Archive for the miracle (guérison, signe) Category

Malachie 3,1-24

Posted in abondance, adultère (luxure, prostitution), allégorie et référence christique, alliance, anathème, attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, calomnie, médisance (langue), chercher Dieu, ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), conversion (faire retour, repentir), crainte de Dieu, diable (démons, serpent), Dieu écoute, exauce, faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), impiété, inhabitation (présence divine), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), loi, lumière (lampe), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), malédiction, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), miracle (guérison, signe), offrande (prémisse et autres), opprimé (oppression), passage de la mort, Père et Fils, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, poussière (cendre, glaise), purgatoire, purification, rendre grâce (dîme), serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), témoignage (témoin), temple (sanctuaire), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01Voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient, – dit le Seigneur de l’univers.

02 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu’il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs.

03 Il s’installera pour fondre et purifier : il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l’or et l’argent ; ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l’offrande en toute justice.

04 Alors, l’offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d’autrefois.

05 Je m’approcherai de vous pour le jugement ; sans attendre, je témoignerai contre les magiciens, contre les adultères, contre ceux qui font de faux serments, contre ceux qui oppriment le salarié, la veuve et l’orphelin, qui excluent l’immigré et qui ne me craignent pas, – dit le Seigneur de l’univers.

06 Moi, le Seigneur, je n’ai pas changé, mais vous, fils de Jacob, vous n’en finissez pas de changer :

07 depuis les jours de vos pères, vous vous écartez de mes décrets et ne les gardez pas. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, – dit le Seigneur de l’univers. Vous demandez : « En quoi devrons-nous revenir ? »

08 – Un homme peut-il tromper Dieu ? Et vous me trompez ! Vous dites : « En quoi t’avons-nous trompé ? » – Pour la dîme et les redevances.

09 Vous êtes maudits de malédiction, vous me trompez, vous, la nation entière !

10 Apportez toute la dîme à la maison du trésor, pour qu’il y ait de la nourriture dans ma Maison. Soumettez-moi donc ainsi à l’épreuve, – dit le Seigneur de l’univers –, et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses du ciel si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance !

11 Pour vous, je menacerai l’insecte vorace : qu’il ne détruise plus les fruits de votre sol, et que la vigne de vos campagnes ne soit plus stérile, – dit le Seigneur de l’univers.

12 Toutes les nations vous diront bienheureux, car vous serez alors une terre de délices, – dit le Seigneur de l’univers.

13 Vous avez contre moi des paroles dures, – dit le Seigneur. Et vous osez demander : « Qu’avons-nous dit entre nous contre toi ? »

14 Voici ce que vous avez dit : « Servir Dieu n’a pas de sens. À quoi bon garder ses observances, mener une vie sans joie en présence du Seigneur de l’univers ?

15 Nous en venons à dire bienheureux les arrogants ; même ceux qui font le mal sont prospères, même s’ils mettent Dieu à l’épreuve, ils en réchappent ! »

16 Alors ceux qui craignent le Seigneur s’exhortèrent mutuellement. Le Seigneur fut attentif et les écouta ; un livre fut écrit devant lui pour en garder mémoire, en faveur de ceux qui le craignent et qui ont le souci de son nom.

17 Le Seigneur de l’univers déclara : Ils seront mon domaine particulier pour le jour que je prépare. Je serai indulgent envers eux, comme un homme est indulgent envers le fils qui le sert fidèlement.

18 Vous verrez de nouveau qu’il y a une différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui refuse de le servir.

19 Voici que vient le jour du Seigneur, brûlant comme la fournaise. Tous les arrogants, tous ceux qui commettent l’impiété, seront de la paille. Le jour qui vient les consumera, – dit le Seigneur de l’univers –, il ne leur laissera ni racine ni branche.

20 Mais pour vous qui craignez mon nom, le Soleil de justice se lèvera : il apportera la guérison dans son rayonnement. Vous sortirez en bondissant comme de jeunes veaux à la pâture.

21 Vous foulerez les méchants, car ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, – dit le Seigneur de l’univers.

22 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui j’ai prescrit, sur l’Horeb, décrets et ordonnances pour tout Israël.

23 Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable.

24 Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, et le cœur des fils vers leurs pères, pour que je ne vienne pas frapper d’anathème le pays !

 

Publicités

Jérémie 17,1-27

Posted in applanir les montagnes (collines), autel (ou Dieu descend pour bénir), bénédiction, butin de guerre (trésor), colère de Dieu, confiance en Dieu, déportation (captif, exil), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), enfer (géhenne, vallée du Cédron), espérance, eternité (vie éternel), famine (sécheresse spirituelle), foi (adhérance), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), maison (demeures) du Seigneur, malédiction, miracle (guérison, signe), nudité, offrande (prémisse et autres), omniscience divine, parole de Dieu (vivante), péché (faute), péché originel, porter du fruit, prière de louange, protection divine (refuge, abri), rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), royaume de Dieu, sabbat, salut (rachat, rédemption), sanctifier, source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le péché de Juda est inscrit avec un burin de fer, avec une pointe de diamant ; il est gravé sur la tablette de leur cœur et aux cornes de leurs autels.

02 Ainsi leurs fils en font-ils mémoire sur leurs autels et leurs poteaux sacrés, près des arbres verts, sur les collines élevées.

03 Ô ma montagne au milieu des champs, je livrerai en butin ta richesse, tous tes trésors, à cause du péché de tes lieux sacrés, sur l’ensemble de ton territoire.

04 Tu abandonneras toi-même l’héritage que je t’ai donné, et je t’asservirai à tes ennemis, dans un pays que tu ne connais pas, car vous avez allumé le feu de ma colère qui brûlera pour toujours.

05 Ainsi parle le Seigneur : Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur.

06 Il sera comme un buisson sur une terre désolée, il ne verra pas venir le bonheur. Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable.

07 Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance.

08 Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines. Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit.

09 Rien n’est plus faux que le cœur de l’homme, il est incurable. Qui peut le connaître ?

10 Moi, le Seigneur, qui pénètre les cœurs et qui scrute les reins, afin de rendre à chacun selon sa conduite, selon le fruit de ses actes.

11 La perdrix couve des œufs qu’elle n’a pas pondus, tel est celui qui s’enrichit injustement ; au milieu de ses jours, la richesse l’abandonne, en fin de compte, il n’est qu’un sot.

12 Trône de la gloire, élevé dès l’origine, tel est notre lieu saint !

13 Seigneur, espoir d’Israël, tous ceux qui t’abandonnent seront couverts de honte ; ils seront inscrits dans la terre, ceux qui se détournent de toi, car ils ont abandonné le Seigneur, la source d’eau vive.

14 Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri, sauve-moi, et je serai sauvé, car tu es ma louange.

15 Voici qu’ils me disent : « Où donc est la parole du Seigneur ? Qu’elle vienne ! »

16 Moi, pourtant, je ne me suis pas hâté derrière toi pour annoncer le malheur ; je n’ai pas désiré le jour fatal, tu le sais bien : ce qui sort de mes lèvres est à découvert devant toi.

17 Ne deviens pas pour moi une cause d’effroi, toi, mon refuge au jour du malheur.

18 Qu’ils aient honte, mes persécuteurs, et que moi, je n’aie pas honte ! Qu’ils soient effrayés, et non pas moi ! Fais venir sur eux le jour du malheur, et brise-les d’une double brisure !

19 Ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, et tiens-toi à la porte des Fils du Peuple, par où entrent et sortent les rois de Juda, et à toutes les portes de Jérusalem.

20 Tu leur diras : Écoutez la parole du Seigneur, rois de Juda, tout Juda et tous les habitants de Jérusalem, vous qui entrez par ces portes !

21 Ainsi parle le Seigneur : Prenez garde à vous-mêmes et ne transportez aucun fardeau le jour du sabbat, n’en faites pas entrer par les portes de Jérusalem.

22 Le jour du sabbat, ne faites sortir aucun fardeau de vos maisons et ne faites aucun travail. Sanctifiez le jour du sabbat, comme je l’ai ordonné à vos pères.

23 Mais ils n’ont pas écouté ni prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque pour ne pas accepter ni recevoir de leçon.

24 Si vous m’écoutez bien – oracle du Seigneur – en ne faisant entrer aucun fardeau par les portes de cette ville le jour du sabbat, en sanctifiant le jour du sabbat sans faire aucun travail, alors voici :

25 par les portes de cette ville entreront des rois et des princes siégeant sur le trône de David ; ils entreront sur un char attelé de plusieurs chevaux, eux et leurs princes, puis les gens de Juda et les habitants de Jérusalem ; et cette ville sera habitée pour toujours.

26 Ils viendront des villes de Juda et des alentours de Jérusalem, du pays de Benjamin, du Bas-Pays, de la Montagne et du Néguev, pour présenter holocaustes et sacrifices, offrandes et encens, pour présenter l’action de grâce dans la maison du Seigneur.

27 Mais si vous ne m’écoutez pas, si vous refusez de sanctifier le jour du sabbat, en portant des fardeaux et en franchissant les portes de Jérusalem le jour du sabbat, alors je mettrai le feu à ses portes ; il dévorera les fortifications de Jérusalem et ne s’éteindra pas.

 

Isaïe 53,1-12

Posted in allégorie et référence christique, butin de guerre (trésor), châtiment, droite du Seigneur, fécondité (prospérité, postérité), humilité (humble), justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), lumière (lampe), miracle (guérison, signe), paix, péché (faute), prière d'intercession, résurrection, révolte (trahison, nuque raide), sacrifice pour les péchés (expiation), souffrance (douleur) with tags on 11 février 2014 by JL

01 Qui aurait cru ce que nous avons entendu ? Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé ?

02 Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, une racine dans une terre aride ; il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire.

03 Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien.

04 En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié.

05 Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris.

06 Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.

07 Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche.

08 Arrêté, puis jugé, il a été supprimé. Qui donc s’est inquiété de son sort ? Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à mort pour les révoltes de son peuple.

09 On a placé sa tombe avec les méchants, son tombeau avec les riches ; et pourtant il n’avait pas commis de violence, on ne trouvait pas de tromperie dans sa bouche.

10 Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. S’il remet sa vie en sacrifice de réparation, il verra une descendance, il prolongera ses jours : par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira.

11 Par suite de ses tourments, il verra la lumière, la connaissance le comblera. Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes.

12 C’est pourquoi, parmi les grands, je lui donnerai sa part, avec les puissants il partagera le butin, car il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort, et il a été compté avec les pécheurs, alors qu’il portait le péché des multitudes et qu’il intercédait pour les pécheurs.

Psaumes 147,1-20

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), cantique (chant de l'âme), crainte de Dieu, créateur (création), déportation (captif, exil), espérance, Esprit-Saint, fécondité (prospérité, postérité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), humilité (humble), impiété, Jérusalem (Sion), jugement, kénose (abaissement, cœur brisé), loi, miracle (guérison, signe), paix, parole de Dieu (vivante), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, protection divine (refuge, abri), puissance divine, source d'eau vive (rosée, pluie), transcendance de Dieu, verbe (logos) with tags on 21 janvier 2014 by JL

Alleluia ! Louez Yahvé — il est bon de chanter, notre Dieu — douce est la louange.2 Bâtisseur de Jérusalem, Yahvé ! il rassemble les déportés d'Israël,3 lui qui guérit les coeurs brisés et qui bande leurs blessures ;4 qui compte le nombre des étoiles, et il appelle chacune par son nom.5 Il est grand, notre Seigneur, tout-puissant, à son intelligence point de mesure.6 Yahvé soutient les humbles, jusqu'à terre il abaisse les impies.7 Entonnez pour Yahvé l'action de grâces, jouez pour notre Dieu sur la harpe :8 lui qui drape les cieux de nuées, qui prépare la pluie à la terre, qui fait germer l'herbe sur les monts et les plantes au service de l'homme,9 qui dispense au bétail sa pâture, aux petits du corbeau qui crient.10 Ni la vigueur du cheval ne lui agrée, ni le jarret de l'homme ne lui plaît ;11 Yahvé se plaît en ceux qui le craignent, en ceux qui espèrent son amour.12 Fête Yahvé, Jérusalem, loue ton Dieu, ô Sion !13 Il renforça les barres de tes portes, il a chez toi béni tes enfants ;14 il assure ton sol dans la paix, de la graisse du froment te rassasie.15 Il envoie son verbe sur terre, rapide court sa parole ;16 il dispense la neige comme laine, répand le givre comme cendre.17 Il jette sa glace par morceaux : à sa froidure, qui peut tenir ?18 Il envoie sa parole et fait fondre, il souffle son vent, les eaux coulent.19 Il révèle à Jacob sa parole, ses lois et jugements à Israël ;20 pas un peuple qu'il ait ainsi traité, pas un qui ait connu ses jugements.

Psaumes 135,1-21

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), attributs et noms divins, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), ciel (cieux), crainte de Dieu, eaux innombrables (négatives), eternité (vie éternel), foi (adhérance), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), idolâtrie, Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur, miracle (guérison, signe), parvis, peuple de Dieu (Israel, Juda), prière de louange, terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 janvier 2014 by JL

Alleluia ! Louez le nom de Yahvé, louez, serviteurs de Yahvé,2 officiant dans la maison de Yahvé, dans les parvis de la maison de notre Dieu.3 Louez Yahvé, car il est bon, Yahvé, jouez pour son nom, car il est doux.4 C'est Jacob que Yahvé s'est choisi, Israël dont il fit son apanage.5 Moi je sais qu'il est grand, Yahvé, que notre Seigneur surpasse tous les dieux.6 Tout ce qui plaît à Yahvé, il le fait, au ciel et sur terre, dans les mers et tous les abîmes.7 Faisant monter les nuages du bout de la terre, il produit avec les éclairs la pluie, il tire le vent de ses trésors.8 Il frappa les premiers-nés d'Egypte depuis l'homme jusqu'au bétail ;9 il envoya signes et prodiges au milieu de toi, Egypte, sur Pharaon et tous ses serviteurs.10 Il frappa des païens en grand nombre, fit périr des rois valeureux,11 Sihôn, roi des Amorites, et Og, roi du Bashân, et tous les royaumes de Canaan ;12 et il donna leur terre en héritage, en héritage à Israël son peuple.13 Yahvé, ton nom à jamais ! Yahvé, ton souvenir d'âge en âge !14 Car Yahvé prononce pour son peuple, il s'émeut pour ses serviteurs.15 Les idoles des païens, or et argent, une oeuvre de main d'homme !16 elles ont une bouche et ne parlent pas, elles ont des yeux et ne voient pas.17 Elles ont des oreilles et n'entendent pas, pas le moindre souffle en leur bouche.18 Comme elles, seront ceux qui les firent, quiconque met en elles sa foi.19 Maison d'Israël, bénissez Yahvé, maison d'Aaron, bénissez Yahvé,20 maison de Lévi, bénissez Yahvé, ceux qui craignent Yahvé, bénissez Yahvé.21 Béni soit Yahvé depuis Sion, lui qui habite Jérusalem !

Psaumes 105,1-45

Posted in alliance, cantique (chant de l'âme), chercher Dieu, colonne de nuée et de feu, consacré (consécration), election divine, face de Dieu (visage), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), joie divine (jubilation), jugement, loi, manne (pain du ciel), miracle (guérison, signe), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, serment (vœux), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte) with tags on 18 janvier 2014 by JL

Alleluia ! Rendez grâce à Yahvé, criez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;2 chantez-le, jouez pour lui, récitez toutes ses merveilles ;3 tirez gloire de son nom de sainteté, joie pour les coeurs qui cherchent Yahvé !4 Recherchez Yahvé et sa force, sans relâche poursuivez sa face ;5 rappelez-vous quelles merveilles il a faites, ses miracles et les jugements de sa bouche.6 Lignée d'Abraham son serviteur, enfants de Jacob son élu,7 c'est lui Yahvé notre Dieu : sur toute la terre ses jugements.8 Il se rappelle à jamais son alliance, parole promulguée pour mille générations,9 pacte conclu avec Abraham, serment qu'il fit à Isaac.10 Il l'érigea en loi pour Jacob, pour Israël en alliance à jamais,11 disant : « Je te donne une terre, Canaan, votre part d'héritage. »12 Tant qu'on put les compter, peu nombreux, étrangers au pays,13 tant qu'ils allaient de nation en nation, d'un royaume à un peuple différent,14 il ne laissa personne les opprimer, à cause d'eux il châtia des rois :15 « Ne touchez pas à qui m'est consacré ; à mes prophètes ne faites pas de mal. »16 Il appela sur le pays la famine, il brisa leur bâton, le pain ;17 il envoya devant eux un homme, Joseph vendu comme esclave.18 On affligea ses pieds d'entraves, on lui passa les fers au cou ;19 le temps passa, son oracle s'accomplit, la parole de Yahvé le justifia.20 Le roi envoya l'élargir, le maître des peuples, lui ouvrir ;21 il l'établit seigneur sur sa maison, maître de toute sa richesse,22 pour instruire à son gré ses princes ; de ses anciens il fit des sages.23 Israël passa en Egypte, Jacob séjourna au pays de Cham.24 Il fit croître son peuple abondamment, le fortifia plus que ses adversaires ;25 changeant leur coeur, il les fit haïr son peuple et ruser avec ses serviteurs.26 Il envoya son serviteur Moïse, Aaron qu'il s'était choisi ;27 ils firent chez eux les signes qu'il avait dits, des miracles au pays de Cham.28 Il envoya la ténèbre et enténébra, mais ils bravèrent ses ordres.29 Il changea leurs eaux en sang et fit périr leurs poissons.30 Leur pays grouilla de grenouilles jusque dans les chambres des rois ;31 il dit, et les insectes passèrent, les moustiques sur toute la contrée.32 Il leur donna pour pluie la grêle, flammes de feu sur leur pays ;33 il frappa leur vigne et leur figuier, il brisa les arbres de leur contrée.34 Il dit, et les sauterelles passèrent, les criquets, et ils étaient sans nombre,35 et ils mangèrent toute herbe en leur pays et ils mangèrent le fruit de leur terroir.36 Il frappa tout premier-né dans leur pays, toute la fleur de leur race ;37 il les fit sortir avec or et argent, et pas un dans leurs tribus ne trébuchait.38 L'Egypte se réjouit de leur sortie, elle en était saisie de terreur ;39 il déploya une nuée pour les couvrir, un feu pour éclairer de nuit.40 Ils demandèrent, il fit passer les cailles, du pain des cieux il les rassasia ;41 il ouvrit le rocher, les eaux jaillirent, dans le lieu sec elles coulaient comme un fleuve.42 Se rappelant sa parole sacrée envers Abraham son serviteur,43 il fit sortir son peuple dans l'allégresse, parmi les cris de joie, ses élus.44 Il leur donna les terres des païens, du labeur des nations ils héritèrent,45 en sorte qu'ils gardent ses décrets et qu'ils observent ses lois.

2 Maccabées 3,1-40

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), joie divine (jubilation), miracle (guérison, signe), oeuvre du Seigneur, prière d'intercession, puissance divine, ténèbre, temple (sanctuaire), vision (songe, extase) with tags on 25 décembre 2013 by JL

Tandis que la ville sainte était habitée dans une paix complète et qu’on y observait les lois le plus exactement possible, à cause de la piété du grand prêtre Onias et de sa haine pour le mal,2 il arrivait que les rois eux-mêmes honoraient le saint lieu et rehaussaient la gloire du Temple par les dons les plus magnifiques,3 si bien que Séleucus, roi d’Asie, couvrait de ses revenus personnels toutes les dépenses nécessaires au service des sacrifices.4 Mais un certain Simon, de la tribu de Bilga, institué prévôt du Temple, se trouva en désaccord avec le grand prêtre sur la police des marchés de la ville.5 Comme il ne pouvait l’emporter sur Onias, il alla trouver Apollonius, fils de Thraséos, qui était à cette époque le stratège de Coelé-Syrie et de Phénicie.6 Il rapporta que le trésor de Jérusalem regorgeait de richesses indicibles au point que la quantité des sommes en était incalculable et nullement en rapport avec le compte exigé par les sacrifices : il était possible de les faire tomber en la possession du roi.7 Au cours d’une entrevue avec le roi, Apollonius mit celui-ci au courant des richesses qu’on lui avait dénoncées. Arrêtant son choix sur Héliodore, qui était à la tête des affaires, le roi l’envoya avec ordre de procéder à l’enlèvement des susdites richesses.8 Aussitôt Héliodore se mettait en route, en apparence pour inspecter les villes de Coelé-Syrie et de Phénicie, en fait pour accomplir les intentions du roi.9 Arrivé à Jérusalem, et reçu avec bienveillance par le grand prêtre et par la ville, il fit part de ce qu’on avait dévoilé et manifesta le but de sa présence, demandant ensuite si véritablement il en était ainsi.10 Le grand prêtre lui représenta que le trésor contenait les dépôts des veuves et des orphelins11 et une somme appartenant à Hyrcan, fils de Tobie, personnage occupant une très haute situation, et qu’à l’encontre de ce que colportait faussement l’impie Simon, il y avait en tout 400 talents d’argent et 200 talents d’or ;12 qu’au reste il était absolument impossible de faire tort à ceux qui s’étaient confiés à la sainteté de ce lieu, à la majesté et à l’inviolabilité d’un Temple vénéré dans le monde entier.13 Mais Héliodore, en vertu des ordres qu’il avait reçus du roi, soutenait absolument que ces richesses devaient être confisquées au profit du trésor royal.14 Au jour fixé par lui, il entrait pour dresser un inventaire de ces richesses. Une grande anxiété régna dans toute la ville.15 Revêtus de leurs habits sacerdotaux, les prêtres, prosternés devant l’autel, invoquaient le ciel, auteur de la loi sur les dépôts, le priant de conserver ces biens intacts à ceux qui les avaient déposés.16 A voir l’aspect du grand prêtre, on ne pouvait manquer de sentir une blessure jusqu’au fond du coeur, tant son air et l’altération de son teint trahissaient l’angoisse de son âme.17 En proie à la frayeur et au tremblement dans tout son corps, cet homme manifestait à ceux qui le regardaient la souffrance installée dans son coeur.18 Des gens se précipitaient par groupes hors des maisons pour prier tous ensemble parce que le saint lieu était menacé d’opprobre.19 Les femmes, ceintes de sacs au-dessous des seins, remplissaient les rues ; les jeunes filles qui étaient tenues à la maison couraient, les unes aux portes, les autres sur les murs, certaines se penchaient aux fenêtres :20 toutes, les mains tendues vers le ciel, proféraient leur supplication.21 C’était pitié de voir la prostration confuse de la multitude et l’appréhension du grand prêtre en proie à une grande inquiétude.22 Pendant que d’un côté on demandait au Seigneur tout-puissant de garder intacts, en toute sûreté, les dépôts à ceux qui les avaient confiés,23 Héliodore, d’autre part, exécutait ce qui avait été décidé.24 Il était déjà là avec ses satellites, près du Trésor, lorsque le Souverain des Esprits et de toute Puissance se manifesta, avec un tel éclat que tous ceux qui avaient osé entrer là, frappés par la force de Dieu, se trouvèrent sans vigueur ni courage.25 A leurs yeux apparut un cheval monté par un redoutable cavalier et richement caparaçonné ; bondissant avec impétuosité, il agitait contre Héliodore ses sabots de devant. L’homme qui le montait paraissait avoir une armure d’or.26 Deux autres jeunes hommes lui apparurent en même temps, d’une force remarquable, éclatants de beauté, couverts d’habits magnifiques ; s’étant placés l’un d’un côté, l’autre de l’autre, ils le flagellaient sans relâche, lui portant une grêle de coups.27 Héliodore, soudain tombé à terre, fut environné d’épaisses ténèbres. On le ramassa pour le mettre dans une litière,28 et cet homme, qui venait d’entrer dans la chambre dudit Trésor avec un nombreux entourage et tous ses gardes du corps, fut emporté, incapable de s’aider lui-même, par des gens qui reconnaissaient ouvertement la souveraineté de Dieu.29 Pendant que cet homme, sous le coup de la puissance divine, gisait sans voix, privé de tout espoir et de tout secours,30 les autres bénissaient le Seigneur qui avait miraculeusement glorifié son saint lieu. Et le sanctuaire, qui un instant auparavant était plein de frayeur et de trouble, fut, par la manifestation du Seigneur tout-puissant, débordant de joie et d’allégresse.31 Certains des compagnons d’Héliodore s’empressèrent de demander à Onias de prier le Très-Haut et d’accorder la vie à celui qui gisait n’ayant plus qu’un souffle.32 Dans la crainte que le roi ne soupçonnât par hasard les Juifs d’avoir joué un mauvais tour à Héliodore, le grand prêtre offrit un sacrifice pour le retour de cet homme à la vie.33 Alors que le grand prêtre offrait le sacrifice d’expiation, les mêmes jeunes hommes apparurent à Héliodore revêtus des mêmes habits, et, se tenant debout, lui dirent : « Rends mille actions de grâces au grand prêtre Onias, car c’est en considération de lui que le Seigneur t’accorde la vie sauve.34 Quant à toi, ainsi fustigé du Ciel, annonce à tous la grandeur de la force de Dieu. » Ayant dit ces paroles, ils disparurent.35 Héliodore, ayant offert un sacrifice au Seigneur et fait les plus grands voeux à celui qui lui avait conservé la vie, prit amicalement congé d’Onias et revint avec son armée auprès du roi.36 Il rendait témoignage à tous des oeuvres du Dieu très grand qu’il avait contemplées de ses yeux.37 Au roi lui demandant quel homme lui paraissait propre à être envoyé une fois encore à Jérusalem, Héliodore répondit :38 « Si tu as quelque ennemi ou quelque conspirateur contre l’Etat, envoie-le là-bas et il te reviendra déchiré par les fouets, si toutefois il en réchappe, car il y a vraiment pour le lieu saint une puissance toute particulière de Dieu.39 Celui qui a sa demeure dans le ciel veille sur ce lieu et le protège ; ceux qui y viennent avec de mauvais desseins, il les frappe et les fait périr. »40 C’est ainsi que se passèrent les choses relatives à Héliodore et à la sauvegarde du trésor sacré.