Archive for the prière d’offrande Category

Daniel 9,1-27

Posted in abomination de la désolation, alliance, ange (chérubins), attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), confession, consacré (consécration), désolation (dévastation, ruine), dernier temps (fin du monde), Dieu écoute, exauce, ecouter (voix du Seigneur), eternité (vie éternel), expiation (prendre la faute), face de Dieu (visage), fidélité (infidélité), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, messie, montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prière d'invocation, prière d'offrande, révolte (trahison, nuque raide), remparts (murailles), temple (sanctuaire), vérité, vision (songe, extase), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 26 février 2014 by JL

01 La première année du règne de Darius, fils d’Assuérus, de la race des Mèdes, qui était devenu roi des Chaldéens,

02 la première année de son règne, moi, Daniel, je déchiffrais dans les livres le nombre d’années qui, selon la parole adressée par le Seigneur au prophète Jérémie, devaient s’écouler avant que prenne fin la ruine de Jérusalem : soixante-dix ans.

03 Tournant le visage vers le Seigneur Dieu, je lui offris mes prières et mes supplications dans le jeûne, le sac et la cendre.

04 Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements,

05 nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances.

06 Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays.

07 À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël, pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi.

08 Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.

09 Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui,

10 nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n’avons pas suivi les lois qu’il nous proposait par ses serviteurs les prophètes.

11 Tout Israël a transgressé ta loi, il s’est détourné sans écouter ta voix. Alors, les malédictions et les menaces inscrites dans la loi de Moïse, le serviteur de Dieu, se sont répandues sur nous, parce que nous avons péché contre le Seigneur.

12 Celui-ci a mis à exécution les paroles prononcées contre nous et contre nos gouvernants. Il a fait venir contre nous une calamité si grande que, nulle part, il ne s’en est produit de semblable sous les cieux, sauf à Jérusalem.

13 Tout ce malheur est venu sur nous, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse. Mais nous n’avons pas apaisé la face du Seigneur notre Dieu, puisque nous ne sommes pas revenus de nos fautes en prêtant attention à la vérité.

14 Le Seigneur a veillé à ce que le malheur nous atteigne, car le Seigneur notre Dieu est juste en tout ce qu’il accomplit, mais nous n’avons pas écouté sa voix.

15 Et maintenant, Seigneur notre Dieu, toi qui, d’une main forte, as fait sortir ton peuple du pays d’Égypte, toi qui t’es fait un nom, comme on le voit aujourd’hui, nous avons péché et nous avons été coupables.

16 Seigneur, en raison de toutes tes justes actions, que ta colère et ta fureur se détournent de Jérusalem, ta ville et ta montagne sainte ! Car à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont objet d’insulte pour tous ceux qui nous environnent.

17 Et maintenant, notre Dieu, écoute la prière de ton serviteur et ses supplications. Pour ta cause, Seigneur, fais briller ton visage sur ton Lieu saint dévasté.

18 Mon Dieu, tends l’oreille et écoute, ouvre les yeux et regarde nos dévastations et la ville sur laquelle on invoque ton nom. Si nous déposons nos supplications devant toi, ce n’est pas au titre de nos œuvres de justice, mais de ta grande miséricorde.

19 Seigneur, écoute ! Seigneur, pardonne ! Seigneur, sois attentif et agis ! Ne tarde pas ! C’est pour ta cause, mon Dieu, car c’est ton nom qui est invoqué sur ta ville et ton peuple ! »

20 Je parlais encore, priant, confessant mon péché et le péché de mon peuple Israël, déposant ma supplication devant le Seigneur mon Dieu, pour la montagne sainte de mon Dieu ;

21 je parlais encore dans ma prière quand Gabriel – l’être que j’avais vu au commencement de la vision – s’approcha de moi d’un vol rapide à l’heure de l’offrande du soir.

22 Il m’instruisit, me parlant en ces termes : « Daniel, je suis sorti maintenant pour ouvrir ton intelligence.

23 Dès le début de ta supplication, une parole a surgi, et je suis venu te l’annoncer, car toi, tu es aimé de Dieu. Comprends la parole et cherche à comprendre l’apparition.

24 Soixante-dix semaines ont été fixées à ton peuple et à ta ville sainte, pour faire cesser la perversité et mettre un terme au péché, pour expier la faute et amener la justice éternelle, pour accomplir vision et prophétie, et consacrer le Saint des saints.

25 Sache et comprends ! Depuis l’instant où fut donné l’ordre de rebâtir Jérusalem jusqu’à l’avènement d’un messie, un chef, il y aura sept semaines. Pendant soixante-deux semaines, on rebâtira les places et les remparts, mais ce sera dans la détresse des temps.

26 Et après les soixante-deux semaines, un messie sera supprimé. Le peuple d’un chef à venir détruira la ville et le Lieu saint. Puis, dans un déferlement, sa fin viendra. Jusqu’à la fin de la guerre, les dévastations décidées auront lieu.

27 Durant une semaine, ce chef renforcera l’alliance avec une multitude ; pendant la moitié de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l’offrande, et sur une aile du Temple il y aura l’Abomination de la désolation, jusqu’à ce que l’extermination décidée fonde sur l’auteur de cette désolation. »

Publicités

Proverbes 3,1-12

Posted in bonté divine (amour de Dieu), chemin (voie du Seigneur), confiance en Dieu, conscience (examen), crainte de Dieu, fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), humilité (humble), prière d'offrande with tags on 21 janvier 2014 by JL

Mon fils, n'oublie pas mon enseignement, et que ton coeur garde mes préceptes,2 car ils augmenteront la durée de tes jours, tes années de vie et ton bien-être.3 Que piété et fidélité ne te quittent ! Fixe-les à ton cou, inscris-les sur la tablette de ton coeur.4 Tu trouveras ainsi faveur et réussite aux regards de Dieu et des hommes.5 Repose-toi sur Yahvé de tout ton coeur, ne t'appuie pas sur ton propre entendement ;6 en toutes tes démarches, reconnais-le et il aplanira tes sentiers.7 Ne te figure pas être sage, crains Yahvé et te détourne du mal :8 cela sera salutaire à ton corps et rafraîchissant pour tes os.9 Honore Yahvé de tes biens et des prémices de tout ton revenu ;10 alors tes greniers regorgeront de blé et tes cuves déborderont de vin nouveau.11 Ne méprise pas, mon fils, la correction de Yahvé, et ne prends pas mal sa réprimande,12 car Yahvé reprend celui qu'il aime, comme un père le fils qu'il chérit.

Tobie 12,1-21

Posted in ange (chérubins), bénédiction, eternité (vie éternel), foi (adhérance), gloire de Dieu, mal (méchanceté), mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), oeuvres (notre contribution), paix, péché (faute), prière d'offrande, prière de demande, prière de louange, purification, témoignage (témoin), volonté divine with tags on 20 décembre 2013 by JL

1 A la fin des noces, Tobit appela son fils Tobie, et lui dit : « Mon enfant, pense à régler ce qui est dû à ton compagnon, tu dépasseras le prix convenu. »2 Il demanda : « Père, combien vais-je lui donner pour ses services ? Même en lui laissant la moitié des biens qu'il a rapportés avec moi, je n'y perds pas.3 Il me ramène sain et sauf, il a soigné ma femme, il rapporte avec moi l'argent, et enfin il t'a guéri ! Combien lui donner encore pour cela ? « 4 Tobit lui dit : « Il a bien mérité la moitié de ce qu'il a rapporté. »5 Tobie fit donc venir son compagnon, et lui dit : « Prends la moitié de ce que tu as ramené, pour prix de tes services, et va en paix. »6 Alors Raphaël les prit tous les deux à l'écart, et il leur dit : « Bénissez Dieu, célébrez-le devant tous les vivants, pour le bien qu'il vous a fait. Bénissez et chantez son Nom. Faites connaître à tous les hommes les actions de Dieu comme elles le méritent, et ne vous lassez pas de le remercier.7 Il convient de garder le secret du roi, tandis qu'il convient de révéler et de publier les oeuvres de Dieu. Remerciez-le dignement. Faites ce qui est bien, et le malheur ne vous atteindra pas.8 Mieux vaut la prière avec le jeûne, et l'aumône avec la justice, que la richesse avec l'iniquité. Mieux vaut pratiquer l'aumône, que thésauriser de l'or.9 L'aumône sauve de la mort et elle purifie de tout péché. Ceux qui font l'aumône sont rassasiés de jours ;10 ceux qui font le péché et le mal se font du tort à eux-mêmes.11 Je vais vous dire toute la vérité, sans rien vous cacher : je vous ai déjà enseigné qu'il convient de garder le secret du roi, tandis qu'il convient de révéler dignement les oeuvres de Dieu.12 Vous saurez donc que, lorsque vous étiez en prière, toi et Sarra, c'était moi qui présentais vos suppliques devant la Gloire du Seigneur et qui les lisais ; et de même lorsque tu enterrais les morts.13 Quand tu n'as pas hésité à te lever, et à quitter la table, pour aller ensevelir un mort, j'ai été envoyé pour éprouver ta foi,14 et Dieu m'envoya en même temps pour te guérir, ainsi que ta belle-fille Sarra.15 Je suis Raphaël, un des sept Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer auprès de la Gloire du Seigneur. »16 Ils furent remplis d'effroi tous les deux ; ils se prosternèrent, et ils eurent grand-peur.17 Mais il leur dit : « Ne craignez point, la paix soit avec vous. Bénissez Dieu à jamais.18 Pour moi, quand j'étais avec vous, ce n'est pas à moi que vous deviez ma présence, mais à la volonté de Dieu : c'est lui qu'il faut bénir au long des jours, lui qu'il faut chanter.19 Vous avez cru me voir manger, ce n'était qu'une apparence.20 Alors, bénissez le Seigneur sur la terre, et rendez grâce à Dieu. Je vais remonter à Celui qui m'a envoyé. Ecrivez tout ce qui est arrivé. » Et il s'éleva.21 Quand ils se redressèrent, il n'était plus visible. Ils louèrent Dieu par des hymnes ; ils le remercièrent d'avoir opéré de telles merveilles : un ange de Dieu ne leur était-il pas apparu !

 

Genèse 35,1-15

Posted in attributs et noms divins, autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, cheminement spirituel, fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, inhabitation (présence divine), prière d'offrande, puissance divine, purification, terre promise (terre sainte), vision (songe, extase) with tags on 3 décembre 2012 by JL
Dieu dit à Jacob : « Debout ! Monte à Béthel et fixe-toi là-bas. Tu y feras un autel au Dieu qui t’est apparu lorsque tu fuyais la présence de ton frère Esaü. »2 Jacob dit à sa famille et à tous ceux qui étaient avec lui : « Otez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, purifiez-vous et changez vos vêtements.3 Partons et montons à Béthel ! J’y ferai un autel au Dieu qui m’a exaucé lorsque j’étais dans l’angoisse et m’a assisté dans le voyage que j’ai fait. »4 Ils donnèrent à Jacob tous les dieux étrangers qu’ils possédaient et les anneaux qu’ils portaient aux oreilles, et Jacob les enfouit sous le chêne qui est près de Sichem.5 Ils levèrent le camp et une terreur divine tomba sur les villes d’alentour : on ne poursuivit pas les fils de Jacob.6 Jacob arriva à Luz, au pays de Canaan, — c’est Béthel, — lui et tous les gens qu’il avait.7 Là, il construisit un autel et appela le lieu El-Béthel, car Dieu s’y était révélé à lui lorsqu’il fuyait la présence de son frère.8 Alors mourut Débora, la nourrice de Rébecca, et elle fut ensevelie au-dessous de Béthel, sous le chêne ; aussi l’appela-t-on le Chêne-des-Pleurs.9 Dieu apparut encore à Jacob, à son retour de Paddân-Aram, et il le bénit.10 Dieu lui dit : « Ton nom est Jacob, mais on ne t’appellera plus Jacob, ton nom sera Israël. » Aussi l’appela-t-on Israël.11 Dieu lui dit : « Je suis El Shaddaï. Sois fécond et multiplie. Une nation, une assemblée de nations naîtra de toi et des rois sortiront de tes reins.12 Le pays que j’ai donné à Abraham et à Isaac, je te le donne, et à ta postérité après toi je donnerai ce pays. »13 Et Dieu remonta d’auprès de lui.14 Jacob dressa une stèle à l’endroit où il lui avait parlé, une stèle de pierre, sur laquelle il fit une libation et versa de l’huile.15 Et Jacob donna le nom de Béthel au lieu où Dieu lui avait parlé.

Genèse 13,1-18

Posted in attributs et noms divins, fécondité (prospérité, postérité), prière d'invocation, prière d'offrande, terre promise (terre sainte) with tags on 25 novembre 2012 by JL
D’Egypte, Abram avec sa femme et tout ce qu’il possédait, et Lot avec lui, remonta au Négeb.2 Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or.3 Ses campements le conduisirent du Négeb jusqu’à Béthel, à l’endroit où sa tente s’était dressée d’abord entre Béthel et Aï,4 à l’endroit de l’autel qu’il avait érigé précédemment, et là, Abram invoqua le nom de Yahvé.5 Lot, qui accompagnait Abram, avait également du petit et du gros bétail, ainsi que des tentes.6 Le pays ne suffisait pas à leur installation commune : ils avaient de trop grands biens pour pouvoir habiter ensemble.7 Il y eut une dispute entre les pâtres des troupeaux d’Abram et ceux des troupeaux de Lot (les Cananéens et les Perizzites habitaient alors le pays).8 Aussi Abram dit-il à Lot : « Qu’il n’y ait pas discorde entre moi et toi, entre mes pâtres et les tiens, car nous sommes des frères !9 Tout le pays n’est-il pas devant toi ? Sépare-toi de moi. Si tu prends la gauche, j’irai à droite, si tu prends la droite, j’irai à gauche. »10 Lot leva les yeux et vit toute la Plaine du Jourdain qui était partout irriguée — c’était avant que Yahvé ne détruisît Sodome et Gomorrhe — comme le jardin de Yahvé, comme le pays d’Egypte, jusque vers Coar.11 Lot choisit pour lui toute la Plaine du Jourdain et il émigra à l’orient ; ainsi ils se séparèrent l’un de l’autre :12 Abram s’établit au pays de Canaan et Lot s’établit dans les villes de la Plaine ; il dressa ses tentes jusqu’à Sodome.13 Les gens de Sodome étaient de grands scélérats et pécheurs contre Yahvé.14 Yahvé dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : « Lève les yeux et regarde, de l’endroit où tu es, vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident.15 Tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours.16 Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre : quand on pourra compter les grains de poussière de la terre, alors on comptera tes descendants !17 Debout ! Parcours le pays en long et en large, car je te le donnerai. »18 Avec ses tentes, Abram alla s’établir au Chêne de Mambré, qui est à Hébron, et là, il érigea un autel à Yahvé.

Genèse 12,8-20

Posted in prière d'invocation, prière d'offrande with tags on 25 novembre 2012 by JL
Il passa de là dans la montagne, à l'orient de Béthel, et il dressa sa tente, ayant Béthel à l'ouest et Aï à l'est. Là, il bâtit un autel à Yahvé et il invoqua son nom.9 Puis, de campement en campement, Abram alla au Négeb.10 Il y eut une famine dans le pays et Abram descendit en Egypte pour y séjourner, car la famine pesait lourdement sur le pays.11 Lorsqu'il fut près d'entrer en Egypte, il dit à sa femme Saraï : « Vois-tu, je sais que tu es une femme de belle apparence.12 Quand les Egyptiens te verront, ils diront : « C'est sa femme », et ils me tueront et te laisseront en vie.13 Dis, je te prie, que tu es ma soeur, pour qu'on me traite bien à cause de toi et qu'on me laisse en vie par égard pour toi. »14 De fait, quand Abram arriva en Egypte, les Egyptiens virent que la femme était très belle.15 Les officiers de Pharaon la virent et la vantèrent à Pharaon ; et la femme fut emmenée au palais de Pharaon.16 Celui-ci traita bien Abram à cause d'elle : il eut du petit et du gros bétail, des ânes, des esclaves, des servantes, des ânesses, des chameaux.17 Mais Yahvé frappa Pharaon de grandes plaies, et aussi sa maison, à propos de Saraï, la femme d'Abram.18 Pharaon appela Abram et dit : « Qu'est-ce que tu m'as fait ? Pourquoi ne m'as-tu pas déclaré qu'elle était ta femme ?19 Pourquoi as-tu dit : Elle est ma soeur ! en sorte que je l'ai prise pour femme. Maintenant, voilà ta femme : prends-la et va-t'en ! « 20 Pharaon le confia à des hommes qui le reconduisirent à la frontière, lui, sa femme et tout ce qu'il possédait.

Genèse 12,1-7

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, chemin (voie du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), foi (adhérance), initiative divine, prière d'offrande, terre promise (terre sainte) with tags on 25 novembre 2012 by JL

Yahvé dit à Abram : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai.2 Je ferai de toi un grand peuple, je te bénirai, je magnifierai ton nom ; sois une bénédiction !3 Je bénirai ceux qui te béniront, je réprouverai ceux qui te maudiront. Par toi se béniront tous les clans de la terre. »4 Abram partit, comme lui avait dit Yahvé, et Lot partit avec lui. Abram avait 75 ans lorsqu’il quitta Harân.5 Abram prit sa femme Saraï, son neveu Lot, tout l’avoir qu’ils avaient amassé et le personnel qu’ils avaient acquis à Harân ; ils se mirent en route pour le pays de Canaan et ils y arrivèrent.6 Abram traversa le pays jusqu’au lieu saint de Sichem, au Chêne de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays.7 Yahvé apparut à Abram et dit : « C’est à ta postérité que je donnerai ce pays. » Et là, Abram bâtit un autel à Yahvé qui lui était apparu.