Archive for the divination (incantation) Category

Zacharie 10,1-12

Posted in allégorie et référence christique, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, divination (incantation), eaux innombrables (négatives), esclavage (du péché), faire mémoire (mémorial, solennité), faux prêtre et faux prophète, fécondité (prospérité, postérité), fondations (pieux sacré), iles lointaines (nations éloignées), joie divine (jubilation), moissonner (semer, cultiver), orgueil (se glorifier), pasteur, peuple de Dieu (Israel, Juda), pierre d'angle, prophétie (oracle), puissance divine, restauration (rebâtir), sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), vision béatifique with tags on 6 mars 2014 by JL

01 Demandez au Seigneur la pluie, la pluie de printemps ; c’est le Seigneur qui provoque les orages. Il leur donnera une pluie abondante, et à chacun, de l’herbe dans son champ.

02 Puisque les terafim ont fait de fausses prédictions, que les devins ont eu des visions mensongères, puisqu’ils ont débité des songes trompeurs et donné de vaines consolations, voilà pourquoi le peuple est parti comme un troupeau malheureux faute de berger.

03 Contre les bergers s’est enflammée ma colère, contre les boucs je vais sévir. Car le Seigneur de l’univers visitera son troupeau – la maison de Juda –, dans le combat il en fera sa monture d’honneur.

04 De Juda sortira une pierre d’angle, de lui sortira un piquet solide, de lui sortira un arc de guerre, de lui sortiront tous ceux qui s’imposent. Ensemble,

05 ils seront comme des héros piétinant, dans le combat, la boue des chemins. Ils combattront, car le Seigneur est avec eux, et ceux qui montent des chevaux seront couverts de honte.

06 De la maison de Juda je ferai des héros, et je sauverai la maison de Joseph. Je les rétablirai car j’en aurai compassion ; ils seront comme si je ne les avais pas rejetés, car moi, le Seigneur, je suis leur Dieu, et je les exaucerai.

07 Ceux d’Éphraïm seront comme des héros, comme sous l’effet du vin leur cœur se réjouira ; en les voyant, leurs fils se réjouiront, leur cœur exultera dans le Seigneur.

08 Je vais siffler pour les rassembler, car je les ai rachetés, et ils seront aussi nombreux qu’autrefois.

09 Je les ai disséminés parmi les nations, mais au loin, ils se souviendront de moi, ils vivront avec leurs fils et ils reviendront.

10 Je les ramènerai de la terre d’Égypte, et d’Assour je les rassemblerai ; je les ferai entrer au pays de Galaad et au Liban, et cela ne sera pas suffisant pour eux.

11 – Il passera par la mer, une mer d’angoisse, il frappera les flots dans la mer, toutes les profondeurs du Nil seront asséchées. L’orgueil d’Assour sera abattu et le sceptre de l’Égypte disparaîtra.

12 J’en ferai des héros dans la puissance du Seigneur ; c’est en son nom qu’ils marcheront – oracle du Seigneur.

Michée 5,1-14

Posted in allégorie et référence christique, colère de Dieu, divination (incantation), ecouter (voix du Seigneur), fondations (pieux sacré), idolâtrie, iles lointaines (nations éloignées), jour du Seigneur (déluge), Marie, paix, pasteur, petit reste (rescapé), puissance divine, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 4 mars 2014 by JL

01 Et toi, Bethléem Éphrata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël. Ses origines remontent aux temps anciens, aux jours d’autrefois.

02 Mais Dieu livrera son peuple jusqu’au jour où enfantera… celle qui doit enfanter, et ceux de ses frères qui resteront rejoindront les fils d’Israël.

03 Il se dressera et il sera leur berger par la puissance du Seigneur, par la majesté du nom du Seigneur, son Dieu. Ils habiteront en sécurité, car désormais il sera grand jusqu’aux lointains de la terre,

04 et lui-même, il sera la paix ! Alors, si Assour envahissait notre pays, s’il foulait au pied nos palais, nous susciterions contre lui sept pasteurs, et huit meneurs d’hommes.

05 Ils seraient les bergers de la terre d’Assour avec l’épée, de la terre de Nimrod avec le glaive. Car lui nous délivrerait d’Assour, si Assour venait à entrer sur notre terre, à fouler notre territoire.

06 Alors, le reste de Jacob sera, au milieu des peuples nombreux, comme une rosée venant du Seigneur, comme une ondée sur l’herbe qui n’espère rien de l’homme et n’attend rien des fils d’homme.

07 Alors, le reste de Jacob sera, au milieu des peuples nombreux, comme un lion parmi les bêtes de la forêt, comme un lionceau parmi les troupeaux de moutons : chaque fois qu’il passe, il piétine, il déchire, et personne qui délivre !

08 Seigneur, que ta main se lève sur tes adversaires, et que tous tes ennemis soient supprimés !

09 Voici ce qui arrivera ce jour-là – oracle du Seigneur –, je supprimerai de chez toi les chevaux et je ferai disparaître tes chars.

10 Je supprimerai les villes de ton pays et je démolirai toutes tes forteresses.

11 Je supprimerai de ta main tes sorcelleries ; il n’y aura plus chez toi de magiciens.

12 Je supprimerai de chez toi tes statues et tes stèles, et tu ne te prosterneras plus devant l’œuvre de tes mains.

13 Je supprimerai de chez toi tes poteaux sacrés et j’exterminerai tes villes.

14 Avec colère, avec fureur, j’exercerai ma vengeance sur les nations qui n’ont pas écouté.

Daniel 2,1-49

Posted in allégorie et référence christique, attributs et noms divins, bénédiction, ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), dernier temps (fin du monde), divination (incantation), eternité (vie éternel), lumière (lampe), pardon (miséricorde, pitié), plan de Dieu (secret, intention), prière de louange, royauté du Christ, sagesse, ténèbre, vision (songe, extase) with tags on 25 février 2014 by JL

01 La deuxième année de son règne, Nabucodonosor eut des songes, et le sommeil quitta son esprit troublé.

02 Le roi fit appeler les magiciens, les mages, les enchanteurs et les devins, pour qu’ils interprètent les songes du roi. Ils arrivèrent et se tinrent en présence du roi.

03 Le roi leur dit : « J’ai eu un songe, et mon esprit est troublé par le désir de le comprendre. »

04 Les devins dirent au roi en araméen : « Ô roi, puisses-tu vivre à jamais ! Raconte le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l’interprétation. »

05 Le roi répondit aux devins : « Je n’ai qu’une parole ! Faites-moi connaître le songe et son interprétation, sinon vous serez mis en pièces et vos maisons ne seront plus que décombres.

06 Par contre, si vous me faites connaître le songe et son interprétation, vous recevrez de moi des cadeaux, des récompenses et de grands honneurs. Faites-moi donc connaître le songe et son interprétation. »

07 Pour la deuxième fois, ils répondirent : « Que le roi dise le songe à ses serviteurs, et nous en ferons connaître l’interprétation. »

08 Mais le roi répondit : « Bien entendu, vous cherchez à gagner du temps, maintenant que j’ai donné ma parole !

09 Si vous ne me faites pas connaître le songe, il n’y aura pour vous qu’une seule sentence. Vous êtes complices et vous me tenez des discours mensongers et retors pour tromper le temps. Racontez-moi le songe, et je saurai que vous m’en ferez connaître l’interprétation. »

10 Les devins répondirent au roi : « Personne au monde ne peut faire connaître ce que demande le roi. D’ailleurs, aucun roi, si grand et si puissant soit-il, n’a encore demandé une chose pareille à un magicien, un mage ou un devin.

11 Ce que le roi demande est si difficile que seuls les dieux, dont la demeure n’est pas parmi les hommes, pourraient le faire connaître au roi. »

12 Alors, le roi laissa exploser une terrible colère, et il ordonna de faire exécuter tous les sages de Babylone.

13 La condamnation à mort des sages fut promulguée, et l’on fit chercher Daniel et ses compagnons pour les faire mourir.

14 Mais Daniel, en des paroles sages et prudentes, s’adressa à Aryok, chef des gardes du roi, qui s’apprêtait à faire mourir les sages de Babylone.

15 Il parla ainsi à Aryok, l’officier du roi : « Pourquoi la sentence du roi est-elle si dure ? » Et Aryok l’expliqua à Daniel.

16 Daniel alla demander au roi de lui accorder un délai pour faire connaître au roi l’interprétation du songe.

17 Puis, Daniel retourna chez lui et mit au courant de l’affaire Ananias, Misaël et Azarias, ses compagnons.

18 Il leur demanda d’implorer la miséricorde du Dieu du ciel à propos de ce mystère, pour qu’on n’exécute pas Daniel et ses compagnons avec les autres sages de Babylone.

19 Alors, dans une vision nocturne, le mystère fut révélé à Daniel. Et Daniel bénit le Dieu du ciel.

20 Daniel prit la parole et dit : « Béni soit le nom de Dieu depuis toujours et à jamais. À lui la sagesse et la force !

21 Lui qui fait changer les âges et les temps, il renverse des rois, il en établit d’autres ; aux sages il donne la sagesse, et l’intelligence à ceux qui savent discerner.

22 Lui qui révèle profondeurs et secrets, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure auprès de lui.

23 À toi, Dieu de mes pères, mon action de grâce et ma louange, car tu m’as donné la sagesse et la force, et maintenant tu m’as fait connaître ce que nous t’avons demandé, puisque tu nous as fait connaître ce qui concerne le roi. »

24 Après quoi, Daniel alla chez Aryok, que le roi avait chargé d’exécuter les sages de Babylone. Il entra et lui parla ainsi : « N’exécute pas les sages de Babylone ! Conduis-moi devant le roi. Je ferai connaître au roi l’interprétation du songe. »

25 En toute hâte, Aryok conduisit Daniel devant le roi et lui parla ainsi : « Parmi les déportés de Juda, j’ai trouvé un homme qui donnera l’interprétation au roi. »

26 Prenant la parole, le roi dit à Daniel, surnommé Beltassar : « Peux-tu me faire connaître ce que j’ai vu en songe et son interprétation ? »

27 En présence du roi, Daniel répondit : « Le mystère sur lequel le roi s’interroge, des sages, des mages, des magiciens ou des astrologues ne peuvent le faire connaître au roi.

28 Mais, dans les cieux, il y a un Dieu qui révèle les mystères et fait connaître au roi Nabucodonosor ce qui arrivera à la fin des jours. Ton songe et les visions de ton esprit sur ton lit, les voici.

29 Ô roi, sur ton lit, des pensées ont surgi à ton esprit au sujet de ce qui arrivera par la suite. Celui qui révèle les mystères t’a fait connaître ce qui arrivera.

30 Quant à moi, ce n’est pas à cause d’une sagesse qui, en moi, serait supérieure à celle de tout être vivant, que le mystère m’a été révélé ; mais c’est afin que l’on fasse connaître au roi l’interprétation, et que tu connaisses les pensées de ton cœur.

31 Ô roi, voici ta vision : une énorme statue se dressait devant toi, une grande statue, extrêmement brillante et d’un aspect terrifiant.

32 Elle avait la tête en or fin ; la poitrine et les bras, en argent ; le ventre et les cuisses, en bronze ;

33 ses jambes étaient en fer, et ses pieds, en partie de fer, en partie d’argile.

34 Tu étais en train de regarder : soudain une pierre se détacha d’une montagne, sans qu’on y ait touché ; elle vint frapper les pieds de fer et d’argile de la statue et les pulvérisa.

35 Alors furent pulvérisés tout ensemble le fer et l’argile, le bronze, l’argent et l’or ; ils devinrent comme la paille qui s’envole en été, au moment du battage : ils furent emportés par le vent sans laisser de traces. Quant à la pierre qui avait frappé la statue, elle devint un énorme rocher qui remplit toute la terre.

36 Voici le songe ; et maintenant, en présence du roi, nous allons en donner l’interprétation.

37 C’est à toi, le roi des rois, que le Dieu du ciel a donné royauté, puissance, force et gloire.

38 C’est à toi qu’il a remis les enfants des hommes, les bêtes des champs et les oiseaux du ciel, quelle que soit leur demeure ; c’est toi qu’il a rendu maître de toute chose : la tête d’or, c’est toi.

39 Après toi s’élèvera un autre royaume inférieur au tien, ensuite un troisième royaume, un royaume de bronze qui dominera la terre entière.

40 Il y aura encore un quatrième royaume, dur comme le fer. De même que le fer brise et écrase tout, de même, il pulvérisera et brisera tous les royaumes.

41 Tu as vu les pieds qui étaient en partie d’argile et en partie de fer : en effet, ce royaume sera divisé ; il aura en lui la force du fer, comme tu as vu du fer mêlé à l’argile.

42 Ces pieds en partie de fer et en partie d’argile signifient que le royaume sera en partie fort et en partie faible.

43 Tu as vu le fer associé à l’argile parce que les royaumes s’uniront par des mariages ; mais ils ne tiendront pas ensemble, de même que le fer n’adhère pas à l’argile.

44 Or, au temps de ces rois, le Dieu du ciel suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et dont la royauté ne passera pas à un autre peuple. Ce dernier royaume pulvérisera et anéantira tous les autres, mais lui-même subsistera à jamais.

45 C’est ainsi que tu as vu une pierre se détacher de la montagne sans qu’on y ait touché, et pulvériser le fer, le bronze, l’argile, l’argent et l’or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit ensuite advenir. Le songe disait vrai, l’interprétation est digne de foi. »

46 Alors, le roi Nabucodonosor tomba face contre terre. Se prosternant devant Daniel, il ordonna qu’on lui présente une offrande de céréales et un sacrifice d’agréable odeur.

47 Le roi prit la parole et dit à Daniel : « En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux, le Seigneur des rois, celui qui révèle les mystères, puisque tu as su nous révéler ce mystère. »

48 Puis le roi conféra un rang élevé à Daniel et lui offrit de riches et nombreux cadeaux. Il lui donna autorité sur toute la province de Babylone et en fit le préfet suprême de tous les sages de Babylone.

49 Daniel demanda au roi de confier l’administration de la province de Babylone à Sidrac, Misac et Abdénago. Quant à Daniel, il était à la cour du roi.

Isaïe 44,1-28

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), abomination, alpha et omega, attributs et noms divins, ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), créateur (création), divination (incantation), Esprit-Saint, honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), pardon (miséricorde, pitié), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), restauration (rebâtir), rocher (forteresse), royaume de Dieu, sauveur (rédempteur), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, temple (sanctuaire), vanité (néant) with tags on 9 février 2014 by JL

01 Et maintenant, écoute-moi, Jacob mon serviteur, Israël que j’ai choisi.

02 Ainsi parle le Seigneur qui t’a fait, qui t’a façonné dès le sein maternel et reste ton appui : Sois sans crainte, Jacob mon serviteur, Israël que j’ai choisi.

03 Je répandrai l’eau sur ce qui est assoiffé, des ruisseaux sur la terre desséchée. Je répandrai mon esprit sur ta postérité, ma bénédiction sur tes descendants.

04 Ils grandiront comme en un pré verdoyant, comme les peupliers au bord des eaux courantes.

05 « Moi, je suis au Seigneur », dira celui-ci, et celui-là se réclamera du nom de Jacob. Un autre encore écrira sur sa main : « Je suis au Seigneur ! » et il prendra le nom d’Israël.

06 Ainsi parle le Seigneur, le roi d’Israël, son rédempteur, le Seigneur de l’univers : Je suis le premier et je suis le dernier, hors moi, pas de Dieu.

07 Qui est comme moi ? Qu’il prenne la parole, qu’il annonce et m’expose ce qu’il en est ! Qui, d’avance, a fait entendre les choses à venir ? Que l’on nous prédise ce qui doit arriver !

08 Ne tremblez pas, ne craignez pas ! Depuis longtemps, ne te l’ai-je pas fait entendre, ne te l’ai-je pas annoncé ? Vous êtes mes témoins ! Y a-t-il un Dieu en dehors de moi ? Il n’est pas d’autre Rocher ; je n’en connais pas.

09 Ceux qui façonnent des idoles ne sont tous que néant : leurs œuvres préférées ne servent à rien ; ce sont des témoins aveugles et sans intelligence ; aussi seront-ils couverts de honte.

10 Quelqu’un va-t-il façonner un dieu ou fondre une idole qui ne sert à rien ?

11 Voici tous ses adeptes couverts de honte : les artisans ne sont que des humains ! Qu’ils se rassemblent tous, qu’ils comparaissent : ensemble ils trembleront, ils seront couverts de honte.

12 Le forgeron fabrique un ciseau sur les braises et le façonne à coups de marteau. Il le fabrique à la force du bras. Puis il a faim, le voilà sans force ; il ne boit pas d’eau, il est épuisé.

13 Le menuisier prend des mesures, il esquisse une idole à la craie, il la travaille à la gouge, il l’esquisse au compas, il la travaille en prenant pour modèle un homme, la beauté d’un être humain, afin qu’elle habite une maison.

14 Il a débité des cèdres, il a pris du rouvre et du chêne, qu’il a laissé croître parmi les arbres de la forêt ; il a planté un pin que la pluie fait grandir.

15 Pour l’homme, c’est du bois à brûler : il le prend pour se chauffer, il le brûle aussi pour cuire son pain ; il en fabrique aussi un dieu, et il se prosterne ; il en fait une idole et s’incline devant elle.

16 Il en brûle la moitié au feu : avec cette moitié il fait rôtir la viande, la mange et se rassasie. Il se chauffe aussi et dit : « Ah ! Je me chauffe et je vois la flamme ! »

17 Avec le reste il fait un dieu, son idole, il s’incline et se prosterne devant elle, il l’implore, il dit : « Délivre-moi, car tu es mon dieu ! »

18 Ils ne savent pas et ne discernent pas. Leurs yeux sont empêchés de voir, et leurs cœurs, de réfléchir.

19 Nul ne rentre en soi-même, nul n’a de savoir ni de discernement pour se dire : « J’en ai brûlé la moitié au feu, j’ai aussi fait cuire du pain sur les braises, j’ai rôti de la viande, je l’ai mangée. Et, du bois qui reste, je ferais une abomination ? Je m’inclinerais devant un morceau de bois ! »

20 Celui qui se repaît de cendre, son cœur abusé l’égare. Il ne se délivrera pas lui-même, et ne dira pas : « N’est-ce pas un leurre que j’ai en main ? »

21 Souviens-toi de ceci, Jacob : toi, Israël, tu es mon serviteur. Je t’ai façonné, tu es pour moi un serviteur, Israël, je ne t’oublierai pas !

22 J’efface tes révoltes comme des nuages, tes péchés comme des nuées. Reviens à moi, car je t’ai racheté.

23 Cieux, criez de joie pour l’action du Seigneur. Acclamez, profondeurs de la terre ! Montagnes, éclatez en cris de joie, vous, forêts, et tous vos arbres ! Car le Seigneur a racheté Jacob, en Israël il manifeste sa splendeur.

24 Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, celui qui t’a façonné dès le sein maternel : C’est moi, le Seigneur, qui fais toute chose. Seul, j’ai déployé les cieux, j’ai affermi la terre : qui était avec moi ?

25 J’annule les signes des augures, je fais divaguer les devins, je fais reculer les sages et délirer leur savoir.

26 J’accomplis la parole de mon serviteur, je réalise le projet de mes messagers quand je dis de Jérusalem : « Elle sera habitée ! » et des villes de Juda : « Elles seront rebâties ! J’en relèverai les ruines ! »,

27 et quand je dis à l’abîme : « Dessèche-toi ! Je vais tarir tes fleuves » ;

28 de même, quand je dis à Cyrus : « Mon berger », il accomplira tout mon désir ; il dira de Jérusalem : « Elle sera rebâtie ! » et au Temple : « Tu seras rétabli ! »

 

Isaïe 8,1-23

Posted in buter (pierre d’achoppement), crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), divination (incantation), eaux innombrables (négatives), espérance, face de Dieu (visage), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), Jérusalem (Sion), malédiction, passage de la mort, sainteté (saint), ténèbre with tags on 5 février 2014 by JL

01 Et le Seigneur me dit : « Prends une grande tablette ; écris dessus avec un simple stylet : Pour Maher-Shalal-Hash-Baz, (c’est-à-dire : Cours-au-butin-Vite-au-pillage). »

02 Je choisis des témoins dignes de foi, le prêtre Ourias et Zacharie, fils de Barakie.

03 Alors j’approchai la prophétesse, ma femme : elle devint enceinte et enfanta un fils. Et le Seigneur me dit : « Appelle-le : Maher-Shalal-Hash-Baz

04 car avant que l’enfant sache dire “papa” et “maman”, on aura porté chez le roi d’Assour les richesses de Damas et le butin de Samarie. »

05 Le Seigneur me parla encore une fois ; il me dit :

06 « Puisque ce peuple a dédaigné les eaux de Siloé qui s’écoulent paisiblement, puisqu’il perd courage devant Recine et le fils de Remalyahou,

07 eh bien ! voici que le Seigneur va faire monter contre eux les eaux puissantes et abondantes de l’Euphrate – c’est le roi d’Assour et toute sa gloire. Partout le fleuve sortira de son lit, il franchira toutes ses digues.

08 Il forcera l’entrée de Juda, il l’inondera, le submergera, montera jusqu’à son cou. Ses ailes déployées couvriront l’étendue de ton pays, ô Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).

09 Peuples, poussez le cri de guerre : vous tomberez ! Écoutez bien, tous les pays lointains : Armez-vous, vous tomberez ! Armez-vous, vous tomberez !

10 Dressez vos plans, ils s’effondreront ! Dites une parole, elle ne tiendra pas, car Dieu est avec nous. »

11 Ainsi m’a parlé le Seigneur lorsque sa main me saisissait et qu’il m’enjoignait de ne pas suivre le chemin de ce peuple. Il disait :

12 « Ne nommez pas “complot” tout ce que ce peuple nomme “complot” ; ce qu’il craint, ne le craignez pas, ne le redoutez pas.

13 C’est le Seigneur de l’univers que vous tiendrez pour saint ; c’est lui que vous craindrez, lui que vous redouterez.

14 Il deviendra un lieu saint, qui sera une pierre d’achoppement, un roc faisant trébucher les deux maisons d’Israël, piège et filet pour l’habitant de Jérusalem.

15 Beaucoup trébucheront, ils tomberont, se briseront, piégés et capturés. »

16 Conserve ce témoignage, appose un sceau sur cet enseignement pour mes disciples.

17 J’attends le Seigneur qui cache sa face à la maison de Jacob, j’espère en lui.

18 Moi et les enfants que le Seigneur m’a donnés, nous sommes des signes et des présages pour Israël de la part du Seigneur de l’univers qui habite le mont Sion.

19 On vous dira peut-être : « Consultez les devins et les nécromanciens, qui chuchotent et marmonnent ! Un peuple ne doit-il pas consulter ses dieux au sujet des vivants, et consulter aussi ses morts ? »

20 Non ! Revenez à l’enseignement et au témoignage. Malheur à qui ne s’en tient pas à cette parole : on ne pourra en conjurer la malédiction.

21 On traversera le pays, accablé, affamé, rendu furieux par la faim, on maudira son roi et son Dieu, on se tournera vers le ciel,

22 on regardera vers la terre : il n’y aura que détresse et ténèbres, nuit d’angoisse, obscurité inéluctable.

23 Pas la moindre lueur pour celui qui sera dans l’angoisse. Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain, et la Galilée des nations.

Isaïe 2,1-22

Posted in allégorie et référence christique, applanir les montagnes (collines), chemin (voie du Seigneur), dernier temps (fin du monde), divination (incantation), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), loi, lumière (lampe), maison (demeures) du Seigneur, montagne du Seigneur (théophanie), orgueil (se glorifier), paix, parole de Dieu (vivante), poussière (cendre, glaise) with tags on 4 février 2014 by JL

01Parole d’Isaïe, fils d’Amots, – ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem.

02 Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la Maison du Seigneur ne tiendra plus haut que les monts, * s’élèvera au-dessus des collines. Vers elle afflueront toutes les nations

03 et viendront des peuples nombreux. Ils diront : « Venez ! montons à la montagne du Seigneur, * à la Maison du Dieu de Jacob ! Qu’il nous enseigne ses chemins, et nous irons par ses sentiers. » Oui, la loi sortira de Sion, et de Jérusalem, la parole du Seigneur.

04 Il sera juge entre les nations et l’arbitre de peuples nombreux. De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l’épée ; ils n’apprendront plus la guerre.

05 Venez, maison de Jacob ! Marchons à la lumière du Seigneur.

06 Oui, tu as délaissé ton peuple, la maison de Jacob, car ils sont remplis des superstitions de l’Orient, ils exercent la divination comme les Philistins, ils applaudissent aux pratiques étrangères.

07 Le pays est rempli d’or et d’argent, on ne peut compter ses trésors ! Le pays est rempli de chevaux, on ne peut compter ses chars !

08 Le pays est rempli de faux dieux : les gens se prosternent devant l’ouvrage de leurs mains, devant ce que leurs doigts ont fabriqué.

09 L’être humain sera humilié, l’homme sera abaissé, tu ne saurais lui pardonner.

10 Entre dans les rochers, cache-toi dans la poussière, épouvanté, loin du Seigneur, loin de l’éclat de sa majesté.

11 Les regards arrogants des humains seront abaissés, et la prétention des hommes sera humiliée. Seul le Seigneur sera exalté en ce jour-là.

12 Oui, pour le Seigneur de l’univers, il y aura un jour contre tout orgueil et toute prétention, contre tout ce qui s’élève et sera abaissé,

13 contre tous les cèdres du Liban, prétentieux et altiers, contre tous les chênes du Bashane,

14 contre toute haute montagne, et toute colline élevée,

15 contre toutes les tours arrogantes, et tout rempart fortifié,

16 contre tout vaisseau de Tarsis, et tout navire de grand prix.

17 L’arrogance des humains sera humiliée ; la prétention des hommes sera abaissée. Seul le Seigneur sera exalté en ce jour-là.

18 Et les faux dieux, tous à la fois, disparaîtront.

19 Entrez dans les cavernes des rochers, dans les grottes souterraines, épouvantés, loin du Seigneur, loin de l’éclat de sa majesté, quand il se dressera pour terrifier la terre.

20 Ce jour-là, les hommes jetteront les faux dieux d’or et d’argent qu’ils s’étaient fabriqués pour les adorer ; ils les jetteront aux taupes et aux chauves-souris.

21 Eux, ils entreront dans les creux des rochers et dans les fentes des falaises, épouvantés, loin du Seigneur, loin de l’éclat de sa majesté, quand il se dressera pour terrifier la terre.

22 Cessez de vous appuyer sur l’être humain : sa vie tient à un souffle ; et quelle est sa valeur ?

2 Chroniques 33,1-25

Posted in abomination, autel (ou Dieu descend pour bénir), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), divination (incantation), eternité (vie éternel), fondations (pieux sacré), hauts lieux, humilité (humble), idolâtrie, Jérusalem (Sion), remparts (murailles) with tags on 20 novembre 2013 by JL

Manassé avait douze ans à son avènement et il régna 55 ans à Jérusalem.2 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, imitant les abominations des nations que Yahvé avait chassées devant les Israélites.3 Il rebâtit les hauts lieux qu'avaient détruits Ezéchias son père, il éleva des autels aux Baals et fabriqua des pieux sacrés, il se prosterna devant toute l'armée du ciel et lui rendit un culte.4 Il construisit des autels dans le Temple de Yahvé, dont Yahvé avait dit : « C'est à Jérusalem que mon Nom sera à jamais. »5 Il construisit des autels à toute l'armée du ciel dans les deux cours du Temple de Yahvé.6 C'est lui qui fit passer ses enfants par le feu dans la vallée des fils de Hinnom. Il pratiqua les incantations, la divination et la magie, installa des nécromants et des devins, et multiplia les actions que Yahvé regarde comme mauvaises, provoquant ainsi sa colère.7 Il plaça l'idole, qu'il avait fait sculpter, dans le Temple de Dieu, dont Dieu avait dit à David et à son fils Salomon : « Dans ce Temple et dans Jérusalem, la ville que j'ai choisie entre toutes les tribus d'Israël, je placerai mon Nom à jamais.8 Je ne détournerai plus les pas des Israélites de la terre où j'ai établi vos pères, pourvu qu'ils veillent à pratiquer tout ce que je leur ai commandé selon toute la Loi, les prescriptions et les coutumes transmises par Moïse. »9 Mais Manassé égara les Judéens et les habitants de Jérusalem, au point qu'ils agirent encore plus mal que les nations que Yahvé avait exterminées devant les Israélites.10 Yahvé parla à Manassé et à son peuple, mais ils ne prêtèrent pas l'oreille.11 Alors Yahvé fit venir contre eux les généraux du roi d'Assyrie qui capturèrent Manassé avec des crocs, le mirent aux fers et l'emmenèrent à Babylone.12 A l'occasion de cette épreuve, il chercha à apaiser Yahvé, son Dieu, il s'humilia profondément devant le Dieu de ses pères ;13 il le pria et lui se laissa fléchir. Il entendit sa supplication et le réintégra dans sa royauté, à Jérusalem. Manassé reconnut que c'est Yahvé qui est Dieu.14 Après quoi, il restaura la muraille extérieure de la Cité de David, à l'ouest du Gihôn situé dans le ravin, jusqu'à la porte des Poissons ; elle entoura l'Ophel et il la suréleva beaucoup. Il mit des généraux dans toutes les villes fortifiées de Juda.15 Il écarta alors du Temple de Yahvé les dieux de l'étranger et la statue, ainsi que tous les autels qu'il avait construits sur la montagne du Temple et dans Jérusalem ; il les jeta hors de la ville.16 Il rétablit l'autel de Yahvé, y offrit des sacrifices de communion et de louange et ordonna aux Judéens de servir Yahvé, Dieu d'Israël ;17 mais le peuple continuait de sacrifier sur les hauts lieux, bien qu'à Yahvé son Dieu.18 Le reste de l'histoire de Manassé, la prière qu'il fit à son Dieu et les paroles des voyants qui s'adressèrent à lui au nom de Yahvé, Dieu d'Israël, se trouvent dans les Actes des rois d'Israël.19 Sa prière et son exaucement, tous ses péchés et son impiété, les endroits où il avait construit des hauts lieux et dressé des pieux sacrés et des idoles avant de s'être humilié, sont consignés dans l'histoire de Hozaï.20 Manassé se coucha avec ses pères et on l'enterra dans le jardin de son palais. Son fils Amon régna à sa place.21 Amon avait 22 ans à son avènement et il régna deux ans à Jérusalem.22 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, comme avait fait son père Manassé. Amon sacrifia et rendit un culte à toutes les idoles qu'avait faites son père Manassé.23 Il ne s'humilia pas devant Yahvé comme s'était humilié son père Manassé ; au contraire, lui, Amon, se rendit gravement coupable.24 Ses serviteurs complotèrent contre lui et il le tuèrent dans son palais ;25 mais le peuple du pays frappa tous ceux qui avaient conspiré contre Amon et proclama roi à sa place son fils Josias.

1 Chroniques 10,1-14

Posted in divination (incantation), fidélité (infidélité), parole de Dieu (vivante) with tags on 6 novembre 2013 by JL

Les Philistins livrèrent bataille à Israël. Les Israélites s'enfuirent devant eux et tombèrent, frappés à mort, sur le mont Gelboé.2 Les Philistins serrèrent de près Saül et ses fils et ils tuèrent Jonathan, Abinadab et Malki-Shua, les fils de Saül.3 Le poids du combat se porta sur Saül. Les tireurs d'arc le surprirent et il fut blessé par les tireurs.4 Alors Saül dit à son écuyer : « Tire ton épée et transperce-moi, de peur que ces incirconcis ne viennent et ne se jouent de moi. » Mais son écuyer ne voulut pas, car il était rempli d'effroi. Alors Saül prit son épée et se jeta sur elle.5 Voyant que Saül était mort, l'écuyer se jeta lui aussi sur son épée et mourut avec lui.6 Ainsi moururent ensemble Saül, ses trois fils et toute sa maison.7 Lorsque tous les Israélites qui étaient dans la vallée virent que les hommes d'Israël étaient en déroute et que Saül et ses fils avaient péri, ils abandonnèrent leurs villes et prirent la fuite. Les Philistins vinrent s'y établir.8 Le lendemain, les Philistins, venus pour détrousser les morts, trouvèrent Saül et ses fils gisant sur le mont Gelboé.9 Ils le dépouillèrent, enlevèrent sa tête et ses armes, et les firent porter à la ronde dans le pays philistin, pour annoncer la bonne nouvelle à leurs idoles et à leur peuple.10 Ils déposèrent ses armes dans la maison de leur dieu ; quant à son crâne, ils le clouèrent dans le temple de Dagôn.11 Lorsque tous les habitants de Yabesh de Galaad eurent appris tout ce que les Philistins avaient fait à Saül,12 tous les braves se mirent en route. Ils enlevèrent les corps de Saül et de ses fils, les apportèrent à Yabesh, ensevelirent leurs ossements sous le tamaris de Yabesh et jeûnèrent pendant sept jours.13 Saül mourut pour s'être montré infidèle envers Yahvé : il n'avait pas observé la parole de Yahvé et de plus avait interrogé et consulté une nécromancienne.14 Il n'avait pas consulté Yahvé, qui le fit mourir et transféra la royauté à David, fils de Jessé.

2 Rois 23,21-28

Posted in colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), divination (incantation), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), Pâque, pureté du coeur, temple (sanctuaire) with tags on 5 novembre 2013 by JL

Le roi donna cet ordre à tout le peuple : « Célébrez une Pâque en l'honneur de Yahvé votre Dieu, de la manière qui est écrite dans ce livre de l'alliance. »22 On n'avait pas célébré une Pâque comme celle-là depuis les jours des Juges qui avaient régi Israël et pendant tout le temps des rois d'Israël et des rois de Juda.23 C'est seulement en la dix-huitième année du roi Josias qu'une telle Pâque fut célébrée en l'honneur de Yahvé à Jérusalem.24 De plus, les nécromants et les devins, les dieux domestiques et les idoles, et toutes les horreurs qu'on pouvait voir dans le pays de Juda et à Jérusalem, Josias les fit disparaître, en exécution des paroles de la Loi inscrites au livre qu'avait trouvé le prêtre Hilqiyyahu dans le Temple de Yahvé.25 Il n'y eut avant lui aucun roi qui se fût, comme lui, tourné vers Yahvé de tout son coeur, de toute son âme et de toute sa force, en toute fidélité à la Loi de Moïse, et après lui il ne s'en leva pas qui lui fût comparable.26 Pourtant, Yahvé ne revint pas de l'ardeur de sa grande colère, qui s'était enflammée contre Juda pour les déplaisirs que Manassé lui avait causés.27 Yahvé décida : « J'écarterai Juda aussi de devant moi, comme j'ai écarté Israël, je rejetterai cette ville que j'avais élue, Jérusalem, et le Temple dont j'avais dit : Là sera mon Nom. »28 Le reste de l'histoire de Josias, et tout ce qu'il a fait, cela n'est-il pas écrit au livre des Annales des rois de Juda ?

 

2 Rois 21,1-26

Posted in abomination, allégorie (analogie), attributs et noms divins, butin de guerre (trésor), châtiment, chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), diable (démons, serpent), divination (incantation), fidélité (infidélité), fondations (pieux sacré), hauts lieux, idolâtrie, Jérusalem (Sion), ministère, obéissance (désobéissance), sang with tags on 5 novembre 2013 by JL

Manassé avait douze ans à son avènement et il régna 55 ans à Jérusalem ; sa mère s’appelait Hephçiba.2 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, imitant les abominations des nations que Yahvé avait chassées devant les Israélites.3 Il rebâtit les hauts lieux qu’avait détruits Ezéchias, son père, il éleva des autels à Baal et fabriqua un pieu sacré, comme avait fait Achab, roi d’Israël, il se prosterna devant toute l’armée du ciel et lui rendit un culte.4 Il construisit des autels dans le Temple de Yahvé, au sujet duquel Yahvé avait dit : « C’est à Jérusalem que je placerai mon Nom. »5 Il construisit des autels à toute l’armée du ciel dans les deux cours du Temple de Yahvé.6 Il fit passer son fils par le feu. Il pratiqua les incantations et la divination, installa des nécromants et des devins, il multiplia les actions que Yahvé regarde comme mauvaises, provoquant ainsi sa colère.7 Il plaça l’idole d’Ashéra, qu’il avait faite, dans le Temple au sujet duquel Yahvé avait dit à David et à son fils Salomon : « Dans ce Temple et dans Jérusalem, la ville que j’ai choisie dans toutes les tribus d’Israël, je placerai mon Nom à jamais.8 Je ne ferai plus errer les pas des Israélites loin de la terre que j’ai donnée à leurs pères, pourvu qu’ils veillent à pratiquer tout ce que je leur ai commandé, selon toute la Loi qu’a prescrit pour eux mon serviteur Moïse. »9 Mais ils n’obéirent pas, Manassé les égara, au point qu’ils agirent plus mal que les nations que Yahvé avait exterminées devant les Israélites.10 Alors Yahvé parla ainsi, par le ministère de ses serviteurs les prophètes :11 « Parce que Manassé, roi de Juda, a commis ces abominations, qu’il a agi plus mal que tout ce qu’avaient fait avant lui les Amorites et qu’il a entraîné Juda lui aussi à pécher avec ses idoles,12 ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël : Voici que je fais venir sur Jérusalem et sur Juda un malheur tel que les deux oreilles en tinteront à quiconque l’apprendra.13 Je passerai sur Jérusalem le même cordeau que sur Samarie, le même niveau que pour la maison d’Achab, j’écurerai Jérusalem comme on écure un plat, qu’on retourne à l’envers après l’avoir écuré.14 Je rejetterai les restants de mon héritage, je les livrerai entre les mains de leurs ennemis, ils serviront de proie et de butin à tous leurs ennemis,15 parce qu’ils ont fait ce qui me déplaît et qu’ils ont provoqué ma colère, depuis le jour où leurs pères sont sortis d’Egypte jusqu’à ce jour-ci. »16 Manassé répandit aussi le sang innocent en si grande quantité qu’il inonda Jérusalem d’un bout à l’autre, en plus des péchés qu’il avait fait commettre à Juda en agissant mal au regard de Yahvé.17 Le reste de l’histoire de Manassé et tout ce qu’il a fait, les péchés qu’il a commis, cela n’est-il pas écrit au livre des Annales des rois de Juda ?18 Manassé se coucha avec ses pères et on l’enterra dans le jardin de son palais, le jardin d’Uzza ; son fils Amon régna à sa place.19 Amon avait 22 ans à son avènement et il régna deux ans à Jérusalem ; sa mère s’appelait Meshullémèt, fille de Haruç, et était de Yotba.20 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, comme avait fait son père Manassé.21 Il suivit en tout la conduite de son père, rendit un culte aux idoles qu’il avait servies et se prosterna devant elles.22 Il abandonna Yahvé, Dieu de ses ancêtres, et ne suivit pas la voie de Yahvé.23 Les serviteurs d’Amon complotèrent contre lui et ils tuèrent le roi dans son palais.24 Mais le peuple du pays frappa tous ceux qui avaient conspiré contre le roi Amon et proclama roi à sa place son fils Josias.25 Le reste de l’histoire d’Amon et tout ce qu’il a fait, cela n’est-il pas écrit au livre des Annales des rois de Juda ?26 On l’enterra dans le sépulcre de son père, dans le jardin d’Uzza, et son fils Josias régna à sa place.

2 Rois 17,1-41

Posted in alliance, attributs et noms divins, colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), divination (incantation), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), foi (adhérance), fondations (pieux sacré), hauts lieux, idolâtrie, initiative divine, ministère, péché (faute), pensée du monde (mondanité), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), vanité (néant) with tags on 11 juillet 2013 by JL
En la douzième année d’Achaz, roi de Juda, Osée fils d’Ela devint roi sur Israël à Samarie ; il régna neuf ans.2 Il fit ce qui déplaît à Yahvé, non pas pourtant comme les rois d’Israël ses prédécesseurs.3 Salmanasar, roi d’Assyrie, monta contre Osée, qui se soumit à lui et lui paya tribut.4 Mais le roi d’Assyrie découvrit qu’Osée le trahissait : celui-ci avait envoyé des messagers à Saïs, vers le roi d’Egypte, et il n’avait pas livré le tribut au roi d’Assyrie, comme chaque année. Alors le roi d’Assyrie le fit mettre en prison, chargé de chaînes.5 Le roi d’Assyrie envahit tout le pays et vint assiéger Samarie, pendant trois ans.6 En la neuvième année d’Osée, le roi d’Assyrie prit Samarie et déporta les Israélites en Assyrie. Il les établit à Halah et sur le Habor, fleuve de Gozân, et dans les villes des Mèdes.7 Cela arriva parce que les Israélites avaient péché contre Yahvé leur Dieu, qui les avait fait monter du pays d’Egypte, les soustrayant à l’emprise de Pharaon, roi d’Egypte. Ils adorèrent d’autres dieux,8 ils suivirent les coutumes des nations que Yahvé avait chassées devant eux.9 Les Israélites proférèrent des paroles inconvenantes contre Yahvé leur Dieu, ils se construisirent des hauts lieux partout où ils habitaient, depuis les tours de garde jusqu’aux villes fortes.10 Ils se dressèrent des stèles et des pieux sacrés sur toute colline élevée et sous tout arbre verdoyant.11 Ils sacrifièrent sur tous les hauts lieux à la manière des nations que Yahvé avait expulsées devant eux et ils y commirent de mauvaises actions, provoquant la colère de Yahvé.12 Ils rendirent un culte aux idoles, alors que Yahvé leur avait dit : « Vous ne ferez pas cette chose-là. »13 Pourtant, Yahvé avait fait cette injonction à Israël et à Juda, par le ministère de tous les prophètes et de tous les voyants : « Convertissez-vous de votre mauvaise conduite, avait-il dit, et observez mes commandements et mes lois, selon toute la Loi que j’ai prescrite à vos pères et que je leur ai communiquée par le ministère de mes serviteurs les prophètes. »14 Mais ils n’obéirent pas et raidirent leur nuque plus que n’avaient fait leurs pères, qui n’avaient pas cru en Yahvé leur Dieu.15 Ils méprisèrent ses lois, ainsi que l’alliance qu’il avait conclue avec leurs pères et les ordres formels qu’il leur avait intimés. A la poursuite de la Vanité, ils sont devenus vanité, à l’imitation des nations d’alentour, bien que Yahvé leur eût commandé de ne pas faire comme elles.16 Ils rejetèrent tous les commandements de Yahvé leur Dieu, et se firent des idoles fondues, les deux veaux, ils se firent un pieu sacré, ils se prosternèrent devant toute l’armée du ciel et rendirent un culte à Baal.17 Ils firent passer leurs fils et leurs filles par le feu, ils pratiquèrent la divination et la sorcellerie, ils se vendirent pour faire le mal au regard de Yahvé, provoquant sa colère.18 Alors Yahvé fut profondément irrité contre Israël et l’écarta de devant sa face. Il ne resta que la seule tribu de Juda.19 Juda non plus n’observa pas les commandements de Yahvé son Dieu, et suivit les coutumes qu’Israël avait établies.20 Et Yahvé repoussa toute la race d’Israël, il l’humilia et la livra aux pillards, tant qu’enfin il la rejeta loin de sa face.21 Il avait, en effet, détaché Israël de la maison de David, et Israël avait proclamé roi Jéroboam fils de Nebat ; Jéroboam avait détourné Israël de Yahvé et l’avait entraîné dans un grand péché.22 Les Israélites imitèrent le péché que Jéroboam avait commis, ils ne s’en détournèrent pas,23 tant qu’enfin Yahvé écarta Israël de sa face, comme il l’avait annoncé par le ministère de ses serviteurs, les prophètes ; il déporta les Israélites loin de leur pays en Assyrie, où ils sont encore aujourd’hui.24 Le roi d’Assyrie fit venir des gens de Babylone, de Kuta, de Avva, de Hamat et de Sepharvayim et les établit dans les villes de la Samarie à la place des Israélites ; ils prirent possession de la Samarie et demeurèrent dans ses villes.25 Au début de leur installation dans le pays, ils ne révéraient pas Yahvé et celui-ci envoya contre eux des lions, qui en firent un massacre.26 Ils dirent au roi d’Assyrie : « Les nations que tu as déportées pour les établir dans les villes de la Samarie ne connaissent pas le rite du dieu du pays, et il a envoyé contre elles des lions. Ceux-ci les font mourir parce qu’elles ne connaissent pas le rite du dieu du pays. »27 Alors le roi d’Assyrie donna cet ordre : « Qu’on fasse partir là-bas l’un des prêtres que j’en ai déportés, qu’il aille s’y établir et qu’il leur enseigne le rite du dieu du pays. »28 Alors vint l’un des prêtres qu’on avait déportés de Samarie et il s’installa à Béthel ; il leur enseignait comment ils devaient révérer Yahvé.29 Chaque nation se fit ses dieux et les mit dans les temples des hauts lieux, qu’avaient faits les Samaritains ; chaque nation agit ainsi dans les villes qu’elle habitait.30 Les gens de Babylone avaient fait un Sukkot-Benot, les gens de Kuta un Nergal, les gens de Hamat un Ashima,31 les Avvites un Nibhaz et un Tartaq, et les gens de Sepharvayim brûlaient leurs enfants au feu en l’honneur d’Adrammélek et d’Anammélek, dieux de Sepharvayim.32 Ils révéraient aussi Yahvé et ils se firent, en les prenant parmi eux, des prêtres des hauts lieux, qui officiaient pour eux dans les temples des hauts lieux.33 Ils révéraient Yahvé et ils servaient leurs dieux, selon le rite des nations d’où ils avaient été déportés.34 Encore aujourd’hui, ils suivent leurs anciens rites. Ils ne révéraient pas Yahvé et ils ne se conformaient pas à ses règles et à ses rites, à la loi et aux commandements que Yahvé avait prescrits aux enfants de Jacob, à qui il avait imposé le nom d’Israël.35 Yahvé avait conclu avec eux une alliance et il leur avait fait cette prescription : « Vous ne révérerez pas les dieux étrangers, vous ne vous prosternerez pas devant eux, vous ne leur rendrez pas de culte et vous ne leur offrirez pas de sacrifices.36 C’est seulement à Yahvé, qui vous a fait monter du pays d’Egypte par la grande puissance de son bras étendu, qu’iront votre révérence, votre adoration et vos sacrifices.37 Vous observerez les règles et les rites, la loi et les commandements qu’il vous a donnés par écrit pour vous y conformer toujours, et vous ne révérerez pas de dieux étrangers.38 N’oubliez pas l’alliance que j’ai conclue avec vous et ne révérez pas de dieux étrangers,39 révérez seulement Yahvé, votre Dieu, et il vous délivrera de la main de tous vos ennemis. »40 Mais ils n’obéirent pas, et ils continuent de suivre leur ancien rite.41 Donc ces nations révéraient Yahvé et rendaient un culte à leurs idoles ; leurs enfants et les enfants de leurs enfants continuent de faire aujourd’hui comme avaient fait leurs pères.

1 Samuel 28,1-25

Posted in attributs et noms divins, colère de Dieu, divination (incantation), ecouter (voix du Seigneur), immortalité de l'âme (souffle de vie), malédiction, péché (faute), pensée du monde (mondanité), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prophète, royauté en Israel, serment (vœux), vision (songe, extase) with tags on 3 mai 2013 by JL
Or, en ce temps-là, les Philistins rassemblèrent leurs troupes pour la guerre afin de combattre Israël, et Akish dit à David : « Sache bien que tu iras à l'armée avec moi, toi et tes hommes. »2 David dit à Akish : « Eh bien ! Tu sauras toi-même ce que fera ton serviteur. » Alors Akish dit à David : « Eh bien ! Je t'instituerai pour toujours mon garde du corps. »3 Samuel était mort, tout Israël avait fait son deuil et on l'avait enseveli à Rama, dans sa ville. Saül avait expulsé du pays les nécromants et les devins.4 Les Philistins se rassemblèrent, et vinrent camper à Shunem. Saül rassembla tout Israël et ils campèrent à Gelboé.5 Lorsque Saül vit le camp philistin, il eut peur et son coeur trembla fort.6 Saül consulta Yahvé, mais Yahvé ne lui répondit pas, ni par les songes, ni par les sorts, ni par les prophètes.7 Saül dit alors à ses serviteurs : « cherchez-moi une femme qui pratique la divination pour que j'aille chez elle la consulter. » Ses serviteurs lui répondirent : « Il y a une femme qui pratique la divination à En-Dor ».8 Saül se déguisa et endossa d'autres vêtements, puis il partit avec deux hommes et ils arrivèrent de nuit chez la femme. Il lui dit :  » je t'en prie, pratique pour moi la divination et évoque pour moi celui que je te dirai. »9 La femme lui dit : « Voyons, tu sais toi-même ce qu'a fait Saül et comment il a supprimé du pays les nécromants et les devins. Pourquoi tends-tu un piège à ma vie pour me faire mourir ? »10 Alors Saül lui fit ce serment par Yahvé : « Par la vie de Yahvé, tu n'encourras aucun blâme pour cette affaire. »11 La femme demanda : « Qui faut-il évoquer pour toi ? », et il répondit : « Evoque-moi Samuel. »12 Alors la femme vit Samuel et, poussant un grand cri, elle dit à Saül : « Pourquoi m'as-tu trompée ? Tu es Saül ! »13 Le roi lui dit : « N'aie pas peur ! Mais que vois-tu ? » Et la femme répondit à Saül : »Je vois un dieu qui monte de la terre. »14 Saül lui demanda : « Quelle apparence a-t-il ? », et la femme répondit : « C'est un vieillard qui monte, il est drapé dans un manteau. » Alors Saül sut que c'était Samuel, et s'inclinant face contre terre, il se prosterna.15 Samuel dit à Saül : « Pourquoi m'as-tu dérangé en me faisant évoquer ?  » Saül dit : « Je suis dans une grande angoisse. Les Philistins me font la guerre et Dieu s'est détourné de moi, il ne répond plus, ni par les prophètes, ni en songe. Alors je t'ai appelé pour que tu m'indiques ce que je dois faire. »16 Samuel dit : « Pourquoi me consulter, quand Yahvé s'est détourné de toi et est devenu ton adversaire ?17 Yahvé a fait pour un autre comme il t'avait dit par mon entremise : il a arraché de ta main la royauté et l'a donnée à ton prochain, David,18 parce que tu n'as pas écouté la voie de Yahvé, et que tu n'as pas satisfait l'ardeur de sa colère contre Amaleq. C'est pour cela que Yahvé t'a traité de la sorte aujourd'hui.19 De plus, Yahvé livrera avec toi Israël aux mains des Philistins ; demain, toi et tes fils, vous serez avec moi ; l'armée d'Israël aussi, Yahvé la livrera aux mains des Philistins. »20 Aussitôt, Saül tomba à terre de tout son long. Il était terrifié par les paroles de Samuel ; de plus il était sans force, n'ayant rien mangé de tout le jour et de toute la nuit.21 La femme vint à Saül, et, le voyant épouvanté, elle lui dit : »Vois, ta servante t'a obéi, j'ai risqué ma vie et j'ai obéi aux ordres que tu m'avais donnés.22 Maintenant, je t'en prie, écoute à ton tour la voix de ta servante : laisse-moi te servir un morceau de pain et mange ; ainsi tu auras des forces pour te remettre en route. »23 Saül refusa : « Je ne mangerai pas », dit-il. Mais ses serviteurs le pressèrent, ainsi que la femme, et il les écouta. Il se leva de terre et s'assit sur le divan.24 La femme avait chez elle un veau à l'engrais. Vite, elle l'abattit et, prenant de la farine, elle pétrit et fit cuire des pains sans levain.25 Elle servit Saül et ses gens. Ils mangèrent, puis se levèrent et partirent cette même nuit.

Deutéronome 18,9-14

Posted in abomination, divination (incantation), dons de Dieu, pensée du monde (mondanité), pureté du coeur, terre promise (terre sainte) with tags on 14 mars 2013 by JL
Lorsque tu seras entré dans le pays que Yahvé ton Dieu te donne, tu n’apprendras pas à commettre les mêmes abominations que ces nations-là.10 On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie,11 personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et devins, qui invoque les morts.12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu, et c’est à cause de ces abominations que Yahvé ton Dieu chasse ces nations devant toi.13 Tu seras sans tache vis-à-vis de Yahvé ton Dieu.14 Car ces nations que tu dépossèdes écoutaient enchanteurs et devins, mais tel n’a pas été pour toi le don de Yahvé ton Dieu.

Lévitique 20,22-27

Posted in attributs et noms divins, consacré (consécration), divination (incantation), loi, peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), sang, terre promise (terre sainte) with tags on 7 février 2013 by JL
Vous garderez toutes mes lois, toutes mes coutumes, et vous les mettrez en pratique ; ainsi ne vous vomira pas le pays où je vous conduis pour y demeurer.23 Vous ne suivrez pas les lois des nations que je chasse devant vous car elles ont pratiqué toutes ces choses et je les ai prises en dégoût.24 Aussi vous ai-je dit : « Vous prendrez possession de leur sol, je vous en donnerai moi-même la possession, une terre qui ruisselle de lait et de miel. » C'est moi Yahvé votre Dieu qui vous ai mis à part de ces peuples.25 Mettez donc la bête pure à part de l'impure, l'oiseau pur à part de l'impur. Ne vous rendez pas vous-mêmes immondes avec ces bêtes, ces oiseaux, avec tout ce qui rampe sur le sol : je vous les ai fait mettre à part comme impurs.26 Soyez-moi consacrés puisque moi, Yahvé, je suis saint, et je vous mettrai à part de tous ces peuples pour que vous soyez à moi.27 L'homme ou la femme qui parmi vous serait nécromant ou devin : ils seront mis à mort, on les lapidera, leur sang retombera sur eux.

Lévitique 20,1-6

Posted in divination (incantation), idolâtrie with tags on 7 février 2013 by JL
Yahvé parla à Moïse et dit :2 Tu diras aux Israélites : Quiconque, Israélite ou étranger résidant en Israël, livre de ses fils à Molek devra mourir. Les gens du pays le lapideront,3 je me tournerai contre cet homme et le retrancherai du milieu de son peuple, car en ayant livré l'un de ses fils à Molek il aura souillé mon sanctuaire et profané mon saint nom.4 Si les gens du pays veulent fermer les yeux sur cet homme quand il livre l'un de ses fils à Molek et ne le mettent pas à mort,5 c'est moi qui m'opposerai à cet homme et à son clan. Je les retrancherai du milieu de leur peuple, lui et tous ceux qui après lui iront se prostituer à la suite de Molek.6 Celui qui s'adressera aux spectres et aux devins pour se prostituer à leur suite, je me tournerai contre cet homme-là et je le retrancherai du milieu de son peuple.

Lévitique 19,3-37

Posted in adultère (luxure, prostitution), commandements (préceptes, décrets), divination (incantation), etranger (terre étrangère), idolâtrie, justice (justification, juste), loi, moissonner (semer, cultiver), pauvre (faible), péché (faute), porter du fruit, prochain (amour du), pur et impur (souillure), sabbat, sacrifice d'holocauste et communion, sang, tente du rendez-vous with tags on 7 février 2013 by JL
Chacun de vous craindra sa mère et son père. Et vous garderez mes sabbats. Je suis Yahvé votre Dieu.4 Ne vous tournez pas vers les idoles et ne vous faites pas fondre des dieux de métal. Je suis Yahvé votre Dieu.5 Si vous faites pour Yahvé un sacrifice de communion, offrez-le de manière à être agréés.6 On en mangera le jour du sacrifice ou le lendemain ; ce qui en restera le surlendemain sera brûlé au feu.7 Si on en mangeait le surlendemain ce serait un mets avarié qui ne serait point agréé.8 Celui qui en mangera portera le poids de sa faute, car il aura profané la sainteté de Yahvé : cet être sera retranché des siens.9 Lorsque vous récolterez la moisson de votre pays, vous ne moissonnerez pas jusqu'à l'extrême bout du champ. Tu ne glaneras pas ta moisson,10 tu ne grappilleras pas ta vigne et tu ne ramasseras pas les fruits tombés dans ton verger. Tu les abandonneras au pauvre et à l'étranger. Je suis Yahvé votre Dieu ;11 Nul d'entre vous ne commettra vol, dissimulation ou fraude envers son compatriote.12 Vous ne commettrez point de fraude en jurant par mon nom ; tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis Yahvé.13 Tu n'exploiteras pas ton prochain et ne le spolieras pas : le salaire de l'ouvrier ne demeurera pas avec toi jusqu'au lendemain matin.14 Tu ne maudiras pas un muet et tu ne mettras pas d'obstacle devant un aveugle, mais tu craindras ton Dieu. Je suis Yahvé.15 Vous ne commettrez point d'injustice en jugeant. Tu ne feras pas acception de personnes avec le pauvre ni ne te laisseras éblouir par le grand : c'est selon la justice que tu jugeras ton compatriote.16 Tu n'iras pas diffamer les tiens et tu ne mettras pas en cause le sang de ton prochain. Je suis Yahvé.17 Tu n'auras pas dans ton coeur de haine pour ton frère. Tu dois réprimander ton compatriote et ainsi tu n'auras pas la charge d'un péché.18 Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis Yahvé.19 Vous garderez mes lois. Tu n'accoupleras pas dans ton bétail deux bêtes d'espèce différente, tu ne sèmeras pas dans ton champ deux espèces différentes de graine, tu ne porteras pas sur toi un vêtement en deux espèces de tissu.20 Si un homme couche maritalement avec une femme, si celle-ci est la servante concubine d'un homme auquel elle n'a pas été rachetée et qui ne lui a pas donné sa liberté, le premier sera passible d'un droit mais ils ne mourront pas, car elle n'était pas libre.21 Il apportera pour Yahvé un sacrifice de réparation à l'entrée de la Tente du Rendez-vous. Ce sera un bélier de réparation.22 Avec ce bélier de réparation le prêtre fera sur l'homme le rite d'expiation devant Yahvé pour le péché commis ; et le péché qu'il a commis lui sera pardonné.23 Lorsque vous serez entrés en ce pays et que vous aurez planté quelque arbre fruitier, vous considérerez ses fruits comme si c'était son prépuce. Pendant trois ans ils seront pour vous une chose incirconcise, on n'en mangera pas.24 La quatrième année tous les fruits en seront consacrés dans une fête de louange à Yahvé.25 C'est la cinquième année que vous en pourrez manger les fruits et récolter pour vous-mêmes les produits. Je suis Yahvé votre Dieu.26 Vous ne mangerez rien avec du sang ; vous ne pratiquerez ni divination ni incantation.27 Vous n'arrondirez pas le bord de votre chevelure et tu ne couperas pas le bord de ta barbe.28 Vous ne vous ferez pas d'incisions dans le corps pour un mort et vous ne vous ferez pas de tatouage. Je suis Yahvé.29 Ne profane pas ta fille en la prostituant ; ainsi le pays ne sera pas prostitué et rendu tout entier incestueux.30 Vous garderez mes sabbats et révérerez mon sanctuaire. Je suis Yahvé.31 Ne vous tournez pas vers les spectres et ne recherchez pas les devins, ils vous souilleraient. Je suis Yahvé votre Dieu.32 Tu te lèveras devant une tête chenue, tu honoreras la personne du vieillard et tu craindras ton Dieu. Je suis Yahvé.33 Si un étranger réside avec vous dans votre pays, vous ne le molesterez pas.34 L'étranger qui réside avec vous sera pour vous comme un compatriote et tu l'aimeras comme toi-même, car vous avez été étrangers au pays d'Egypte. Je suis Yahvé votre Dieu.35 Vous ne commettrez point d'injustice en jugeant, qu'il s'agisse de mesures de longueur, de poids ou de capacité.36 Vous aurez des balances justes, des poids justes, une mesure juste, un setier juste. Je suis Yahvé votre Dieu qui vous ai fait sortir du pays d'Egypte.37 Gardez toutes mes lois et toutes mes coutumes, mettez-les en pratique. Je suis Yahvé.