Archive for the intendant (partenaire) Category

Aggée 1,1-15

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), gloire de Dieu, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), inhabitation (présence divine), intendant (partenaire), maison (demeures) du Seigneur, moissonner (semer, cultiver), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pureté du coeur, source d'eau vive (rosée, pluie) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 LA DEUXIEME ANNEE du règne de Darius, le premier jour du sixième mois, la parole du Seigneur fut adressée, par l’intermédiaire d’Aggée, le prophète, à Zorobabel fils de Salathiel, gouverneur de Juda, et à Josué fils de Josédeq, le grand prêtre :

02 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Ces gens-là disent : « Le temps n’est pas encore venu de rebâtir la Maison du Seigneur ! »

03 Or, voilà ce que dit le Seigneur par l’intermédiaire d’Aggée, le prophète :

04 Et pour vous, est-ce bien le temps d’être installés dans vos maisons luxueuses, alors que ma Maison est en ruine ?

05 Et maintenant, ainsi parle le Seigneur de l’univers : Rendez votre cœur attentif à vos chemins :

06 Vous avez semé beaucoup, mais récolté peu ; vous mangez, mais sans être rassasiés ; vous buvez, mais sans être désaltérés ; vous vous habillez, mais sans vous réchauffer ; et le salarié met son salaire dans une bourse trouée.

07 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Rendez votre cœur attentif à vos chemins :

08 Allez dans la montagne, rapportez du bois pour rebâtir la maison de Dieu. Je prendrai plaisir à y demeurer, et j’y serai glorifié – déclare le Seigneur.

09 On attendait beaucoup, et voici qu’il y a peu ; ce que vous avez rapporté à la maison, j’ai soufflé dessus. À cause de quoi ? – oracle du Seigneur de l’univers. À cause de ma Maison qui est en ruine, quand chacun de vous s’agite pour sa propre maison.

10 C’est pourquoi, à cause de vous, les cieux ont retenu la rosée, et la terre a retenu son fruit.

11 J’ai appelé la sécheresse sur la terre et sur les montagnes, sur le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, sur tout ce que produit le sol, sur l’homme, sur le bétail, et sur tout le travail de vos mains.

12 Alors Zorobabel, fils de Salathiel, et Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et tout le reste du peuple écoutèrent la voix du Seigneur leur Dieu, et les paroles d’Aggée, le prophète, envoyé pour cela par le Seigneur leur Dieu. Et le peuple éprouva de la crainte devant le Seigneur.

13 Aggée, le messager du Seigneur, parla ainsi au peuple, selon le message du Seigneur : « Je suis avec vous – oracle du Seigneur. »

14 Le Seigneur réveilla l’esprit de Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, et l’esprit de Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et l’esprit de tout le reste du peuple : ils vinrent exécuter le travail dans la Maison du Seigneur de l’univers, leur Dieu,

15 le vingt-quatrième jour du sixième mois, la deuxième année du règne de Darius.

Publicités

Ecclésiastique 17,1-32

Posted in alliance, arbre du bien et du mal, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), charité (partage, aumône), ciel (cieux), commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), créateur (création), ecouter (voix du Seigneur), espérance, eternité (vie éternel), image de Dieu (ressemblance), indulgence (intercession), intendant (partenaire), lumière (lampe), mal (méchanceté), oeuvre du Seigneur, omniscience divine, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), péché originel, peuple de Dieu (Israel, Juda), poussière (cendre, glaise), prière de louange, rétribution (mérite), shéol (hades, séjour des morts) with tags on 30 janvier 2014 by JL

Le Seigneur a tiré l’homme de la terre pour l’y renvoyer ensuite.2 Il a assigné aux hommes un nombre précis de jours et un temps déterminé, il a remis en leur pouvoir ce qui est sur terre.3 Il les a revêtus de force, comme lui-même, à son image il les a créés.4 A toute chair il a inspiré la terreur de l’homme, pour qu’il domine bêtes sauvages et oiseaux.5 Ils reçurent l’usage des cinq pouvoirs du Seigneur, comme sixième, l’intelligence leur fût donnée en partage et comme septième la raison, interprète de ses pouvoirs.6 Il leur forma une langue, des yeux, des oreilles, il leur donna un coeur pour penser.7 Il les remplit de science et d’intelligence et leur fit connaître le bien et le mal.8 Il mit sa lumière dans leur coeur pour leur montrer la grandeur de ses oeuvres.9 Et il leur donna de célébrer éternellement ses merveilles.10 Ils loueront son saint nom, racontant la grandeur de ses oeuvres.11 Il leur accorda encore la connaissance, il les gratifia de la loi de la vie :12 il a conclu avec eux une alliance éternelle et leur a fait connaître ses jugements ;13 leurs yeux contemplèrent la grandeur de sa majesté, leurs oreilles entendirent la magnificence de sa voix.14 Il leur dit : « Gardez-vous de tout mal », il leur donna des commandements chacun à l’égard de son prochain.15 Leur conduite est toujours devant lui, jamais cachée à ses regards.16 Dès la jeunesse leurs voies les mènent au mal et ils ne purent changer leur coeur de pierre en un coeur de chair, car dans la répartition des peuples et de toute la terre,17 A chaque peuple il a préposé un prince, mais Israël est la portion du Seigneur.18 son premier-né qu’il nourrit de discipline, auquel il dispense la lumière de son amour sans l’abandonner.19 Toutes leurs actions sont devant lui comme le soleil, ses regards sont assidus à observer leur conduite.20 Leurs injustices ne lui sont point cachées, tous leurs péchés sont devant le Seigneur.21 Mais le Seigneur est bon et connaît sa créature, il ne les détruit ni ne les abandonne, mais les épargne.22 L’aumône d’un homme est pour lui comme un sceau, il conserve un bienfait comme la pupille de l’oeil.23 Un jour il se lèvera et les récompensera, sur leur tête il fera venir leur récompense.24 Mais à ceux qui se repentent il accorde un retour, il réconforte ceux qui ont perdu l’espérance.25 Convertis-toi au Seigneur et renonce à tes péchés, implore-le bien en face, cesse de l’offenser.26 Reviens vers le Très-Haut, détourne-toi de l’injustice et hais vigoureusement l’iniquité.27 Car qui louera le Très-Haut dans le shéol, si les vivants ne lui rendent gloire ?28 La louange est inconnue des morts comme de ceux qui ne sont pas, celui qui a vie et santé glorifie le Seigneur.29 Qu’elle est grande la miséricorde du Seigneur, son indulgence pour ceux qui se tournent vers lui !30 Car l’homme ne peut tout avoir, puisque le fils d’homme n’est pas immortel.31 Quoi de plus lumineux que le soleil ? Pourtant il disparaît. La chair et le sang ne peuvent nourrir que malice.32 C’est lui qui surveille les puissances en haut des cieux, et tous les hommes ne sont que terre et cendre.

2 Chroniques 2,1-17

Posted in attributs et noms divins, ciel (cieux), encens (odeur agréable à Dieu), eternité (vie éternel), etranger (terre étrangère), faire mémoire (mémorial, solennité), intendant (partenaire), offrande (prémisse et autres), sacrifice d'holocauste et communion, temple (sanctuaire) with tags on 13 novembre 2013 by JL

Il enrôla 70.000 hommes pour le transport, 80.000 pour extraire les pierres de la montagne et 3.600 contremaîtres.2 Puis Salomon envoya ce message à Huram, roi de Tyr : « Agis comme tu l'as fait envers mon père David en lui envoyant des cèdres pour se bâtir une maison où il résiderait.3 Or voici que je bâtis une maison au nom de Yahvé mon Dieu pour reconnaître sa sainteté, brûler devant lui de l'encens parfumé, avoir en permanence des pains rangés, offrir des holocaustes le matin, le soir, aux sabbats, aux néoménies et aux solennités de Yahvé notre Dieu ; et cela pour toujours en Israël.4 La maison que je bâtis sera grande, car notre Dieu est plus grand que tous les dieux.5 Qui serait en mesure de lui bâtir une maison quand les cieux et les cieux des cieux ne le peuvent contenir ? Et moi, qui suis-je pour lui bâtir une maison, si ce n'est pour que les fumées montent devant lui ?6 Envoie-moi maintenant un homme habile à travailler l'or, l'argent, le bronze, le fer, l'écarlate, le cramoisi et la pourpre violette, et connaissant l'art de la gravure ; il travaillera avec les artisans qui sont près de moi dans Juda et à Jérusalem, eux que mon père David a mis à ma disposition.7 Envoie-moi du Liban des troncs de cèdre, de genévrier et d'algummim, car je sais que tes serviteurs savent abattre les arbres du Liban. Mes serviteurs travailleront avec les tiens.8 Ils me prépareront du bois en quantité, car la maison que je veux bâtir sera d'une grandeur étonnante.9 Je livre pour les bûcherons qui abattront les arbres 20.000 muids de froment, 20.000 muids d'orge, 20.000 mesures de vin et 20.000 mesures d'huile, ceci pour l'entretien de tes serviteurs. »10 Huram, roi de Tyr, répondit par une lettre qu'il envoya à Salomon : « C'est parce qu'il aime son peuple que Yahvé t'en a fait le roi. »11 Puis il ajouta : « Béni soit Yahvé le Dieu d'Israël ! Il a fait les cieux et la terre, il a donné au roi David un fils sage, sensé et intelligent, qui va bâtir une maison pour Yahvé et une autre pour y régner lui-même.12 J'envoie aussitôt un homme habile et intelligent, Huram-Abi,13 fils d'une Danite, et de père tyrien. Il sait travailler l'or, l'argent, le bronze, le fer, la pierre, le bois, l'écarlate, la pourpre violette, le byssus, le cramoisi, graver n'importe quoi et concevoir des projets. C'est lui qu'on fera travailler avec tes artisans et ceux de Monseigneur David, ton père.14 Que soient alors envoyés à ses serviteurs le froment, l'orge, l'huile et le vin dont a parlé Monseigneur.15 Quant à nous, nous abattrons au Liban tout le bois dont tu auras besoin, nous l'amènerons à Joppé en radeaux par mer, et c'est toi qui le feras monter à Jérusalem. »16 Salomon fit le compte de tous les étrangers en résidence en terre d'Israël, d'après le recensement qu'en avait fait David son père, et on en trouva 153.600.17 Il en affecta 70.000 aux transports, 80.000 aux carrières de la montagne, 3.600 à la direction du travail de ces gens.

1 Chroniques 14,1-17

Posted in conquérir (combat spirituel), initiative divine, intendant (partenaire), peuple de Dieu (Israel, Juda), royauté en Israel with tags on 6 novembre 2013 by JL

Hiram, roi de Tyr, envoya une ambassade à David, avec du bois de cèdre, des maçons et des charpentiers, pour lui construire une maison.2 Alors David sut que Yahvé l'avait confirmé comme roi d'Israël et que sa royauté était hautement exaltée à cause d'Israël son peuple.3 A Jérusalem, David prit encore des femmes et il engendra encore des fils et des filles.4 Voici les noms des enfants qui lui naquirent à Jérusalem : Shammua, Shobab, Natân, Salomon,5 Yibhar, Elishua, Elpalèt,6 Nogah, Népheg, Yaphia,7 Elishama, Baalyada, Eliphélèt.8 Lorsque les Philistins eurent appris qu'on avait oint David comme roi de tout Israël, ils montèrent tous pour s'emparer de lui. A cette nouvelle, David partit au-devant d'eux.9 Les Philistins arrivèrent et se déployèrent dans le val des Rephaïm.10 Alors David consulta Dieu : « Dois-je attaquer les Philistins ? Demanda-t-il, et les livreras-tu entre mes mains ?  » Yahvé lui répondit : « Attaque ! et je les livrerai entre tes mains. »11 Ils montèrent à Baal-Peraçim, et là, David les battit. Et David dit : « Par ma main Dieu a ouvert une brèche dans mes ennemis comme une brèche faite par les eaux. » C'est pourquoi on appela cet endroit Baal-Peraçim.12 Ils avaient abandonné sur place leurs dieux : « Qu'ils brûlent au feu !  » dit David.13 Les Philistins recommencèrent à se déployer dans le val.14 David consulta de nouveau Dieu et Dieu lui répondit : « Ne les attaque pas. Va derrière eux, à quelque distance, tourne-les, et aborde-les vis-à-vis des micocouliers.15 Et quand tu entendras un bruit de pas à la cime des micocouliers, alors tu engageras le combat : c'est que Dieu sort devant toi pour battre l'armée philistine. »16 David fit comme Dieu lui avait ordonné : il défit l'armée philistine depuis Gabaôn jusqu'à Gézer.17 La renommée de David s'étendit dans toutes les régions et Yahvé le fit redouter de toutes les nations.

Josué 10,1-43

Posted in anathème, ciel (cieux), conquérir (combat spirituel), initiative divine, intendant (partenaire), pensée du monde (mondanité) with tags on 30 mars 2013 by JL
Or, il advint qu’Adoni-Cédeq, roi de Jérusalem, apprit que Josué s’était emparé de Aï et l’avait vouée à l’anathème, traitant Aï et son roi comme il avait traité Jéricho et son roi, et que les habitants de Gabaôn avaient fait la paix avec Israël et demeuraient au milieu de lui.2 On en fut terrifié, car Gabaôn était une ville aussi grande que l’une des villes royales (elle était plus grande que Aï), et tous ses citoyens étaient des guerriers.3 Alors Adoni-Cédeq, roi de Jérusalem, envoya dire à Hoham, roi d’Hébron, à Piréam, roi de Yarmut, à Yaphia, roi de Lakish, et à Debir, roi d’Eglôn :4 « Montez donc vers moi pour m’aider à battre Gabaôn, parce qu’elle a fait la paix avec Josué et les Israélites. »5 Ayant opéré leur jonction, les cinq rois montèrent, à savoir le roi de Jérusalem, le roi d’Hébron, le roi de Yarmut, le roi de Lakish et le roi d’Eglôn, eux et toutes leurs troupes ; ils assiégèrent Gabaôn et l’attaquèrent.6 Les gens de Gabaôn envoyèrent dire à Josué, au camp de Gilgal : « Ne délaisse pas tes serviteurs, hâte-toi de monter jusqu’à nous pour nous sauver et nous secourir, car tous les rois amorites qui habitent la montagne se sont coalisés contre nous. »7 Josué monta de Gilgal, lui, tous les gens de guerre et toute l’élite de l’armée.8 Yahvé dit à Josué : « Ne les crains pas, je les ai livrés entre tes mains, nul d’entre eux ne te résistera. »9 Josué arriva sur eux à l’improviste, après avoir marché toute la nuit depuis Gilgal.10 Yahvé les mit en déroute, en présence d’Israël, et leur infligea à Gabaôn une rude défaite ; il les poursuivit même sur le chemin de la pente de Bet-Horôn et les battit jusqu’à Azéqa (et jusqu’à Maqqéda).11 Or, tandis qu’ils fuyaient devant Israël à la descente de Bet-Horôn, Yahvé lança du ciel sur eux, jusqu’à Azéqa, d’énormes grêlons, et ils moururent. Il en mourut plus sous les grêlons que sous le tranchant de l’épée des Israélites.12 C’est alors que Josué s’adressa à Yahvé, en ce jour où Yahvé livra les Amorites aux Israélites. Josué dit en présence d’Israël : « Soleil, arrête-toi sur Gabaôn, et toi, lune, sur la vallée d’Ayyalôn ! « 13 Et le soleil s’arrêta, et la lune se tint immobile jusqu’à ce que le peuple se fût vengé de ses ennemis. Cela n’est-il pas écrit dans le livre du Juste ? Le soleil se tint immobile au milieu du ciel et près d’un jour entier retarda son coucher.14 Il n’y a pas eu de journée pareille, ni avant ni depuis, où Yahvé ait obéi à la voix d’un homme. C’est que Yahvé combattait pour Israël.15 Josué, et avec lui tout Israël, regagna le camp de Gilgal.16 Quant à ces cinq rois, ils s’étaient enfuis et s’étaient cachés dans la caverne de Maqqéda.17 On vint en informer Josué : « Les cinq rois, lui dit-on, viennent d’être découverts cachés dans la caverne de Maqqéda. »18 Josué dit : « Roulez de grosses pierres à l’entrée de la caverne et postez contre elle des hommes pour y veiller.19 Et vous, ne restez pas immobiles, poursuivez vos ennemis, coupez-leur la retraite et ne les laissez pas entrer dans leurs villes, car Yahvé votre Dieu les a livrés entre vos mains. »20 Quand Josué et les Israélites eurent achevé de leur infliger une très grande défaite jusqu’à les exterminer, tous ceux qui avaient réchappé vivants entrèrent dans les places fortes.21 Tout le peuple revint au camp sain et sauf, auprès de Josué à Maqqéda, et personne n’osa rien faire contre les Israélites.22 Josué dit alors : « Dégagez l’entrée de la caverne et faites-en sortir ces cinq rois pour me les amener. »23 On fit ainsi et l’on fit sortir les cinq rois de la caverne pour les lui amener : le roi de Jérusalem, le roi d’Hébron, le roi de Yarmut, le roi de Lakish et le roi d’Eglôn.24 Lorsqu’on eut fait sortir ces rois, Josué appela tous les hommes d’Israël et dit aux officiers des gens de guerre qui l’avaient accompagné : « Approchez et mettez le pied sur la nuque de ces rois. » Ils s’avancèrent et leur mirent le pied sur la nuque.25 « Soyez sans crainte et sans frayeur, leur dit Josué, mais soyez forts et tenez bon, car c’est ainsi que Yahvé traitera tous les ennemis que vous aurez à combattre. »26 Après quoi, Josué les frappa à mort et les fit pendre à cinq arbres auxquels ils restèrent suspendus jusqu’au soir.27 A l’heure du coucher du soleil, sur un ordre de Josué, on les dépendit des arbres et on les jeta dans la caverne où ils s’étaient cachés. De grandes pierres furent dressées contre l’entrée de la caverne, elles y sont restées jusqu’à ce jour même.28 Le même jour, Josué se rendit maître de Maqqéda et la fit passer, ainsi que son roi, au fil de l’épée : il les voua à l’anathème avec tout ce qui se trouvait là de vivant, sans laisser échapper personne, et traita le roi de Maqqéda comme il avait traité le roi de Jéricho.29 Josué, avec tout Israël, passa de Maqqéda à Libna, qu’il attaqua.30 Yahvé la livra aussi, avec son roi, entre les mains d’Israël qui la fit passer au fil de l’épée avec tout ce qui se trouvait de vivant ; il n’y laissa pas un survivant. Il traita son roi comme il avait traité le roi de Jéricho.31 Josué, avec tout Israël, passa de Libna à Lakish, qu’il assiégea et attaqua.32 Yahvé livra Lakish entre les mains d’Israël qui s’en empara le second jour et la fit passer au fil de l’épée avec tout ce qui s’y trouvait de vivant, tout comme il avait agi pour Libna.33 C’est alors que le roi de Gézer, Horam, monta pour secourir Lakish, mais Josué le battit, ainsi que son peuple, jusqu’à ce qu’il ne lui laissât pas un survivant.34 Josué, avec tout Israël, passa de Lakish à Eglôn. Ils l’assiégèrent et l’attaquèrent.35 Ils s’en emparèrent le jour même et la firent passer au fil de l’épée. Il voua à l’anathème, en ce jour-là, tout ce qui s’y trouvait de vivant, tout comme il avait agi pour Lakish.36 Josué, avec tout Israël, monta d’Eglôn à Hébron, et ils l’attaquèrent.37 Ils s’en emparèrent et la firent passer au fil de l’épée, ainsi que son roi, toutes les localités qui en dépendaient et tout ce qui s’y trouvait de vivant. Il ne laissa pas un survivant, tout comme il avait agi pour Eglôn. Il la voua à l’anathème, ainsi que tout ce qui s’y trouvait de vivant.38 Alors Josué, avec tout Israël, retourna vers Debir et l’attaqua.39 Il s’en empara avec son roi et avec toutes les localités qui en dépendaient ; ils les firent passer au fil de l’épée et vouèrent à l’anathème tout ce qui s’y trouvait de vivant ; il ne laissa pas un survivant. Comme il avait traité Hébron, Josué traita Debir et son roi, tout comme il avait traité Libna et son roi.40 Ainsi Josué soumit tout ce pays, à savoir : la Montagne, le Négeb, le Bas-Pays et les pentes arrosées, avec tous leurs rois. Il ne laissa pas un survivant et voua tout être vivant à l’anathème, comme Yahvé, le Dieu d’Israël, l’avait ordonné ;41 Josué les battit depuis Cadès-Barné jusqu’à Gaza, et toute la région de Goshèn jusqu’à Gabaôn.42 Tous ces rois avec leur territoire, Josué s’en empara en une seule fois, parce que Yahvé, le Dieu d’Israël, combattait pour Israël.43 Puis Josué, avec tout Israël, revint au camp de Gilgal.

Genèse 9,1-17

Posted in alliance, attributs et noms divins, bénédiction, commandements (préceptes, décrets), eaux innombrables (négatives), image de Dieu (ressemblance), intendant (partenaire), mariage, sang with tags on 24 novembre 2012 by JL
Dieu bénit Noé et ses fils et il leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre.2 Soyez la crainte et l’effroi de tous les animaux de la terre et de tous les oiseaux du ciel, comme de tout ce dont la terre fourmille et de tous les poissons de la mer : ils sont livrés entre vos mains3 Tout ce qui se meut et possède la vie vous servira de nourriture, je vous donne tout cela au même titre que la verdure des plantes.4 Seulement, vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c’est-à-dire le sang.5 Mais je demanderai compte du sang de chacun de vous. J’en demanderai compte à tous les animaux et à l’homme, aux hommes entre eux, je demanderai compte de l’âme de l’homme.6 « Qui verse le sang de l’homme, par l’homme aura son sang versé. Car à l’image de Dieu l’homme a été fait.7 Pour vous, soyez féconds, multipliez, pullulez sur la terre et la dominez. »8 Dieu parla ainsi à Noé et à ses fils :9 « Voici que j’établis mon alliance avec vous et avec vos descendants après vous,10 et avec tous les êtres animés qui sont avec vous : oiseaux, bestiaux, toutes bêtes sauvages avec vous, bref tout ce qui est sorti de l’arche, tous les animaux de la terre.11 J’établis mon alliance avec vous : tout ce qui est ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »12 Et Dieu dit : « Voici le signe de l’alliance que j’institue entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à venir :13 je mets mon arc dans la nuée et il deviendra un signe d’alliance entre moi et la terre.14 Lorsque j’assemblerai les nuées sur la terre et que l’arc apparaîtra dans la nuée,15 je me souviendrai de l’alliance qu’il y a entre moi et vous et tous les êtres vivants, en somme toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.16 Quand l’arc sera dans la nuée, je le verrai et me souviendrai de l’alliance éternelle qu’il y a entre Dieu et tous les êtres vivants, en somme toute chair qui est sur la terre. »17 Dieu dit à Noé : « Tel est le signe de l’alliance que j’établis entre moi et toute chair qui est sur la terre. »

Genèse 2,4-25

Posted in allégorie (analogie), altérité, arbre de vie, arbre du bien et du mal, attributs et noms divins, commandements (préceptes, décrets), conscience (examen), convoitise (envie), créateur (création), dépendance ontologique, eden (jardin d'Eden), Esprit-Saint, honte (humiliation), intendant (partenaire), mariage, nudité, porter du fruit, poussière (cendre, glaise), source d'eau vive (rosée, pluie), unité divine (union) with tags on 22 novembre 2012 by JL
Telle fut l’histoire du ciel et de la terre, quand ils furent créés. Au temps où Yahvé Dieu fit la terre et le ciel,5 il n’y avait encore aucun arbuste des champs sur la terre et aucune herbe des champs n’avait encore poussé, car Yahvé Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol.6 Toutefois, un flot montait de terre et arrosait toute la surface du sol.7 Alors Yahvé Dieu modela l’homme avec la glaise du sol, il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l’homme devint un être vivant.8 Yahvé Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait modelé.9 Yahvé Dieu fit pousser du sol toute espèce d’arbres séduisants à voir et bons à manger, et l’arbre de vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.10 Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin et de là il se divisait pour former quatre bras.11 Le premier s’appelle le Pishôn : il contourne tout le pays de Havila, où il y a l’or ;12 l’or de ce pays est pur et là se trouvent le bdellium et la pierre de cornaline.13 Le deuxième fleuve s’appelle le Gihôn : il contourne tout le pays de Kush.14 Le troisième fleuve s’appelle le Tigre : il coule à l’orient d’Assur. Le quatrième fleuve est l’Euphrate.15 Yahvé Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour le cultiver et le garder.16 Et Yahvé Dieu fit à l’homme ce commandement : « Tu peux manger de tous les arbres du jardin.17 Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. »18 Yahvé Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie. »19 Yahvé Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les amena à l’homme pour voir comment celui-ci les appellerait : chacun devait porter le nom que l’homme lui aurait donné.20 L’homme donna des noms à tous les bestiaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes sauvages, mais, pour un homme, il ne trouva pas l’aide qui lui fût assortie.21 Alors Yahvé Dieu fit tomber une torpeur sur l’homme, qui s’endormit. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place.22 Puis, de la côte qu’il avait tirée de l’homme, Yahvé Dieu façonna une femme et l’amena à l’homme.23 Alors celui-ci s’écria : « Pour le coup, c’est l’os de mes os et la chair de ma chair ! Celle-ci sera appelée « femme », car elle fut tirée de l’homme, celle-ci ! « 24 C’est pourquoi l’homme quitte son père et sa mère et s’attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair.25 Or tous deux étaient nus, l’homme et sa femme, et ils n’avaient pas honte l’un devant l’autre.