie et référence christique, alliance, commandements (préceptes, décrets), Esprit-Saint, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), kénose (abaissement, cœur brisé), paix, péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), purification, résurrection, révolte (trahison, nuque raide), royauté en Israel, sanctifier, temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte) with tags on 24 février 2014 by JL

01 La main du Seigneur se posa sur moi, par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée ; elle était pleine d’ossements.

02 Il me fit circuler parmi eux ; le sol de la vallée en était couvert, et ils étaient tout à fait desséchés.

03 Alors le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre ? » Je lui répondis : « Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais ! »

04 Il me dit alors : « Prophétise sur ces ossements. Tu leur diras : Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur :

05 Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements : Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez.

06 Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair, et vous revêtir de peau ; je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. »

07 Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre. Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit, puis une violente secousse, et les ossements se rapprochèrent les uns des autres.

08 Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait, la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux.

09 Le Seigneur me dit alors : « Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme. Dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Viens des quatre vents, esprit ! Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent ! »

10 Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre, et l’esprit entra en eux ; ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds : c’était une armée immense !

11 Puis le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements, c’est toute la maison d’Israël. Car ils disent : “Nos ossements sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus !”

12 C’est pourquoi, prophétise. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.

13 Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple !

14 Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous donnerai le repos sur votre terre. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur : j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur. »

15 La parole du Seigneur me fut adressée :

16 « Fils d’homme, prends un morceau de bois, écris dessus : “Juda et les fils d’Israël qui lui sont rattachés.” Prends un autre morceau de bois, écris dessus : “Joseph, bois d’Éphraïm, et toute la maison d’Israël qui lui est rattachée.”

17 Rapproche ces morceaux pour faire un seul morceau de bois ; ils ne feront plus qu’un dans ta main.

18 Lorsque les fils de ton peuple te demanderont : “Explique-nous donc ce que tu fais”,

19 tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais prendre le morceau de bois qui représente Joseph, et les tribus d’Israël qui lui sont rattachées ; je vais le joindre au bois qui représente Juda. Je les réunirai ; ils n’en feront plus qu’un seul dans ma main.

20 Et les morceaux de bois sur lesquels tu auras écrit seront dans ta main, sous leurs yeux.

21 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais prendre les fils d’Israël parmi les nations où ils sont allés. Je les rassemblerai de partout et les ramènerai sur leur terre.

22 J’en ferai une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël. Ils n’auront tous qu’un seul roi ; ils ne formeront plus deux nations ; ils ne seront plus divisés en deux royaumes.

23 Ils ne se rendront plus impurs avec leurs idoles immondes et leurs horreurs, avec toutes leurs révoltes. Je les sauverai en les retirant de tous les lieux où ils habitent et où ils ont péché, je les purifierai. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu.

24 Mon serviteur David régnera sur eux ; ils n’auront tous qu’un seul berger ; ils marcheront selon mes ordonnances, ils garderont mes décrets et les mettront en pratique.

25 Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob, le pays que leurs pères ont habité. Ils l’habiteront, eux-mêmes et leurs fils, et les fils de leurs fils pour toujours. David, mon serviteur, sera leur prince pour toujours.

26 Je conclurai avec eux une alliance de paix, une alliance éternelle. Je les rétablirai, je les multiplierai, je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours.

27 Ma demeure sera chez eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.

28 Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur, celui qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera au milieu d’eux pour toujours. »

 

Isaïe 65,1-24

Posted in abondance, allégorie et référence christique, arbre de vie, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, consolation (solidarité), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), enfer (géhenne, vallée du Cédron), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), gloire de Dieu, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), jugement, kénose (abaissement, cœur brisé), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), Marie, montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), paix, parole de Dieu (vivante), pauvre (faible), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), purgatoire, purification, résurrection, royaume de Dieu, sanctifier, source d'eau vive (rosée, pluie), temple (sanctuaire), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 12 février 2014 by JL

01Ainsi parle le Seigneur : Le ciel est mon trône, et la terre, l’escabeau de mes pieds. Où donc me bâtiriez-vous une maison ? Où serait le lieu de mon repos ?

02 Tout cela, c’est ma main qui l’a fait, et tout cela est à moi – oracle du Seigneur. Celui que je regarde, c’est le pauvre, celui qui a l’esprit abattu et tremble à ma parole.

03 On immole le bœuf, mais on abat aussi bien un homme ; on sacrifie le mouton, mais on brise la nuque d’un chien ; on présente une offrande, mais aussi bien du sang de porc ; on brûle de l’encens en mémorial, mais on adresse une bénédiction aux idoles ! Ainsi, ces gens-là ont choisi leurs propres chemins, ils se complaisent dans leurs horreurs ;

04 eh bien moi, je choisirai leurs tourments et je ferai venir sur eux ce qu’ils redoutent, puisque j’ai appelé, et que personne n’a répondu, j’ai parlé, et personne n’a écouté. Ils ont fait ce qui est mal à mes yeux, ils ont choisi ce qui me déplaît.

05 Écoutez ce que dit le Seigneur, vous qui tremblez à sa parole. Vos frères, qui vous haïssent et vous rejettent à cause de mon nom, se sont moqués en disant : « Que le Seigneur manifeste sa gloire, et nous verrons votre joie ! » Eh bien, ce sont eux qui connaîtront la honte !

06 Une voix, un tumulte vient de la ville, une voix sort du Temple : c’est la voix du Seigneur, qui rend à ses ennemis ce qui leur est dû.

07 Avant d’être en travail, Sion a enfanté ; avant que lui viennent les douleurs, elle a accouché d’un garçon.

08 Qui a jamais entendu rien de tel ? Qui a jamais vu chose pareille ? Peut-on mettre au monde un pays en un jour ? Une nation est-elle enfantée en une fois ? Pourtant, Sion, à peine en travail, a enfanté ses fils !

09 Est-ce que moi, j’ouvrirais un passage à la vie, et je ne ferais pas enfanter ? – dit le Seigneur. Moi qui fais enfanter, je fermerais le passage de la vie ? – dit ton Dieu.

10 Réjouissez-vous avec Jérusalem ! Exultez en elle, vous tous qui l’aimez ! Avec elle, soyez pleins d’allégresse, vous tous qui la pleuriez !

11 Alors, vous serez nourris de son lait, rassasiés de ses consolations ; alors, vous goûterez avec délices à l’abondance de sa gloire.

12 Car le Seigneur le déclare : « Voici que je dirige vers elle la paix comme un fleuve et, comme un torrent qui déborde, la gloire des nations. » Vous serez nourris, portés sur la hanche ; vous serez choyés sur ses genoux.

13 Comme un enfant que sa mère console, ainsi, je vous consolerai. Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés.

14 Vous verrez, votre cœur sera dans l’allégresse ; et vos os revivront comme l’herbe reverdit. Le Seigneur fera connaître sa puissance à ses serviteurs, il sera indigné par ses ennemis.

15 Car voici que le Seigneur arrive dans le feu, avec ses chars pareils à un ouragan, pour assouvir l’ardeur de sa colère, exécuter ses menaces par les flammes du feu.

16 Car le Seigneur vient juger par le feu, juger par son épée tout être de chair : nombreuses sont les victimes du Seigneur.

17 Ceux qui se sanctifient et se purifient pour entrer dans les jardins, derrière une idole placée au centre, ceux qui mangent de la viande de porc, des bêtes répugnantes et des souris, succomberont ensemble – oracle du Seigneur –

18 avec leurs actions et leurs pensées. Moi, je viens rassembler toutes les nations, de toute langue. Elles viendront et verront ma gloire :

19 je mettrai chez elles un signe ! Et, du milieu d’elles, j’enverrai des rescapés vers les nations, vers Tarsis, Pouth et Loud, Mèshek, Rosh, Toubal et Yavane, vers les îles lointaines qui n’ont rien entendu de ma renommée, qui n’ont pas vu ma gloire ; ma gloire, ces rescapés l’annonceront parmi les nations.

20 Et, de toutes les nations, ils ramèneront tous vos frères, en offrande au Seigneur, sur des chevaux et des chariots, en litière, à dos de mulets et de dromadaires, jusqu’à ma montagne sainte, à Jérusalem, – dit le Seigneur. On les portera comme l’offrande qu’apportent les fils d’Israël, dans des vases purs, à la Maison du Seigneur.

21 Je prendrai même des prêtres et des lévites parmi eux, – dit le Seigneur.

22 Oui, comme le ciel nouveau et la terre nouvelle que je fais subsistent devant moi – oracle du Seigneur –, ainsi subsisteront votre descendance et votre nom !

23 Alors, de nouvelle lune en nouvelle lune, et de sabbat en sabbat, tout être de chair viendra se prosterner devant moi, – dit le Seigneur.

24 Et au-dehors, on verra les dépouilles des hommes qui se sont révoltés contre moi : leur vermine ne mourra pas, leur feu ne s’éteindra pas : ils n’inspireront que répulsion à tout être de chair.

Isaïe 53,1-12

Posted in allégorie et référence christique, butin de guerre (trésor), châtiment, droite du Seigneur, fécondité (prospérité, postérité), humilité (humble), justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), lumière (lampe), miracle (guérison, signe), paix, péché (faute), prière d'intercession, résurrection, révolte (trahison, nuque raide), sacrifice pour les péchés (expiation), souffrance (douleur) with tags on 11 février 2014 by JL

01 Qui aurait cru ce que nous avons entendu ? Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé ?

02 Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, une racine dans une terre aride ; il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire.

03 Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien.

04 En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié.

05 Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris.

06 Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.

07 Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche.

08 Arrêté, puis jugé, il a été supprimé. Qui donc s’est inquiété de son sort ? Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à mort pour les révoltes de son peuple.

09 On a placé sa tombe avec les méchants, son tombeau avec les riches ; et pourtant il n’avait pas commis de violence, on ne trouvait pas de tromperie dans sa bouche.

10 Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. S’il remet sa vie en sacrifice de réparation, il verra une descendance, il prolongera ses jours : par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira.

11 Par suite de ses tourments, il verra la lumière, la connaissance le comblera. Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes.

12 C’est pourquoi, parmi les grands, je lui donnerai sa part, avec les puissants il partagera le butin, car il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort, et il a été compté avec les pécheurs, alors qu’il portait le péché des multitudes et qu’il intercédait pour les pécheurs.

Isaïe 26,1-21

Posted in allégorie et référence christique, attributs et noms divins, cantique (chant de l'âme), châtiment, chemin (voie du Seigneur), chercher Dieu, colère de Dieu, détresse (désespoir), droiture, enfer (géhenne, vallée du Cédron), esclavage (du péché), espérance, eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, honte (humiliation), initiative divine, jugement, justice (justification, juste), lumière (lampe), orgueil (se glorifier), paix, poussière (cendre, glaise), résurrection, remparts (murailles), rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption), sang, shéol (hades, séjour des morts), source d'eau vive (rosée, pluie), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 6 février 2014 by JL

01En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte Le Seigneur a mis pour sauvegarde muraille et avant-mur.

02 Ouvrez les portes ! Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle.

03 Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi.

04 Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. [

05 Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la cité inaccessible, l’a humiliée jusqu’à terre, et lui a fait mordre la poussière.

06 Elle sera foulée aux pieds, sous le pied des pauvres, les pas des faibles.]

07 Il est droit, le chemin du juste ; toi qui es droit, tu aplanis le sentier du juste.

08 Oui, sur le chemin de tes jugements, Seigneur, nous t’espérons. Dire ton nom, faire mémoire de toi, c’est le désir de l’âme.

09 Mon âme, la nuit, te désire, et mon esprit, au fond de moi, te guette dès l’aurore. Quand s’exercent tes jugements sur la terre, les habitants du monde apprennent la justice. [

10 Si l’on fait grâce au méchant, il n’apprend pas la justice ; perfide sur la terre de probité, il ne voit pas la majesté du Seigneur.

11 Seigneur, ta main est levée : ils ne l’aperçoivent pas ; mais ils percevront, pleins de honte, ta passion pour le peuple. En vérité, le feu les dévorera, celui que tu destines à tes ennemis !]

12 Seigneur, tu nous assures la paix : dans toutes nos œuvres, toi-même agis pour nous.

13 Seigneur notre Dieu, d’autres maîtres que toi ont dominé sur nous, mais de toi seul nous faisons mémoire, de ton seul nom.

14 Ceux-là sont morts, ils ne revivront pas ; ce sont des ombres, ils ne se relèveront pas : voilà pourquoi tu interviens, tu les extermines, tu effaces jusqu’à leur mémoire.

15 Tu as fait grandir la nation, Seigneur, tu as fait grandir notre nation, tu en es glorifié, tu as repoussé toutes les limites du pays.

16 Seigneur, dans la détresse on a recours à toi ; quand tu envoies un châtiment, on s’efforce de le conjurer.

17 Nous étions devant toi, Seigneur, comme la femme enceinte sur le point d’enfanter, qui se tord et crie dans les douleurs.

18 Nous avons conçu, nous avons été dans les douleurs, mais nous n’avons enfanté que du vent : nous n’apportons pas le salut à la terre, nul habitant du monde ne vient à la vie.

19 Tes morts revivront, leurs cadavres se lèveront. Ils se réveilleront, crieront de joie, ceux qui demeurent dans la poussière, car ta rosée, Seigneur, est rosée de lumière, et le pays des ombres redonnera la vie.

20 Va, mon peuple, rentre dans tes maisons, ferme sur toi les portes ; cache-toi un court instant, pendant que passe la colère.

21 Car voici le Seigneur qui sort de son lieu saint pour châtier la faute des habitants de la terre ; la terre laissera voir le sang versé et ne recouvrira plus ses victimes.

 

Ecclésiastique 48,1-25

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), déportation (captif, exil), dernier temps (fin du monde), Esprit-Saint, Jérusalem (Sion), libération (délivrance, joug), onction (oindre), parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), plan de Dieu (secret, intention), prière d'invocation, prophétie (oracle), résurrection, révolte (trahison, nuque raide), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 3 février 2014 by JL

01 Le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche.

02 Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre.

03 Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu.

04 Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ?

05 Toi qui as réveillé un mort et, par la parole du Très-Haut, l’as fait revenir du séjour des morts ;

06 toi qui as précipité des rois vers leur perte, et jeté à bas de leur lit de glorieux personnages ;

07 toi qui as entendu au Sinaï des reproches, au mont Horeb des décrets de châtiment ;

08 toi qui as donné l’onction à des rois pour exercer la vengeance, et à des prophètes pour prendre ta succession ;

09 toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ;

10 toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob…

11 heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.

12 Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon, Élisée fut rempli de son esprit, et pendant toute sa vie aucun prince ne l’a intimidé, personne n’a pu le faire fléchir.

13 Rien ne lui résista, et, jusque dans la tombe, son corps manifesta son pouvoir de prophète.

14 Pendant sa vie, il a fait des prodiges ; après sa mort, des œuvres merveilleuses.

15 Malgré tout cela, le peuple ne se repentit pas et ne renonça pas à ses péchés, jusqu’à ce qu’il soit emmené captif hors de son pays et dispersé par toute la terre. Il ne resta qu’un peuple très peu nombreux, avec un prince de la maison de David.

16 Quelques-uns d’entre eux firent ce qui plaît au Seigneur, d’autres multiplièrent les péchés.

17 Ézékias fortifia sa capitale, il amena l’eau à l’intérieur de la ville ; il fit creuser à coups de pic un tunnel dans le roc et construire des réservoirs pour les eaux.

18 De son temps, Sennakérib monta l’attaquer et envoya contre lui Rabsakès, qui leva la main contre Sion et se montra d’une grande arrogance.

19 Alors le cœur et les mains des assiégés tremblèrent, ils souffraient les douleurs d’une femme en travail.

20 Ils invoquèrent le Seigneur, le Miséricordieux, et tendirent les mains vers lui ; et le Saint, du haut des cieux, les exauça aussitôt, il les délivra selon la parole d’Isaïe.

21 Il frappa le camp des Assyriens, son ange les extermina.

22 Car Ézékias avait fait ce qui plaît au Seigneur, il était resté ferme dans les voies de son père David, comme l’avait ordonné le grand prophète Isaïe, digne de foi dans ses visions.

23 En ses jours, le soleil recula pour prolonger la vie du roi.

24 Par la puissance de l’esprit, Isaïe vit les derniers temps et consola les affligés de Sion.

25 Il révéla ce qui arriverait jusqu’à la fin des temps et les choses cachées avant qu’elles n’adviennent.