Archive for the témoignage (témoin) Category

Malachie 3,1-24

Posted in abondance, adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, alliance, anathème, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), impiété, inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), loi, lumière (lampe), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), miracle (guérison, signe), offrande (prémisse et autres), opprimé (oppression), passage de la mort, Père et Fils, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), purgatoire, purification, rendre grâce (dîme), serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), témoignage (témoin), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers.

02 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs.

03 Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice.

04 Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.

05 Je m’approcherai de vous pour le jugement ; sans attendre, je témoignerai contre les magiciens, contre les adultères, contre ceux qui font de faux serments, contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin, qui excluent l’immigré et qui ne me craignent pas, – dit le Seigneur de l’univers.

06 Moi, le Seigneur, je n’ai pas changé, mais vous, fils de Jacob, vous n’en finissez pas de changer :

07 depuis les jours de vos pères, vous vous écartez de mes décrets et ne les gardez pas. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, – dit le Seigneur de l’univers. Vous demandez : « En quoi devrons-nous revenir ? »

08 – Un homme peut-il tromper Dieu ? Et vous me trompez ! Vous dites : « En quoi t’avons-nous trompé ? » – Pour la dîme et les redevances.

09 Vous êtes maudits de malédiction, vous me trompez, vous, la nation entière !

10 Apportez toute la dîme à la maison du trésor, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma Maison. Soumettez-moi donc ainsi à l’épreuve, – dit le Seigneur de l’univers –, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses du ciel si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance !

11 Pour vous, je menacerai l’insecte vorace : qu’il ne détruise plus les fruits de votre sol, et que la vigne de vos campagnes ne soit plus stérile, – dit le Seigneur de l’univers.

12 Toutes les nations vous diront bienheureux, car vous serez alors une terre de délices, – dit le Seigneur de l’univers.

13 Vous avez contre moi des paroles dures, – dit le Seigneur. Et vous osez demander : « Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ? »

14 Voici ce que vous avez dit : « Servir Dieu n’a pas de sens. À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ?

15 Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent ! »

16 Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement. Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom.

17 Le Seigneur de l’univers déclara : Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare. Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement.

18 Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir.

19 Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche.

20 Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. Vous sortirez en bondissant comme de jeunes veaux à la pâture.

21 Vous foulerez les méchants, car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, – dit le Seigneur de l’univers.

22 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui j’ai prescrit, sur l’Horeb, décrets et ordonnances pour tout Israël.

23 Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable.

24 Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, et le cœur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !

 

Publicités

Tobie 13,1-17

Posted in allégorie et référence christique, attributs et noms divins, bénédiction, cantique (chant de l'âme), châtiment, ciel (cieux), déportation (captif, exil), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faire mémoire (mémorial, solennité), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), lumière (lampe), malédiction, oeuvres (notre contribution), paix, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'intercession, prière de louange, puissance divine, pureté du coeur, royaume de Dieu, shéol (hades, séjour des morts), témoignage (témoin), temple (sanctuaire), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 décembre 2013 by JL

Et il dit : Béni soit Dieu qui vit à jamais, car son règne dure dans tous les siècles !2 Car tour à tour il châtie et il pardonne, il fait descendre aux profondeurs des enfers et il retire de la grande Perdition : personne n’échappe à sa main.3 Célébrez-le en face des nations, vous, enfants d’Israël ! Car s’il vous a dispersés parmi elles,4 c’est là qu’il vous a montré sa grandeur. Exaltez-le en face de tous les vivants, c’est lui notre Seigneur et c’est lui notre Dieu et c’est lui notre Père et il est Dieu dans tous les siècles !5 S’il vous châtie pour vos iniquités, il aura pitié de vous tous, il vous rassemblera de toutes les nations où vous aurez été dispersés.6 Si vous revenez à lui, du fond du coeur et de toute votre âme, pour agir dans la vérité devant lui, alors il reviendra vers vous, et ne vous cachera plus sa face. Regardez donc comme il vous a traités, rendez-lui grâce à haute voix. Bénissez le Seigneur de justice, et exaltez le Roi des siècles.7 Pour moi, je le célèbre sur ma terre d’exil, je fais connaître sa force et sa grandeur au peuple des pécheurs. Pécheurs, revenez à lui, pratiquez la justice devant lui ; peut-être vous sera-t-il favorable et vous fera-t-il miséricorde !8 Pour moi, j’exalte Dieu et mon âme se réjouit dans le Roi du Ciel. Que sa grandeur soit sur toutes les lèvres, et qu’on le célèbre à Jérusalem !9 Jérusalem, cité sainte, Dieu te frappa pour les oeuvres de tes mains et il aura encore pitié des fils des justes.10 Remercie dignement le Seigneur et bénis le Roi des siècles, pour qu’en toi son Temple soit rebâti dans la joie et qu’en toi il réjouisse tous les exilés, et qu’en toi il aime tous les malheureux, pour toutes les générations à venir.11 Une vive lumière illuminera toutes les contrées de la terre ; des peuples nombreux viendront de loin, de toutes les extrémités de la terre, séjourner près du saint Nom du Seigneur Dieu, les mains portant des présents au Roi du Ciel. En toi des générations de générations manifesteront leur allégresse, et le nom de l’Elue durera dans les générations à venir.12 Maudit soit qui t’insultera, maudit soit qui te détruira, qui renversera tes murs, qui abattra tes tours, qui brûlera tes maisons ! Et béni éternellement qui te bâtira !13 Alors tu exulteras et tu te réjouiras sur les fils des justes, car ils seront tous rassemblés et ils béniront le Seigneur des siècles.14 Bienheureux ceux qui t’aiment ! heureux ceux qui se réjouiront de ta paix ! heureux ceux qui se seront lamentés sur tous tes châtiments ! Car ils vont se réjouir en toi, et ils verront tout ton bonheur à l’avenir.15 Mon âme bénit le Seigneur, le grand Roi,16 parce que Jérusalem sera rebâtie, et sa Maison pour tous les siècles ! Quel bonheur, s’il reste quelqu’un de ma race, pour voir ta gloire et louer le Roi du Ciel ! Les portes de Jérusalem seront bâties de saphir et d’émeraude, et tous tes murs de pierre précieuse ; les tours de Jérusalem seront bâties en or, et leurs remparts en or pur.17 Les rues de Jérusalem seront pavées de rubis et de pierres d’Ophir ; les portes de Jérusalem retentiront de cantiques d’allégresse ; et toutes ses maisons diront : Alleluia ! Béni soit le Dieu d’Israël ! En toi l’on bénira le saint Nom, dans les siècles des siècles !

Tobie 12,1-21

Posted in ange (chérubins), bénédiction, eternité (vie éternel), foi (adhérance), gloire de Dieu, mal (méchanceté), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), oeuvres (notre contribution), paix, péché (faute), prière d'offrande, prière de demande, prière de louange, purification, témoignage (témoin), volonté divine with tags on 20 décembre 2013 by JL

1 A la fin des noces, Tobit appela son fils Tobie, et lui dit : « Mon enfant, pense à régler ce qui est dû à ton compagnon, tu dépasseras le prix convenu. »2 Il demanda : « Père, combien vais-je lui donner pour ses services ? Même en lui laissant la moitié des biens qu'il a rapportés avec moi, je n'y perds pas.3 Il me ramène sain et sauf, il a soigné ma femme, il rapporte avec moi l'argent, et enfin il t'a guéri ! Combien lui donner encore pour cela ? « 4 Tobit lui dit : « Il a bien mérité la moitié de ce qu'il a rapporté. »5 Tobie fit donc venir son compagnon, et lui dit : « Prends la moitié de ce que tu as ramené, pour prix de tes services, et va en paix. »6 Alors Raphaël les prit tous les deux à l'écart, et il leur dit : « Bénissez Dieu, célébrez-le devant tous les vivants, pour le bien qu'il vous a fait. Bénissez et chantez son Nom. Faites connaître à tous les hommes les actions de Dieu comme elles le méritent, et ne vous lassez pas de le remercier.7 Il convient de garder le secret du roi, tandis qu'il convient de révéler et de publier les oeuvres de Dieu. Remerciez-le dignement. Faites ce qui est bien, et le malheur ne vous atteindra pas.8 Mieux vaut la prière avec le jeûne, et l'aumône avec la justice, que la richesse avec l'iniquité. Mieux vaut pratiquer l'aumône, que thésauriser de l'or.9 L'aumône sauve de la mort et elle purifie de tout péché. Ceux qui font l'aumône sont rassasiés de jours ;10 ceux qui font le péché et le mal se font du tort à eux-mêmes.11 Je vais vous dire toute la vérité, sans rien vous cacher : je vous ai déjà enseigné qu'il convient de garder le secret du roi, tandis qu'il convient de révéler dignement les oeuvres de Dieu.12 Vous saurez donc que, lorsque vous étiez en prière, toi et Sarra, c'était moi qui présentais vos suppliques devant la Gloire du Seigneur et qui les lisais ; et de même lorsque tu enterrais les morts.13 Quand tu n'as pas hésité à te lever, et à quitter la table, pour aller ensevelir un mort, j'ai été envoyé pour éprouver ta foi,14 et Dieu m'envoya en même temps pour te guérir, ainsi que ta belle-fille Sarra.15 Je suis Raphaël, un des sept Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer auprès de la Gloire du Seigneur. »16 Ils furent remplis d'effroi tous les deux ; ils se prosternèrent, et ils eurent grand-peur.17 Mais il leur dit : « Ne craignez point, la paix soit avec vous. Bénissez Dieu à jamais.18 Pour moi, quand j'étais avec vous, ce n'est pas à moi que vous deviez ma présence, mais à la volonté de Dieu : c'est lui qu'il faut bénir au long des jours, lui qu'il faut chanter.19 Vous avez cru me voir manger, ce n'était qu'une apparence.20 Alors, bénissez le Seigneur sur la terre, et rendez grâce à Dieu. Je vais remonter à Celui qui m'a envoyé. Ecrivez tout ce qui est arrivé. » Et il s'éleva.21 Quand ils se redressèrent, il n'était plus visible. Ils louèrent Dieu par des hymnes ; ils le remercièrent d'avoir opéré de telles merveilles : un ange de Dieu ne leur était-il pas apparu !

 

2 Samuel 2,1-32

Posted in bonté divine (amour de Dieu), conquérir (combat spirituel), droiture, oeuvres (notre contribution), onction (oindre), pardon (miséricorde, pitié), royauté en Israel, souffrance (douleur), témoignage (témoin) with tags on 9 mai 2013 by JL
Après cela, David consulta Yahvé en ces termes : « Monterai-je dans l’une des villes de Juda », et Yahvé lui répondit : « Monte !  » David demanda : « Où monterai-je », et la réponse fut : « A Hébron. »2 David y monta et aussi ses deux femmes, Ahinoam de Yizréel et Abigayil, la femme de Nabal de Karmel.3 Quant aux hommes qui étaient avec lui, David les fit monter chacun avec sa famille et ils s’établirent dans les villes d’Hébron.4 Les hommes de Juda vinrent et là, ils oignirent David comme roi sur la maison de Juda. On apprit à David que les habitants de Yabesh de Galaad avaient donné la sépulture à Saül.5 Alors David envoya des messagers aux gens de Yabesh et leur fit dire : « Soyez bénis de Yahvé pour avoir accompli cette oeuvre de miséricorde envers Saül votre seigneur et pour l’avoir enseveli.6 Que Yahvé vous témoigne miséricorde et bonté, moi aussi je vous ferai du bien parce que vous avez agi ainsi.7 Et maintenant prenez courage et soyez braves, car Saül votre seigneur est mort. Quant à moi, la maison de Juda m’a oint pour être son roi. »8 Abner, fils de Ner, le chef d’armée de Saül, avait emmené Ishbaal, fils de Saül, et l’avait fait passer à Mahanayim.9 Il l’avait établi roi sur Galaad, sur les Ashérites, sur Yizréel, Ephraïm, Benjamin, et sur tout Israël.10 Ishbaal, fils de Saül, avait 40 ans lorsqu’il devint roi d’Israël et il régna deux ans. Seule la maison de Juda se rallia à David.11 Le temps que David régna à Hébron sur la maison de Juda fut de sept ans et six mois.12 Abner, fils de Ner, et la garde d’Ishbaal, fils de Saül, firent une campagne de Mahanayim vers Gabaôn.13 Joab, fils de Ceruya, et la garde de David se mirent aussi en marche et ils se rencontrèrent près de l’étang de Gabaôn. Ils firent halte, ceux-ci d’un côté de l’étang, ceux-là de l’autre côté.14 Abner dit à Joab : « Que les cadets se lèvent et luttent devant nous !  » Joab répondit : « Qu’ils se lèvent ! « 15 Ils se levèrent et furent dénombrés : douze de Benjamin, pour Ishbaal, fils de Saül, et douze de la garde de David.16 Chacun saisit son adversaire par la tête et lui enfonça son épée dans le flanc, en sorte qu’ils tombèrent tous ensemble. C’est pourquoi on a appelé cet endroit le Champ des Flancs ; il se trouve à Gabaôn.17 Alors il y eut en ce jour une très dure bataille et Abner et les gens d’Israël furent battus devant la garde de David.18 Il y avait là les trois fils de Ceruya, Joab, Abishaï et Asahel. Or Asahel était agile à la course comme une gazelle sauvage.19 Il se lança à la poursuite d’Abner, sans dévier de sa trace à droite ni à gauche.20 Abner se retourna et dit : « Est-ce toi, Asahel ?  » Et celui-ci répondit : « Oui. »21 Alors Abner dit : « Détourne-toi à droite ou à gauche, attrape l’un des cadets et empare-toi de ses dépouilles. » Mais Asahel ne voulut pas s’écarter de lui.22 Abner redit encore à Asahel : « Ecarte-toi de moi, que je ne t’abatte pas à terre. Comment pourrais-je regarder en face ton frère Joab ? « 23 Mais, comme il refusait de s’écarter, Abner le frappa au ventre avec le talon de sa lance et la lance lui sortit par le dos : il tomba là et mourut sur place. En arrivant à l’endroit où Asahel était tombé et était mort, tous s’arrêtaient.24 Joab et Abishaï se mirent à la poursuite d’Abner et, au coucher du soleil, ils arrivèrent à la colline d’Amma, qui est à l’est de Giah sur le chemin du désert de Gabaôn.25 Les Benjaminites se groupèrent derrière Abner en formation serrée et firent halte au sommet d’une certaine colline.26 Abner appela Joab et dit : « L’épée dévorera-t-elle toujours ? Ne sais-tu pas que cela finira dans l’amertume ? Qu’attends-tu pour ordonner à ces gens d’abandonner la poursuite de leurs frères ? « 27 Joab répondit : « Aussi vrai que Yahvé est vivant, si tu n’avais pas parlé, ce n’est qu’au matin que ces gens auraient renoncé à poursuivre chacun son frère. »28 Joab fit sonner du cor et toute l’armée fit halte : on ne poursuivit plus Israël et on cessa le combat.29 Abner et ses hommes cheminèrent par la Araba pendant toute cette nuit-là, ils passèrent le Jourdain et, après avoir marché toute la matinée, ils arrivèrent à Mahanayim.30 Joab, ayant cessé de poursuivre Abner, rassembla toute la troupe : la garde de David avait perdu dix-neuf hommes, plus Asahel,31 mais la garde de David avait tué à Benjamin, aux gens d’Abner, 360 hommes.32 On emporta Asahel et on l’ensevelit dans le tombeau de son père, qui est à Bethléem. Joab et ses gens marchèrent toute la nuit et le jour se leva quand ils arrivaient à Hébron.

1 Samuel 12,1-25

Posted in chemin (voie du Seigneur), commandements (préceptes, décrets), crainte de Dieu, faire mémoire (mémorial, solennité), idolâtrie, miracle (guérison, signe), onction (oindre), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'intercession, prière de libération, pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, royauté en Israel, témoignage (témoin), vanité (néant), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 26 avril 2013 by JL
Samuel dit à tout Israël : « J'ai satisfait à tout ce que vous m'avez demandé et j'ai fait régner un roi sur vous.2 Désormais, c'est le roi qui marchera devant vous. Pour moi, je suis devenu vieux, j'ai blanchi et mes fils sont parmi vous. J'ai marché devant vous depuis ma jeunesse jusqu'à ce jour.3 Me voici ! Témoignez contre moi devant Yahvé et devant son oint : de qui ai-je pris le boeuf et de qui ai-je pris l'âne ? Qui ai-je frustré et qui ai-je opprimé ? De qui ai-je reçu une compensation pour que je ferme les yeux ? Je vous restituerai. »4 Ils répondirent : « Tu ne nous as ni frustrés ni opprimés, tu n'as rien reçu de personne. »5 Il leur dit : « Yahvé est témoin contre vous, et son oint est témoin aujourd'hui, que vous n'avez rien trouvé entre mes mains. » Et ils répondirent : « Il est témoin. »6 Alors Samuel dit au peuple : « Il est témoin, Yahvé qui a suscité Moïse et Aaron et qui a fait monter vos pères du pays d'Egypte.7 Comparaissez maintenant ; que je plaide avec vous devant Yahvé et que je vous rappelle tous les bienfaits que Yahvé a accomplis à votre égard et à l'égard de vos pères :8 Quand Jacob fut venu en Egypte, les Egyptiens les opprimèrent et vos pères crièrent vers Yahvé. Celui-ci envoya Moïse et Aaron qui firent sortir vos pères d'Egypte, et il les installa en ce lieu.9 Mais ils oublièrent Yahvé leur Dieu et celui-ci les livra aux mains de Sisera, chef de l'armée de Haçor, aux mains des Philistins et du roi de Moab qui leur firent la guerre.10 Ils crièrent vers Yahvé : Nous avons péché, dirent-ils, car nous avons abandonné Yahvé et servi les Baals et les Astartés. Maintenant, délivre-nous de la main de nos ennemis et nous te servirons !11 Alors Yahvé envoya Yerubbaal, Baraq, Jephté, Samuel, il vous a délivrés de vos ennemis d'alentour et vous êtes demeurés en sécurité.12 « Cependant, lorsque vous avez vu Nahash, le roi des Ammonites, marcher contre vous, vous m'avez dit : Non ! Il faut qu'un roi règne sur nous. Pourtant, Yahvé votre Dieu, c'est lui votre roi !13 Voici maintenant le roi que vous avez choisi, Yahvé a établi sur vous un roi.14 Si vous craignez Yahvé et le servez, si vous lui obéissez et ne vous révoltez pas contre ses ordres, si vous-mêmes et le roi qui règne sur vous, vous suivez Yahvé votre Dieu, c'est bien !15 Mais si vous n'obéissez pas à Yahvé, si vous vous révoltez contre ses ordres, alors la main de Yahvé pèsera sur vous et sur votre roi.16 « Encore une fois comparaissez et voyez le grand prodige que Yahvé accomplit sous vos yeux.17 N'est-ce pas maintenant la moisson des blés ? Eh bien, je vais invoquer Yahvé et il fera tonner et pleuvoir. Reconnaissez clairement combien grave est le mal que vous avez commis au regard de Yahvé en demandant pour vous un roi. »18 Samuel invoqua Yahvé et celui-ci fit tonner et pleuvoir le jour même, et tout le peuple eut une grande crainte de Yahvé et de Samuel.19 Tous dirent à Samuel : « Prie Yahvé ton Dieu en faveur de tes serviteurs, afin que nous ne mourions pas ; nous avons mis le comble à tous nos péchés en demandant pour nous un roi. »20 Mais Samuel dit au peuple : « Ne craignez pas. Oui, vous avez commis tout ce mal. Seulement, ne vous écartez pas de Yahvé et servez-le de tout votre coeur.21 Ne vous écartez pas à la suite des idoles de néant qui ne servent de rien, qui ne sont d'aucun secours, car elles ne sont que néant.22 En effet, Yahvé ne réprouvera pas son peuple, pour l'honneur de son grand nom, car Yahvé a daigné faire de vous son peuple.23 Pour ma part, que je me garde de pécher contre Yahvé en cessant de prier pour vous et de vous enseigner le bon et droit chemin.24 Craignez seulement Yahvé et servez-le sincèrement de tout votre coeur, car voyez le grand prodige qu'il a accompli parmi vous.25 Mais si vous commettez le mal, vous périrez, vous et votre roi.

Josué 24,1-33

Posted in alliance, attributs et noms divins, crainte de Dieu, ecouter (voix du Seigneur), esclavage (du péché), fidélité (infidélité), idolâtrie, initiative divine, oeuvre du Seigneur, péché (faute), pensée du monde (mondanité), peuple de Dieu (Israel, Juda), témoignage (témoin), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 1 avril 2013 by JL
Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem ; puis il convoqua tous les anciens d’Israël, ses chefs, ses juges, ses scribes qui se rangèrent en présence de Dieu.2 Josué dit alors à tout le peuple : « Ainsi parle Yahvé, le Dieu d’Israël : Au-delà du Fleuve habitaient jadis vos pères, Térah, père d’Abraham et de Nahor, et ils servaient d’autres dieux.3 Alors je pris votre père Abraham d’au-delà du Fleuve et je lui fis parcourir toute la terre de Canaan, je multipliai sa descendance et je lui donnai Isaac.4 A Isaac, je donnai Jacob et Esaü. A Esaü, je donnai en possession la montagne de Séïr. Jacob et ses fils descendirent en Egypte.5 J’envoyai ensuite Moïse et Aaron et frappai l’Egypte par les prodiges que j’opérai au milieu d’elle ; ensuite je vous en fis sortir.6 Je fis donc sortir vos pères de l’Egypte et vous arrivâtes à la mer ; les Egyptiens poursuivirent vos pères avec des chars et des cavaliers, à la mer des Roseaux.7 Ils crièrent alors vers Yahvé qui étendit un brouillard épais entre vous et les Egyptiens, et fit revenir sur eux la mer qui les recouvrit. Vous avez vu de vos propres yeux ce que j’ai fait en Egypte, puis vous avez séjourné de longs jours dans le désert.8 Je vous fis entrer ensuite dans le pays des Amorites qui habitaient au-delà du Jourdain. Ils vous firent la guerre et je les livrai entre vos mains, aussi avez-vous pris possession de leur pays, car je les anéantis devant vous.9 Puis se leva Balaq, fils de Cippor, roi de Moab, pour faire la guerre à Israël, et il envoya chercher Balaam, fils de Béor, pour vous maudire.10 Mais je ne voulus pas écouter Balaam : il dut même vous bénir et je vous ai sauvé de sa main.11 Vous avez ensuite passé le Jourdain pour atteindre Jéricho, mais les habitants de Jéricho vous firent la guerre, les Amorites, les Perizzites, les Cananéens, les Hittites, les Girgashites, les Hivvites et les Jébuséens, et je les livrai entre vos mains.12 J’envoyai devant vous les frelons qui chassèrent devant vous les deux rois amorites, ce que tu ne dois ni à ton épée ni à ton arc.13 Je vous ai donné une terre qui ne vous a demandé aucune fatigue, des villes que vous n’avez pas bâties et dans lesquelles vous vous êtes installés, des vignes et des olivettes que vous n’avez pas plantées et qui sont votre nourriture.14 « Et maintenant, craignez Yahvé et servez-le dans la perfection en toute sincérité ; éloignez les dieux que servirent vos pères au-delà du Fleuve et en Egypte, et servez Yahvé.15 S’il ne vous paraît pas bon de servir Yahvé, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir, soit les dieux que servaient vos pères au-delà du Fleuve, soit les dieux des Amorites dont vous habitez maintenant le pays. Quant à moi et ma famille, nous servirons Yahvé. »16 Le peuple répondit : « Loin de nous d’abandonner Yahvé pour servir d’autres dieux !17 Yahvé notre Dieu est celui qui nous a fait monter, nous et nos pères, du pays d’Egypte, de la maison de servitude, qui devant nos yeux a opéré ces grands signes et nous a gardés tout le long du chemin que nous avons parcouru et parmi toutes les populations à travers lesquelles nous avons passé.18 Et Yahvé a chassé devant nous toutes les populations ainsi que les Amorites qui habitaient le pays. Nous aussi, nous servirons Yahvé, car c’est lui notre Dieu. »19 Alors Josué dit au peuple : « Vous ne pouvez pas servir Yahvé car il est un Dieu saint, il est un Dieu jaloux, qui ne tolérera pas vos transgressions ni vos péchés.20 Si vous abandonnez Yahvé pour servir les dieux de l’étranger, il vous maltraitera à nouveau et vous anéantira après vous avoir fait du bien. »21 Le peuple répondit à Josué : « Non ! C’est Yahvé que nous servirons. »22 Alors Josué dit au peuple : « Vous êtes témoins contre vous-mêmes que vous avez fait choix de Yahvé pour le servir. » Ils répondirent : « Nous sommes témoins » —23 « Alors, écartez les dieux de l’étranger qui sont au milieu de vous et inclinez votre coeur vers Yahvé, Dieu d’Israël. »24 Le peuple dit à Josué : « C’est Yahvé notre Dieu que nous servirons, c’est à sa voix que nous obéirons. »25 Ce jour-là, Josué conclut une alliance pour le peuple ; il lui fixa un statut et un droit à Sichem.26 Josué écrivit ces paroles dans le livre de la Loi de Dieu. Il prit ensuite une grosse pierre et la dressa là, sous le chêne qui est dans le sanctuaire de Yahvé.27 Josué dit alors à tout le peuple : « Voici, cette pierre sera un témoin contre nous parce qu’elle a entendu toutes les paroles que Yahvé nous a adressées ; elle sera un témoin contre vous pour vous empêcher de renier votre Dieu. »28 Puis Josué renvoya le peuple, chacun dans son héritage.29 Après ces événements, Josué, fils de Nûn, serviteur de Yahvé, mourut, âgé de 110 ans.30 On l’ensevelit dans le domaine qu’il avait reçu en héritage, à Timnat-Sérah, qui est situé dans la montagne d’Ephraïm au nord du mont Gaash.31 Israël servit Yahvé pendant toute la vie de Josué et toute la vie des anciens qui survécurent à Josué et qui avaient connu toute l’oeuvre que Yahvé avait accomplie en faveur d’Israël.32 Quant aux ossements de Joseph que les Israélites avaient apportés d’Egypte, on les ensevelit à Sichem, dans la parcelle de champ que Jacob avait achetée aux fils de Hamor, père de Sichem, pour cent pièces d’argent, et qui était devenue héritage des fils de Joseph.33 Puis Eléazar, le fils d’Aaron, mourut et on l’ensevelit à Gibéa, ville de son fils Pinhas, qui lui avait été donnée dans la montagne d’Ephraïm.

Josué 22,1-34

Posted in autel (ou Dieu descend pour bénir), chemin (voie du Seigneur), commandements (préceptes, décrets), Jourdain, pureté du coeur, témoignage (témoin), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 30 mars 2013 by JL
Josué convoqua les Rubénites, les Gadites et la demi-tribu de Manassé2 et leur dit : « Vous avez observé tout ce que Moïse, serviteur de Yahvé, vous a ordonné, et vous avez écouté ma voix chaque fois que je vous ai donné un ordre.3 Vous n'avez pas abandonné vos frères, depuis longtemps jusqu'aujourd'hui, gardant l'observance du commandement de Yahvé votre Dieu.4 Maintenant Yahvé votre Dieu a procuré à vos frères le repos qu'il leur avait promis. Retournez donc à vos tentes, au pays où vous vous êtes fixés et que Moïse, serviteur de Yahvé, vous a donné au-delà du Jourdain.5 Seulement, prenez bien soin de mettre en pratique le commandement et la Loi que Moïse, serviteur de Yahvé, vous a prescrits : d'aimer Yahvé votre Dieu, de suivre toujours ses voies, d'observer ses commandements, de vous attacher à lui et de le servir de tout votre coeur et de toute votre âme. »6 Josué les bénit et les renvoya ; et ils s'en allèrent à leurs tentes.7 Moïse avait donné à une moitié de la tribu de Manassé un territoire en Bashân ; à la seconde moitié, Josué en donna un autre au milieu de ses frères, sur la rive occidentale du Jourdain. Comme il les renvoyait à leurs tentes, Josué les bénit8 et leur dit : « Vous retournerez à vos tentes avec de grandes richesses, du bétail à foison, de l'argent, de l'or, du bronze, du fer et des vêtements en très grande quantité ; partagez avec vos frères les dépouilles de vos ennemis. »9 Les fils de Ruben et les fils de Gad s'en retournèrent avec la demi-tribu de Manassé et quittèrent les Israélites à Silo, dans le pays de Canaan, pour s'en aller au pays de Galaad où ils s'étaient fixés, suivant l'ordre de Yahvé transmis par Moïse.10 Lorsqu'ils furent arrivés aux cercles de pierres du Jourdain, qui sont au pays de Canaan, les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé bâtirent là un autel sur le bord du Jourdain, un autel de grande apparence.11 Le fait parvint aux oreilles des Israélites. Voici, disait-on, que les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé ont construit cet autel, du côté du pays de Canaan, vers les cercles de pierres du Jourdain, sur la rive des Israélites.12 A cette nouvelle toute la communauté des Israélites se réunit à Silo pour marcher contre eux et leur faire la guerre.13 Les Israélites envoyèrent auprès des fils de Ruben, des fils de Gad et de la demi-tribu de Manassé, au pays de Galaad, le prêtre Pinhas, fils d'Eléazar,14 et avec lui dix notables, un notable par famille pour chaque tribu d'Israël, chacun d'eux étant chef de sa famille parmi les clans d'Israël.15 Parvenus chez les fils de Ruben, chez les fils de Gad et dans la demi-tribu de Manassé au pays de Galaad, ils leur dirent :16 « Ainsi parle toute la communauté de Yahvé : Que signifie cette infidélité que vous avez commise envers le Dieu d'Israël, vous détournant aujourd'hui de Yahvé et vous bâtissant un autel, ce qui est aujourd'hui une rébellion contre Yahvé ?17 « N'était-ce donc pas assez pour nous du crime de Péor, dont nous n'avons pas encore réussi à nous purifier jusqu'à présent, en dépit du fléau qui a sévi contre toute la communauté de Yahvé ?18 Or vous vous détournez aujourd'hui de Yahvé, et puisqu'aujourd'hui vous vous révoltez contre Yahvé, demain sa colère va s'enflammer contre toute la communauté d'Israël.19 « Le pays où vous vous êtes fixés est-il impur ? Passez dans le pays où s'est fixé Yahvé, là où s'est installée sa demeure, et fixez-vous parmi nous. Mais ne vous révoltez pas contre Yahvé et ne nous entraînez pas dans votre rébellion en vous bâtissant un autel rival de l'autel de Yahvé notre Dieu.20 Lorsque Akân, fils de Zérah, fut infidèle dans l'affaire de l'anathème, la Colère n'atteignit-elle pas la communauté d'Israël entière, quoiqu'il ne fût qu'un seul individu ? Ne dut-il pas mourir pour son crime ? « 21 Les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé, prenant la parole, répondirent aux chefs des clans d'Israël :22 « Le Dieu des dieux, Yahvé, le Dieu des dieux, Yahvé le sait bien, et Israël doit le savoir : s'il y a eu de notre part rébellion ou infidélité à l'égard de Yahvé, qu'il refuse de nous sauver aujourd'hui,23 et si nous avons bâti un autel pour nous détourner de Yahvé et pour y offrir l'holocauste et l'oblation, ou pour y faire des sacrifices de communion, que Yahvé en demande compte !24 En vérité, c'est par un souci motivé que nous avons agi ainsi : Demain, vos fils pourraient dire aux nôtres : Qu'y a-t-il de commun entre vous et Yahvé, le Dieu d'Israël ?25 Yahvé n'a-t-il pas mis entre nous et vous, fils de Ruben et fils de Gad, une frontière qui est le Jourdain ? Vous n'avez aucune part sur Yahvé. Ainsi vos fils seraient cause que les nôtres cesseraient de craindre Yahvé.26 « Aussi nous sommes-nous dit : Bâtissons-nous cet autel destiné non à des holocaustes ni à d'autres sacrifices,27 mais à servir de témoin entre nous et vous et entre nos descendants après nous, attestant qu'on célèbre le culte de Yahvé avec nos holocaustes, nos victimes et nos sacrifices de communion en sa présence. Vos fils ne pourront donc pas dire demain aux nôtres : Vous n'avez aucune part sur Yahvé !28 Et nous nous sommes dit : S'il leur arrivait toutefois de dire cela soit à nous-mêmes, soit demain à nos descendants, nous répondrions : Regardez la bâtisse de l'autel de Yahvé que nos pères ont fait, non en vue d'holocaustes ou d'autres sacrifices, mais comme un témoin entre nous et vous.29 Loin de nous de nous révolter contre Yahvé et de nous détourner aujourd'hui de derrière Yahvé en bâtissant, pour y offrir holocaustes, oblations ou sacrifices, un autel rival de l'autel de Yahvé notre Dieu, érigé devant sa demeure. »30 Quand le prêtre Pinhas, les notables de la communauté et les chefs des clans d'Israël qui l'accompagnaient eurent entendu les paroles prononcées par les fils de Gad, les fils de Ruben et les fils de Manassé, ils les approuvèrent.31 Alors le prêtre Pinhas, fils d'Eléazar, dit aux fils de Ruben, aux fils de Gad et aux fils de Manassé : « Nous savons aujourd'hui que Yahvé est au milieu de nous, puisque vous n'avez pas commis une telle infidélité à son égard ; dès lors, vous avez préservé les Israélites du châtiment de Yahvé. »32 Le prêtre Pinhas, fils d'Eléazar, et les notables, ayant quitté les fils de Ruben et les fils de Gad, revinrent du pays de Galaad dans le pays de Canaan, auprès des Israélites auxquels ils rapportèrent la réponse.33 La chose plut aux Israélites ; les Israélites rendirent grâces à Dieu et ne parlèrent plus de monter contre eux pour leur faire la guerre et ravager le pays habité par les fils de Ruben et les fils de Gad.34 Les fils de Ruben et les fils de Gad appelèrent l'autel…, « car, disaient-ils, il sera un témoin entre nous que c'est Yahvé qui est Dieu. »