Archive for the onction (oindre) Category

Zacharie 4,1-14

Posted in allégorie (analogie), ange (chérubins), attributs et noms divins, Esprit-Saint, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), omniscience divine, onction (oindre) with tags on 6 mars 2014 by JL

01 L’ange qui me parlait revint et me réveilla comme on réveille un homme de son sommeil.

02 Il me dit : « Que vois-tu ? » Je répondis : « Je vois un chandelier tout en or, avec un vase à son sommet, surmonté de sept lampes et de sept canaux pour ces lampes ;

03 sur lui, il y a deux oliviers, l’un à la droite du vase et l’autre à sa gauche. »

04 Prenant la parole, je dis à l’ange qui me parlait : « Qu’est-ce que cela, mon Seigneur ? »

05 L’ange qui me parlait me répondit : « Ne le sais-tu pas ? » Je dis : « Non, mon Seigneur. »

06 Alors il reprit et me dit : Voici la parole que le Seigneur adresse à Zorobabel : « Ni par la bravoure ni par la force, mais par mon Esprit seulement ! » – déclare le Seigneur de l’univers.

07 Qui es-tu, grande montagne ? Devant Zorobabel, te voici une plaine ! Il en extrait la première pierre, parmi les acclamations : La grâce, la grâce sur elle !

08 La parole du Seigneur me fut adressée :

09 Les mains de Zorobabel ont fondé cette Maison ; ses mains l’achèveront. Alors vous saurez que le Seigneur de l’univers m’a envoyé vers vous !

10 Qui donc méprisait le jour des modestes commencements ? Qu’on se réjouisse plutôt en voyant le fil à plomb dans la main de Zorobabel ! Quant aux sept lampes, ce sont les yeux du Seigneur, eux qui parcourent toute la terre.

11 Je pris encore la parole et je lui dis : « Que sont ces deux oliviers, sur la droite du chandelier et sur sa gauche ? » Une seconde fois je lui demandai :

12 « Que sont donc ces deux branches d’olivier qui, par deux conduits en or, font couler de l’or ? »

13 Il me répondit : « Ne le sais-tu pas ? » Je dis : « Non, mon Seigneur. »

14 Alors il me dit : « Ce sont les deux hommes qui ont reçu l’onction et qui se tiennent devant le Maître de toute la terre. »

Publicités

Isaïe 61,1-11

Posted in allégorie et référence christique, alliance, bénédiction, déportation (captif, exil), droiture, Esprit-Saint, eternité (vie éternel), fécondité (prospérité, postérité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), humilité (humble), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jubilé, justice (justification, juste), kénose (abaissement, cœur brisé), libération (délivrance, joug), Marie, messie, onction (oindre), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prière de louange, sacerdoce baptésimale (prophète et roi) with tags on 12 février 2014 by JL

01 L’esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé annoncer la bonne nouvelle aux humbles, guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération,

02 proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur, et un jour de vengeance pour notre Dieu, consoler tous ceux qui sont en deuil,

03 ceux qui sont en deuil dans Sion, mettre le diadème sur leur tête au lieu de la cendre, l’huile de joie au lieu du deuil, un habit de fête au lieu d’un esprit abattu. Ils seront appelés « Térébinthes de justice », « Plantation du Seigneur qui manifeste sa splendeur ».

04 Ils rebâtiront les ruines antiques, ils relèveront les demeures dévastées des ancêtres, ils restaureront les villes en ruines, dévastées depuis des générations.

05 Des gens venus d’ailleurs se présenteront pour paître vos troupeaux, des étrangers seront vos laboureurs et vos vignerons.

06 Vous serez appelés « Prêtres du Seigneur » ; on vous dira « Servants de notre Dieu. » Vous vivrez de la ressource des nations et leur gloire sera votre parure.

07 Au lieu de votre honte : double part ! Au lieu de vos opprobres : cris de joie ! Ils recevront dans leur pays double héritage, ils auront l’allégresse éternelle.

08 Parce que moi, le Seigneur, j’aime le bon droit, parce que je hais le vol et l’injustice, loyalement, je leur donnerai la récompense, je conclurai avec eux une alliance éternelle.

09 Leurs descendants seront connus parmi les nations, et leur postérité, au milieu des peuples. Qui les verra pourra reconnaître la descendance bénie du Seigneur.

10 Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m’a vêtue des vêtements du salut, il m’a couverte du manteau de la justice, comme le jeune marié orné du diadème, la jeune mariée que parent ses joyaux.

11 Comme la terre fait éclore son germe, et le jardin, germer ses semences, le Seigneur Dieu fera germer la justice et la louange devant toutes les nations.

Ecclésiastique 48,1-25

Posted in ange (chérubins), attributs et noms divins, châtiment, ciel (cieux), déportation (captif, exil), dernier temps (fin du monde), Esprit-Saint, Jérusalem (Sion), libération (délivrance, joug), onction (oindre), parole de Dieu (vivante), petit reste (rescapé), plan de Dieu (secret, intention), prière d'invocation, prophétie (oracle), résurrection, révolte (trahison, nuque raide), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 3 février 2014 by JL

01 Le prophète Élie surgit comme un feu, sa parole brûlait comme une torche.

02 Il fit venir la famine sur Israël, et, dans son ardeur, les réduisit à un petit nombre.

03 Par la parole du Seigneur, il retint les eaux du ciel, et à trois reprises il en fit descendre le feu.

04 Comme tu étais redoutable, Élie, dans tes prodiges ! Qui pourrait se glorifier d’être ton égal ?

05 Toi qui as réveillé un mort et, par la parole du Très-Haut, l’as fait revenir du séjour des morts ;

06 toi qui as précipité des rois vers leur perte, et jeté à bas de leur lit de glorieux personnages ;

07 toi qui as entendu au Sinaï des reproches, au mont Horeb des décrets de châtiment ;

08 toi qui as donné l’onction à des rois pour exercer la vengeance, et à des prophètes pour prendre ta succession ;

09 toi qui fus enlevé dans un tourbillon de feu par un char aux coursiers de feu ;

10 toi qui fus préparé pour la fin des temps, ainsi qu’il est écrit, afin d’apaiser la colère avant qu’elle n’éclate, afin de ramener le cœur des pères vers les fils et de rétablir les tribus de Jacob…

11 heureux ceux qui te verront, heureux ceux qui, dans l’amour, se seront endormis ; nous aussi, nous posséderons la vraie vie.

12 Quand Élie fut enveloppé dans le tourbillon, Élisée fut rempli de son esprit, et pendant toute sa vie aucun prince ne l’a intimidé, personne n’a pu le faire fléchir.

13 Rien ne lui résista, et, jusque dans la tombe, son corps manifesta son pouvoir de prophète.

14 Pendant sa vie, il a fait des prodiges ; après sa mort, des œuvres merveilleuses.

15 Malgré tout cela, le peuple ne se repentit pas et ne renonça pas à ses péchés, jusqu’à ce qu’il soit emmené captif hors de son pays et dispersé par toute la terre. Il ne resta qu’un peuple très peu nombreux, avec un prince de la maison de David.

16 Quelques-uns d’entre eux firent ce qui plaît au Seigneur, d’autres multiplièrent les péchés.

17 Ézékias fortifia sa capitale, il amena l’eau à l’intérieur de la ville ; il fit creuser à coups de pic un tunnel dans le roc et construire des réservoirs pour les eaux.

18 De son temps, Sennakérib monta l’attaquer et envoya contre lui Rabsakès, qui leva la main contre Sion et se montra d’une grande arrogance.

19 Alors le cœur et les mains des assiégés tremblèrent, ils souffraient les douleurs d’une femme en travail.

20 Ils invoquèrent le Seigneur, le Miséricordieux, et tendirent les mains vers lui ; et le Saint, du haut des cieux, les exauça aussitôt, il les délivra selon la parole d’Isaïe.

21 Il frappa le camp des Assyriens, son ange les extermina.

22 Car Ézékias avait fait ce qui plaît au Seigneur, il était resté ferme dans les voies de son père David, comme l’avait ordonné le grand prophète Isaïe, digne de foi dans ses visions.

23 En ses jours, le soleil recula pour prolonger la vie du roi.

24 Par la puissance de l’esprit, Isaïe vit les derniers temps et consola les affligés de Sion.

25 Il révéla ce qui arriverait jusqu’à la fin des temps et les choses cachées avant qu’elles n’adviennent.

Ecclésiastique 46,1-20

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), communion des saints, conquérir (combat spirituel), ecouter (voix du Seigneur), election divine, eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), onction (oindre), peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'invocation, prophète, prophétie (oracle), royauté en Israel, sauveur (rédempteur), terre promise (terre sainte), vision (songe, extase) with tags on 3 février 2014 by JL

01 Josué, fils de Noun, fut un vaillant guerrier et succéda, comme prophète, à Moïse. Justifiant le nom qu’il portait, il se montra grand sauveur des élus du Seigneur : châtiant les ennemis dressés contre lui, il fit entrer Israël dans son héritage.

02 Qu’il était glorieux quand il levait les bras pour brandir l’épée contre les villes !

03 Qui donc, avant lui, avait eu cette fermeté ? Il mena lui-même les combats du Seigneur.

04 N’est-ce pas sa main qui arrêta le soleil et fit qu’un seul jour en devint deux ?

05 Il invoqua le Très-Haut, le Puissant, quand les ennemis le pressaient de toute part, et le souverain Seigneur l’exauça en lançant des grêlons d’une force terrible.

06 Il se précipita sur la nation ennemie et fit périr les adversaires dans la descente de Beth-Horone, pour faire connaître aux nations la force de ses armes et qu’il se battait au nom du Seigneur, car il marchait à la suite du Puissant.

07 Aux jours de Moïse déjà, il avait montré sa fidélité, – avec Caleb, fils de Yefounnè –, en tenant tête à l’assemblée, en détournant le peuple du péché et en apaisant les récriminations malveillantes.

08 Aussi, furent-ils épargnés tous les deux, seuls sur six cent mille hommes, pour faire entrer Israël dans son héritage, dans un pays ruisselant de lait et de miel.

09 Et le Seigneur donna à Caleb une vigueur qui lui resta jusque dans sa vieillesse, pour lui faire gravir les hauteurs d’un pays dont sa descendance conserva l’héritage.

10 C’est ainsi que tous les fils d’Israël virent combien il est bon de marcher à la suite du Seigneur.

11 Les Juges aussi ont laissé chacun leur nom : aucun n’a eu le cœur idolâtre, aucun ne s’est détourné du Seigneur. Que leur souvenir soit en bénédiction !

12 Du lieu où ils reposent, que leurs ossements refleurissent et que leur nom se renouvelle dans les fils de ces gens illustres !

13 Samuel fut aimé de son Seigneur. Comme prophète du Seigneur, il établit la royauté et donna l’onction aux chefs de son peuple.

14 Il fut juge dans l’assemblée selon la loi du Très-Haut, et le Seigneur a visité Jacob.

15 Par sa fidélité il s’est montré vrai prophète et, par ses oracles, il fut reconnu digne de foi dans ses visions.

16 Il invoqua le Seigneur, le Puissant, quand les ennemis le pressaient de toute part et il offrit un agneau de lait.

17 Le Seigneur tonna du haut du ciel et, dans un grand fracas, fit entendre sa voix ;

18 il extermina les chefs ennemis et tous les princes des Philistins.

19 Avant le moment du repos éternel, Samuel prit à témoin le Seigneur et celui à qui il avait donné l’onction ; il déclara : « Je n’ai jamais pris le bien de qui que ce soit, pas même une paire de sandales », et personne ne l’accusa.

20 Même après s’être endormi, il prophétisa encore pour annoncer au roi sa fin prochaine ; du sein de la terre, il éleva une voix prophétique afin que soit effacée la faute du peuple.

Ecclésiastique 45,1-26

Posted in alliance, ange (chérubins), bénédiction, colère de Dieu, colonne de nuée et de feu, commandements (préceptes, décrets), consacré (consécration), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, héritage (de Dieu, le nôtre,partage), offrande (prémisse et autres), onction (oindre), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sacrifice d'holocauste et communion, sacrifice pour les péchés (expiation) with tags on 3 février 2014 by JL

01 et fut aimé de Dieu et des hommes : Moïse, dont la mémoire est en bénédiction.

02 Dieu lui a donné une gloire pareille à celle des anges, il l’a rendu grand, redouté de ses ennemis.

03 Par la parole de Moïse, il fit s’abattre des fléaux ; Dieu l’a glorifié à la face des rois, il lui a donné des commandements pour son peuple et lui a montré quelque chose de sa gloire.

04 Il l’a consacré pour sa fidélité et sa douceur et l’a choisi entre tous les vivants.

05 Il lui a fait entendre sa voix et l’a introduit dans la nuée obscure ; face à face, il lui a donné ses commandements, loi de vie et de savoir, pour enseigner l’Alliance à Jacob et ses décrets à Israël.

06 Aaron, Dieu l’a exalté, il en fit un saint comme Moïse, son frère, de la tribu de Lévi.

07 Il l’établit dans une alliance perpétuelle, faisant de lui le prêtre de son peuple ; il l’honora de splendides ornements et l’enveloppa d’une robe de gloire.

08 Il le revêtit d’une parure superbe et lui remit les insignes du pouvoir : longue tunique, éphod et caleçon de lin.

09 Il fixa au bord de son manteau grenades et clochettes d’or en grand nombre, qui devaient tinter quand il marchait et résonner dans le Temple, servant de mémorial pour les fils de son peuple.

10 Il l’entoura d’un vêtement sacré d’or, de pourpre violette et de pourpre rouge, œuvre d’un artisan brocheur ; il le revêtit du pectoral du jugement, oracle de vérité,

11 tissé de fils cramoisis, ouvrage d’un artiste, avec des pierres précieuses ciselées à la manière d’un sceau, serties dans une monture d’or, œuvre de lapidaire, et une inscription gravée pour servir de mémorial, selon le nombre des tribus d’Israël.

12 Il lui mit, par-dessus le turban, une couronne d’or gravée d’un sceau, marque de sa consécration ; insigne d’honneur, vrai chef-d’œuvre, cette parure attirait tous les regards.

13 Avant lui on n’avait rien vu d’aussi beau, et jamais un étranger ne pourrait revêtir ces ornements : ils sont réservés à ses fils et à ses descendants pour toujours.

14 Ses sacrifices se consumeront entièrement, deux fois par jour, à perpétuité.

15 Moïse lui a conféré l’investiture et donné l’onction avec l’huile sainte : c’est une alliance éternelle pour Aaron et pour sa descendance, tous les jours que durera le ciel, de servir Dieu, d’exercer le sacerdoce et de bénir le peuple par son nom.

16 Il a été choisi parmi tous les vivants pour présenter l’offrande au Seigneur, l’encens et le parfum en mémorial, et pour obtenir le pardon en faveur du peuple.

17 Le Seigneur lui a donné, dans ses commandements, autorité sur ses prescriptions et ses préceptes, pour enseigner à Jacob ses exigences et, par sa Loi, éclairer Israël.

18 Des étrangers à sa famille se soulevèrent contre Aaron et furent jaloux de lui au désert : les hommes de Datane et d’Abiram, et la bande de Coré, dans une colère furieuse.

19 Le Seigneur vit, et cela lui déplut ; il les extermina dans la fureur de sa colère ; il fit contre eux des prodiges, les dévorant par les flammes de son feu.

20 Il ajouta encore à la gloire d’Aaron et lui donna un héritage : il lui attribua comme part les prémices des récoltes et lui assura, en premier, le pain à satiété.

21 Les fils d’Aaron, en effet, ont pour nourriture les sacrifices offerts : le Seigneur les lui a donnés, ainsi qu’à sa descendance.

22 Par contre, il n’a pas d’héritage sur la terre de son peuple : dans son peuple, il n’y a aucune part pour lui, car le Seigneur lui a dit : « C’est moi, ta part et ton héritage »

23 Pinhas, fils d’Éléazar, est le troisième en gloire pour son zèle dans la crainte du Seigneur et parce qu’il a tenu bon, lors de la révolte du peuple, avec un noble courage ; c’est ainsi qu’il obtint le pardon pour Israël.

24 C’est pourquoi le Seigneur conclut avec lui une alliance de paix : il l’établit chef du sanctuaire et du peuple pour qu’à lui et à sa descendance appartienne à jamais la dignité de grand prêtre.

25 Certes, il y eut aussi une alliance avec David, fils de Jessé, de la tribu de Juda. Mais l’héritage d’un roi passe à un seul de ses fils, tandis que l’héritage d’Aaron est pour toute sa descendance.

26 Que le Seigneur mette la sagesse en votre cœur, fils d’Aaron, pour juger son peuple avec justice, afin que les vertus de vos ancêtres ne disparaissent pas et que leur gloire se maintienne d’âge en âge.


Psaumes 89,1-53

Posted in allégorie et référence christique, alliance, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), cantique (chant de l'âme), ciel (cieux), colère de Dieu, commandements (préceptes, décrets), droite du Seigneur, eaux innombrables (négatives), election divine, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fondations (pieux sacré), justice (justification, juste), onction (oindre), orgueil (se glorifier), péché (faute), péché originel, protection divine (refuge, abri), puissance divine, rocher (forteresse), royaume de Dieu, royauté du Christ, sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), shéol (hades, séjour des morts), silence de Dieu, tentation (filet), vérité, vision béatifique, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 15 janvier 2014 by JL

Poème. D'Etân l'indigène.2 L'amour de Yahvé à jamais je le chante, d'âge en âge ma parole annonce ta vérité.3 Car tu as dit : l'amour est bâti à jamais, les cieux, tu fondes en eux ta vérité.4 « J'ai fait une alliance avec mon élu, j'ai juré à David mon serviteur :5 A tout jamais j'ai fondé ta lignée, je te bâtis d'âge en âge un trône. »6 Les cieux rendent grâce pour ta merveille, Yahvé, pour ta vérité, dans l'assemblée des saints.7 Qui donc en les nues se compare à Yahvé, s'égale à Yahvé parmi les fils des dieux ?8 Dieu redoutable au conseil des saints, grand et terrible à tout son entourage,9 Yahvé, Dieu Sabaot, qui est comme toi ? Yahvé puissant, que ta vérité entoure !10 C'est toi qui maîtrises l'orgueil de la mer, quand ses flots se soulèvent, c'est toi qui les apaises ;11 c'est toi qui fendis Rahab comme un cadavre, dispersas tes adversaires par ton bras de puissance.12 A toi le ciel, à toi aussi la terre, le monde et son contenu, c'est toi qui les fondas ;13 le nord et le midi, c'est toi qui les créas, le Tabor et l'Hermon à ton nom crient de joie.14 A toi ce bras et sa prouesse, puissante est ta main, sublime est ta droite ;15 Justice et Droit sont l'appui de ton trône, Amour et Vérité marchent devant ta face.16 Heureux le peuple qui sait l'acclamation ! Yahvé, à la clarté de ta face ils iront ;17 en ton nom ils jubilent tout le jour, en ta justice ils s'exaltent.18 L'éclat de leur puissance, c'est toi, dans ta faveur tu exaltes notre vigueur ;19 car à Yahvé est notre bouclier ; à lui, Saint d'Israël, est notre roi.20 Jadis, en vision, tu as parlé et tu as dit à tes amis : « J'ai prêté assistance à un preux, j'ai exalté un cadet de mon peuple.21 J'ai trouvé David mon serviteur, je l'ai oint de mon huile sainte ;22 pour lui ma main sera ferme, mon bras aussi le rendra fort.23 L'adversaire ne pourra le tromper, le pervers ne pourra l'accabler ;24 j'écraserai devant lui ses agresseurs, ses ennemis, je les frapperai.25 Ma vérité et mon amour avec lui, par mon nom s'exaltera sa vigueur ;26 j'établirai sa main sur la mer et sur les fleuves sa droite.27 Il m'appellera : Toi, mon père, mon Dieu et le rocher de mon salut !28 si bien que j'en ferai l'aîné, le très-haut sur les rois de la terre.29 A jamais je lui garde mon amour, mon alliance est pour lui véridique ;30 j'ai pour toujours établi sa lignée, et son trône comme les jours des cieux.31 Si ses fils abandonnent ma loi, ne marchent pas selon mes jugements,32 s'ils profanent mes préceptes et ne gardent pas mes commandements,33 je visiterai avec des verges leur péché, avec des coups leur méfait,34 mais sans retirer de lui mon amour, sans faillir dans ma vérité.35 Point ne profanerai mon alliance, ne dédirai le souffle de mes lèvres ;36 une fois j'ai juré par ma sainteté : mentir à David, jamais !37 Sa lignée à jamais sera, et son trône comme le soleil devant moi,38 comme est fondée la lune à jamais, témoin véridique dans la nue. »39 Mais toi, tu as rejeté et répudié, tu t'es emporté contre ton oint ;40 tu as renié l'alliance de ton serviteur, tu as profané jusqu'à terre son diadème.41 Tu as fait brèche à toutes ses clôtures, tu as mis en ruines ses lieux forts ;42 tous les passants du chemin l'ont pillé, ses voisins en ont fait une insulte.43 Tu as donné la haute main à ses agresseurs, tu as mis en joie tous ses adversaires ;44 tu as brisé son épée contre le roc, tu ne l'as pas épaulé dans le combat.45 Tu as ôté son sceptre de splendeur, renversé son trône jusqu'à terre ;46 tu as écourté les jours de sa jeunesse, étalé sur lui la honte.47 Jusques à quand, Yahvé, seras-tu caché ? Jusqu'à la fin ? Brûlera-t-elle comme un feu, ta colère ?48 Souviens-toi de moi : quelle est ma durée ? Pour quel néant as-tu créé les fils d'Adam ?49 Qui donc vivra sans voir la mort, soustraira son âme à la griffe du shéol ?50 Où sont les prémices de ton amour, Seigneur ? Tu as juré à David sur ta vérité.51 Souviens-toi, Seigneur, de l'insulte à ton serviteur : je reçois en mon sein tous les traits des peuples ;52 ainsi tes adversaires, Yahvé, ont insulté, ainsi insulté les traces de ton oint !53 Béni soit Yahvé à jamais ! Amen ! Amen !

 

Psaumes 45,1-18

Posted in allégorie et référence christique, droiture, eternité (vie éternel), impiété, justice (justification, juste), Marie, onction (oindre), royauté du Christ, vérité with tags on 8 janvier 2014 by JL

Du maître de chant. Sur l’air : Des lys… Des fils de Coré. Poème. Chant d’amour.2 Mon coeur a frémi de paroles belles : je dis mon oeuvre pour un roi, ma langue est le roseau d’un scribe agile.3 Tu es beau, le plus beau des enfants des hommes, la grâce est répandue sur tes lèvres. Aussi tu es béni de Dieu à jamais.4 Ceins ton épée sur ta cuisse, vaillant, dans le faste et l’éclat5 va, chevauche, pour la cause de la vérité, de la piété, de la justice. Tends la corde sur l’arc, il rend terrible ta droite !6 Tes flèches sont aiguës, voici les peuples sous toi, ils perdent coeur, les ennemis du roi.7 Ton trône est de Dieu pour toujours et à jamais ! Sceptre de droiture, le sceptre de ton règne !8 Tu aimes la justice, tu hais l’impiété. C’est pourquoi Dieu, ton Dieu, t’a donné l’onction d’une huile d’allégresse comme à nul de tes rivaux ;9 ton vêtement n’est plus que myrrhe et aloès. Des palais d’ivoire, les harpes te ravissent.10 Parmi tes bien-aimées sont des filles de roi ; à ta droite une dame, sous les ors d’Ophir.11 Ecoute, ma fille, regarde et tends l’oreille, oublie ton peuple et la maison de ton père,12 alors le roi désirera ta beauté : il est ton Seigneur, prosterne-toi devant lui !13 La fille de Tyr, par des présents, déridera ton visage, et les peuples les plus riches,14 par maint joyau serti d’or. Vêtue15 de brocarts, la fille de roi est amenée au-dedans vers le roi, des vierges à sa suite. On amène les compagnes qui lui sont destinées ;16 parmi joie et liesse, elles entrent au palais.17 A la place de tes pères te viendront des fils ; tu en feras des princes par toute la terre.18 Que je fasse durer ton nom d’âge en âge, que les peuples te louent dans les siècles des siècles.