Archive for the charité (partage, aumône) Category

Zacharie 7,1-14

Posted in attributs et noms divins, charité (partage, aumône), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), Esprit-Saint, etranger (terre étrangère), face de Dieu (visage), iles lointaines (nations éloignées), justice (justification, juste), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, mal (méchanceté), opprimé (oppression), parole de Dieu (vivante), pauvre (faible), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophète, révolte (trahison, nuque raide), terre promise (terre sainte), veuve, orphelin, indigent with tags on 6 mars 2014 by JL

01 La quatrième année du roi Darius, le quatrième jour du neuvième mois, le mois de Kisléou, la parole du Seigneur fut adressée à Zacharie.

02 Béthel envoya Sar-Écer et Réguem-Mélek avec ses gens pour apaiser la face du Seigneur

03 et demander aux prêtres attachés à la Maison du Seigneur de l’univers, ainsi qu’aux prophètes : « Dois-je pleurer au cinquième mois, en m’imposant des privations comme je le fais depuis tant d’années ? »

04 Alors, la parole du Seigneur de l’univers me fut adressée :

05 Dis à tous les gens du pays et aux prêtres : Quand vous avez jeûné en vous lamentant aux cinquième et septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, était-ce bien mon jeûne que vous pratiquiez ?

06 Et quand vous mangez, quand vous buvez, n’est-ce pas vous qui mangez, vous qui buvez ?

07 Ces paroles ne sont-elles pas ce que le Seigneur avait proclamé par les prophètes de jadis, quand Jérusalem était habitée et tranquille, avec ses villes d’alentour, quand le Néguev était habité, ainsi que le Bas-Pays ?

08 La parole du Seigneur fut adressée à Zacharie :

09 Ainsi parlait le Seigneur de l’univers. Il disait : Rendez une justice vraie ; que chacun ait pour son frère amour et tendresse.

10 La veuve et l’orphelin, l’étranger et le pauvre, ne les opprimez pas ; que personne de vous ne médite en son cœur du mal contre son frère.

11 Mais ils ont refusé de prêter attention : ils ont présenté des nuques rebelles ; ils se sont bouché les oreilles pour ne pas entendre ;

12 ils ont rendu leur cœur aussi dur qu’un diamant, pour ne pas écouter l’instruction et les paroles que le Seigneur de l’univers leur avait adressées en son Esprit, par les prophètes de jadis. Grande fut alors l’irritation du Seigneur de l’univers.

13 Tout comme j’ai lancé des appels qu’ils n’ont pas écoutés, ainsi lanceront-ils des appels que je n’écouterai pas, dit le Seigneur de l’univers.

14 Je les ai dispersés parmi toutes sortes de nations qu’ils ne connaissaient pas. Le pays fut dévasté derrière eux : plus personne pour aller et venir. Ainsi, d’une terre de délices ont-ils fait une désolation !

Publicités

Ezéchiel 18,1-32

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), charité (partage, aumône), commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), droiture, faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pauvre (faible), péché (faute), prophétie (oracle), pureté du coeur, rétribution (mérite), sang, vérité with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Qu’avez-vous donc, dans le pays d’Israël, à répéter ce proverbe : “Les pères mangent du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées” ?

03 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – vous n’aurez plus à répéter ce proverbe en Israël.

04 En effet, toutes les vies m’appartiennent, la vie du père aussi bien que celle du fils, elles m’appartiennent. Celui qui a péché, c’est lui qui mourra.

05 L’homme qui est juste, qui observe le droit et la justice,

06 qui ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain, ne s’approche pas d’une femme en état de souillure ;

07 l’homme qui n’exploite personne, qui restitue ce qu’on lui a laissé en gage, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu ;

08 l’homme qui ne prête pas à intérêt, ne pratique pas l’usure, qui détourne sa main du mal, tranche équitablement entre deux adversaires,

09 qui marche selon mes décrets et observe mes ordonnances pour agir avec vérité : un tel homme est juste, c’est certain, il vivra, – oracle du Seigneur Dieu.

10 Mais si cet homme a un fils violent et sanguinaire, coupable d’une de ces fautes,

11 – alors que lui n’en a commis aucune – un fils qui, de plus, va aux festins sur les montagnes et rend impure la femme de son prochain,

12 qui exploite le pauvre et le malheureux, qui commet des fraudes, ne restitue pas un gage, lève les yeux vers les idoles immondes et se livre à l’abomination,

13 qui prête à intérêt et pratique l’usure, ce fils-là vivra-t-il ? Il ne vivra pas ; il s’est livré à toutes ces abominations : il sera mis à mort, et son sang, qu’il soit sur lui !

14 Mais voici : un homme a un fils qui voit tous les péchés qu’a commis son père, il les voit sans les imiter,

15 il ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain,

16 il n’exploite personne, ne prend pas de gages, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu,

17 il détourne sa main du mal, ne prélève pas d’intérêt et ne pratique pas l’usure, il accomplit mes ordonnances et marche selon mes décrets. Ce fils ne mourra pas à cause des fautes de son père, c’est certain, il vivra.

18 Mais son père, s’il a pratiqué la violence, commis des fraudes et n’a pas bien agi au milieu de son peuple : il mourra en raison de sa faute.

19 Or vous dites : “Pourquoi le fils ne porte-t-il pas la faute de son père ?” Le fils a pratiqué le droit et la justice, il a observé tous mes décrets et les a pratiqués : c’est certain, il vivra.

20 Celui qui a péché, c’est lui qui mourra ! Le fils ne portera pas la faute de son père, ni le père, la faute de son fils : la justice sera la part du juste, la méchanceté, celle du méchant.

21 Mais le méchant, s’il se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe tous mes décrets, s’il pratique le droit et la justice, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

22 On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis, il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée.

23 Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant – oracle du Seigneur Dieu –, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ?

24 Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations du méchant, il le ferait et il vivrait ? Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !

25 Et pourtant vous dites : “La conduite du Seigneur n’est pas la bonne”. Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ?

26 Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra.

27 Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie.

28 Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

29 Et pourtant la maison d’Israël répète : “La conduite du Seigneur est étrange”. Est-ce ma conduite qui est étrange, maison d’Israël ? N’est-ce pas votre conduite qui est étrange ?

30 C’est pourquoi – oracle du Seigneur Dieu – je vous jugerai chacun selon sa conduite, maison d’Israël. Retournez-vous ! Détournez-vous de vos crimes, et vous ne trébucherez plus dans la faute.

31 Rejetez tous les crimes que vous avez commis, faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi vouloir mourir, maison d’Israël ?

32 Je ne prends plaisir à la mort de personne, – oracle du Seigneur Dieu – : convertissez-vous, et vous vivrez. »

Ecclésiastique 40,1-30

Posted in bénédiction, charité (partage, aumône), convoitise (envie), crainte de Dieu, impiété, mariage, péché originel, poussière (cendre, glaise), pur et impur (souillure), sagesse with tags on 3 février 2014 by JL

01 Une grande inquiétude est la part de tout homme, un joug pesant accable les fils d’Adam, depuis le jour où ils sortent du ventre de leur mère jusqu’au jour où ils retournent à la mère universelle.

02 L’objet de leurs réflexions, la crainte de leur cœur, c’est la pensée de ce qui les attend, c’est le jour de leur mort.

03 Depuis celui qui siège sur un trône de gloire jusqu’à celui qui est humilié sur la terre et la cendre,

04 depuis celui qui porte la pourpre et la couronne jusqu’à celui qui est vêtu d’étoffe grossière,

05 ce n’est que colère, jalousie, trouble, agitation, crainte de la mort, rancune et discorde. Et quand on prend du repos sur son lit, le sommeil de la nuit perturbe les idées :

06 à peine est-on assoupi, voilà qu’en rêve, comme de jour, on s’épuise et, troublé par des visions imaginaires, on se prend pour un fuyard échappé du combat.

07 Au moment de la délivrance on se réveille, tout étonné de sa vaine frayeur.

08 Ainsi en va-t-il pour toute chair, depuis l’homme jusqu’à la bête, et pour le pécheur sept fois plus encore :

09 peste, sang, querelle, épée, malheurs, famine, destruction et fléaux !

10 C’est contre les gens sans loi que tout cela a été créé, et c’est à cause d’eux que survint le déluge.

11 Tout ce qui vient de la terre retourne à la terre et ce qui vient des eaux fait retour à la mer.

12 Tout cadeau corrupteur part en fumée, mais la fidélité se maintient à jamais.

13 La fortune des escrocs s’épuisera comme un cours d’eau en été, elle n’est qu’un grand coup de tonnerre dans l’orage.

14 Aussi vrai qu’ils se sont réjouis de prendre à pleines mains, les corrompus iront à la ruine.

15 Les rejetons des impies ne donnent pas de rameaux, leurs racines impures ne trouveront que rochers arides.

16 Ou bien, comme le roseau qui prolifère au bord de l’eau, on les arrachera avant toute autre plante.

17 Mais la générosité est un jardin de bénédictions, et l’aumône demeure à jamais.

18 Celui qui se suffit à lui-même ou celui qui travaille a une vie agréable, mais plus encore celui qui trouve un trésor.

19 Avoir des enfants et fonder une ville, c’est perpétuer son nom, mais on estime plus encore la femme irréprochable.

20 Le vin et la musique réjouissent le cœur, mais plus encore l’amour de la sagesse.

21 La flûte et la harpe donnent du charme à la mélodie, mais plus encore une jolie voix.

22 Grâce et beauté sont le plaisir des yeux, mais plus encore la verdure des champs.

23 Amis et compagnons, c’est à propos qu’ils se retrouvent, mais plus encore la femme avec son mari.

24 Frères et protecteurs sont utiles aux mauvais jours, mais plus encore l’aumône qui délivre.

25 L’or et l’argent affermissent la démarche, mais on apprécie plus encore un bon conseil.

26 La richesse et la force donnent un cœur confiant, mais plus encore, la crainte du Seigneur. Avec la crainte du Seigneur, rien ne manque ; avec elle, nul besoin de chercher secours.

27 La crainte du Seigneur est un jardin de bénédiction, plus que toute gloire elle protège.

28 Ne vis pas de mendicité, mon fils, mieux vaut mourir que mendier !

29 L’homme qui regarde vers la table d’un autre, son existence n’est pas une vie. Il se souille avec la nourriture d’autrui, alors qu’un homme avisé, bien éduqué, s’en gardera.

30 À la bouche de celui qui n’a honte de rien, la nourriture mendiée est douce, mais elle brûlera ses entrailles.

Ecclésiastique 35,1-26

Posted in charité (partage, aumône), ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), encens (odeur agréable à Dieu), faire mémoire (mémorial, solennité), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), oeuvres (notre contribution), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), pauvre (faible), prière d'invocation, sacrifice d'holocauste et communion, veuve, orphelin, indigent with tags on 2 février 2014 by JL

01C’est présenter de multiples offrandes que d’observer la Loi ;

02 c’est offrir un sacrifice de paix que s’attacher aux commandements.

03 C’est apporter une offrande de fleur de farine que se montrer reconnaissant ;

04 c’est présenter un sacrifice de louange que faire l’aumône.

05 On obtient la bienveillance du Seigneur en se détournant du mal ; on offre un sacrifice d’expiation en se détournant de l’injustice.

06 Ne te présente pas devant le Seigneur les mains vides.

07 Accomplis tout cela car tel est son commandement.

08 L’offrande de l’homme juste est comme la graisse des sacrifices sur l’autel, son agréable odeur s’élève devant le Très-Haut.

09 Le sacrifice de l’homme juste est agréé par Dieu qui en gardera mémoire.

10 Rends gloire au Seigneur sans être regardant : ne retranche rien des prémices de ta récolte.

11 Chaque fois que tu fais un don, montre un visage joyeux ; consacre de bon cœur à Dieu le dixième de ce que tu gagnes.

12 Donne au Très-Haut selon ce qu’il te donne, et, sans être regardant, selon tes ressources.

13 Car le Seigneur est celui qui paye de retour ; il te rendra sept fois plus que tu n’as donné.

14 N’essaye pas de l’influencer par des présents, il ne les acceptera pas ;

15 ne mets pas ta confiance dans un sacrifice injuste. Car le Seigneur est un juge qui se montre impartial envers les personnes.

16 Il ne défavorise pas le pauvre, il écoute la prière de l’opprimé.

17 Il ne méprise pas la supplication de l’orphelin, ni la plainte répétée de la veuve.

18 Les larmes de la veuve ne coulent-elles pas sur ses joues,

19 et son cri n’accuse-t-il pas celui qui la fait pleurer ?

20 Celui dont le service est agréable à Dieu sera bien accueilli, sa supplication parviendra jusqu’au ciel.

21 La prière du pauvre traverse les nuées ; tant qu’elle n’a pas atteint son but, il demeure inconsolable. Il persévère tant que le Très-Haut n’a pas jeté les yeux sur lui,

22 ni prononcé la sentence en faveur des justes et rendu justice. Le Seigneur ne tardera pas, il restera impatient, jusqu’à ce qu’il ait brisé les reins des hommes sans pitié,

23 tiré vengeance des nations, supprimé la multitude des insolents et brisé le sceptre des injustes,

24 jusqu’à ce qu’il ait rendu à chacun selon ses œuvres et rétribué les actions des hommes selon leurs intentions,

25 jusqu’à ce qu’il ait jugé la cause de son peuple et qu’il l’ait comblé de joie par sa miséricorde.

26 Qu’elle sera bienvenue, sa miséricorde, au temps du malheur, comme les nuages de pluie au temps de la sécheresse !

Ecclésiastique 29,1-28

Posted in attributs et noms divins, charité (partage, aumône), commandements (préceptes, décrets), oeuvres (notre contribution), pauvre (faible) with tags on 2 février 2014 by JL

01C’est faire œuvre de miséricorde que prêter à son prochain ; lui venir en aide, c’est observer les commandements.

02 Prête à ton prochain quand il est dans le besoin, et restitue en temps voulu ce que tu as emprunté.

03 Tiens ta parole, sois loyal envers ton prochain, et tu trouveras toujours le nécessaire.

04 Beaucoup considèrent ce qu’on leur prête comme s’ils l’avaient trouvé et mettent en difficulté ceux qui les secourent.

05 Tant qu’on n’a pas reçu, on couvre de baisers les mains du prochain, et, pour ses richesses, on lui parle humblement. Mais, au moment de l’échéance, on traîne en longueur, on rembourse par des mots embarrassés, et l’on incrimine les circonstances.

06 Si l’on est solvable, on rend tout au plus la moitié, et le prêteur peut considérer cela comme une aubaine. Sinon, le voilà frustré de son bien ; il s’offre même le luxe d’un ennemi qui le rembourse en insultes et malédictions, le payant de mépris au lieu d’estime.

07 Beaucoup se refusent à prêter, non par méchanceté, mais par crainte d’être dépouillés pour rien.

08 Pourtant, laisse-toi toucher par le malheureux, ne lui fais pas attendre ton aumône.

09 Viens en aide au pauvre, comme il est prescrit : il est dans la misère, ne le renvoie pas les mains vides.

10 Pour un frère et un ami, sacrifie ton argent, plutôt que de le laisser rouiller dans ton coffre.

11 Investis ta fortune selon les commandements du Très-Haut : cela te rapportera plus que l’or.

12 Fais l’aumône, elle s’entassera dans tes greniers, elle te préservera de tout malheur.

13 Mieux qu’un solide bouclier, mieux qu’une lourde lance, elle te défendra contre l’ennemi.

14 L’homme de bien se porte caution pour son prochain, mais celui qui est sans scrupule l’abandonnera.

15 N’oublie pas les bienfaits de qui s’est porté garant : il s’est engagé en personne pour toi.

16 Le pécheur dilapide les biens de son garant ;

17 dans son ingratitude, il abandonne celui qui l’a sauvé.

18 Une caution a ruiné bien des gens prospères et les a secoués comme une mer démontée ; elle a contraint à l’exil des hommes puissants, qui ont erré parmi des nations étrangères.

19 Un pécheur qui, pour le profit, s’expose comme garant s’expose en fait aux poursuites judiciaires.

20 Viens en aide à ton prochain selon tes moyens, mais prends garde à ne pas t’exposer à la ruine.

21 L’essentiel dans la vie, c’est l’eau, le pain, le vêtement et une maison pour protéger son intimité.

22 Mieux vaut une existence de pauvre dans sa cabane que faire bonne chère chez les autres.

23 Que tu aies peu ou beaucoup, montre-toi content, et tu n’entendras pas le reproche d’être un étranger.

24 C’est une triste vie que d’aller de maison en maison, où tu restes un étranger et n’oses pas ouvrir la bouche.

25 Tu fais le service et présentes à boire sans qu’on te dise merci, et, en plus, tu entends des paroles dures :

26 « Viens ici, l’étranger, prépare la table ; et aussitôt prêt, donne-moi à manger !

27 Va-t’en, l’étranger, laisse ta place à quelqu’un d’honorable ! Mon frère vient me rendre visite, j’ai besoin de la maison. »

28 Il est pénible pour un homme qui se respecte de s’entendre rabrouer par son hôte et insulter par un créancier.

Ecclésiastique 17,1-32

Posted in alliance, arbre du bien et du mal, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), charité (partage, aumône), ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), créateur (création), ecouter (voix du Seigneur), espérance, eternité (vie éternel), image de Dieu (ressemblance), indulgence (intercession), intendant (partenaire), lumière (lampe), mal (méchanceté), oeuvre du Seigneur, omniscience divine, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), péché originel, peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), prière de louange, rétribution (mérite), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 30 janvier 2014 by JL

Le Seigneur a tiré l’homme de la terre pour l’y renvoyer ensuite.2 Il a assigné aux hommes un nombre précis de jours et un temps déterminé, il a remis en leur pouvoir ce qui est sur terre.3 Il les a revêtus de force, comme lui-même, à son image il les a créés.4 A toute chair il a inspiré la terreur de l’homme, pour qu’il domine bêtes sauvages et oiseaux.5 Ils reçurent l’usage des cinq pouvoirs du Seigneur, comme sixième, l’intelligence leur fût donnée en partage et comme septième la raison, interprète de ses pouvoirs.6 Il leur forma une langue, des yeux, des oreilles, il leur donna un coeur pour penser.7 Il les remplit de science et d’intelligence et leur fit connaître le bien et le mal.8 Il mit sa lumière dans leur coeur pour leur montrer la grandeur de ses oeuvres.9 Et il leur donna de célébrer éternellement ses merveilles.10 Ils loueront son saint nom, racontant la grandeur de ses oeuvres.11 Il leur accorda encore la connaissance, il les gratifia de la loi de la vie :12 il a conclu avec eux une alliance éternelle et leur a fait connaître ses jugements ;13 leurs yeux contemplèrent la grandeur de sa majesté, leurs oreilles entendirent la magnificence de sa voix.14 Il leur dit : « Gardez-vous de tout mal », il leur donna des commandements chacun à l’égard de son prochain.15 Leur conduite est toujours devant lui, jamais cachée à ses regards.16 Dès la jeunesse leurs voies les mènent au mal et ils ne purent changer leur coeur de pierre en un coeur de chair, car dans la répartition des peuples et de toute la terre,17 A chaque peuple il a préposé un prince, mais Israël est la portion du Seigneur.18 son premier-né qu’il nourrit de discipline, auquel il dispense la lumière de son amour sans l’abandonner.19 Toutes leurs actions sont devant lui comme le soleil, ses regards sont assidus à observer leur conduite.20 Leurs injustices ne lui sont point cachées, tous leurs péchés sont devant le Seigneur.21 Mais le Seigneur est bon et connaît sa créature, il ne les détruit ni ne les abandonne, mais les épargne.22 L’aumône d’un homme est pour lui comme un sceau, il conserve un bienfait comme la pupille de l’oeil.23 Un jour il se lèvera et les récompensera, sur leur tête il fera venir leur récompense.24 Mais à ceux qui se repentent il accorde un retour, il réconforte ceux qui ont perdu l’espérance.25 Convertis-toi au Seigneur et renonce à tes péchés, implore-le bien en face, cesse de l’offenser.26 Reviens vers le Très-Haut, détourne-toi de l’injustice et hais vigoureusement l’iniquité.27 Car qui louera le Très-Haut dans le shéol, si les vivants ne lui rendent gloire ?28 La louange est inconnue des morts comme de ceux qui ne sont pas, celui qui a vie et santé glorifie le Seigneur.29 Qu’elle est grande la miséricorde du Seigneur, son indulgence pour ceux qui se tournent vers lui !30 Car l’homme ne peut tout avoir, puisque le fils d’homme n’est pas immortel.31 Quoi de plus lumineux que le soleil ? Pourtant il disparaît. La chair et le sang ne peuvent nourrir que malice.32 C’est lui qui surveille les puissances en haut des cieux, et tous les hommes ne sont que terre et cendre.

Ecclésiastique 16,1-30

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), charité (partage, aumône), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), colère de Dieu, crainte de Dieu, créateur (création), eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), impiété, jugement, oeuvre du Seigneur, orgueil (se glorifier), pardon (miséricorde, pitié), révolte (trahison, nuque raide), transcendance de Dieu with tags on 30 janvier 2014 by JL

Ne désire pas une nombreuse descendance de propres à rien et ne mets pas ta joie dans des fils impies.2 Quel que soit leur nombre ne te réjouis pas s’ils ne possèdent pas la crainte de Dieu.3 Ne compte pas pour eux sur une longue vie et n’aie pas confiance dans leur destin, car mieux vaut un seul que mille et mourir sans enfants qu’avoir des fils impies.4 Par un seul homme intelligent une ville se peuple, mais la race des pervers sera détruite.5 J’ai vu de mes yeux beaucoup de choses semblables et de mes oreilles j’en ai entendu de plus fortes.6 Dans l’assemblée des pécheurs s’allume le feu, dans la race rebelle s’est enflammée la Colère.7 Dieu n’a point pardonné aux géants d’autrefois qui s’étaient révoltés, fiers de leur puissance.8 Il n’a pas épargné la ville où habitait Lot : leur orgueil lui faisait horreur.9 Il n’a pas eu pitié de la race de perdition : ceux qui se prévalaient de leurs péchés.10 Il traita de même 600.000 hommes de pied, qui s’étaient ligués dans la dureté de leur coeur.11 N’y eût-il qu’un seul homme au cou raide, il serait inouï qu’il restât impuni, car pitié et colère appartiennent au Seigneur puissant dans le pardon, répandant la colère.12 Autant que sa miséricorde, autant est grande sa sévérité, il juge les hommes selon leurs oeuvres.13 Il ne laisse pas impuni le pécheur avec ses larcins, il ne frustre pas la patience de l’homme pieux.14 Il tient compte de tout acte de charité et chacun est traité selon ses oeuvres.15 Le Seigneur a endurci le coeur de Pharaon pour qu’il ne le reconnût pas, afin de faire connaître ses actions sous le ciel.16 A toute le création sa pitié se manifeste, il a partagé sa lumière et son ombre entre les hommes.17 Ne dis pas : « Je me cacherai pour échapper au Seigneur ; là-haut qui se souviendra de moi ? Au milieu de la foule je ne serai pas reconnu, que suis-je dans la création immense ? « 18 Voici : le ciel, le plus haut des cieux, l’abîme et la terre sont ébranlés lors de sa visite.19 En même temps les montagnes et les fondements de la terre tremblent sous son regard.20 Mais à tout cela on ne réfléchit pas ; qui donc s’intéresse à ses voies ?21 La tempête aussi reste invisible, la plupart de ses oeuvres sont dans le secret.22 « Les oeuvres de la justice, qui les annoncera ? Qui les attendra ? Car l’alliance est loin. »23 Ainsi pense l’homme court de sens ; l’insensé, égaré, ne rêve que folies.24 Ecoute-moi, mon fils, et acquiers la connaissance, applique ton coeur à mes paroles.25 Avec mesure je te révélerai la discipline, avec soin je proclamerai la connaissance.26 Lorsqu’au commencement Dieu créa ses oeuvres, sitôt faites, il leur attribua une place.27 Il ordonna ses oeuvres pour l’éternité, depuis leurs origines jusqu’à leurs générations lointaines. Elles ne souffrent la faim ni la fatigue et n’abandonnent jamais leur tâche.28 Aucune n’a jamais heurté l’autre et jamais elles ne désobéissent à sa parole.29 Ensuite le Seigneur jeta les yeux sur la terre et la remplit de ses biens.30 De toute espèce d’animaux il en couvrit la face et ils retourneront à la terre.