Archive for the repentir divin Category

2 Samuel 24,1-25

Posted in ange (chérubins), colère de Dieu, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, recensement, repentir divin with tags on 21 mai 2013 by JL
La colère de Yahvé s’enflamma encore contre les Israélites et il excita David contre eux : « Va, dit-il, fais le dénombrement d’Israël et de Juda. »2 Le roi dit à Joab et aux chefs de l’armée qui étaient avec lui : « Parcourez donc toutes les tribus d’Israël, de Dan à Bersabée, et faites le recensement du peuple afin que je sache le chiffre de la population. »3 Joab répondit au roi : « Que Yahvé ton Dieu accroisse le peuple de cent fois autant, pendant que Monseigneur le roi peut le voir de ses yeux, mais pourquoi Monseigneur le roi aurait-il ce désir ? « 4 Cependant l’ordre du roi s’imposa à Joab et aux chefs de l’armée, et Joab et les chefs de l’armée quittèrent la présence du roi pour recenser le peuple d’Israël.5 Ils passèrent le Jourdain et commencèrent par Aroër et la ville qui est au milieu de la vallée, allèrent chez les Gadites et vers Yazèr.6 Puis ils allèrent en Galaad et au pays des Hivvites, à Qadesh, ils se rendirent à Dan et de Dan ils obliquèrent vers Sidon.7 Puis ils atteignirent la forteresse de Tyr et toutes les villes des Hittites et des Cananéens et aboutirent au Négeb de Juda, à Bersabée.8 Ayant parcouru tout le pays, ils rentrèrent à Jérusalem au bout de neuf mois et vingt jours.9 Joab donna au roi le chiffre obtenu pour le recensement du peuple : Israël comptait 800.000 hommes d’armes tirant l’épée, et Juda 500.000 hommes.10 Après cela le coeur de David lui battit d’avoir recensé le peuple et David dit à Yahvé : « C’est un grand péché que j’ai commis ! Maintenant, Yahvé, veuille pardonner cette faute à ton serviteur, car j’ai commis une grande folie. »11 Quand David se leva le lendemain matin — cette parole de Yahvé avait été adressée au prophète Gad, le voyant de David :12 « Va dire à David : Ainsi parle Yahvé. Je te propose trois choses, choisis-en une et je l’exécuterai pour toi » —13 Donc Gad se rendit chez David et lui notifia ceci : « Faut-il que t’adviennent trois années de famine dans ton pays, ou que tu fuies pendant trois mois devant ton ennemi qui te poursuivra, ou qu’il y ait pendant trois jours la peste dans ton pays ? Maintenant réfléchis et vois ce que je dois répondre à celui qui m’envoie ! « 14 David dit à Gad : « Je suis dans une grande anxiété… Ah ! tombons entre les mains de Yahvé car sa miséricorde est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes ! « 15 David choisit donc la peste. C’était le temps de la moisson des blés. Yahvé envoya la peste en Israël depuis le matin jusqu’au temps fixé, le fléau frappa le peuple et 70.000 hommes du peuple moururent depuis Dan jusqu’à Bersabée.16 L’ange étendit sa main vers Jérusalem pour l’exterminer, mais Yahvé se repentit de ce mal et il dit à l’ange qui exterminait le peuple : « Assez ! retire à présent ta main. » L’ange de Yahvé se trouvait près de l’aire d’Arauna le Jébuséen.17 Quand David vit l’ange qui frappait le peuple, il dit à Yahvé : « C’est moi qui ai péché, c’est moi qui ai commis le mal, mais ceux-là, c’est le troupeau, qu’ont-ils fait ? Que ta main s’appesantisse donc sur moi et sur ma famille ! « 18 Ce jour-là, Gad se rendit auprès de David et lui dit : « Monte et élève un autel à Yahvé sur l’aire d’Arauna le Jébuséen. »19 David monta donc, suivant la parole de Gad, comme Yahvé l’avait ordonné.20 Arauna regarda et vit le roi et ses officiers qui s’avançaient vers lui. — Arauna était en train de battre le froment. — Il sortit et se prosterna devant le roi, la face contre terre.21 Arauna dit : « Pourquoi Monseigneur le roi est-il venu chez son serviteur ?  » Et David répondit : « Pour acquérir de toi cette aire, afin de construire un autel à Yahvé. Ainsi le fléau s’écartera du peuple. »22 Arauna dit alors au roi : « Que Monseigneur le roi la prenne et qu’il offre ce qui lui semble bon ! Voici les boeufs pour l’holocauste, le traîneau et le joug des boeufs pour le bois.23 Le serviteur de Monseigneur le roi donne tout au roi !  » Et Arauna dit au roi : « Que Yahvé ton Dieu agrée ton offrande ! « 24 Mais le roi dit à Arauna : « Non pas ! Je veux te l’acheter en payant, je ne veux pas offrir à Yahvé mon Dieu des holocaustes qui ne me coûtent rien. » Et David acheta l’aire et les boeufs pour de l’argent, 50 sicles.25 David construisit là un autel à Yahvé et il offrit des holocaustes et des sacrifices de communion. Alors Yahvé eut pitié du pays et le fléau s’écarta d’Israël.
Publicités

1 Samuel 15,1-35

Posted in anathème, butin de guerre (trésor), commandements (préceptes, décrets), obéissance (désobéissance), prière d'invocation, repentir divin, royauté en Israel, sacrifice d'holocauste et communion with tags on 28 avril 2013 by JL
Samuel dit à Saül : « C’est moi que Yahvé a envoyé pour te sacrer roi sur son peuple Israël. Ecoute donc les paroles de Yahvé :2 Ainsi parle Yahvé Sabaot : J’ai résolu de punir ce qu’Amaleq a fait à Israël, en lui coupant la route quand il montait d’Egypte.3 Maintenant, va, frappe Amaleq, voue-le à l’anathème avec tout ce qu’il possède, sois sans pitié pour lui, tue hommes et femmes, enfants et nourrissons, boeufs et brebis, chameaux et ânes. »4 Saül convoqua le peuple et le passa en revue à Télam : 200.000 fantassins (et 10.000 hommes de Juda).5 Saül s’avança jusqu’à la ville d’Amaleq et se mit en embuscade dans le ravin.6 Saül dit aux Qénites : « Partez, séparez-vous des Amalécites, de peur que je ne vous fasse disparaître avec eux, car vous avez été bienveillants à tous les Israélites quand ils montaient d’Egypte. » Et les Qénites se séparèrent des Amalécites.7 Saül battit les Amalécites à partir de Havila en direction de Shur, qui est à l’orient de l’Egypte.8 Il prit vivant Agag, roi des Amalécites, et il passa tout le peuple au fil de l’épée, en exécution de l’anathème.9 Mais Saül et l’armée épargnèrent Agag et le meilleur du petit et du gros bétail, les bêtes grasses et les agneaux, bref tout ce qu’il y avait de bon ; ils ne voulurent pas le vouer à l’anathème. Mais tout le troupeau vil et sans valeur, ils le vouèrent à l’anathème.10 La parole de Yahvé fut adressée à Samuel en ces termes :11 « Je me repens d’avoir donné la royauté à Saül, car il s’est détourné de moi et n’a pas exécuté mes ordres. » Samuel s’enflamma et cria vers Yahvé pendant toute la nuit.12 Le matin, Samuel partit à la rencontre de Saül. On lui donna cette information : « Saül est allé à Karmel pour s’y dresser un trophée, puis il est reparti plus loin et il est descendu à Gilgal. »13 Samuel arriva auprès de Saül et Saül lui dit : « Béni sois-tu de Yahvé ! J’ai exécuté l’ordre de Yahvé. »14 Mais Samuel demanda : « Et qu’est-ce que c’est que ces bêlements qui viennent à mes oreilles et ces meuglements que j’entends » —15 « On les a amenés d’Amaleq, répondit Saül, car le peuple a épargné le meilleur du petit et du gros bétail en vue de l’offrir en sacrifice à Yahvé ton Dieu. Quant au reste, nous l’avons voué à l’anathème. »16 Mais Samuel dit à Saül : « Cesse donc, et laisse-moi t’annoncer ce que Yahvé m’a révélé cette nuit. » Il lui dit : « Parle. »17 Alors Samuel dit : « Si petit que tu sois à tes propres yeux, n’es-tu pas le chef des tribus d’Israël ? Yahvé t’a sacré roi sur Israël.18 Il t’a envoyé en expédition et il t’a dit : Pars, voue à l’anathème ces pécheurs, les Amalécites, fais-leur la guerre jusqu’à l’extermination.19 Pourquoi n’as-tu pas obéi à Yahvé ? Pourquoi t’es-tu rué sur le butin et as-tu fait ce qui déplaît à Yahvé ? « 20 Saül répondit à Samuel : « J’ai obéi à Yahvé ! J’ai fait l’expédition où il m’envoyait, j’ai ramené Agag, roi d’Amaleq, et j’ai voué Amaleq à l’anathème.21 Dans le butin, le peuple a pris, en petit et en gros bétail, le meilleur de ce que frappait l’anathème pour le sacrifier à Yahvé ton Dieu à Gilgal. »22 Mais Samuel dit : « Yahvé se plaît-il aux holocaustes et aux sacrifices comme dans l’obéissance à la parole de Yahvé ? Oui, l’obéissance vaut mieux que le sacrifice, la docilité, plus que la graisse des béliers.23 Un péché de sorcellerie, voilà la rébellion, un crime de téraphim, voilà la présomption ! Parce que tu as rejeté la parole de Yahvé, il t’a rejeté pour que tu ne sois plus roi ! « 24 Saül dit à Samuel : « J’ai péché en transgressant l’ordre de Yahvé et tes commandements, parce que j’ai eu peur du peuple et je lui ai obéi.25 Maintenant, je t’en prie, pardonne ma faute, reviens avec moi, que j’adore Yahvé. »26 Mais Samuel répondit à Saül : « Je ne reviendrai pas avec toi : puisque tu as rejeté la parole de Yahvé, Yahvé t’a rejeté pour que tu ne sois plus roi sur Israël. »27 Comme Samuel se détournait pour partir, Saül saisit le pan de son manteau, qui fut arraché,28 et Samuel lui dit : « Aujourd’hui, Yahvé t’a arraché la royauté sur Israël et l’a donnée à ton voisin, qui est meilleur que toi. »29 (Pourtant, la Gloire d’Israël ne ment pas et ne se repent pas, car il n’est pas un homme pour se repentir.)30 Saül dit : « J’ai péché, cependant, je t’en prie, honore-moi devant les anciens de mon peuple et devant Israël, et reviens avec moi pour que j’adore Yahvé ton Dieu. »31 Samuel revint en compagnie de Saül et celui-ci adora Yahvé.32 Puis Samuel dit : « Amenez-moi Agag, le roi des Amalécites », et Agag vint vers lui en chancelant et dit : « Vraiment, la mort est amère ! « 33 Samuel dit : « Comme ton épée a privé des femmes de leurs enfants, entre les femmes, ta mère sera privée de son enfant !  » Et Samuel égorgea Agag devant Yahvé à Gilgal.34 Samuel partit pour Rama et Saül remonta chez lui à Gibéa de Saül.35 Samuel ne revit plus Saül jusqu’à sa mort. En effet Samuel pleurait Saül, mais Yahvé s’était repenti de l’avoir fait roi sur Israël.

Genèse 6,5-22

Posted in alliance, attributs et noms divins, commandements (préceptes, décrets), créateur (création), eaux innombrables (négatives), inhabitation (présence divine), justice (justification, juste), mal (méchanceté), repentir divin with tags on 24 novembre 2012 by JL
Yahvé vit que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre et que son coeur ne formait que de mauvais desseins à longueur de journée.6 Yahvé se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre et il s’affligea dans son coeur.7 Et Yahvé dit : « Je vais effacer de la surface du sol les hommes que j’ai créés — et avec les hommes, les bestiaux, les bestioles et les oiseaux du ciel –, car je me repens de les avoir faits. »8 Mais Noé avait trouvé grâce aux yeux de Yahvé.9 Voici l’histoire de Noé : Noé était un homme juste, intègre parmi ses contemporains, et il marchait avec Dieu.10 Noé engendra trois fils, Sem, Cham et Japhet.11 La terre se pervertit au regard de Dieu et elle se remplit de violence.12 Dieu vit la terre : elle était pervertie, car toute chair avait une conduite perverse sur la terre.13 Dieu dit à Noé : « La fin de toute chair est arrivée, je l’ai décidé, car la terre est pleine de violence à cause des hommes et je vais les faire disparaître de la terre.14 Fais-toi une arche en bois résineux, tu la feras en roseaux et tu l’enduiras de bitume en dedans et en dehors.15 Voici comment tu la feras : 300 coudées pour la longueur de l’arche, 50 coudées pour sa largeur, 30 coudées pour sa hauteur.16 Tu feras à l’arche un toit et tu l’achèveras une coudée plus haut, tu placeras l’entrée de l’arche sur le côté et tu feras un premier, un second et un troisième étages.17 « Pour moi, je vais amener le déluge, les eaux, sur la terre, pour exterminer de dessous le ciel toute chair ayant souffle de vie : tout ce qui est sur la terre doit périr.18 Mais j’établirai mon alliance avec toi et tu entreras dans l’arche, toi et tes fils, ta femme et les femmes de tes fils avec toi.19 De tout ce qui vit, de tout ce qui est chair, tu feras entrer dans l’arche deux de chaque espèce pour les garder en vie avec toi ; qu’il y ait un mâle et une femelle.20 De chaque espèce d’oiseaux, de chaque espèce de bestiaux, de chaque espèce de toutes les bestioles du sol, un couple viendra avec toi pour que tu les gardes en vie.21 De ton côté, procure-toi de tout ce qui se mange et fais-en provision : cela servira de nourriture pour toi et pour eux. »22 Noé agit ainsi ; tout ce que Dieu lui avait commandé, il le fit.