Archive for the sein d’Abraham Category

Genèse 49,1-33

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), allégorie (analogie), allégorie et référence christique, attributs et noms divins, bénédiction, consacré (consécration), dureté du coeur (impénitence), fécondité (prospérité, postérité), malédiction, pierre d'angle, premier-né (prémisse), prophétie (oracle), puissance divine, royauté du Christ, sein d'Abraham with tags on 7 décembre 2012 by JL
Jacob appela ses fils et dit : « Réunissez-vous, que je vous annonce ce qui vous arrivera dans la suite des temps.2 « Rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob, écoutez Israël, votre père.3 Ruben, tu es mon premier-né, ma vigueur, les prémices de ma virilité, comble de fierté et comble de force,4 un débordement comme les eaux : tu ne seras pas comblé, car tu es monté sur le lit de ton père, alors tu as profané ma couche, contre moi !5 Siméon et Lévi sont frères, ils ont mené à bout la violence de leurs intrigues.6 Que mon âme n’entre pas en leur conseil, que mon coeur ne s’unisse pas à leur groupe, car dans leur colère ils ont tué des hommes, dans leur dérèglement, mutilé des taureaux.7 Maudite leur colère pour sa rigueur, maudite leur fureur pour sa dureté. Je les diviserai dans Jacob, je les disperserai dans Israël.8 Juda, toi, tes frères te loueront, ta main est sur la nuque de tes ennemis et les fils de ton père s’inclineront devant toi.9 Juda est un jeune lion ; de la proie, mon fils, tu es remonté ; il s’est accroupi, s’est couché comme un lion, comme une lionne : qui le ferait lever ?10 Le sceptre ne s’éloignera pas de Juda, ni le bâton de chef d’entre ses pieds, jusqu’à ce que le tribut lui soit apporté et que les peuples lui obéissent.11 Il lie à la vigne son ânon, au cep le petit de son ânesse, il lave son vêtement dans le vin, son habit dans le sang des raisins,12 ses yeux sont troubles de vin, ses dents sont blanches de lait.13 Zabulon réside au bord de la mer, il est matelot sur les navires, il a Sidon à son côté.14 Issachar est un âne robuste, couché au milieu des enclos.15 Il a vu que le repos était bon, que le pays était agréable, il a tendu son échine au fardeau, il est devenu esclave à la corvée.16 Dan juge son peuple, comme chaque tribu d’Israël.17 Que Dan soit un serpent sur le chemin, un céraste sur le sentier, qui mord le cheval au jarret et son cavalier tombe à la renverse !18 En ton salut j’espère, ô Yahvé !19 Gad, des détrousseurs le détroussent et lui, détrousse et les talonne.20 Asher, son pain est gras, il fournit des mets de roi.21 Nephtali est une biche rapide, qui donne de beaux faons.22 Joseph est un plant fécond près de la source, dont les tiges franchissent le mur.23 Les archers l’ont exaspéré, ils ont tiré et l’ont pris à partie.24 Mais leur arc a été brisé par un puissant, les nerfs de leurs bras ont été rompus par les mains du Puissant de Jacob, par le Nom de la Pierre d’Israël,25 par le Dieu de ton père, qui te secourt, par El Shaddaï qui bénit : Bénédictions des cieux en haut, bénédictions de l’abîme couché en bas, bénédictions des mamelles et du sein,26 bénédictions des épis et des fleurs, bénédictions des montagnes antiques, attirance des collines éternelles, qu’elles viennent sur la tête de Joseph, sur le front du consacré d’entre ses frères !27 Benjamin est un loup rapace, le matin il dévore une proie, jusqu’au soir il partage le butin. »28 Tous ceux-là forment les tribus d’Israël, au nombre de douze, et voilà ce que leur a dit leur père. Il les a bénis : à chacun il a donné une bénédiction qui lui convenait.29 Puis il leur donna cet ordre : « Je vais être réuni aux miens. Enterrez-moi près de mes pères, dans la grotte qui est dans le champ d’Ephrôn le Hittite,30 dans la grotte du champ de Makpéla, en face de Mambré, au pays de Canaan, qu’Abraham a achetée à Ephrôn le Hittite comme possession funéraire.31 Là furent ensevelis Abraham et sa femme Sara, là furent ensevelis Isaac et sa femme Rébecca, là j’ai enseveli Léa.32 C’est le champ et la grotte y comprise, qui furent acquis des fils de Hèt. »33 Lorsque Jacob eut achevé de donner ses instructions à ses fils, il ramena ses pieds sur le lit, il expira et fut réuni aux siens.
Publicités